Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'spal'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

17 résultats trouvés

  1. Cet été, l’Inter Milan a fait preuve d’audace en recrutant très tôt Kristjan Asllani et Raoul Bellanova, deux jeunes talents émergents. Depuis, le mercato nerazzurro s’est assagi, et le manque de budget semble contraindre l’entraineur à faire preuve de créativité pour compléter la profondeur de l’effectif. Cette saison sera-t-elle celle de la confiance aux jeunes ? Kristjan Asllani Le milieu de 20 ans vient tout juste d’arriver cet été après avoir débuté en Serie A la saison dernière. Pour autant, la Gazzetta dello Sport nous apprend ce matin que Simone Inzaghi serait déjà très impressionné par les progrès de la jeune recrue durant la présaison. Asllani a toujours été la cible prioritaire en tant que remplaçant de Marcelo Brozovic, lui qui a su prendre la place du titulaire Samuele Ricci depuis Janvier à Empoli. Du côté du club, il n’y a jamais eu aucun doute avant de signer le joueur (en prêt payant 4M€, puis obligation d’achat en juin 2023): Asllani est la bonne option. Toutefois, Inzaghi vient maintenant partager sa vision après avoir travaillé avec le jeune albanais à l’entrainement : le coach à une pleine confiance que le joueur de 20 ans jouera un rôle important cette saison. Non seulement Asllani entrera souvent en action quand Brozovic sera blessé, suspendu ou aura simplement besoin de repos ; mais il saura aussi compléter d’autres tâches. Inzaghi n’a aucune inquiétude quant à la capacité du joueur à y parvenir. Raoul Bellanova Malgré quelques bonnes entrées en jeu, le latéral italien de 22 ans s’est fait plus discret depuis son arrivée au club. C’est son ancien coach, Leonardo Semplici, qui parle pour lui aux micros de FCInternews. « L’inter est une équipe vraiment forte, qui a des joueurs de premier ordre. Raoul est un jeune avec une grande marge de progression. Si le management des Nerazzurri a décidé d’investir sur lui, cela signifie qu’ils sont prêts à parier sur son potentiel. » L’ancien coach de Spal et de Cagliari ajoute ensuite : « Bien sûr, passer de Caglari à l’Inter change les perspectives et les objectifs, mais en travaillant très dur à l’entrainement, Raoul sera capable de se rendre utile à la cause. Il est jeune et il doit encore grandir, mais il a toutes les cartes en main pour se faire un nom. » Visiblement le message est passé, puisque Bellanova interviewé par FCInternews a confirmé : « Je veux prouver que je suis important pour l’Inter. Cela passera par l’entrainement, ce qui est je pense la base, et ensuite faire en sorte d’être prêt à chaque fois que le coach fera appel à moi. » Valentin Carboni La Gazzetta dello Sport nous révèle aujourd’hui que Valentin Carboni, milieu offensif versatile, ferait partie des plans pour l’équipe première de Simone Inzaghi cette saison. Carboni, à seulement 17 ans, fait partie de la Primavera de l’Inter qui vient de remporter son championnat (U19). Le jeune argentin est un milieu offensif de formation, mais sait également jouer en tant que second attaquant. Cela lui a valu une chance en équipe première pour la présaison. D’après le journal, Inzaghi aurait été très impressionné par ce qu’a montré le jeune de 17ans, et serait déjà surpris de la maturité et de la compréhension tactique affichées par Carboni compte tenu de son âge. Carboni devrait être conservé dans l’équipe senior pour la saison à venir, puisque Inzaghi aura besoin de nombreux joueurs à appeler, étant donné que la profondeur de l’effectif risque d’être chamboulée par le calendrier condensé dans les mois qui viennent. En composant de la sorte, l’Inter est en train de rajeunir son effectif, dont la moyenne d’âge est passée de 29.16 à 27.39 lors de ce mercato. La moyenne d’âge finale dépendra des derniers mouvements, notamment en défense où faute de recrutement, le choix par défaut sera également un jeune, Alessandro Fontanarosa (voir ici) D’après vous, lequel de ces jeunes talents sera notre révélation de la saison ? ®QG1989 - Internazionale.fr
