Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'udinese'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Inter Stats fait son grand retour après la victoire de l’Inter sur le terrain de la Fiorentina. Voici la mise à jour des informations communiquée par l’Inter sur son site officiel: "La victoire Nerazzurra sur le terrain de la Fiorentina certifie l’excellent début de saison de l’équipe d’Inzaghi qui a récolté 13 points en 5 matchs de championnat. Ce succès a été conquis via une preuve de maturité à la reprise. Les buts ont été inscrits par Darmian, Dzeko et Perisic." 1500 Il s’agit du nombre de victoires, dans son Histoire, engrangée par l’Inter en Serie A, victoires sur tapis vert inclus. Les Nerazzurri ont atteint ce palier en 91 années 11 mois et 15 jours, depuis le 06 octobre 1929 face à Livourne 24 En prenant en considération les cinq rencontres de ce début de championnat, additionnées au 19 derniers matchs de la saison dernière, soit le 0-0 du 23 janvier 2021 face à l’Udinese, L'Inter est également parvenu à égaler son record historique d’inscrire au moins un but à chaque match dans la compétition. Le précédent record de 24 rencontres consécutives remonte à la saison 1949/1950 avec une Inter entraînée par Giulio Cappelli. 18 buts en 5 matchs : 11 buteurs différents L’Inter est une vraie coopérative en matière de buts en présentant une statistique record : Avec les trois buts inscrits à Florence, le club égale son meilleur départ dans la compétition en Serie A. Il faut également remonter à la saison 1960/1961 pour retrouver trace d’une telle pluie de buts : 18 également. L’Inter a commencé cette saison en infligeant: 4 buts au Genoa 3 buts à l’Hellas Vérone 2 buts à la Sampdoria 6 buts à Bologne 3 buts à la Fiorentina Le club dispose, à présent, de 11 buteurs différents avec les arrivées d’Ivan Perisic et Matteo Darmian sur le tableau de chasse. Edin Dzeko domine ce classement, avec déjà, 4 flèches à son compteur: Dzeko 4 Lautaro 3 Correa 2 Skriniar 2 Barella 1 Vidal 1 Vecino 1 Perisic 1 Darmian 1 Çalhanoğlu 1 Dimarco 1 Il faut remonter à la saison 2017/2018 pour retrouver la trace d’un meilleur début de tournoi pour Edin Dzeko (6 buts en 5 matchs). Le Saviez-vous ? La Fiorentina est l’une des victimes préférée d’Hakan Çalhanoğlu qui est impliqué dans 8 buts en Serie A (4 buts et 4 assits) Ivan Perisic aime également se taper Florence, lui qui lui a déjà mis 5 cartouches en Serie A. Son meilleur score est face au Chievo Verone (7 buts inscrits) Grâce à sa passe décisive à Matteo Darmian, Nicolò Barella est devenu le premier joueur de l’Inter à prendre part à au moins un buts lors des cinq premières journées de Serie A. Il faut remonter à la saison 2007/2008 avec un certain Zlatan Ibrahimovic pour trouver mieux: Avec 7 passes décisives. Pour cette saison et en comparaison sur le Big-5 européen, seul Paul Pogba fait mieux que le champions d’Europe Italien : 7 passes décisives pour le français contre 4 pour l’Italien Awesome ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. En effet, l’Inter propose sur son site officiel "Inter Stats", soit un condensé d’informations comme on les aime. Voici les analyses publiées après la victoire 6-1 sur Bologne : "Six buts inscrits, cinq buteurs, une longue liste de protagonistes et surtout trois points d’engrangés qui permettent à l’Inter d’atteindre les 10 points au classement après 4 journées de championnat. Face à Bologne, l’Inter s’est relancée en proposant une prestation typique aux grandes équipes, avec faim et qualité" Dans le signe de la continuité "Pour la première fois en Serie A, Lautaro a marqué lors de 4 rencontres consécutives. De son denier but, face à l’Udinese lors de la dernière journée de la saison écoulée, aux trois buts inscrits cette saison face à l’Hellas Vérone, la Sampdoria et Bologne." "Cette continuité se ressent aussi dans le nombre de buts inscrits par l’équipe : L’Inter a marqué lors de ses 23 dernières rencontres de Serie A. Pour trouver mieux, il faut remonter à 1950 avec le palier de 24 rencontres atteint." "L’Inter a inscrit toujours aussi inscrit au moins trois buts lors de ses cinq derniers matchs à domicile en Serie A. Le record remonte à 2011 avec une série de six matchs." Le Doublé de Dzeko "En rentrant à la demi-heure de jeu à la place de l’infortuné Joaquim Correa, Edin Dzeko a marqué la rencontre de son empreinte en inscrivant son premier doublé sous le maillot interiste. Il s’agit de son 17ème doublé en Serie A. Le précédent remonte au mois d’octobre 2020 face à Benevento." 15 buts en 4 matchs avec 9 buteurs différents "Avec 6 buts inscrit contre Bologne, l’Inter a déjà atteint en 4 journées de championnat le palier des 15 buts inscrits. On retrouve 9 buteurs différents Dzeko (3) Lautaro Martinez (3), Skriniar (2), Correa (2), Vidal (1), Çalhanoğlu(1), Dimarco (1), Vecino (1), Barella (1)." En avoir dans la tête "Nicolò Barella s’est montré, lors des quatre dernières rencontres de Serie A, décisif en étant impliqué à chaque fois dans un but: Il s’agit de sa meilleure série." "Face à Bologne, Milan Skriniar a inscrit son second but de la tête. Depuis son arrivée en Serie A. Six des sept derniers buts du défenseur slovaque ont d’ailleurs été tous inscrit de la tête." Appréciez-vous ce style de statistiques ? Souhaitez-vous les voir apparaître de façon régulière sur le site ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. L’Inter et Samir Handanovic vivent une très belle histoire d’amour depuis l’été 2012: Entre victoire, défaite, record personnel et désillusions, le Capitaine de l’Inter en est à présent à sa dixième saison. Le gardien slovène s’est livré à cœur ouvert dans une longue interview à Tuttosport Passé, Présent et Futur "Parfois, je me considère comme le Bukowski des gardiens de buts: Je ne bois pas, je ne fume pas, mais comme lui, je suis une personne directe, si je dois dire quelque chose à quelqu’un, je vais droit au but." Samir, depuis lors de votre premier jour Pinzolo vous aviez déclaré qu’arriver à l’Inter était comme débuter l’Université : Le lauréat doit-il se présenter avec le brassard de capitaine ou avec le Scudetto ? "Ben, le brassard de Capitaine et le Scudetto sont des Masters, le lauréat y est parvenu en traversant les moments de transition difficiles que le club a connu ces dernières années : C’était un parcours de croissance et il était difficile de savoir combien de temps il allait prendre afin de finalement trouver l’épanouissement" Vous aviez opté pour l’Inter pour gagner. Avez-vous une justification pour expliquer pourquoi vous avez mis autant de temps pour y parvenir ? "J’y suis parvenu après neuf ans et l’Inter et moi, nous nous sommes choisi, cela a mis du temps car dans le sport, il n’y a pas de mathématique, et évidemment, il y avait quelqu’un de bien meilleur que nous. Nous sommes aussi retourné en Ligue des Champions en y mettant le temps, car pour un club tel que l’Inter, il doit s’agir de l’objectif minimum. Pour gagner, il faut toutefois tant de choses : Des bonnes personnes et une ligne de conduite claire et respectée par tous." Viennes, le 13 février 2019, vous montez sur le terrain le Brassard de Capitaine pour la toute première fois, et la Curva hurlait votre nom, qu’avez-vous pensé à ce moment-là ? "Je me sentais léger, malgré la responsabilité que représente le fait de porter le brassard. C’est un brassard qui a du poids pour celui qui le porte, car on ne peut écrire que quelques pages d’histoire, mais l’Inter reste ensuite." Samir a aussi été interrogé sur l’écroulement de Milan, une situation similaire à ce qu’il a connu lorsque l’Udinese a perdu Sanchez, Inler et Zapata, pourtant l’Udinese était parvenu à faire mieux que l’année précédente Une situation qui semble comparable à celle que traverse l’Inter d’aujourd’hui..... "Ces dernières années, nous nous sommes construit avec un certain type de