Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'torino-inter'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Annonces & Support
    • Présentations
    • La Curva du Forum
    • Vos Déplacements
    • Questions
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women
  • Dates clés
  • Super Coupe d'Italie

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

12 résultats trouvés

  1. L'Inter a repris le championnat par une victoire à l'extérieur sur le Torino. Une victoire 3-0 qui amène les Nerazzurri à 22 points après les neuf premiers matchs de Série A. Et il y a plusieurs points intéressants après le match contre le Granata: DES ATTAQUANTS RECORDS Aussi bien Marcus Thuram que Lautaro Martinez ont contribué à au moins un but dans sept matchs différents de championnat. L'Inter est la seule équipe des cinq grands championnats européens à avoir deux joueurs qui peuvent se vanter de telles chiffres. Dans l'ensemble, seul Mohamed Salah a un record plus élevé que les deux attaquants Nerazzurri : l'Égyptien a contribué à huit buts différents dans des matchs de Premier League avec Liverpool. IL TORO contre IL TORO Le Torino est, avec Cagliari, l'une des deux équipes contre laquelle Lautaro Martinez a marqué dans au moins cinq matchs différents en Série A : l'Argentin a marqué 5 buts contre le Torino en championnat. CLEAN SHEETS ET MATCHS A L'EXTÉRIEUR Inter a gardé sa cage inviolée dans ses 5 matchs à l'extérieur en Série A pour la première fois depuis 1972. De plus, Yann Sommer est devenu le troisième gardien dans l'ère de la victoire à trois points (depuis 1994/95) à effectuer 6 clean sheets dans ses neuf premières apparitions en Série A après Cristiano Lupatelli et Alisson Becker. DENZEL EN ATTAQUE Denzel Dumfries a contribué à cinq buts (deux buts, trois passes décisives) en championnat cette saison, autant que durant la totalité de la saison passée. Le hollandais a été impliqué dans le but du 1-0 à quatre reprises. CALHA DU POINT DE PENALTY Hakan Çalhanoglu a converti chacune de ses neuf tentatives de penalty en Série A. Le milieu turc a un record en cours de 8 sur 8 toutes compétitions pour les Nerazzurri. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  2. Marcus Thuram et Davide Frattesi se sont exprimés après le match Torino-Inter : “Ça a été un match intense. Tous les matchs à l'extérieur en série A sont difficiles; ils savaient que ce serait difficile pour nous de jouer ici. En seconde mi-temps, nous avons marqué trois buts et obtenu la victoire. C'est normal qu'une équipe ait du mal ici : le Torino est une équipe physique. Dumfries? C'est un grand joueur. Je m'entends très bien avec lui. Je le remercie pour la passe décisive aujourd'hui. L'Inter est une grande équipe; je suis heureux d'être ici et de pouvoir aider l'équipe à chaque match. Je grandis un peu. J'espère toujours pouvoir faire de mon mieux.” Marcus Thuram “C'était important de bien faire. Nous avons obtenu les trois points face à une équipe difficile. C'est important de créer de l'espace dans ce genre de match; ça a payé et nous en sommes heureux. Plus tu joues, plus tu es en forme. Je n'ai pas joué dans la semaine avant la trêve, puis j'ai joué trois matchs donc je me sens bien. Nous avons de gros objectifs. Nous devons continuer comme ça pour les atteindre. Mardi, ce sera un autre gros match. Nous devons continuer d'avancer en Ligue des Champions car nous sommes dans un groupe difficile. Mais nous devons toujours être attentif en championnat, donc la victoire d'aujourd'hui est importante.” Davide Frattesi ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  3. L'Inter a battu le Torino à l'extérieur grâce à trois buts restés sans réponse inscrits en seconde mi-temps et sont leader provisoire du championnat. Ce sont trois points vitaux qui suivent une première mi-temps serré. Puis, cela a été tout pour l'Inter en seconde mi-temps. La blessure de Schuurs et les changements d'Inzaghi ont mené à une domination totale de l'Inter dès les dix premières minutes de la seconde mi-temps. Il y a eu peu d'occasions lors des 45 premières minutes, cependant le Torino a mieux fini la première et a mis l'Inter sous pression. Ensuite, après la pause, tout a changé. Dumfries, quasiment sur sa première action, en sortant du banc, passa la balle à Thuram pour l'ouverture du score; Tikus a marqué son troisième but de la saison avec une tentative précise. Résumé du match Le Torino n'a pas eu la force de revenir et rapidement l'Inter en a marqué un deuxième. Calhanoglu enroula un corner, la balle est prolongée par Acerbi et c'est terminé par Lautaro de la tête. 11 buts en neuf matchs de championnat pour El Toro cette saison. C'était trop pour le Torino et l'Inter commença à contrôler le match, et est même passé proche d'un troisième en deux occasions. Le