  2. Le mercato en Italie est dans l’œil du cyclone : Les officiers de la Guardia di Finanza de Milan, en charge du dossier et sur demande du Parquet, ont exécuté des perquisitions en regard à un agent sportif et ses sociétés. Selon l'Ansa: Ont été exécuté onze demande de consignes de documents, également informatiques, à l’encontre de 11 clubs dont la Juventus, le Torino, le Milan, l’Inter, Verona, Spal, la Fiorentina, Cagliari, l'As Roma, le Napoli et Frosinone. En direct de la Continassa Les faits reprochés sont de nature fiscale, du blanchiment d'argent et de l'auto-blanchiment. Elles concernent les activités du célèbre agent sportif étrange Fali Ramadani en collaboration avec l'agent italien Pietro Chiodi : Au cœur de l’analyse on retrouve les commissions dans diverses opérations d'achat et de vente de footballeurs. Comme le révèle le Corriere Della Sera, aucun club ne se dit inquiet, du moins en apparence: "Parmi les onze clubs auprès desquels les agents de la Guardia di Finanza ont collecté hier des documents et des courriels, le sentiment dominant est la collaboration. La Juventus affiche sa sérénité malgré le fait que les transferts de Pjanic à Barcelone et de Chiesa à la Fiorentina soient passés sous la loupe du parquet de Milan. "Nous ne sommes pas les suspects, ce n’est pas nous." confirme-t ’on à la Continassa Les contrats de Samir Handanovic et d’Ivan Perisic analysés Le Milan, à qui l'on a demandé des documents concernant Rebic et Kalinic (mais ce dernier a été recruté sous la précédente présidence) offre une totale coopération Marotta, l'administrateur délégué de l'Inter, ne semble pas s'en offusquer : "Ce n'est pas la première fois qu'en enquêtant sur des délits fiscaux contre des agents, que la Justice demande des copies de documents. Les contrats de Perisic et Handanovic sont examinés." "Nous ne sommes pas les suspects, ce n’est pas nous" - Pour une fois tiens! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Lucien Agoumé et Sebastiano Esposito ont tout deux été prêtés cet été avec un objectif, emmagasiner un maximum de temps de jeu. Raté. Le club espérait beaucoup de ces deux prêts mais rien ne va dans le bon sens. Aucun des deux n'est un protagoniste essentiel au sein des effectifs respectifs. L'absence de minutes est inestimable pour eux, mais aussi pour l'Inter qui tablait les retrouver cet été avec le plein d'expérience. Lucien Agoumé, actuellement prêté à Spezia, cumule 290' de jeu en quatre matchs avec trois petites titularisations (inclus une prolongation en Coppa, ndlr). Certainement pas ce que l'Inter espérait pour le français. Petit fait inutile, Spezia n'a jamais perdu lorsque Agoumé est sur le terrain. Lecce et Cremonese ont sondé le club mais le joueur souhaite rester dans l'élite. Dernièrement, Parme a approché le club pour voir ce qu'il en était. Affaire à suivre. Sebastiano Esposito avait plutôt bien commencé avec la SPAL mais depuis mi-novembre, il n'a joué que 65 minutes en huit rencontres. 110 si l'on rajoute la Coppa. Pour un joueur qui doit gagner en expérience... L'entraineur de la SPAL (4è de Serie B), Pasquale Marino : "Je ne préfère ne pas parler des individualités. Comme Esposito il y en a beaucoup qui ne jouent pas. C'est normal qu'il y ait des joueurs plus utilisés et d'autres moins. Je pense à Murgia par exemple. Pour moi ce sont tous les mêmes et je ne regarde pas les minutes jouées. Je m'intéresse au club. Je dois regarder qui fait le mieux et le moins d'erreurs possible. Il est inutile de donner les notes maintenant, ce sera fait en fin d'année. Pour le moment le plus important est de se racheter de la dernière défaite." Il n'est pas exclu que Sebastiano Esposito puisse quitter le SPAL dès janvier. Une hypothèse que l'Inter semble voir de manière positive. Les admirateurs du jeune attaquant ne manquent pas ; Pescara, Cremonese ou encore Brescia suivent toujours le développement du joueur. ®gladis32 - internazionale.fr
