Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'simone inzaghi'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. ®L'Avenir - Il est resté à l’arrière-plan tout au long des négociations et même lors de la présentation officielle de Romelu Lukaku. Mais s’il y a bien quelqu’un sans qui le retour de Lukaku à l’Inter ne se serait pas fait, c’est son conseiller personnel et avocat belge, Sébastien Ledure, une référence mondiale au niveau du droit du sport. C’est dans son bureau de la Place Flagey, loin des caméras et micros du Giuseppe Meazza, que Me Ledure nous a reçus pour commenter la transaction la plus spectaculaire de ce début de mercato. Commençons par le début. Depuis quand connaissez-vous Romelu? "Depuis cinq ans et via… sa maman. Elle commençait à se poser certaines questions et elle en a parlé à quelqu’un de sa banque. C’est ainsi qu’on est entrés en contact. On s’est vus deux ou trois fois à l’Hôtel Steigenberger, puis elle m’a proposé de rencontrer ses fils. Petit à petit, Romelu a pris confiance. Il avait déjà décidé de quitter l’agent Mino Raiola pour Federico Pastorello." Mais soyons clairs: ce deal s’est fait sans le moindre agent. "En effet. Cela devient une tendance parmi les joueurs d’élite. Mbappé et Griezmann font comme ça, Hazard et De Bruyne aussi. Neymar a même une boîte avec des dizaines d’employés qui travaillent pour lui. Quant à Romelu, il a préféré que son agent (Pastorello) ne soit pas impliqué dans cette affaire vu ses liens étroits avec l’ancienne direction de Chelsea. Romelu n’a pas encore pris de décision par rapport à son éventuel avenir avec son agent, mais il ne voulait pas qu’un risque de conflit d’intérêts puisse interférer dans une des opérations les plus difficiles du football actuel." C’était une transaction si compliquée que cela? "Au début, personne ne croyait qu’elle allait se faire. La semaine passée, votre collègue italien Fabrizio Romano (NdlR: un spécialiste au niveau des scoops pendant les mercatos) m’a appelé en me disant: ‘Ce que vous avez fait, it’s a masterpiece, c’est un chef-d’œuvre.’ La question était la suivante: Comment est-ce qu’un joueur qui a été vendu pour plus de 100 millions€ à un club peut retourner dans le même club qui dit qu’il n’y a pas d’argent pour le reprendre? Et, en plus de cela, il faut savoir que lors du transfert de l’année passée, les relations entre l’ancienne direction de Chelsea et la direction de l’Inter étaient très tendues. S’il n’y avait pas eu de changement d’actionnariat à Chelsea, je doute fortement que cette transaction aurait pu se faire." Pour le dire crûment: sans la guerre en Ukraine, Lukaku ne serait pas à l’Inter. "Peut-être, oui, mais n’en faites pas votre titre. Peut-être qu’on aurait quand même trouvé une solution, mais cela aurait été encore plus difficile." Est-ce que Roc Nation, la boîte américaine de Jay-Z qui gère les intérêts commerciaux de Lukaku, De Bruyne et Witsel, a joué un rôle? "Oui, dans le sens où ils connaissent le nouveau propriétaire de Chelsea et que cela a facilité une approche plus ‘américaine’du dossier." Les premières prises de contact datent-elles de la fameuse interview de Lukaku à Sky Italia du 31 décembre, où il déclare qu’il n’est pas heureux à Chelsea sous son coach Tuchel? "Non… Cette interview venait du cœur et était peut-être maladroite. C’est une initiative qu’il a prise lui-même et qu’il ne prendrait sans doute plus. Il en a subi les conséquences pendant le reste de la saison, vu que cela a alourdi son climat de travail au quotidien." "Mais il m’a vite fait comprendre que, vu ses 29 ans et le fait qu’il est au sommet de sa carrière, il ne pouvait pas se permettre de perdre une nouvelle année. C’est un secret de polichinelle qu’il n’était pas sur la même longueur d’onde que son entraîneur. Mais les négociations, elles, n’ont débuté qu’à la fin de la saison." Combien d’allers et retours avez-vous faits entre Londres et Milan? "Quelques-uns en mai et juin. Et le reste s’est fait par téléphone et visioconférence. C’était une négociation où il fallait avancer pas après pas et placer ses pions intelligemment. Il fallait y aller en sous-marin: en travaillant discrètement mais efficacement et en respectant les sensibilités de toutes les parties." On peut supposer que vous aviez une ligne directe avec Romelu. "Bien sûr. Et j’ai été le voir avant qu’il ne parte en vacances. Il était au courant de tout et il a assisté aux conférences les plus importantes. Dans ma philosophie de travail, je représente le joueur, mais il doit tout savoir. Il y a une transparence totale. C’est lui qui contrôle la situation." Il a fait des concessions financières pour aboutir à un accord. "Oui. Mais beaucoup moins que ce que dit la presse. J’ai lu qu’il a réduit son salaire d’un tiers ou de la moitié. C’est faux. Il sera le joueur le mieux payé de la Serie A. Les trois parties ont fait des concessions qui sont intelligentes. Notre job était d’obtenir les meilleures conditions possible pour mon client, pas pour Chelsea ou l’Inter. C’est Romelu qui nous paie, pas les clubs." Et le prix de la location, 8 millions d'euros, est-il correct? "Vous devriez le demander aux clubs concernés, mais c’est un prix en adéquation avec les tarifs d’une location." Il n’y a pas eu d’autres clubs qui voulaient l’acheter au lieu de le louer? "Euh… En effet. Il s’agissait de grands clubs dont je ne citerai pas le nom. Mais ces pistes n’ont jamais vraiment été sérieuses parce que Romelu a très vite décidé qu’il voulait rentrer à l’Inter. Il a parlé plusieurs fois avec l’entraîneur de l’Inter, Simone Inzaghi, comme il l’avait fait avec Conte avant de signer à l’Inter en 2019, pour être sûr d’être sur la même longueur d’onde." L’Inter n’a pas négocié de clause d’achat. Un retour à Chelsea en juin 2023, est-ce envisageable? "Il y aura encore trois ans de contrat. Mais personne ne peut dire quoi que ce soit à ce sujet." Dernière chose: Romelu a souvent déclaré qu’il compte rejouer un jour pour Anderlecht. « Il m’en a déjà parlé aussi, mais il n’a pas fixé d’année. Il faudra voir si les conditions s’y prêtent à ce moment-là. C’est une idée qu’il a en tête depuis toujours. Et je ne connais aucun joueur qui soit aussi déterminé que Romelu. Quand il prend une décision, très peu de personnes sont capables de le faire changer d’avis. Et quel passionné du foot! Cela explique pourquoi il s’est senti malheureux à Chelsea cette saison: Romelu doit pouvoir exercer sa passion." ®L'Avenir.net
