Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'transferts'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Ce topic est dédié à l'ensemble des membres du site/forum. Vous pouvez parler des rumeurs en cours et des transferts, sur base de sources sérieuses. Ne manquez jamais de respect et à présent ce topic est le votre, je vous fait confiance. Le premier qui me déçoit, il prends sévère
  2. Emre Belozoglu, surnommé le Maradona du Bosphore, a été le dernier turc sous notre maillot, entre 2001 et 2005. Pour la Gazzetta dello Sport il est venu commenter le transfert de son ami et compatriote, Hakan Calhanoglu. Avez-vous été surpris par ce transfert ? "J'ai parlé avec lui il y a quatre jours mais c'était concernant la sélection. Il m'a dit qu'à la fin de l'Euro il reviendrait à Milan, mais je ne pensais pas avec l'Inter. J'en suis vraiment heureux. Les nerazzurri sont restés dans mon cœur." Pensez-vous que c'est la bonne personne pour remplacer Eriksen ? "Je souhaite transmettre mes attendrissements à Eriksen et j'espère qu'il pourra reprendre le jeu dès que possible. Hakan est parfait pour prendre sa place. A l'AC Milan il a joué dans un système différent mais il a la tête et le talent pour couvrir plus de rôles. Il sait jouer mezzala et alterner en trequartista. Il se déplace entre les lignes, il sait être létal et bien exploiter les occasions pour les attaquants. Il aime aussi se sacrifier pour l'équipe." Faire ce voyage entre les deux clubs, ce n'est pas pour tout le monde : "Il faut une grande personnalité pour résister à la pression d'une grande équipe, ajoutée à celle des fans qui se sentent trahis. Je pense que ce sera un grand défi et l'achèvement d'une progression continue. Seul un grand champion peut passer de Milan à l'Inter sans revers, et c'en est un." Certaines personnes malveillantes prétendent cependant que Calha ne résiste pas toujours à la pression, à tel point qu'il a explosé mais dans des stades vides : "Je pense que le problème est différent. Il n'est simple pour personne de s'adapter à votre football. Il avait besoin de temps et maintenant il n'aura plus de problèmes. Il devra s'habituer à un nouvel entraineur et à de nouveaux coéquipiers. Mais Hakan, avec qui j'ai joué en sélection, sait s'intégrer à un grouper car il est humble et n'a jamais rien changé malgré son statut ou son salaire." ®gladis32 - internazionale.fr
  3. Le poste de troisième gardien n'est pas la première priorité mercato du club mais il y a des opportunités qui se présentent peu, comme celle-ci qui ressemble à une opération low-cost, gagnant/gagnant. Le site fcinternews.it nous explique tout ça : Relégué avec Crotone, Alex Cordaz cherche une dernière expérience au haut niveau. Le gardien de 38 ans et ses représentants démarchent différents clubs et le coup de téléphone à l'Inter a peut être fait mouche. Son rôle ? Devenir le troisième gardien avec un argument de poids, le fait de rentrer dans les joueurs formés au club dans la liste UEFA. Car oui Alex Cordaz a été formé à l'Inter il y a fort longtemps. Il était même le gardien titulaire de la très belle Primavera 2001/02 ayant fait le doublé championnat/tournoi de Viareggio, accompagné de Martins, Pandev ou Pasquale notamment. Ce poste de troisième gardien devait normalement revenir à Filip Stankovic mais avec cet appel pour Cordaz, les perspectives pour le jeune portier sont à rediscuter. Il pourrait être prêté en vue de gagner du temps de jeu ailleurs en Italie. Crotone a déjà déclaré qu'ils laisseraient partir Cordaz librement malgré sa dernière année de contrat. Un futur entretien devrait se dérouler la semaine prochaine pour discuter d'un contrat minimum à 150K l'année. ®gladis32 - internazionale.fr
  4. Il y a deux ans, Antonio Conte était venu avec son staff et dans ses valises il avait ramené une vieille connaissance à lui, Antonio Pintus. Les deux bourreaux de travail s'étaient connus à la Juventus lorsque Conte était encore joueur. A l'été 2019 nous avions réussi à le convaincre de venir à Milan alors qu'il était auréolé de nombreux titres avec le Real Madrid. Antonio Pintus c'est le summum des préparateurs physiques mondiaux, reconnu de tous. Conte parti sous d'autres cieux, le préparateur de 58 ans va repartir au Real Madrid, où il pourrait rejoindre Carlo Ancelotti selon les dernières rumeurs. Pintus, c'est le type de transfuge de l'ombre qui ne fait pas de bruits mais dont l'efficacité n'est pas à prouver. C'est une sérieuse perte pour l'encadrement technique mais aussi très certainement pour les joueurs, qui ont souvent parlé de lui, notamment l'an passé durant le long confinement à domicile. ®gladis32 - internazionale.fr
  5. C'était un dimanche spécial pour Daniele Padelli, lui qui a retrouvé le terrain après le Lazio-Inter de l'an passé. Une dernière présence pour clôturer une période positive de trois ans à l'Inter avec le Scudetto en point d'orgue. Son contrat finissant le 30 juin prochain, l'adieu est donc évident entre le gardien de but et le club. Il va rebondir à l'Udinese et un rendez-vous est même prévu demain entre les différents protagonistes. Tout semble déjà réglé depuis un moment, un retour à la maison avec un contrat de deux ans de 350K€ net par saison pour faire office de pilier de vestiaire en tant que précieux douzième homme pour le club de la famille Pozzo. Daniele Padelli s'arrête donc à neuf apparitions avec nous. Son 'climax' est arrivé la saison passée lorsqu'il a dû prendre la place de titulaire d'un Samir Handanovic blessé. Il l'a remplacé durant cinq rencontres de suite au mois de février 2020. Que pensez-vous de son bilan ? ®gladis32 - internazionale.fr
  6. gladis32

    Une offre pour Sensi ?

    Même s'il semble y avoir une accélération dans le processus entre Oaktree et le Suning, une chose reste certaine, il faudra vendre pour équilibrer le budget. Bien entendu l'idée principale est de ne pas toucher à la colonne vertébrale de l'équipe, une position à laquelle Stefano Sensi n'est pas intégrée. Pour rappel il n'a commencé que trois rencontres cette saison, toutes ses autres apparitions viennent du banc. Celui qui aura 26 ans le 6 août prochain a peut être son destin lié à son ancien entraineur, Roberto De Zerbi, qui sera l'an prochain au Shakhtar Donetsk. Le club ukrainien fait face à ses demandes et l'une d'elles est donc d’attraper Sensi, un joueur qu'il apprécie pour l'avoir coaché en 2018/2019. A l'écoute de toute offre, le club souhaiterait le vendre avant le 30 juin, fin de l'exercice comptable. L'Inter compte même sur un alignement des planètes : avec un Veratti pas à 100% pour l'Euro, Sensi aura peut être l'occasion de briller si Mancini le place titulaire. Une aubaine pour mieux le vendre donc. ®gladis32 - internazionale.fr
  7. Un autre dossier mercato pour cet été, celui de Valentino Lazaro. L'ailier autrichien, auteur de vingt-cinq rencontres cette saison, a trouvé sa place à part entière au Borussia Mönchengladbach. Cependant il n'y a pas d'option d'achat pour le club allemand, il reviendra donc à Milan fin juin. Il ne devrait être que de passage cependant comme l'a confirmé Max Hagmayr, son agent : "Valentino se sent très à l'aise au Borussia. Pour le moment il n'y a rien de nouveau." Renouveler le prêt pour une saison supplémentaire, c'est une possibilité ouverte ces dernières semaines et qui pourrait contenter tout le monde. Mais une donnée est occultée, le départ de Marco Rose l'entraineur actuel, qui coachera Dortmund la saison prochaine. Pourquoi pas une autre destination... ®gladis32 - internazionale.fr
  8. Andrea Belotti joue au Torino depuis 2015 et cette saison est assez compliquée puisque le club tente d'éviter la relégation. Il est légitime de dire que ce sont des objectifs assez loin du niveau de talent du joueur, ou tout du moins ce qu'il peut espérer. A 27 ans et après des saisons de bons et loyaux services, il est plausible qu'il aspire à d'autres horizons. Qui plus est avec un contrat qui expire en 2022. Actuellement positif au coronavirus, il vit une situation identique à Skriniar il y a quelques mois. Il n'a pu rendre visite et voir sa petite fille née il y a peu alors qu'il est toujours à l'isolement. Dans ce moment délicat la question du renouvellement reste secondaire. L'attaquant n'a pour le moment désigné personne pour le représenter et il ne montre aucun signe d'intérêt pour s'asseoir et discuter de prolongation. Certes dans le même temps il n'a reçu aucune proposition du Torino, mais il y a des signes qui ne trompent pas. Dans cette optique, il y a des clubs qui ont toujours été intéressés par son profil, et l'Inter en fait bien évidemment partie. Au même titre que son rival l'AC Milan, de l'AS Roma ou du Napoli. Une belle opération en vue ? ®gladis32 - internazionale.fr
  9. Lucien Agoumé et Sebastiano Esposito ont tout deux été prêtés cet été avec un objectif, emmagasiner un maximum de temps de jeu. Raté. Le club espérait beaucoup de ces deux prêts mais rien ne va dans le bon sens. Aucun des deux n'est un protagoniste essentiel au sein des effectifs respectifs. L'absence de minutes est inestimable pour eux, mais aussi pour l'Inter qui tablait les retrouver cet été avec le plein d'expérience. Lucien Agoumé, actuellement prêté à Spezia, cumule 290' de jeu en quatre matchs avec trois petites titularisations (inclus une prolongation en Coppa, ndlr). Certainement pas ce que l'Inter espérait pour le français. Petit fait inutile, Spezia n'a jamais perdu lorsque Agoumé est sur le terrain. Lecce et Cremonese ont sondé le club mais le joueur souhaite rester dans l'élite. Dernièrement, Parme a approché le club pour voir ce qu'il en était. Affaire à suivre. Sebastiano Esposito avait plutôt bien commencé avec la SPAL mais depuis mi-novembre, il n'a joué que 65 minutes en huit rencontres. 110 si l'on rajoute la Coppa. Pour un joueur qui doit gagner en expérience... L'entraineur de la SPAL (4è de Serie B), Pasquale Marino : "Je ne préfère ne pas parler des individualités. Comme Esposito il y en a beaucoup qui ne jouent pas. C'est normal qu'il y ait des joueurs plus utilisés et d'autres moins. Je pense à Murgia par exemple. Pour moi ce sont tous les mêmes et je ne regarde pas les minutes jouées. Je m'intéresse au club. Je dois regarder qui fait le mieux et le moins d'erreurs possible. Il est inutile de donner les notes maintenant, ce sera fait en fin d'année. Pour le moment le plus important est de se racheter de la dernière défaite." Il n'est pas exclu que Sebastiano Esposito puisse quitter le SPAL dès janvier. Une hypothèse que l'Inter semble voir de manière positive. Les admirateurs du jeune attaquant ne manquent pas ; Pescara, Cremonese ou encore Brescia suivent toujours le développement du joueur. ®gladis32 - internazionale.fr
  10. Darian Males, milieu droit qui est arrivé très discrètement dans notre écurie cet été, était jusque là prêté au Genoa. Avec un temps de jeu famélique, seulement 23 minutes en Coppa il y a un mois, il est clair qu'il n'a jamais su s'imposer en Ligurie. Logiquement à la recherche d'un nouveau club, il va rebondir ces prochains mois dans le club du FC Bâle 1893. Les droits du prêt sont simplement transférés entre l'Italie et la Suisse où le jeune helvète de 19 ans va donc retrouver des terrains déjà connus. Nous avons peut être trouvé un digne successeur à Samuele Longo... ®gladis32 – internazionale.fr
  11. Le marché des transferts est à l'arrêt. Il est très compliqué pour n'importe quel club de se libérer de joueurs indésirables et surtout amortir cet investissement. Notre mercato est principalement conditionné par la situation de Christian Eriksen. Il est toujours proposé avec une certaine insistance à des intermédiaires en Premier League. Il y a peu, Tottenham a fait une offre jugée irrecevable par nos dirigeants (les londoniens ont souhaité l'avoir en prêt sec avec une faible participation au salaire). C'est Leicester qui semble à son tour intéressé par le danois. Toujours bien placés au classement, ils réfléchissent à se renforcer pour se battre jusqu'au bout et peut être refaire le coup de 2016. Eriksen serait un bon complément pour atteindre cet objectif. Du côté d'Andrea Pinamonti, toujours aucune actualité et aucun intérêt de la part d'autres clubs. Alors que de nombreux autres attaquants sont proposés au club comme Origi, Pellé ou Eder, le souhait des dirigeants est de trouver un profil expérimenté et complet. Si ce n'est pas le cas, Pinamonti restera. Concernant Papu Gomez, l'Atalanta lui a fait passer le message qu'elle va privilégier une solution à l'étranger. L'affaire se corse. Marotta sait qu'il ne peut offrir une pièce de choix à Conte que si Eriksen s'en va, et c'est ce qui débloquera des fonds. Conséquence, la transaction concernant Rodrigo De Paul est bloqué. Point positif, il y aurait un accord de principe pour cet été. Le seul véritable départ du club, c'est Axel Bakayoko qui a quitté le club pour rejoindre l’Étoile Rouge de Belgrade. Une séparation qui semble être d'un commun accord entre les deux parties. ®gladis32 - internazionale.fr
  12. https://www.internazionale.fr/articles/mercato-transferts/papu-gomez-objectif-du-mercato-r14023/
  13. C'est une information de dernière minute relayée par la Gazzetta dello Sport, Radja Nainggolan est sur le départ pour Cagliari. Bis repetita du dernier mercato d'hiver donc... Le président de Cagliari, Tommaso Giulini, a entamé les négociations pour ramener immédiatement le milieu belge en Sardaigne. La récente blessure de Marko Rog au sein de leur effectif, dont le temps d’indisponibilité est très incertain, a accéléré le processus. Avec un mollet récalcitrant et pas vraiment désiré par Antonio Conte, Nainggolan a vécu des derniers mois difficile au club. Pas étonnant donc de voir le joueur désireux de faire le voyage, lui qui pensait jusqu'au dernier moment rester à Cagliari lors du dernier mercato. Pour rappel, le club sarde a tout fait pour retrouver le joueur lors de la fenêtre de transfert estivale. Mais l'Inter ne voulait pas d'un nouveau prêt et n'entendait que par une transaction classique, ce qu'ils ne pouvaient pas faire financièrement. Quelques mois après, les choses ont changé et l'Inter est prête à le laisser partir en prêt sec jusqu'en juin. Les négociations vont porter sur un droit de rachat cet été notamment. Une transaction qui libère de la masse salariale, qui pourrait être utile pour l'arrivée et d'un ailier et soutien offensif cet hiver. ®gladis32 - internazionale.fr
  14. La stratégie du mercato sera esquissée ces prochains jours pendant que les joueurs sont en repos. Deux gros dossiers à gérer avant de pouvoir conclure des arrivées : Christian Eriksen et Radja Nainggolan. Autre joueur à être sur le départ, Matias Vecino. Cependant la situation est totalement différente pour lui. Il n'a pas joué depuis des mois et trouver une équipe qui se risquerait à l'acheter directement semble peu probable. Du renfort en attaque ? Ce serait un souhait de Conte, le secteur offensif doit être étayé. L'Inter observe discrètement ce qui se passe à l'Atalanta, où le point de non retour entre Papu Gomez et Gian Piero Gasperini est atteint. Gomez souhaite faire ses valises pour Milan, à quelques dizaines de kilomètres de Bergame, pour ne pas trop s'éloigner de ses habitudes. La direction ne veut pas s'immiscer trop tôt et attend des évolutions d'un côté ou de l'autre. Antonio Conte a déjà donné son approbation à l'éventuelle arrivée de l'argentin, notamment pour palier des blessures, Sanchez en tête. S'il venait, le coach pourrait à nouveau tenter le 3-4-2-1 vu à Vérone avec Lautaro et Perisic derrière Lukaku. Le croate semblait être le plus en difficulté. Même dans le classique 3-5-2, Gomez pourrait trouver sa place aux côtés de Lukaku ou de Martinez, s'il fallait faire reposer l'un des deux. Il serait sur les mêmes zones que Sanchez en tant que second attaquant - milieu offensif. Une arme de plus pour se faire plaisir d'un point de vue tactique et pour rendre plus imprévisible l'Inter. ®gladis32 - internazionale.fr
  15. "Oui Eriksen est vers la sortie. Ausilio l'a dit et je le répète aussi. Mais ce n'est pas une punition. Il a eu du mal à s'intégrer et ça ne fonctionne pas. C'est un fait objectif qui ne pénalise cependant pas son professionnalisme. De toute évidence nous devrons trouver une bonne solution." Ces propos limpides sont ceux de Beppe Marotta. Ce dernier s'expose rarement sur le mercato mais cette fois, impossible de contourner le problème : le danois quittera l'Inter en janvier. Mais pour aller où ? Le PSG est en pole position, surtout depuis le limogeage de Tuchel et la venue de l'ancien coach d'Eriksen, Mauricio Pochettino. Les deux se connaissent par cœur et ils ont fait des merveilles ensemble. Et c'est le même désir du côté de Leonardo, déjà sur cette piste depuis cet été. Pour rappel Paris avait offert du cash + Idrissa Gueye il y a quelques mois. Proposition rejetée par l'Inter et Conte, qui espéraient encore faire éclore le talent du danois, même dans le contexte tactique actuel. Raté. Sous quelle formule ? Eriksen souhaite la solution parisienne. Les hypothèses Gueye et Paredes n'emballant pas l'Inter, l'idée d'un prêt à la Mauro Icardi pourrait prendre forme. Les relations entre les deux parties sont excellentes depuis la transaction en deux temps du natif de Rosario. Un prêt qui permet d'économiser pendant cette période le salaire du joueur, tout en garantissant un an après, une rentrée d'argent pour mieux se renforcer par la suite. Eriksen pourrait donc devenir le cadeau de bienvenu des dirigeants parisiens à Pochettino. ®gladis32 - internazionale.fr
  16. Il y a un an lors du mercato hivernal, Giroud était très proche de l'Inter. Au final il a choisi de rester avec les Blues pour une saison de plus notamment en vue de l'Euro 2020. Cet Euro reporté en 2021, nous reprenons le même scénario que l'année dernière. L'attaquant de 34 ans s'annonce prêt à quitter de Chelsea. Didier Deschamps a été clair, s'il ne joue pas sa place en équipe nationale, il reste cependant dans l'optique qu'il faut qu'il joue. Cette saison Giroud n'a été titulaire qu'une seule fois, en Cup. Son agent Michael Manuello est donc au charbon pour lui trouver un club. Voici sa déclaration : "Seul un aveugle ne verrait pas que le premier choix de Frank Lampard est Tammy Abraham, et honnêtement ce n'est pas juste compte tenu de ce qu'Olivier a montré lors du finish de la saison dernière. Ce sont les choix du coach, c'est son droit. Mais alors si les choses continuent comme ça, en décembre nous nous retrouverons dans la même situation qu'en 2019." Selon Le Guardian, le joueur souhaiterait rester en Angleterre mais serait toujours ouvert à une destination italienne. Il se murmure que l'Inter aurait cette solution en tête vu la relation entre Antonio Conte et Olivier Giroud. ®gladis32 - internazionale.fr
  17. Les rumeurs vont bon train concernant la situation d'Eriksen à Milan. C'est cette fois SportMediaset qui s'y lance dans leur émission Pressing, où ils sont revenus sur l'échec d'Antonio Conte à utiliser Eriksen contre l'Atalanta. Ils y avancent une nouvelle piste, cette fois en Espagne avec le Real Madrid. Zidane considère fortement le danois alors que dans le même temps Isco est en position délicate au Real Madrid. SportMediaset parle d'un prêt des deux joueurs pour commencer, et ce dès janvier. A noter aussi que l'entourage d'Eriksen cherche également de son côté d'autres options. Des premiers contacts, notamment en Allemagne avec le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, ont déjà été pris. Le Paris Saint Germain qui est toujours à la recherche d'un milieu de qualité reste en embuscade, eux qui avaient déjà fait une approche cet été en proposant un échange cash + Idrissa Gueye. Affaire à suivre donc. ®gladis32 - internazionale.fr
  18. La fin du mercato, c'est ce lundi 5 octobre. Tout s'accélère donc pour caser, trouver un point de chute, sauver la face, refourguer, se renforcer... Vous avez saisi et nous ne sommes pas en reste à l'Inter. Petit aperçu des dernières rumeurs nous concernant. MARCOS ALONSO Les relations entre le joueur et Frank Lampard se sont totalement détériorées après son remplacement à la fin mi-temps contre West Bromwich Albion. Les blues étaient alors menés 3-0, remplacé par un efficace Azpilicueta, Chelsea a arraché le nul en fin de rencontre. Cependant l'accord est loin d'être finalisé puisque la seule solution envisagée par l'Inter reste le prêt avec droit de rachat, une formule jusqu'ici toujours rejetée par Chelsea. PIROLA Alors que des contacts le concernant avec Sassuolo était en vue pour amortir le transfert de Sensi (20M€), il semblerait que le jeune défenseur va rejoindre la Serie B et le club tout proche de Monza. Comme Antonio Conte a bloqué le transfert d'Andrea Ranocchia, il devrait trouver plus de temps de jeu ailleurs. ERIKSEN D'après le site fcinternews.it, le Paris Saint-Germain a présenté il y a peu une offre concrète pour Christian Eriksen. Leonardo a d'abord contacté l'agent du joueur, Martin Shoots, pour tenter de comprendre la situation du joueur. La proposition du club parisien comprenait une contre partie en la personne d'Idrissa Gueye, et un montant pas particulièrement significatif (toujours selon le site, ndlr). Après tout le PSG doit aussi faire attention à son budget. La réponse fut négative, Eriksen n'est pas à vendre. Une décision soutenue par Conte lui-même, qui malgré ceux qui le jugent allergique au danois et face à la possibilité de façonner Gueye, un profil qui semble plus adapté à son modulo tactique, s'oppose à cet échange. Même résultat aussi pour d'autres intermédiaires qui ont proposé à l'agent d'Eriksen la possibilité de passer en Bundesliga, notamment au Borussia Dortmund. Un signal fort donc envoyé par Conte et la direction qui considèrent Eriksen comme une pierre angulaire de l'Inter cette saison. De plus le joueur lui-même souhaite continuer et tenter de se tailler un rôle important dans l'effectif. ASAMOAH & VECINO Selon le Corriere dello Sport, plusieurs franchises de Major League Soccer ont sondé le club pour le ghanéen. En Angleterre, Reading semble aussi fortement intéressé. Pour ce qui est de Matias Vecino, rien à l'horizon alors que le joueur est toujours à l'infirmerie après son opération du ménisque. ®gladis32 – internazionale.fr
  19. Luka Jovic pourrait atterrir en Serie A avant la fermeture du mercato prévue lundi prochain. Selon le quotidien madrilène AS, l'attaquant serbe du Real Madrid évalue les propositions de trois clubs italiens : la Roma, l'Inter et le Milan dans cet ordre précis. Dernièrement, Manchester United est venue aux informations mais sans soumettre d'offre malgré s'être mis d'accord avec le joueur. Dans ce "Grand Prix D'Italie" ainsi nommé par les rédacteurs du quotidien espagnol, le club de la capitale s'est emparé de la pole position à la lumière du fait qu'hier les négociations ont connu une accélération majeure. La question du salaire est encore en suspens, bien que jugée élevée par les Giallorossi. De son coté l'Inter reste en lice, elle qui propose un package économique plus avantageux pour les deux parties. Sans négliger le Milan qui à déjà obtenu le prêt de Brahim Diaz, en provenance du Real Madrid. ®KarimGipuzcoa - internazionale.fr
  20. Arturo Vidal est désormais officiellement un joueur de l'Inter. Le milieu chilien est transféré définitivement en provenance du Futbol Club Barcelona. Voici son portrait. C'est avec des petits pas, effectués les pieds nus le plus souvent depuis Calle Anibal, que le jeune Arturo sortait de chez lui avec sa sœur et se rendait à "la cancha". Ce petit rectangle de terre qui représentait la seule distraction dans son quartier d'El Huasco, dans la commune de San Joaquin, ville de Santiago du Chili. Il lui demandait de se mettre dans les buts et s'amusait à tirer, affinant son pied droit. Des moments de joie innocente pour Arturo qui fut rapidement baptisé "Cometierra" (mangeur de terre, ndlr.). Il jouait du matin au soir et rentrait à la maison couvert de terre et de poussière de la tête au pied. "Manger la terre" est un terme qui lie Vidal à El Huasco. Cet endroit où il était tellement difficile de grandir, où l'argent est toujours une source de problèmes. Cet endroit où son histoire a commencé sur les terrains desséchés et délimités par des moitié de pneus. Un lieu qui l'a vu vivre tant de difficultés. Né en 1987, le 22 mai plus précisément (une date qui parlera à plus d'un interista), il y a un nom qui caractérise l'enfance d'Arturo, celui de Rodelindo Romàn, l'homme qui, avec son agence, faisait le ramassage des ordures et donnait du travail et de quoi manger à tant de personnes à San Joaquin, y compris le père et le grand-père d'Arturo. Un personnage presque mythologique, à un tel point que l'équipe local fut rebaptisée à son nom. C'est de cette équipe, de Rodelindo Romàn, que le parcours footballistique d'Arturo Vidal a commencé. Avec le football comme flamme et sa mère Jacquie comme point de référence dans sa vie. Récemment dans une interview, Vidal disait: "Mon idole quand j'étais petit ? Ma maman". Une idole et un point d'ancrage. Dans une situation très compliquée, il n'était pas rare qu'Arturo et ses frères reviennent à la maison sans y trouver de repas. C'est alors que, entre une course dans la poussière et un tir sur le mur du voisin, Arturo a commencé à forger son armure de guerrier, se promettant: "je deviendrai footballeur". Son premier voyage vers le centre de Colo-Colo, Vidal l'a fait à 12 ans, en bicyclette. Un voyage pour rien d'ailleurs, qui verra Arturo revenir jouer à El Huasco et toujours dans les mêmes conditions. A 11 ans il jouait déjà avec les jeunes de 15 ans. Trois ans après, un nouveau test et Colo-Colo accueille enfin Arturo. Il faut cependant le discipliner sur le terrain. Il débute en tant que défenseur, il est débordant d'énergie et a un très bon pied droit. Sa mère fait des pieds et mains pour qu'il puisse poursuivre ses rêves, lui dédie toute son énergie. Lorsqu'en 2005, le téléphone sonne, Arturo joue aux dames avec son oncle, c'est Dabrowski, l'entraîneur de Colo-Colo: "Tu viens avec l'équipe première". Il se prépare en quatrième vitesse, malgré que ses crampons à l'époque n'étaient ni neufs, ni modernes. Les premiers sous qu'il se fait, il les utilise pour amener sa mère au centre commercial, un luxe dans leur environnement. Arturo commence doucement, ses deux premières apparitions coïncident avec les deux dernières journées d'un championnat qui désigna Colo-Colo champion du Chili. Un succès qui va se multiplier les saisons suivantes. Vidal progresse, sous la coupelle de Claudio Borghi. Avec lui dans l'équipe, il y a un certain Alexis Sanchez. La transformation de Vidal ne sera pas que dans le jeu. Son aspect et son surnom vont aussi bien changer. Surnommé "Celia" comme la chanteuse cubaine Celia Cruz, il se présente un jour avec un nouveau look, une crête qui lui fera gagner le surnom de "Celia Punk". Au-dedans, cependant, rien n'a changé. Il n'avait qu'une seule option pour réussir dans la vie : le football. Tout ou rien, et cela restera ce qui définira ce "Guerriero" comme l'appelle sa mère durant sa carrière. Le Bayer Leverkusen le met sur ses tablettes en 2007 et le DS du club allemand Rudi Völler, présent au Chili pour Humberto Suazo voit Vidal jouer et le ramène en Europe. La nouvelle vie d'Arturo commence, à des milliers de kilomètres de son El Huasco natal, mais avec toujours un fort lien avec son rectangle de terre et la mentalité qu'il y a appris. Toujours lutter, toujours avoir faim de victoire. Il ne réussit pas à gagner avec le Bayer Leverkusen mais ses 4 ans en Bundesliga le forment et il finit sa dernière saison avec 13 buts à son actif. A la Juventus, il retrouve Antonio Conte, un passage-clé dans sa carrière, il gagne et devient surtout un milieu de terrain efficace, redoutable de continuité devant les buts. 7 réalisations la première année, 15 la seconde, 18 la troisième et 8 lors de sa dernière saison. Ses destinations suivantes seront le Bayern Munich et le FC Barcelone où il remportera plusieurs titres, raflant la bagatelle de 8 titres nationaux consécutifs, dans trois championnats différents. A ce palmarès en club, il ajoute notamment deux Copa America décrochées avec son Chili, deux titres qui rendront folle de joie toute une nation, des réalisations qui font de lui un symbole d'une équipe nationale totalement à l'image du pays. Voila qui est Arturo Vidal, actuel propriétaire du Rodelindo Romàn, un club qu'il a aidé à redémarrer, en finançant et en contribuant à alimenter divers projets à El Huasco. Tout cela parce que c'est là que son cœur bat le plus fort, sur le terrain, où le ballon rebondit. Le terrain où Arturo porte son armure de guerrier, pensant à sa mère Jacquie, à quand il avait faim, à quand il rentrait à la maison couvert de boue et de poussière. A partir d'aujourd'hui, Vidal sera au front pour les nerazzurri et avec les mêmes objectifs qu'il a toujours eu, combattre, se dépenser et gagner. Il devient le sixième chilien à porter le maillot de l'Inter. Le premier avec l'iconique 1+8 fut Ivan Zamorano, un autre combattant né. Après lui se sont succédé David Pizarro, Luis Jimenez, Gary Medel. Et Alexis Sanchez qu'il retrouvera sous le maillot rayé noir et bleu. Et il ne battra jamais en retraite, Vidal est arrivé. Il est à Milan et il est à l'Inter. Benvenuto Arturo ! ®Samus - internazionale.fr
  21. Il a effectué la traditionnelle visite médicale avec l'Inter mais il est destiné au Genoa. En provenance du FC Lucerne, Darian Males rejoint officiellement le club nerazzuro. Le communiqué du club suisse informe que: " Le contrat qui liait Darian Males au FC Lucerne qui courait jusqu'au 30 Juin 2022, a été rompu avec effet immédiat. Le joueur de 19 ans est transféré à l'Inter en Italie et poursuivra donc sa carrière là-bas. Il a signé un contrat pluri-annuel avec l'Inter. Les deux clubs ont décidé de ne pas divulguer les détails dudit contrat". Le club remercie aussi le joueur: " Le FC Lucerne remercie Males pour son travail et lui souhaite le meilleur pour le reste de sa carrière". ®Samus - Internazionale.fr
  22. D'abord Vidal puis Kanté. Le projet est clair mais avec embuches. Le premier est une opération financière assez simple. Pour le second c'est autre chose, il faut d'abord vendre car Chelsea semble intraitable. Pour Arturo Vidal, l'affaire semblait patiner mais selon Mundo Deportivo, le chilien aurait renoncer à sa dernière année de contrat avec le FC Barcelone, pour accélérer son passage à l'Inter. Les meilleures conditions fiscales italiennes rééquilibreront ses comptes. Il reste à savoir s'il viendra en tant que total agent libre, ou si une légère compensation sera due aux catalans, à l'image du transfert de Rakitic au FC Séville. La route semble désormais éclaircie pour son arrivée. Pour N'Golo Kanté, c'est beaucoup plus compliqué. Chelsea, qui n'a pas compté son argent sur ce mercato, n'est pas non plus le premier venu et sait ce que vaut son joueur. La demande du club londonien est claire, 50M€. Le français peut partir mais seulement à ce montant là, et de préférence un paiement non échelonné. Le oui du clan Kanté serait acté. Bien au fait qu'il n'est plus au centre du projet à Chelsea, le joueur sait que ce serait l'inverse à l'Inter où la relation est excellente avec Antonio Conte. Mais pour le voir débarquer ici, il faut dégager de la trésorerie. Et celui qui pourrait débloquer tout ça, c'est Marcelo Brozovic. Le Corriere dello Sport confirme que son agent, Miroslav Bicanic, est à Milan et aurait déjà eu une rencontre avec des représentants de l'AS Monaco. Le club entrainé par Niko Kovac semble être la seule piste concrète pour Marcelo Brozovic. Un offre initiale de 22M€ aurait déjà été rejetée, les monégasques devraient revenir à l'offensive d'ici peu. Car mis à part pour Brozovic, ça ne se bouscule pas pour les joueurs qui ont un bon de sortie : Candreva, Vecino, Joao Mario, Nainggolan etc. ®gladis32- internazionale.fr
  23. Le directeur sportif du Genoa, Daniele Faggiano, serait dans les bureaux de l'Inter pour discuter de l'avenir d'Andrea Pinamonti avec les dirigeants de l'Inter selon un rapport de Gianluca Di Marzio, expert mercato chez Sky Sports. Pinamonti a rejoint Gènes l'été dernier en provenance de l'Inter contre 18 jolis petits millions mais les deux clubs ont convenu d'un gentleman's agreement pour rapatrier le jeune attaquant Italien chez les Nerazzurri. Les deux parties seraient actuellement en discussion pour trouver une solution pour pour l'avenir du joueur de 21 ans, produit de l'académie des jeunes de L'Inter. De nombreux rapports suggèrent que le club pourrait utiliser son droit de rachat et en faire son quatrième attaquant. Lors de la saison 2019/20, Pinamonti a disputé 34 rencontres pour 7 buts et 3 passes décisives. Bonne idée selon vous ? ®Trent_FCI - internazionale.fr