Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'valentino lazaro'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. En effet, Valentino Lazaro est arrivé à Turin ce matin pour y passer sa traditionnelle visite médicale! L'ailier autrichien passe actuellement les examens médicaux classiques, après quoi il signera un contrat qui le liera au Torino. Après avoir été prêté à Newcastle, au Borussia Mönchengladbach et à Benfica, Valentino quitte à nouveau l'Inter, sous le biais d'un prêt avec un droit d'achat fixé aux environs de 5-6 millions d'euros. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C’est une révélation, une mini-bombe du mercato signé La Gazzetta Dello Sport, qui est toujours très bien informée sur l’actualité de l’Inter : "Le défenseur Slovaque, courtisé depuis pas mal de temps par le Paris-Saint-Germain, ne veut pas quitter Milan et de Paris, plus rien n’arrive, aucune relance pour débloquer l’affaire." "Chaque jour qui passe rapproche Skriniar de la Permanence, car il n’y a rien, de Paris ou de Londres, aucun signale concret confirmant un nouvel assaut en direction du Slovaque. Chelsea, par exemple, après voir perdu Kondé parti à Barcelone, a viré sur Fofana de Leicester City. Paris est, lui-même, très occupé avec ses propres ventes, et il ne donne plus signe de vie: Même l’intermédiaire qui gérait la négociation n’a plus frappé à la porte de l’Inter, car aujourd’hui, Skriniar est plus que jamais proche de rester Nerazzurro, pour la plus grande joie de Simone Inzaghi qui s’est personnellement impliqué pour s’assurer de la permanence du slovaque." "Ce qui est certain, c’est que le club ne descendra jamais sous l’évaluation qui a été définie et fixée, soit les 70 millions d’euros." Mais comment satisfaire Maître Zhang ? "Il y a cinq joueurs à vendre qui, en termes de masse salariale, pèsent 20 millions d'euros brut : Il s’agit d’Alexis Sanchez, d’Andrea Pinamonti, de Valentino Lazaro, d’Eddie Salcedo et de Lucien Agoumé: Des histoires différentes toutes les unes des autres, mais des joueurs dont les Nerazzurri ont du mal à se débarrasser. Marotta et Ausilio ont besoin, afin d’atteindre la réduction de 15 % de la masse salariale exigée par les propriétaires, de se rapprocher le plus possible de ces 20 millions d’euros et il ne sera pas possible de le faire entièrement, car une partie sera allouée aux fameuses primes de départ" "Ce ne sera pas un tour de force simple car les dirigeants Nerazzurro sont sous pression, il faudra faire preuve encore et toujours de patience avec l’objectif d’atteindre l’objectif : L’Inter a d’ailleurs déjà diminué d’environ 35 millions d’euros sa masse salariale brute, le tout au net de la déduction faite de la prime accordée à Vidal et les départs déjà actés jusqu’à jusqu'à présent. Dépasser le palier des 50 millions d’euros signifierait atteindre l'objectif demandé par la Propriété. Le tout en ayant peut-être fait de la place pour intervenir une dernière fois sur le mercato et acquérir le défenseur central demandé par Simone Inzaghi pour compléter son rempart défensif." Place au cas par cas Alexis Sanchez "C'est la situation la plus épineuse. Le Chilien ne trouve pas d'équipe, et à Appiano il fait chambre à part : Il ne participe pas aux matchs amicaux, et il sera donc également absent ce samedi contre Lyon à Cesena. L’Inter a déjà rencontré son agent Felicevich, il y a 20 jours. Mais rien ne s'est passé depuis, si ce n'est que Sanchez continue de refuser toutes les destinations proposées. Légitimement, bien sûr, car il aspire à jouer dans un championnat de haut niveau." "L'Inter a les mains liées en ce sens car le joueur a dit qu'il était prêt à négocier une indemnité de départ mais seulement après avoir trouvé une équipe. Les rumeurs concernant Naples n'ont pas été confirmées, tout comme celles venant d'Espagne et d'un intérêt présumé de Séville. Le rêve d'Alexis, qu’il maintient toujours en vie, est de retourner à Barcelone. A l'Inter, son salaire est de 10 millions bruts, grâce aux avantages du "Decreto Crescita". Andrea Pinamonti "L'attaquant a un salaire de 2 millions net et plait beaucoup sur le Mercato. Mais la vérité est qu'il a compliqué les plans des Nerazzurri avec son non à la Salernitana, un club dont les Nerazzurri auraient perçu 20 millions d'euros pour un transfert permanent. L'attaquant attend l'Atalanta ou Sassuolo, qui négocieront vraisemblablement avec l'Inter un prêt avec "rachat"." Valentino Lazaro "L'Autrichien, contrairement à Sanchez a été utilisé lors des matchs amicaux par Simone Inzaghi, mais il ne faut pas interpréter cela comme une marque d’ouverture pour son avenir : L’ailier ne fait pas parti des plans de l’Inter, il se cherche un nouvel habitat et jusqu’à ce jour, seule la Bundesliga a fait part d’un timide