Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'valentin carboni'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. En effet, si nos Nerazzurri n’hésitent pas à aller aux duels, personne n’a encore été exclu cette saison, aussi bien en Serie A (15 matchs), qu’en Ligue des Champions (6 matchs) L’analyse de Fcinter1908.it Un seul avertissement "A ce jour, Valentin Carboni, Francesco Acerbi (en 14 matchs), Danilo D’Ambrosio, Joaquin Correa, Roberto Gagliardini et Federico Dimarco n’ont été averti qu’à une seule et unique reprise." Un 9 de double-jaune "En effet, Henrikh Mkhitaryan, Matteo Darmian, Hakan Çalhanoğlu (en 20 matchs), Kristjan Asllani, Denzel Dumfries (en 20 matchs), Robin Gosens, Milan Skriniar, Stefan de Vrij et André Onana ont fait l’objet d’un double avertissement. A noter la "surprise" camerounaise qui totalise deux avertissement en n’ayant joué que 13 des 21 rencontres." Un plan à trois "Deux joueurs totalisent 3 avertissements, les deux sont connus pour leur Grinta : Lautaro Martinez (21 matchs) et Nicolò Barella (20 matchs). Pour les deux protagonistes, il s’agit d’une nette amélioration comparée à la saison précédente." Puissance 4 "Un seul Nerazzurro totalise déjà quatre avertissement en 16 rencontres disputées : Alessandro Bastoni, dont la répartition est la suivante : 2 jaunes en Serie A et 2 jaunes en Ligue des Champions." Give Me Five "Dans ce cassement des joueurs les plus "méchants" le plus jauni se nomme Marcelo Brozovic qui a déjà totalisé 5 avertissements en douze matchs Serie A et Ligue des Champions confondu. S’il s’agit d’un record négatif, l’international croate a déjà composté sa journée de suspension à la suite de ses 5 avertissement dans la Botte, face à la Roma où il était d’ailleurs blessé." Une bonne gestion de Simone Inzaghi selon vous ? Ou l’Inter devrait-elle se montrer plus dure sur l’adversaire ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Deuxième match amical et deuxième victoire. L'Inter a battu RB Salzbourg 4-0. Les quatre buts de l'Inter lors du deuxième match de Malte contre Salzbourg, doublé de Mkhitaryan et buts d'Acerbi et Carboni, ont décidé du match. Deux jours après leur succès contre Gżira, les Nerazzurri ont affronté l'équipe de Matthias Jaissle, l'actuel leader du championnat autrichien, terminant le match par une belle victoire et une cage inviolée. L'équipe de Simone Inzaghi a adopté une excellente approche du match, trouvant sa première chance après quatre minutes avec la volée de Barella assistée par Gagliardini. Après une double chance de Dzeko, ils ont pris les devants à la 20e minute. Le but était le résultat d'un effort collectif avec plusieurs joueurs clés, de Calhanoglu à Dzeko lui-même, excellent pour protéger le ballon et ouvrir pour Dimarco. Le ballon dangereux de l'ailier a été conclu par Mkhitaryan pour le premier but des Nerazzurri. Le deuxième qui est venu avant la mi-temps est venu d'un coup franc tiré du droit par Calhanoglu, la trajectoire précise du numéro 20 trouvant la tête d' Acerbi qui a conclu au deuxième poteau pour 2-0. En seconde période, Gosens et Asllani sont entrés en jeu à la place de Dimarco et Calhanoglu. Salzbourg a tenté de réagir en s'appuyant sur Konate, qui a tenté à plusieurs reprises de tromper Samir Handanovic, qui a réalisé un superbe arrêt sur un tir de Wöber dévié par Skriniar. A la demi-heure de jeu de la seconde mi-temps, Mkhitaryan a marqué son deuxième. Le mouvement entamé par le même milieu de terrain a été complété par Bellanova et Dzeko, qui s'est retrouvé au deuxième poteau, a fait une passe décisive pour le but de l'Arménien. Vers la fin, l'équipe a été rajeunie avec l'entrée de plusieurs garçons Primavera. Le sceau final du match est venu de Valentin Carboni, qui après ses débuts en Serie A et en Ligue des champions a retrouvé le plaisir de marquer. Le prochain match amical des Nerazzurri aura lieu le 17 décembre contre le Betis. FEUILLE DE MATCH BUTEURS : 20' Mkhitaryan (I), 41' Acerbi (I), 72' Mkhitaryan (I), 91' Carboni