  4. La presse italienne s’est livrée à l’analyse du Mercato Estival de l’Inter. Nous avons décidé de nous pencher sur celle réalisée par la Gazzetta Dello Sport et de la synthétiser: "Les Nerazzurri ne sont pas parvenus à clore les dernières négociations : Moses était devenu un nom bouillant, après qu’aucun accord avec Chelsea n’ait été trouvé pour Marcos Alonso et Emerson Palmieri. Radja Nainggolan reste également à l’Inter : Si le Club n’était pas opposé à son départ, Cagliari n’a pas su produire l’offre permettant d'acter ce transfert. L’ancien Diable Rouge reste donc aux services d’Antonio Conte." "Le Mercato a offert Achraf Hakimi, véritable sensation du Mercato, à hauteur de 40 millions d’euros, ce transfert surprise en juin en a surpris plus d’un." Villa Bellini Suite à la réunion au sommet entre la Direction de l’Inter et Antonio Conte, il a été décidé de vendre avant d’acheter, ce qui a impliqué des opérations à moindre coûts : Si les opérations menant à Tonali, Kumbulla et Kanté ont logiquement sauté vu les prétentions des clubs propriétaires, l’Inter a su se renforcer via les arrivées de Kolarov, Vidal et plus récemment Darmian qui sont tous arrivés à Appiano Gentile. Le transfert de N’Golo Kanté n’a jamais réellement décollé étant donné qu’il aurait fallu une vente d’au moins un joueur cadre parmi Brozovic, Eriksen ou Skriniar. Aucune réelle offre intéressante et à titre définitif n’a été déposée sur la table. Joao Mario signera ce mardi en prêt au Sporting Club du Portugal, l’Inter intervenant à hauteur d’un tiers de son salaire. Sur la ligne offensive, on retrouve Alexis Sanchez acquis à titre définitif et Andrea Pinamonti qui occupera la place de 4ème attaquant en lieu et place de Sebastiano Esposito parti à la Spal pour engranger de l’expérience. Une ultime transaction aurait pu mener à l’arrivé de Gervinho en échange de Pinamonti, mais celle-ci n’aura finalement pas eu lieu L’analyse de Fabrizio Biasin . "Comparé à la saison dernière, sont arrivés : Hakimi, Kolarov, Vidal, Radu, Darmian, Pinamonti, Perisic, Nainggolan." La cotation ? "Pour moi, un bon 7 sur 10." Et vous, comment jugez-vous ce mercato ? Notez-le et exprimez-vous! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. C’est une information de Gianluca Di Marzio : L’attaquant espoir de l’Inter né en 2002, Sebastiano Esposito a décidé de rejoindre, en prêt, la Spal et non Pescara afin d’y engranger de l’expérience Transféré en prêt sec, donc sans option d’achat, il rejoindra ce mardi la Cité de Ferrara, où il retrouvera également son frère Salvatore sous la vareuse Biancazzurra. Ce transfert a sû être réalisé suite à une réunion au sommet qui s’est tenu ce lundi au siège de l’Inter à la Viale della Liberazione, en compagnie du Directeur Sportif de la Spal Giorgio Zamuner. Validez-vous ce transfert ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Antonio Conte a discuté du futur match contre la Roma dimanche soir dans une interview accordée à InterTV. Il est revenu sur le match contre SPAL : "Pour nous, il était important d'envoyer un signal de cohérence et de conviction. Ce sont des matchs qui, sur le papier, peuvent sembler faciles, mais vous ne pouvez rien tenir pour acquis en Serie A. Nous avons bien joué avec le désir de tout, mais surtout de garantir notre place en Ligue des Champions la saison prochaine et de récupérer la deuxième place. C’est satisfaisant de