mentalité qui ne doit pas être mis de côté suite au départ de seulement deux joueurs de qualité. L’Inter a remporté le Triplé après le départ d’Ibrahimovic, la Lazio a, aussi en son temps, a remporté le Scudetto après le départ de Vieri. Ce sont de très grand champions, soyons d’accord, mais cela confirme bien que c’est le groupe qui vous fait aller de l’avant et que vous ne dépendez pas que d’un seul ou de deux joueurs." Aller sur le terrain avec le Scudetto sur le torse augmente-t ’il la responsabilité ou est-ce qu’il vous apporte plus de sérénité ? "Je répète le concept : affronter une équipe qui a gagné peut augmenter la motivation de l’adversaire. Nous, nous devons uniquement penser à monter sur le terrain en pensant à répéter ce que l’on a préparé." Comparé au passé, les adversaires vous observent-ils différemment ? "C’est sûr, mais c'’est déjà le cas depuis deux-trois saisons. Celui qui nous fait face comprend qu’il affronte une équipe forte. Je comprenais cela au temps où j’étais à l’Udinese et que nous faisions face à l’Inter. Aujourd’hui, il se passe exactement la même chose avec ceux que nous rencontrons." Etes-vous surprise par le faux départ de la Juve ? "Non, car nous parlons simplement de deux matchs très différents pour eux. Au mois d’août, nous pratiquons un football différent comparé à celui du reste de la saison. Pour nous, c’était important de renouer avec la victoire pour retrouver les certitudes dont nous disposions. Le Calcio débute vraiment maintenant." Avec tout ce qui s’est passé, avez-vous encore besoin de réponses de la part du terrain ? "Non, car lorsque je regarde autour de moi dans le vestiaire, je vois tellement de joueurs de qualité et sérieux. C’est une équipe qui peut et qui doit continuer à gagner. Je ne sais pas si nous sommes plus ou moins fort comparé à la saison écoulée, mais nous sommes certainement bien plus complet, nous avons aussi bien plus d’expérience." Vous avez mis un terme à une obsession, celle de renouer avec la victoire, place à présent à une autre : Passer la phase de groupe en Ligue des Champions : Que vous ont enseigné les désillusions de ces dernières années ? "Nous chercherons à démontrer sur le terrain toutes ces choses que nous ont enseigné ces désillusions, cela ne sert à rien de parler." Peut-être que l’expérience peut un peu plus vous aider ? "Mais nous étions arrivés lors de la dernière journée, avec notre destin entre les mains: Ce qui compte au final, c’est un certain point: Il nous a toujours manqué ce petit rien qui fait que nous ne parvenions pas à centrer l’objectif." Quel est l’héritage que vous a laissé Antonio Conte ? "Nous, joueurs, devons seulement le remercier, même si nous n’avons seulement vécu que deux saisons avec lui. Ce qui m’a marqué le plus, c’est la mentalité qu’il nous a apporté et je crois que c’est le pas le plus important que nous avons réalisé. Conte est une personne qui s’extasie le plus lorsqu’il parle de son équipe, et qui sait aussi toucher ses joueurs, il ne manque jamais l’instant lorsqu’il faut te dire les choses." Quelle chose ajoute Inzaghi ? "Nous sommes reparti avec le 3-5-2, tant de bonnes choses sont restées et il a mis ses idées en place en expliquant comment il était possible d’améliorer les choses pour grandir encore plus." Vous ,et d’autres à la Lazio, l’ont connu aussi en tant que coéquipier sur le terrain..... "Il était sympathique, c’était un grand homme du vestiaire. Cela m’a fait une certaine impression de le retrouver en tant qu’entraîneur." Est-il toujours aussi studieux que lorsqu’il était sur le terrain ? "Oui, sa méthode de travail n’a jamais changé. Elle a seulement un peu évolué." Comment vivez-vous vos fautes ? "Il faut un certain temps pour digérer les défaites et les erreurs, mais tout doit être fait de la bonne manière : Si tu commets une erreur, cela veut dire que tu es humain. Je suis un grand garçon maintenant : j'ai 37 ans et personne ne doit m'expliquer quand j'ai commis une erreur, car j’en ai bien conscience. Ensuite, sous la peau, il y a du sang et c’est normal : C’est mieux si tu l’emportes après une erreur.....Tu ne dois plus t’en soucier en suite." Avez-vous déjà pensé à ce que vous ferez après avoir raccroché ? "Je veux rester dans le football et tenter de devenir entraîneurs." Avez-vous des modèles ? "Je me dois de prendre des choses d’un peu tout le monde pour me faire une idée, c’est important." Samir, vous êtes en fin de contrat et on entend et on lit qu’Onana et d’autres peuvent devenir vos potentiels héritiers, est-ce compliqué, est-ce que cela vous motive, ou est-ce que cela fait partie du jeu ? "Cela fait partie du jeu, ce sont des choses qui arrivent et il faut faire preuve d’ouverture sur tout cela, et même, c’est normal. Je me sens encore bien, je me diverti, je vis pour le football qui est ma passion. Je le pense encore aujourd’hui, nous verrons pour l’avenir, le plus important est que l’Inter atteigne ses objectifs." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. En effet, la relève de Samir Handanovic reste l’une des problématiques à résoudre pour l’Inter. Si Juan Musso était donné favori, la demande économique de l’Udinese force l’Inter à revoir sa copie et à virer sur une autre cible Révélation de Tuttosport "Musso envolé, pour des raisons de couts élevés, le nouveau nom est celui de Dragowski de la Fiorentina" Le chaos régnant à Florence suite au départ de Gattuso a congelé toute négociation, mais l’Inter n’a pas l’intention d’abandonner sa prise et elle souhaiterait s'offrir le gardien polonais avec l’insertion de contreparties technique pour en faire diminuer la valeur, 20 millions d’euros selon la Viola, en proposant un échange. Le joueur visé se nomme Stefano Sensi, mais le joueur, a plus forte raison depuis le malaise d’Eriksen, devrait être évalué par Inzaghi. Mais sa situation reste très instable étant donné qu’il dispose d’une valeur similaire à celle du portier. "Un échange sec entre les deux parties pourrait permettre à l’Inter d’atteindre son objectif, mais l’Inter dispose aussi d’autres joueurs qu’elle pourrait insérer tel que Ionut Radu, qui évidemment, serait barré à Milan. Il ne faut pas oublier également le défenseur belge Vanheusden qui est destiné à revenir en Nerazzurro et qui avait été approché par la Fiorentina l’été dernier." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Outre l’aspect sportif, la Serie A 2020/2021 a mis en avant un verdict également géographique : Pour la première fois depuis 2005, et pour la seconde fois dans l’absolu, 4 équipes du Nord de l’Italie se sont qualifiées ensemble pour la prochaine Ligue des Champions Lors de la saison 2021/2022, l’Italie va être représentée, dans la plus prestigieuse des Coupes d’Europe par l’Inter, le Milan Ac, l’Atalanta et la Juventus. Soit : Deux milanais, un bergamasque, et un turinois. Il faut remonter en 2005 pour retrouver trace d’’une situation similaire avec l’Udinese de Luciano Spalletti qui s’était invité à la table des trois clubs italiens les plus titrés, celle-ci étant parvenu à arracher la quatrième place à la Sampdoria. Les Friulani, quatrième en Championnat, avaient été reversé en préliminaires et ils étaient parvenu à prendre le meilleur sur le Sporting Lisbonne pour accéder à la phase de groupe de l’édition 2005/2006. En 2008/2009, les trois grands d’Italie s’étaient qualifiés également pour la saison suivante tous ensemble, mais cette-fois-là, ils furent accompagné par une équipe du Centre de l’Italie : La Fiorentina qui s’était qualifié en prenant le meilleur, sur base des confrontations directes, sur le Genoa. La Viola s’était aussi offerte le Sporting de Lisbonne pour se qualifier à la phase de groupe lors de la saison 2009/2010 Après la saison 2009/2010, la tendance commence à changer : si Turin reste une base fixe, grâce à la Juventus, qui a participé à chaque édition depuis la saison 2012, Milan s’était effondré dès 2014 : L’Ac Milan n’ayant plus participé à la compétition depuis 2014, alors que l’Inter retrouvait la Coupe aux Grandes Oreilles à partir de 2018 aux dépens de la Lazio L’absence des milanais fut compensé par les deux grandes équipes du Centre-Sud, soit la Roma (remplacée à une seule reprise par la Lazio) et le Napoli, qui se classait régulièrement en étant second, voir troisième. Le tout avant la prodigieuse ascension de l’Atalanta, et la renaissance de Milan! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Une journée de fête pour l'Inter, sacré Championne pour une 19e fois. Une foule en train de faire la fête. Célébrer, c'est encore mieux ensemble; à mesure que nous la partageons, la joie ne fait que croître. Nous l'avons tous mérité, mais surtout les fans: nous sommes champions d'Italie. Inter vs Udinese n'était pas seulement un match, mais une démonstration partagée de notre Monde-Inter : véritable, spontané, sincère. Nous avons manqué de cette proximité, de ce bruit, de ces chants, de ces bannières et de ces applaudissements. Nous avons manqué de ces fans rendant hommage à ce miraculeux Scudetto. Et donc, il y avait une foule inévitable à l'extérieur du Meazza, alors que l'entraîneur de l'équipe arrivait pour célébrer le triomphe à l'entrée du stade. Des milliers de supporters attendaient, faisant un retour opportun, pour immortaliser ce moment historique qu'est le 19e Scudetto de l'Inter avec l'équipe. Inter vs Udinese lui-même est devenu un long compte à rebours avant la levée de la coupe. Le match devait être joué sur les soundtracks des fans capables de chanter aussi fort que jamais, qui résonnait des sièges du Meazza jusqu'à la ville, donnant aux joueurs locaux une énergie supplémentaire. Même si le Scudetto fut notre il y a 3 semaines, il a été honoré dans une bonne mesure en ce jour de fête. Et ce sentiment de fête s'est traduit sur le terrain. Comme toujours, l'Inter a joué jusqu'au bout chez elle. Champions à la mort, battant l'Udinese 5-1 ici le dernier jour de la saison. Young, Eriksen, Martinez, Perisic et Lukaku ont inscrit les derniers buts de la saison, l'Inter terminant avec 91 points. De plus, les hommes de Conte ont inscrit une saison à plus de 100 buts (101 marqués au total, 89 en Serie A) et ont désormais battu tous leurs adversaires en Serie A au moins une fois cette saison. Avant le match, un message spécial a été envoyé par le Club: une note à tous les agents de santé qui se mettent en danger en première ligne dans la lutte contre le COVID-19. ''Médecins et infirmières: vous êtes les champions d'Italie. Merci pour tout ce que vous avez fait.'' Puis, comme toujours, tout était à propos de l'Inter. Dans un match qui n'a pas été joué avec les rythmes les plus élevés, la Curva a poussé l'équipe depuis les tribunes comme lors d'un gala, avec le tambour du Meazza. Le galop de l'Inter vers la ligne d'arrivée a été parsemé de football brillant et de touches élégantes ainsi que d'échanges enflammés voire illégaux. Surtout, les applaudissements étaient là pour être entendus et vus, accompagnant la 28e victoire des Nerazzurri de la saison. Le petit piqué de Young sur le gardien sortant dans ses pieds a bien commencé le match, son premier but de la saison et le 17e buteur différent de l'Inter en 2020/2021. Son but a vraiment dégonflé la résistance de l'Udinese dès le début, les visiteurs n'ayant pas pu arrêter les rafales des hôtes, emmenés par Gagliardini et Vecino au milieu du terrain: rapide, vif, pénétrant. Inter a obtenu un coup franc au bord de la surface à peine quelques minutes après que Sensi ait été remplacé à cause d'une blessure à l'adducteur par Eriksen. C'était une position parfaite pour le Danois qui a marqué le deuxième des Nerazzurri, via une déviation du mur. L'Inter ne s'est pas contenté de mener 2-0 à la pause, et la performance imparable de Lautaro, avec des compétences, des dribbles et des efforts au but, symbolisait cela. Son but, pour 3-0, est venu d'un penalty après que Hakimi ait été découpé dans la surface alors qu'il arrivait sur la droite. Un but pour l'Argentin, qui a célébré avec Hakimi avant qu'ils ne soient tous les deux remplacés. Le match s'est poursuivi dans cette veine en seconde période et, alors que le soleil s'abattait sur le stade, Perisic a encore éclairé l'après-midi avec un brillant brossé de son pied droit. Enfin, Romelu, à ne pas oublier, s'est impliqué: le lob de Sanchez a frappé le poteau et, plutôt fortuitement, a rebondi sur Lukaku puis dedans. Le penalty de Pereyra a battu Padelli lors de sa première apparition du saison, mais n'a pas eu d'impact pour effacer les 5 buts de l'Inter. Le moment est venu pour rien d'autre que des célébrations, pour marquer le statut de l'Inter en tant que Championne d'Italie - avec leurs supporters! Données du Match INTER (3-5-2) : 1 Handanovic (27 Padelli 46 '); 33 D'Ambrosio, 13 Ranocchia, 95 Bastoni; 2 Hakimi (14 Perisic 57 '), 8 Vecino, 5 Gagliardini, 12 Sensi (24 Eriksen 39'), 15 Young; 99 Pinamonti (7 Sanchez 66 '), 10 Lautaro (9 Lukaku 57'). Remplaçants non utilisés : 97 Radu, 6 de Vrij, 22 Vidal, 23 Barella, 37 Skriniar. Entraîneur : Antonio Conte. UDINESE (3-5-2) : 1 Musso (31 Gasparini 88 '); 50 Becao, 14 Bonifazi, 3 Samir; 16 Molina, 19 Larsen, 90 Zeegelar (45 Forestieri 59 '), 11 Walace (64 Palumbo 88'), 10 De Paul (6 Makengo 69 '), 16 Molina; 37 Pereyra, 7 Okaka (32 Llorente 59 '). Remplaçants non utilisés :, 96 Scuffet, 5 Ouwejan, 24 Battistella, 65 Rigo, 68 Basha. Entraîneur : Luca Gotti. Buteurs : 7 'Young (I), 44' Eriksen (I), 55 'Lautaro (I) pen, 64' Perisic (I), 72 'Lukaku (I), 79' Pereyra (U) pen Cartons : Lautaro (I) Extra time : 2 '- 0' Arbitre : Volpi. Assistants : L. Rossi, Perrotti. 4e arbitre : Amabile. VAR : Banti. Assistant VAR : Vivenzi.
  7. Les Champions d'Italie disputeront demain leur dernier match de la saison 2020/21, après quoi ils soulèveront le trophée sur le terrain. Citations du coach à la veille de la confrontation. APPIANO GENTILE. L'Inter accueillera demain l'Udinese pour la 38e journée et, après le match, soulèvera le trophée sur le terrain du Meazza. À la veille du match, l'entraîneur Antonio Conte s'est tourné vers Inter TV. Après avoir remporté le Scudetto et avoir eu une saison incroyable, il n'y a qu'un dernier coup de pouce pour terminer la saison en beauté. "Nous devons juste affronter l'Udinese, qui est une très bonne équipe, et nous devrons le trouver en nous-mêmes pour tout donner et terminer la saison en beauté. Nous soulevons le trophée demain et voulons le faire de suite sur le fruit d'une bonne performance." Il y aura un millier de personnes au stade demain pour voir le trophée être soulevé, c'est un bon signe après une période difficile pour l'Italie et pour le monde. Combien avez-vous manqué aux fans qui, malgré la distance, ont toujours soutenu l'équipe? "C'est un signe que nous ouvrons de nouveau, comme nous l'avons déjà vu pour la Coppa Italia et nous le verrons pour l'Euro. Ce sera brillant demain, n'oublions pas que nous travaillons tous dans le but de rendre nos fans fiers. Les supporters sont si importants pour le football et nous espérons les retrouver bientôt à nos côtés." L'Udinese est sauvée et voudra faire bonne impression demain. À quel genre de match vous attendez-vous? "L'Udinese est une équipe très bonne et physique. Ils sont forts en défense, ne cèdent pas beaucoup d'espace et contre-attaquent bien. Nous nous attendons à un match difficile, aussi parce qu'ils ne viendront pas seulement au Meazza pour faire de la figuration mais pour affronter les nouveaux Champions d'Italie et essayer de faire de leur mieux.'' Depuis la phase retour, l'Inter a gagné 15 fois, fait match nul deux fois et perdu à une seule occasion. Ce sont des chiffres importants qui ont fait la différence dans la course du Scudetto. "Lorsque vous remportez le Scudetto, c'est parce que vous avez fait quelque chose de spécial et d'extraordinaire, quelque chose de plus que les autres. Je pense que les chiffres sont importants car ils montrent quel genre de saison nous avons eu." Dans quelle mesure êtes-vous satisfait des progrès de vos joueurs au cours des deux dernières années? ''Certes, tous les joueurs ont fait beaucoup de progrès, non seulement sur le plan technique / tactique mais aussi au niveau de leur mentalité. En travaillant dur, ils se sont beaucoup améliorés. Désormais, ce sont des joueurs qui ont gagné et, par conséquent, savent ce qu'ils doivent faire pour continuer à gagner.''
