Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'settlement agreement'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. C’est une révélation de La Repubblica, si l’Inter peut se permettre de réaliser un vrai mercato, elle ne le doit pas uniquement au génie de Giuseppe Marotta. Elle doit aussi son salut à Alessandro Antonello qui excelle sur le volet commercial et plus particulièrement sur la thématique des sponsorisations. "23,4 millions d’euros de dettes en provenance des créances chinoises ont été dépréciées, soit une somme que tous, à la Viale Della Liberazione, savent qu’ils ne pourront pas percevoir.Toutefois, dans le même laps de temps, les revenus en provenance de la sponsorisation sont parvenus à exploser via des partenaires travaillant dans le domaine des crypto-monnaies : l'année dernière, Socios a remplacé la marque historique Pirelli comme Main Sponsor en versant 16 millions d’euros plus bonus dans les caisses des Nerazzurri en une seule saison." "Socios.com ne va pas arrêter sa collaboration avec les Milanais, même si à partir du 1er juillet prochain DigitalBits sera imprimé sur les tuniques Nerazzurre, ce qui fera de l’Inter, l'équipe qui reçoit le plus d'argent de son principal partenaire commercial après la Juve, liée à Jeep. DigitalBits, qui en tant que sponsor de manche a d’ailleurs déjà versé 5 millions d’euros aux Nerazzurri pour la saison 2021/22. Mais cette fois-ci, la marque s'est engagée, pour le prochain triennal, à verser 85 millions plus des bonus, à répartir entre les trois saisons, avec une constante croissance." "Enfin, en ce qui concerne le sponsor technique, les négociations se poursuivent avec Nike pour renouveler les termes d'un contrat qui expire en 2024, avec l'objectif de passer de 12 millions d'euros plus primes par saison à 30 millions d’euros. La thématique la plus urgente, pour Antonello, est de trouver celui qui remplacera Lenovo sur le kit d'entraînement, puisque celui-ci sera, à nouveau repris à l'arrière des maillots." Et pour conclure "Outre les cessions de Hakimi et Lukaku et la réouverture des stades, le club a réduit son déficit budgétaire de 246 à 120 millions en un an. Tout n'est pas sombre, puisque Suning a demandé aux dirigeants de clôturer ce mercato avec un excédent positif de 60 millions et une réduction de 15 % de la masse salariale. A cela, il faut ajouter le Settlement Agreement qui est en cours de rédaction avec l'UEFA, et qui exigera plus de rigueur dans les comptes de l'Inter, comme dans une trentaine d'autres clubs européens.: Quoiqu’il en soit, les signes d'une reprise après la pandémie liée au Covid-19 sont là." Alessandro Antonello, une personnalité sous-estimée médiatiquement parlant mais ô combien précieuse pour l’Inter! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C'est une révélation de la Gazzetta Dello Sport: "Comme l'Inter l'a officialisé hier après la réunion du Conseil d'Administration, les résultats trimestriels du 31 mars 2022 ont été approuvés. Les revenus consolidés du club Nerazzurro ont connu une augmentation de 20% grâce aux ventes de Romelu Lukaku et Achraf Hakimi réalisées la saison dernière, sans oublier la réouverture des stades, qui a permis au club de gagner environ 40 millions d'euros." Toutefois, le coup d'arrêt trouve son origine dans les sponsorisations: "Certains "crédits" de parrainage signés avec des entreprises chinoises opérant dans le secteur du tourisme et des événements sont devenus irrécouvrables pour une somme avoisinant les 23 millions d'euros qui seront à marquer au bilan. D'ici au mois de juin, on pourra également constater une nette amélioration du déficit Nerazzurro qui passera de -246 millions d'euros à 120 millions d'euros, le club avait d'ailleurs envisagé de revenir à une perte de 100 millions d'euros." Enfin d'ici le 30 juin, le club dirigé par Suning conclura un nouveau Settlement Agreement avec l'UEFA, comme devront le faire d'autres clubs. Cela pourrait entraîner des restrictions financières et sportives. La réunion virtuelle avec le bureau de Nyon est d'ailleurs à l'ordre du jour dans les prochains jours. Trouvez-vous que l'Inter est resté dans sa ligne de conduite vu la somme annoncée de 120 millions d'euros ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Ce