intérêt." Eddie Salcedo & Lucien Agoumé "En Italie, cela bouge pour Salcedo et Agoumé, mais il n’y a rien de concret pour l’instant : Ils représentent à eux deux, 2 millions d’euros que le Club géré par Steven Zhang aimerait économiser." Validez-vous cette liste de départ ? Pensez-vous qu’à l’avenir, il est conseillé de recruter "chilien" ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Beppe Marotta espère récolter au moins 25 Millions avec les ventes combinées de Valentino Lazaro et Andrea Pinamonti cet été. Selon un rapport du jour de la Gazzetta dello Sport, le CEO Nerazzurro considère la vente des deux joueurs comme clés dans l'objectif d'obtenir des fonds pour atteindre 60M€ de profits net à la fin de la fenêtre de mercato. L'Inter ne vendra pas le latéral gauche brésilien Dalbert cet été à cause d'une grosse blessure aux ligaments du genou qui laisse son futur en suspend. Il restera donc dans les comptes de l'Inter, avec un statut plus qu'incertain. Cependant, Lazaro est toujours sur la liste des transferts. L'Autrichien attend un nouveau club permanent plutôt qu'un nouveau prêt et suscite de l'intérêt. Avec la vente de Pinamonti, estimé par le club à 20 M€, l'Inter devrait donc récupérer autour de 25 m€ pour ses deux joueurs si tout se passe bien. ©Internazionale.fr, via sempreinter.com - Traduction Trent_FCI
  4. Un rêve fou, fou mais réaliste : Former le duo Dybala-Lukaku et l’Inter y pense très sérieusement pour la Gazzetta Dello Sport : "La Direction Nerazzurra tente d’évaluer comment mettre sur pied une opération qui s’annoncerait retentissante" Acte I : Vendre "La différence entre céder un ou deux Top Players passera aussi par l’éventuel trésor qui pourra être disponible en provenance des nombreux joueurs en prêt : Il ne faut pas oublier Stefano Sensi, Andrea Pinamonti, Sebastiano Esposito, en passant par Zinho Vanheusden, Dalbert, Valentino Lazaro , Eddie Salcedo, Lorenzo Pirola, et Michele Di Gregorio, il y a de la marge pour récolter une somme intéressante ou pour faire usage de ces derniers en les insérant pour obtenir des contreparties intéressantes." "Le sacrifice de l’un ou l’autre Top permettrait aussi de tailler sérieusement la massa salariale. Aussi bien Lautaro Martinez qui perçoit 6 millions d’euros net plus bonus et Stefan De Vrij qui perçoit à peine 4,2 sont les deux candidats pour être vendu, mais seulement en cas d’offres incongrue : Soit pas moins de 80 millions d’euros pour le Toro et 20 millions d'euros pour l’hollandais." Acte II – La Masse salariale "Pour faire place à ce duo, il est nécessaire aussi de tailler dans la masse salariale. Depuis le départ de Christian Eriksen, le plafond salarial sera allégé par les salaires insoutenables d'éléments qui ne font plus partie du projet: Le contrat de Matias Vecino qui perçoit 2,5 millions d’euros va expirer. Arturo Vidal, pour sa dernière année de son contrat aurait dû percevoir jusqu'à 9,5 millions d'euros, mais il existe une indemnité de départ de 4 millions d'euros qui permettra au club d'économiser considérablement sur son salaire brut." "Cette échappatoire n’existe en revanche pas pour Alexis Sanchez a qui il reste encore une année de contrat à hauteur de 7 millions d’euros, avec toutefois un salaire brut de 9 millions d’euros amorti va le Décret Croissance, il ne sera pas facile de le convaincre de faire un effort." Acte III – L’effort Paulo Dybala et Romelu Lukaku devraient aussi faire un effort : "Les 10 millions d’euros que Dybala demandait à la Juve sont inconcevables, mais s'il acceptait 7 millions d'euros, cela ouvrirait une fenêtre de tir. Avec Lukaku, en revanche, le saut mortel serait triplement plus important : Big Rom touche actuellement 12,5 millions d'euros par saison. S'il ne s'approche pas de son ancien salaire Interiste de 7,5 millions d’euros, aucune marge de négociation ne lui sera possible." Acte IV – Le Chef d’œuvre du Padrino selon Sport Mediaset Giuseppe Marotta et Piero Ausilio ont l’intention de recruter Paulo Dybala sans devoir toutefois sacrifier Lautaro Martinez, voici le plan stratégique mis en place par le duo Nerazzurro selon Marco Barzaghi, journaliste à Mediaset: "L’Inter veut éviter un sacrifice important : Stefan De Vrij sera probablement vendu s'il ne renouvelle pas son contrat. A la Viale Della Liberazione, ils essaieront de percevoir des sommes via les prêts en cours et des jeunes seront sacrifiés. Toutefois, l’Inter ne veut plus vivre le même été que la saison dernière." "Marotta et Ausilio ont l'intention d'arriver à Dybala sans sacrifier Lautaro : il y a eu de nouveaux contacts avec la Joya: L'Inter lui a demandé d'attendre, en proposant sur la table un investissement de plus de 100 millions sur 5 ans. Dybala, s’il attend l’Inter se verra récompensé par un salaire de 8 millions plus 2 millions de bonus. Même s’il y a un intermédiaire international bien connu qui propose Dybala autour de lui, celui-ci a déjà refusé plusieurs fois la Premier League." Croyez-vous la Beneamata capable de proposer une ligne d’attaque composé, à minima de Romelu Lukaku, Paulo Dybala, Edin Dzeko... ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. L’ancien Administrateur-Délégué est sans conteste l’un des principaux artisan du renouveau conquérant Nerazzurro: Entré en poste le 13 décembre 2018, Giuseppe Marotta est nommé Administrateur-Délégué Sport de l’Inter. Sur le banc de touche on retrouvait Luciano Spalletti et Mauro Icardi comme capitaine et Leader de l’équipe. Le retour en Ligue des Champions aura vu l’équipe disputer la phase de groupe avant d’être reversé en Europa League. 16 décembre 2021, soit un tout petit peu plus de trois années ont passé et la situation est totalement différente : On retrouve à la tête du groupe Simone Inzaghi et sur le maillot une certaine cocarde tricolore. De plus, le club a retrouvé sa compétitivité aussi bien en Coupe d’Europe qu’en Italie Le Triennal de Marotta entre passé, présent et futur L’avènement de Marotta fut clairement décisif pour convaincre Antonio Conte d’épouse le projet Nerazzurro. "Pour réduire l’écart avec la Juventus, il n’est pas utile de se lancer dans des proclamations, mais d’avoir une Culture du travail accompagnée du sens d’appartenance envers le club" - Dixit Marotta le jour de son intronisation Des mois intenses et délicats suivantes avec la gestion du cas Icardi et un vestiaire qui a implosé : Mais finalement, le dirigeant est parvenu à redresser la situation, en recrutant Conte à Milan L’été 2019 est celui de la construction de l’Inter qui en deux saison permettra la conquête d’un Scudetto via une campagne de transfert pharaonique : Romelu Lukaku, Nicolò Barella, Stefano Sensi, Alexis Sánchez, Valentino Lazaro et Diego Godin, sans oublier les retouches hivernales Christian Eriksen, Ashley Young et Victor Moses. Pour la première année de Conte, l’équipe accroche la seconde place en Serie A et s’incline en Finale de l’Europa League face à Séville. C’est exactement à partir de ce dernier que débutera la chevauché menant au Scudetto malgré un mercato estival 2020 pratiquement inexistant, la faute à la pandémie liée au Covid-19 qui inflige de sérieuses séquelles à tous, et pas uniquement à l’Inter. Le temps de célébrer un succès retrouvé et l’importante satisfaction d’avoir mis un terme à la Domination de la Juve qu’il avait lui-même créé est bref : Giuseppe Marotta et Piero Ausilio faisant face à un été difficile avec des départs importants : Antonio Conte, Romelu Lukaku et Achraf Hakimi, sans oublier la dramatique situation entourant Christian Eriksen. Pourtant comme le démontre le terrain, les joueurs ont été bien remplacés via les affaires conclus pour s’attacher les services d’Hakan Çalhanoğlu, Edin Džeko, Joaquín Correa et Denzel Dumfries. Ceux-ci sont accompagné par le choix de miser sur le "nouveau Massimiliano Allegri": Simone Inzaghi qui s’est montré capable de reprendre l’héritage d’Antonio Conte avec pragmatisme et empathie envers le groupe, ce qui n’est pas sans rappeler « Max » à Turin en 2014 Le présent et le futur Le parcours de Marotta n’est pas terminé, même si le principal intéressé a confirmé que l’Inter sera le dernier club de sa carrière, lui qui songerait à se renouvellent dans un poste à niveau institutionnel. Giuseppe Marotta n’est pas simplement qu’n très grand gestionnaire de club, d’homme et de vestiaire, c’est un dirigeant compétent en plus sur les terrains, disposant d’un poids politique à la Lega. Giuseppe Marotta est de la Vieille Ecole, comme Adriano Galliani : Il sait et s’occupe de tout. Il se confronte avec les Présidents des Tops Clubs Européens, mais aussi avec les jardiniers d’Appiano Gentile. Comme déjà dit, l’Histoire de Marotta à l’Inter ne prendra pas fin au 30 juin 2022, date de la fin de son contrat actuel. Depuis longtemps, Marotta, comme Piero Ausilio et son adjoint Dario Baccin, sans oublier Samaden, le Responsable des jeunes, est en négociation avec Suning pour prolonger son contrat, et malgré les hauts et les bas connus par la propriété, Giuseppe Marotta restera toujours à la barre Comment jugez-vous et analysez-vous le triennal de notre Padrino préféré ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. L'Inter pourrait offrir l'arrière gauche Valentino Lazaro à l'Eintracht Francfort dans le cadre d'un transfert "argent + joueur" pour le Serbe Filip Kostić. Et comme rapporté par le quotidien Portugais O Jogo, l'Autrichien ne s'est pas imposé à Benfica. Il est actuellement prêté par l'Inter au club Lisboète. Une nouvelle destination pourrait être recherchée. Lazaro