  8. "La Tifoserie de l’Inter a préannoncé une manifestation de soutien à l’équipe à l’occasion de la dernière journée de championnat, au terme duquel, il est prévu de lui consigner la Coupe des Champions d’Italie" - Telle est la note de la Préfecture de Milan précisant qu’au siège du Comité Provincial pour l’Ordre et la Sécurité Publique en date du 20 mai 2021, celle-ci a décidé de valider les festivités! La Préfecture a fait savoir qu’à la suite de sa réunion, que des mesures d’accompagnement ont été identifiées, à l’instar de ce qu’il s’est passé le 8 mai dernier : Près du Giuseppe Meazza, une aire délimitée de 19.000 m² a été consentie pour accueillir 4.500 tifosi. La Préfecture fait savoir que certains accès seront limités à la circulation et au stationnement. Ceux-ci seront communiqué de la façon la plus appropriée par l’Administration Communale. La vente d’alcool et l’administration d’alcool en verre ou en canette sera interdite de 10 à 20h, à l’exception des établissements de restaurations. Une mesure similaire sera effective dans la zone du Duomo de 14 à 20h, pour l’occasion la plus belle place milanaise se verra donnée d’équipe de forces de l’ordre habituée dans la prévention anti-brassage Un dirigeable de sortie ! En effet, Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, le Ciel du quartier de San Siro sera teinté de Nerazzurro avec la présence d’un ballon dirigeable de 15 mètres de long ! Celui-ci ayant obtenu la permission de l’Enac "Il s’élèvera au-dessus du Troisième anneau du Meazza, soit à une soixantaine de mètre du sol et il sera visible à des kilomètres à la ronde. Il s’agira d’une Comète qui indiquera aux Tifosi le lieu de la fête !" Le Programme de la journée communiqué par la Curva Nord 9.00 – Début de la distribution du matériel festif et ouverture du Baretto 10.30 – Ouverture de l’Aire Food "Angelo Moratti" 11.30 – Concentration de banderoles devant l’entrée Zéro : Sont convié tous ceux qui disposent de Drapeaux de très grande tailles, même à titre personnel 12.30 – Distribution des drapeaux le long de la route pour former un couloir qu’empruntera l’équipe à son arrivée +/-13.00 - Bienvenue les Champions! (Nous les saluerons encore à l’arrivée des Cars) 15.00 – Tous avec la Nord pour soutenir l’Equipe 16.00 – Enrôlement Nerazzurro du Stade : Les Drapeaux seront disposé tout le long du périmètre du Stade pour offrir un cadre unique 17.00 – Tous devant la Tour 4, à pied, pour l’arrivée du Scudetto Va y avoir du sport ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Cette semaine, qui est placée sous le signe des festivités liées au Scudetto va marquer un tournant pour l’histoire de l’Inter. En effet, comme le révèle Calcio&Finanza, le futur des prochains mois de l’Inter va se dessiner également Sur le plan du financement, C&F relaye la Gazzetta Dello Sport en confirmant l’accélération de la négociation menant à Oaktree, ce dernier ayant définitivement pris l’ascendant sur Bain Capital pour une opération a hauteur de 250/300 millions d’euros : Une somme nécessaire pour solder les créances en cours. La LionRock Capital et ses 31,05% d’actions pourraient se voir "liquidé" très prochainement Une fois cet accord de financement signé, le Président Steven Zhang va se pencher sur le volet sportif qui débutera par une rencontre avec Antonio Conte : L’entraineur Nerazzurro souhaitera comprendre les projections à venir au moins sur le prochain mercato estival : Il est hostile à trop de sacrifices, surtout en ce qui concerne ses titulaires et ses Top-Players. Il semble toutefois difficile de s’imaginer à un grand coup sur le mercato, étant donné que la ligne de conduite des Zhang est d’imposer un rapport équilibré entre les entrées et les sorties Cette rencontre pourrait avoir lieu après la fête Scudetto prévue dimanche face à l’Udinese où l’on retrouvera également présent : Les Administrateurs-Délégués Giuseppe Marotta, Alessandro Antonello et le Directeur Sportif Piero Ausilio Ensuite, il y aura le volet relatif aux joueurs, avec des entrevues destinées à faire la clarté pour l’étalement des salaires, même s’il semble difficile de parvenir à un accord pour l’intégralité du noyau Réorganisation à la Great Horizon Qui dit nouveau partenaire, dit également adaptations : En effet, le prêt qui va être consenti va être encaissé par l’aile luxembourgeoise du Suning : la Great Horizon. Pour rappel, celle-ci est contrôlé, via Hong Kong, par le Groupe de Jindong Zhang Dans les documents officiels visionné par C&F, il est fait état que deux nouveaux administrateurs-manager ont été nommé sans que cela nécessite une modification des statuts. Ceux-ci relèvent la société Luxembourgeoise Vistra qui propose des services de consultance et de soutien administratif Silvana Fernandez Retortillo et Qian Zhao, ont donc été nommé Manager et ont été inséré comme Administrateurs de classe B. Ceux-ci s’ajoutent à Chen Yan, le Manager de Suning, repris comme Administrateur de Classe A, au sein du Board de la Great Horizon Tout cela laisse penser que cette initiative est propice à l’opération du financement, qui, selon les dernières indiscrétions, devraient se conclure avec l’aval de Suning dans un très court laps de temps ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Après des semaines de rumeurs, place à présent à l’envolée du plan de sauvetage de l’Inter avec un prêt de 300 millions d’euros qui seront versés à l’Inter à travers la très contrôlée Suning Great Horizon. La stratégie Comme le révèle Sport Mediaset, nous sommes à présent dans la dernière ligne droite avec le Fonds d’investissement siégeant à Los Angeles : Oaktree Capital Managment est LE fonds d'investissement qui va satisfaire aux exigences du propriétaire de l’Inter. Selon Sport Mediaset, les deux parties pourraient s’être accordées sur une période bien plus longue que prévu. En effet, des rumeurs font état, aux States, qu’il a été demandé à Suning des garanties pour rentrer de façon graduelle dans l’Inter, avec en premier objectif les 31% en possession de la LionRock Capital. Il n’est pas à exclure que, dans le futur, Oaktree puisse obtenir un pourcentage bien plus important. Le saviez-vous ? Selon Sport Mediaset, outre l’arrivée d’Oaktree, le plan de Steven Zhang est de blinder tous les Top Players du noyau à disposition de l’entraineur. Suning, de son côté, compte rapidement proposer à Antonio Conte une prolongation de son contrat qui arrive à échéance le 30 juin 2022 avec l’objectif de grandir ensemble et de porter l’Inter toujours plus haut. Toujours selon Sport Mediaset, Antonio Conte pourrait déclarer lui-même ce dimanche, à l'occasion des festivités liés au Scudetto après le match opposant l'Inter à l'Udinese, s'il est parti pour durer. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. C’est l’information signé Calciomercato.com : Samir Handanovic ne s’est pas montré impérial lors du Derby d’Italie : S’il avait paré le pénalty de Cristiano Ronaldo, ses réflexes ont fait défaut lors du premier des deux buts de Juan Cuadrado : Malgré une déviation de trajectoire involontaire de Christian Eriksen ce ballon ne semblait pas imparable Ce nouvel épisode a provoqué, à nouveau, un tôlé de critique de la part de très nombreux tifosi : Pour eux, il s’agit du rempart où il faut sérieusement investir pour la saison prochaine. Juan Musso Selon le site sportif, l’Inter étudierait la possibilité de parvenir au portier argentin en proposant quelques contreparties technique telles que Ionut Radu: De la Viale Della Liberazione, il est dit qu’Handanovic restera le gardien titulaire également la saison prochaine, mais ceux-ci observent aux alentours Les ventes devront compenser les achats, mais il se pourrait peut-être que l’on arrive à une formule particulière pour finaliser la négociation. On étudie donc des solutions alternatives pour le futur : Radu est considéré comme un joyau du club, mais Conte ne lui a laissé que très peu d’espace cette saison. A présent, il y a deux portiers qui séduisent l’Inter : On parle de Juan Musso, 26 ans, gardien argentin de l’Udinese qui est aussi suivi par la Roma et de façon plus détachée Marco Silvestri de Verona. Selon vous, n’est-ce pas déjà la saison de trop pour Captain Batmanovic ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. En effet , Nicolò Barella devra rester au repos durant quelques jours. Il a été opéré ce matin, dans le cadre d’une intervention destiné une correction du septum nasale, à’ l'Humanitas di Rozzano L’intervention a été une véritable réussite comme l’a d’ailleurs indiqué l’Inter sur ses réseaux sociaux. Le Champion d’Italie sera donc au repos forcé avant de retrouver les terrains d’entrainement qui l’amèneront également à l’Euro 2021 où il est pressenti pour être l’un des protagonistes du milieu de terrain de l’Italie de Roberto Mancini. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Le geste réalisé par l’équipe de Claudio Ranieri est un geste de grand seigneur : La Haie d’Honneur façon britannique. Mais est-ce que les rivaux historiques agiront de la sorte ? Révélation de la Gazzetta Dello Sport L’Inter va jouer à domicile, à trois journées de la fin face à la Roma et lors de la dernière journée face à l’Udinese, mais samedi prochain, elle va se présenter à Turin face à l’archi-rival : Juve-Inter sera bien plus encore électrique vu ce qu’il s’est passé lors de la dernière confrontation en date, en Coupe d’Italie, marquée par des insultes en provenance des tribunes et des doigts d’honneurs sur le terrain. Sur la possibilité d’une nouvelle Haie d’honneur, les deux groupes de tifosi s’opposent : Les Nerazzurri, espiègles et vicieux en exigerait la présence au Stadium, en se basant sur le fait que l’Inter, en décembre 2007, avait accueilli les néo-champions du Monde de l’Ac Milan de la sorte avant le Derby Les bianconeri, de leur côtés, ont déjà savoir que le Club a officiellement complimenté les rivaux à travers le compte social du Président Agnelli All hail to the king au Stadium? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Ayant atterri à Linate via un vol privé, le Président de l’Inter, Steven Zhang s’est immédiatement mis au travail en rencontrant Giuseppe Marotta et Alessandro Antonello. Parmi les thèmes les plus chaud, notre jeune président devra s’atteler à renforcer le noyau interiste par quelques retouches: Voici les révélations de la Gazzetta Dello Sport Il va falloir parvenir à rafraichir le noyau tout en diminuant les couts en entrée. Les objectifs seront les suivants : Un milieu de terrain central (peut-être un bijou), un ailier et surtout un quatrième attaquant puissant capable de s’associer à Romelu Lukaku, Lautaro Martinez et Alexis Sanchez. Quels sont les noms ? On parle de Rodrigo De Paul (Udinese), Alessandro Florenzi (prêté par la Roma au Paris-Saint-Germain avec une option d'achat) Emerson Palmieri (qui dispose d’un bon de sortie de Chelsea et qui est enthousiasmé par le projet interiste). En attaque, les pistes mènent toujours à Luis Muriel (Atalanta), Edin Dzeko (As Roma) et Olivier Giroud (En fin de contrat avec Chelsea). Vu l'expérience d'Antonio Conte et une enveloppe budgétaire des plus serrées, validez-vous ces choix ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Comme le révèle Opta, l’Inter d’Antonio Conte vient d’égaler l’Inter Championne d’Europe, celle de la saison 2010-2011 : Suite à sa victoire face à Vérone, l’équipe Nerazzurra vient d’engranger sa 13ème victoire à domicile. C’est la seconde fois que la Beneamata parvient à réaliser une telle performance. La première fois qu’elle était parvenu à ce palier remonte au mois de mai 2011. Toutefois, lors de cette première épopée, l’Inter avait perdu son Scudetto face au Milan de Massimiliano Allegri, mais elle était parvenu à remporter la Coupe d’Italie. Cette série de 13 victoires peut être surclassée par l’Inter d’Antonio Conte qui, lors des 5 derniers matchs, aura 3 rencontres à domicile à disputer : Face à la Sampdoria le 9 mai Face à la Roma le 12 mai Face à l’Udinese le 23 mai Deux matchs à l’extérieur sont programmé Face à Crotone, le samedi 1er mai Face à la Juventus, le 16 mail Pensez-vous que l’Inter remportera son Scudetto, à l’extérieur (Crotone) ou à domicile (Sampdoria) ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. En effet, selon Calciomercato.com et même si l’opération n’a pu aller à son terme en janvier dernier, l’Inter continue à songer à Rodrigo de Paul: Le milieu de terrain est une demande explicite d’Antonio Conte, qui songeait à son arrivée, en cas de départ hivernal de Christian Eriksen. L’Inter continue à monitorer le joueur avec la plus grande attention. Antonio Conte estime le numéro 10 de l’Udinese et le duo Piero Ausilio-Giuseppe Marotta a misé sur l’anticipation Il s’agit d’une demande explicite de Conte, qui avait déjà été formulée au club en janvier. De Paul veut jouer la Ligue des Champions et pour s’offrir l’argentin, il faudra débourser au moins 35 millions d’euros. Mais le prix peut vite grimper si la concurrence arrive et surpasser les 40 millions d’euros. Investir 35 millions d’euros pour l’argentin est-il exagéré selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. En effet, si Stefan De Vrij, Danilo D’Ambrosio, Matias Vecino et Samir Handanovic ont récemment été touché par le Coronavirus, cet "ennemi" s’est baladé à travers toute la botte footballistique de Serie A, exception faite du Frioul. Voici le "classement" des joueurs qui en ont été victime, depuis le début de saison, par la Rédaction de Fcinter1908.it Atalanta – 8 joueurs guéris Sportiello (guéri); Gollini (guéri); Zapata (guéri); Carnesecchi (guéri), Toloi (guéri); Malinovskyi (guéri); Miranchuk (guéri); Romero (guéri) Benevento – 2 joueurs guéris Dabo (guéri), Schiattarella (guéri) Bologne – 1 entraineur – 2 joueurs guéris Sinisa Mihajlovic (guéri), Hickey (guéri) Ravaglia (guéri) Cagliari – 11 joueurs guéris Bradaric (guéri), Ceppitelli (guéri), Cerri (guéri), Despodov (guéri et transféré à Ludogorec), Godin (guéri), Simeone (guéri), Nandez (guéri), Pereiro (guéri), Aresti (guéri), Klavan (guéri), Carboni (guéri) Crotone - 4 joueurs guéris Dragus (guéri); Molina (guéri); Djidji (guéri); Ounas (guéri) Fiorentina- 6 joueurs guéris Vlahovic (guéri); Pezzella (guéri); Caceres (guéri); Pulgar (guéri); Sottil (guéri, ceduto al Cagliari); Callejon (guéri) Genoa – 18 joueurs guéris Perin (guéri); Schöne (guéri,); Marchetti (guéri); Radovanovic (guéri); Pellegrini (guéri); Zappacosta (guéri); Melegoni (guéri); Lukas Lerager (guéri); Cassata (guéri); Marko Pjaca (guéri); Biraschi (guéri); Criscito (guéri); Behrami (guéri); Brlek (guéri); Miha Zajc (guéri); Males (guéri); Destro (guéri); Zapata (guéri) Internazionale – 12 joueurs guéris – 1 positif - 1 faux positif Bastoni (guéri); Skriniar (guéri); Nainggolan (guéri, prêté à Cagliari); Gagliardini (guéri); Radu (guéri); Young (guéri); Hakimi (faux positif); Padelli (guéri); Kolarov (guéri); Brozovic (guéri); D'Ambrosio (positif) Handanovic (guéri); De Vrij (guéri); Vecino (guéri) Juventus – 9 joueurs guéris – 1 positif Rugani (guéri, prêté à l Cagliari); Matuidi (guéri, tranféré à l'Inter Miami); Dybala (guéri); Cristiano