Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'super coupe ditalie'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

14 résultats trouvés

  1. L'Assemblée des actionnaires du F.C. Internazionale SPA s'est réuni en présentiel pour la première fois depuis 2019, et celle-ci a approuvé les comptes consolidés de l'exercice 2021/2022. "Dans la continuité de la saison précédente, la saison s'est déroulée dans un contexte économique difficile en raison de l'incertitude générée par l'urgence sanitaire, avec un assouplissement progressif des mesures d'endiguement qui ont eu lieu lors de la seconde partie de la saison sportive, et des tensions internationales croissantes en 2022." "Le Club a présenté des résultats qui reprennent la progression positive débutée avant la crise pandémique, en établissant un nouveau record de chiffre d'affaires et une réduction importante des pertes, tout en confirmant l'équipe au plus haut niveau de compétitivité, et en obtenant d'ailleurs la quatrième qualification consécutive à la Ligue des Champions de l'UEFA, une compétition dans laquelle l'Inter s'est hissée en huitième de finale pour la première fois depuis 10 ans, et en ajoutant deux nouveaux trophées au Palmarès : la 8ème Coppa Italia et la 6ème Super Coupe d'Italie." "Les résultats financiers de la saison écoulée démontrent une croissance d'environ 75 millions d'euros des recettes consolidées, qui se sont élevées à 439,6 millions d'euros, comparé 364,7 millions d'euros du bilan précédent. En considérant des données comparables, c'est-à-dire sans prendre en compte dans le budget de la saison 2020/2021 et la fin de la saison 2019/2020 jouée alors que l'exercice suivant est déjà entamé, l'augmentation des recettes est de l'ordre de 140 millions d'euros." "Le budget se clôture par une perte de 140 millions d'euros, soit une réduction d'environ 105 millions d'euros par rapport aux 245,6 millions d'euros de 2021. L'actionnaire majoritaire a déjà exprimé son engagement formel à soutenir le groupe en garantissant son soutien en capital." Steven Zhang - Président du FC Internazionale Milano "Tant de choses ont changé au cours de cette période complexe, mais pas notre amour pour l'Inter et notre passion. Ces 3 années ont été difficiles, mais nous les avons affrontées ensemble avec détermination et ambition, en remportant 3 titres après 11 ans d'attente. Nous avons eu le courage d'affronter la pandémie avec dynamisme, nous avons maintenu notre capacité à gagner et à rester au sommet." "L'avenir du club n'a jamais été remis en question, et notre vision pour l'Inter est claire. Notre engagement s'inscrit dans la durée et vise à assurer un avenir digne de l'Histoire de nos couleurs. Nous devons continuer sur cette voie, animés par l'ambition sportive, grâce à la passion de nos Tifosi à travers le monde. C'est pour eux que le Club se bat pour la deuxième étoile, et pour l'emporter peu importe le terrain de jeu. Le club s'engage également sur tous les tableaux institutionnels pour assurer un projet de croissance durable pour le secteur." Giuseppe Marotta - Administrateur-Délégué Sport "Nous avons clôturé la saison dernière avec fierté, après avoir remporté deux nouveaux titres et atteint les huitièmes de finale de la Ligue des champions, un exploit historique qui manquait au club depuis 10 ans. Un exploit que nous avons réitéré cette année dans un groupe où tout le monde nous croyait condamnés. Félicitations à l'entraîneur Inzaghi et à tous les joueurs." "Notre Primavera a remporté son dixième Scudetto, nous sommes désormais les premiers en Italie à remporter la première étoile des jeunes. L'équipe féminine est également sur une voie ambitieuse. Dans le cadre de la préparation de la saison 2022/2023, nous avons conclu des opérations d'entrée et de sortie ciblées et importantes, le tout dans le cadre des paramètres que nous nous étions fixés, et nous avons construit une équipe qui ne veut pas se fixer de limites et qui veut se lancer dans une Chasse qui nous attend en Championnat avec la conscience et le désir de pouvoir continuer à gagner." Alessandro Antonello - Administrateur Délégué "Les résultats de l'exercice 2021/2022 marquent un retour à une tendance positive. En effet, nous avons enregistré