INTER 4 -0 SALZBOURG INTER (3-5-1-1) : 1 Handanovic (72' 21 Cordaz) ; 37 Skriniar (85' 52 Di Pentima), 15 Acerbi (85' 47 Fontanarosa), 95 Bastoni (85' 56 Pelamatti) ; 12 Bellanova (80' 53 Biral), 23 Barella (72' 45 Carboni), 20 Calhanoglu (46' 14 Asllani), 5 Gagliardini (85' 51 Guercio), 32 Dimarco (46' 8 Gosens); 22 Mkhitaryan (80' 50 Stankovic) ; 9 Dzeko (72' 58 Zuberek). Remplaçants : 40 Botis, 55 Nascimento Brazao, 42 Curatolo, 54 Iliev, 57 Andersen. Entraîneur : Simone Inzaghi. SALISBOURG (4-3-1-2) : 1 Mantl (46' 40 Stejskal) ; 70 Dedic (46' 2 Van der Brempt), 6 Baidoo, 95 Bernardo, 39 Wöber ; 35 Agyekum (65' 34 Hofer), 13 Seiwald (65' 45 Sahin), 14 Kjaergaard; 8 Kameri (65' 37 Jano); 20 Koita (31' 23 Simic), 19 Konaté.33 Walke, 4 Piatkowski, 55 Wallner. Entraîneur : Matthias Jaissle. Arbitre : Trustin Farrugia Cann Assistants : Luke Portelli, Edward Spiteri Quatrième arbitre : Malcolm Spiteri Traduction alex_j via le site officiel.
  3. Munich - Des buts de Pavard et Choupo-Moting décident du match à l'Allianz Arena. L'Inter est entrée sur le terrain à Munich avec Darmian dans l'arrière-garde à trois, Bellanova et Gosens sur les côtés et Asllani au milieu de terrain, Gagliardini et Correa étant également titulaires. Les Nerazzurri se sont montrés brillants en début de match, même si la pelouse s'est avérée problématique pour tous les joueurs, avec beaucoup de glissades. Comme cela a souvent été le cas ces derniers temps, Nicolò Barella s'est montré menaçant en attaque dans les dix premières minutes. En effet, le milieu de terrain italien a eu deux occasions de but, sa première étant sauvée par Ulreich et sa seconde étant bloquée par les bras de Mané. L'Inter a fait appel pour un penalty et l'arbitre s'est rendu sur le moniteur de la VAR. Verdict : pas de penalty. Tout compte fait, avec ces deux occasions, plus une autre occasion en or pour Lautaro à la 27ème minute, les Nerazzurri auraient pu avoir l'avantage pendant la première demi-heure, même si Kimmich s'est fait remarquer par ses tirs de loin. Les hommes d'Inzaghi mettaient en place de belles actions sur les ailes, et Bellanova semblait particulièrement vif. Juste après le raté d’El Toro, n'ayant pas réussi à convertir un centre à ras de terre de Gosens, le Bayern prenait l'avantage à la 32ème minute : Pavard se libère des attentions de Lautaro Martinez et reprend de la tête un corner venu de la droite. Ce but a permis aux hôtes de jouer avec une réelle sérénité et de tirer le meilleur parti de la vitesse de Coman et Mané. L'Inter, cependant, n'allait pas accepter la défaite et cherchait à égaliser. Gagliardini avait une tentative timide après avoir piqué le ballon sur les orteils de Correa dans la surface, tandis qu'Acerbi voyait son but refusé pour hors-jeu. De nombreux changements étaient effectués et l'un des remplaçants doublait l'avantage des Allemands, à savoir Choupo-Moting, qui décochait une frappe du droit imparable qui finissait dans la lucarne (72'). Après le deuxième but du Bayern, Inzaghi a fait entrer Valentin Carboni pour ses débuts en Ligue des champions. À ce stade, le match est pratiquement terminé. Malgré les efforts de Dzeko, qui était excellent après son entrée en jeu à l'heure de jeu. Le Bosniaque était à deux doigts d'inscrire un but de consolation à la 93ème minute, mais Ulreich s'interposait pour le contrer. C'était le dernier effort de l'Inter dans un match sans importance pour le classement du groupe, mais qui a vu le Bayern réaffirmer sa domination. Les Nerazzurri ont toutefois montré de nombreux signes prometteurs et se tournent désormais vers leur prochain match de championnat contre la Juventus. Tableau récapitulatif Buteurs : 32' Pavard, 72' Choupo-Moting Bayern Munich (4-2-3-1) : 26 Ullreich ; 40 Mazraoui (42 Musiala 66'), 5 Pavard, 2 Upamecano (19 Davies 46'), 44 Stanisic ; 6 Kimmich, 18 Sabitzer ; 11 Coman (14 Wanner 76'), 38 Gravenberch, 17 Mané (7 Gnabry 66') ; 13 Choupo-Moting (39 Tel 73'). Remplaçants : 35 Schenk, 8 Goretzka, 36 Janitzek, 37 Marusic, 