n’est pas une blague, et comme ce fut le cas de 2015 à 2019, l’Inter prévoit la signature d’un nouveau Settlement Agreement avec l’UEFA d’ici au 30 juin de cette année, pour rentrer dans les nouveaux paramètres du Fair-Play-Financier d’ici à la saison 2025-26. Telle est l’information capitale retranscrite dans les documents officiels publiés par le club en relation avec les résultats économiques et financiers d’Inter Media and Communication S.p.A. relatifs à la période du 1er juillet 2021 au 31 mars 2022: "Comme indiqué dans notre rapport sur le deuxième trimestre, l’UEFA a ouvert une procédure contre le club en février 2022, conformément à l’article 12 (1) des règles de procédure régissant l’organe de contrôle financier des clubs de l’UEFA ("CFCB") - Édition 2021, en raison du déficit d’équilibre du FPF que nous avons enregistré au cours de la période de surveillance couvrant les périodes de référence 2018, 2019, 2020 et 2021. Un déficit est également prévu pour la période de référence se terminant en juin 2022 et déjà communiqué à l’UEFA" "Selon nos preuves, la même situation vaut pour un certain nombre d’autres clubs en Italie et en Europe selon les règles actuelles. De plus et alors que les interactions avec l’UEFA sont toujours en cours, nous prévoyons de signer un accord transactionnel d’ici au 30 fin juin 2022 qui inclura certains rapports financiers que nous devrons satisfaire dans les 30 résultats financiers d’Inter Media and Communication S.p.A. dans les périodes de référence qui se termineront en juin 2023, 2024 et 2025." "Ces rapports devraient être établis selon un cadre visant à amener progressivement le club à se conformer pleinement à la nouvelle "règle des bénéfices du football" de l’UEFA d’ici la saison 2025/26. Nous prévoyons également que l’accord de règlement inclura un éventuel mécanisme de sanctions financières et sportives principalement liées à la violation des relations financières convenues (avec de telles sanctions proportionnées à l’ampleur de la violation potentielle)". ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Nous sommes en février 2012, Paulo Dybala évoluait encore à l'Instituto Cordoba (seconde division argentine). Alors âgé de 19 ans, il était contacté par Fcinternews à la suite de rumeurs d’un intérêt de l’Inter et il avait déclaré son amour pour l’Inter. Paulito, l'Inter souhaite te recruter : Que ressens-tu à l’idée d’être dans la ligne de mire d’un club aussi prestigieux ? "Je suis sincère, j’éprouve de l’émotion et de la fierté : L’intérêt porté par l’Inter est vraiment quelque chose d’extraordinaire." Ta volonté semble être claire : l’Inter et rien d’autre pour ton futur ? "Je dois dire que cela me touche beaucoup lorsque j’entends que je suis pisté par l’Inter, car ce club m’a absolument démontré me vouloir. Il est ensuite inutile de dire que l’Inter est l’un des club parmi les plus importants qui existent, une puissance mondiale, et pour cela, mon enthousiasme est étoilé." Des dirigeants de l’Inter souhaite te transférer à Milan..... "Rebasa et Peirone, mes agents me l’ont confirmé : Ils m’ont dit que les dirigeants de l’Inter étaient enthousiasme à l’idée de me transférer là-bas, c’est quelque chose qui me rend fier et si heureux." Zanetti, en décembre déclarait : Dybala est un talent pur » qu’as-tu à répondre ? "Je n’ai pas une relation direct avec Pupi, mais je n’oublierai jamais le jour où j’ai joué pour le match de charité de sa fondation, je ne l’oublierai jamais... Je l’ai rencontré et il était merveilleux. J’ai lu les déclarations de Javier sur moi et j’en suis très heureux car Pupi est un joueur extraordinaire et une personne fantastique, j’aimerai avoir une carrière comme la sienne en Italie." Où en est la négociation avec l'Instituto ? Te sens-tu proche de l’Inter ou pas encore ? "Depuis que je sais que l’Inter s’est intéressé à moi, je suis toujours resté très en contact. Si j’ai l’occasion de jouer pour l’Inter, je donnerai ma vie pour ce maillot. Sinon je resterai à l'Instituto, j’y suis heureux et je continuer à me donner pour ces couleurs avec fierté." Sincèrement Paulito : pour toi : L’Inter est plus un rêve ou une réalité "L’Inter est…un rêve réel (il rit…) Je travaille quotidiennement pour m’améliorer et pour que