  2. En effet, l’Inter a conclu hier un mois de juin qui fera date dans l’Histoire du Club, avec pas moins de 5 recrues de renom, en incluant Raoul Bellanova (qui signera ce lundi 4 juillet), le tout pour une somme astronomique ! Révélation de la Gazzetta Dello Sport "S’il n’y a jamais eu une liste de problèmes à résoudre dans l'équipe de Simone Inzaghi, celle-ci ressemble à présent à un morceau de papier abandonné dans un coin. En fait, toutes les cases ont été cochées et validées avant le rassemblement de pré-saison et il faut en donner tout le crédit aux responsables du Mercato de l’Inter." "Un gardien de but était nécessaire pour l’après Samir Handanovic et Onana, qui évoluait à l’Ajax, était bloqué depuis plusieurs mois. Il y avait aussi ce désespérément besoin de trouver un remplaçant à Marcelo Brozovic et Asllani était le candidat de choix." "La précision des attaquants se devait d’être améliorée et Romelu Lukaku est revenu de Londres. Inzaghi voulait un milieu de terrain de haut niveau et Mkhitaryan est prêt à épauler ses trois titulaires. Ivan Perisic est parti et numériquement Bellanova prendra sa place, avec Robin Gosens comme titulaire." "En bref, un travail à plusieurs tableaux qui a porté des fruits énormes, avec une dépense immédiate de seulement 15 millions d'euros. Dans cette liste hypothétique, il manque au moins un joueur en défense pour couvrir encore le départ d'Andrea Ranocchia et la signature de Paulo Dybala gratuitement, une opération de plus en plus dans la balance, même s’il est prévu dans le calendrier de prendre son temps." 15 millions d’euros...Comment jugez-vous le début de Mercato Nerazzurro ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. 321 jours après son départ houleux de l’Inter, Romelu Lukaku est de retour à Appiano Gentile. Après avoir passé sa traditionnelle visite médicale, Big Rom s’est livré à Inter TV Bienvenue Romelu, quelle émotion ressens-tu à l’idée de retourner à l’Inter ? "C’est une émotion forte, je pense que ce que j’ai vécu avec cette équipe, il y a plus d’un an, était une belle histoire. Pour l’équipe, pour les tifosi, mais aussi pour moi personnellement. L’Inter m’a tant donné et j’espère, à présent, parvenir à faire mieux qu’avant. Il est maintenant arrivé le moment de tous travailler ensemble, en espérant faire mieux que précédemment." Tu as passé beaucoup de temps avec le Président, vous avez parlé et vous êtes accosté. Vous sembliez très fier, quel effet cela t’as fait de le revoir ? "Nous avons parlé d’énormément de choses, de comment cela semblait impossible pour moi de revenir ici, mais nous l’avons fait et je dois aussi le remercier pour cette raison, car il a continué à pousser à croire que cela pouvait être possible : Finalement nous y sommes parvenu et j’en suis très heureux." Tu retrouves aussi une Ville qui t’a accueilli et où tu t’étais intégré à la perfection. C’est comment d’être de retour à nouveau à Milan ? "C’est comme revenir à la maison, je pense que Milan est, pour moi et ma famille, un lieu où nous nous sentons vraiment bien grâce au peuple, aux tifosi, à mes équipiers. Du premier jour où je suis arrivé, ils m’ont tous tant aidé, je suis vraiment très heureux. Je n’avais même pas laissé "ma maison" en partant suis parti en Angleterre, cela montre à quel point je suis heureux de revenir, à présent je veux seulement revoir les gars sur le terrain." Qu’est-ce qui t’a convaincu de redevenir Nerazzurro ? "L’affection des Tifosi et aussi de mes équipiers, tout comme l’opportunité de travailler avec le Mister. Je suis resté en contact avec lui durant toute la saison écoulée. Je pense qu’il a fait de très belle choses avec l’équipe. Je peux apporter ma contribution et faire de belles choses pour ce club." Un sourire retrouvé! L’année dernière, tu as eu un aperçu de la façon de travailler avec Simone Inzaghi, a-quel point as-tu l’envie de travailler avec lui ? "J’en ai très envie, j’ai aussi vu l’équipe jouer à un très hautniveau la saison dernière, je suis déçu qu’elle ne soit pas parvenue à remporter le Scudetto, mais elle a remporté deux titres vraiment important. Tant de joueurs ont pris de l’expérience de façon importante, nous devons continuer de la sorte. A présent, nous sommes dans la position de défier tous les autres : Je tiens à bien me préparer pour la nouvelle saison et à continuer sur le parcours que nous avons déjà emprunté." As-tu déjà échangé avec tes anciens et nouveaux équipiers ? "Avec pratiquement tout le monde, la majorité. Je les remercie tous car je voulais revenir ici mais eux aussi ont poussé pour mon retour... Je dois les remercier car pour moi, ils sont comme ma famille, ce sont mes frères." 