46 Ibrahimovic. Entraîneur : Julian Nagelsmann. Inter (3-5-2) : 24 Onana ; 36 Darmian, 6 De Vrij (37 Skriniar 76'), 15 Acerbi ; 12 Bellanova, 23 Barella (20 Calhanoglu 60'), 14 Asllani, 5 Gagliardini (22 Mkhitaryan 60'), 8 Gosens ; 10 Lautaro (9 Dzeko 60'), 11 Correa (45 Carboni 76'). Remplaçants : 1 Handanovic, 21 Cordaz, 2 Dumfries, 32 Dimarco, 42 Curatolo, 47 Fontanarosa, 95 Bastoni. Entraîneur : Simone Inzaghi. Avertis : Sabitzer (BM), Gosens (I), Kimmich (BM), Stanisic (BM), Carboni (I). Temps additionnel : 4' - 3'. Arbitre : Kružliak (SVK). Assistants : Hancko, Pozor (SVK). Quatrième arbitre : Ocenáš (SVK). VAR : Higler (NED). Assistant VAR : Millot (FRA). Résumé du match Classement du Groupe C ®Oxyred – Internazionale.fr via Inter.it
  4. Voici les déclarations du jeune Argentin de 17 ans qui, après avoir fait ses débuts avec les Nerazzurri contre la Roma, a goûté ce soir à la compétition d'élite européenne. Du 1er octobre au 1er novembre. Un mois et deux dates qui resteront gravés dans le cœur de Valentin Carboni. Le mois dernier, il a fait sa première apparition à l'Inter après être entré en jeu à la 88ème minute contre la Roma. Ce soir, il a fait ses débuts en Ligue des champions en entrant sur le terrain à la 76ème minute. Une nouvelle étape importante pour le jeune Argentin de 17 ans, qui s'est confié à Inter TV après le match : "Je suis très heureux d'avoir joué aujourd'hui. C'était évidemment un match difficile contre une équipe très forte, mais je me suis senti bien sur le terrain avec mes coéquipiers. C'est la bonne voie, et cela implique de continuer sur cette lancée, de travailler et de s'améliorer pour faire encore plus." Valentin Carboni ®Oxyred – Internazionale.fr via Inter.it
  5. En effet, l’Inter de Simone Inzaghi, victorieuse face à Sassuolo, se projette sur l’une des rencontres phare de sa saison : Le match retour face à un Fc Barcelone revanchard et excité comme une pucelle un soir de bal de fin d’année Indiscrétion sur la formation "Aller à l'Inter et jouer titulaire avec Gagliardini, a toujours été le rêve de ma vie" Comme le révèle nos confrères de Fcinter1908, pour ce déplacement, Simone Inzaghi devra faire sans la moitié de son rempart offensif : Romelu Lukaku et Joaquin Correa sont encore blessés. Il aura donc à sa disposition "que" Lautaro Martinez et Edin Dzeko qui seront accompagnés par les très jeunes Valentín Carboni et Dennis Curatolo. Il est possible de voir juste qu’un seul attaquant d'aligné, à choisir entre le "Toro" et le bosniaque, afin de conserver au moins un élément expérimenté prêt à monter en cours de jeu, et dans cette optique, la solution pourrait être de faire monter dans l’échiquier Henrik Mkhitaryan afin qu’il puisse soutenir la seule flèche offensive. En se déplaçant de la sorte, l’arménien libèrerait un slot au milieu de terrain composé de Nicolò Barella et Hakan Çalhanoğlu…Et si l’on considère le fait que lancer Kristjan Asllani dans le volcanique Nou Camp comme extrêmement compliqué, les chances de voir Roberto Gagliardini augmentent de façon exponentielle. Un mauvais choix pour tous Le milieu de terrain né en 1994 est devenu, bien malgré lui, la cible d’une bonne partie de la Tifoserie de l’Inter : A Milan depuis janvier 2017, l’ancien de l’Atalanta a toujours été considéré comme un précieux mouton docile toujours prêt à l’emploi, mais avec Simone Inzaghi, il a vu son temps de jeu être réduit drastiquement : Cette année, il n’a joué qu’à six reprises entre le Championnat et la Ligue des Champions pour une seule titularisation, ce qui représente un total de 184 minutes. En considérant ses capacités physiques et caractérielles, l’aligner face aux très techniques Pedri et Gavi pourrait s’avérer être très contre-productif pour l’Inter, mais par-dessus tout pour lui-même, lui qui risquerait de se retrouver dans d’importantes difficultés et qui compromettrait, encore plus, son image auprès des Tifosi les plus critiques. A présent, même la presse le démonte avant qu’il soit aligné, Chapeau ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Cet été, l’Inter Milan a fait preuve d’audace en recrutant très tôt Kristjan Asllani et Raoul Bellanova, deux jeunes talents émergents. Depuis, le mercato nerazzurro s’est assagi, et le manque de budget semble contraindre l’entraineur à faire preuve de créativité pour compléter la profondeur de l’effectif. Cette saison sera-t-elle celle de la confiance aux jeunes ? Kristjan Asllani Le milieu de 20 ans vient tout juste d’arriver cet été après avoir débuté en Serie A la saison dernière. Pour autant, la Gazzetta dello Sport nous apprend ce matin que Simone Inzaghi serait déjà très impressionné par les progrès de la jeune recrue durant la présaison. Asllani a toujours été la cible prioritaire en tant que remplaçant de Marcelo Brozovic, lui qui a su prendre la place du titulaire Samuele Ricci depuis Janvier à Empoli. Du côté du club, il n’y a jamais eu aucun doute avant de signer le joueur (en prêt payant 4M€, puis obligation d’achat en juin 2023): Asllani est la bonne option. Toutefois, Inzaghi vient maintenant partager sa vision après avoir travaillé avec le jeune albanais à l’entrainement : le coach à une pleine confiance que le joueur de 20 ans jouera un rôle important cette saison. Non seulement Asllani entrera souvent en action quand Brozovic sera blessé, suspendu ou aura simplement besoin de repos ; mais il saura aussi compléter d’autres tâches. Inzaghi n’a aucune inquiétude quant à la capacité du joueur à y parvenir. Raoul Bellanova Malgré quelques bonnes entrées en jeu, le latéral italien de 22 ans s’est fait plus discret depuis son arrivée au club. C’est son ancien coach, Leonardo Semplici, qui parle pour lui aux micros de FCInternews. « L’inter est une équipe vraiment forte, qui a des joueurs de premier ordre. Raoul est un jeune avec une grande marge de progression. Si le management des Nerazzurri a décidé d’investir sur lui, cela signifie qu’ils sont prêts à parier sur son potentiel. » L’ancien coach de Spal et de Cagliari ajoute ensuite : « Bien sûr, passer de Caglari à l’Inter change les perspectives et les objectifs, mais en travaillant très dur à l’entrainement, Raoul sera capable de se rendre utile à la cause. Il est jeune et il doit encore grandir, mais il a toutes les cartes en main pour se faire un nom. » Visiblement le message est passé, puisque Bellanova interviewé par FCInternews a confirmé : « Je veux prouver que je suis important pour l’Inter. Cela passera par l’entrainement, ce qui est je pense la base, et ensuite faire en sorte d’être prêt à chaque fois que le coach fera appel à moi. » Valentin Carboni La Gazzetta dello Sport nous révèle aujourd’hui que Valentin Carboni, milieu offensif versatile, ferait partie des plans pour l’équipe première de Simone Inzaghi cette saison. Carboni, à seulement 17 ans, fait partie de la Primavera de l’Inter qui vient de remporter son championnat (U19). Le jeune argentin est un milieu offensif de formation, mais sait également jouer en tant que second attaquant. Cela lui a valu une chance en équipe première pour la présaison. D’après le journal, Inzaghi aurait été très impressionné par ce qu’a montré le jeune de 17ans, et serait déjà surpris de la maturité et de la compréhension tactique affichées par Carboni compte tenu de son âge. Carboni devrait être conservé dans l’équipe senior pour la saison à venir, puisque Inzaghi aura besoin de nombreux joueurs à appeler, étant donné que la profondeur de l’effectif risque d’être chamboulée par le calendrier condensé dans les mois qui viennent. En composant de la sorte, l’Inter est en train de rajeunir son effectif, dont la moyenne d’âge est passée de 29.16 à 27.39 lors de ce mercato. La moyenne d’âge finale dépendra des derniers mouvements, notamment en défense où faute de recrutement, le choix par défaut sera également un jeune, Alessandro Fontanarosa (voir ici) D’après vous, lequel de ces jeunes talents sera notre révélation de la saison ? ®QG1989 - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...