un nouveau record du chiffre d'affaires, après celui de la saison 2018-2019, et réalisé une importante réduction des pertes. Nous avons repris le chemin vertueux de la croissance, même si le chemin à parcourir est encore long et difficile." "Notre objectif est, comme toujours, d'accompagner la plus grande compétitivité sportive à la durabilité financière. La consolidation des sources de revenus du Club passe nécessairement par la valorisation et l'expansion de la marque Nerazzurra, en offrant des expériences et des contenus aux Tifosi du monde entier et en s'exprimant dans la langue des plus jeunes générations, mais aussi et surtout par des investissements dans les infrastructures, dont le plus important est le projet du nouveau stade." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Interviewé à l’occasion de l’ouverture du Championnat, Giuseppe Marotta s’est livré sur la saison écoulée "Le duel avec le Milan a été l’élément le plus fascinant de cette saison sportive. Durant 70 minutes, sur base aussi des critiques les plus sévères, nous avions démontré que nous méritions de remporter cette partie. On dit mort ou vif, nous avions subi cette défaite et le Milan s’est revitalisé en poursuivant une série positive et en ayant une grande conscience en ses capacités, en étant sur de son fait." Janvier catastrophique "21 points étaient à disposition et nous en avons récolté seulement 7. L’analyse à froid est que cette période a pesé de tout son poids dans l’issue finale." La Super Coupe "Je ne nous imaginer pas prendre le meilleur sur la Juventus. Nous y sommes parvenu avec mérite et nous avons remporté un trophée de plus dans notre armoire qui s’ajoute parmi ceux déjà gagné." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Durant son voyage qui l’a porté aux Etats-Unis, Steven Zhang a assister à distance au travail exceptionnel réalisé par Giuseppe Marotta avec, en tête de proue le retour de Romelu Lukaku et l’arrivée de Paulo Dybala. Et S’il faudra bien sur faire l’équilibre, comme cela a été répété il y a déjà trois semaines, le plus important reste le résultat sportif Preuve en est, le Discours que le Président a tenu hier à Interello "Nous avons vécu des périodes uniques en gagnant trois titres. A présent, Ne vous fiez pas aux spéculations, bouchez-vous les oreilles faces aux spéculations qui arrivent de l’extérieur du club, et travaillons ici pour aller de l'avant et continuer à gagner ensemble." "Un Scudetto, une Coppa Italia, et une Super Coupe d'Italie, sans oublier nos deux deuxièmes place et une Finale en Ligue Europa….Il y a six ans, je n'aurais même pas pu l'imaginer, surtout si on m'avait dit que nous allions battre la Juventus deux fois en finale." Avant de partir, il a tenu a remercier ceux qui travaillent pour l'Inter au quotidien en confirmant qu’il n’avait pas du tout l’intention de la quitter! Paris, Paris, on t' ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Interviewé lors de la mise au vert de son équipe nationale, Milan Skriniar, s’est livré sur l’excellente saison qu’il a réalisé sous la vareuse interiste : "Cela m’a fait mal de ne pas avoir remporté le Scudetto." "La saison a été tout de même positive, même si nous n’avons pas remporté le titre: Nous sommes parvenu à remporter deux titres : la Super Coupe et la Coupe d’Italie. Nous avions le Scudetto entre les mains mais nous ne sommes pas parvenu à gérer certaines rencontres: Je pense par exemple au Derby retour lorsque nous menions 1-0 à la 75’ et lorsque en trois minutes nous avons été terrassé alors que nous étions la meilleure équipe dans ce match. Cette défaite s’est finalement révélée décisive. " "Il y a aussi eu d’autres matchs comme celui de Bologne, ou comme pour ainsi dire, nous nous sommes nous-mêmes perdu. Entre février et mars nous avons perdu de très nombreux points, mais la fin de saison a été tout de même belle car nous sommes parvenu à remporter la Coppa en battant la Juve." Tottenham ? "J’ai un contrat avec l’Inter et je suis très heureux. Ce sont des spéculations qui ont lieu chaque annéesou tous les six mois, mais il n’a rien de concret : Je suis satisfait à Milan. L’année dernière nous avons remporté le Scudetto, cette année, la Coppa Italia et la Super Coppa. J’ai encore une raison de me battre, nous avons des objectifs à atteindre et j'en suis satisfait." "Je crois que la saison prochaine, nous serons tout aussi compétitifs sur tous les fronts, bien plus que nous le sommes maintenant." Mais donnez-lui le brassard ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. En effet, après la Juventus cette saison, l’Inter championne de la Coupe d’Italie défiera le Milan, Champion de Serie A hors de de la Botte ! Comme le confirme nos confrères de Fcinter1908, la finale de la Super Coupe d'Italie se disputera en Arabie Saoudite, après la Coupe du Monde au Qatar, en janvier 2023! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Demain soir aura lieu, au Stadio Olimpico de Rome, la Finale de la Coupe d’Italie avec un alléchant Juve-Inter. Et pour les Bookmakers, l’Inter est la grande favorite de ce troisième Derby d’Italie de la saison Bonucci: "Est-ce que je peux rentrer svp?" - Curva Nord 69 L'équipe d'Allegri tentera de maintenir la tradition (reste à savoir laquelle)?, mais les bookmakers se sont plutôt attardé sur les dynamiques actuelles et ils considèrent l'équipe d'Inzaghi comme favorite. Betclic propose une cote de 1,65 pour que l'Inter remporte le trophée, contre 2,2 pour la Juventus. Les Nerazzurri ont également l'avantage pour rafler la mise dès la 90ème minute, en évitant ainsi la prolongation décisive en Super Coupe : à 2.25, malgré un 3.28 pour les Bianconeri (et un 3.25 pour Sisal et Snai). A quel type de match vous attendez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Interviewé par MatchDay Programme, Matias Vecino, le milieu de terrain de l’Inter, est revenu sur son aventure à l’Inter, une aventure qui est sur le point de se terminer… "Je suis à l’Inter depuis cinq ans et j’ai joué tant de parties importantes. Une de celles que je n’oublierai jamais c’est sans aucun doute la rencontre face à la la Lazio à l’Olimpico, elle nous avait permis de retrouver la Ligue des Champions : C’était une Remontada, qui s’est terminé avec mon but de la tête qui est à l’origine des célébrations qui ont suivi." "Porter le Maillot Nerazzurro est un signe de fierté et de grande responsabilité. Dans l’Histoire du club, il y a des champions qui sont des exemples pour moi, d’Alvaro Recoba à Juan Sebastian Veron. Ce dernier a toujours été mon idole, j’ai toujours aimé sa façon de jouer, ses qualités, sa personnalité." Quelles sont les caractéristiques qui définissent votre façon de jouer ? "Je dirais: Le sens du sacrifice, le travail, mes courses pour m’insérer entre les lignes. Le Scudetto de la saison dernière et la Super Coupe sont le couronnement d’un parcours de croissance qui a débuté en 2017 et qui s’est amélioré année après année, c’est la consécration d’un rêve." "Nous sommes un groupe déterminé, nous travaillons toujours pour être compétitif, c’est important de conserver de la lucidité, aussi bien lors de nos meilleurs moments, que dans les plus compliqués : Nous devons toujours continuer à proposer notre jeu." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Objectif : Se ressaisir et arrêter l’hémorragie... L’Inter se présentera demain soir au Stade Luigi-Ferraris de Gênes pour y défier le Genoa avec l'idée fixe de se Relancer dans la course au Scudetto. Partant de ce constat, Simone Inzaghi s’est livré en conférence d’avant-match: A quel type de partie vous attendez-vous ? "Nous allons trouver un adversaire en forme qui propose un jeu intense, une équipe organisée qui lutte pour le maintien, nous savons que nous disputerons une rencontre délicate." Cette rencontre peut-elle être la bonne pour Lautaro ? Avez-vous discuté avec lui ? "Il s’est dit tant de chose ces derniers jours, l’Inter a toujours la meilleure attaque du championnat et il n’existe aucun problème avec les attaquants, la préoccupation aurait été de mise si l’équipe ne parvenait pas à se créer des occasions. Même face à Sassuolo, et même si ce n’était pas l’une de nos meilleures prestations, nous avons énormément créé, nous allons rapidement retrouver le chemin des buts." Auriez-vous déjà signé, si l’on vous aviez dit, en début de saison, que vous seriez second, en huitième de finale de la Ligue des Champions et en demi-finale de la Coupe d’Italie, en ce moment ? "Je sais ce qu’il m’a été demandé en début de parcours: Objectivement, c’était de conserver une place en zone Champions, d’atteindre les huitièmes et de remporter la Super Coupe. Pour ces objectifs, nous avons été extraordinaire." "A présent, il nous est utile de retrouver de l’équilibre, mais j’en ai vu à l’intérieur du club et dans l’équipe, et les Tifosi étaient extraordinaire dimanche. Le mot équilibre représente un concept, en été, on s’alarmait sur nous, à présent et après une défaite, j’entends énormément de choses : Ici, j’ai analysé avec l’équipe, ce que nous pouvions faire de mieux." A quel point la prolongation de Brozovic était importante ? "Nous connaissons tous son importance, comme celle de Barella, de Lautaro, j’aspire à celle de Perisic et d’Handanovic. Cet aspect revient au Club et j’ai la chance d’avoir des dirigeants toujours présents pour notre équipe, qui travaillent H24, pour faire en sorte que l’Inter soit toujours plus performante." Pouvez-vous expliquer le nombre de buts concédés ? "Nous étions moins vulnérable lors de la phase centrale du championnat, car nous étions plus frais mentalement... Nous avons procédé à des analyses, nous avons le devoir de mieux défendre et de mieux attaquer. Lors des derniers matchs, nous n’avons pas marqué et c’est quelque chose d’inhabituel pour nous, nous travaillons pour mieux concrétiser nos buts et pour mieux nous défendre." Croyez-vos que vos adversaires seront le Milan et le Napoli ? Qui craignez-vous le plus ? "Nous sommes dans une période importante de la saison où rien n’est encore décisif : Nous devons chercher à faire mieux que ce mois-ci, qui a été intense en termes d’engagements. Tout reste encore ouvert, et c’est valable pour la Juventus et l’Atalanta qui, en réalisant un bon parcours, pourraient se rapprocher. Je sais que j’ai aussi la chance et la faculté d’avoir récupéré tout le monde, car nous avions eu quelques défections : Je me souhaite d’avoir vraiment tout le monde à disposition pour avoir du choix." Quelle est l’importance, pour vous, d’être soutenu par les Tifosi au Stade ? "Ils sont fondamentaux, les garçons de la Curva ont été extraordinaire dimanche dernier car ils nous ont soutenu jusqu’à la dernière seconde. Ils seront à nouveau là pour nous et même aujourd’hui, je ressens toujours cette proximité, je suis heureux et je pense qu’ils le sont aussi à la vue de ce que l’équipe propose depuis juillet. Même si nous sommes dans une période de grande incertitude, nous avons réalisé un excellent travail qui est allé au-delà des attentes placées en nous : nous en sommes fier et nous voulons continuer à aller de l’avant" Comment va Gosens ? "Il a réalisé son premier entrainement intégral avec nous, les sensations sont excellentes : Il était indisponible depuis septembre, il est très important pour nous et nous y croyons tous avec force. Il réalisera l’entrainement d’aujourd’hui, nous discuterons et nous verrons, il faudra faire preuve d’encore un peu de patience, mais nous sommes confiant. Je suis aussi en attente du retour de Correa qui, je le pense, devrait être disponible pour le Derby." Gosens à gauche pourrait-il libérer Perisic en attaque ? "Perisic réalise une très grandissime saison, il est monté une bonne série de fois comme attaquant : Il a d’importantes qualité, il réalise une saison extraordinaire, avec Correa, j’aurais tous les attaquants à disposition. Perisic peut rester dans sa position, où il excelle." Quand pourra jouer Caicedo ? "Il a connu un pépin physique à peine arrivé ici, cela l’a ralenti et lui a fait perdre 5-6 jours de travaux. Il travaille assez bien depuis une semaine, j’aurais pu l’aligner dimanche, mais la tournure des évènements ne me l’a pas permis. Il est disponible dans le groupe, sa condition physique est en pleine croissance et c’est une alternative à laquelle je tiens précieusement." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Comme de coutume, le Corriere Dello Sport ne fait pas dans le détail lorsqu’il s’agit de critiquer l’Inter, l’une de ses victimes préférées : Pour lui, "C’est une crise à tous les niveaux, vu que ce sont eux les Champions d’Italie et que plus rien ne fonctionne, de la défense à l’attaque." Analyse de l’article paru ce jour La défense "Lors des 6 journées qui ont suivi la reprise, l’Inter a déjà encaissé 7 buts, il n’y a que face à l’Atalanta que la cage de Samir Handanovic est restée inviolée. Cela peut très certainement s’expliquer par les erreurs individuelles du gardien slovène, dont la dernière remonte au but de Giacomo Raspadori, mais également par les erreurs de Stefan De Vrij face à la Lazio, la Juve, le Milan et le Napoli." Le Milieu de terrain "La vérité est que Marcelo Brozovic est le seul joueur vraiment fondamental de cette Inter, sans lui, les projecteurs sont complètement éteint. L’Inter est en difficulté en phase défensive et de construction, le milieu de terrain semble le rempart qui présente le moins d’alternatives valide : Stefano Sensi a été prêté à la Sampdoria et il semble qu’il aurait été mieux de le conserver en son sein, tandis que Matias Vecino est à l’infirmerie. Parmi les titulaires, il ne reste donc qu'Arturo Vidal pour qui il est compliqué d’aligner deux rencontres consécutives à haute intensité, Roberto Gagliardini est pénalisé par sa jambe." L’Attaque "Lautaro Martinez est clairement l’emblème d’une attaque qui ne parvient plus à faire mal à l’adversaire : Pour l’argentin, nous en sommes déjà à la 7ème rencontres à sec, pour un seul but (sur penalty) inscrit lors des 11 dernières sorties interiste." "Toutefois, c’est l’Inter dans son intégralité qui n’a pas été à la hauteur lors de ses deux derniers matchs. Car si le Toro est la partie émergée de l'iceberg, même Edin Dzeko ne pourra plus jouer les bombardiers comme il le faisait en début de saison. Le problème pour Simone Inzaghi est qu’il ne dispose pas de réelles alternatives. La contribution dans la zone de but d’Alexis Sanchez, héros de la Super Coupe, reste limitée. Joaquin Correa n'est plus actif depuis pas mal de temps et le nouveau venu Felipe Caicedo est manifestement toujours incapable de jouer même les dernières minutes d'un match." Le Corriere a-t’ il tort ou raison dans son analyse critique de l’Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. L’Inter a "survécu" à l’enfer, en tête du Championnat à la fin de l’année, celle-ci a affrontée en l’espace de 6 semaines les équipes les plus hostiles de la Serie A. Lazio, Atalanta, Juve (Super Coupe d'Italie), la Roma (Coupe d'Italie), le Milan et enfin le Napoli: Il faut être honnête, le calendrier proposé était d’un niveau cauchemardesque. Toutefois, si le Milan Ac a célébré sa victoire en championnat face à la Sampdoria telle une conquête de Coupe d’Europe, il ne faut absolument pas oublier que la Beneamata dispose toujours d’un match de retard face à Bologne. A la vue du Calendrier, perdre des points était normal, surtout lorsque les matchs se jouaient de façon si rapprochée, le Napoli disposait, par exemple, d’une semaine de préparation pour préparer sa rencontre face aux Nerazzurri. Un Calendrier accessible En effet, l’Inter, mis à part, le déplacement au Stadium en début avril ne présente plus d’équipe de premier rang. Du côté Milanais, la rencontre la plus dangereuse du mois de Mars sera celle du Napoli... ...alors que l'Inter devra se défaire de la Salernitana Tandis que le Napoli aura fort à faire: Le Milan, la Lazio et à l’Atalanta seront sur son chemin La fin de saison s’annonce également à la portée de la Beneamata Le seul danger étant la réception de la Roma de José Mourinho au Stade Giuseppe Meazza Pour le Diavolo, celui-ci devra prendre le meilleur sur la Lazio et... ...sur l’Atalanta lors de l’avant-dernière journée de Serie A Pour le Napoli, un calendrier compliqué à celui du Milan s'annonce A présent, les Nerazzurri doivent conserver la tête froide et retrouver les fondamentaux. Si la rencontre face à Liverpool est, avant tout, un match de gala en Ligue des Champions, s’imposer face à Sassuolo, mais surtout face à Bologne, si cette rencontre a lieu un jour, va s’avérer fondamental. Et si le Milan est fier de sa première place actuelle, Massimiliano Allegri, l’ennemi-juré, est sûr de son coup, interviewé après le partage à Bergame, celui-ci a donné son favori au Scudetto à DAZN Le Scudetto ? "C’était officiel bien avant ce match qu’il s’agit d’un discours réservé aux autres équipes, il y a trop de points à récupérer et nous devrions tout