troisième est venu dans le temps additionnel quand Calhanoglu marqua sur penalty. L'équipe d'Inzaghi a maintenant 22 points et se prépare pour le match de mardi contre Salzburg en Ligue des Champions. TORINO 0-3 INTER Buteurs : 60' Thuram (I), 67' Lautaro (I), 95' Calhanoglu (I) pen TORINO (3-4-2-1): 32 Milinkovic-Savic; 61 Tameze, 3 Schuurs (15 Sazonov 51'), 13 Rodriguez; 19 Bellanova, 28 Ricci, 77 Linetty (8 Ilic 86'), 20 Lazaro; 16 Vlasic, 23 Seck (66 Gineitis 74'); 11 Pellegri (9 Sanabria 74'). Remplaçants : 1 Gemello, 71 Popa, 6 Zima, 8 Ilic, 10 Radonjic, 27 Vojvoda, 79 Savva, 84 Antolini, 94 N'Guessan. Entraîneur: Ivan Juric. INTER (3-5-2): 1 Sommer; 28 Pavard (2 Dumfries 57'), 6 De Vrij, 15 Acerbi; 36 Darmian (31 Bisseck 92'), 23 Barella (16 Frattesi 57'), 20 Calhanoglu, 22 Mkhitaryan, 32 Dimarco 30 Carlos Augusto(57'); 9 Thuram, 10 Lautaro (14 Klaassen 82'). Remplaçants : 12 Di Gennaro, 77 Audero, 5 Sensi, 21 Asllani, 31 Bisseck, 42 Agoume, 70 Sanchez, 95 Bastoni. Entraîneur: Simone Inzaghi. Avertissements : Barella (I), Linetty (T) Arbitre : Marchetti. Assistants: Liberti, Perrotti. Quatrième arbitre: Rapuano. VAR: Nasca. Assistant VAR: Paganessi. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  4. Après avoir disputé une rencontre historique à Liverpool, l’Inter se présentait, déforcée, au Torino d’Ivan Juric : L’absence de Marcelo Brozovic n’annonçait rien de bon Et ce fut le cas, Matias Vecino fantomatique lors du match; ne sera jamais parvenu à remplacer le métronome croate dans un match qui aura vu le Toro marquer à la 12’ via Bremer via un concours de circonstance favorable sur le premier corner de l’équipe évoluant à domicile. L’Inter se montre réactive et, par deux reprises, voit Berisha, véritable homme du match, sauver les siens sur les têtes à bout portant, sur des coups-franc bottés par Hakan Çalhanoğlu, de Lautaro Martinez et Andrea Ranocchia. Dans ce match, Edin Dzeko est de loin le second maillon faible, laissé pourtant au repos en Ligue des Champions, plusieurs pertes de balles trouvent leur origine dans ses pieds. Le Cygne de Sarajevo ne parviendra également pas à cadrer un ballon repris de la tête l’une des rares fois où le portier turinois semblait battu. En seconde période, Alexis Sanchez, Robin Gosens, Joaquin Correa, Arturo Vidal et Federico Dimarco montent au jeu, et ce sont les deux derniers nommés qui se montreront les plus dangereux : la reprise d’Arturo Vidal sera repoussé par le portier turinois, tandis que Federico ratera l’immanquable lors de son face à face. Alors que l’Inter semblait se dirigeait vers une nouvelle défaite cuisante, à la 93’, Alexis Sanchez parvient enfin à faire trembler les filets malgré une parade de Berisha. Si l’Inter a perdu des plumes, elle peut remercier également l’équipe arbitrale située dans la Var qui, miraculeusement, n’a pas octroyé de penalty à Andrea Belotti sur une faute évidente d’Andrea Ranocchia. Notre Beneamata se retrouve toujours avec un match de retard, mais elle est à 4 points du Milan et voit la Juventus revenir en force à 3 points. S’imposer à Bologne et dans l’ensemble des autres matchs s’avèrera à présent fondamental. Eliminée de toute compétitions européennes, l’Inter est à présent sur le même pied d’égalité que ses adversaires et ne disputera plus qu’un match par semaine. Le calendrier s’annonce spectaculaire avec la réception ce 19 mars à 18h00 de la Fiorentina, avant le Derby d’Italie turinois le 3 avril. Le Scudetto passera, quoiqu’il arrive, par une performance au Stadium de Turin. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Torino 1-1 Inter Buteur(s): 12' Bremer (T), 93' Sanchez (I) Torino: 1 Berisha; 26 Djidji (51' 5 Izzo), 3 Bremer, 99 Buongiorno (76' 15 Ansaldi); 17 Singo (76' 13 Rodriguez) 10 Lukic (82' 28 Ricci), 38 Mandragora, 27 Vojvoda; 4 Pobega, 14 Brekalo; 9 Belotti (82' 19 Sanabria) Banc: 31 Milan, 89 Gemello, 11 Pjaca, 70 Warming, 77 Linetty T1: Ivan Juric Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar, 13 Ranocchia, 95 Bastoni (46' 32 Dimarco); 36 Darmian, 23 Barella, 8 Vecino (67' 22 Vidal), 20 Çalhanoğlu, (76' 19 Correa), 14 Perisic (46' 18 Gosens); 9 Dzeko, 10 Lautaro Martinez (67' 7 Sanchez) Banc: 21 Cordaz, 97 Radu, 2 Dumfries, 5 Gagliardini, 11 Kolarov, 33 D'Ambrosio, 88 Caicedo T1: Simone Inzaghi Arbitre: Guida VAR: Massa Avert(i)s: Juric (T), Bastoni (I), Ranocchia (I), Izzo (T), Dimarco (I), Gosens (I), Barella (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Tout ce dont vous devez savoir avant le match de dimanche soir. Milan - Les Nerazzurri feront face au Torino ce dimanche à 20:45, dans le cadre de la 29ème journée de Série A. Leur dernière rencontre était le 22 Décembre, un match qui a clôturé l'année 2021 de l'Inter par une victoire, grâce à un but décisif de Denzel Dumfries à