Ronaldo (guéri); McKennie (guéri); Cuadrado (guéri), Alex Sandro (guéri); De Ligt (guéri); Bentancur (guéri); Bonucci (positif) Lazio – 9 joueurs guéris Muriqi (guéri), Strakosha (guéri), Ciro Immobile (guéri), Lucas Leiva (guéri), Lazzari (guéri), D. Anderson (guéri), Luiz Felipe (guéri), Milinkovic-Savic (guéri), Armini (guéri). Milan – 11 joueurs guéris Maldini (guéri); Tonali (guéri); Duarte (guéri); Ibrahimovic (guéri); Gabbia (guéri); Stefano Pioli (guéri); Krunic (guéri); Leao (guéri); Rebic (guéri); Theo Hernandez (guéri); Calhanoglu (guéri). Napoli – 9 joueurs guéris Petagna (guéri); Zielinski (guéri); Elmas (guéri); Hysaj (guéri); Rrahmani (guéri); Osimhen (guéri); Fabian Ruiz (guéri); Ghoulam (guéri), Koulibaly (guéri). Parma – 7 joueurs guéris Le club confirme la positivité de 7 joueurs mais a fait valoir son droit lié à la vie privée. Roma – 15 joueurs guéris et 1 faux positif Mirante (guéri); Perez (guéri); Peres (guéri); Kluivert (guéri, transféré à Lipsia); Diawara (guéri); Calafiori (guéri); Mancini (fauxpositif); Dzeko (guéri); Santon (guéri); Kumbulla (guéri); Pellegrini (guéri); Fazio (guéri); Diawara (guéri); Zaniolo (guéri); El Shaarawy (guéri); Juan Jesus (guéri) Sampdoria – 9 joueurs guéris Gabbiadini (guéri); Colley (guéri); Depaoli (guéri, transféré à l'Atalanta); Bereszynski (guéri); Ekdal (guéri); Thorsby (guéri); La Gumina (guéri); Baldé (guéri); Letica (guéri) Sassuolo - 6 joueurs guéris Boga (guéri); Schiappacasse (guéri); Toljan (guéri); Haraslin (gaurito); Ricci (guéri); Djuricic (guéri) Spezia – 10 joueurs guéris Marchizza (guéri); Maggiore (guéri); Erlic (guéri); Ismajli (guéri); Acampora (guéri); Ricci (guéri); Bastoni (guéri); Provedel (guéri); Estevez (guéri) et un joueur dont l’identité a été préservée Torino – 1 entraineur – 19 joueurs guéris Marco Giampaolo (ancien entraineur guéri), Sanabria (guéri) + 18 joueurs dont l’identité a été préservée Udinese Aucun cas n’a été communiqué par l’Udinese Hellas Verona – 4 joueurs guéris guéris Zaccagni (guéri); Gunter (guéri); Barak (guéri); Lazovic (guéri) ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Le Capitaine de l’Inter sera de retour pour préserver sa cage face à Bologne. En effet, après dix jours de positivité, il a été confirmé que le portier slovène est, enfin, négatif. Révélation de la Gazzetta Dello Sport A présent, une course contre la montre s’est enclenchée: Des tests physiques vont être effectués à la suite de cette guérison record. Samir veut être à son poste lorsqu’il Inter reprendra la compétition, face à Bologne. Titulaire incontesté, il n’a jamais été absent cette saison dans le tournoi, même si sa condition physique a été touchée par le virus: "Ce n’est pas qu’une simple formalité, mais un processus de plusieurs heures. Ce n’est qu’au terme de ce dernier qu’il pourra retourner à Appiano pour s’entrainer avec ses équipiers qui se retrouveront dans deux jours. En effet, Antonio Conte a octroyé deux jours de repos à ceux qui étaient restés présent à la Pinetina." Le futur "A 36 ans accompli, le futur d’Handanovic frappe à la porte de l’Inter. Critiqué ces derniers temps par les tifosi pour certaines de ces erreurs, comme pour la mésentente avec Bastoni qui a offert la qualification à la Juve en Coupe d’Italie, il a dernièrement retrouvé ses mains fermes lors des confrontations importantes face aux rivaux, permettant à la défense Nerazzurra d’améliorer ses statistiques. Des statistiques qui, si elle se confirment pourraient avoir une valeur très importante." "En parallèle, l’Inter est parti à la recherche de son remplaçant depuis un certain temps. Outre Radu, il y a différent portiers à l’Inter tel que Brazao et Filip Stankovic, mais Giuseppe Marotta et Piero Ausilio veulent un portier formé et terminé." Les options "C’est pour cette raison que l’on parle de Juan Musso. L’argentin est le préféré, mais il faudrait présenter une offre importante pour l’arracher à l’Udinese. Les autres options se nomment Alessio Cragno et Alex Meret. On retrouve également dans la liste des dirigeants le portier portugais Rui Silva (Grenade) mais celui-ci semble prêt à s’engager gratuitement avec le Betis Séville: "La question du gardien de but va rapidement être sur la table, lorsque des nouvelles liquidités seront injectées dans les caisses du club."." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Il y a quatre mois, le championnat avait stoppé en raison de la précédente trêve internationale. Entre les deux trêves, l’Inter a carburé et s’est muée en une machine de guerre. Sur les 20 matchs disputés, voici le bilan : 17 victoires 2 nuls 1 défaite Sur les 60 points disponibles, 53 ont été récoltés. L’Inter en est d’ailleurs à sa 8ème victoire consécutive. Sa dernière victoire ayant vu comme victime le Torino. Durant cette période, 49 buts ont été inscrit. Le score fleuve est celui opposant l’Inter à Crotone : 6-2. L’Udinese a été le seul club à avoir réalisé une clean-sheet face à la bande d’Handanovic. L’Inter a réussi une clean-sheet à 9 reprises, dont 4 consécutives. Le meilleur buteur de cette période est Romelu Lukaku qui a inscrit 14 buts pour un total de 19 inscrits. Ces statistiques ont permis à l’Inter de surclasser le Milan à la première place, une semaine avant le Derby, lors de la victoire face à la Lazio. Cette position reste inchangée, malgré le match reporté face à Sassuolo en raison du Covid-19. Milan, avec un match de plus, reste à six longueurs La Juve, qui est troisième et qui a disputé le même nombre de match que l’Inter, est à 10 longueurs. Pensez-vous que l’Armada d’Antonio Conte puisse continuer à un tel rythme, au retour de cette nouvelle trêve hivernale, pour l’envolée vers le Scudetto ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. La question mérite d’être posée à la suite de la nouvelle contre-performance proposée lors de la Demi-Finale de la Coupe d’Italie, du Capitaine Nerazzurro, face à la Juventus. A tel point que la Direction Nerazzurra a décidé qu’il était temps d’intervenir Révélation de Tuttosport "La demi-finale de la Coupe d’Italie face à la Juventus a réouvert la polémique sur le rendement de Samir Handanovic : Le gardien de l’Inter s’est rendu protagoniste négativement d’une sortie improbable, une sortie originelle du second but de Cristiano Ronaldo, avec la complicité d’un Alessandro Bastoni désarçonné par cette situation." Prolongation en suspend Sur les réseaux sociaux, cela gronde à tel point que la Direction Nerazzurra est prête à prendre en considération l’hypothèse de faire confiance à un nouveau numéro 1 "Si le présent est certainement le sien, vu le manque de considération de Conte envers Radu jusqu’à présent, lui qui n’a jamais été aligné en Coupe d’Italie, pas à même à Florence. Le Capitaine se rapproche des 37 ans, il les fêtera le 14 juillet et a prolongé son contrat jusqu’en 2022 : Mais les négociations relatives à une prolongation jusqu’en 2023, sont, à l’heure actuelle, gelées." Statistiques catastrophique S’il l’on ne se base uniquement sur les matchs de Serie A, l’équipe de Conte a dû faire face à 66 tirs au buts cadrés, soit une moyenne de 3,3 par matchs. Handanovic est parvenu à en contrer 43, soit un pourcentage de 65% de tir contrés. Toutefois, tous les trois tirs, l’Inter encaisse un but: Une donnée très élevée qui s’est vu "améliorée" lors des trois derniers matchs, où l’Inter n’a pas encaissé le moindre but face à la Juventus, l’Udinese et Benevento. Si Handanovic propose 65% de tirs contrés, il est très loin des standards des autres portiers tel que Donnarumma ou Szczesny qui voyagent à 75%. Il réalise moins de miracles, rapporte moins de points à l’équipe, le tout s’associant à ses incertitudes démontrées à de très nombreuses occasions comme le but de ce mardi ou celui face à Vérone peu avant Noel Le projet Radu écarté ? "L’expérience Radu, soit celle d’associer un jeune gardien très