gagner, c’est impossible. Nous devons penser à la quatrième place et à améliorer nos prestations. En tête, on retrouve la meilleure attaque et la seconde meilleure défense." Qui va le remporter ? "Je l’ai déjà dit au mois de septembre, pour moi c’est l’Inter, avec tous le respect que j’ai pour le Milan et le Napoli. Hier, c’était une étape importante au Napoli et Spalletti l’a avoué : Ils sont les plus forts. Je ne le dis pas en jubilant, c’est ainsi : En ce moment, l'Inter est plus forte que nous, nous avons perdu trop de point lors des match aller. Avec quatre point en plus, peut être que nous aurions faire partie de cette fête." Selon vous, l'Inter peut-elle remporter à nouveau la mise ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Joaquin Correa s’est livré au cours de l’émission "Careers" diffusée par Dazn. Tucu est donc revenu sur les étapes importantes de sa carrière Enfant, étais-tu le plus doué pour jouer au football ? "Je ne sais pas, nous étions tellement, je figurais sans aucun doute parmi ceux qui l’aimait. J’ai toujours joué comme Trequartista, c’est là que j’ai commencé, ensuite je suis allé un peu partout, mais c’est toujours resté mon poste." Tucu "C’est comme ça que l’on me surnomme depuis tout petit, tout est parti de là, de mon passage à Buenos Aires, j’ai été surnommé de la sorte." Juan Sebastian Veron "Ma seconde rencontre était si belle car c’était le dernier jour de Juan à l'Estudiantes. C’était une belle fête et tout le monde l’attendait à la sortie du terrain. C’était plus qu’un grand joueur, il m’a tellement aidé et pas uniquement pour le football. Il a tant enseigné aux garçons, il a été très important pour moi. Lorsque je suis venu à l’Inter, il m’a félicité en disant que j’avais bien choisi, que c’était la bonne équipe pour moi. Je le remercie encore pour tout ce qu’il a fait." La Sampdoria "C’était si beau, j’y ai tant appris. J’ai aussi connu quelques blessures et changé physiquement suite aux entrainements, mais cela m’a apporté tellement de belles choses. J’ai eu comme équipier Eto’o, et tant d’autres joueurs qui m’ont aidé sur et hors du terrain. Je ne savais pas si j’étais prêt mais je voulais venir en Europe à tout prix, et piano piano, j’ai commencé à m’améliorer, c’était une étape importante." Samuel Eto’o "Un joueur de folie qui était arrivée en fin de carrière mais qui m’a tant conseillé, c’était un très grand joueur." Le but raté face à l’Inter "J’étais déjà interiste (il sourit). C’était une mauvaise journée, j’étais seul à Rome et j’étais très mal. Ce sont les choses qui te font grandir, qui peuvent arriver à tout le monde : J’ai continué à travailler." Séville "Faire face au Real Madrid était si beau, nous pratiquions un très beau football et nous avions disputé la Liga jusqu’au bout du bout, c’était si beau. Nous étions tant d’argentins et j’ai beaucoup appris. Je jouais plus sur les ailes, mais je m’y sentais bien, c’était un autre football, plus tactique, plus complexe en tout: J’ai beaucoup appris et j’ai compris énormément comment fonctionnait le football européen." Instinct et préparation "Il y a tellement de préparation, mais je dois mettre en pratique tout ce qui m’a été appris depuis mon enfance, le joueur se fait et commence à jouer par cette voie, c’est cela qui dicte qui tu es." Simone Inzaghi "Lorsque nous avons remporté la Super Coupe en Arabie avec la Lazio, ce fut un merveilleux moment, nous avions déjà remporté la Coupe d’Italie et nous nous battions pour le Scudetto, ensuite nous avons été bloqué par le Lockdown, mais ce sont de merveilleux souvenirs. Tu te donnes tellement pour jouer des finales et battre la Juve avec une telle personnalité était si beau." "Inzaghi me laisse exprimer mon football, il se soucie beaucoup de la défense et il veut que nous, les attaquants, soyons tout le temps sur le ballon : il me demande toujours de viser, j'aime ça car il me laisse être moi-même." La vie à Rome "C’était beau, j’y étais très bien traité, j’y ai vécu trois très belles années que je conserverais toujours dans mon cœur, on m’a toujours fait m’y ressentir comme si j’étais à la maison." La Copa America "C’était grandissime, cela faisant tellement longtemps que l’Argentine ne gagnait plus et l’emporter au Brésil