Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'tuttosport'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

14 résultats trouvés

  1. Le gardien français n'est pas encore totalement remis de sa blessure, et son retour sur le terrain s'éloigne. L'inquiétude règne à l'AC Milan : le rétablissement de Mike Maignan, blessé avant la Coupe du monde, progresse lentement, et le gardien français risque désormais de manquer le match de Supercoupe contre l'Inter. Tuttosport écrit : "De l'anxiété des derniers jours du camp d'entraînement d'hiver à Dubaï, à l'alarme. Mike Maignan préoccupe l'AC Milan. En effet, l'état du mollet gauche du gardien français n'apporte pas de bonnes nouvelles et le sentiment qui se dégage de Milanello est que le retour de Maignan n'aura pas lieu le mercredi 4 janvier à Salerne lors de la reprise du championnat, mais pourrait même être reporté d'au moins deux semaines supplémentaires. Maignan pourrait donc être absent un mois de plus, risquant ainsi de manquer également la Supercoupe d'Italie contre l'Inter prévue le 18 janvier à Riad. ®Oxyred - Internazionale.fr via fcinter1908
  2. Tuttosport nous livre une statistique impitoyablement intéressante concernant les performances à domicile et à l'extérieur de l'Inter d'Inzaghi. Atalanta-Inter devrait être l'occasion pour l'équipe d'Inzaghi de se relancer pour les matches à l'extérieur où les Nerazzurri ont perdu face à la Lazio, la Juventus, l'Udinese et le Milan. Voici l'analyse de Tuttosport. "L'Inter d'Inzaghi est un rouleau compresseur chez elle. Depuis qu'Inzaghi a repris les rênes de l'équipe, donc à partir de l'été 2021, l'Inter a joué 26 matchs à domicile en championnat et a enchaîné 20 victoires, 3 nuls et 3 défaites pour une moyenne de 2,42 points par match (67 buts marqués contre 20 encaissés). Seuls le PSG et Manchester City, en Europe, ont fait mieux au cours de cette même période (Août 2021 / Novembre 2022). L'écart avec les équipes italiennes est également très net: Milan a une moyenne de 2,23, Napoli de 2,12, la Juventus et la Fiorentina de 2 (toutes les autres sont à moins de 2 points)." "En revanche, à l'extérieur l'Inter d'Inzaghi a récolté quatre défaites et seulement trois victoires en sept matchs, contre Lecce, Sassuolo et la Fiorentina, pour une moyenne de 1,29 de points par match de seulement. Elle est loin des équipes en tête de ce classement, à savoir PSG à 2,75, Naples à 2,71, Real et Barcelone à 2,57, mais également des autres équipes italiennes, Lazio, Atalanta, Roma, Milan et Juventus, toutes au-dessus de 1,30. En ne prenant en compte que les équipes qui ont participé à la Ligue des champions, seuls quatre ont jusqu'à présent réalisé une pire performance à l'extérieur que de l'Inter, à savoir Séville(1,14), Bayer Leverkusen (1), Leipzig (0,86) et de manière incroyable Liverpool (0,83)." Traduction alex_j via FCInterNews.