a rejoint l'équipe de Jorge Jesus en prêt durant le mercato d'été 2021. Mais jusqu'à présent, il n'a pas trouvé de régularité dans la capitale Portugaise, plus spécialement à cause d'une blessure, qui l'a limité à 6 petites apparitions. Pendant ce temps, les Nerazzuri s'activent pour trouver un remplaçant à Ivan Perisić pour le côté gauche. Le latéral de l'Eintracht Filip Kostić est une de leurs cibles prioritaires. Le club Allemand ne veut pas brader le joueur de 29 ans, l'évaluant aux alentours de 20M€. Mais les Nerazzuri pourraient envoyer Lazaro, un joueur avec une bonne expérience en Bundesliga, dans l'autre sens afin d'essayer de faire baisser le prix demandé pour le Serbe. Mais l'optimisme est de mise du côté de la formation Lombarde. Kostić a récemment choisit Alessandro Lucci, qui a déjà des clients du côté de l'Inter, comme agent. Le Serbe souhaite rejoindre la Série A et l'Inter. ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via SempreInter
  7. Après le départ de Radja Nainggolan et en attendant l'officialisation du transfert de Romelu Lukaku à Chelsea, d'autres tractations sont en cours pour certains joueurs nerazzurri. Andrea Pinamonti: Accord entre Inter et Empoli L'objectif numéro un de Empoli est Andrea Pinamonti. Il y a quelques jours, le président Fabrizio Corsi s'est rendu au siège de l'Inter accompagné de son DS Pietro Accardi. Un accord a pu être trouvé: "On attend le feu vert nerazzurro, la formule sera le prêt". "Il reste cependant à comprendre la distribution de la contribution sur le salaire de Pinamonti, 2 millions d'euros par saison, environ 5 fois le salaire moyen d'un joueur du club. L'attaquant pourrait décider de réduire ce montant", souligne la Gazzetta dello Sport. Valentino Lazaro: Benfica insiste, mais... Le club portugais pousserait fort pour arriver à Valentino Lazaro, des réunions sont faites avec son agent mais le salaire pose problème. L'agent du latéral autrichien, Max Hagmayr a rencontré récemment Benfica. Comme le rappelle Tuttosport, le club portugais est revenu à la charge pour le joueur né en 1996. Le plus gros frein de cette transaction reste le salaire du joueur à hauteur de 2 millions d'euro par saison. L'ex du Borussia Monchengladbach a un contrat courant jusqu'au 30 Juin 2024 avec les nerazzurri. Il se pourrait donc qu'il y ait un problème général concernant les salaires que le club propose aux joueurs, qu'en pensez-vous? Internazionale.fr ~© Samus
  8. C’est une information en provenance de Tuttosport. Prêté au Borussia Mönchengladbach cette saison, Valentino va rentrer à Milan. Auteur d’une très belle saison en Bundesliga, l’international autrichien aura une carte à jouer Révélation de Tuttosport "Un ailier titulaire devra être recruté, mais voici la nouveauté relative à l’aile gauche. Sur le flanc droit, l’Inter reste bien fournie grâce à Matteo Darmian et Danilo D'Ambrosio qui a vu l’option relative au renouvellement automatique exercée par l’Inter." "Le tout, en attente qu’Inzaghi observe à l’œuvre Valentino Lazaro qui reviendra de son prêt du Borussia." Validez-vous cette idée de retester un joueur qui était en deçà des attentes Nerazzurra ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. La Gazzetta Dello Sport s’est penché sur le milieu de terrain Nerazzurro. A l’aube d’une nouvelle saison qui verra l’Inter défendre son Scudetto, ce secteur est celui qui présente le plus d’éléments : Qui doit être titularisé, qui peut se retrouver sur le banc, qui doit plier bagages ? Les titulaires Les titulaires, sur papier du moins, seront Barella, Brozovic et Calhanoglu. Les deux premiers devront se livrer au combat et garantir l’équilibre à la manœuvre, tandis que le turc sera appelé à se mettre en lumière. Dans les plans d’Inzaghi, la hiérarchie au milieu est plutôt bien définie avec comme seul "doute" le relayeur qui devra être Calha ou Sensi, pour autant que l’ancien de Sassuolo démontre une fiabilité physique après deux saisons loupées en Nerazzurro Les joueurs en balance Plus que définie, la situation reste compliquée pour Gagliardini, Vecino, Agoumé et Perisic, qui sont tous appelés à convaincre le nouvel entraîneur de faire partie du projet technique. Et en ce sens, leurs permanences sont loin d’être actées, même si aujourd’hui aucune offre n’est parvenue. Il n’est également pas exclu que certains fassent l’objet d’une résolution de leur contrat. Dans un tel cas, la situation se compliquerait en regard aux dossiers les plus épineux et les plus urgents : Les joueurs à remercier. Les joueurs à remercier L’Inter se concentre actuellement sur leurs départs depuis plusieurs jours, mais les difficultés ne manquent pas: Les exubérants se nomment Vidal, Lazaro et Nainggolan. Les concernant et avec la complicité des comptes, la