95 matchs et 64 buts avec l’Inter. Ta nouvelle aventure reprend sur base de ces statistiques..... "Je ne suis pas individualiste, je pense toujours à l’équipe, je veux que l’Inter gagne. Je ferai tout mon possible, aussi bien à l’entrainement que sur le terrain, pour faire gagner l’Inter." As-tu un message pour les Tifosi Nerazzurri qui sont déjà prêt à te revoir au Giuseppe Meazza ? "Je suis content d’être de retour ici, je donnerais tout, au quotidien, pour vous rendre de nouveaux heureux vous, et mes équipiers." Il n’y a plus qu’à Romelu ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. En effet, selon Tuttosport et la Repubblica, Giuseppe Marotta va chercher à définir, aujourd'hui, l’opération permettant au brésilien, Gleison Bremer, de rejoindre l’Inter "Beppe Marotta tentera de finaliser l’opération voulu à tout prix par Simone Inzaghi et ce même si les Granata partent d'une base de 50 millions d'euros. Si une proposition qui contente tout le monde ne voit pas le jour, le Numéro Un du Torino devra se contenter de 25 millions (clause libératoire du joueur) et s'il y a également des problèmes sur cette somme, Bremer sera libre de s’engager dès le mois de janvier pour 15 millions d’euros. Il est fort probable que l’on n’en arrive pas là car cette situation ne conviendrait à personne." Joli choix de couleurs l'ami En attendant, le Brésilien et son entourage ont pris leurs précautions : Interviewé par "Flow Sport Club", une émission gérée par l’ancien footballeur Zé Roberto. Gleison a également mis un coup de pression Où vas-tu jouer ? "Je suis en pleine discussions avec mon agent, mais pour l’instant, il n’y a rien de définitif. Nous parlons, je ne sais pas si je resterai en Italie ou si je partirais à l’étranger. Ce qui est fondamental pour moi est de jouer la prochaine Ligue des Champions, c’est important pour que je puisse continuer à grandir. Tout sera défini dans les prochains jours, voire dans les prochaines semaines." Gleison....Italien "Mon épouse est d'origine italienne et elle sera naturalisée, je le serai aussi automatiquement. Mon rêve est d'être appelé par le Brésil, mais j’ai fait aussi une carrière très solide en Italie et s’il y a une ouverture possible, nous verrons." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. En effet, c’est une révélation du Corriere Della Sera, la Juve a tenté de négocier avec l’Inter, le tout sous le consentement de Massimiliano Allegri "Malgré l’aval de Max Allegri, l’échange de prêt orchestré par l’agent Alessandro Lucci entre Edin Dzeko et Juan Cuadrado n’a pas eu l’issue escomptée." Padrino Touch " Le Colombien ne rentrait et ne rentre pas dans les plans de Beppe Marotta." Le Saviez-Vous ? Plus que Beppe Marotta, Simone Inzaghi ne veut pas voir son Cygne s’envoler. Comme le révèle Il Giornale : "Si deux attaquants dans l'effectif doivent partir pour faire de la place à Paulo Dybala, Inzaghi aurait appelé Dzeko personnellement, en lui confirmant qu'il le veut à l'Inter aussi pour la saison à venir." L’Inter aurait donc son Vice-Lukaku ou son Vice-Dzeko, c’est selon ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. À un peu moins de deux mois de la reprise de la Serie A, celle-ci s’annonce, selon les Bookmakers, être un duel entre les deux flèches dorées du Championnat : L’Inter et la Juventus L’Inter "Les Nerazzurri de Simone Inzaghi veulent reprendre immédiatement le Scudetto que les cousins du Milan leur ont arraché au cours de la dernière saison et pour y parvenir, ils ont rapatrié le Bélier du Tricolore 2021 : Romelu Lukaku. En attente de savoir si d’autres cadeaux arriverons, selon la Sisal, la bande à Samir Handanovic est donnée à 2,75." La Juve "Les Nerazzurri sont en très bonne compagnie vu la présence de la Juve, à sec de Scudetto depuis deux saisons, et qui présente la même cotation que son rival historique. La Formation de Massimiliano Allegri veut retrouver les tout premier rôles dans le Championnat d'Italie et le but annoncé est celui de rapatrier le 37ème Scudetto à Turin." Le Milan "Le Champion en titre part légèrement en retrait, lui dont la tâche principal sera de chercher à conserver son titre. Les Rossoneri ne sont d’ailleurs plus parvenu à conserver celui-ci deux années de suite, depuis 29 années consécutives et Stefano Pioli aura la lourde tâche de briser ce tabou. Preuve en est la cotation de 3,75." Le Napoli 3Nonobstant le départ du Capitaine Lorenzo Insigne, le Napoli, après s’être battu avec les deux écuries milanaises durant quasiment tout le tournoi, veut élever le niveau et ramener le Scudetto dans les remparts du Maradona. Luciano Spalletti est convaincu de pouvoir jouer à armes égales avec les très grands du championnat. Toutefois pour les Bookmakers, celui qui mise sur le Napoli remportera 9 fois sa mise." L’Outsider Romain "Parmi les autres protagonistes de la Serie A, on retrouve la Roma de José Mourinho qui, après avoir offert la Conference League au Club de la Capitale, cherchera à élever le niveau en cherchant à remporter le 4ème Scudetto de son Histoire, y parvenir permettra au parieur de remporter 16 fois sa mise." LOL "La situation devient extrême, en revanche, pour l’Atalanta (donné à 25) et la Lazio de Maurizio Sarri (donné à 33) Jugez-vous l’analyse des Bookmakers pertinente ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Interviewé à l’occasion de l’ouverture du Championnat, Simone Inzaghi s’est livré sur la saison à venir "Nous allons débuter la nouvelle saison face à Lecce, qui est promu. Ce sera une rencontre stimulante où nous devrons nous montrer concentrer et attentif. Dans le championnat Italien, aucun match n’est facile : Nous jouerons tous les trois jours et nous devrons nous préparer de la meilleur des façons, pour aborder chaque match avec la même détermination et l’envie de bien faire." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Pilier indiscutable de l'Inter, Milan Skriniar a pourtant été placé, par son entraîneur, Simone Inzaghi, sur la liste des transferts pour une raison assez inattendue Alessandro Bastoni, l'intouchable Nerazzurro "Il y a un an, après avoir remporté le Scudetto, il a été le premier à prolonger son contrat avec l'Inter, déplaçant sa date d'expiration de contrat 2023 à 2024 avec un ajustement de son salaire de 1,5 à 2,8 millions d'euros. Quelque 365 jours plus tard, Alessandro Bastoni est devenu l'intouchable de l'Inter et l'héritier de Chiellini en Italie, ainsi qu'intransférable pour le club de Viale della Liberazione. Le défenseur né en 1999 semblait être le joueur destiné à finir sur l'autel des sacrifiés après avoir été courtisé par Tottenham, les deux clubs de Manchester et Chelsea." "L'Inter a écouté les sondages, mais a ensuite fermé la porte, " convaincu " par la pression des Tifosi sur Suning. En fait, Bastoni possède des caractéristiques uniques que de nombreuses équipes, en particulier celles qui défendent à trois, recherchent sur le Mercato : gaucher, bon à la fixation comme à la défense". "Inzaghi a demandé qu'il soit mis à l'abri, donnant à contrecœur son feu vert à Skriniar, plus "vieux" que son ami et surtout plus facile à remplacer, du moins sur le plan tactique. À la fin du Mercato, Bastoni est prêt à retourner au Siège avec son agent pour discuter du renouvellement et déplacer la date d'expiration à 2026 - date fixée sur les contrats révisés de Lautaro, Barella, Brozovic et Dimarco - et d'un ajustement salarial important, porté à 4 millions, voire 4,5, soit le chiffre de départ de Nicolò Barella qui percevra jusqu'à 6 millions d'euros.3 "L'Inter rejette toutes les offres et profite de son joyau, en attendant de lui assurer un nouveau contrat en tant que joueur de haut niveau." Entre Bastoni et Skriniar, si vous deviez en sauvez qu'un...Vers qui votre cœur meurtri pencherait.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Interviewé à l’occasion de l’ouverture du Championnat, Alessandro s’est livré sur la saison écoulée "Ce n’était pas facile pour Inzaghi car il est arrivé dans un groupe Champion d’Italie mais déboussolé. Il a trouvé un groupe disposé à ce mettre au travail, à l’écouter et à suivre ses indications." Février 2022 "Le championnat a basculé lors de cette 75ème minute du Derby, pour nous c’était fondamental de battre ce Milan, c’était le tournant de la saison." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Hakan Çalhanoğlu a été l’une des très belle révélation de cette saison 2021-2022. Appelé à remplacer Christian Eriksen, le numéro 20 Nerazzurro a fait les choses en grand. Toutefois, il n’aura commis qu’une seule erreur depuis son arrivée à l’Inter…La Voici ! Son interview à Tivibu Spor Fin de saison "Cette saison était vraiment engagée, nous avons joué sans faire de pause. Il y a eu la Ligue des Champions, le Championnat, la sélection, je suis aussi allé en Ligue des Nations en fin de saison et je suis heureux que nous ayons gagné les 4 matchs dans lesquels nous étions engagés. Il me reste deux autres semaines pour les vacances. Demain, j’irais à Antalya et je passerai les vacances avec mon frère Merih (Demiral)". Critiqué "Je pense avoir été sévèrement critiqué en long et en large, mais je conserve tout au fond de moi. Plus que tout, des grandes responsabilités reposent sur moi. Ceux qui me connaissent bien, savent par où je suis passé. Je m’étais aussi préparé à toutes les critiques en provenance de l’extérieur. C’est normal, je vis toujours en étant critiqué. Mais ma position est claire et je dois jouer le jeu. C’est aussi pour cela que je cherche à ne pas les entendre, je me donne du temps, je suis quelqu’un d’émotif mais je ne le montre pas. Je partage cela uniquement avec ma femme. Je le cache aussi à mes équipiers d’équipes qui me sont pourtant les plus cher." Judas Interiste "Passer de Milan à l’Inter a été très difficile, ce n’est pas facile car c’est la même ville, mais avec des couleurs différentes. J’ai aussi dû m’adapter à l’équipe et ce n’était pas chose aisée. . Mais je travaillais dur, j'étais très concentré sur mon travail. Je savais que j'allais rejoindre l'équipe des Champions d’Italie, c’était mon moment. Et l'équipe dans laquelle je suis allé n'a pas gagné, tandis mon ancienne équipe l'a fait. Les gens ont fait comme si c'était ma faute. Notre objectif cette année est de remporter à nouveau le Scudetto et de très belles acquisitions sont en train de voir le jour." La connerie à pas faire "Je pense que j'ai apporté une bonne contribution à l'équipe avec mes passes décisives et mes buts cette année. Notre équipe est très bonne, je suis très heureux à l'Inter. Le soutien des Tifosi m'aide aussi beaucoup. J'ai joué pendant quatre ans au Milan AC, je n'ai pas été appelé des tribunes une seule fois, même pendant l'échauffement. Lors de ma première année à l'Inter, on m'appelait par mon nom à chaque fois que je m'échauffais. "L'Inter est une équipe bien plus forte que le Milan. Nous avons perdu un match contre Milan : à la 75e minute, Perisic, Barella et moi y avions été remplacés et le match a soudainement changé. Nous menions 1-0, puis nous avons perdu 2-1. L'entraîneur a également contribué à la défaite lors de ce match.:Je le lui ai dit aussi. Lors du match de Coupe suivant, nous les avons battus 3-0. L'équipe était ambitieuse." Ibrahimovic "Il a 40 ans, je ne l'aurais pas fait si j'avais son âge. Tu n'as pas 18 ans…. Il aime attirer l'attention, il vit avec ça. Cette année, il n'a pas contribué au parcours du Milan, il n'a pas joué du tout. Mais il fait tout pour attirer l'attention des Tifosi. Je m'en fiche complètement: Son comportement n’était pas correct car c’est quelqu'un qui m'appelle toujours quand je suis à Milan, qui veut aller dîner et faire du vélo ensemble. Je le respectais…c'était