  3. La défaite suivie du match nul contre l'Inter sont le prélude d'une tuerie économique pour la Barça alors que le pauvre Xavi ne comprend pas ce qui lui arrive. Récit du Corriere dello Sport et de Tuttosport. Xavi aurait opté pour une punition contre l'équipe d'après le Corriere. On pouvait lire qu'"En ces heures troublées, la décision punitive a également été prise d'annuler le congé du Vendredi, initialement accordé aux joueurs. Le protégé de Guardiola a passé une nuit blanche. Incrédule pour les erreurs défensives, qualifiées d'impardonnables et graves ou de gaffes pour Piqué et de ses compagnons de garde." Après le match, l'ancien milieu de terrain a clarifié la situation. "La Ligue des champions est désormais une chimère, mieux vaut se concentrer sur la Liga, à commencer par le Clasico dimanche prochain. Le but de Lewandowski, à la fin, qui sur le plan théorique entretient encore un mince espoir, est en fait vécu comme un prolongement ironique de l'agonie." Cependant, nous pouvons nous demander si Xavi a bien mesuré l'ampleur du désastre économique annoncé. Selon Tuttosport, les Catalans avaient inclus dans les prévisions budgétaires une accession en quart de finale de la Champions comme objectif minimum. En cas d'élimination, ces 20 M€ ne pourront être récupérés qu'en remportant la Ligue Europa. La victoire finale de la Liga a également été inscrite au budget alors que Barcelone est premier avec le Real Madrid. Mais ce titre reste encore hypothétique avec un long chemin à parcourir." "Si l'on ajoute à ce panorama les dégâts institutionnels et, donc, à l'image de l'entreprise, on comprend pourquoi les cadres blaugrana, après l'enthousiasme affiché des derniers mois, froncent les sourcils. La marque Barça fonctionne et continuera de fonctionner mais quand une équipe gagne, les sponsors sont prêts à mettre quelques dizaines de millions d'euros de plus dans la balance. Ainsi, une élimination dans la Champions serait une tuerie sportive, économique et institutionnelle. La situation en Ligue des champions est pour Barcelone une demi-catastrophe. Bien sûr, si Messi revient tout serait différent, conclut Tuttosport Traduction alex_j via FCInternews et FCInter1908.
  4. Tuttosport explique pourquoi le FC Barcelone a peur. L'Inter sera suivie par 1500 supporters. Un véritable enfer, c'est ce qu'attend l'Inter à Barcelone. Depuis des jours, footballeurs, entraîneurs et managers catalans "réchauffent" le climat en vue du match de demain qui décisif pour les blaugrana. En effet, en cas de non victoire, le Barça pourra pratiquement dire pour la qualification en 8e. Ainsi, le Camp Nou s'annonce en feu et bruyant, une arme à double tranchant comme l'écrit justement Tuttosport. "Ils ont peur! Et cela peut être un avantage pour l'Inter. De nombreux indices le prouvent : les chants anti-Nerazzurri des supporters barcelonais (Dimanche, lors du match contre le Celta Vigo qu'ils ont proférés en fin de première mi-temps et avant la fin du match), l'ambiance de chasse aux sorcières créée artificiellement contre les arbitres et l'UEFA par Joan Laporta et l'aveu de Xavi qu'après la pause pour les équipes nationales, son équipe a perdu le fil du match." "La pénible victoire de Dimanche a été validée grâce aux arrêts de Ter Stegen. Cela n'a pas épargné au Barça de vives critiques pour la performance offerte. Il est possible que l'équipe ait déjà l'Inter dans sa tête, devenue l'ennemie public numéro 1 après sa victoire au Meazza. Ne pas dépasser la phase de pool de la Ligue des champions serait un échec pour un club qui a vendu des actifs importants, comme des droits TV et une partie des Studios du Barça pour financer une campagne de transferts de 150 M€ et aussi respecter les conditions du FPF." Enfin, le soutien ne manquera pas des supporters des Nerazzurri, prêts à se faire entendre dans la fosse du Camp Nou comme en 2010. L'équipe sera suivie par 1 500 fans. C'est toujours ça! Traduction alex_j via FCInter1908 et FCInterNews.