séparation représente un scénario inévitable, avec qui plus est le consentement total de la part d’Inzaghi. Toutefois, en cas de séparation à l'amiable, une prime "de départ" devra encore être définie Pour l’instant, Vidal ne fait pas l’objet d’offres concrètes alors que Lazaro et Nainggolan sont respectivement convoités par le Benfica et Cagliari. Les ailes L’Inter est à la recherche de l’héritier d’Achraf Hakimi sur son flanc droit, avec Nahitan Nandez qui reste toujours en pole position. Dans le même temps, le club monitore le mercato pour le flanc gauche Les courses latérales restent le point le plus épineux: Car le nombre de joueurs disponibles actuellement pour Inzaghi semble actuellemen faible : Actuellement, le natif de Piacenza peut compter sur le duo Dimarco-Kolarov à gauche, avec la possibilité d’aligner Perisic selon les circonstance. De l’autre côté, l’on retrouve à droite le binôme Darmian-D’Ambrosio, mais le Club se cherchent des profils de meilleures qualités. Il s’agit d’ailleurs de la priorité du Mercato Nerazzurro : Après avoir un digne successeur à Hakimi, le club devra faire l’effort nécessaire pour aussi renforcer l’aile opposée et l’éventuelle arrivée de Nandez, le nom le plus cité de ces dix derniers jours permettrait à Inzaghi de combler ce vide sur l’aile droite, tout en ayant une alternative valide également pour le milieu du terrain Christian Eriksen La situation est tout autre et est totalement différente pour Christian Eriksen victime d’un sérieux malaise lors de l’Euro. Si l’Inter est prête à l’accueillir à bras ouvert, la priorité absolue reste sa santé, son futur sportif passant en second plan: "La situation particulière relative à Christian Eriksen semble être la plus compliquée : Lorsqu’il reviendra en Italie, le danois se soumettra à de nouveaux tests et ce n’est qu’à ce moment-là que sera évaluée son avenir sportif. Toutefois, comme l’a rappelé un membre du Comité Technique Scientifique de la FIGC, il sera refusé à Christian Eriksen d’évoluer en Italie, en conservant le défibrillateur." Pensez-vous que l’Inter parviendra à proposer un milieu de terrain digne de ce nom pour la saison 2021/2022 ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Federico Pastorello était présent hier au siège de l’Inter. S’il a immédiatement été questionné sur une crainte d’un départ de Romelu Lukaku, son déplacement professionnel était tout autre: "La rencontre s’est bien déroulée, nous avons fait le point de plusieurs situations." Confirmation de Fcinter1908.it présent sur place L’Inter peut-être rester sereine pour Lukaku ? "Oui, c’est évident: Romelu est en vacances, et il le mérite vu ce qu’il a réalisé, Il n’y a pas de problème. L’attention médiatique reste sur Lukaku : Je peux vous dire aussi que d’autres clubs le veulent, mais lorsqu’il y une transaction, il faut 2 volontés sur trois, en supposant que l’une d’elles soit la volonté de l’acquéreur : Il faut la volonté du joueur ou du club qui le possède. S’il manque deux volontés sur trois, je peux vous dire que c’est comme vouloir la lune, mais la lune ne s’achète pas." Vous êtes ici pour Lazaro ? "Non, je suis venu pour parler de Keita, de sa situation." L’Inter est-elle intéressée par son retour ? "Oui, elle évalue la situation: Tout dépendra des départs qui auront lieu." Etes-vous optimiste ? "Nous verrons bien, Inzaghi le connait très bien." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. En voiture Simone ! Comme l’a annoncé directement l’Inter sur son site officiel, la nouvelle saison Nerazzurra débutera officiellement par la conférence de presse conjointe de Simone Inzaghi et de Giuseppe Marotta, qui se tiendra ce mercredi 7 juillet 2021. Dès le lendemain, la préparation estivale rentrera dans le vif du sujet avec, en finalité, les objectifs à atteindre pour la saison à venir, avec un groupe bien loin de représenter sa version définitive! Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, le noyau sera considérablement réduit "Jeudi, le groupe sera inévitablement réduit: Manqueront à l’appel tous les joueurs engagés à l’Euro et à la Copa America. Actuellement, il reste en course seulement Barella, Bastoni et Lautaro. Mais pour certains, trois semaines de vacances viennent à peine de débuter. En plus de Lukaku, les derniers éliminés sont Alexis Sanchez, Arturo Vidal et Matias Vecino. Il est donc très peu probable de les voir participer à la tournée américaine." "La situation est différente pour Hakan Calhanoglu qui devrait s’envoler pour la Floride. Les absences actuelles seront colmatées par le retour de nombreux joueurs prêtés et non+ rachetés: En date du 1er juillet 2021, le noyau Nerazzurro fait état de nouveaux noms tels que Gravillon, Pirola, Dimarco, Dalbert, Vagiannidis, Lazaro, Males, Salcedo, Esposito, Colidio, Vergani et Gavioli." Le Saviez-Vous ? Simone Inzaghi a déjà imposé sa patte sur ce mercato. Si Chelsea était disposé à satisfaire l’Inter, en proposant notamment Emerso Palmieri, dans le cadre du recrutement d'Achraf Hakimi, l’entraîneur italien a exclu cette possibilité en considérant Emerson comme un joueur non-fonctionnel à son idée du Calcio. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. En effet, si pour certains il faut choisir entre boire ou conduire, pour d’autres, il faut choisir entre épargner ou rester aux commandes du club. Et si le départ d’Antonio Conte offre une double "prime" en allégeant la masse salariale et en qualifiant automatiquement l’Inter en Ligue des Champions, il est hors de question de redimensionner de façon excessive l'équipe. Avec des challengers qui se sont tous renforcés, en passant de la Roma à la Juventus, les places pour la Ligue des Champions 2022-2023 vont valoir leur pesant d’or! Et il est hors de question de perdre la possibilité de récolter les 60 millions d’euros qu’offre l’Europe au Grandes Oreilles Révélation de la Gazzetta.it "Outre le fait que Suning exige une place constante parmi les quatre premiers au championnat, Oaktree Capital Managment, qui a dernièrement acté un financement à hauteur de 275 millions d’euros pour l’Inter, et qui a également la possibilité de devenir la future patronne du club dans le cas où Suning ne parvient pas à la rembourser dans un arc de cercle de trois années, intérêts inclus, entend selon des sources internes du club, ne pas vouloir déboussoler le club et l’équipe en ayant la conviction, que cela serait de courir un risque, que de ne pas se qualifier pour la Ligue des Champions 2022-2023" Partant de ce constat, l’activité centrale du mercato, qui était de récolter 100 millions d’euros a été revue à la baisse pour atteindre, à présent, 70 millions d’euros : "Il y a eu la prise de conscience que si pour épargner 30 millions d’euros, il faille céder un second Top Player, que le risque de perdre le butin garanti par la Ligue des Champions était trop grand et que le jeu n’en valait pas la chandelle et ce même si le bilan, à la fin du mois risque de se clôturer avec un déficit de -170 à -180 millions d’euros." La destinée de Lautaro est également prise en considération dans ce raisonnement: "Si l’objectif es de viser les 70 millions d’euros, la cession d’Hakimi au Paris-Saint-Germain ou à Chelsea, qui ont déjà proposé 60 millions d’euros, seront complété par le trésor garanti des ventes de Joao Mario, Radja Nainggolan, Valentino Lazaro et Dalbert." Ce qui permettrait de viser tout de même le palier de 100 millions d’euros d’actif, sans passer par le sacrifice d’un second top Player ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Né d'un père angolais et d'une mère austro-grecque, Valentino Lazaro a un multiculturalisme qu'il aime et qui n'affecte pas son appartenance à l'équipe nationale autrichienne. Pour le quotidien Kronen Zeitung il parle de l'Euro et de son avenir : "Être spécial est quelque chose de normal pour moi et avoir différentes cultures est quelque chose de beau. C'est amusant de connaître le côté parental mais jouer pour un autre pays pour cette raison n'est pas une option pour moi. Je suis autrichien. J'ai connu de nombreuses cultures, dans différents pays et je vois beaucoup choses sous un angle différent. A l'Euro 2016 je n'étais pas présent et j'ai hâte que ce tournoi arrive. On joue pour des évènements comme celui-ci." Vous êtes actuellement prêté au Borussia Mönchengladbach. Vous y serez toujours la saison prochaine ? "Malheureusement le Covid a tout retardé, cependant je me vois sur la bonne voie. J'ai toujours un contrat longue durée avec les champions italiens actuels. C'est quelque chose de spécial pour un gamin de Graz qui voulait juste jouer au football. Je ne dois pas l'oublier." Pour rappel, Lazaro a un contrat finissant à l'été 2023. Il est à noter que Marco Rose, l'entraineur actuel qui l'avait souhaité, va coacher le Borussia Dortmund l'an prochain. Une piste à suivre ? ®gladis32 - internazionale.fr
  14. Un autre dossier mercato pour cet été, celui de Valentino Lazaro. L'ailier autrichien, auteur de vingt-cinq rencontres cette saison, a trouvé sa place à part entière au Borussia Mönchengladbach. Cependant il n'y a pas d'option d'achat pour le club allemand, il reviendra donc à Milan fin juin. Il ne devrait être que de passage cependant comme l'a confirmé Max Hagmayr, son agent : "Valentino se sent très à l'aise au Borussia. Pour le moment il n'y a rien de nouveau." Renouveler le prêt pour une saison supplémentaire, c'est une possibilité ouverte ces dernières semaines et qui pourrait contenter tout le monde. Mais une donnée est occultée, le départ de Marco Rose l'entraineur actuel, qui coachera Dortmund la saison prochaine. Pourquoi pas une autre destination... ®gladis32 - internazionale.fr