était merveilleux. Nous étions un groupe fort qui se battait pour remporter quelque chose que le pays voulait à tout prix, c’est pour nous, l’une de nos plus grande joie, c’était si important pour nous." Lautaro Martinez "C’est si beau de jouera avec lui, nous avons un excellent rapport, c'est important de s'entendre. Cela nous aide beaucoup de jouer ensemble à l'Inter et en équipe nationale, nous voulons tous les deux gagner." Qui prépare le maté ? "C'est moi qui l'amène toujours : il peut râler, mais c’est la vérité." Le test avec l'Inter "J'étais un enfant qui rêvait de venir à l'Inter mais cela ne s'est pas fait : Puis avec le travail j'ai su me retrouver ici et à présent, je suis un homme expérimenté. La photo avec Zanetti me permet de garder les pieds sur terre parce que j’en rêvais, et maintenant que je suis ici, je l'apprécie davantage." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Janvier 2022 est plein pour l'Inter, les Nerazzurri participant à trois compétitions différentes. Le premier match de la nouvelle année verra l'équipe de Simone Inzaghi se rendre à Bologne le jeudi 6 janvier, la Lazio suivra avant la Super Coupe contre la Juventus le mercredi 12 janvier. Les Nerazzurri ont également à jouer un huitièmes de finale de la Coppa Italia contre Empoli, pris en sandwich entre les rencontres de championnat contre l'Atalanta et Venezia. Le dernier week-end du mois est libre pour les rencontres internationales (qui les regarde en fait? ndlr). Voici tous les détails : 6 janvier 2022, 12h30 Bologne vs Inter | série A 9 janvier 2022, 20h45 Inter vs Lazio | série A 12 janvier 2022, 21h00 Inter vs Juventus | Supercoupe d'Italie 16 janvier 2022, 20h45 Atalanta vs Inter | série A 19 janvier 2022, 21h00 Inter vs Empoli | Coppa Italia huitièmes de finale 22 janvier 2022, 18h00 Inter vs Venezia | série A Traduction alex_j via le site officiel.
  13. En effet, l’objectif de l'Inter pour la saison est désormais clair : Décrocher sa seconde étoile. Une Étoile qui passera par la conquête d’un nouveau Scudetto. Championne d’Italie en titre, la Gazzetta confirme l’importance de confirmer une telle performance : "Un Scudetto apporte toujours des bonus de la part des sponsors : Les contrats conclu avec Socios et Zytara, actuels et futurs Main Sponsors permettront au club de récolter 104 millions d’euros jusqu’en 2025." "Mais un aspect des plus important réside dans la Marque Inter : Elle qui a reçu un premier polissage scintillement avec le retour en la Ligue des Champions. Selon les estimations de Brand Finance la Marque est ainsi passée de 151 millions d'euros en 2016 à 466 millions d'euros en 2020. Finalement, l'attrait de l'Inter semble être revenu à son niveau d'antan." "Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si un tout nouveau sponsor comme Socios.com s’est rapproché de l’Inter en proposant un projet innovant: Lors de la Super Coupe d'Italie, le logo "$INTER Fan Token" sur le devant du maillot sera remplacé par le titre de lachanson préférée des Tifosi qui sera choisi via l'application Socios.com" Au moins celle-ci est évitée! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. En effet, l'ancien gardien de but de l'Ac Milan a remporté le titre, jusqu'alors détenu par Samir Handanovic. Nicolò Barella, lui a été élu milieu de terrain de la saison 2020/2021 "Le classement a été établi en tenant compte des analyses de Stats Perform, réalisées par Netco Sports. Le système de notation, breveté en 2010 avec K-Sport et validé scientifiquement, prend en considération non seulement les données statistiques et des informations techniques, en incluant les données de position" explique la Lega Calcio Pour le calcul final, ont été pris en compte tous les matchs de la Serie A, de la Coupe d'Italie et de la Super Coupe d'Italie. Le titre de Meilleur gardien revient donc à l'ancien numéro 99 milanais et son indice d'efficacité de 88,1%. Tout comme Samir Handanovic, il comptabilise 14 clean sheet, mais il a réalisé un plus grand nombre d'arrêt (92 vs 78). Il a également paré 66% des tirs à l'intérieur de sa surface Et chez les plus jeunes: Romelu Lukaku est lui Elu joueur de l'année Que pensez-vous de ces distinctions ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...