  5. Fracture nette, et à certains égards irrémédiable, entre la Curva Nord et la propriété de l'Inter. Le message "Zhang va-t'en" ou "Zhang casse toi", qui est apparu sur le profil Facebook officiel de la Nord et sur un mur près de San Siro, laisse peu de place à l'imagination. Le Corriere dello Sport, Tuttosport et La Stampa ont publié des articles expliquant la situation actuelle de l'Inter et c'est très, très chaud. Le Corriere dello Sport explique que la Curva Nord regarde avec inquiétude vers un avenir sans investissements, comme cela s'est déjà produit les étés précédents, mais Zhang, pour le moment, n'envisage pas de revenir en arrière. "Il est clair que la position de la Nord ne lui plaît pas, mais il est tout aussi évident qu'il ne changera pas ses plans. De Viale della Liberazione, il filtre que Suning ne veut pas vendre la majorité et que, via Goldman Sachs, elle cherche un partenaire pour reprendre les 30% de LionRock. Les milieux financiers assurent plutôt que Zhang n'attend que la bonne offre pour vendre. Il est donc peu probable que le changement de propriétaire devienne une réalité." Tuttosport consacre également un article sur le gros différend entre la Curva Nord et Steven Zhang. La situation du président est assez instable, surtout après que les collègues de Milano Finanza ont rapporté qu'un groupe de banques chinoises, dirigé par China Construction Bank , a déposé une demande d'annulation du procès-verbal du conseil d'administration de l'Inter avec lequel il est établi que Zhang ne reçoit aucune compensation pour son poste d'administrateur de club. Ceci fera l'objet d'un article détaillé Lundi. "Un problème qui s'ajoute à la posture très dure de la Nord. L'accusation portée contre le Suning est celle de vouloir ignorer les offres arrivées pour le club. Cela génère une situation d'impasse qui affecte le travail des dirigeants (les seuls sauvés par la Nord). L'index vise également les joueurs qui ont tenu un comportement fortement critiqué par la partie la plus chaude du Meazza, qui ont produit 'l'acquittement' partiel d'Inzaghi. Le Suning valorise le club à 1,2 B€ et vise à obtenir ce chiffre également grâce à l'approbation du projet de stade, également grâce à l'accord de propriété avec Oaktree qui lui permet de gagner du temps jusqu'en Juin 2024 tout en maintenant le club en autofinancement au vu des comptes dans le rouge; fin Octobre l'assemblée ratifiera un déficit de 140 M€. Une perspective peu réjouissante pour un supporter qui sait déjà qu'un grand joueur sera sacrifié en Janvier ou, tout au plus, d'ici le 30 Juin (Skriniar, Lautaro ou Bastoni pour les usual suspects). Par conséquent, le nouveau Gentleman Agreement avec l'Uefa n'offre pas une grande marge de manœuvre à un nouveau propriétaire qui devrait avant tout solder les comptes." Les offres de reprise de l'Inter ne manquent pas, mais les demandes de la famille Zhang sont toujours supérieures aux offres des repreneurs potentiels. La vente du club des Nerazzurri est dans l'impasse, La Stampa met en avant les raisons de cette impasse. "La question que beaucoup se posent maintenant est de savoir pourquoi Zhang ne vend pas le club puisque, depuis près de deux ans, il n'a plus été en mesure d'ajouter des ressources au club. D'autant plus qu'on ne sait pas pourquoi, face à ces offres, la vente n'arrive pas, étant donné qu'en Mai 2024 le maxi-prêt d'Oaktree Capital au Suning pour l'Inter expire. En cas de non-remboursement (très probable) Zhang perdrait l'Inter qui se retrouverait en gage au fonds californien sans aucun gain pour la Suning. Dans ce contexte, la position ferme des ultras Nerazzurri est apparue, demandant à Zhang de quitter l'Inter." "Il est probable que ce blocage de la vente soit lié aux poursuites que les banques créancières de Zhang ont intentées à Hong Kong et à Milan pour des dettes impayées pouvant atteindre 255 M$. Une poursuite intentée par la China Construction est en suspens devant le tribunal de la capitale lombarde. Il est clair que, dans ce scénario juridique, les banques créancières demanderaient immédiatement à Zhang de rendre compte du produit de la vente d'Inter, identifiant dans cet actif financier un moyen de rembourser les prêts impayés." Tous les détails là dessus Lundi. Traduction alex_j via FCInter1908.