prometteur à côté d’un titulaire indiscutable n’a pas porté ses fruits. La nouvelle route empruntée serait similaire à celle de la Juventus avec le recrutement d’un autre gardien titulaire, un poste où ce serait à l’entraineur de décider lequel des deux est le meilleur à aligner." "Marotta et Ausilio sont sur les traces de plusieurs gardiens : Le préféré reste Musso de l’Udinese, qui sait si la négociation avec le club du Frioul menant à De Paul s’élargirait avec l’englobement du portier argentin." L’autre portier qui séduit à la Viale Della Liberazione est Cragno : "Les rapports sont excellent avec Cagliari et, durant l’été, la situation relative à Nainggolan devra être abordée avec Giulini. Il reste également l’outsider Meret du Napoli et moins probable Silvestri de Vérone“ Cragno réel favori ? Interviewé par minutidirecupero.it, Graziano Battistini, l’agent d’Alessio Cragno, s’est livré sur l’intérêt de l’Inter: "Il y a toujours des contacts, pour le reste on navigue à vue. Il faut se rappeler que le Mercato que l’on connaissait semble aujourd’hui être d’une autre époque. Les personnalités dans le milieu du football restent toujours en contact, il n’y a rien à redire sur cela." "Ce qui est certain, c’est que je ne serais pas surpris si l’Inter misait sur Cragno, je crois qu’il s’agit, avec Donnarumma, de l’un des meilleurs gardiens en circulation, un Fuoriclasse à son poste: Il le démontre chaque dimanche." "Cagliari est un club important qui tient justement en haute considération Alessio, et cela se répercute physiologiquement sur sa valeur marchande." "Outre la bonne somme, il y a besoin que se créée la bonne opportunité au bon moment : Si Massara (actuel Directeur Sportif du Milan) était resté, je crois qu’Alessio aurait rejoint la Roma." La Galerie des horreurs Lorsque l’on visionne le Replay, lors de la passe en retrait de De Vrij à Bastoni, celui-ci avait l’avantage sur Cristiano Ronaldo. Il avait d’ailleurs de son bras droit indiqué à Handanovic de rester dans sa surface afin de lui offrir une passe simple en retrait. A la place, le portier est sorti avec trop de véhémence et est arrivé ce qu’il devait arriver. Si Bastoni a commis une erreur, c’est juste celle de ne pas avoir su contenir Ronaldo, mais cela est moindre comparé à Handanovic qui n’a pas suivi et respecté la consigne de son équipier, laissant de la sorte la voie libre au portugais Mais il y a également des précédents Les plus graves cette saison outre celle du Derby d'Italie Ilic à Vérone Capriari à Benevento Aucune tentative de contrer le tir Buts de Mancini (2-2 face à la Roma) Sans parler des tirs qui passent tout prêts et où il ne plonge plus…....Sans parler du risque de se prendre un but à quasiment chaque match.... Il y a deux saisons, Handanovic était élu meilleur gardien de Serie A. Pensez-vous que cette saison est celle de trop ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Victorieux de la Juventus au match précédent, les nerazzurri s'en allaient à l'assaut de la Dacia Arena pour y affronter l'Udinese. Un match qui clôturait la phase aller et pouvait permettre à l'Inter de rejoindre le Milan en tête de la Serie A car les rossoneri affrontaient en même temps l'Atalanta à San Siro. Que de regrets pour les nerazzurri! Même composition que contre la Juventus, même match? Pas vraiment. Dès le début du match on se rend compte que la tâche ne sera pas facile pour l'Inter. L'Udinese effectue 10 premières minutes de pressing intense et l'Inter essaie de relancer depuis la défense comme d'habitude. Et les nerazzurri y arrivent tant bien que mal, à part une mauvaise relance d'Alessandro Bastoni qui mène à un corner. De l'autre côté du terrain, nous avons du mal à trouver la solution, parti dans le dos de la défense, Lautaro Martinez pense ouvrir le score mais il est signalé hors-jeu. Après ces premières minutes de pression, l'Inter arrive à mettre le pied sur le ballon et l'Udinese est contrainte à se recroqueviller dans sa surface. Malgré cela, en première mi-temps, le verrou ne saute pas. Lautaro va se procurer la plus grosse occasion de la rencontre, au pressing sur les défenseurs de l'Udinese, il intercepte un ballon et arrive à se présenter dans la surface, la frappe est bien placée mais le portier adverse est impérial et met en échec l'argentin. L'Inter penche énormément à droite et le trio Lukaku - Barella - Hakimi est à la baguette dans la création d'occasions mais les joueurs sont maladroits et enchaînent les gestes ratées et les mauvaises prises de décision. Le belge est bien géré par les défenseurs frioulans qui l'empêchent de se retourner et le marocain paraît emprunté aujourd'hui. L'italien ne passe pas loin des cages en reprenant de volée à l'entrée de la surface. La mi-temps s'achève donc sur une Inter qui tente le tir avec Arturo Vidal et Ashley Young, sans succès, et une équipe d'Udinese qui patiente dans sa surface dans l'espoir de partir en contre. L'Inter reprend en seconde mi-temps comme elle a fini la première, du mal à se créer et des occasions et lorsque le décalage est créé, les joueurs montrent beaucoup de maladresse. Le jeu continue à être en majorité côté droit avec Barella et Hakimi, le jeune milieu latéral droit est particulièrement remuant mais assez imprécis. L'Udinese a plusieurs occasions de contrer avec le jeu long sur Kevin Lasagna et c'est même les frioulans qui se procurent la plus grosse occasion de cette période avec Rodrigo De Paul qui effleure le poteau sur un tir du droit à l'entrée de la surface. Avec un peu moins de 20 minutes à jouer, Antonio Conte fait ses changements, Stefano Sensi, Alexis Sanchez et Ivan Perisic viennent remplacer respectivement Vidal, Lautaro et Young. Malheureusement les changements n'apportent que très peu. Les nerazzurri passent quand même tout près d'ouvrir le score avec Hakimi qui croise trop sa frappe, mais la réaction attendue n'arrive pas, au contraire, l'odeur du hold-up commençait à se faire sentir. Avec la fin de match, et quelques décisions arbitrales, les esprits s'échauffent et Antonio Conte est expulsé par l'arbitre Maresca. Sur un dernier coup-franc de l'Udinese renvoyé par Barella, ce triste match se termine sur un score nul et vierge. Les nerazzurri n'auront pas profité du faux pas du Milan battu par l'Atalanta. Prochain arrêt la Coppa Italia ce Mardi et un quart de finale qui verra l'Inter affronter le Milan pour un derby déjà décisif et la 20ème journée de Serie A où les nerazzurri accueilleront Benevento Samedi prochain. Résumé vidéo Udinese 0-0 Inter Udinese: Musso; Rodrigo Becao, Bonifazi (63' De Maio), Samir, Stryger Larsen (79' Nuytinck);De Paul, Arslan (33' Walace), Pereyra, Zeegelaar (78' Molina N.); Lasagna, Deulofeu (62' Mandragora) Remplaçants: Gasparini, Scuffet, Ouwejan, Makengo, Walace, Molina, Nuytinck, Micin, Nestorovski, Mandragora, De Maio Coach: Luca Gotti Inter: Handanovic ; Skriniar, de Vrij, Bastoni ; Hakimi, Barella, Brozovic, Vidal (Sensi 70'), Young (Perisic 70') ; Lukaku, Lautaro (Sanchez 70') Remplaçants: Padelli, Radu, Gagliardini, Sanchez, Kolarov, Sensi, Ranocchia, Perisic,Eriksen, Darmian, Pinamonti Coach: Antonio Conte ®Samus - internazionale.fr