  15. En effet, parmi les joueurs qui rentreront à la maison cet été 2021, on retrouve l’autrichien Valentino Lazaro. En effet, il semble extrêmement compliqué de voir le Borussia Mönchengladbach déposer sur la table les 12 millions d’euros convenus, à la suite du départ de Marco Rose. L’exemple Perisic ? Selon Marco Astori de Fcinter1908, Valentino aura droit à une seconde chance: "Un rachat ? Pour l’instant, les indicateurs sont à l’opposé. La piste la plus concrète est celle qui verra Valentino Lazaro faire son retour à Milan, aux côtés de son ami Lukaku." "Antonio Conte estime l’ailier autrichien : Les deux se sont parlés à plusieurs reprises ces derniers mois et il n’y a aucune pré-exclusion qui en est ressortie. Ce qui certain, c’est que les Nerazzurri ne compte pas mettre le joueur sur le mercato à prix cassé. Les prétendants sont prévenus." Pensez-vous que la force de l’Inter puisse être la renaissance de ses joueurs déclaré perdu pour la cause, mais remis à niveau par Antonio Conte ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Après avoir contracté le Covid-19 suivi d'une hospitalisation ces derniers jours, Beppe Marotta, a retrouvé le chemin de l’Inter. Reposé, il est bien décidé à en découdre et plusieurs questions sont sur la table dont le mercato. Si Aleksandar Kolarov, Matias Vecino, Arturo Vidal et Ashley Young devront se trouver un nouveau point de chute, il y aura également le retour des joueurs en prêt Révélation de Calciomercato.com "Dalbert se sera pas racheté par Rennes et va revenir à Milan. Pour Valentino Lazaro, les choix que feront son nouvel entraineur, Xabi Alonso seront décisifs. Radja Nainggolan est actuellement en prêt sec à Cagliari et tout dépendra de la fin de saison des sardes. Celui qui a le plus de chance de dire adieu à l’Inter est Joao Mario." Sans oublier la spécialité de Piero Ausilio : "Colidio, au terme de son prêt en Belgique, pourra représenter une plus-value. Cela vaut également pour Gravillon qui reviendra de son prêt à Lorient, en Ligue 1. Le dernier cité est Brazao qui n’ a jamais réellement explosé en ayant que très peu de titularisation au Real Oviedo". Jugez-vous cette liste de départ valide ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Calcio&Finanza s’est lancée dans l’analyse de l’état financier de l’Inter en cette fin de mercato estival. Si le club recherche à finaliser son mercato, il y a lieu de constater qu’il y a eu beaucoup d’arrivées, pour très peu de vente. Achraf Hakimi, Arturo Vidal et Aleksandar Kolarov représentent les trois principaux coups d’éclat de l’été Nerazzurro, mais le club, en cette dernière semaine de mercato souhaite offrir à Antonio Conte, son milieu de terrain rêvé, si les ventes le permettent... Le "Calciomercato" se terminera le lundi 5 octobre 2020 et l’analyse ci-dessous tient à mettre en évidence l’élargissement des coûts du noyau Nerazzurro (salaire + amortissement + coûts des joueurs en prêt) pour la saison 2020/2021, en tenant compte des opérations conclues actuellement, afin de comprendre la marge de manœuvre encore disponible pour l’Inter Point de départ de l'analyse: le noyau 2019/2020 Le point de départ de cette analyse est le coût du noyau de la saison 2019/2020 qui a été publié par Calcio&Finanza à la clôture du mercato hivernal du mois de janvier, une session caractérisée par le recrutement de Christian Eriksen en provenance de Tottenham. Selon les calculs effectués l’hiver dernier par le site spécialisé italien, les coûts du noyau 2019/2020 ont tourné autour de 228,3 millions d’euros. Après l’officialisation des coûts relatif au Mercato, de Lukaku à Eriksen compris, les nouvelles analyses ont livré le verdict d’un coût de 232 millions d’euros. Les Ventes Jusqu’à ce jour, l’Inter a conclue 4 ventes, sans oublier deux joueurs qui sont arrivés en fin de contrat Les trois opérations en sortie analysées sont: Diego Godin à Cagliari. Vendu à titre définitif à la suite d’une dévaluation de sa valeur au bilan qui devrait être repris dans le bilan du 30 juin 2020 Antonio Candreva à la Sampdoria : Prêté avec une obligation de rachat fixée à 2,5 millions d’euros Valentino Lazaro au Borussia Mönchengladbach sous la forme d’un prêt onéreux Lucien Agoumé à Spezia, sous la forme d’un prêt sec Les joueurs en fin de contrat qui ont été libérés sont Tommaso Berni et Borja Valero. Ces transactions, dans l’immédiat, n’apportent pas de recettes particulière au club, si ce n’est à un niveau mineur des amortissements pour 3,5 millions d’euros. Pour Candreva, le coût de son amortissement annuel est à hauteur de 4,5 millions d’euros, l’effet voulu sera donc actif lorsqu’il