Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'slovaquie'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

8 résultats trouvés

  1. Milan Skriniar a été décisif dans ce Pologne - Slovaquie avec une belle demi-volée. Autant pour Robert Lewandowski et Marek Hamsik, ce match a été décidé par Milan Skriniar qui a fait gagné son équipe nationale grâce à une finition qui aurait rendu fier n'importe quel attaquant de classe mondiale. Skriniar vient de réaliser une merveilleuse saison au cœur de notre défense mais atteindre les sommets avec la Slovaquie est une autre affaire; ils ont maintenant un pied en 8e, vu que les meilleurs troisièmes sont qualifiés d'après 20Bet Canada. On ne peut pas en dire autant de la Pologne qui a pris un départ catastrophique. Ils semblaient avoir une éclaircie lorsque Karol Linetty a égalisé après le csc de Wojciech Szczesny juste après la pause et semblait devenir les vainqueurs probables. Un carton rouge inutile pour Grzegorz Krychowiak a cependant tué leur élan, et Skriniar en a profité avec une belle demi-volée. L'avance de la Slovaquie à la mi-temps n'était pas un hasard. Ils avaient été astucieux tout au long de leurs attaques et se montrant assez audacieux pour tenter l'inattendu. Il n'y avait certainement aucune prédiction de ce qui suivrait lorsque Robert Mak, prenant possession près de la ligne de touche gauche, a commencé à zigzaguer dans une zone apparemment inoffensive car loin du but. Mais Bereszynski lui a donné de la place pour se retourner, permettant à Mak de glisser le ballon entre ses jambes et de se frayer un chemin dans la surface de réparation. Maintenant, il tira mais Szczesny tarda à plonger et la balle entra dans le but après avoir touché le poteau et ricoché sur l'épaule du gardien polonais. Mak méritait le crédit car il avait créé le but à partir de rien. La Slovaquie s'était contentée d'attaquer mais avait rarement l'air de s'exposer. La construction polonaise était souvent agréable à regarder mais ils n'ont pas créé une occasion sérieuse. Lewandowski était en grande partie isolé et à ce moment-là, les blessures qui ont exclu Arkadiusz Milik et Krzysztof Piatek, des complices qui auraient pu alléger son fardeau, se font sentir. Linetty, un milieu de terrain central correct, n'avait marqué que deux fois lors des 32 sélections précédentes, mais était sur place pour transformer un tir intelligent sur Martin Dubravka juste après le début de la seconde mi-temps. La conception du but était une leçon de précision, Lewandowski et Klich se combinant chirurgicalement pour disposer l'arrière gauche Maciej Rybus pour une réduction près de la signature. Linetty profitait de ce travail pour s'offrir une reprise peu académique qui allait néanmoins tromper la vigilance de Dubravka, lequel n'allait qu'effleurer le cuir. La Pologne opérait maintenant avec une vitesse et un dynamisme qui les avaient auparavant abandonnés. Krychowiak avait connu une première mi-temps difficile, recevant un avertissement après avoir éliminé Jakub Hromada, mais est réapparu en tant que joueur différent et a dominé le milieu de terrain pendant 15 minutes après l'égalisation de Linetty. Quel éclair idiot ce fut, alors, quand il s'encastra dans Hromada avec un autre contact tardif. Peut-être que l'arbitre Ovidiu Hategan aurait pu considérer qu'il pouvait donner un dernier avertissement verbal, mais il était dans son droit de sortir rouge et la balance a de nouveau basculé. Auparavant dans les cordes, la Slovaquie avait une nouvelle chance de s'exprimer. Lukas Haraslin a vu un tir dévié et ils ont profité du corner résultant. Skriniar contrôlait au-delà du point de penalty et battit Szczesny d'une belle demi-volée donnant les 3 points à la Slovaquie, sa deuxième victoire en Euro.