la 30ème minute de jeu à Giuseppe Meazza. Rencontres précédentes Il y a eu 155 matchs entre les deux équipes. L'Inter mène au nombre de victoire, avec 70 matchs remportés. Le Torino compte quant à lui 36 victoires. Il y a également eu 49 matchs nuls. Seule la Juventus, avec 74, a plus de victoires contre le Toro en Série A. Plus récemment, l'Inter a remporté les 5 dernières confrontations, ainsi que 12 des 17 derniers matchs à l'extérieur, perdant seulement 2 fois et concédant le nul 3 fois. Formes L'Inter arrive à Turin avec une victoire 5-0 contre Salernitana à leur actif. Ils comptent 58 points après 27 journées. Sur leur route, les Nerazzurri ont glané 3 points lors de leurs 3 derniers déplacements, faisant matchs nuls contre l'Atalanta, le Napoli et le Genoa. L'équipe de Simone Inzaghi a concédé seulement 2 buts lors de leurs 8 derniers matchs à l'extérieur en Série A. En fait, depuis début Octobre, aucune équipe dans les 5 championnats majeurs a encaissé moins de buts (6) et obtenu plus de clean sheets (6) hors de leurs stade que l'Inter. Le Torino, pendant ce temps, reste sur un match nul et vierge contre Bologne. Les hommes d'Ivan Juric n'ont pas connu la victoire lors de leurs 6 derniers matchs, avec 3 nuls et 3 défaites. La dernière fois qu'is ont connu une si longue série sans victoire, c'était en Décembre 2020, sous Marco Giampaolo : 8 matchs sans victoire. Leurs résultats contre les meilleures équipes ne sont pas plus réjouissants, ayant perdu 1-0 chacun des trois matchs qu'ils ont joués contre une équipe du top 2 cette année. Note plus positive, le Toro a trouvé le chemin des filets lors de leurs 10 derniers matchs de Série A à domicile, marquant 20 buts au total, soit environ 2 par match. Ils n'ont pas dépassé ce chiffre en une saison depuis Décembre 2018. Statistiques générales Le Torino a la plus grande différence (+14) entre les points obtenus à domicile (24) et à l'extérieur (10) en Série A cette année. La rencontre oppose l'équipe avec le record de point obtenus après avoir été menée, contre l'équipe avec le pire score. L'Inter est allé chercher 17 points depuis une position perdante, alors que le Torino n'en a pris que 4. En revanche, en ce qui concerne la défense, seul Naples (8) a encaissé moins de buts que le Torino (10) avant le coup de sifflet de la mi-temps, tandis que l'Inter (9) a le meilleur bilan défensif de la Serie A en deuxième mi-temps. Focus sur les joueurs Lautaro Martínez a été directement impliqué dans cinq buts lors des cinq derniers matches contre le Torino en championnat, avec quatre buts pour lui et une passe décisive. Il n'y a que contre Cagliari qu'il a un meilleur bilan en première division Italienne, avec sept contributions. Si l'attaquant argentin venait à marquer, il deviendrait le cinquième joueur de l'Inter (depuis le début de la victoire à 3 points) à faire trembler les filets lors de trois matchs consécutifs à l'extérieur contre un même adversaire. Il a marqué en déplacement contre le Toro du 23 novembre 2019 au 14 mars 2021. Les seuls autres joueurs à avoir réalisé cette prouesse depuis sont Christian Vieri (contre Pérouse), Álvaro Recoba (contre Empoli et contre la Reggina), Ivan Perišić (contre la Fiorentina) et Mauro Icardi (contre Cagliari). Pour Edin Džeko, en revanche, la rencontre a été moins fructueuse. De toutes les équipes qu'il a affrontées au moins 10 fois, le Torino est l'un des trois adversaires, avec la Lazio et la Juventus, où il a été impliqué dans le moins de buts (4 au total, avec 3 buts et 1 passe décisive). Nicolò Barella a le plus grand nombre de passes décisives dans le jeu (9) dans les cinq grands championnats européens cette année. Florian Wirtz, Sergej Milinkovic-Savic et Paul Pogba sont juste derrière lui, avec 8. Il pourrait devenir le premier joueur de l'Inter à atteindre les 10 passes décisives en championnat avant la 30e journée depuis 2004/05. Dans le même idée, Hakan Çalhanoğlu est le joueur qui a délivré le plus grand nombre de passes décisives sur coups de pied arrêtés, soit 6 depuis le début de la saison. Si l'on compare avec les autres gardiens de but ayant au moins 25 apparitions en Série A cette saison, Samir Handanović a le meilleur pourcentage d'arrêts, de 77 %. Vanja Milinkovic-Savic est deuxième avec 62%, et Lorenzo Montipò, qui suit de près, avec 61%. Milan Škriniar fera sa 200e apparition en Série A depuis ses débuts en championnat le 24 avril 2016 contre la Sampdoria. En défense, seul Francesco Acerbi a disputé plus de matchs de première division (205). C'est lors de la rencontre à l'aller, en Décembre, que Denzel Dumfries a inscrit son dernier but en championnat. De tous les défenseurs des cinq grands championnats européens, c'est celui qui a touché le plus de ballon dans la surface de réparation adverse (92). Le Torino est la