marquer des buts de cette façon, car cela signifie que le travail que vous faites porte ses fruits. Depuis le lockdown, nous avons ajusté les positions de nos joueurs au milieu de terrain et attaquons un peu pour essayer d'être plus imprévisible. Nous sommes la seule équipe à compter 18 buteurs différents, ce qui démontre notre volonté d'occuper la zone adverse en grand nombre. Cette attitude signifie que nous prenons des risques, mais cela nous rend également très dangereux." Les blessures "Il y a un contingent de joueurs blessés que nous avons depuis le début de la saison. Je tiens à signaler que nous voulions vraiment faire signer Alexis parce qu'il a des caractéristiques importantes, et nous avons eu l'occasion de le faire venir en prêt. C'est dommage qu'il se soit blessé et qu'il n'ait pas été disponible pendant une grande partie de la saison. Il commence maintenant à se sentir bien et c'est une arme supplémentaire pour nous. Alexis a retrouvé sa forme et a l’enthousiasme et le désir de jouer. Je suis content pour lui car il a beaucoup souffert et maintenant il a faim. Au milieu de terrain, ça a été une année difficile à cause de quelques blessures répétées, par exemple Sensi. Nous l'avons eu pendant très peu de temps. Je pense aussi aux blessures subies par Gagliardini et Barella. Vecino a toujours une blessure au genou. Cela nous a fait mal et m'a fait souffrir, mais nous pouvons voir que le verre est à moitié plein et que ceux qui jouent donnent des réponses importantes. Je parle de Gagliardini, Brozovic, Borja Valero, nous intégrons Eriksen, je pense à des choses positives." Les performances d'Eriksen "Christian travaille dur et essaie de s'habituer à certains schémas de jeu et à un championnat beaucoup plus tactique que la Premier League. C’est un gars formidable, humble et de qualité. Il devient plus agressif et je pense qu’il a bien performé. Je suis content pour lui. Il doit continuer à travailler de cette façon car ce n’est qu’une question de temps pour lui." A propos de la Louve "Nous parlons d'une équipe bien fournie, ils ont d'excellents joueurs et un bon entraîneur. Un style difficile pour nous qui arrive après avoir joué il y a deux jours contre SPAL. Donc, un voyage et un jour de moins pour récupérer. De notre côté il y a un enthousiasme positif, on voit les résultats du travail qui a été fait et les gars commencent à être appréciés. Récemment, et étonnamment, l'équipe a été beaucoup maltraitée." "Ils ont changé leur système tactique, ils utilisent également une défense à 3 et deux trequartisti derrière Dzeko. Il est un point de référence, tout comme Mkhitaryan qui est revenu au top-niveau. Pellegrini se porte bien, ils ont Spinazzola et Zappacosta, c'est une bonne équipe. Veretout et Diawara donnent qualité et quantité. Eux aussi devaient avoir une saison importante, il faut faire attention." ®alex_j - internazionale.fr
  7. Toujours dans l'euphorie de son match de jeudi, Cristiano Biraghi s'est exprimé au micro d'Inter TV. Il a été un élément clé de la victoire de l'Inter sur SPAL en inscrivant son troisième but de la saison et avant de se muer en passeur sur le troisième but nerazzurro, avec un centre parfait pour la tête de Sanchez. C'était la quatrième fois cette saison que le latéral jouait les assistants pour un de ses coéquipiers. Après avoir trouvé les filets du pied gauche, il embrassa l'écusson Interiste comme il le fait toujours. La classe, la vraie. "Il peut y avoir des complications dans un match comme celui-là. Nous avons bien fait pour prendre le contrôle de la situation dès le départ." "Un clean sheet à l'extérieur ? Nous avons souffert pour gérer le score lors de nos derniers matchs et quand vous menez 3-0 c'est important de garder votre niveau de jeu élevé. Nous avons reçu quelques coups qui nous ont fait mal." "3 buts sans aucun spectateur ? C'est triste mais c'est comme ça. J'espère garder de côté quelques buts de plus pour quand nous jouerons à nouveau devant nos supporters. Nous allons profiter pour nous reposer et dimanche il y a un autre match tout aussi important contre un gros adversaire. Cependant, nous somme pleinement conscients de ce que nous pouvons faire, nous somme l'INTER." ®Trent_FCI - internazionale.fr