  22. Selon un rapport du média italien FCInterNews.it, le manager de l'Inter, Antonio Conte, souhaiterait qu'Andrea Pinamonti soit remplacé par un attaquant fiable et expérimenté qui présente des caractéristiques différentes de celles déjà dans l'équipe. Pinamonti est le quatrième attaquant de choix de l'Inter cette saison et a beaucoup de mal à jouer régulièrement, sa présence sur le terrain ayant été limitée à quelques entrées en jeu en tant que remplaçant. L'Inter a demandé à l'agent de Pinamonti, Mino Raiola, de trouver à son client un nouveau club au sein de la Serie A où il pourrait jouer plus souvent. La solution idéale pour l'Inter serait un accord d'échange avec un autre club qui cherche à rafraîchir son secteur offensif. L'Inter pourrait essayer d'échanger Pinamonti contre Gervinho de Parme, ce qu'il n'a pas réussi à faire lors du dernier mercato. L'alternative serait d'échanger Pinamonti contre le coéquipier de Gervinho, Andreas Cornelius. L'Inter pourrait aussi chercher à échanger Pinmonti contre Kevin Lasagna de l'Udinese ou Simone Zaza du Torino. Malgré toutes ces possibilités, l'article ajoute que le premier choix de Conte reste Olivier Giroud. Jusqu'à il y a quelques semaines, il semblait certain que Giroud quitterait Chelsea en janvier mais il a joué plus régulièrement ces derniers temps et il n'est plus pressé de quitter les Blues de Chelsea. Cependant, le Français aimerait savoir à quel point il jouera dans les prochains matchs avant de décider s'il souhaite ou non demander un déménagement loin de Stamford Bridge. Dans l'état actuel des choses, il est plus susceptible de rester à Chelsea, mais la situation peut changer à tout moment.
  23. Si l’Inter l’a emporté 1-3 sur le terrain de Cagliari, elle y est parvenue dans la douleur, la faute au gardien sarde : Alessio Cragno, qui a été courtisé par l’Inter dans un passé récent Qualité et défaut Si en première période, le score à la Sardegna Arena était de 1-0, l’équipe hôte devait en grande partie en remercier son portier : Alessio Cragno. Le dernier rempart sarde a réalisé plusieurs sauvetaged face à Lukaku, Eriksen, Sanchez et Barella. D’un autre côté, Samir Handanovic n’a pas semblé réactif et c’est un euphémisme, sur le tir en diagonal, précis mais lent et donc arrêtable de Sottil. A la reprise, l’Inter est parvenue à renverser la vapeur et cette vois, Cragno n’a plus semblé aussi irréprochable, surtout sur les buts de Barella et de D’Ambrosio où il est loin d’être irréprochable dans ses sorties Héritier tout désigné ? Le nom de Cragno figure sur la liste de la Direction Nerazzurra pour prendre la place du Capitaine Nerazzurro : Radu est également en lice pour succéder au portier slovène, lui qui est revenu à la base après avoir enchanté les supporters du Genoa, mais il n’a pas encore su démontrer ses qualités Musso, est un autre joueur qui séduit la Direction Interiste, monitoré depuis quelques temps, il semble être le favori pour succéder au portier de l’Inter, mais la demande de l’Udinese pourrait faire pencher la balance envers les autres prétendants Recruteriez-vous Cragno à la vue de sa prestation, justement face à l’Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. L’Autorité de la Concurrence et du Marché a conclu à neuf procédures d’infractions relatives à des clauses abusives reprises dans les modalités générales des clubs de Serie A en regard aux remboursements des abonnements et des billets uniques. Les clubs épinglés sont : L’Atalanta Bergamasca Calcio S.p.A., Le Cagliari Calcio S.p.A., Le Genoa Cricket and Football Club S.p.A., Le F.C. Internazionale Milano S.p.A., La S.S. Lazio S.p.A., L’A.C. Milan S.p.A., La Juventus Football Club S.p.A., L’A.S. Roma S.p.A. L’Udinese Calcio S.p.A. Pour les clubs de l’Atalanta, du Genoa, de l’Inter, de la Roma, de la Juve et de la Lazio: L’Autorité a établi le caractère vexatoire de certaines clauses figurant dans les conditions contractuelles relative à l’achat de l’abonnement annuel et des billets à match unique. Ceux-ci ne sont pas reconnu dans le droit des consommateurs : L’obtention d’un remboursement en partie de l’abonnement ou d’un billet individuel d’accès, en cas de fermeture du stade en partie ou dans son intégralité L’obtention d’un remboursement du remboursement d’accès à un match unique lié à un report de l’évènement causé à des faits imputables aux clubs, même si les circonstances ne dépendent pas de la responsabilité de ces derniers: L’indemnisation des dommages occasionnés doivent être directement imputable aux clubs. La Formule Sarde Cagliari a proposé une nouvelle formulation pour les clauses considérées comme vexatoires et qui peuvent être contestés selon certains profils. Il y a lieu toutefois de noter un caractère vexatoire persistant en regard aux clauses qui excluent le remboursement du billet dans les cas autres que celles liées à une infraction coupable de l'entreprise. Le Milan prend cher aussi En ce qui concerne l’A.C. Milan S.p.A. et Udinese Calcio S.p.A., l'Autorité a constaté à la fois l'injustice des clauses concernées dans les procédures de profils oppressifs repris dans les nouvelles versions des conditions contractuelles qui adoptées après la communication des nouvelles procédures L'Autorité antitrust a ordonné qu'un extrait des mesures soit publié sur la page d'accueil des sites Internet des neuf clubs pendant 30 jours consécutifs. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. C’est la question que s’est posée le site Money.it qui a réalisé un état des lieux à la fin de l’été: Si, à la base, il suffit d’analyser les bilans financiers des équipes pour comprendre les dépenses soutenues par un club, nous sommes forcés de constater que la plupart des équipes sont détenues par un propriétaire étranger. Le cas le plus récent étant celui de la Roma racheté par Dan Friedkin L’époque où l’on voyait les clubs détenus par des familles est révolue. Il ne reste plus qu’Agnelli à la tête de la Juventus depuis les départs de Massimo Moratti et Silvio Berlusconi, même si l'ancien politicien est devenu propriétaire de Monza, néo-promu en Serie B Les équipes italiennes sont à présent gérées par des colosses étrangers ou des fonds d’investissements. Toutefois, on retrouve certaines figures italiennes présidentielles. Si celles-ci sont les plus romantiques et traditionnelles aux valeurs d’appartenances du Calcio, il faut remarquer qu'il s'agit Des plus riches entrepreneurs italiens Tableau des patrimoines personnels attribués aux Présidents des 20 clubs de Serie A En cette époque marquée par la pandémie du Covid-19, la solidité du propriétaire d’une équipe de football s’avère fondamental pour en garantir sa stabilité. Andrea Agnelli est considéré comme le président le plus riche grâce à Exor, qui représente le coffre-fort familial. Immédiatement derrière lui, on retrouve Steven Zhang, le Jeune Président de l’Inter peut compter sur les 8,2 milliards de dollars du patrimoine de son père Jindong Zhang, à la tête de Suning. Rocco Comisso, qui a quitté les Etats-Unis pour Florence, dispose d’un patrimoine de 5,5 milliards de dollars, il souhaite réaliser de meilleurs performances à la tête du club florentin que son prédécesseurs, les Frères Della Valle. Joey Saputo, qui se trouve au Canada, dirige un empire dans le domaine laitier. Président de Bologne et du Montréal Impact, il dispose d’un patrimoine supérieur aux 5 milliards de dollars. Toujours aux Etats-Unis, on retrouve le Fonds Eliott qui gère le Milan Ac. Paul Singer , qui est l’un des hommes d’affaire parmi les plus importants et puissants du mondedispose d’un patrimoine personnel de 3,2 milliards de dollars. Le regretté Giorgio Squinzi, le fondateur de Mapei, après avoir quitté le monde cycliste a permis à Sassuolo, alors en équipe d’amateurs de rejoindre l’Europe. Sa famille est accréditée d’un patrimoine estimé à 2,6 milliards d’euros. Les néo promus de la Serie A : Benevento et Spezia, sont également entre les mains de deux propriétaires solide : Oreste Vigorito présente un patrimoine de 5 milliards d’euros tandis que Gabriele Volpi dispose de 3 milliards d’euros. Aurelio De Laurentiis du Napoli et Giampaolo Pozzo de l'Udinese font figure de petit poucets avec respectivement, 200 et 146 millions d’euros. Silvio, patron de la Serie B Silvio Berlusconi, n’est plus une personnalité à présenter. A la tête de Monza en Serie B, celui qui a fait parler lors de la cession du Milan Ac au chinois Li Yonghong est, selon Forbes, à la tête de l’un des meilleurs patrimoine de l’antichambre de l’Elite italienne : 5,8 milliards de dollars. ®Antony Gilles - Internazionale.fr