  2. C’est une question de principe, plus que de pratique : L’Inter va désormais devoir faire les comptes avec le cas des sélections nationales. En Effet, la Gazzetta Dello Sport révèle que l’Ats de Milan, à travers le Ministère de la Santé, a reçu des demandes formelles de la part de quatre fédérations pour autoriser leurs joueurs à rejoindre la sélection : La Croatie pour Marcelo Brozovic et Ivan Perisic Le Danemark pour Christian Eriksen La Belgique pour Romelu Lukaku La Slovaquie pour Milan Skriniar Il est vraisemblablement possible d’y ajouter : Le Maroc pour Achraf Hakimi La Roumanie qui a pré-convoqué Ionut Radu Révélation de la Gazzetta Dello Sport “L’Ats a répondu à toutes en donnant carte blanche, car elle a transposé une règle internationale qui s’applique à tous les travailleurs, selon celle-ci une personne qui a entamé une période de quarantaine à l’étranger à le droit de retourner dans son pays d’origine pour terminer sa période d’isolement. Mais l’autorisation est liée à l’issue des tests qui ont été réalisé hier. S’il vient à y a voir une positivité entre les joueurs et le staff, l’Ats ne donnera pas son aval." Dans tous les cas, l’Ats n’adaptera pas la décision de jeudi et concèdera un retour en patrie, à la condition que trois conditions soient respectées : Déplacement par le bais de moyens privé Quarantaine obligatoire jusqu’au 31 mars comme retranscrit dans le Protocole Déclaration d’une adresse de résidence à partir de laquelle les déplacements sont interdits, si ce n’est que pour effectuer le trajet jusqu’au centre d’entrainement "L’Inter est spectatrice, car les internationaux Nerazzurri ne seraient uniquement autorisé à s’entrainer que dans des centres sportifs. Mais toutes les équipes ont une rencontre à disputer à l’étranger. Le doute subsiste car si l’autorisation est valide pour que les joueurs puissent retourner dans leur patrie en cas de quarantaine, est-ce que cette autorisation à une valeur similaire pour rejoindre un pays tiers ?" En effet, une fois que les joueurs partent à l’étranger, ils seront soumis aux normes nationales relatives au Covid-19, les indications préconisées par l’Ats de Milan perdraient leurs valeurs Et la FIGC ? "Concernant les Italiens, la FIGC a décidé d’attendre les résultats des tests d’aujourd’hui afin de trouver une voie d’accès avec l’Inter pour libérer Bastoni, Barella et Sensi qui sont pour l’instant bloqués à Appiano." Antonio Conte prévient ses troupes En effet, la Rosea confirme également que les joueurs ont été bien informé des risques que représentent ces voyages: "Deux par-dessus-tout : Les déplacements ne peuvent jamais garantir à 100% l’isolement fiduciaire. Le fait de rentrer en contact avec une personne différente du groupe équipe d’origine. Ce qui est sûr, c’est que la Bulle demandée par l’Ats à l’Inter sera rompue : En Italie, des sanctions pénales et sportives sont prévues." "Antonio Conte espère ne pas devoir le payer comme cela fut le cas par le passé, lorsque Milan Skriniar, Marcelo Brozovic, Alessandro Bastoni et Aleksandar Kolarov s’étaient révélés positif après les stages internationaux." "Et sur ce point, il a été très clair avec le Club : Le Scudetto passe aussi par ces détails et il l’a clairement dit à ses joueurs aussi." Pensez-vous qu’Antonio Conte a suffisamment la main ferme sur son groupe pour convaincre les joueurs de rester à Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Le report du match opposant l’Inter a Sassuolo fait parler en Italie, certains espérant une défaite de la Beneamata sur tapis vert, mais rien n’y fera, le match sera postposé à une date à définir Massimo Galli, infectiologue au Sacco di Milano, justifie ce report La suspension d’Inter-Sassuolo ? "Nous verrons s’il y aura la classique défaite sur tapis vert ou le renvoi de la partie." Est-ce juste de reporter une rencontre lorsqu’il y a quatre joueurs positif ? "C’est juste lorsqu’il y a la crainte que quelqu’un monte sur le terrain avec une positivité qui n’est pas encore déclarée. Si vous suspectez une flambée, je ne vois pas pourquoi vous aller chercher à être confrontés aux problèmes." Walter Della Frera, membre de l’association des joueurs de la Commission Médicale de la FIGC "Le protocole est le seul instrument qui consentira la continuité des championnats de football tel que nous l’avons étudié en avril et qui nous a porté jusqu’ici." "La contagion des variantes en circulation amène à des cas dans des équipes de football qui peuvent s’avérer importants. Le protocole ne