  8. Victorieuse sur la Spal, 4-0, l’Inter est incroyablement revenue sur la Juventus qui voit actuellement son avance au classement fondre comme neige au soleil. Si les Bianconeri ont une main sur le Scudetto, la Gazzetta Dello Sport nous propose d’incroyables dénouements en faveur du dauphin qui, dans les tout derniers mètres, pourrait être l’auteur d’un couronnement plus qu’improbable. Lors de ces huit dernières saisons, lorsque la Juve avait remporté le titre, l’Inter, à la même période que celle de cette saison, proposait des écarts sibériens : de -18 en 2015-2016 à -34 en 2013-2014.. .de quoi attraper un coup de chaleur. A présent et même si le Scudetto ne serait pas remporté, l’Inter est de retour dans le sillage de la Juve et elle peut lancer, même avec un désavantage de quelques mètres, son sprint. Bien sur, il faudra un "alignement des étoiles" dans le style de Giuseppe Saronni lors de son titre mondial en 1989 à Goodwood... mais cela peut arriver. Le passé regorge d’une mine d’exemples difficile à reproduire, mais même s'il propose des équipes et des situations toutes différentes, il ne change pas pour autant en substance. Les interistes les plus jeunes ne se souviennent plus de la remontée de l’équipe dirigée par Gianni "Robiolina" Invernizzi qui avait été appelé à prendre le banc de l’Inter en novembre 1970 par les Sénateurs Mazzola, Corso, Boninsegna et Facchetti après le crac d’Heriberto Herrera : une remontée qui aura permis, en toute toute fin de saison, de remporter le Scudetto aux dépends Milan. Comment oublier ensuite le printemps 2000 avec la Juve d’Ancelotti qui avait 9 points d’avance sur la Lazio à 8 journées de la fin et qui a vu le Scudetto être cousu sur le maillot des Biancocelesti ? L’année précédente, en 1999, c’était le Milan Ac, en désavantage de 7 points à 7 journées de la fin qui venait prendre le meilleur sur cette même Lazio entraînée par Eriksson. En somme, l’Inter a des raisons matérielles pour espérer, même si le calendrier de la Juve est vraiment bien plus abordable, avec dans l’ordre : La Lazio, l’Udinese, la Sampdoria, Cagliari et la Roma, contre la Roma, la Fiorentina, le Genoa, Napoli et l’Atalanta pour les Nerazzurri. Croyez-vous en l’impossible ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Parmi les faits marquants de la raclée reçue par SPAL sur leur propre terrain, en dehors d'une victoire confortable pour les Nerazzurri qui les renvois à la deuxième place du classement, il y a eu les débuts de Lorenzo Pirola. Né en 2002, le défenseur Interiste exprime sa joie d'avoir fait ses débuts ce soir après avoir gravi les échelons de l'Inter Elite Academy: "Je ressens un tas d'émotions, je supporte l'Inter depuis tout petit. J'ai commencé mon voyage avec les U-14 et ça a toujours était mon rêve de débuter sous ce maillot." "C'était une soirée riche en émotions. Depuis juillet dernier, quand j'ai été appelé avec l'équipe première, ça a toujours été mon but de continuer à m'améliorer et je suis vraiment content d'avoir fait mes débuts en Serie A à seulement 18 ans." "J'ai appris que l'on doit savoir garder son calme, même si ce sont vos débuts. Et que vous devez essayer et prendre du plaisir le plus possible et ne pas vous embrouiller. Vous devez agir comme si tout était normal. Mes prochains objectifs ? Continuer de grandir en tant que joueur et me battre pour ma place dans l'équipe."