seule équipe contre laquelle Federico Dimarco a marqué plus d'un but en Série A, les deux ayant été inscrits en 2021 pour Vérone sous la direction d'Ivan Juric (le 6 janvier et le 9 mai). Alexis Sánchez a obtenu son plus grand nombre de passes décisives contre une équipe dans cette confrontation, avec 5 en 6 rencontres. Le Chilien a également marqué lors de la rencontre du 22 novembre 2020. C'est contre le Toro que Stefan De Vrij a inscrit son tout premier but avec l'Inter, en Août 2018. Danilo D'Ambrosio, quant à lui, affrontera son ancienne équipe, avec laquelle il a fait 42 apparitions et marqué 4 buts en championnat lors des saisons 2012/13 et 2013/14. Matteo Darmian est également passé de l'autre côté du terrain, puisqu'il a disputé 100 matchs de championnat pour le Toro entre 2012 et 2015, marquant 2 buts. DÉTAILS DISCIPLINAIRES Suspendu : Torino : N/A Inter : N/A À un avertissement d'une suspension : Torino : Aina, Buongiorno, Djidji, Pobega Inter : Lautaro Martínez, Vidal ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via Inter.it
  6. S'adressant à Inter TV après le match, Lautaro a souligné l'importance d'avoir remporté le match en faisant preuve de caractère. "Oui, nous parlons de trois points que nous sommes venus chercher avec force, en combattant jusqu'au bout. Nous avons joué avec cœur et caractère, le Torino est dans un moment difficile. Mais tout comme eux, nous cherchons toujours à gagner des points. Je suis content pour mes coéquipiers et pour les fans qui nous suivent depuis chez eux. Ils avaient besoin de gagner, c'est très important. Nous avons joué notre match, en nous appuyant sur le travail que nous avons fait la semaine dernière. Notre volonté est de continuer à rester premiers." "Aujourd'hui, j'ai réussi à marquer un but important, mais le plus important est que l'Inter gagne, quel que soit celui qui marque. Marquer et gagner vous donne une double satisfaction. Je suis heureux du travail que je fais ici, tant pour moi que pour l'Inter. Mon intention est de continuer à travailler ainsi jour après jour, avec humilité jusqu'au bout. Nous voulons continuer à être au sommet, au-dessus de tout le monde." S'adressant à la chaîne italienne Inter TV quelques instants après le match, Alessandro a souligné que la différence entre cette saison et la précédente est que les Nerazzurri ont appris à gagner des matchs difficiles. "Nous savions les difficultés que nous allions rencontrer parce que le Torino estes difficile à jouer. Il y avait beaucoup d'inconnues dans le match, nous le savions. La différence est que peut-être, l'année dernière, nous aurions eu des difficultés que nous sommes capables de résoudre maintenant. La semaine dernière, nous avons essayé de nombreuses solutions différentes pour mettre nos adversaires en difficulté. C'est une équipe défensive, mais nous avons été très bons pour gagner après qu'ils ont égalisé." "Concernant leur but, pour être honnête, je ne l'ai pas compris non plus car j'étais au sol après avoir frapé le ballon et deux de mes coéquipiers étaient également au sol. C'était un but fortuit, ils nous ont surpris sur coup de pied arrêté, où ils sont très forts." "Nous sommes conscients des qualités de Sassuolo, c'est une équipe devant le Torino. Cela pourrait peut-être être un match plus facile pour nous que le Torino, mais ils sont très bons." S'adressant à Inter TV, Matias était visiblement soulagé d'être de retour sur le terrain après avoir subi une intervention chirurgicale qui l'a tenu à l'écart des terrains jusqu'à présent. "Je me sens bien, pour la victoire mais surtout pour le fait que je suis de retour sur le terrain. Cela fait vraiment longtemps depuis la dernière fois. Je voulais tout faire pour ressentir à nouveau ce que vous ne pouvez ressentir que lorsque vous êtes sur le terrain." "Ce n'était pas facile, subir deux opérations et être loin du terrain pendant si longtemps n'est jamais facile. Mais heureusement, je suis maintenant à 100% en forme pour donner un coup de main à cette équipe qui se débrouille vraiment bien dans cette dernière étape de la saison. Aujourd'hui, c'était un match où nous avons souffert un peu plus par rapport aux autres. Cependant, les matchs comme ceux-ci sont les plus importants si vous voulez gagner le Scudetto. Peut-être que ces dernières années, nous n'avons pas pu ramener les points à la maison. C'est la différence entre ceux qui gagnent et ceux qui arrivent deuxième." "Peut-être que ce ne serait pas trop mal que je marque un but décisif. Je me suis mis à la disposition de l'équipe dès mon retour. Je sais que nous avons beaucoup de joueurs au milieu de terrain mais il est important d'être prêt lorsque l'entraîneur vous appelle parce que nous nous battons pour gagner un titre important et que chacun doit apporter sa contribution."
  7. Cet après-midi, l'Inter a enregistré une victoire extrêmement importante contre le Torino qui a défendu en masse et a momentanément nivelé le niveau après l'ouverture du score de Lukaku sur penalty. Malgré l'égalisation à la 70e minute, les Nerazzurri ont marqué un second grâce à Lautaro. Voici ce que Cristian Stellini, qui remplaçait l'entraîneur suspendu, avait à dire après le match: "Des victoires comme celles-ci sont cruciales, elles sont doublement importantes car certains matchs ne sont pas faciles à jouer. Les trois points à gagner étaient également vitaux pour le Torino, qui s'est massé derrière et a donné peu de choses. Vous devez produire d'excellents phases de jeu pour sortir de l'impasse dans ce genre de matchs. Pour notre premier but, nous avons bien fait de tirer le meilleur parti d'une certaine situation de match, tandis que Sanche et Lautaro ont très bien fait pour notre deuxième." Sanchez et Eriksen ont-ils changé la donne? "Certainement. Nous nous attendions à ce qu'ils bouleversent les choses. Nous avions travaillé là-dessus pendant la semaine parce que nous pensions que ce serait un match dur." Eriksen semble plus calme. Qu'est-ce qui a changé sur le plan émotionnel? "Christian a changé ses performances. Il a toujours fait de son mieux mais a eu du mal à s'habituer à un championnat très tactique. Cependant, il est maintenant adapté à la ligue et à notre système." Comment s'entraînent Lukaku et Lautaro? Ils semblent avoir une si grande compréhension… "Ils ont de nombreuses qualités: ils sont rapides, forts physiquement et bons dans la surface. Ils sont également bons avec leur mouvement et se complètent bien: Lukaku est un point de fixation et Lautaro est continuellement en mouvement. Un autre point clé est le fait qu'ils apportent également une contribution lorsque nous défendons." Comment était-ce pour Conte dans les gradins? "Avec le Coach, il n'y a pas de pause. Sa présence nous permet de rester concentrés: grâce à cela, nous pouvons continuellement grandir et nous améliorer. C'est comme ça que ça devrait être, c'est notre chef. La relation entre le Coach et son staff consiste à une communication constante, et nous travaillons dur au quotidien pour soutenir ses idées. Nous nous attendions à un match comme celui-ci, nous complimenta-t-il. Nous sommes conscients que d'ici la fin de la saison, il y aura de nombreux autres matches compliqués, et nous devons être en mesure de trouver les bonnes solutions."
  8. Une huitième victoire consécutive pour les Nerazzurri après les buts de Lukaku et de l'Argentin en deuxième période. TURIN - Traditionnellement, le thé se boit entre 16h30 et 17h00. En plein milieu, vers 16h45, Lautaro Martinez, Alexis Sanchez et Achraf Hakimi se sont assis sur le terrain et ont imité la préparation d'un verre. Ils riaient et se réjouissaient de ce qui venait de se passer. C'est notre point de départ pour le résumé du match d'aujourd'hui, avec le trio célébrant l'un des meilleurs et peut-être le plus important but de la saison des Nerazzurri: une superbe tête d'El Toro contre il Toro. C'est devenu un peu une habitude pour l'Argentin, qui a trouvé les filets quatre fois en quatre matches contre la Granata. Certaines choses sont juste censées être… Une fin joyeuse à un après-midi ensoleillé mais venteux après un match compliqué. Mais nous savions que cela allait être le cas. L'Inter n'a pas joué particulièrement brillamment, mais elle a réussi à sortir du Stadio Olimpico Grande Torino avec trois autres points. C'est la huitième victoire consécutive des Nerazzurri, obtenue grâce au penalty de Lukaku et à l'extraordinaire tête de Lautaro en seconde période. Tout le monde a encore une fois apporté sa contribution, Eriksen et Sanchez donnant à l'Inter une étincelle supplémentaire après leur entrée. Dans les phases finales, Vecino, absent depuis le 9 juillet, a également fait une apparition. Une belle journée où tout est dit et fait . Antonio Conte (qui purgeait une suspension, ce qui signifie que Cristian Stellini était sur la ligne de touche) a fait un changement dans l'équipe qui a battu l'Atalanta lundi, avec Gagliardini remplaçant Christian Eriksen au milieu de terrain. Le Torino, quant à lui, s'est aligné avec Verdi et Sanabria à l'avant alors que Belotti commençait sur le banc. C'était un match qui s'est déroulé comme prévu: dans leur formation 3-5-2, les Granata étaient restés bas et compacts, visant à priver Lukaku et Lautaro d'espace. L'Inter a surtout cherché à utiliser les flancs pour se placer, Barella et Hakimi montrant des signes prometteurs sur la droite. "Prometteur" pourrait également être utilisé pour décrire le départ des Nerazzurri, car Lautaro avait deux bonnes occasions dans les sept premières minutes . À la quatrième minute, il a envoyé une tête hors cadre suite à l'excellent travail de Perisic; puis, trois minutes plus tard, la défense Granata s'est mise en travers alors qu'il cherchait à tirer depuis l'intérieur de la surface. Un siège de Nerazzurri était-il imminent? Non, parce que les hôtes se sont stabilisés, bas, mettant Bremer sur Lukaku et essayant de contrer et de trouver Verdi et Sanabria. Les Granata sont restés concentrés malgré le fait de voir très peu de balle, et ils ont presque passer devant. En effet, Lyanco a eu une occasion énorme suite à un coup franc tiré de la gauche, le Brésilien frappant l'intérieur du poteau avec une tête. C'était une opportunité qui a donné au Torino un regain de confiance, et ils ont commencé à mettre plus de mouvements, en particulier vers le côté gauche. Quant à l'Inter, de nombreux centres se dirigeaient vers la surface, mais ils avaient du mal à créer quelque chose de remarquable. L'Inter cherchait une percée, sondant la défense adverse. La chance est venue après la 60e minute, juste après que Young et Eriksen aient fait leur chemin sur le terrain. Ce n'est autre que le Danois qui a déclenché l'étincelle entre Lautaro et Lukaku: le Belge s'est battu, a remporté le ballon et l'apassé à Lautaro, qui a été victime d'une faute d'Izzo . Le penalty a été impeccablement converti par Lukaku pour le 1-0 . Les Nerazzurri y sont retournés de suite, et c'était leur meilleur coup du match: l'inspiration venait de Skrinar, remise en arrière de Lautaro et Hakimi l'a frappé, mais Sirigu a sauvé avec ses pieds. Le deuxième but n'était pas arrivé et, incroyablement, un but égaliseur est venu à la 70e minute: Sanabria a trouvé le filet après un billard à la suite d'un corner. Les 20 dernières minutes ont pris un tour différent pour l'Inter, qui était sous pression pour marquer un but tout en ne voulant pas non plus en concéder un. L'entrée de Sanchez a revitalisé l'attaque: le Chilien a été le catalyseur de toutes les passes, dribbles et commutations de l'équipe et a donné de l'énergie aux Nerazzurri. Le but est venu d'une passe sur sa droite, une balle que Lautaro a dirigée merveilleusement de la tête pour le but de victoire. L'Inter était à nouveau en tête. Cela n'avait pas été parfait, mais les hommes de Conte étaient en route vers une victoire cruciale. Les dernières minutes ont vu l'Inter défendre de manière compacte: de Vecino au monumental Skriniar, le Torino a été tenu à distance. Huit victoires consécutives, 65 points! RÉSUMÉ DU MATCH TORINO (3-5-2) : 39 Sirigu; 5 Izzo, 4 Lyanco, 3 Bremer; 27 Vojvoda (10 Gojak 89 '), 8 Baselli (77 Linetty 49'), 38 Mandragora, 7 Lukic, 29 Murru (15 Ansaldi 67 '); 24 Verdi (11 Zaza 67 '), 19 Sanabria (9 Belotti 89'). Suppléants : 18 Ujkani, 32 Milinkovic-Savic, 13 Rodriguez, 26 Bonazzoli, 45 Ferigra, 99 Buongiorno. Entraîneur : Davide Nicola. INTER (3-5-2) : 1 Handanovic; 37 Skriniar, 6 de Vrij, 95 Bastoni; 2 Hakimi (36 Darmian 89 '), 23 Barella, 77 Brozovic (7 Sanchez 81'), 5 Gagliardini (24 Eriksen 56 '), 14 Perisic (15 Young 56'); 9 Lukaku, 10 Lautaro (8 Vecino 89 '). Suppléants : 27 Padelli, 97 Radu, 11 Kolarov, 12 Sensi, 13 Ranocchia, 33 D'Ambrosio, 99 Pinamonti. Entraîneur : Cristian Stellini. Buteurs : 62 'Lukaku (I) pen., 70' Sanabria (T), 85 'Lautaro (I) Avertissements : Gagliardini (I) Temps supplémentaire : 1' - 3 '. Arbitre : Valeri. Assistants : Ranghetti, Lo Cicero. Quatrième arbitre : Di Martino. VAR : Fabbri VAR Assistant : Mondin.
  9. A la veille de Inter - Torino, Antonio Conte a répondu aux questions des journalistes du Suning Training Center. Après la trêve internationale, comment l'Inter entre dans le match contre le Torino? "Nous arrivons avec trois joueurs affectés par Covid-19. En ce qui concerne le reste, à part Pinamonti, les autres sont de retour et sont tous disponibles. Certains ont joué un rôle important pour leurs équipes nationales et d'autres étaient moins occupés." Qu'attendez-vous de ces matchs après la trêve? Vous avez le Torino et ensuite le Real Madrid? "La situation est difficile mais pas seulement pour nous. Pour les équipes qui participent à des compétitions européennes, la difficulté augmente car tous les trois jours, nous devons jouer des matchs difficiles. Nous affronterons la situation de la meilleure façon possible avec toutes nos forces, et nous espérons que les blessures et le sort nous seront favorables." Eriksen pourrait-il même jouer un peu plus profondément, comme Pirlo? S'acclimate-t-il à son environnement? "Je fais toujours des choix pour le bien de l'Inter et je cherche à le faire correctement. Christian a eu de nombreuses opportunités depuis le début de l'année et a souvent joué. Quand cela sera approprié, il pourra jouer dans les onze de départ ou le prochain match. En ce qui concerne la question, j’estime personnellement que c’est un rôle qui le pénaliserait trop. Eriksen a un rôle et un style de jeu importants, tant à gauche qu'à droite; si vous enlevez cela et le faites jouer plus profondément devant la défense, vous courez le risque de le faire jouer contre nature. Mais, c'est une décision technique." L'Inter est l'équipe la plus compétitive, selon de nombreux observateurs. Est-il important que l'équipe soit convaincue de sa force? "Nous devons travailler; nous savons quelles sont nos forces et nos faiblesses et c'est quelque chose qui ne peut être comprise de l'extérieur. Nous devons penser à nous-mêmes. J'espère que tout le monde est toujours honnête, en particulier les personnes qui nous font part de leurs opinions. Cependant, nous pouvons être fiers car être considéré comme compétitif signifie que nous avons accompli quelque chose d'extraordinaire en un an." La serie A est équilibrée en ce qui concerne le classement. Pensez-vous que cela restera ainsi jusqu'à la fin ou certaines équipes pourraient-elles commencer à s'échapper? "J'espère que cela restera équilibré jusqu'à la fin, car cela signifiera que plus d'équipes pourront être impliquées dans le titre et places européennes. Le travail, l'organisation et les mentalités s'avéreront alors plus décisifs. De cette façon, j'espère que cette année sera plus équilibrée et qu'il y aura une chance pour que ces valeurs émergent davantage." Statistiquement, l'Inter occupe la première place concernant les passes jouées en profondeur dans la moitié de terrain adverse ainsi que pour la position moyenne la plus élevée sur le terrain. Que pensez-vous de ces statistiques? "Ce sont des statistiques importantes qui montrent que l'équipe a remporté moins de points qu'elle ne méritait. Nous connaissons également nos statistiques défensives; nous avons très peu de tirs sur notre but, mais nous subissons un taux de conversion tir / but élevé. Nous devons être plus efficaces dans la zone et essayer de concéder moins de tirs pour pouvoir faire mieux." Quelles sont les choses qui vous font penser que vous pouvez vivre un renouveau différent? "En ce qui concerne les résultats, je suis d'accord, nous aurions pu faire mieux. En ce qui concerne le terrain, je veux voir le même type de choses, mais devenir meilleur pour obtenir de meilleurs résultats. Si vous dominez, jouez bien et ne gagnez pas, c'est toujours une chose négative; les résultats changent les pensées et les sentiments des gars." D'ici à Noël, les sept équipes impliquées dans les compétitions européennes auront dix matchs à jouer. Pouvez-vous déjà apprécier la valeur des pauses? Est-il possible que l'Inter et l'Atalanta aient été pénalisées en ayant moins de temps pour se préparer après avoir fini après tout le monde? "L'Atalanta et nous-mêmes avons fini très tard. Nous étions les dernières équipes italiennes à terminer, donc il n'y avait pas beaucoup de temps pour se reposer et se préparer. Nous avons dû mettre des joueurs dans des matchs officiels sans avoir entrepris de matches amicaux. C'est un facteur qui compte pour mes équipes où l'organisation est fondamentale. Il y a beaucoup d'équilibre pour les autres équipes. De nombreux clubs se sont renforcés après la fin de la saison, ce qui rend la serie A plus attractive. Cela rend également le résultat moins trivial puisque tout le monde doit transpirer et travailler dur."
  10. Rien n’arrête l’Inter, même pas une pluie torrentielle ni même un terrain impraticable. Lors de cette 13ème journée de Serie A, l’Inter d’Antonio Conte a été supérieur au Torino de l’ex Walter Mazzarri. L’Inter a ouvert la marque dès la 12’, suite à un dégagement de Sirigu qui trouvait la tête de Matias Vecino qui renvoyait le ballon en profondeur, dans la course de Lautaro Martinez qui prenait le meilleur sur la défense centrale. L’Inter se montre très réaliste devant le but. Romelu Lukaku manquant de peu de doubler la mise à la 31’. Sa reprise de la tête en pleine surface était miraculeusement détournée par le portier italien. Partie remise car sur le corner qui a suivi, Stefan De Vrij oublié dans la surface, doublait la mise à la 32’ Sur un terrain difficile, un terrain où la Juve s’était imposé que par le plus petit écart 0-1. Il vallait mieux clore les débats au plus vites. De fait, à la reprise, Romelu Lukaku mettait fin au suspense dès la 55’ de jeu. Lancé en profondeur par Marcelo Brozovic sur une contre-attaque, sa reprise du droit au deuxième poteau ne laissait aucune chance à Sirigu. L’Inter reste donc à un point de la Juventus, les deux équipes étant destinées à se disputer le titre. Le seul point noir de la soirée sera la sortie sur blessure de Nicolò Barella. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Torino 0-3 Inter Buteur(s): 12’ Lautaro Martinez, 32’ De Vrij, 55’ Lukaku Torino : 39 Sirigu; 5 Izzo, 33 Nkoulou, 36 Bremer (57’ 34 Ola Aina); 29 De Silvestri, 8 Baselli (71’ 21 Berenguer), 7 Lukic, 23 Meité, 15 Ansaldi; 24 Verdi, 9 Belotti (13’ 11 Zaza) Banc: 18 Ujkani, 25 Rosati, 20 Edera, 30 Djidji, 88 Rincon T1: Walter Mazzarri Inter: 1 Handanovic; 2 Godin, 6 de Vrij, 37 Skriniar; 33 D'Ambrosio (83’ 21 Dimarco), 8 Vecino, 77 Brozovic, 23 Barella (48’ pt Borja Valero), 34 Biraghi; 10 Lautaro Martinez (69’ 87 Candreva), 9 Lukaku Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 19 Lazaro, 30 Esposito, 32 Agoume, 40 Fonseca, 95 Bastoni T1: Antonio Conte Arbitre: Maresca Var: Mazzoleni Averti(s) : Lautaro Martinez (I), D’Ambrosio (I), Izzo (T), Skriniar (I), Ola Aina (T) Expulsé(s) : / Le Saviez-vous ? Que peut bien faire un Président lorsque son équipe est en déplacement, qui plus est à Turin ? Comme le commun des mortels, aller visionner le match soit dans un Pub, soit dans un club de supporter. Steven a choisi l'option Pub en allant au 4-4-2 de Milan ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Plusieurs joueurs ont livrés leurs impressions en conférence d’après-match Stefan De Vrij "De façon personnelle, je cherche toujours à ne pas laisser l’adversaire marquer, mais lorsque je marque moi, c’est une très belle sensation. Nous sommes montés sur le terrain préparé, nous savions ce que nous devions faire, comment faire mal à l’adversaire. Nous avons été bons à concrétiser nos occasions face au Torino, nous avons su marquer immédiatement et nous n’avons jamais été mis en difficulté. Nous avons créé du jeu, sans jamais nous mettre en difficulté." Condition de jeu "Déjà lors de l’échauffement, j’avais remarqué que le terrain était lourd. Cela nous aurait été compliqué de construire de l’arrière. Nous avons été bon dans la lecture du match, nous avons jour ce match de la meilleure des façons." Lautaro Martinez "Nous savions que nous devions réaliser une grande prestation. Nous devons continuer de la sorte, jour après jour. J’estime avoir proposé de belles choses et je suis très content car derrière le terrain, on retrouve une équipe de caractère." "Je suis heureux car je me sens bien physiquement. Je ressens la confiance de l’entraîneur et j’espère continuer à aller de l’avant. Nous apprenons à nous connaitre au quotidien avec Lukaku. Le travail nous aidera à nous améliorer encore. L’important n’est pas celui qui marque, mais que l’équipe gagne." Federico Dimarco "Ce soir, je suis doublement heureux : Heureux pour la victoire et heureux pour mes débuts cette saison. Gagner à Turin n’est jamais facile, ce sont trois points très important. Être monté sur le terrain, pour moi était si important. Je ne jouais plus, depuis tellement de temps." "Je remercie mes équipiers qui m’ont toujours soutenu. Je suis content. Nous devons continuer à jouer de la sorte, il n’y a que de cette façon que nous pourrons nous battre pour le Scudetto. L’entraîneur fait ses choix sur base des matchs, je dois toujours savoir répondre présent." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Antonio Conte s’est présenté en conférence d’avant-match, dans le cadre de la 13ème journée de Serie A, qui verra l’Inter se déplacer à Turin, pour y défier le Torino. "Hier, je pensais à tous les joueurs qui étaient parti en équipe nationale. C’est inévitable que durant une trêve, il soit impossible de travailler sans difficulté pour préparer la rencontre. Nous devons profiter de la journée d’aujourd’hui pour bien préparer le match, une rencontre difficile. Pour les blessés, il n'y a pas eux de retours en particulier, Sensi, Asamoah et Gagliardini sont écartés." Urgence "Nous sommes encore en état d’urgence et nous devons serrer les dents, cela doit nous stimuler, nous avons terminé un cycle en état d’urgence et nous en reprenons dans un état d’urgence, chaque joueur devra puiser quelque chose en plus d’avoir donné son maximum." "Il reste sept matchs d’ici la trêve hivernale et nous devrons faire de notre mieux en championnat et en Ligue des Champions, mais ce ne sera pas simple, mais je le sais depuis le début de la saison." Sensi "Il a raté tous les matchs. Il avait connu un petit problème physique. A présent, et avec le Staff médical, il cherche à récupérer du mieux possible afin de revenir de façon stable avec nous." Menaces "Je pense, comme je l’ai dit dans le passé, que nous devons chercher à transmettre des valeurs positives pour ceux qui nous suivent, pour les générations à venir. J’avais aussi dit d’être resté marqué par mon retour en Italie. Je pense qu’il n’est pas juste d’accorder de l’importance à ce type de faits non-éducatif, octroyer plus de place laisse la place à plus de messages négatifs, surtout aux jeunes. Moins nous en parlons, mieux ce sera. Il y a des personnes qui travaillent sur ce sujet et qui m’ont assuré un suivi d’information." Blessures "Pour les blessures traumatiques, il y a peu à faire. Concernant les blessures physiques, Gagliardini et Sensi. Nous parlons d’un secteur dans l’équipe, qui si on additionne les blessures, proposera des problèmes sur le nombre de joueurs." Mazzarri "J’ai de bons rapports avec lui, nous nous sommes aussi affronté en Angleterre. Il est inévitable que lorsque l’on s’affronte en tant qu’adversaire, nous ferons tout pour nous battre, comment ferais-je autrement ? Notre rapport est basé sur un grand respect, j’estime la personne, l’entraîneur, je suis content qu’il propose de bonnes choses, c’est un travailleur sérieux et préparé qui se donne beaucoup dans le calcio. Cela me suffit." Turn-Over "Je dois penser match après match, pour nous, le prochain match est le plus important, mais je dois aussi faire des calculs pour ne pas courir de risque." Temps de récupération "C’est un discours à avoir avec le docteur, il y a des timings différents, il faut analyser cela de façon spécifique et détailler, cela devient compliqué. J’espère avoir les blessé dès que possible." Lazaro et D’ambrosio "Danilo a fait face à un problème au pied, c’est un joueur sur le retour et il a dû retrouver sa meilleure condition et cela passe par l’entrainement. C’est un joueur utile qui peut occuper différents postes. C’est important d’avoir un joueur comme lui dans le noyau il t’offre la possibilité d’intervenir sur plusieurs postes." Lukaku et la Ligue des Champions "Nous parlons d’un joueur très important pour nous, comme peut l’être Lautaro. Ils font de très belles choses ensemble, c’est peu de le dire. Je tiens à souligner le travail qu’ils ont réalisé et les buts qu’ils ont inscrit, je me souhaite qu’ils continuent de la sorte." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...