concerne pas uniquement la mise en application des tests, mais il requière le maximum d’attention à la distanciation, à l’usage des masques et en respectant toutes les indications de l’autorité sanitaire." "Nous avons toujours soutenu que nous n’aurions jamais une sécurité à 100% si ce n’est lorsqu’il y aura une campagne de vaccination de masse. Je ne vois pas un championnat à risque, ni même la nécessité de suspendre la Serie A." "L’ATS est intervenue car c’est à partir d’elle que débutent les règles : Grace au protocole et donc aux contrôles et aux tests, nous avons préservé le Calcio jusqu’à présent. Il serait extrêmement difficile d’imaginer que l’on puisse disputer un match en courant le risque de contamination. Regardez les chiffres actuels : ils sont similaire à ceux d’octobre-novembre et personne ne parlait, à ce moment-là, de championnat à risque." "Le discours préventif reste le meilleur : Ce serait agréable de voir chaque autorité sanitaire avoir un comportement similaire, mais nous savons que chaque ASL a sa propre philosophie, et sa propre situation territoriale bien précise . Le protocole est établi sans préjudice des dispositions de l’autorité sanitaire. Celui-ci a été certifié par le Comité Technique scientifique et je crois qu’il le sera également par le nouveau CTS." Beppe Marotta toujours écarté C’est une information en provenance de Tuttosport. "Seul Giuseppe Marotta reste positif au Covid-19, mais son état de santé est défini "plus que bon"." La Croatie l'a mauvaise Voici le Communiqué de la Fédération Croate: "La Fédération croate a pris connaissance de la situation relative à l’Inter et est en communication avec le Club, la FederCalcio, la FIFA, l’UEFA et les organismes d’épidémiologiques compétents afin de trouver une solution qui consentirait à Ivan Perisic et Marcelo Brozovic de rejoindre le groupe national." "L'HSN fera tout ce qui lui est possible, sur base du contexte existant, pour avoir son équipe nationale au complet durant la mise au vert en vue des matchs de qualifications face à la Slovénie, Chypre et Malte." Jakob Høyer (Danemark)- Responsable de la Communication de la DBU :" Nous sommes en contact avec Christian Eriksen et nous attendons de recevoir un message de la part du club." Pour Milan Skriniar, la Slovaquie patiente de prendre connaissance des résultats du 22 mars. Alexis Sanchez n’est pas convoqué par le Chili ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Ça pouvait tourner en scénario catastrophe, à cause du but contre son camp de Skriniar avec la Slovaquie et qui permettait à l'Irlande du Nord de revenir à 1-1. L'équipe de Pavel Hapal a réussi à décrocher son billet pour la phase finale de l'Euro 2020 durant les prolongations. Le défenseur nerazzurro a raconté ses impressions: "C'était un moment compliqué pour moi, c'est sûr. Beaucoup de choses m'ont traversé la tête après le geste maladroit. Mais c'est passé et les gens oublieront aussi. Je dois dire que j'ai été aidé parle fait que l'entraîneur m'ait tout de suite donné d'autres instructions. J'ai eu besoin de temps tout seul durant l'intervalle avant les prolongations. Je suis rentré ensuite tout de suite dans le match et j'ai continué à aider l'équipe". Et puis il y a eu la joie de la victoire: "Je suis content, ça n'arrive pas tous les jours. Nos noms seront à jamais cités parmi ceux qui ont réussi à qualifier la Slovaquie". ®Samus - internazionale.fr
  5. Milan Skriniar s’est livré à SFZ, sur sa présence en équipe nationale, après avoir été frappé par le Covid-19. "J’ai parlé avec la Direction après la rencontre face à l’Atalanta et ils m’ont dit qu’il n’y avait pas de problèmes, nous sommes tous parti en équipe nationale. Je ne connais pas l’origine de la note (relative à l’ASL qui recommandait d’éviter le départ des joueurs de l’Inter), je ne savais rien, autrement, je ne serai pas venu." Entrainement "Après avoir été reclus à la maison, j’ai recommencé à m’entraîner avec l’équipe de façon graduelle. J’ai joué mon premier match en fin de semaine, après avoir été guéri du Coronavirus. Je veux absolument jouer et aider l’équipe." Rencontre de barrage "Ce sera une rencontre similaire à celles des irlandais, ce sera un combat, l’entraîneur nous informera bien sur les adversaires, et il nous dévoilera les points forts et les points faibles." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Lauréat du trophée organisé par "Pravda" qui désigne le meilleur joueur slovaque 2019, Milan Skriniar s’est livré depuis Senec : "Je veux remercier mes compagnons d’équipes, mes entraîneurs en équipe Nationale et en club. Et surtout tous ceux qui me supportent, ma famille et les Tifosi. Je suis fier d’avoir remporté ce titre, c’est une belle sensation. Ce prix m’offre une nouvelle vie et objectivement de nouvelles motivations." "A présent, je me prépare pour les deux rencontres de Nations League, il n’y a pas de problème. C’est une situation particulière pour tous, pas uniquement dans le football mais pour tout le monde. Je crois que cela s’améliorera." Mercato "J’étais habitué à jouer avec régularité toutes les rencontres. Ensuite l’entraîneur a commencé à changer de formation, vu que l’on devait jouer tous les trois jours. Après avoir obtenu de bons résultats sans encaisser de buts, il n’a plus voulu modifier le onze titulaire jusqu’à la Finale de l’Europa League. J’étais déçu de ne pas avoir joué, mais l’important était que l’équipe obtienne de bons résultats." "J’ai encore trois ans de contrat à l’Inter et le Club ne m’a jamais dit ne plus me vouloir. L’entraîneur me veut encore là-bas. C’est normal de faire des choix lorsqu’il y a un noyau de 30 joueurs." "Il ne fait pas des choix pour pénaliser quelqu’un mais pour faire gagner l’équipe. Je n’ai aucune raison de quitter l’Inter, je m’y entraîne encore durement. Je suis toujours le même joueur que j’étais avant." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Senec (Slovaquie) - Hier était décerné le prix du meilleur joueur slovaque de 2017. Une nouvelle fois remporté par Marek Hamsik. Mais un petit nouveau est apparu dans le classement. C'est notre roc défensif Milan Skriniar qui a fini second. "Ce prix est important pour moi. C'est génial car il vient des supporters qui regardent le foot. Tout a été très vite pour moi en 2017. Fin juin j'étais à la Sampdoria, ensuite il y a eu une première déception avec les moins de 21 ans en Pologne, puis une seconde avec la non qualification pour la Russie. Je me souviendrais des beaux moments de 2017 comme le transfert à l'Inter et certaines rencontres où j'ai marqué. Ce trophée ? Je savais qu'il allait à Hamsik c'est normal. C'est un grand joueur et je pense qu'il va le gagner encore pendant quelques années." ®gladis32 - internazionale.fr
  8. Milan – Coup dur pour le FC Barcelone qui voit Milan Skriniar faire une déclaration d’amour à l’Inter via MY magazine, un éditorial de son pays natal : "Je continuerai à jouer pour cette équipe le plus longtemps possible." Le défenseur central slovaque a rejoint les Nerazzurri cet été et ses performances ont été si impressionnantes qu'il a déjà été lié à Barcelone. Est-ce que je quitterai l’Inter ? "Je ne pense pas, je suis content où je suis et je pense que je vais continuer à jouer pour cette équipe le plus longtemps possible. Mon objectif pour 2018 est de continuer avec ces performances, de jouer le plus de matchs possibles et de continuer à aider l'équipe. Je suis content et j'espère réitérer mes performances. J'espère aussi que l'Inter pourra bien se reprendre après la trêve hivernale, car nous n'avons pas gagné ces derniers temps, mais je pense que tout ira bien. A présent, nous devons redevenir l’équipe forte que nous étions depuis le début de la saison." "Nous avons arrêté de marquer, nous avons arrêté de bien jouer, et nous avons connu une petite crise, mais je pense que nous pourrons bientôt en sortir et que nous allons recommencer à gagner quand la saison reprendra. Je resterai en Slovaquie jusqu’au week-end précédant la reprise, je vais passer du temps avec ma famille et mes amis. Je vais me détendre et faire mon programme de travail individuel, puis je me consacrerai à ma famille." Le but égalisateur en toute fin de match de la Fiorentina ? "C’est déjà du passé, je ne pense qu’à la rencontre face à la Roma. Il s’agira d’un match important et difficile, et je pense que nous allons l’emporter." Lisandro Lopez ? "Nous sommes peu nombreux en défense, son arrivée va nous faire du bien et nous serons encore plus fort avec lui." Le mercato ? "Tous les joueurs qui veulent jouer pour l’Inter savent qu’ils vont devoir tout donner pour cette équipe. Personne ne peut imaginer qu’il s’en ira ailleurs. Je suis ici depuis peu de temps mais je suis concentré sur mon travail. Je pense seulement à m’entrainer et à jouer." Mon objectif personnel pour cette saison ? "C’est l’objectif de l’équipe : Revenir en Ligue des Champions, jouer le plus de rencontres possibles et bien sûr aider l’équipe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr