Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sponsors'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Selon la Gazzetta dello Sport le nouveau sponsor pour le maillot viendra des USA et non d'Asie. Selon la Gazzetta dello Sport, Steven Zhang espère que les Nerazzurri ont quitté leur zone de turbulences après avoir obtenu un accord de 275 M€ avec Oaktree Capital. Le président de l'Inter cherche à relancer le projet du Suning et une aide clé arrivera lorsque les supporters reviendront dans les stades, garantissant ainsi à nouveau les revenus de billetterie. La prochaine étape pour l'Inter est cependant d'obtenir le remplacement de Pirelli en tant que sponsor de maillot, et ce partenaire arrivera des États-Unis et non d'Asie. Pour le moment, l'Inter a mis fin à ses préoccupations financières après qu'Oaktree Capital a accepté de leur remettre l'argent dont ils avaient besoin pour respecter leurs échéances de paiement imminentes. Suning a promis sa participation de 68,55% dans l'Inter en garantie de cet accord, ce qui signifie qu'ils perdront le contrôle d'Inter s'ils ne remboursaient pas dans le délai convenu (trois ans). L'Inter obtiendra immédiatement 200 M€ sur ses comptes, ce qui aidera le club à payer les salaires des joueurs et à transférer les versements, mais une partie de l'argent d'Oaktree Capital servira également à couvrir les coûts de la saison prochaine.
  2. En effet, Hisense, le Colosse asiatique de la technologie et de l’électroménager a peut-être commis une petite gaffe. L’Azienda voit sa cotation grimper en flèche dans la succession à Pirelli pour devenir le sponsor maillot du Champion d'Italie. La faute à un tifoso interiste qui a révélé cette information sur Twitter. Si cette information était à la base anecdotique, elle a été likée par la principale intéressée. Valideriez-vous Hisense en futur Main Sponsor si l’information vient à se confirmer ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. C’est à travers un communiqué officiel que le Suning Group, propriétaire de l’Inter, a déclaré avoir, en compagnie de l’Etat Chinois, créé un fond à hauteur de 2,5 milliards d’euros, dans le cadre du développement de la vente au détail dans la province du Jiangsu et dans la zone municipal de Nankin. Suning Groupe annonce, ce jour, avoir signé un accord-cadre pour la création d’un nouveau fond de développement de la vente au détail via des biens appartenant à la propriété d’Etat de la province du Jiangsu et de la zone municipale de Nankin. Le nouveau fond pour le développement de la vente au détail est financé conjointement par Suning, par le biais de biens appartenant à l’Etat et par le biens de bien appartenant à la municipalité de Nankin, et un capital social, à hauteur de 20 milliards de renminbi, soit 2,5 milliards d’euros. En qualité d’entreprise locale enracinée dans la province du Jiangsu, Suning se concentre toujours sur son activité principale de la vente au détail qui s’intègre activement dans ce nouveau modèle de développement de la double circulation. Le fond soutiendra Suning dans l’adaptation et l’optimalisation de sa structure, il revitalisera ses actifs de haute qualité, réalisera un travail de transformation, et promulguera le développement de haute qualité de ce nouveau secteur de ventes. Sur la base des principes du marché et de l’Etat de droit, le fond adoptera des méthodes telles que l’investissement dans les actifs de hautes qualité de Suning, et dans des actifs de haute qualité dans le cadre de la prévention sur les risques d’investissements. Le fond fera usage également du rôle de premier plan de Suning, comme entreprise moderne en circulation, dans ce monde des affaires pour parvenir à une coopération avantageuse pour tous, à travers les ressources publiques et privées et ce, afin de promouvoir le développement soutenu et rapide du système de circulation du mouvement commercial moderne. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Après avoir remporté le Scudetto, l’Inter va passer à l’encaissement. En effet, comme le rapporte la Repubblica, entre la prochaine participation à la Ligue des Champions et la Victoire du championnat, les Nerazzurri sont prêt à percevoir 60 millions d’euros. Mais ce n’est pas tout, il y a également les primes liés aux différents sponsors: La victoire du Scudetto va soulager les caisses Nerazzurre, qui, accompagné de la participation à la prochaine Ligue des Champions, va rapporter 60 millions d’euros La première place vaut pour 23 millions d’euros Pour la qualification en Coupe d'Europe, 50% du Market-Pool télévisuel est distribué sur base du classement 2020/2021 : Pour la première place, 10 millions d'euros sont accordés, mais il se pourrait que l’encaissement soit moindre la saison prochaine. La Ligue des Champions garanti à l’Inter 30 millions d’euros supplémentaires entre les bonus liés à l’inscription et les recettes découlant du classement historique. Nike, pour la qualification en Ligue des Champions va octroyer une prime à hauteur de 13 millions d’euros, une somme qui s’ajoutera au 12,8 millions d’euros de base. Le Crédit Agricole va verser 400.000€ d’extra auquel on ajoute une prime fixe de 1,7 millions d’euros. Manpower versera 100.000 € supplémentaire, en plus des 950.000€ euros fixe. Par contre le club devra verser au joueur, le bonus du rendement pour la saison 2019/2020, soit 21 millions d’euros. Comme le révèle également Il Giorno, il y a également une autre bonne nouvelle à la Casa Inter: A la veille du match face à Crotone, sont arrivé les versements des salaires pour les employés de la Viale Della Liberazione mais également ceux destinés à l’entraineur, à ses collaborateurs, et aux joueurs. Les 12 millions d’euros pour solder la mensualité de février, qui ont été versé à la fin mars, ont également repris les émoluments du mois de janvier. Il ne reste plus en suspens que les périodes de mars et avril et de novembre-décembre 2020. Le tout, soit 48 millions d’euros, se verra soldé à la fin du mois de mai comme convenu entre les différente parties. "C’est sans aucun doute un très bon signal envoyé par la propriété après des mois de difficultés sous silence." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. C’est le temps des nouveautés à la Casa Inter : après la nouvelle armoirie, le nouvel Hymne sera diffusé ce samedi à l’occasion de la réception de la Sampdoria. Si pour l’instant rien ne filtre concernant le prochain sponsor, Marco Tronchetti Provera a déjà acté un premier départ. Révélation de la Gazzetta Dello Sport L'inscription Driver qui est liée à la marque Pirelli, et qui se situe sous le numéro de maillot va disparaitre. En lieu et place apparaitra un sponsor déjà bien connu à l’Inter : Lenovo. Celui-ci est déjà présent sur le dos des maillots d’entrainement des joueurs ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. C’est l’information de la journée dévoilée par la Repubblica, qui explique à quel point le Président Nerazzurro tient encore à "sa" créature, même s’il est évident que la situation actuelle financière est loin de lui être favorable "La possibilité de perdre l’Inter, justement maintenant, alors que le Scudetto devient un réel objectif, est trop douloureux pour le Président de l’Inter âgé de 29 ans, lui qui a exprimé sa joie pour une victoire conquise avec la manière." "Si l’Inter est riche de point, la raison ne pardonne pas : Cette propriété, qui a repris en 2016 un Club qui n’était pas qualifié en Coupe d’Europe, doit trouver immédiatement des fonds: L’option d’un prêt proposant un taux d’intérêt à double chiffre est l’idée première du Président. Mais l’emprise s’annonce ardue : Les fonds d’investissement exigent la Holding comme garantie. Cela va à contre-courant de la proposition de Zhang Senior qui a demandé de concentrer les efforts financier du groupe sur la vente d’électroménager en Chine." "Hier, Steven Zhang aurait voulu être au Meazza, durant toute la semaine, il a même caressé le rêve de s’offrir un court voyage pour profiter de lui-même de sa créature, dans sa plus belle période. Finalement, Steven Zhang a dû faire face à la réalité : Le Derby qui peut valoir le Scudetto, il l’a vu de Chine : Le voyage à Milan lui aurait coûté une longue quarantaine à son retour en Chine, ce qui est incompatible avec la mission qu’il s’est donné : Trouver un partenaire financier qui puisse aligner les 200 millions d’euros nécessaire pour arriver à la fin de la saison en qualité de propriétaire du Club." "Suning navigue en mer trouble, secoué par les restrictions politique du gouvernement chinois sur les investissements dans le football. L’espoir, pour Steven, est de conserver la barque au port : Obtenir un prêt et le refinancement des dettes signifierait qu’il faudrait faire face à au moins deux saisons d’austérité." "Le soulagement pourrait venir du terrain : Remporter le Scudetto apporterait à l’Inter 30 millions d’euros . De plus la prime via les droits télés serait de 23,4 millions d’euros. Une autre dizaine de millions d'euros devraient provenir du Market Pool Uefa qui sera revu au rabais, sans oublier les 4-5 millions d’euros en provenance des Sponsors." Est-ce que cela sera suffisant pour éviter la vente ? "Non, mais lorsque l’on regarde le classement, le vent a tourné et les calculs, Nankin commence à les faire. Les dialogues se poursuivent avec les fonds d’investissements pour la vente. Bc Partners évalue une Inter qualifiée en Ligue des Champions à 750 millions d’euros. Bien trop peu pour Suning." "Il sera à présent impératif de voir la valeur d’une Inter "Championne d’Italie." Seriez-vous prêt à faire face à deux ans d’austérité et rester sous le contrôle de Suning ou seriez-vous disposé à faire le grand saut dans l’inconnu ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Nouveau partenariat pour l’Inter : StarCasinò.sport, la célèbre plateforme innovante du divertissement sportif appartenant au colosse Betsson Group devient l’Official Infotainment Partner de l’Inter. Communiqué de presse "Le partenariat prévoit la création de l’élaboration de riches contenus sur les réseaux sociaux et d’expériences dédiées pour les tifosi Nerazzurri. Il s’agit d’un nouvel exemple de l’engagement de StarCasinò.sport, lui qui a été très récemment primé du titre de la "Meilleure Campagne de Marketing" au cours de la dernière cérémonie des EGR Italy Awards 2020." "Il y aura également des activations exclusives impliquant les tifosi Nerazzurre. La présence de la marque sera également visible au bord du terrain du Giuseppe Meazza, au Suning Training Centre d’Appiano Gentile et sur le site officiel de l’Inter." "Nous sommes très heureux d’accueillir StarCasinò.sport au sein de la Famille Nerazzurra comme notre Official Infotainment Partner. Produire des contenus innovants et de qualité à destination de nos tifosi, en profitant des infrastructures digitales et de multimédias, s’avère fondamental pour notre club. Nous aspirons à ce que cette nouvelle collaboration conduira les deux entreprises vers un futur riche de satisfactions" – Alessandro Antonello, Administrateur-Délégué de l'Inter "L'un des objectifs de StarCasinò.sport est de proposer une narration moderne et engagée dans le monde du football. Le partenariat avec le Fc Internazionale Milano est très important pour nous en termes d’images. Celui-ci nous permet d’élargir notre offre de contenu. Il nous permet de collaborer avec un club orienté vers l’innovation. Notre objectif est de proposer un divertissement de haute qualité pour les tifosi de l’Inter et pour tous les passionnés du Calcio en Italie." - Ronni Hartvig, Chief Commercial Officier de Betsson Group ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Inter Media and Communication s’est livrér sur les recettes en provenance des sponsors et des droits télés. Et les chiffres sont meilleurs que prévus : 5% de perte et 46 millions d'euros d’épargnés pour 2021! L’Inter s’en tire à bon compte Voilà comment résumer le bilan officiel communiqué par Inter Media and Communication, en regard aux revenus des sponsors et des droits télés. Bien évidemment, le club a subi une contraction des recettes, comme tous les grands d’Europe, mais elle a conservé ses pertes dans les limites de l’acceptable En regard à ces chiffres officiels, le budget 2020, en ce qui concerne les sponsors et les droits télés exclusivement, s’est conclu avec une perte de 5,1% comparé à 2019 en passant de 290,991 million d’euros à potentiellement 276,076 millions d’euros. Pourquoi potentiellement ? Car l’Inter a tenu compte, sur ces 276 millions d’euros, de seulement 230 millions d’euros, en épargnant de la sorte 46 millions d’euros via la complicité de la prolongation de la saison sportive 2019/2020 qui a été au-delà de la limite du 30 juin 2020. Ces 46 millions d’euros pour 2021 sont réparti comme suit : 19 millions d’euros en provenance des sponsors 18,5 millions d’euros en provenance des droits télé de l’UEFA 8,1 million d’euros pour les droits télés de la Serie A Les sponsors dans le détail Il y a eu une augmentation des sommes perçues via Nike et Pirelli qui, en 2019, avaient proposé 29,1 millions d’euros et qui en 2020 (et sans compter l’épargne pour 2021) ont proposé 36,8 millions d’euros. Les sponsors européens et globaux ont augmenté: En passant de 12 millions d’euros à 14,9 millions d’euros. Blocage important, mais déjà connu des sponsors asiatiques qui sont passés de 89 millions d’euros à 36,6 millions d’euros. Il y a lieu de noter les bonus non-atteint payé par le Suning dans son rôle de sponsors (-9,7 millions d’euros) et la clôture des contrats passés auprès des sponsors chinois Fullshare et Kng Dawn, en plus de la résolution du contrat avec l’agence de marketing Beijing Yixinshijie. Mais l’Inter a annoncé la nouvelle sponsorisation avec SDY Sport et a fait savoir que pour les sponsors régionaux, ceux-ci ont déjà atteint pour 2021, la somme de 27 millions d’euros : Soit 2 millions d’euros supplémentaires, en plus du minimum garanti de 25 millions d’euros établi avec l’Agence I-Media. Bilan positif au niveau de la billetterie L’Inter est parvenue à récupérer une grande partie des fonds perdu, suite au manque à gagner en provenance des recettes liées au stade étant donné le contexte de pandémie Covid-19. Cette information est également confirmée par Inter Media And Communication Les estimations des pertes dues aux matchs disputées à huis-clos, c’est-à-dire la somme découlant de la billetterie lors des jours de matchs, ont culminé à 13 millions d’euros. De ces 13 millions d’euros, l’Inter en a récupéré 10 millions grâce à une assurance qui avait été signée par le club et qui était relative à une interruption d’activité. Celle-ci a donc "protégé" le Club Nerazzurro. L’effet du Covid est donc atténué financièrement parlant. Mauro Icardi, utile pour une fois Selon Marco Iara, journaliste économique à la Gazzetta Dello Sport, l’Inter a également su limiter la casse grâce au transfert de Mauro Icardi qui aura sauvé les comptes d’une retentissante perte. En effet, l'argentin a été vendu pour 58 millions d'euros (50+8 de 8 bonus), générant une plus-value d'environ 48 millions d'euros. Ce qui a permis à l'Inter de faire l'équilibre avec ce qu'elle a perdue entre mars et juin en raison du Covid-19. En conséquence, la plus-value réalisée via l’ancien numéro 9 de l’Inter a atténué le choc, en considérant que l’Inter a perdu "que" 100 millions d’euros. A titre d’information, le Milan AC en a perdu près du double : 195 millions d’euros, et la Roma 204 millions d’euros. De son côté, l’Inter, malgré vu l’absence d’accord avec l’équipe, n’avait pas proposé à une découpe salariale à la différence de la Juventus et de la Roma ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. La Consob, a placé ces derniers jours sur liste noire cinq site internet qui, selon la Commission Nationale pour les Sociétés et la Bourse offrent des services financiers de façon abusives. Parmi ceux-ci on retrouve IC Markets, société financière basée à Sydney et qui était appelée à devenir le sponsor de manche de l’Inter. L’accord, selon les documents officiels du club Nerazzurro était liée à l’émission d’obligations à hauteur de 75 millions d’euros, celui-ci avait déjà été ratifié et il devait faire simplement l’objet d’une annonce avec Suning…Une annonce qui, à l’heure actuelle, n’est pas encore arrivée. Selon la documentation officielle, l’accord devait s’établir à hauteur de 4,5 millions d’euros, 4,8 millions d’euros et 5 millions d’euros, outre les bonus en cas de certains résultats sportifs déterminés atteint. Pour les exercices financiers, ceux-ci allait être respectivement impactés au 30 juin 2021, 30 juin 2022 et 30 juin 2023 Extrait de l’annonce lié à l’émission des actions Le retard de l’annonce pourrait s’expliquer suite à l’intervention de la Consob qui a placé sur la liste noire le site italien de la plate-forme australienne qui est titulaire d’une succursale à Chypres et d’une autre aux Seychelles. “L’autorité a fait usage des pouvoirs dérivants du Décret Croissance (legge n. 58 del 28 giugno 2019, articolo 36, comma 2-terdecies), sur base de laquelle la Consob peut ordonner un refus via les fournisseurs d’accès à Internet depuis l’Italie, aux sites web financiers qui sont offerts sans autorisation préalable." Ci-dessous le communiqué officiel: La Consob fait également référence à Raw Trading Ltd soit internet www.icmarkets.com. Il a été délibéré Une ordonnance est prise pour mettre fin à la violation de l’art. 18 del d. lg. n. 58/1998 mis en place à travers le site internet www.icmarkets.com, consistant en une offre et réalisation de services au citoyen italiens et d’activités d’investissement: "IC Markets garanti, aux usagers de sa plateforme, un accès en envoyant un courriel avec une adresse web différente pour accéder à leur propre compte." Dans un sens, vaut mieux le savoir avant, qu’après! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Intervenu sur le canal YouTube officiel de l’Inter, Antonio Conte s'est livré sur la Carrière d’entraîneur disponible sur le nouveau jeu vidéo FIFA 2021, partenaire officiel du club Nerazzurro: "Le secret du succès reste toujours le travail, la passion, la volonté de s’améliorer et de continuer à étudier, à rester à jour et à comprendre que le football évolue. Le plus grand défi pour un entraîneur, dans la gestion des joueurs est de faire penser 24 personnes comme un "Nous" et non comme un "Je". C’est le plus gros défi." "Je pense que chaque bon entraîneur doit comprendre les caractéristiques de ses propres joueurs, Chercher à mettre en avant les qualités et trouver une position qui limite les défauts et les aspects les plus négatifs. Moses à Chelsea était un ailier offensif, je l’ai souvent fait jouer à droite: Il a découvert qu’il était l’un des meilleurs à ce poste." "C’est cette vision que doit acquérir un entraîneur, il doit analyser les caractéristiques d’un joueur et c’est beau de voir que via ces changements, tu obtiens des résultats importants et que le joueur est heureux. Pour l’entraîneur, l’important est de trouver le bon type de joueur qui correspond avec ses caractéristiques, à ta plus proche vision de ton jeu." "Il faut avoir l’œil durant la session du mercato du mois de janvier pour parvenir à trouver le bon élément, celui qui t'es important. L’approche à l’entrainement doit être collective, il faut toujours chercher à entraîner l’équipe selon ce que l’on veut en faire : On a besoin de tous pour s’améliorer les déplacements collectifs." "Je dis toujours que si nous voulons jouer avec une grande intensité, nous devons nous entraîner à cela : A l’entrainement je m’axe sur des combinaisons et des mises en situation. C’est important de rentrer dans la tête des joueurs et de trouver le bon canal pour parvenir à obtenir le maximum d'eux." Quel conseil je me donnerai ? "De me féliciter du chemin que je débute avec les clubs qui m’embauchent. J’ai à tant de reprise le devoir de l’emporter et je dois répondre à des attentes que j‘en oublie le chemin parcouru. A tellement de reprise, j’ai oublié de profiter de ce parcours de croissance celui qui nous permets de réaliser des bons résultats." Un joueur du passé ? "Mon père m’a transmis la passion pour le football et il m’a toujours parlé de Pelé. Je dirais Pelé par respect pour mon père." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. L’Inter, à travers un communiqué officiel, a le plaisir de nous annoncer la prolongation du rapport de collaboration entretenu avec la célèbre marque Gatorade: "Le partenariat entre l’Inter et Gatorade continue : La marque numéro un du groupe PepsiCo et Sport Drink sera l’Official Sport Drink du Club Nerazzurro pour la troisième année de suite. Son rôle de partenaire technique parmi les plus grands clubs du Monde est renforcé par le partenariat établi avec l’Uefa Champion’s League. Un partenariat actif depuis 2015." "Un lien indissoluble entre Gatorade et le monde du football s’est construit dans le temps, un lien que l’on retrouve également au niveau du binôme Gatorade-Inter. Le partenariat entre les deux marques représente la volonté commune de continuer à collaborer ensemble pour rejoindre des objectifs toujours plus ambitieux. La prolongation de l’accord est également une suite d’un parcours entrepris par deux réalités engagées dans une série d’initiative de formations destinés aux jeunes sportifs italiens, qui vise à renforcer l’éducation dans le milieu sportif." "En qualité d’Official Sports Drink, Gatorade aura à nouveau l’opportunité d’être présent à côté du Club Nerazzurro à chaque instant, dans le quotidien de l’équipe première : Des terrains d’entrainement jusqu’au Giuseppe Meazza en proposant, de façon fonctionnels, ses propres produits. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. A l’occasion de la prochaine sortie de FIFA21, prévue le 09 octobre 2020, EA Sport a décidé de rendre hommage à l’Inter et au Milan à travers l’œuvre du célèbre Street Artist Jorit Agoch. La fresque sera exposée et admirable jusqu’au 25 octobre 2020: Communiqué officiel de l’Inter "Sur la fresque de Murales, on retrouve deux très jeunes tifosi de l’Inter et du Milan qui nous observent : Deux visages symétriques, divisé entre deux camps, opposé mais aussi complémentaire. Séparé par une saine rivalité sportive, celle de la passion pour le football qui brise toutes les barrières de différences. Avec eux, Milan qui est l’une des capitales du plus beau jeu du monde, l’emporte." Electronic Arts, qui est l’éditeur du jeu vidéo sportif le plus joué à travers le monde sur Play Station est également le sponsor des deux clubs. Il a tenu à rendre hommages aux tifosi vivant à Milan et à transmettre cette valeur de soutien aux nouvelles générations ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Le lien entre l’Inter et Volvo Car Italia n’est pas prêt de s’essouffler. Lors d’un évènement qui s’est tenu au Volvo Studio Milano, les deux Aziendas ont annoncé la prolongation du partenariat pour la saison 2020/2021. Un invité d’exception était présent à cette réception : Julio Cesar. Pour rappel, l’Inter et Volvo Car Italia partagent une longue et fortunée histoire de collaboration qui a débuté en 2007 : "C’est avec une extrême satisfaction que je vous annonce le renouvellement de l’accord entre l’Inter et Volvo Car Italia, une collaboration née il y a déjà 13 ans et qui uni deux marques mondiales partageant les mêmes valeurs et les même attentions sur le futur et sur l’innovation. Volvo Car Italia fait parti de la Famille Nerazzurra et nous souhaitons atteindre ensemble de nouveaux objectifs importants." - Alessandro Antonello, CEO Corporate du FC Internazionale Milano. Ce nouveau accord prévoit, grâce aux service de Volvo Car Crédit, la fourniture de véhicules qui pourront assurer les exigences de mobilité et de sécurité du FC Internazionale Milano. Parmi les véhicules, certains disposeront du XC90 T8 Plug-in Hybrid, le modèle phare de la "Famille Recharge de Volvo" avec une motorisation de charge hybride. C’est la première fois que ce type de technologie sera présent dans la flotte de l'Inter, ce qui témoigne d’une attention constante envers la sauvegarde de l’écologie entre l’Inter et Volvo ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Calcio&Finanza a dévoilé les détails des accords de sponsoring avec Lenovo, Manpower Italia et le Crédit Agricole. L'Inter et Lenovo ont conclu un accord le 7 juillet 2019, et l'accord durera jusqu'au 30 juin 2022. Cependant, Lenovo a le droit d'annuler l'accord si l'Inter doit conclure un accord de parrainage avec l'un de ses concurrents. Lenovo, qui sont les partenaires technologiques mondiaux officiels de l’Inter, nous verse une somme de 3 M€ par an et leur logo est visible sur l’équipement d’entraînement. Pour Manpower Italia, l'accord de sponsoring a débuté en 2019 et expire également le 30 juin 2022. Manpower Italia est le partenaire premium et le partenaire RH officiel. Manpower Italia verse 950 000 € par an. Si l'Inter se qualifie pour la Ligue des champions, il obtient un bonus de 50 000 € et le même bonus si elle remporte le titre de Serie A. Manpower Italia a le droit de résilier le contrat pour diverses raisons : Si l’Inter accorde des droits de parrainage identiques à tout concurrent de Manpower; Si la structure d'entreprise de l'Inter fait l'objet d'une réorganisation, restructuration, transformation ou modification, ainsi que d'un changement de contrôle dans la propriété, dans la mesure unique et exclusive qu'un tel événement empêche l'Inter de remplir ses obligations en vertu du contrat; Si quatre matchs ou plus par saison sont disputés dans un stade différent de celui où l'Inter joue habituellement ou se joue à huis clos. L'accord avec le Crédit Agricole remonte à juin 2018 et court jusqu'à la fin de la saison à venir. Le Crédit Agricole obtient des droits publicitaires en tant que partenaire principal et banque officielle. Le CA versera 4,8 M€ sur la durée du contrat en raison du versement de la dernière tranche de 1,7 M€ cette saison. Si l'Inter se qualifie pour la Ligue des Champions, elle obtient un bonus de 200 000 €, comme si elle remportait le titre de Serie A. Le Crédit Agricole est autorisé à résilier le contrat si: L'Inter accorde des droits de parrainage ou des droits de dénomination au centre de formation ou à San Siro à d'autres institutions bancaires; Le Groupe Suning cesse de détenir, directement ou indirectement, l'Inter ou si le Suning cesse de détenir 51% du capital de vote; Si l'Inter ne joue plus en Serie A.
  15. Steven Zhang se trouve actuellement en Chine. Bloqué sur place, il regardera la rencontre face à Vérone à la télévision. Etant donné la situation que traverse le club actuellement, Steven aurait aimé être présent à Milan : "Il aurait voulu revenir en Italie, mais il doit prendre acte et respecter les injonctions gouvernementales chinoises qui n’autorisent pas de voyage à l’étranger, même pour les entrepreneurs de grandes entreprises." révèle le Corriere Dello Sport. Toutefois et même s’il est bloqué sur place, cela ne l’empêche pas de partir à la recherche du futur Sponsor principal. Si à la base, celui-ci se devait d’être asiatique, le Président Nerazzurro étudie la possibilité de disposer d’un important Sponsor principal en provenance des Etats-Unis. L’identité de ce dernier n’a toutefois pas encore filtré... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Un nouveau sponsor fait son entrée à l’Inter. Celui-ci n’est pour une fois pas asiatique, mais australien : IC Markets. Il s’agit d’une société spécialisée dans les finances à Sydney. Fondée en 2007, la collaboration débutera dès la prochaine saison. IC Markets versera 10 millions d’euros par saison et selon les dernières indiscrétions, il devrait s’agir du sponsor maillot qui sera représenté sur les manches de la vareuse Nerazzurra. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Ce lundi, Marco Tronchetti Provera, l’Administrateur-Délégué de Pirelli, a été clair sur les intentions de son industrie envers le monde interiste : "Si je consentirai à un effort pour aider le Club s’il me le demande ? Honnêtement, investir plus que ce nous le faisons dans le sport actuellement, n’est pas faisable." Révélation de la Gazzetta Dello Sport "La Direction continue à travailler pour trouver le nouveau Sponsor principal vu que l’Historique marque Pirelli, entrée en 1995 avec Massimo Moratti à la présidence, quittera les maillots de l'Inter à la fin de la saison prochaine. Une collaboration restera toutefois en place avec l’Azienda milanaise." Suning vise à signer un nouvel accord qui offrira aux caisses du Club, une somme importante qui lui permettra de se rapprocher des Top Clubs européen. En effet, lors de la saison 2018-2019, grâce à d’importants bonus découlant de la qualification à la Ligue des Champions, Pirelli avait versé 19 millions d’euros. La somme de base ne s’élevant qu’à 12 millions d’euros. L’objectif, avant la pandémie du Covid-19 était de parvenir à atteindre les 25 à 30 millions d’euros. Un niveau toujours accessible étant donné que le nouveau sponsor devrait être asiatique : "Evergrande et Samsung sont des possibles partenaires en vue d’une collaboration stratégique déjà actée avec Suning." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. A dater d’aujourd’hui, grâce à l’Inter Net-Pack, le nouveau projet lancé par l’Inter et Linkem, permettra aux tifosi d’accéder, à toute une série de produits exclusif proposant de de nombreux avantages. A la suite du partenariat d'août 2019, une volonté commune de collaboration avait été mis en avant par l’Inter et Linkem, le Connecting Partner officiel du Club. Grâce à l’opérateur 5G leader italien, l’Inter-Net pack offrira aux utilisateurs une connexion internet "FWA" illimitée, sans oublier un contenu numérique exclusif ad-hoc proposé par le club. Les tifosi pourront avoir accès à des productions vidéos et à des photo inédites des joueurs Nerazzurri, sans oublier la possibilité de participer à des concours qui leurs seront spécifiquement destinés. De plus, les clients de l’Inter-Net Pack auront droit à l’adhésion à l’Inter Black Membership, le programme Premium d’affiliation du club qui comprend un Welcome Kit: Soit des produits de merchandising officiels de l’équipe, un, accès à des des parties historiques et à des interviews des protagonistes de l’Histoire du club. On y retrouvera également des productions et du contenu digital supplémentaires tel que les Video Games, le Virtual Tour de San Siro, le tout accompagné de promotions sur la billetterie et à un accès Premium aux concours. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Ce lundi, Marco Tronchetti Provera s’est livré sur le nouveau rapport à définir entre Pirelli et l’Inter du Suning. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, deux prétendants au titre de Main Sponsor se profilent à l’horizon. Le club et Pirelli, qui est le sponsor principal depuis 1995, travaillent pour le futur. Le but est de potentiellement conserver la marque sur les maillots d’entraînements qui sont griffés actuellement "Suning". Mais pour le "vrai" sponsor, la Famille Zhang veut hausser le niveau, en se rapprochant du Top Clubs Européens. Au cours de la saison 2018-2019, via les bonus octroyés dans le cadre de la Ligue des Champions, Pirelli a versé dans les caisses Nerazzurre la somme de 19 millions d’euros. L’objectif de la direction est de viser les 25-30 millions d’euros, pour ne pas se retrouver trop éloigné des 42 millions d’euros par saison qui lie la Juve et Jeep. Les démarches sont déjà avancées et il est plus que probable que le nouveau sponsor sera d’origine chinoise. On parle de Samsung qui est déjà présent sur le maillot du Jiangsu, mais également d’Evergrande, un groupe qui a tissé des liens stratégiques sur les marchés avec Suning. Êtes-vous plus Pro-Pirelli, Pro-Samsung ou Pro-Evergrande ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Suite à la publication du bilan des comptes du club, l’Inter a tenu à souligner l’importance du marché asiatique dans la stabilité du Club. Du 1er juillet 2016 jusqu’au 31 mars 2020, 278,3 millions d’euros ont été encaissé en provenance des sponsors asiatiques. De ceux-ci, 227,6 millions d'euros ont déjà été perçus, soit 82% du solde. L’Inter doit encore percevoir 30 millions d'euros découlant des recettes à insérer au bilan du 30 juin 2019 et 20,725 millions d'euros des neufs mois disputés de la saison actuelle, courant jusqu’au 31 mars 2020. L’Inter a fait savoir être en contact régulier avec toutes les parties concernées afin de solder ce qui doit être dus. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. L’Inter, en relation au bilan retranscrit via l’Inter Media and Communication au 31 mars 2020 a annoncé une chute de ses recettes de sponsorisation pour un montant de 31,5 millions d’euros (-34,6%) comparé aux données fiscales reprises au 31 mars 2019. Passant de 91,072 millions d'euros au 31 mars 2019 à 59,587 millions d'euros au 31 mars 2020. L’Inter explique que cette chute est due à la résolution contractuelle de deux sponsors asiatiques Fullshare et King Dawn, qui proposaient des recettes de moins importantes au 31 mars (15 millions d’euros contre 20 millions d'euros en juin). La chute est également due à la fin contrat liant le club à l’agence de marketing Beijing Yixinshijie, qui proposait également des recettes de moins importantes à hauteur de 18,7 millions en mars, contre 25 millions d’euros à l’année En ce qui concerne la part de 5,3 millions d'euros de recettes découlant des droits de naming et de sponsorisation du Suning, l’Inter précise que cela fait suite à "l’échec de l'obtention des primes de performances contractuelles établies avant la renégociation et donc de l’extension du présent contrat." En effet, le renouvellement de la sponsorisation du Suning est en cours, le précédent contrat prenant fin en juin 2020. L’annonce la plus importante concerne également les sponsorisations : "A l'heure actuelle, nous avons en chantier toute une série de nouveaux contrats de sponsorisation qui, s’ils se finalisent, débuterons dès le début de la nouvelle année fiscale." Comprenez : Des nouveaux sponsors rejoindront l'Inter après le 30 juin. Enfin, en ce qui concerne le bilan de l’Inter Media and Communication dans sa globalité, au 31 mars au niveau des sponsors et des droits tv, la chute est estimée à 7,9%, soit 18,2 millions d’euros de moins (En 2019, la somme était de 230 millions d’euros contre 211,8 cette saison) ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Intervenu sur Radio Rai dans le cadre de “La Politica nel Pallone”, Marco Tronchetti Provera, l’Administrateur-Délégué de Pirelli, l’Historique Sponsor de l’Inter, s’est livré sur le futur de l'Inter. "Pour Pirelli, un lien restera avec l’Inter. Il faudra voir lequel, mais avec Suning, les projets resteront ambitieux. Nous avons quitté un monde et nous entrons dans un autre, et nous ne savons pas comment sera l’Inter en juin." "Nous, passionnés, sommes anxieux car le football est surprenant. Nous nous sommes quittés avec une Inter qui découvrait son Regista (Eriksen) qui offre un grand potentiel. Nous devrons comprendre si ce grand potentiel a mûri et s’il peut devenir l’un des piliers fondamentaux pour le futur de l’équipe." "Conte aura très certainement les idées claires sur le visage que présentera l’Inter en juin. II n’a pas de besoin d’être mis à découvert, il a des qualités extraordinaires, c’est un très grand entraîneur, il a su saisi une opportunité et gérer une équipe forte." Cavani ? "C’est un joueur qui a réalisé des saisons extraordinaires. S’il vient à l’Inter, j’espère qu’il pourra rééditer ses exploits. Dans notre championnat, nous avons des joueurs d’expérience comme Cristiano Ronaldo qui a démontré être un grand champion malgré son âge." "Tous les choix du club et de l’entraîneur doivent être respectés, c’est un engagement pour les succès futur de l’Inter et il faut avoir confiance en eux. Il est aussi évident que la vente de Lautaro serait douloureuse. Avec Cavani et Werner nous pourrions être plus fort qu’avec Lautaro et Icardi, surtout si Eriksen redevient celui qu’il était à Tottenham." Les Playoff et les Playout ? "Je ne suis pas partisan de ces solutions, le championnat reste le championnat. Pour divertir le public, tu peux faire beaucoup d’autres choses, mais cela serait différent, je ne lierai jamais championnat et coupes à un système de Play-Off et de Play-Out." Le Meazza "J’ai un grand lien affectif pour ce stade qui nous a offert tellement d’émotions, même si je comprends les intérêts du club." La Super League Européenne "Je comprends aussi l’envie de ne voir que des grandes équipes, mais je pense qu’il est essentiel que d’autres équipes aient aussi le rêve de se qualifier pour certaines compétitions." Luigi Simoni "C’était un gentil-homme, galant qui a connu l’Inter dans une période de transformation. Ronaldo venait d’arriver et il a remporté immédiatement la Coupe de l’Uefa en passant si près du Scudetto." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. L'Inter vise à s’étendre sur le marché chinois et fait désormais usage de la plateforme Suning.com. Sur le site e-commerce de l’Azienda propriétaire du club Nerazzurro, est apparu ces derniers jours, le Store Officiel de l’Inter pour la Chine. Une information qui a été validée sur Linkedin par Andy Zhang, le Managing Director pour l’Inter en Chine: "Nous avons lancé l’Inter Suning.com Store le 6 mai, pour le territoire chinois. Bienvenue ! Visitez interofficial.suning.com" confirmant de la sorte, le lancement du Store Officiel de l’Inter directement sur le site de Suning. Outre les classiques maillots et la collection limitée “Timeless 2010“ en référence au Triplé Historique de l’Inter, la grande nouveauté réside dans l’acquisition de produits électroménager en co-branding. Parmi les différents articles, il est possible d’acquérir les biens suivants estampillés "Inter" : Un pas de plus vers une collaboration toujours plus importante entre les deux institutions que représentent l'Inter et le Suning. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. La croissance de l’Inter passe aussi par des nouvelles étapes au niveau de son patrimoine. Les récents résultats offrant à la Direction Interiste une possibilité de revoir à la hausse le secteur lié à la sponsorisation.Si au niveau du Main Sport, Pirelli devrait céder sa place à Suning.com ou Evergrande, Nike est également dans le viseur. En effet, parmi les plus Grands d’Europe, l’Inter est l’équipe qui reçoit le moins de la part de l’équipementier : 10 millions d’euros. Qui plus est, le feeling historique qui perdure avec Nike depuis une vingtaine d’années est remis en discussion. La multinationale américaine ne répondant pas aux prérogatives qui sont exigées par un Top Club Européen. De plus, le contrat qui lie l’Inter à Nike prendra fin dans 12 mois. Cette situation est observée avec la plus grande attention par son rival historique : Adidas. L’équipementier allemand souhaite revenir sur le devant de la scène en Italie. Suite au départ du Milan Ac vers Puma, Adidas équipe exclusivement la Juventus en Serie A. Adidas est actuellement en pleine expansion, preuve en est l’accord conclu avec Arsenal : 70 millions d’euros. Qui plus est, le groupe allemand souhaite s’adjoindre d’autres Top Club Européen parmi sa clientèle. Des premiers contacts ont, ainsi, déjà été établis. Le Saviez-Vous ? Il y a, à peu près trois ans, ce fut un certain Beppe Marotta qui avait transféré la Juve, de Nike, vers l’équipementier allemand, le tout en doublant le montant de sponsorisation qui était octroyé à l’époque à la Vieilel Dame. Avec un Appeal retrouvé, l’Inter du Suning peut à présenter négocier et augmenter à juste titre ses recettes. Voici quelques exemples de maillots réalisés par des graphistes: Valideriez-vous le changement d’équipementier ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Dans le cadre de ses "Stories", Pirelli retrace le parcours et les attentes de Nicolo Barella de ses débuts à nos jours. Internazionale.Fr a le plaisir de vous retranscrire le contenu de cette interview. D'où est née ta passion pour le football ? "Mon père me l'a transmise. On regardait toujours les matchs ensemble mais je dois dire que ma mère a joué un rôle fondamental, car elle me laissait cultiver ma passion en m'emmenant à l'entraînement et au stade". Quelle équipe supportais-tu ? "Comme tous ceux qui sont nés et ont grandi à Cagliari, c'est une évidence de supporter notre équipe locale. Il y a un sentiment d'appartenance qui prévaut sur tout le reste". Où as-tu appris à jouer ? "J'ai commencé très jeune, à l'âge de 3 ans et demi, à Cagliari, dans l'école de football de Gigi Riva, où l'éducation et les aspects sociaux étaient aussi importants que le football lui-même. J'y ai joué jusqu'à mes neuf ans et j'ai été promu dans l'équipe de Cagliari". Qui était ton idole quand tu étais jeune ? "Ça a toujours été Dejan Stankovic pour sa façon de jouer et d'interpréter les matchs. En plus de son talent, il mettait de la passion et du dévouement. Pour lui, rien n'était fini avant la toute fin". Es-tu allé voir des matchs au stade ? "J'ai commencé à suivre les matchs avec mes deux parents, puis j'ai grandi, et j'ai commencé à y aller avec mes amis jusqu'à ce que ma situation au club me permette d'y aller en tant que membre du club". Tu as déjà fait des déplacements avec les tifosi ? "Non, jamais car je jouais tous les week-end et louper un match était juste impossible !" Tu as déjà demandé des autographes à des joueurs ? "J'ai toujours été très introverti et demander à quelqu'un de me signer un autographe était quelque chose de très difficile. Donc, pour ne pas déranger et aussi car j'étais timide, je n'ai jamais demandé à personne de me signer un autographe". Quel match est imprimé dans ta mémoire ? "Le comeback de Cagliari contre Napoli, 2 à 1. C'était un match incroyable. Napoli gagnait 1 à 0, par un but de Hamsik au début de la seconde période. Mais dans le temps additionnel, quand nous allions perdre, Matri marque à la 93ème et Conti à la 94ème et le résultat revient en notre faveur. Cette année, le scudetto a été remporté par Mourinho et l'Inter Milan, pendant que Cagliari réussissait à se maintenir en Serie A à la 16ème position.