  6. Toujours pas de nouvelles concernant l'avenir corporatif de l'Inter : malgré les rumeurs incessantes de vente et la protestation des supporters, la famille Zhang reste fermement aux commandes du club, et n'entend pas accepter d'offres trop éloignées de leurs demandes. Tuttosport tente de faire le point sur la situation, sans écarter l'hypothèse d'un changement de main non total. "D'un côté, l'idée de trouver un partenaire solide, à qui seule une part minoritaire de l'Inter devrait être vendue, pour injecter des liquidités dans le club et ainsi pouvoir rembourser le prêt d'Oaktree; avec Goldman Sachs qui continue à travailler sur le mandat de Zhang en recherchant des investisseurs potentiels. D'autre part, il y a aussi l'objectif de se retirer complètement, si une offre est jugée appropriée." "Mais qu'est-ce qui freine les choses d'avancer ? Un bilan particulièrement important qui décourage d'éventuels nouveaux repreneurs et des risques qui freinent inévitablement tout type d'opération. En effet, le club des Nerazzurri a un prix très cher : 1,2 B€. Une estimation qui s'inspire certainement de la vente récente du Milan (qui découle d'un accord entre Elliott et RedBird qui privilégie la continuité, avec le vendeur qui a prêté de l'argent à l'acheteur) et qui évidemment ne motive pas énormément les investissements, surtout si vous ne possédez pas votre propre stade." "Ensuite, voici les vicissitudes supplémentaires des propriétaires qui pourraient encore ralentir les négociations susmentionnées. Selon les sources de Milano Finanza, une série de banques chinoises, dirigées par la China Construction Bank, veulent attaquer une partie des avoirs de Steven pour récupérer les 250 M$ de prêts impayés et la caution stipulée par la China Construction Bank avec Great Matrix Ltd, une société contrôlée par Zhang (entre-temps ouvertement attaquée par la Curva Nord). Une requête a donc été présentée au tribunal de Milan pour annuler la directive du conseil d'administration de l'Inter qui établit que le numéro un des Nerazzurri n'accepte aucune compensation." Le torchon brûle entre Zhang et la CN. En effet, la colère des partisans organisés des Nerazzurri envers le président Steven Zhang ne s'est pas apaisée. La Curva Nord a affiché des banderoles avec les mots "Zhang Vattene" autour de la ville de Milan. Le post publié sur le profil Facebook 'The Scream of the North' montre les images des bannières dans les points principaux de la ville. Les slogans organisés expriment clairement et directement leur dissidence contre le Suning et le président Zhang. Traduction alex_j via FCInter1908.
  7. Selon un article publié dans Tuttosport Beppe Marotta rencontrera les joueurs cadres avant la trêve internationale, Steven Zhang reviendra à Milan pour assister au match contre la Louve et les directeurs rencontre Inzaghi demain. Beppe Marotta tiendra une réunion en face à face avec certains joueurs clés avant la fin de la trêve internationale. Cela permettra de sonder leurs sentiments alors que l'équipe cherche à inverser cette mauvaise tendance du début de saison. Les Nerazzurri ont une grande tâche devant eux après la trêve internationale alors qu'ils cherchent à se sortir de cette crise naissante après leur défaite face à l'Udinese ce Dimanche. Peu de joueurs cadres de l'équipe ont fait de leur mieux de manière cohérente alors qu'il y a également eu un sentiment d'une baisse du mental et un manque de concentration et de motivation qui a conduit l'équipe à paraître déconnectée sur le terrain. En conséquence, Marotta veut savoir comment sont mentalement Nicolo Barella, Alessandro Bastoni, Marcelo Brozovic et Milan Skriniar avant de se remettre au travail sur le terrain d'entraînement puis dans leur séquence de matches après cette trêve internationale. Steven Zhang sera de retour en Italie pour assister au choc de l'équipe de Serie A contre la Roma. Zhang avait été avec l'équipe pendant une grande partie de la seconde moitié de la saison dernière, interagissant étroitement avec l'équipe, Simone Inzaghi et les directeurs alors qu'ils ratèrent le Scudetto mais remportaient la Supercoppa Italiana et la Coppa Italia. Le président a été absent mais il a l'intention d'être de retour en Italie après la trêve internationale où il rencontrera tout le monde au sein du club. Il sera également présent au Meazza alors que les Nerazzurri affronteront la Roma. Les dirigeants de l'Inter sont toujours derrière Simone Inzaghi mais ils le rencontreront demain à la reprise de l'entraînement dans le but d'établir quel est le plan pour sortir de cette mauvaise passe. En effet, la patience des directeurs de club n'est pas infinie et ils attendent des réponses claires concernant le plan pour remettre la saison sur de bons rails. L'Inter a maintenant eu quelques jours pour réfléchir à sa défaite 3-1 contre l'Udinese, le dernier revers majeur d'une saison qui est assez loin des attentes établies par le club au début de la campagne. Demain, Inzaghi revient pour diriger l'entraînement avec les joueurs qui n'ont pas été appelés dans leur équipe nationale, et les directeurs en profiteront pour le rencontrer en personne et se faire une opinion concernant ses idées à essayer et relancer la saison après la trêve internationale. Traduction alex_j via Sempreinter.
  8. Si Denzel Dumfries, valorisé à 40M€, venait à quitter le club, Simone Inzaghi aurait déjà son successeur en tête : Manuel Lazzari. L'entraîneur de l'Inter souhaiterait que la direction s'active pour Manuel Lazzari en cas de départ du Hollandais Denzel Dumfries vers Chelsea. C'est ce que rapporte le quotidien Turinois Tuttosport : la priorité d’Inzaghi serait de retrouver le joueur de 28 ans, si vente de Dumfries il y a. Dumfries est sur les radars de Chelsea cet été, et les Blues semblent prêts à accélérer pour l'ancien capitaine du PSV. En cas de vente du piston de 26 ans, un remplaçant avec le même profil serait favorisé. Pour cela, de nombreux joueurs ont été proposés à l'Inter, comme par exemple Odriozola, du Real Madrid. Cependant, Inzaghi préférerait que le club recrute Lazzari, un joueur avec qui il a déjà travaillé, à la Lazio, durant 2 saisons. ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via SempreInter
  9. Beppe Marotta semble se fatigué des diverses contradictions ressortant du dossier Lukaku et veut conclure la signature de Paulo Dybala, selon les médias italiens. Comme rapporter par Tuttosport aujourd'hui, l'Inter est bien plus intéressée par la finalisation du deal les amenant vers Paulo Dybala, qu'elle ne l'est par l'idée de rentrer dans des négociations avec Chelsea pour Romelu Lukaku. Ce serait un transfert vraiment compliqué à conclure et le club tente de se distancer des demandes répétées de l'attaquant Belge au sujet d'un retour en Noir et Bleu. Certains rapports prétendent que le club serait prêt a abandonner la course vers Paulo Dybala pour obtenir le retour de Romelu Lukaku mais ça ne semble pas être le cas à l'heure où nous parlons. Marotta sait pertinemment qu'un autre attaquant, en plus d'Alexis Sanchez, devra être vendu si le club voulait faire signer Lukaku cet été. Comme dirait le sage : mouette and sea... ©Internazionale.fr, via Tuttosport - Traduction Trent_FCI feat. QG1989
  10. L'Inter rencontrera des visages familiers sur le banc de touche lors de chacun de ses trois prochains matches de Serie A. C'est ce que souligne le journal turinois Tuttosport, qui note que les trois prochains adversaires des Nerazzurri sont entraînés par d'anciens joueurs ou entraîneurs de l'Inter. Vendredi, l'Inter se rendra en Ligurie pour affronter Spezia, qui réalise une bonne saison sous la direction de Thiago Motta. L'ancien milieu de terrain des Nerazzurri, qui a joué un rôle clé dans le triplé européen en 2010 avant de rejoindre le PSG, a connu une première expérience difficile en tant qu'entraîneur en Serie A avec le Genoa, mais il semble avoir réussi à éloigner Spezia de la relégation cette fois-ci. Les Nerazzurri se méfieront de l'équipe de Motta malgré leur budget et leur place au classement, et ils se méfieront encore plus de leur adversaire d’après, une équipe de la Roma en forme entraînée par l'ancien coach de Motta, José Mourinho. Le tacticien portugais connait l'une des formes les plus régulières de la saison avec les Giallorossi, et il se rendra à San Siro en espérant que son équipe obtiendra un résultat contre le club qu'il a guidé vers le triplé. Après cela, les Nerazzurri joueront enfin leur match reporté contre Bologne, qui était prévu pour le 6 janvier, et ils rencontreront un autre ancien de la maison en la personne de Sinisa Mihajlovic. L'entraîneur serbe est actuellement à l'hôpital, mais s'il est en mesure d'apparaître sur le banc de touche, il affrontera une équipe pour laquelle il a joué et dont il a été l'entraîneur adjoint sous Roberto Mancini. ®Oxyred - Internazionale.fr Via SempreInter
  11. L'Inter a offert le défenseur Federico Dimarco au Torino, en plus d'une certaine somme d'argent pour amener Gleison Bremer à Appiano Gentile cet été. C'est ce que rapporte le quotidien Turinois Tuttosport, qui indique que les Nerazzurri ont fait une offre incluant l'Italien Dimarco, au côté de 15 millions d'euros. L'Inter est le club qui a bougé le plus vite pour Bremer, le Brésilien étant suivi de près par la Juventus, le Milan, le Napoli, mais aussi par d'autres cadors étrangers, tels que le Bayern Munich ou bien des équipes de Premier League. Les dirigeants Interistes ont même d'ors et déjà fait une offre aux Granata, avec l'espoir de dépasser la concurrence avant que celle-ci ne puisse répliquer. De son côté, Dimarco a déjà travaillé avec l'entraîneur du Torino, Ivan Jurić, durant 2 saisons, en prêt, au Hellas Vérone. Les Nerazzurri espèrent que ces antécédents suffiront à convaincre le Toro de lâcher sa muraille Brésilienne. ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via SempreInter
  12. L'ancien attaquant légendaire de l'Inter, Ian Rush, estime que l'Inter a les qualités nécessaires pour affronter son ancienne équipe en Ligue des champions, même si les Reds sont favoris. S'adressant dans une interview au journal turinois Tuttosport, le Gallois a souligné que le style de jeu offensif des Nerazzurri peut faire d'eux un adversaire à la hauteur des huitièmes de finale. L'Inter devra faire face à l'une des attaques les plus prolifiques d'Europe lorsqu'il affrontera Liverpool, et il sait que le fait que les Reds jouent en Premier League semaine après semaine a fait d'eux une équipe au rythme très soutenu et intense. Cependant, les Nerazzurri ont eux-mêmes montré leur capacité à jouer le jeu à un rythme très rapide et avec une grande proactivité, et Rush pense que cela est important pour leur donner une chance contre son ancienne équipe Liverpool. "Les Nerazzurri jouent comme les meilleures équipes anglaises, toujours en attaque", a-t-il déclaré. "Leur marque de football est vraiment agréable à voir". "Le fait est que les champions italiens sont plus forts en attaque qu'en défense", a-t-il ajouté, "quelque chose qui s'applique également à Liverpool, cela me fait penser que ce sera un match amusant et spectaculaire." "L'Inter est la meilleure équipe du football italien, lors du dernier tour de Serie A, les Nerazzurri ont obtenu un bon match nul à Naples", a-t-il poursuivi. Rush a prédit que "demain soir sera un match très disputé, même si Liverpool est dans une bonne veine, ce ne sera pas facile pour les Reds." En ce qui concerne les favoris pour le match, il a déclaré que "En regardant les résultats les plus récents, à l'heure actuelle, je dirais Liverpool. 60% à 40% pour les garçons de Klopp". Sur qui, selon lui, pourrait être décisif pour l'Inter, Rush a nommé "Dzeko : il a marqué contre Naples et est en bonne forme, mais Lautaro sait aussi ce qu'il fait. Et évidemment Alexis Sanchez." Pour Liverpool, il s'attend à ce que l'homme de danger soit "Salah. Mo voudra montrer qu'il est à nouveau un joueur de classe mondiale. Il est en forme, nous savons tous ce dont il est capable, il sera certainement un danger pour la défense de l'Inter." Rush a poursuivi en disant que "j'apprécie vraiment la façon dont l'Inter joue. Klopp et Guardiola sont des exemples de managers bien considérés par les gens pour la façon dont ils entraînent leurs équipes, mais surtout pour leur style de jeu. Inzaghi doit être dans la même classe". Quant à savoir s'il considère que l'Inter ou son ancienne équipe, la Juventus, est plus forte en Serie A, Rush a analysé que "Probablement les Nerazzurri, mais la saison prochaine, ce ne sera pas comme ça, les Bianconeri reviendront se battre pour le titre." ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter
  13. Les Nerazzuri ne sont pas encore prêts à répondre aux exigences salariales de Marcelo Brozovic alors qu'ils cherchent à s'entendre sur une prolongation de contrat avec leur milieu de terrain. Selon le journal turinois Tuttosport, le club est prêt à offrir jusqu'à 5,5 millions d'euros nets par saison alors que le joueur de 28 ans réclame toujours 7 millions d'euros. Les Nerazzurri doivent tenir une réunion sur la situation contractuelle du Croate, aucun accord n'ayant encore été trouvé pour prolonger son contrat qui expire à la fin du mois de juin 2022. Assurer l'avenir du milieu croate est une priorité pour les Nerazzurri, mais il reste à voir s'ils y parviendront étant donné la distance financière qui sépare encore les deux parties. Les Nerazzurri pourraient atteindre un montant avoisinant les 6 à 6,5 millions d'euros nets par saison en incluant des bonus relativement faciles à obtenir. Il reste à voir si cela sera suffisant pour convaincre le milieu de terrain et son entourage. ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter
  14. Le Directeur Général de Sassuolo, Giovanni Carnevali, a clairement indiqué qu'il ne s'attend pas à ce que les attaquants Gianluca Scamacca et Giacomo Raspadori, ciblés par l’Inter, quittent les Neroverdi en janvier. Dans une interview pour le journal turinois Tuttosport, le dirigeant des Neroverdi a affirmé l'engagement du club à conserver ses joueurs au moins jusqu'à la fin de la saison. Scamacca et Raspadori sont tous deux des cibles à long terme pour les Nerazzurri, ayant été étroitement liés au club cet été avant de passer à d'autres joueurs. L'Inter, qui n'a pas perdu tout intérêt pour les deux jeunes italiens, pourrait chercher à s'en prendre à l'un d'entre eux dès le mercato hivernal. Cependant, Carnevali a clairement indiqué qu'aucun des deux n'était considéré transférable par le club en janvier. "C'est vrai, j'ai parlé des deux avec Marotta", a-t-il déclaré. "Avec Cherubini (Directeurs sportif de la Juventus) non, du moins pour l'instant. Ils ne bougeront certainement pas en janvier. On verra en été. Le principe est le même : nous sommes prêts à vendre nos bijoux aux grands clubs, mais seulement si les offres sont satisfaisantes." Il a également donné son avis sur le Derby d’Italia en déclarant : "Ce que je pense du penalty ? Qu'ils ont eu de la chance. Même si, pour être honnête, ils l'ont mérité en seconde période. Espérons que la Juventus n'a pas eu de chance à San Siro." ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...