  10. Les matchs s’enchaînent en ce mois de juillet. L'Atalanta ayant gagné mardi, la victoire était impérative pour reprendre cette seconde place. C'est mission accomplie dans une rencontre à sens unique contre la Spal, à 99% assurée de descendre en Serie B. C'est une histoire de montant pour débuter. D'abord Brozovic sur une tentative de loin, puis Petagna sur la transversale d'Handanovic, pour leur seule véritable action de la première période. Une alerte qui n'affole cependant pas nos joueurs. C'est à la 37' que Candreva, totalement oublié à droite, trouve le chemin des buts, après une belle remontée de balle de l'équipe. Juste avant la pause, la SPAL pense avoir un pénalty mais l'arbitre du soir, M.Giua, ne leur offrira pas cette joie. Mi-temps. La reprise repart sur les mêmes bases, une totale domination de l'Inter face à une équipe adverse apathique. Biraghi récupère un ballon à l'entrée de la surface et tente le tir du droit. Letica, peut être gêné par les nombreux joueurs devant lui, ne peut rien faire ; 0-2 55'. Le troisième but est enchaîné cinq minutes après par Sanchez, le meilleur homme sur le pelouse ce soir. Eriksen décale Biraghi, qui centre pour la tête de Sanchez ; 0-3. A la 74' c'est Gagliardini qui se signale, à la réception d'un centre à ras de terre de Young. Inratable, même pour lui ; 0-4. C'est alors qu'Antonio Conte déroule et fait tourner l'équipe en vue du déplacement à la Roma ce dimanche. Même Pirola a le droit à ses premières minutes en Serie A. Au classement nous reprenons donc cette deuxième place au détriment de l'Atalanta. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Spal 0-4 Inter Buteurs: 37' Candreva, 55' Biraghi, 60' Sanchez, 74' Gagliardini Spal: 25 Letica ; 26 Sala, 23 Vicari (Salamon 82'), 41 Bonifazi, 13 Reca (Cionek 67') ; 11 Murgia (Tunjov 82'), 6 Valdifiori, 14 Dabo, 21 Strefezza (D'Alessandro 66') ; 32 Cerri (Di Francesco 75'), 37 Petagna Banc: 22 Thiam, 65 Meneghetti, 4 Cionek, 7 Missiroli, 10 Floccari, 19 Castro, 27 Felipe, 31 Di Francesco, 40 Tomovic, 66 Salamon, 77 D'Alessandro, 96 Tunjov Coach: Luigi Di Biagio Inter: 1 Handanovic ; 37 Skriniar, 13 Ranocchia, 95 Bastoni (D'Ambrosio 63'); 87 Candreva (Pirola 79'), 77 Brozovic, 5 Gagliardini (Valero 74'), 34 Biraghi (Young 63'); 24 Eriksen ; 7 Sanchez (Esposito 79'), 10 Lautaro Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 6 de Vrij, 11 Moses, 15 Young, 18 Asamoah, 20 Borja Valero, 30 Esposito, 31 Pirola, 32 Agoumé, 33 D'Ambrosio Coach: Antonio Conte Arbitre: Giua Var: Doveri Avertis: Bastoni, Biraghi ; Valdifiori, Murgia Expulsé(s): / Affluence: Huis-Clos – Covid 19 ®gladis32 - internazionale.fr
  11. Une victoire nette 4-0 sur la SPAL a envoyé un Antonio Conte plus relaxé que ces derniers temps en conférence de presse. Voici ses déclarations. Êtes-vous satisfait de l'approche des joueurs ? "Oui car ce ne sont pas des rencontres faciles sur le papier même s'elles peuvent sembler évidentes. Nous avons perdu des points de manière naïve dernièrement et aujourd'hui nous avons montré le désir de sécuriser notre place en Champions League, ainsi que de reprendre la seconde place. C'est déjà un excellent résultat. Nous devons continuer sur cette voie. Le travail paye." L'équipe a encouragé Eriksen à marquer. Vous en avez fait de même : "Christian travaille dur et il essaye de rentrer dans certains mécanismes. Le championnat italien est beaucoup plus tactiques que le championnat anglais. Il a de la qualité et il essaie de s'améliorer. Il augmente aussi son intensité. Aujourd'hui il a fait comme tout le monde, il a bien fait et j'en suis heureux. Il doit continuer à travailler comme ça." Est-il intimidé par la Serie A ? "Je suis d'accord. C'est un garçon timide qui s'installe dans une nouvelle culture football. Vous ne pouvez pas vous empêcher de l'aimer mais il doit comprendre que la timidité c'est bien, mais lentement il doit essayer de l'estomper. C'est une question