tout les rêves que je conserve en moi puisse se concrétiser : L’Inter est l’un de ceux-là." As-tu eu l’opportunité de discuter avec quelques dirigeants de l’Inter ? "Pas personnellement, mais mes représentants l’ont fait pour moi." Que sais-tu des supporters de l’Inter, de la célèbre Curva Nord, du peuple Nerazzurro ? "Le peuple interiste démontre l’amour qu’il a pour le club, ils sont vraiment passionnés, c’est un public chaud, je le connais. Ce sont de nombreux chœurs, des ovations, ce sont des choses qui génère mille motivations à un joueur." Tu rêves de porter le maillot Nerazzurro, Paulo Dybala ? Mais avec quel numéro derrière ? "Ben, j’ai toujours aimé le 10." L’Histoire sera différente, finalement le garçon de Laguna Larga, rejoindra Palerme car la prétention de l’Instituto Cordoba était considéré comme excessive : 11,9 millions d’euros que Maurizio Zamparini, alors Président de Palerme n’avait pas hésité à verser. "En juillet 2015, Erick Thohir aurait voulu l’offrir aux tifosi, mais alors sous le coup du Settlement Agreement, il n’avait pas pu débourser les 40 millions d’euros qui ont été versé par la Juventus." Pourquoi revenir sur ce Cold Case ? La réponse est très simple, en ce début de semaine, Tuttosport a révélé l’existence réelle d’une transaction menant à Paulo Dybala en échange de Mauro Icardi La Juventus, à l’été 2019, s’était inséré dans la négociation Lukaku et sur son arrivée à l’Inter. Beppe Marotta, Administrateur-Délégué de l’Inter avait commencé à tisser sa toile pour transférer l’argentin à Milan: "C’est durant cette période-là que les échanges les plus sensationnels se sont profilés à l’Horizon avec l’axe Milan-Turin: Dybala à l’Inter et Icardi à la Juventus. Mais les délais était réduit et l’échange a effrayé certaines personnes, car pour un des clubs, cela aura pu lui revenir comme un effet boomerang : C’est Paratici qui a bloqué l’opération pour conserver Dybala." Nous sommes donc très loin d’une déclaration d’amour du joueur envers la Vieille Dame…. Regrettez-vous ce recrutement manqué à deux reprises ? Pensez-vous qu’un tel recrutement pourrait se concrétiser à l’avenir ? Pensiez-vous, un jour, prendre lecture d’une telle déclaration d’amour d’un joueur emblématique de la Juve ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Le 6 juin 2016, le Colosse chinois Suning venait de prendre possession des actions en possession d’Erick Thohir et de Massimo Moratti, devenant de la sorte, l’actionnaire majoritaire de l’Inter Après 4 années d’investissements et de progrès constants aussi bien technique que sociétal, le club Nerazzurro est retourné, de façon stable, au sommet du Calcio. La prochaine étape, comme le réfère Tuttosport, reste à soulever des trophées "Le 6 juin 2016, le Groupe Suning de la Famille Zhang débutait son parcourt à l’Inter en acquérant, pour 128 millions d’euros, les 68,55% des actions du Club Nerazzurro, une partie provenait d’Erick Thohir, l’autre de Massimo Moratti. Le premier investissement important d’une série qui a porté le Colosse de Nankin a dépenser, pour l’Inter, environ 700 millions d’euros entre actions, augmentation de capitaux, prêts (convertis en partie dans les comptes en capitaux) et les contrats commerciaux." "Et ce n’est pas encore fini, comme l’opération portant au nouveau siège à la Porta Nuova l’a démontré, tout comme les travaux de modernisation à Appiano, le projet du nouveau stade et les tractations pour un nouveau sponsor maillot à hauteur de 30-40 millions d’euros, lui qui sera appelé à devenir l’héritier de Pirelli à l’été 2021." "A présent, Suning veut passer à la "Caisse" : Comprenez, il veut commencer à gagner [….] pour le faire, la Famille Zhang, Papa Jindong et le jeune Steven, ont changé de stratégie lors de ces deux dernières années. Une fois l’objectif en ligne de mire atteint, celui du Settlement Agreement qui liait le club à l’Uefa, le Groupe a commencé investir massivement. "Le message est clair : Suning, avec Marotta et Conte a voulu envoyer un message à toute l’Italie : Fini de plaisanter et de railler sur des erreurs lié à un manque d’expérience, à présent nous sortons l’artillerie lourde sur le terrain. C’est ainsi que sont arrivés les millions d’euros qui ont convaincu le natif de Lecce, le tout