comme ça pour moi. Il a même parlé de moi dans son livre: Il devait m’y mentionner sinon son livre aurait été vide. Je ne lui réponds pas, c'est mieux de ne pas répondre." Simone Inzaghi "C'est une très belle personne qui comprend le football et qui se montre très très proche de l'équipe. C'était une aventure très difficile aussi pour lui, mais je pense qu'il s'en est bien sorti. Il tenait énormément à moi, le fait qu’il a tant insisté pour me transférer était aussi important pour moi." L’Inter FURAX Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, l’interview d’ Hakan Çalhanoğlu à la télévision digital Tivibu Spor a fait des remous : Si le milieu de terrain a attaqué Zlatan Ibrahimovic, il a surtout critiqué ouvertement Simone Inzaghi pour ses changements lors du Derby Della Madonnina, lors de la manche retour, en Serie A : L’Inter n’a pas apprécié cette interview car le joueur ne l’en avait pas informé. En conséquence, le milieu de terrain devrait faire l’objet d’une sanction disciplinaire et ce même s’il est excusé: "Certains de mes propos ont été mal interprétés : je n'ai jamais critiqué aucun entraîneur, encore moins l'entraîneur Inzaghi que je considère comme un grand et qui m'a beaucoup voulu à l'Inter et m'a donné confiance. Si nous avons fait une grande saison, gagné deux trophées, le mérite lui revient." Champion du Monde ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. L'Inter vient d'annoncer la prolongation du contrat de son entraîneur Simone Inzaghi après une saison 2021/2022 couronnée de deux titres et d'une seconde place en championnat: "Le FC Internazionale Milano a le plaisir d'annoncer que Simone Inzaghi a signé un nouveau contrat avec le club en tant qu'entraîneur principal jusqu'en 2024". Cela a été suivi par un post du Président Steven Zhang sur les réseaux sociaux: "Mister, c'est un plaisir de travailler avec vous !". Internazionale.fr ~ © Samus
  12. C’est une révélation du Corriere Dello Sport, la nouvelle saison de l’Inter d’Inzaghi Acte II débutera par trois matchs amicaux Le 12 juillet 2022 face à Lugano sur son terrain Le 16 juillet 2022 face à l’As Monaco à Bale Le 23 juillet 2022 face à Racing Club de Lens sur son terrain ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Le retour de Steven Zhang va marquer un coup d’accélération au niveau du Mercato Interiste, de nombreuses transactions devraient être actée Révélation du Corriere Della Sera "Lukaku" est une grosse affaire, mais la semaine de l'Inter sera mouvementée indépendamment du retour du Belge. Le retour du Président Steven Zhang donne au club l'occasion de formaliser une série d'opérations importantes pour renforcer au plus vite l'effectif à remettre à Simone Inzaghi pour la mise au vert du 6 juillet: L'entraîneur est l'acteur principal de cette nouvelle Inter, et une prolongation de contrat jusqu'au 30 juin 2024 sera officialisée dans quelques jours : l'entraîneur paraphera un contrat qui le fera passer de 4 millions à 5,5 millions nets par saison. Dans le courant de cette semaine, il y aura un autre contact avec les agents de Dybala : Tout est défini, soit un quadriennal à 6 millions net par saison plus 1 bonus, il ne manque que des petits détails." Cette situation vaut aussi pour le milieu de terrain d'Empoli, Asllani : l'accord a été trouvé avec le club toscan, qui recevra 4 millions pour le prêt onéreux et 10 au moment de l’obligation du rachat Il faudra plus de temps pour faire venir le défenseur du Torino: Gleison Bremer. Le club Granata exige 45 millions d’euros, l'Inter doit chercher une voie équitable et ne le fera pas avant d'avoir défini la vente de Skriniar au Paris Saint-Germain. Cette piste a refroidi car il n’y a pas eu de surenchère après l'offre de 50 millions d'euros. Comprenez Paris n’a pas déposé sur la table les 70 millions, le montant demandé par le club Nerazzurro A choisir, préférez-vous conserver Skriniar, quitte à voir Bremer partir à la concurrence ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. C’est une information en provenance de Gianluca Di Marzio : Raoul Bellanova est prêt à devenir Nerazzurro! "Cagliari a accepté la demande des Nerazzurri de modifier la formule de transfert pour l’ailier italien, en passant d'une vente définitive ou d’un prêt avec rachat obligatoire à un prêt avec droit de rachat.La transaction est sur le point d’être finalisée: Bellanova sera un nouveau renfort pour Simone Inzaghi dans le cadre d'un prêt onéreux d'environ quatre millions d'euros avec un droit de rachat en faveur de l'Inter." "Après Onana et Mkhitaryan, et en attendant les gros coups en attaque, voici donc la troisième recrue des Nerazzurri." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Simone et Filippo Inzaghi sont en deuil : Leur grand-mère paternelle Maria est décédée, il y a quelques jours. Les funérailles ont eu lieu ce matin dans la paroisse de San Nicolò, dans la province de Piacenza. "Ayant appris le décès de sa grand-mère, il y a quelques jours à l'âge de 93 ans, Simone a interrompu ses vacances en bateau à Ponza pour être auprès de ses proches." Dans le journal "La Libertà" d'hier, les frères Inzaghi ont procédé à une publication nécrologique touchante: "Nous savons que tu nous encourageras comme toujours de là-haut, nous espérons que nous pourrons te rendre heureux" Internazionale.fr s’associe à la Famille Inzaghi et lui présente ses plus sincères condoléances. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Anecdote intéressante de la part de la Gazzetta Dello Sport car si tout l’Inter est impatiente d’accueillir La Joya, le plus excité de la bande se somme Simone Inzaghi ça bosse dur, très dur même, hein Boss! "Simone Inzaghi, lors de la réunion où était présent son agent, au Siège du club, lui a souligné son désir de voir le joueur disponible immédiatement." Comprenez : "A temps pour le début du stage d'entraînement qui débutera le 6 juillet 2022." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Antonio Conte va s’en mordre les doigts : Si les transferts de Paulo Dybala et Romelu Lukaku sont confirmés, l’Inter proposera une puissance de feu qui ne sera pas sans rappeler les formidables paires formées par Samuel Eto’o et Diego Milito, ou encore celle composée de Ronaldo, Christian Vieri et un certain Adriano.... Comme le révèle nos confrères de Blastingnews en Italie, Simone Inzaghi se verrait contraint et forcé d’adapter son 3-5-2 vu la présence des trois bombardiers: "L'Inter a décidé de prendre de l’avance sur le Mercato Estival pour ne pas être prise au dépourvue. Le but étant de renfoncer l’effectif afin de lancer l’assaut vers la Seconde Etoile. Les Nerazzurri ont donc pris de l'avance en commençant à mettre en place d'importantes négociations, mais ces dernières semaines, une suggestion importante prend également forme: Celle du retour sensationnel à Milan de Romelu Lukaku, un an après sa vente record à Chelsea pour 115 millions d'euros." Jamais Inzaghi n’a composé avec un tel effectif Et l’Inter d’Inzaghi pourrait s’en retrouver bouleversé avec un changement de modulo : "Ces dernières heures, les chances de voir Romelu Lukaku revenir à l'Inter la saison prochaine augmentent de façon exponentielle: "Un an après son transfert à Chelsea, Big Rom fait maintenant pression pour retourner à Milan car il n'a pas pris ses marques chez les Blues, souvent relégué sur le banc par l'entraîneur Tuchel." L'opération n'est pas facile et la seule façon de la faire aboutir est celle de passer par le biais d’un prêt avec le joueur déjà prêt à diviser son salaire par deux pour être dans les paramètres du club milanais. Conséquence directe: "Simone Inzaghi, l’entraîneur de l’Inter verrait son échiquier tactique totalement remis en question, au point de devoir abandonner son classique 3-5-2. La raison n’est pas uniquement liée au retour de Lukaku, mais surtout par l’arrivée en attaque également de la Joya Paulo Dybala qui est en fin de contrat à la Juve, et qui rejoindrait gratuitement les Nerazzurri, en retrouvant par la même occasion Giuseppe Marotta qui l’avait amené à Turin de Palerme pour une somme de 40 millions d’euros." "Et même avec le départ attendu d’Alexis Sanchez, l’Inter disposerait de trois attaquant de renom : Lukaku, Dybala et Lautaro Martinez. Simone Inzaghi devrait donc passer au 3-4-2-1 ou 3-4-1-2, selon le cohabitation tactique à lier à côté de Lautaro." La suggestion d’Internazionale.fr L'attaque de Simone Inzaghi pourrait donc être composée de Romelu Lukaku au centre, avec Paulo Dybala et Lautaro Martinez libres d'évoluer sur tout le front de l'attaque, avec Mkhitaryan et Çalhanoğlu comme premières alternatives. Barella et Brozovic confirmés au milieu du terrain, avec Gosens et Dumfries sur les ailes. En défense, tout dépend du "sacrifié", s’il s’agit à n’en pas douter de Stefan de Vrij Voici une suggestion d’équipe Suffisante pour revendiquer le Scudetto selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, l’Inter a procédé au recrutement de Kristjan Asllani. Celui-ci arrivera sous la forme d’un prêt avec un rachat obligatoire! Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Un déjeuner rapide, avec un dernier toast et au centre du menu, le plat principal se nommait Kristjan Asllani, qui est pratiquement devenu un nouveau joueur de l'Inter depuis hier. En effet, cette réunion n'a servi qu'à régler les derniers détails d'un accord que les deux clubs avaient déjà trouvé les semaines précédentes. Une dernière pièce était nécessaire pour conclure l'affaire : la contrepartie technique à remettre à l’équipe toscane." Et avec l'approbation du transfert part Martin Satriano, toutes les pièces du puzzle se sont mises en place et l'Inter et Empoli ont pu finaliser l'accord. Asllani rejoint donc les Nerazzurri contre un contrat de 14 millions d’euros établi de la sorte : 4 millions d’euros pour le prêt onéreux 10 millions d’euros pour le rachat obligatoire Le prêt sec pour une saison de Martin Satriano "De son côté, le président Corsi renforce également son secteur offensif après le pari réussi d' "Andrea Piamonti". Le prêt à sec de Satriano pourrait être une opportunité pour tout le monde : Pour l'Uruguayen, qui a été l’auteur de très belle prestation lors de ses six derniers mois en Ligue 1 à Brest et pour Empoli, qui respecte sa tradition d’être une Terre pour les jeunes talents prêts à exploser, sans oublier l’Inter qui évaluera l'impact de Satriano dans un rôle de leader en Serie A et qui pourrait peut-être se retrouver avec un nouveau trésor dans douze mois, soit pour le mettre à la disposition d'Inzaghi, soit éventuellement pour le placer sur le marché" L'officialiation aura lieu très prochainement: Benvenuto Kristian! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Il n’y a plus l’ombre d’un doute, La Joya est en passe de devenir un joueur de l’Inter. Preuve en est la déclaration de la Gazzetta Dello Sport: "Paulo Dybala veut l’Inter, il a choisi l’Inter et il jouera à l’Inter. La fin de l’Histoire n’est plus remise en discussion, la route est déjà tracée et il n’y a plus aucun obstacle devant lui qui pourrait envoyer tout balader et qui pourrait être considéré comme insurmontable entre les différents protagonistes" "Encore plus à partir du moment où le joueur a communiqué son "oui" au projet sportif et a mandaté son agent pour finaliser le tout. Il y a même déjà bien plus que des simples confirmations lassantes : Dybala a déjà parlé avec Simone Inzaghi de son futur rôle, à l’Inter, la saison prochaine. Pour l’annonce officielle, il faudra attendre le retour du joueur en Italie, qui est tout sauf imminent." "Toutefois, il n’est plus qu’une question de jours pour acter le tout: Ce lundi, l’Administrateur-Délégué de l’Inter, Giuseppe Marotta et Jorge Antun ont à nouveau échangé par téléphone, ce n’était pas uniquement pour se saluer, mais surtout pour définir la durée du contrat de l’attaquant argentin : Il s’agira d’un quadriennal. Dybala sera Nerazzurro jusqu’au 30 juin 2026, l’hypothèse d’un contrat 3+1 de la semaine dernière a donc été écartée et aujourd’hui ou au grand maximum demain, Marotta et Antun iront encore plus loin dans le détail pour peaufiner les derniers détails permettant de sortir le Champagne du frigo." "Il y aura encore une rencontre, reste à savoir si elle sera virtuelle ou physique vu le nombre important d’engagements des différents protagonistes, mais la thématique salariale n’est plus remise en discussion : Dybala percevra 6 millions d’euros net par saison. A cela il faut ajouter des bonus qui lui permettront d’atteindre les 7 millions d’euros. Il ne reste plus qu’à définir les différentes modalités pour activer ces bonus, sans oublier la prime à la signature que l’Inter devra débourser: Tout devrait être systématiser pour cette fin de semaine." L’aval de la Mamma "Dybala à l’Inter est une Affaire qui a convaincu toutes les composantes du Club, Qu’il s’agisse de la Direction avec Giuseppe Marotta et Piero Ausilio, de l’aire Technique avec Simone Inzaghi, qu’au plus haut niveau, avec Steven Zhang qui a donné son consentement pour donner la voie libre à cette opération." Mondovision "Dybala en Nerazzurro, entendons-nous, est également une acquisition importante en termes d’images : Il ne faut pas douter un seul instant qu’il y aura différentes initiatives médiatiques qui seront liées au nom de Dybala. Paulo a donné sa Parole à l’Inter, il l’a également fait sur base des conseils reçu ces derniers temps par sa maman, Alicia, qui est une personnalité très importante dans la vie et les choix sportif de la Joya: Le OUI est total, l’Inter en ce sens est convaincue de l’issue positive, surtout après avoir pris en charge tous les moindres détails permettant de finaliser positivement cette négociation." Une MasterClass de Marotta qui, en plus d’avoir envoyé Icardi au Paris-Saint-Germain, est parvenu à signer la Joya, sans verser le moindre centime ni renforcer le noyau de la Vieille Dame ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. C'est une révélation de la Gazzetta Dello Sport: L'Inter présente des statistiques stratosphérique au nievau de sa campagne d'abonnement....Et , depuis samedi dernier la vente des abonnements de saison pour les personnes en liste d'attente en 2019 est disponible. L'Inter a annoncé des chiffres stratosphériques au Stadio Giuseppe Meazza: 1.128.377 tifosi ont foulé le Meazza cette saison toute compétitions confondues. Mais si l'on considère que la seule "Serie A" la suprématie Nerazzurra est totale avec la présence de 854.983 tifosi, soit une moyenne par match de 44.999 fous-furieux! "Le match de championnat ayant attiré le plus grand nombre de Tifosi a été la réception de la Roma, programmé le 23 avril 2022 avec un nombre impressionnant de 74 947 sièges occupés." Il s'agit, pour notre Beneamata, d'un Leadership incontesté et incontestable depuis maintenant 8ans! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Giuseppe Marotta s’est livré au parterre de journalistes présents à l’occasion de la présentation du livre "Argomenti di diritto nazionale e internazionale dello sport e di giustizia sportiva", realisé par Gennaro Terracciano, Piero Sandulli et Carlo Rombolà: Dybala? "Je travaille pour construire une équipe compétitive comme se doit de le mériter l’Inter. Mon travail, ainsi que celui de Piero Ausilio et Dario Baccin, vise précisément à conclure le tout d’ici à la fin juin car nous souhaitons mettre à la disposition de Simone Inzaghi la meilleure équipe possible, en respectant toujours ce concept de soutenabilité que nous nous devons de garder à l’esprit." Y-a-t’il un intérêt réel pour Skriniar ? "Non." Ça a le mérite d’être clair, très clair même.... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. C'est une confirmation du Corriere Della Sera: Auteur d'une très belle première saison à la tête de l'Inter, avec 2 trophées au compteur et une belle seconde place, Simone Inzaghi restera liée à l'Inter pour les années à venir! "C'est une certitude: L'Inter continuera avec Simone Inzaghi après ses deux coupes gagnées : Un accord a été trouvé pour le renouvellement de son contrat jusqu'au 30 juin 2024, avec une revalorisation salaire en passant de 4 millions à 5,5 millions d'euros." "L'officialisation aura lieu, la semaine prochaine, lorsque Steven Zhang sera de retour en Italie". Mérité! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Ces derniers jours, Gianluca Di Marzio s’est livré sur l’actualité importante entourant l’Inter. Voici un récapitulatif de la situation L’Inter veut 2 défenseurs "L'Inter veut Milenkovic, le défenseur de la Fiorentina, il y a eu des contacts ces derniers jours. L'Inter cherche à prendre deux défenseurs : un pour palier le départ de Ranocchia parti en fin de contrat un autre pour compenser le départ d'une grosse pointure défensive, nous verrons si ce sera de Vrij, Skriniar ou Bastoni qui a pourtant dit vouloir rester. Attention toutefois car la valeur de Milenkovic augmente beaucoup" Une attaque qui envoie du petit bois "Lukaku et Dybala sont deux opérations distinctes, celle de Paulo est beaucoup plus avancée, celle de Big Rom est plus compliquée. L'Inter aujourd'hui n'a toujours ni l'un ni l'autre. Lautaro ne veut pas quitter l'Inter, il veut y rester. Si Lukaku ou Dybala arrivent, et cela s’annonce pour moi difficile de signer les deux, quelqu'un devra forcément partir devant." Des joueurs déjà réservés "L'Inter a également bloqué Bremer, Asllani, Bellanova, en attendant de boucler certaines ventes pour les financer. L'arrivée éventuelle du défenseur serbe de la Fiorentina ne dépend pas non plus de la négociation pour Bremer. Kristjan Asllani est réservé, il s’agit d’une opération de 15 millions au total entre la partie fixe et les bonus et il y a déjà un accord avec le joueur. Asllani, sauf surprise, deviendra le vice-Brozovic demandé par Simone Inzaghi pour renforcer l'effectif des Nerazzurri." Alessandro Bastoni "Il s’exprime avec beaucoup de Nerazzurro dans ses paroles. Nous savons qu'il est courtisé par Tottenham et Manchester United, mais pour l'instant, il n'y a pas d'offres officielles". Le saviez-vous ? "Romelu était parti pour gagner plus d'argent et essayer de gagner le Ballon d'Or, parce que dans sa tête il y avait ce genre d'objectif : Après un an il a décidé de revenir en réduisant son salaire parce qu'ici il se sentait comme un protagoniste aussi bien au niveau de l'environnement, qu'avec l'entraîneur. Je considère que c'est difficile parce que je me mets à la place de Chelsea : vous avez payé 115 millions d'euros et que faites-vous, vous le prêtez gratuitement ? C'est un peu difficile, mais dans le football tout peut arriver". ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. C’est une information en provenance de Gianluca Di Marzio : "Ce sont des heures très intenses sur le Mercato pour l’Inter, qu’il soit entrant ou sortant." "Si au niveau des entrées, l'attaque illumine les yeux des Tifosi, sur le front des départs, c'est la défense qui les inquiète les car ces dernières heures, le Paris-Saint-Germain a informé l'Inter de son fort intérêt pour Milan Skriniar, l'un des joueurs les plus précieux de l'équipe de Simone Inzaghi." Mais comme le rapporte Sky Sport, les exigences actuelles très élevées de l'Inter freinent les négociations : "Le défenseur slovaque, né en 1995, est apprécié par le Paris Saint-Germain et son nouveau Directeur Sportif Luis Campos. Mais il y a un problème : L'Inter maintient ses exigences élevées pour le laisser partir et cela freine actuellement le club parisien qui tient bon pour l'instant, sans faire d'autres compromis" Denzel pour sauver le Capitaine ? Comme le révèle la Repubblica : "Ce surplus de 60 millions doit être réalisé d’ici au 30 juin car il conditionnera le Mercato et une excellente vente est inévitable. Mais si Skriniar est effectivement dans le viseur du Psg il n'est pas exclu que le sacrifié se nomme Dumfries ! Pour l'ailier droit, d'importantes propositions sont en cours d’arrivées en provenance de Manchester United et du Bayern de Munich pour 40 millions d’euros." Quitte à perdre un joueur du Onze de base, préférez-vous vous libérer de Denzel ou de Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. "Paulo Dybala et l’Inter se sont dit leur premier oui." Telle est la révélation de la Gazzetta Dello Sport qui s’est livrée sur la réunion qui s’est tenu entre l’agent du joueur, Jorge Antun, et Giuseppe Marotta qui ont convenu la base d’un accord Place aux chiffres Un salaire de base de 6 millions d’euros net par saison plus des bonus pour atteindre 7 millions, dont la moitié sont facile à atteindre. Il y a encore une marge de négociation sur la durée du contrat : il s’agira soit d’un quadriennal, soit d’un triennal avec option. A confirmer, bien qu'ici les démentis soient de rigueur, le fait que le joueur puisse bénéficier d'un bonus à la signature, comme c'est fondamentalement le cas pour tous les grands joueurs qui expirent. Bientôt la signature Il ne s’agissait pas du passage à l’acte hier, mais il ne manque plus grand-chose, soit le passage nécessaire de voir Antun parler directement avec Dybala pour lui expliquer, dans les moindres détails, ce qu’il s’est passé hier. Les deux parties se sont fixées un nouveau rendez-vous dans quelques jours, il n’y en aura pas énormément, peut-être une semaine car faire perdurer n’est dans l’intérêt de personne Ce n’est pas dans l’intérêt de la Joya qui s’est engagé à 100% dans le projet Nerazzurro car dans le cas contraire, il ne se serait même pas mis à table pour écouter cette proposition. Ce n'est pas non plus dans l'idée du club de faire traîner les choses en longueur. Chaud patate Durant ce sommet, l'entourage du joueur n'a jamais fait référence aux propositions d'autres clubs : une attitude constructive qui a été appréciée par l'Inter. Mais au début de la réunion, les chiffres demandés par Antun n'ont pas plu aux dirigeants des Nerazzurri, des chiffres qu'Antun lui-même connaissait depuis des semaines alors que l'offre de l'Inter à Dybala ne datait pas d'hier. Des "grands" mots ont également fusé à un certain moment de la réunion : certains ont même craint que la table ne saute. Mais la diplomatie l'a emporté. Et cette montée de tension s'est vite transformée en descente, aidée par le travail de tous les participants. A tel point qu'au final, les deux parties concernées, soit l'entourage de Dybala et l'Inter, ont fait part d'un "grand optimisme" sur la définition de la négociation". Selon le Corriere Della Sera, le club a également tout mis en œuvre pour que Paulo se sente aimé et au centre du projet technique : Simone Inzaghi s'est présenté durant quelques instants à cette réunion, tout comme Javier Zanetti, qui avait déjà "choyé" la Joya lors du match de charité organisé par Samuel Eto'o et à l'occasion d'Italie-Argentine. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...