de temps et d'adaptation à notre football, dans la compréhension de certaines situations. Il est en place, il ne crée pas de problèmes et il veut faire quelque chose d'important ici." Dernièrement vos hommes du milieu de terrain semblent plus libres, et changent de position : "Après le confinement nous avons changé le schéma avec un joueur entre les lignes. Nous essayons de créer plus de situations alternatives, plus imprévisibles, afin de permettre à deux joueurs de se projeter. Nous avons marqué avec 18 joueurs différents. Nous nous risquons plus que par le passé, mais nous sommes aussi plus dangereux." Le premier but semblait être une action typique lorsque vous entraîniez Bari : "C'est vrai. C'est une action en 4-2-4 que je pratiquais à Bari et Sienne. Lorsque vous atteignez certains buts, la satisfaction arrive car vous voyez que le travail commence à porter ses fruits." A quel point Sanchez est important en ce moment ? Serait-il dommage de le perdre ? "Nous savions très bien qu'il n'avait pas été très bon depuis deux ans à Manchester. Il était un peu perdu pour eux. Il est venu, s'est impliqué mais il n'a pas eu de chance avec cette blessure. Heureusement Lautaro et Lukaku ont réussi à tenir l'attaque. Il va bien maintenant et il prend de plus en plus le contrôle. Je commence à revoir le vrai Sanchez. C'est un footballeur redécouvert, affamé et qui veut jouer. Il doit continuer comme ça, ensuite nous verrons ce que l'avenir nous réserve. Nous devons nous concentrer sur le présent." Un mot sur le voyage à Rome dimanche ? "La Roma est une excellente équipe et nous aurons moins de temps pour récupérer. Mais nous sommes enthousiastes. J'espère retrouver certains joueurs pour compenser ceux qui tirent la ficelle depuis un moment." ®gladis32 - internazionale.fr
  12. Nicolò Barella souffre d’une distraction musculaire de la cuisse droite, comprenez une douleur aux muscles adducteurs après l'effort. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, Nicolò loupera les rencontres face à Vérone, Torino et la Spal, l’idée est de le récupérer pour le 19 juillet face à la Roma. Vecino de retour, Barella le remplace à l’infirmerie…Ce serait bête de laisser seul Sensi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. En ce 111ème anniversaire, l'Inter se préparait à une partie qui s'annonçait compliquée. Et elle l'a été en partie lorsque le score était de 0-0. Mais avec volonté et orgueil, l'Inter est parvenu à l'emporter via des buts inscrits par Matteo Politano, idéalement servi à la limite du hors-jeu par Il Toro à la 68'. Suivi par un fantomatique Roberto Gagliardini qui a inscrit un but de renard des surfaces dix minutes plus tard. La VAR sera intervenue également pour priver Lautaro Martinez d'un splendide but suite à une faute de main sur son contrôle en première période. A une semaine du Derby, l'Inter déplore pour l'heure les blessures de Joao Miranda, qui a été remplacé suite à une fracture nasale. L'opération de cette dernière, suite à son contact avec Andrea Petagna, est prévue pour ce mardi. Marcelo Brozovic s'est de son côté claqué peu avant la mi-temps. A noter également que pour ce 111ème anniversaire, 61 339 Tifosi ont répondu présent à l'Invitation lancée par l'Inter. Le grand absent du jour se nomme Mauro Icardi qui aura choisi une date marquante pour briller pour son absence. Spalletti à Sky Sport "Au début du match, personne n'occupait un poste qui n'était pas le sien. Par la force des choses nous avons du faire face à une situation qui peut parfois arriver. Nous étions devenu plus timide alors qu'il n'y avait pas lieu d'être plongé dans une telle confusion. Nous étions sur le coup de l'émotion, mais au final nous sommes des joueurs de l'Inter et nous nous devions de surmonter cette épreuve." Ce que l'on a vu en seconde période fait suite à une réaction caractérielle ? "Non, mais nous avions toujours ce feu qui sommeillait en nous. A un moment