Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'spezia'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

23 résultats trouvés

  1. Simone Inzaghi s’est livré en conférence de l’avant-match "Roma-Inter" qui constituera la principale affiche de la prochaine journée de championnat : Une victoire à l’Olimpico permettrait aux Nerazzurri de prendre, provisoirement, la tête du Championnat en attendant de connaitre les résultats du Milan Ac et du Napoli Qu’attendez-vous de cette partie ? "Ce sera demain la rencontre plus importante de ce cycle, car la Roma est forte et a des valeurs importantes : Nous devrons faire une partie très attentive et c’est d’important "Da Vera Inter"." En quoi Lautaro peut s’améliorer ? "Il doit continuer de la sorte, il ne faut pas oublier qu’il est très jeune et qu’il peut énormément s’améliorer, je suis satisfait de ses performances comme de celles de tous les attaquants. Il propose de belles choses aussi en phase de non-possession du ballon, il me satisfait comme les autres, cela fait trois matchs qu’il inscrit des buts, j’espère qu’il va continuer comme cela." Quelle opinion avez-vous de Mourinho ? "Ce sera un plaisir de le rencontrer, je ne l’ai jamais affronté ni connu, cela me fera plaisir. Ce sera une rencontre particulière pour lui, nous devrons faire encore plus attention car nous connaissons ses capacités, elles font partie de son histoire." Allez-vous récupérer quelqu’un ? "Darmian et Ranocchia seront certainement absent, il y a très peu de possibilité pour De Vrij et Kolarov, si je ne les fais pas venir à Madrid, ils seront là pour Cagliari. Bastoni n’était plus fiévreux hier, mais il n’est pas encore sorti d’affaires, il va mieux aujourd’hui." "Il y eu quelques contusions après le match face à la Spezia, je vais évaluer tout le monde." Vous attendiez-vous a revenir aussi vite, avec l’idée d’arriver à Noel en tête ? "Le titre de Champion d’Hiver compte jusqu’à un certain point, même lorsque nous étions distancés j’étais serein car je voyais l’équipe évoluer d’une belle façon et l’équipe s’entraîne toujours de la meilleure des façons. Le classement s’est resserré, nous nous sommes rapprochés, mais les autres n’abdique pas. "Il est nécessaire de de raisonner match après match, il y a encorne tant de points en jeu et demain, nous disputerons la rencontre la plus importante de notre cycle." Est-ce qu’il y a trop de matchs ? Qui peut jouer au milieu de la défense ? "En défense centrale, j’ai eu la possibilité de choisir, j’ai aussi eu une solution à laquelle je n’avais jamais pensé vu que j’avais De Vrij et Ranocchia : Bastoni : Je n’ai jamais eu le moindre doute pour l’aligner au centre, Il a fait une très belle prestation à Venise, tout comme Skriniar face à la Spezia, je ferais mon choix et mes évaluations demain." "J’ai un peu de tout au niveau blessure, ce n’est pas facile et il faut aussi analyser les calendrier avec attention, car il débute avant la reprise du championnat avec bien plus de parties des sélections nationales. Nous les entraîneurs, nous en avons conscience et nous devons jours adapter et je le fais : Face à la Spezia, je me suis retrouvé qu’avec deux défenseurs de métier sur six." En quoi l'Inter est-elle meilleure, comparé aux autres, pour le Scudetto ? "Nous avons récupéré du terrain car nous avons maintenu une continuité de résultats, les prestations ont toujours été bien présente. Nous avons perdu des points pour des penaltys concédés ou raté en fin de matchs, ce sont des choses qui peuvent arriver : Nous devions nous montrer plus brave pour faire en sorte que cela puisse tourner en notre faveur." Comment faites-vous pour obtenir de tels résultats sans dénaturer le beau jeu ? "Nous avons appris à nous connaitre de mieux en mieux avec les garçons : Depuis la rencontre face au Genoa nous avons toujours développé un excellent jeu. Nous avions à un moment peu d’équilibre, mais nous avons ensuite analysé la situation et nous traversons une belle période : Nous nous créons énormément d’occasions, nous sommes la meilleure attaque et nous sommes solide défensivement : Cela te renforce et il ne faut pas regarder derrière soi : Seule la rencontre face à la Roma compte : Nous ferons face à un adversaire de qualité qui aura la rage." Quel effet cela vous fera-t ’il de revenir à Rome ? "Revenir à Rome a toujours un effet sur moi, je le vis comme un match comme un autre. Ce n'est plus un derby pour moi, je me suis installé à 100% dans ce nouveau défi qu’est l'Inter : nous allons affronter une équipe coriace avec un grand entraîneur. Nous devrons nous montrer agressifs, avec du caractère, ce sera un match où il faudra courir à l’Olimpico." Comment va Dzeko ? "Ce sera une rencontre particulière pour lui-même si nous n’en avons pas parlé, il s’entraîne intensément. Face à la Spezia, il était mis au repos et il a fait une belle montée. Ce sera une rencontre particulière pour lui, mais aussi pour nous tous, nous voulons réaliser un grand match." Comment va Barella ? "Il a réalisé un excellent entrainement hier, c’est un joueur fondamental pour nous, j’ai songé à lui donner un jour de repos car nous avons aussi d’autres jours importants : L’équipe a fait une belle prestation et pour lui, ce match de repos lui fera du bien. Quel milieu de terrain auriez-vous pu aligner en défense ? Ce sont des hypothèses forcées, si sur le terrain, il se serait passé quelque chose avec la Spezia, j’aurai changé de système et fait usage de la défense à 4 : J’ai tellement de bons milieux. N’ayant pas de joueur adapté sur le banc, j’aurais changé de dispositif, sinon j’ai aussi Cortinovis qui se débrouille très bien ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. L’Inter a gagné avec la manière face à la Spezia, mais Simone Inzaghi pourrait devoir grimacer suite au comportement d’Arturo Vidal qui nous a fait une Sensi en boitant quelques minutes après sa montée en jeu Analyse de la situation selon Tuttosport "A moins de disposer de nouvelles importantes, l’Inter ne devrait compter sur Stefan De Vrij pour le match de ce samedi soir à l’Olimpico face à la Roma. […] Le défenseur central s’est blessé le 13 novembre et si l’objectif était de le récupérer pour la Roma, les sensations actuelles de ces dernières heures ne laissent pas beaucoup d’espoir : Hier, De Vrij a suivi une séance d’entrainement à Appiano, mais personne à la Casa Inter ne veut prendre le risque de voir le joueur rechuter et terminer anticipativement l’année 2021. Les pensées se dirigent vers le mardi 7 décembre, journée où l’Inter sera à Madrid pour disputer la première place du Groupe en Ligue des Champions face au Real." Alessandro Bastoni, Matteo Darmian et Andrea Ranocchia "Face aux Giallorossi, à moins d’une surprise, Inzaghi va récupérer Alessandro Bastoni qui était absent hier soir suite à une gastro-entérite et à de la fièvre qui l’a frappé dans la nuit de ce mardi à mercredi. L’objectif du staff médical est de le remettre sur pied car Inzaghi devra se passer des services d’Andrea Ranocchia et de Matteo Darmian. De son côté, Aleksandar Kolarov pourrait faire son retour sur le banc." Si le short de l’Inter, ce samedi, est blanc, je vous invite à bien analyser celui de notre numéro 95 ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. L’Inter de Simone Inzaghi s’est montrée autoritaire en ne laissant aucune chance à l’adversaire du soir : La Spezia qui peut remercier son gardien Provedel, ce qui lui a permis d’éviter un score bien plus sévère qu’un "simple" 2-0. Avec une défense inédite, l’Inter prouve qu’elle ne perd rien en tonus musculaire, mieux même, l’équipe est parvenu à tenir 80’ à un très haut rendement. Et dès les premiers instants, l’équipe Championne d’Italie en titre se montre dangereuse, l’ouverture du score est à mettre à l’actif de Roberto Gagliardini qui, à la 36' et via une remise en un temps du talon de Lautaro Martinez, à l’entrée de la surface, ne laisse aucune chance au portier italien. Le Toro doublera également la mise à la 58’ sur penalty suite à une faute de main dans la surface de réparation. L’Inter continuera à pousser, mais ne parviendra pas à tripler la mise. Une prestation autoritaire qui envoie un signal fort aux adversaires du Championnat. Suite à sa contre-performance sur le terrain de Sassuolo, le Napoli est dans le viseur, en ayant plus que 2 points d’avance. La prochaine journée sera très intéressante avec un Roma-Inter et un Napoli-Atalanta qui s’annonce très prometteur. Le Nerazzurro peut marquer le coup ce week-end. Selon vous, la Lombardie va-t’elle reprendre le contrôle du Championnat ? Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 2-0 Spezia Buteur(s): 36’ Gagliardini, 58’ Lautaro Martinez (P) Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 32 Dimarco; 2 Dumfries, 5 Gagliardini (88’ 22 Vidal) 77 Brozovic (88 8’ Vecino), 20 Calhanoglu (69’ 12 Sensi), 14 Perisic; 10 Lautaro Martinez (73’ 9 Dzeko), 19 Correa (73’ 7 Sanchez) Banc: 21 Cordaz, 97 Radu, 23 Barella, 43 Cortinovis, 46 Zanotti, 47 Carboni, 48 Satriano T1: Simone Inzaghi Spezia: 94 Provedel; 27 Amian (46’ 21 Ferrer), 28 Erlic, 15 Hristov, 14 Kiwior; 7 Sala (65’ 6 Bourabia), 8 Kovalenko (65’ 24 Maggiore), 13 Reca (46’ 20 Bastoni); 29 Salcedo (69’ 10 Verde), 9 Manaj, 11 Gyasi Banc : 1 Zoet, 40 Zovko, 18 Nzola, 19 Colley, 22 Antiste, 43 Nikolaou, 44 Strelec T1: Thiago Motta Arbitre: Ghersini VAR: Mazzoleni Averti(s): Manaj (S), Lautaro Martinez (I), Kiwior (S) Expulsé(s): / Affluence: 30.076 Tifosi ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. "Qui sème le vent récolte la tempête" : Ce dicton, Alessandro Bastoni risque de le méditer ces prochains jours, lui qui est forfait pour le match de ce soir face à la Spezia Le défenseur Nerazzurro devait originellement remplacer Stefan De Vrij, blessé, au cœur de la défense. Niveau forfait, l'Inter fait le plein en défense lorsque l'on sait que Simone Inzaghi doit également faire sans Andrea Ranocchia et Matteo Darmian L’Inter devrait donc, selon les indiscrétions, proposer un trio défensif inédit composé de Danilo D'Ambrosio, Milan Skriniar et Federico Dimarco. C’est ce qui s’appelle en avoir plein le c*l ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Si pour l’heure le Napoli parvient à "garder" ses distances sur l’Inter, l’espoir des Tifosi est de parvenir à colmater ce retard d’ici à Noël et Simone Inzaghi peut compter sur un allié spécial, un allier de taille : Le Stade Giuseppe Meazza ! Révélation de la Gazzetta Dello Sport "La remontée passe par le Meazza, c’est le calendrier qui le dit, lui qui confirme l’histoire récente de l’équipe Nerazzurra : D’ici à Noël, l’Inter d’Inzaghi vise à se rapprocher de la tête, en ayant peut-être l’objectif de passer devant et cela passera par un parcours net et sans bavure entre les murs de la Maison." "Aujourd’hui, à Milan, la Spezia arrive, il s’agit d’un premier adversaire d’une série de match à domicile qui devrait être à la portée : Cagliari et le Torino suivront. Plus que tout, la façon dont l’Inter s’est présentée lors de ces dernières sorties sur le terrain donne confiance au Peuple Nerazzurro." "Depuis un an et demi, c'est-à-dire la saison dernière et les 14 premières journées de ce championnat, personne en Europe n'a gagné autant que les Nerazzurri, qui affichent un total de 21 victoires. L’Inter fait mieux que le Paris-Saint-Germain (20 victoires) que Séville, le Bayern et l'Atletico (19 victoires). Ils sont également meilleurs que Naples, la Lazio et la Roma en Italie, et que Manchester City et le Borussia Dortmund à l'étranger, qui sont eux aussi à 20 victoires." "Les récentes prestations permettent de penser positivement, surtout que le public répond aussi présent de son côté : Face à Spezia, 30.000 tifosi seront présents pour pousser les Nerazzurri à poursuivre ce record à domicile : Il s’agit d’une affluence importante pour une rencontre de milieu de semaine face à un adversaire qui n’est pas de première catégorie, mais le Peuple Nerazzurro n’a jamais fait un pas de côté, même s’il fait l’objet de limitations lié au Covid-19." "Le Meazza est toujours proche, très proche du Sold-Out. Pour ce soir, le stade comble est un objectif lointain, mais le choix d’appliquer des prix contenu est récompensé : Inzaghi et les siens veulent vivre une autre soirée-souvenir : En récoltant les trois points pour lancer l’assaut au titre de Champion d’Hiver." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Franco Vanni est unj journaliste à La Repubblica toujours bien informé dans le monde du Calcio. Ce journal est d’ailleurs à l’origine du scandale actuel via l’article de son confrère: Matteo Pinci. Voici les révélations de Vanni à Radio Nerazzurra sur l'Inter Des plus-value loin des standards turinois! "Barella à Venise m'a donné l’impression d’être fatigué: Comme Forrest Gump il se donne toujours à fond et il n’a jamais été mis au repos par Inzaghi, et cela ne s’est pas passé non plus avec Conte. Le match face à Spezia pourrait être l’occasion de le laisser se reposer car, ensuite, il y a la Roma et le Real Madrid." "L’Inter a l’occasion d’arriver en tête, ou d'en être très proche pour Noël car les calendriers du Milan et du Napoli sont plus difficiles. Tout dépendra de la gestion du Vestiaire d’Inzaghi, en prenant en considération aussi le turnover." Passons à la thématique Zhang : Oui ou non ? est-ce possible de survivre au plus haut niveau avec un Président qui n’injecte plus de fonds ? "En Serie A oui: La Juventus traverse actuellement une tempête, le Milan ne fera jamais de folies en restant entre les mains d’un fond ‘investissement. Il ne reste que le Napoli et, même si cette période de longue épargne doit se poursuivre, l’Inter peut parvenir à rester à flot au niveau où elle se trouve." Vu de l’extérieur, il est difficile de voir le Calcio positivement : Ronaldo, Lukaku, Gianluigi Donnarumma et Romero sont partis et ils ont été primé pour leurs performances de l’année écoulée : Le Championnat ne parvient plus à conserver ses champions : Personne ne se réjouit actuellement du niveau de la Serie A." "L’Inter n’est pas dans une situation idéale sous le point de vue des certitudes de sa propriété, mais elle n’est pas la plus mal lotie comparé aux autres : Les projections relatives à un nouveau stade seront attractives pour de potentiels investisseurs, il lui sera possible de trouver quelqu’un si Zhang vient à faire un pas de côté : Le Stade est l’assurance-vie de l’Inter et du Milan." On en parlait déjà en 2019! Est-ce que la Repubblica enquête sur l’Inter ? "L’enquête turinoise sur la Juve est née à la suite de la parution de l’article de Matteo, l’article ne fait aucune référence sur l’Inter. Il établit un panorama sur les plus-values des clubs italiens et depuis 2009, tous les clubs italiens, mais également étrangers ont fait usage de la plus-value comme d'un instrument pour faire tourner les comptes, au-delà des flux disponibles dans les caisses." "L'UEFA se doit de calibrer le Fair-Play-Financier pour qu'il ne soit plus si facilement contournable, car c'est un moyen de joindre les deux bouts sans argent. Surtout avec des échanges ou des contreparties. Osimhen a par exemple était échangé via de nombreux jeunes dans le deal entre le Napoli et Lille." "Le football fait face à un système de dépense démentielle : 70% des coûts sont liés aux salaires des joueurs. Le vrai point le plus important devrait être de procéder à une petite réduction des dépenses." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. À la suite des examens médicaux réalisé ce matin à l’Instituto Humanitas di Rozzano, il est officiellement confirmé que : Matteo Darmian souffre d’un ressentiment musculaire interne au niveau de la face interne de la cuisse gauche.la cuisse gauche. Andrea Ranocchia souffre d’un ressentiment musculaire au niveau du court adducteur de la cuisse droite. Les conditions des deux Nerazzurri seront réévaluées dans quelques jours. Reste à savoir ce que décidera Simone Inzaghi, mais il se pourrait fort bien que l’ailier droit italien soit mis au repos, au moins pour cette semaine. et Selon la Gazzetta Dello Sport, Denzel Dumfries pourrait avoir enfin sa chance: "On ne sait pas s’il s’agit d’un claquage pour l’ailier, mais le ressenti n’était pas encore positif 24 heures après la Blessure à Venise. Dans la meilleure des hypothèses, Darmian manquera au moins trois matchs : Face à la Spezia, face à la Roma et face au Real Madrid. "La première solution, le plan B mène à Dumfries même si d’un autre côté Danilo D’Ambrosio présente un choix "plus conservateur". Mais il est logique de penser qu’il s’agisse de l’heure de Dumfries, le hollandais a été décevant jusqu’ici. Il n’avait d'ailleurs été acquis pour être le remplaçant de Darmian, l’investissement de l’Inter, 12,5 millions d’euros est également tr!s onéreux: L’apprentissage ne peut pas durer éternellement même si à Appiano, il est dit que l’Inter a établi un plan d’action pour lui. "Dumfries effectue, pratiquement quotidiennement, des séances d'entrainement supplémentaire, en plus de ceux d’équipe pour pour accélérer son intégration à l'Inter. Car le rôle qu’il occupe est un rôle clé pour le jeu d'Inzaghi, il faut des mouvements codifiés et une lecture non triviale du jeu." L’Inter a deux exigences : D’un côté, il est nécessaire de miser sur un investissement onéreux, De l’autre, il faut, au cas où, avoir rapidement une alternative de haut niveau pour l’aile droite. "Dans l’immédiat, le train passera déjà mercredi face à la Spezia et il est à penser que si le Hollandais vient à ne pas envoyer de signaux d’amélioration d’ici Noël, que le club puisse agir sur le Mercato hivernal en misant sur Nahitan Nandez, afin de régaler à Inzaghi un titulaire supplémentaire." Selon vous, s’agit-il de l’instant de vérité pour Denzel Dumfries ? Son aventure Nerazzurra pourrait-elle déjà être terminée ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Massimiliano Allegri était cité comme grand favori pour remplacer Antonio Conte. Finalement, Giuseppe Marotta aura opté, à juste titre, pour Simone Inzaghi. Le coup de poker gagnant du Padrino ? Analyse du Libero "Les difficultés de la Juventus, en début de championnat, n'ont certainement pas disparu après la victoire difficile sur la Spezia. Beaucoup se demandent désormais si Massimiliano Allegri était vraiment le meilleur choix pour le nouveau cycle de la Juventus." "Peut-être qu'il est plus difficile pour Max de construire que de gagner: Il est parmi les meilleurs entraîneurs du monde, mais était-il le meilleur possible pour cette Juventus ? L'Inter s'est posé cette question après le départ d'Antonio Conte et ils ont opté pour Simone Inzaghi qui semblait être un second choix: A présent, il s'avère être l'Homme idéal" L'avis de Mario Soncerti à TMW Radio Allegri est-il un homme seul aux commandes ? "Il est seul, mais pas aux commandes. Ses difficultés dans sa relation avec les joueurs, qu'il implique étrangement beaucoup dans les défaites, sont le signe d'une communication très faible entre l'équipe et l'entraîneur. Il s'est passé des choses à la Juve dont, si elles étaient arrivées à d'autres équipes, on en parlerait encore. La Juve s'est "abbandonée" pour se reconstruire. Elle a changé d'Adminstrateur-Délégué, de Directeur Général et d'entraîneur. C'est un message que les propriétaires voulaient passer." Pensez-vous que le mercato du mois de janvier va aider Allegri ? "L'augmentation de capital de 400 millions sert à couvrir les dettes. Lors du mercato de janvier, vous faites généralement des prêts. Mais il est significatif que nous pensions déjà à janvier alors que nous sommes en septembre. Les neuf années de domination en Italie, avec deux finales de Ligue des champions, les ont également épuisés." "Ils ont réalisé des erreurs dans le recrutement des joueurs. Locatelli, par exemple, est un joueur du niveau de la Fiorentina, pas de la Juventus". ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. En souhaitant analyser le travail réalisé par Roberto Mancini, Alex Frosio s’est livré à la Gazzetta Dello Sport sur la façon dont la consécration du Sélectionneur National italien peut se voir absorbée par les entraîneurs des différentes écuries italiennes en activité. "Ceux qui ont les idées les plus proche de Mancio sont très jeunes : Italiano a permis à Spezia de se sauver d’une façon exceptionnelle, en misant sur le courage. Sur ce classement, il est second derrière l’Atalanta en ce qui concerne les récupérations du ballon dans la partie de terrain de l’adversaire. A présent, il officiera à l’échelon supérieur avec la Fiorentina. On retrouve également Dionisi et Zanetti qui ont permis à l’Empoli et au Venezia de retrouver la Serie A en pratique un football spectaculaire basé sur l’attaque. Le premier a d’ailleurs été choisi pour remplacer De Zerbi à Sassuolo." "Si l’entraîneur vénitien est moins porté sur un pressing à outrance, on retrouve aussi de l’autre côté Gasperini qui n’a pas cette obsession de construire de derrière, tout comme Mancini ne pousse pas à l’anticipation exaspérée dont s’inspire la Dea. Pourtant, l’Atalanta est l’équipe qui se rapproche le plus de ce que propose les Azzurri, qui joue à trois derrière en possession, avec un double playmaker avec des ailiers qui monte et qui n’hésite pas à tirer (Spinazzola et Chiesa contre Maehle et Gosens), on retrouve aussi une certaine technique lors des combinaisons offensives." "Pioli et Sarri sont des "frères" de Mancini : Ils se sont formés durant des années, ils ont innovés et ils se sont adaptés dans le temps en proposant toujours un football dominat et pro-positif." Et les grands entraîneurs ? "Le discours est plus complexe : Allegri aime la technique, mais ce n’est pas un fanatique de la possession de balle ou de la construction par derrière. Et son credo "corto muso" est une synthèse philosophique de sa façon impeccable d’agir, une façon de faire qui ne trouverai pas sa place dans le lexique "Manciniano"." "Mourinho s’est construit durant des années par sa façon de garer le Bus, mais il reste le seul entraîneur en activité en Serie A a avoir remporté la Ligue des Champions." "Simone Inzaghi est le plus "Allegriano" de la nouvelle vaque et il aime énormément le jeu de transition et de domination, quelque chose qu’il sait faire. Et Juve mise à part, c’est l’entraîneur le plus titré de ces dernières années." Le Saviez-vous ? Y-a-t ’il déjà une belle ambiance du côté de la Vieille Dame ? En effet, à peine de retour aux commandes du club, Massimiliano Allegri a taclé sérieusement Leonardo Bonucci en conférence de presse: "Bonucci capitaine ? S'il veut un brassard, il n'a qu'à aller dans la rue et s'en acheter un. En allant à Milan, il a perdu sa place dans la hiérarchie." - Le Champion d'Europe appréciera..... Et si en fin de compte Simone était le coup de poker gagnant de Giuseppe Marotta ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. C’est une information de la Gazzetta Dello Sport, qui fait également suite à la déclaration de Giuseppe Marotta à l’occasion de l’évènement organisé lors de la présentation du Calendrier de Serie A 2021/2022 qui catégorise le milieu de Cagliari "comme un bon joueur." Vu les bons rapports entre le club sarde et le Champion d’Italie, les deux parties tentent de convenir d’un accord qui permettrait de transférer Radja Nainggolan qui est impatient de retrouver son île, accompagné de Lucien Agoumé, voire d’Andrea Pinamonti. Le problème de Cagliari reste la masse salariale brute que représente le belge : 8 millions d’euros brut. Mais l’Inter pourrait « aider » le club sarde: "Nandez, vu sa résistance, sa vélocité et son habitude à offrir des passes décisives est considéré parfait pour le 3-5-2 naissant d’Inzaghi. Il pourrait combler un trou au milieu de terrain en cas de défection, voir même occuper un poste sur l’aile. Si Cagliari ouvre la négociation sur la base d’une obligation d’achat après une saison, ou sur la possibilité de payer en plusieurs tranche, la marge de concrétisation pourrais s’avérer meilleur." "Il ne faut pas non-plus sous évaluer la possibilité de transférer Andrea Pinamonti qui plait depuis longtemps à Cagliari, qui devra toutefois libérer un slot dans son secteur offensif, tout comme Lucien Agoumé qui est rentré de la Spezia. Ce sont des idées bouillantes qui sont explorées : L’Inter et Cagliari continuent à collaborer." Quoiqu'il en soit, Dalbert sera déjà présent en Sardaigne étant donné que celui-ci a marqué son accord pour rejoindre le club du Président Tommaso Giulini sur la base d’un prêt accompagné d’un droit de rachat à 7 millions d’euros. Valideriez-vous les ventes de Radja Nainggolan, Lucien Agoumé et Andrea Pinamonti pour parvenir à acquérir "que" Nahitan Nandez ? Celui-ci dispose d'une clause libératoire de 36 millions d'euros qui est actuellement inaccessible pour l'Inter ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. En effet, le défenseur belge ne devrait pas faire ses débuts en Serie A sous le maillot de l’Inte.r Racheté au Standard de Liège, le Champion d'Italie a l'intention de lui donner du temps de jeu, par le biais d'un prêt. Le Genoa a surpris la Spezia à tel point que la rédaction de Sky Sport confirme la future arrivée du Diable Rouge sous le maillot du Grifone sosu la formulé d'un prêt sec. Le club de Preziosi souhaiterait également conclure l’opération dans le courant de la journée ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. En effet Samir Handanovic, qui est en pleine renégociation de son contrat, s’est tire une balle dans le pied suite à son but encaissé face à Spezia Révélation de Tuttosport Sous les yeux de tous, Samir Handanovic a commis une grave erreur hier soir, celle qui a permis à la Spezia d’ouvrir le score dans son match face à l’Inter. Samir reste un mur porter de l’équipe, sur et hors du terrain, tous à Appiano savent qu’il s’agit d’un professionnel exemplaire. Le premier à arriver et le dernier à partir du centre d’entrainement. C’est l’une des personne qui parle le moins, mais lorsqu’il le fait, cela compte : Il fait partie des leaders indiscutables du vestiaire. Mais la possibilité de le voir prolonger son contrat jusqu’en juin 2023 a connu une chute de pourcentage a ne certainement pas sous-évaluer. Comme toujours, ce sera aux deux dirigeants Piero Ausilio et Giuseppe Marotta à prendre la décision Pensez-vous qu’il est temps de recruter un nouveau portier ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. L'Inter s'est vu refuser les trois points malgré une domination globale au Picco, le match se terminant 1-1 après des buts de Farias et Perisic. Notre équipe a touché le bois deux fois et deux buts furent refusés. Voici ce que Antonio Conte avait à dire après le match. Quelle est l'importance de ce point? La pression monte-t-elle à mesure que vous approchez de votre objectif? "Il est inévitable de ressentir un peu de pression, d'autant plus que beaucoup de nos joueurs se battent pour quelque chose d'important pour la première fois. Cependant, ils vont bien. Aujourd'hui, nous avons joué avec une grande intensité et personne n'aurait pu dire quoi que ce soit si nous avions obtenu les trois points. Nous ne discutons que du nul parce que nous manquâmes un peu de justesse devant le but, mais le match s'est déroulé de la bonne manière. C'est bon, la performance était là. Nous devons vivre avec la pression. Maintenant, compte tenu de l'énergie que nous avons dépensée, nous devons récupérer et nous préparer pour notre match contre le Hellas." Ce fut un match difficile, mais l'Inter est restée fidèle à ses idées sur la façon de jouer… "J'ai vraiment peu de raisons de me plaindre de l'équipe. Il y avait un réel désir et une réelle détermination. Nous avons eu des situations où nous aurions dû faire mieux. Vous avez vu un peu de nervosité après leur but, mais les gars doivent rester calmes et continuer à faire ce qu'ils ont fait jusqu'à aujourd'hui. C'est évidemment dommage car nous avons mérité les trois points, nous avons également été parfois malchanceux. Nous continuerons à progresser sur notre chemin avec beaucoup de désir et d'enthousiasme." L'Inter semble se développer jeu par jeu tout en conservant une identité claire… "Absolument, nous avons notre identité. Nous sommes un orchestre qui sait quoi jouer. Nous rentrerons à la maison avec un peu de regret mais heureux de notre performance. Nous avons tout essayé sans perdre l'équilibre, et des dérapages inattendus peuvent survenir dans de tels jeux."
  14. Voila un an que les coachs de Serie A utilisent Virtual Coach, une application sur tablette qui analyse en temps réel les stats du match suggérant des ajustements tactiques. Bien évidemment, la décision finale revient à l'entraîneur. Cet article paru dans France Football du 30 Mars 2021 est retranscris pour internazionale.fr, bonne lecture! Introduction Une belle fierté de la Serie qui a la réputation d'être tactique qu'est cette application Virtual Coach. Elle se présente comme un outil pour gagner ces parties d'échecs que sont les matchs de la Serie A. Virtual Coach est né sur le campus de l'Ecole Polytechnique de Milan. Gilberto Pastorella, 32 ans, mathématicien, y reçoit et rembobine jusqu'à la génèse: "En 2002 est né le labo Mox qui est un centre de recherche spécialisé dans les modèles mathématiques qui avait travaillé avec le monde du sport. En 2010, vint la création de Moxoff qui travaille dans les mathématiques avancées pour l'industrie. En 2017 est née Math&Sport qui une spin-off spécifique au monde du sport." Adriano Bacconi cherchait des "fous" pour réaliser Virtual Coach alors qu'il a inventé le métier d'analyste vidéo: "C'était en 1993 avec le Brescia de Mircea Lucesnu et un an plus tard, les clubs de l'élite utilisaient mon logiciel et j'ai fini dans le staff de Marcelo Lippi au Mondial 2006." Son expérience fut indispensable pour créer cette application qui collecte les données, les analysent, via des algorithmes et envoient ses résultats via des notifications. Un service pour les 20 clubs de l'élite Cependant, cet outil envoie ses notifications en temps réel, contrairement au autres. Préparer ses matchs c'est bien, mais les choses peuvent évoluer différemment et il faut adapter la tactique. De plus, les outils déjà existants se focalisent sur un joueur sans tenir compte de ce que font les 21 autres! Les stats de Virtual Coach sont recueillies par des caméras spéciales placées dans les 4 coins du stade. Les stats sont calculées 20 fois par seconde, soit une fréquence de 20Hz. Selon Bacconi: "La fiabilité est très élevée. Plus de deux ans pour établir plus d'une centaine de stats, et c'est évolutif. Les datas brutes sont récupérées par des mathématiciens et ils trouvent une formule qui donne un indicateur pertinent. Dans les années 90, les gestes techniques étaient analysés alors que maintenant, c'est la matrice spatio-temporelle. Demain, ce sera un mix des deux: quelle pression le joueur a-t-il subie quand il a effectué ce geste?" Pour lui, Virtual Coach augmente la compétitivité de la Serie A et, par ricochet celle des équipes italiennes en coupes d'Europe Pas à la portée de tous Les équipes de Math&Sport se sont rendues dans les centres d'entraînement pour "former" les staffs à ce nouvel outil. Cependant, les retours sont nuancés reconnait Bacconi: "Un coach qui dit qui sait l'utiliser ou qu'il l'utilise passe pour un coach sexy ou moderne. D'autres voient leur zone de confort remise en question: Pourquoi l'intelligence artificielle devrait m'expliquer le foot alors que j'ai gagné des matchs sans elle? En fait, il faudra élargir les staffs avec un analyste de données statistiques et qui sache utiliser nos indicateurs les plus évolués." En effet, le contenu n'est pas la portée de tous même si la tablette reste un outil commun. Pastorella en connecte une pour assister à Roma – Spieza se déroulant à 500 km de là: "Il y a moins d'une seconde de décalage avec le terrain, on est en avance sur le signal télé. Il y a 4 fonctions principales. La première consiste à regarder le match vue de haut pour voir le placement des joueurs; la deuxième est les indicateurs avec la possibilité d'en ressortir 3 par formation sur chaque côté du terrain virtuel; la troisième est le relevé automatique de certains types d'actions pour faciliter les montages vidéos; la quatrième sont les notifications quand certaines données évoluent significativement." Comme des ingénieurs de F1 L'application est fluide avec transitions fluides et la fonction replay est disponible afin de revoir une action. Une fonction mémo permet de prendre des notes. Quand on demande de comparer les indicateurs des deux Français de Roma – Spezia: ils indiquent que Lucien Agoumé porte plus le ballon tandis que Veretout effectue plus de sprint. Un vrai coach est capable de voir ça à l'œil nu, mais il a maintenant la stat qui confirme son jugement. Autre exemple, lors de Bologne – Genoa, les indicateurs révélaient que Pinamonti ne se rendait plus aussi disponible qu'en première mi-temps. Davide Nicola le vit vis les notifications et remonta les bretelles de Pinamonti. Quoi qu'il en soit, l'entraîneur prend la décision finale. Lors de Milan – Atalanta, tout s'active au coup d'envoi, les pions apparaissent sur l'écran avec 4 visions possibles: une pour les courses des joueurs, celle reliant les joueurs les plus excentrés, la forme de l'équipe et celle illustrant la pression subi par chaque élément (plus le cercle est large, plus le joueur est libre). Il est également possible de visualiser l'espace à disposition des 22 acteurs pour effectuer des tirs, des passes qui est représenté par des figures géométriques. Tous ces indicateurs rendraient jaloux les ingénieurs de F1. Clochette et notification Comme trop de notification tue la notification, un système basé sur les variations les plus significatives a été élaboré. Dans le cas de Milan – Atalanta, la première intervient à la 13e minute: "Anomalie. La longueur de l'équipe sur la dernière action est parmi les plus élevées depuis le début de la rencontre." Traduction, le Milan est trop étiré et ses défenseurs ne participent pas à l'attaque. Trois minutes plus tard, ça concerne le Dea: "Le temps de conduite de balle en phase de possession augmente, de 32 à 44 secondes." Traduction, la Dea temporise. A la 21e minute, côté Dea: "Freuler augmente de 25% se disponibilité à recevoir un espace en zone 2C." 2C car le terrain est divisé en plusieurs zones. En remontant ces infos, Gasperini peut prendre les décisions qui s'imposent. Postés en tribune, un membre du staff est muni d'une tablette et parfois, l'adjoint en a aussi une. En collaboration avec la RAI, certaines données sont diffusées en direct alors qu'une version épurée est en cours de développement pour les passionnés. La Lega Serie A veut faire de Virtual Coach un emblème et montrer une image plus moderne car malgré les problèmes structurels et infrastructurels du football italien, il est toujours le plus novateur sur le plan tactique et ce coach virtuel est une énième confirmation. Voici une vidéo présentant l'outil Virtual Coach
  15. En effet, si Stefan De Vrij, Danilo D’Ambrosio, Matias Vecino et Samir Handanovic ont récemment été touché par le Coronavirus, cet "ennemi" s’est baladé à travers toute la botte footballistique de Serie A, exception faite du Frioul. Voici le "classement" des joueurs qui en ont été victime, depuis le début de saison, par la Rédaction de Fcinter1908.it Atalanta – 8 joueurs guéris Sportiello (guéri); Gollini (guéri); Zapata (guéri); Carnesecchi (guéri), Toloi (guéri); Malinovskyi (guéri); Miranchuk (guéri); Romero (guéri) Benevento – 2 joueurs guéris Dabo (guéri), Schiattarella (guéri) Bologne – 1 entraineur – 2 joueurs guéris Sinisa Mihajlovic (guéri), Hickey (guéri) Ravaglia (guéri) Cagliari – 11 joueurs guéris Bradaric (guéri), Ceppitelli (guéri), Cerri (guéri), Despodov (guéri et transféré à Ludogorec), Godin (guéri), Simeone (guéri), Nandez (guéri), Pereiro (guéri), Aresti (guéri), Klavan (guéri), Carboni (guéri) Crotone - 4 joueurs guéris Dragus (guéri); Molina (guéri); Djidji (guéri); Ounas (guéri) Fiorentina- 6 joueurs guéris Vlahovic (guéri); Pezzella (guéri); Caceres (guéri); Pulgar (guéri); Sottil (guéri, ceduto al Cagliari); Callejon (guéri) Genoa – 18 joueurs guéris Perin (guéri); Schöne (guéri,); Marchetti (guéri); Radovanovic (guéri); Pellegrini (guéri); Zappacosta (guéri); Melegoni (guéri); Lukas Lerager (guéri); Cassata (guéri); Marko Pjaca (guéri); Biraschi (guéri); Criscito (guéri); Behrami (guéri); Brlek (guéri); Miha Zajc (guéri); Males (guéri); Destro (guéri); Zapata (guéri) Internazionale – 12 joueurs guéris – 1 positif - 1 faux positif Bastoni (guéri); Skriniar (guéri); Nainggolan (guéri, prêté à Cagliari); Gagliardini (guéri); Radu (guéri); Young (guéri); Hakimi (faux positif); Padelli (guéri); Kolarov (guéri); Brozovic (guéri); D'Ambrosio (positif) Handanovic (guéri); De Vrij (guéri); Vecino (guéri) Juventus – 9 joueurs guéris – 1 positif Rugani (guéri, prêté à l Cagliari); Matuidi (guéri, tranféré à l'Inter Miami); Dybala (guéri); Cristiano Ronaldo (guéri); McKennie (guéri); Cuadrado (guéri), Alex Sandro (guéri); De Ligt (guéri); Bentancur (guéri); Bonucci (positif) Lazio – 9 joueurs guéris Muriqi (guéri), Strakosha (guéri), Ciro Immobile (guéri), Lucas Leiva (guéri), Lazzari (guéri), D. Anderson (guéri), Luiz Felipe (guéri), Milinkovic-Savic (guéri), Armini (guéri). Milan – 11 joueurs guéris Maldini (guéri); Tonali (guéri); Duarte (guéri); Ibrahimovic (guéri); Gabbia (guéri); Stefano Pioli (guéri); Krunic (guéri); Leao (guéri); Rebic (guéri); Theo Hernandez (guéri); Calhanoglu (guéri). Napoli – 9 joueurs guéris Petagna (guéri); Zielinski (guéri); Elmas (guéri); Hysaj (guéri); Rrahmani (guéri); Osimhen (guéri); Fabian Ruiz (guéri); Ghoulam (guéri), Koulibaly (guéri). Parma – 7 joueurs guéris Le club confirme la positivité de 7 joueurs mais a fait valoir son droit lié à la vie privée. Roma – 15 joueurs guéris et 1 faux positif Mirante (guéri); Perez (guéri); Peres (guéri); Kluivert (guéri, transféré à Lipsia); Diawara (guéri); Calafiori (guéri); Mancini (fauxpositif); Dzeko (guéri); Santon (guéri); Kumbulla (guéri); Pellegrini (guéri); Fazio (guéri); Diawara (guéri); Zaniolo (guéri); El Shaarawy (guéri); Juan Jesus (guéri) Sampdoria – 9 joueurs guéris Gabbiadini (guéri); Colley (guéri); Depaoli (guéri, transféré à l'Atalanta); Bereszynski (guéri); Ekdal (guéri); Thorsby (guéri); La Gumina (guéri); Baldé (guéri); Letica (guéri) Sassuolo - 6 joueurs guéris Boga (guéri); Schiappacasse (guéri); Toljan (guéri); Haraslin (gaurito); Ricci (guéri); Djuricic (guéri) Spezia – 10 joueurs guéris Marchizza (guéri); Maggiore (guéri); Erlic (guéri); Ismajli (guéri); Acampora (guéri); Ricci (guéri); Bastoni (guéri); Provedel (guéri); Estevez (guéri) et un joueur dont l’identité a été préservée Torino – 1 entraineur – 19 joueurs guéris Marco Giampaolo (ancien entraineur guéri), Sanabria (guéri) + 18 joueurs dont l’identité a été préservée Udinese Aucun cas n’a été communiqué par l’Udinese Hellas Verona – 4 joueurs guéris guéris Zaccagni (guéri); Gunter (guéri); Barak (guéri); Lazovic (guéri) ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Intervenu lors de la retransmission de Sky Calcio Club, l'ancien entraineur du Milan et de la Juve, Fabio Capello s’est livré sur la victoire de l’Inter et sur la défaite de Milan. Que doit penser Conte à la suite de la défaite du Milan ? "Cela fait deux semaine que je vous dis que l’Inter a remporté le championnat, je l’ai dit lorsque Milan s’est incliné face à Spezia et je le redis. Lautaro a plus de qualités que Lukaku : Lukaku est fort et puissant, mais il souffre face à quelqu’un de son gabarit. Lautaro bouge bien, est agile et technique." "L’Atalanta a démontré comment bloquer Hakimi et Barella et cela s’est reproduit aujourd’hui. Il faut féliciter Conte car il a compris qu’il ne fallait plus presser trop haut, il est intelligent. Conte, l’année dernière est arrivé à la seconde. Cette année, il est dans sa seconde saison, il connait l’équipe, l’environnement.." Que se serait-il passé si Sarri était resté à la Juve ? "L’Inter et la Juve ont les deux équipes les plus complètes…Être un an de plus avec la même équipe peut valoir tant." Di Canio atomise Cristiano Ronaldo Si le turinois aurait dû être expulsé face à Cagliari, Paolo Di Canio s’est montré tout aussi assassin sur le plateau de Sky Sport en critiquant la virilité du Portugais: "Dans le mur de Juventus-Porto, je me suis enragé envers Ronaldo. Mais comment, avec toute cette virilité, ces abdominaux, ces pectoraux, il peut avoir peur du ballon et se retourner ? Si tu as peur, tu sors !" Giuseppe Bergomi enchaine : "Si j’étais entraineur, le dernier que je mettrais dans un mur serait également Ronaldo." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Lucien Agoumé et Sebastiano Esposito ont tout deux été prêtés cet été avec un objectif, emmagasiner un maximum de temps de jeu. Raté. Le club espérait beaucoup de ces deux prêts mais rien ne va dans le bon sens. Aucun des deux n'est un protagoniste essentiel au sein des effectifs respectifs. L'absence de minutes est inestimable pour eux, mais aussi pour l'Inter qui tablait les retrouver cet été avec le plein d'expérience. Lucien Agoumé, actuellement prêté à Spezia, cumule 290' de jeu en quatre matchs avec trois petites titularisations (inclus une prolongation en Coppa, ndlr). Certainement pas ce que l'Inter espérait pour le français. Petit fait inutile, Spezia n'a jamais perdu lorsque Agoumé est sur le terrain. Lecce et Cremonese ont sondé le club mais le joueur souhaite rester dans l'élite. Dernièrement, Parme a approché le club pour voir ce qu'il en était. Affaire à suivre. Sebastiano Esposito avait plutôt bien commencé avec la SPAL mais depuis mi-novembre, il n'a joué que 65 minutes en huit rencontres. 110 si l'on rajoute la Coppa. Pour un joueur qui doit gagner en expérience... L'entraineur de la SPAL (4è de Serie B), Pasquale Marino : "Je ne préfère ne pas parler des individualités. Comme Esposito il y en a beaucoup qui ne jouent pas. C'est normal qu'il y ait des joueurs plus utilisés et d'autres moins. Je pense à Murgia par exemple. Pour moi ce sont tous les mêmes et je ne regarde pas les minutes jouées. Je m'intéresse au club. Je dois regarder qui fait le mieux et le moins d'erreurs possible. Il est inutile de donner les notes maintenant, ce sera fait en fin d'année. Pour le moment le plus important est de se racheter de la dernière défaite." Il n'est pas exclu que Sebastiano Esposito puisse quitter le SPAL dès janvier. Une hypothèse que l'Inter semble voir de manière positive. Les admirateurs du jeune attaquant ne manquent pas ; Pescara, Cremonese ou encore Brescia suivent toujours le développement du joueur. ®gladis32 - internazionale.fr
  18. Giulio Maggiore est le symbole de ce qu’est Spezia, club dans lequel il a grandi : Des jeunes à la Serie A, en passant par la Serie B. Et ll s’est toujours montré protagoniste. Son dernier fait d’arme ? L’ouverture du score qui a précipité la Chute de l’Ac Milan! Révélation de Fan Page.It A noter que cette interview a eu lieu la veille d’Inter-Lazio ! Ce but face à l’Ac Milan a une saveur particulière pour celui qui est aussi tifoso de l’Inter. Aujourd’hui professionnel, il se définit comme un "sympathisant". Mais ce but, et la façon dont il a été inscrit, a été réellement spécial pour lui "Je continue à être un sympathisant de l’Inter. J’en suis tifoso depuis tout petit, je me souviens du Triplé. Cette victoire est objectivement importante pour nous et nous verrons si elle le sera aussi, importante, pour l’Inter demain." L’histoire de Maggiore est curieuse et intéressante, car elle présente d’autres liens avec l’AC Milan. Enfant, lors d’un test pour les Rossoneri, il s’est présenté avec une serviette de bain de l’Inter "J’avais cette serviette blanche avec la Blason de l’Inter, mais je n’ yavais pas prêté attention. Je suis allé au test et ils m’ont dit : "On t’aime bien, mais la prochaine fois, évite d'apporter cette serviette de l’Inter." Le Milan convaincu avait décidé de miser sur le jeune Maggiore, vu son évident talent, celui qui lui a permis d’emmener Spezia en Serie A. Mais l’aventure fut de courte durée, comme cela arrive souvent chez les jeunes "Je n'ai aucun regret. Spezia m'a immédiatement très bien accueilli, tout de suite: C'est ma ville, je suis fier de faire partie du club et d’être monté en Serie A. Le passé est le passé, je n'ai aucun regret et je pense au présent." Avec une petite cartouche qui a tout de même fait plaisir ce week-end ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Dimanche dernier, l’Inter a battu la Lazio et a conquis la première place de la Serie A en profitant du faux pas du Milan à Spezia. Le grand protagoniste de la rencontre se nomme Romelu Lukaku : Auteur d’un doublé et d’une passe décisive sur le troisième but de Lautaro Martinez qui a tué le match Comme le souligne Fcinter1908.it, Lukaku est toujours plus décisif depuis qu’il a rejoint Antonio Conte: Non seulement, il a rejoint Ronaldo au classement des meilleurs buteurs, mais il a également pris le meilleur sur le portugais au classement des joueurs les plus décisifs de la compétition avec 16 buts et 4 passes décisives. Lukaku n’est pas seul étant donné qu’on retrouve à la 7ème place Lautaro Martinez auteur de 11 buts et 6 passes décisives. L’Inter est d’ailleurs la seule équipe à proposer son duo d’attaquant qui ne cesse de trouver le chemin des filets, tout en se mettant au service de l’équipe La Lula, la meilleure trouvaille d’Antonio Conte selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. Interviewé par Lady Radio, l’ancien Directeur Sportif de l’Inter, Marco Branca s’est livré sur la crise sociétal que traverse l’Inter : "Je ne m’y attendais pas, mais en Chine les décisions sont bien plus rapide comparé à d’autres pays, je suis surpris car elle semblait être la bonne famille pour reporter au succès mon ancien club." "Mais ce sont les règles du business, les propriétaires qui sont vraiment passionnés sont toujours moins nombreux. L’Inter est compétitive pour la victoire du Titre, mais c’est toujours compliqué de remporter quelque chose à ce niveau: Il y a des milliers de variables à affronter quotidiennement." "Mis à part les cinq-six premiers de Serie A, il y a aussi des équipes parmi les plus petites qui posent des problèmes comme Sassuolo ou la Spezia.“ Quelle est l’importance de l’Institution sur l’entraineur, vous qui aviez choisi Mourinho ? "On ne peut pas parler d’un seul secteur, une équipe peut être victorieuse que si elle englobe toutes les composantes du club : La propriété doit être en accord parfait avec le Directeur Sportif et avec l’entraîneur, il faut également avoir des joueurs avec la bonne mentalité." "Si une des composantes n’est pas fonctionnel, cela se paie toujours durant la saison. Le football est un sport d’équipe, et c’est valable aussi pour la Direction." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. C’est la question que s’est posée le site Money.it qui a réalisé un état des lieux à la fin de l’été: Si, à la base, il suffit d’analyser les bilans financiers des équipes pour comprendre les dépenses soutenues par un club, nous sommes forcés de constater que la plupart des équipes sont détenues par un propriétaire étranger. Le cas le plus récent étant celui de la Roma racheté par Dan Friedkin L’époque où l’on voyait les clubs détenus par des familles est révolue. Il ne reste plus qu’Agnelli à la tête de la Juventus depuis les départs de Massimo Moratti et Silvio Berlusconi, même si l'ancien politicien est devenu propriétaire de Monza, néo-promu en Serie B Les équipes italiennes sont à présent gérées par des colosses étrangers ou des fonds d’investissements. Toutefois, on retrouve certaines figures italiennes présidentielles. Si celles-ci sont les plus romantiques et traditionnelles aux valeurs d’appartenances du Calcio, il faut remarquer qu'il s'agit Des plus riches entrepreneurs italiens Tableau des patrimoines personnels attribués aux Présidents des 20 clubs de Serie A En cette époque marquée par la pandémie du Covid-19, la solidité du propriétaire d’une équipe de football s’avère fondamental pour en garantir sa stabilité. Andrea Agnelli est considéré comme le président le plus riche grâce à Exor, qui représente le coffre-fort familial. Immédiatement derrière lui, on retrouve Steven Zhang, le Jeune Président de l’Inter peut compter sur les 8,2 milliards de dollars du patrimoine de son père Jindong Zhang, à la tête de Suning. Rocco Comisso, qui a quitté les Etats-Unis pour Florence, dispose d’un patrimoine de 5,5 milliards de dollars, il souhaite réaliser de meilleurs performances à la tête du club florentin que son prédécesseurs, les Frères Della Valle. Joey Saputo, qui se trouve au Canada, dirige un empire dans le domaine laitier. Président de Bologne et du Montréal Impact, il dispose d’un patrimoine supérieur aux 5 milliards de dollars. Toujours aux Etats-Unis, on retrouve le Fonds Eliott qui gère le Milan Ac. Paul Singer , qui est l’un des hommes d’affaire parmi les plus importants et puissants du mondedispose d’un patrimoine personnel de 3,2 milliards de dollars. Le regretté Giorgio Squinzi, le fondateur de Mapei, après avoir quitté le monde cycliste a permis à Sassuolo, alors en équipe d’amateurs de rejoindre l’Europe. Sa famille est accréditée d’un patrimoine estimé à 2,6 milliards d’euros. Les néo promus de la Serie A : Benevento et Spezia, sont également entre les mains de deux propriétaires solide : Oreste Vigorito présente un patrimoine de 5 milliards d’euros tandis que Gabriele Volpi dispose de 3 milliards d’euros. Aurelio De Laurentiis du Napoli et Giampaolo Pozzo de l'Udinese font figure de petit poucets avec respectivement, 200 et 146 millions d’euros. Silvio, patron de la Serie B Silvio Berlusconi, n’est plus une personnalité à présenter. A la tête de Monza en Serie B, celui qui a fait parler lors de la cession du Milan Ac au chinois Li Yonghong est, selon Forbes, à la tête de l’un des meilleurs patrimoine de l’antichambre de l’Elite italienne : 5,8 milliards de dollars. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Suite au départ de Diego Godin, l’Inter devrait continuer à dégraisser. Voici un résumé de la situation : Après Godin , Cagliari pourrait retrouver Radja Nainggolan. Selon SportItalia, l’Inter refusera toute offre de prêt. La mise à prix du joueur est de 12 millions d’euros. Antonio Candreva a déjà la valise à la main : L’Inter et la Sampdoria sont parvenu à un accord. Un contrat triennal de 1,5 millions bonus inclus lui a été proposé. Il ne manque plus "que" l’accord du joueur. Lucien Agoumé rejoint Spezia en prêt. Son départ, confirmé par son agent Djibril Niang, va permettre l’arrivée de Matteo Darmian en provenance de Parme qui a déjà trouvé son remplaçant en la personne du Monégasque Giulian Biancone. Avant de quitter Milan, Lucien paraphera une prolongation de contrat le liant à l’Inter jusqu’à l’été 2023. Selon la presse lusitanienne "Desporto ao Minuto" Valence, le Betis, Newcastle, Leeds United, West Ham et Galatasaray sont intéressés par Joao Mario. L’Inter souhaite le vendre et exclu catégoriquement un nouveau prêt. ®Antony Gilles - Internazionale.fr