lié à une campagne de recrutement pharaonique à hauteur quasiment de 250 millions d’euros, bonus compris entre l’été et le mois de janvier." Confirmation par la Gazzetta Dello Sport "Sponsoring exclu, Suning a investi 474 millions d’euros lors de ses 4 premières années à l’Inter. A peine ce quatrième anniversaire célébré, le temps est à présent propice pour passer à la phase 3: Celle de la croissance sportive. Débuter avec la Coupe d’Italie pourrait être vu comme un objectif minimaliste, pour celui qui a comme mission déclarée de reporter le club sur le toit du monde, mais la politique d’avancer pas après pas a toujours été une spécialité de la maison." "Les plans sont à long terme, tout comme la patience et la croissance. La philosophie de Suning, répétée à plusieurs reprises, est de construire sans improvisation. Reste à présent le fait que tous les Clubs reconnu comme des Supers-Riches à la tête d’une équipe de football ont presque tous soulevé un titre, Steven Zhang lui attend encore son premier." "Et l’occasion actuelle qui se présente est l’ "Instant-Coppa Italia", avec une finale à conquérir ce samedi et à disputer mercredi prochain. Il ne serait pas étonnant que le Président viennent à prendre l’avion depuis la Chine si les siens ont effectivement la possibilité de disputer le titre à Rome. La chose la plus proche d’une finale vécue par la Propriété Chinoise fut la dernière journée de la saison 2017-2018 à Rome, sur le terrain de la Lazio, avec les pleurs de joie de Zhang Junior." Que pensez-vous du Suning, depuis sa prise de pouvoir totale, à la tête de l’Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Après 4 années, l’Inter est finalement sortie du Settlement Agreement. L’annonce a été faite par l’UEFA en personne qui a confirmé les objectifs généraux fixés dans l’accord. En conséquence, l’Inter est de retour dans un régime "normal" pour un club. Quel est l’impact pour l’Inter et le Suning ? Selon Il Sole 24, il n’est plus nécessaire de réaliser obligatoirement une plus-value d’ici au 30 juin pour respecter les paramètres du Fair-Play-Financier. Le Club a la volonté de le faire de son propre chef, afin de conclure le bilan 2019 à zéro et disposer d’une meilleure marge de manœuvre pour les deux années à venir. En effet, l’Inter sera jugée au terme du prochain triennal par l’UEFA, une situation valide et connue par tous les clubs. Les entrées et les sorties du prochain mercato estival devront donc répondre à une série de logique au niveau de l’investissement sportif. Il reste toujours une contrainte budgétaire, celle de clôturer le triennal avec un déficit maximal de 30 millions d’euros. Les coûts augmenteront dans la mesure où les recettes augmenteront, en particulier dans la thématique du stade et de la zone commerciale. Dès la saison prochaine, l’Inter pourra proposer une liste complète de 25 joueurs pour disputer les compétitions européennes. Grâce au Suning et aux nouveaux contrats de sponsorisations (principalement signés en Chine), les comptes du club, qui avait déjà atteint 297 millions d’euros il y a un an, culmine cette saison à un peu plus de 350 millions d'euros. Notamment grâce aux fonds perçus via la Ligue des Champions. Sous le contrôle d’Alessandro Antonello, l’Inter a clôturé ses comptes avec un solde négatif toujours moins important : -60 millions en 2016, -25 millions en 2017 et -17 millions en 2018. En conséquence, au 30 juin 2019, l’Inter ne sera plus dans l’obligation de réaliser une plus-value déterminée. Le club, comme tous les autres, pourra objectivement évaluer les opportunités lors de la vente de joueurs qui représentent encore un coût sur les finances actuelles. Le club devra veiller à ne pas se porter lui-même préjudice en dépensant trop, car cela impacterait le biennal à venir. Le saviez-vous ? Être troisième aura son importance sur les finances : Si la médaille de bronze confirmera une amélioration au classement comparé à l’année passée, la troisième place en tant que telle garantie 800 000 euros en plus de la part de la Lega Calcio. Il y a lieu d’y ajouter 2,5 millions d’euros de droits télés et 2,5 millions d’euros en provenance du market-pool de la prochaine Ligue des Champions, soit 6 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...