nous avons eu une étincelle. Regardez Gagliardini après son but, c'était un tout autre joueur et cela vaut aussi pour Dalbert, Joao Mario, ils avaient tous une autre conviction, ils ont retrouvé confiance en leurs moyens." "Tout dépend de l'émotivité. Ce n'est plus possible de revoir une telle première période. Dalbert deviendra un grand joueur par exemple. A la reprise il s'est laissé aller et il a bien joué sur l'aile gauche." Icardi aurait-il dû être présent ? Nous en sommes à déjà trois semaines de retard... "Je n'ai personnellement plus à m'exprimer sur Icardi, car tout ce qui se dit peut être traduit de n'importe quelle façon. Nous avons un objectif commun qui est de gagner et ça ne s’obtient pas par la volonté d'être amical, mais avec l'union de vouloir ramener un résultat à la maison. C'est devenu difficile de maintenir le contrat avec l'Inter. Ce sont les victoires qui déterminent ceux qui méritent d'être un joueur de l'Inter. Le devoir de notre intention commune est d'être visible par tous." Le but de Politano ? "Il se devait d'être là, dans la surface et pas à 150 mètres du but, c'est un superbe goal, comme celui de Gagliardini et j'inclus Lautaro aussi. J'ai aimé la seconde période de mon équipe." Qu'en est-il des échanges avec les Tifosi dans les gradins en avant-match ? "Il n'y a pas eu de conflit. J'ai eu un échange rapide avec un tifoso qui me disait de dire un "Forza Inter" en allant au stade." L'Inter le le Milan se rencontreront donc ce 17 mars 2018 au Giuseppe Meazza avec comme objectif la suprématie de Milan et la troisième place de Serie A. Les deux écuries n'étant séparées que d'un seul petit point... Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Réactions de Tramontana Inter 2-0 Spal Buteur(s): 68'Politano (I), 78’ Gagliardini (I) Var: 31' But annulé à Lautaro Martinez suite à un contrôle de la main Inter: 1 Handanovic; 21 Cedric, 23 Miranda (46’ 13 Ranocchia), 6 De Vrij, 29 Dalbert; 5 Gagliardini, 77 Brozovic (42’ 87 Candreva); 16 Politano (74’ 20 Borja Valero), 15 Joao Mario, 18 Asamoah; 10 Lautaro Martinez Sur le banc: 27 Padelli, 11 Keita Balde, 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 44 Perisic Entraîneur: Luciano Spalletti Spal: 2 Viviano; 14 Bonifazi, 23 Vicari, 27 Felipe (73’ 43 Paloschi); 8 Valoti (62’ 24 Dickmann), 19 Kurtic, 28 Schiattarella, 6 Missiroli, 93 Fares; 10 Floccari (83’ 7 Antenucci) 37 Petagna Sur le banc: 1 Gomis, 12 Fulignati, 17 Poluzzi, 5 Simic, 13 Regini, 16 Valdifiori, 33 Costa, 95 Jankovic Entraîneur: Leonardo Semplici Arbitre: Calvarese Var: Di Bello Averti(s): Gagliardini (I), Missiroli (S), Petagna (S), Valoti (S), Joao Mario (I), Felipe (S), Vicari (S), Ranocchia (I) Expulsé(s): / Affluence: 61.339 Tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Damien

    Serie A - J8 : Spal 2-1 Inter

  15. Milan – Avec les excellentes prestations de Cancelo, Danilo D’Ambrosio a perdu sa place de titulaire sur l’aile droite de notre défense. En effet, il serait très difficile de se passer du talent du portugais actuellement. Danilo D’Ambrosio ne sera pas placé sur le banc En effet, en vue du délicat déplacement à Spal, qui va très certainement vendre cher sa peau, Luciano Spalletti songerait de plus en plus à aligner l’international italien en lieu et place de Santon. En respect au dernier match face à la Roma, Brozovic réintégrerait notre onze de base, au dépend de Gagliardini, avec Borja Valero dans un poste plus en retrait. Les ailes défensives de l’Inter reste un problème cette saison Les performances de Cancelo, en qualité d’arrière droit, sont une bouffée d’oxygène. La situation est bien plus délicate sur notre aile gauche : Nagatomo est porté disparu, Santon reste traumatisé par ce qu’il a vécu face à la Roma et Dalbert reste un ovni. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Damien

    Série A - J22 : Spal vs. Inter

    jusqu’à
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...