sera officiellement racheté par la Sampdoria. A ces opérations, au niveau du bilan et des épargnes sur le coût du noyau, il y a lieu d’ajouter les ventes de Mauro Icardi, Matteo Politano et Gabriel Barbosa. Les plus-values seront retranscrites au bilan du 30 juin 2020, mais l’impact sera également positif sur le bilan 2021 avec une épargne de 7,5 millions d’euros entre amortissements mineurs et salaires mineurs L’économie, en regard aux autres dépenses s’élève à 25,4 millions d’euros. Parmi celles-ci, on retrouve Victor Moses et Cristiano Biraghi, deux joueurs qui sont reparti dans leurs clubs respectifs à la fin de la saison écoulée. Globalement, l’impact positif des opérations en sortie s’élève à 37,7 millions d’euros Les achats Cinq opérations ont été conclue en entrée à titre définitif: Achraf Hakimi en provenance du Real Madrid ; Aleksandar Kolarov en provenance de la Roma ; Arturo Vidal en provenance du Fc Barcelone Andrea Pinamonti en provenance du Genoa Alexis Sanchez en provenance de Manchester United. L’impact de ces nouvelles acquisitions s’élève à 38 millions d’euros, réparti comme suit : 26,9 millions d’euros pour les salaires bruts et 11,1 millions d’euros d’amortissements A ceux-ci, il y a lieu d’ajouter : Le rachat de Stefano Sensi en provenance de Sassuolo pour 20 millions d’euros. Les retours des joueurs en prêt : Andrei Radu, Dalbert, Ivan Perisic, Radja Nainggolan et Joao Mario. L’opération pour le milieu de terrain né en 1995 est celle qui entraîne le plus d’amortissement, tandis que son salaire reste le même. Les autres joueurs proposent seulement des salaires plus importants que ceux de la saison écoulée. En effet, ceux-ci étaient pris en charge par les clubs emprunteurs. L’impact des opérations en entrée représente un coût plus important : 67,8 millions d’euros réparti comme suit : 51,7 millions d'euros de salaire bruts et 16,1 millions d’euros d’amortissement Les coûts liés au noyau 2020/2021 Selon l’étude présentée, en date du 28 septembre 2020, les coûts relatifs au noyaux pour la saison 2020/2021 s’élèvent à 257,8 millions d’euros. Soit une croissance de 25,7 millions d’euros (+11,1%) par rapport aux estimations de l’étude relative aux coûts liés au noyau 20192021. Ci-dessous le détail des coûts liés par joueurs Coûts liés au noyau de l’Inter 2020/2021 au 28 septembre 2020 Conclusions Les dépenses sont donc bien supérieures, si l'on se compare à la dernière saison écoulée, le tout fait suite à une absence de ventes. C’est également la raison pour laquelle la Direction Interiste a décidé d’agir en s’axant d’abord sur les opérations en sortie, afin de pouvoir renforcer le noyau par la suite. Les joueurs indésirables, mis à part Andrea Ranocchia, dont la Direction a jugé bon son maintien au club, ne sont pas les seuls joueurs destiné à quitter l’Inter. A titre d’exemple, la vente d’un joueur tel que Milan Skriniar pourrait représenter une plus-value importante étant donné que sa valeur net au 30 juin 2020 tourne aux alentours des 15 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Le mercato de l'Inter sera activé immédiatement après la finale de la Ligue Europa de demain contre Séville. Mais, en attendant, les contacts pour certains joueurs se poursuivent. Après celui de Valentino Lazaro, qui est officiellement passé en prêt avec droit de rachat au Borussia Moenchengladbach (prêt payant de 1,2M€ et droit de rachat à hauteur de 13,8M€), les Nerazzurri s'apprêtent à conclure une autre vente utile pour contribuer au financement des grands coups à venir. On parle de Joao Mario, proche d'un transfert à Benfica pour environ 12 millions d'euros. Les affaires sont les affaires. Et ça avance.
  19. Selon l'édition du jour de la Gazzetta dello Sport, l'Inter à besoin de 5 recrues pour compléter son effectif. Pour le journal milanais, l'Inter est à la recherche d'un défenseur central, un latéral gauche, deux milieux de terrains et un attaquant pour combler les manques de l'équipe avant le début de la prochaine saison. La Gazzetta précise que le club attend le retour de 5 joueurs en prêts lors du dernier exercice et doit décider quoi faire avec eux. Ivan Perisic, Radja Nainggolan, Valentino Lazaro, Dalbert et Joao Mario sont tous attendus de retour de leurs clubs respectifs, à savoir le Bayern Munich, Cagliari, Newcastle, la Fiorentina et le Lokomotiv Moscou. De ces 5 joueurs, Radja Nainggolan serait le seul à avoir une petite chance de rester à Milan et réintégrer l'effectif en vu de la saison à venir. Le Ninja, grand ami de Lukaku, Barella et Brozovic, serait-il un renfort de choix selon vous en vue de remporter le Scudetto ? ®Trent_FCI - internazionale.fr
  20. Max Hagmayr, l'agent de Valentino Lazaro, déclare au journal Autrichien SportKrone qu'il est en négociations avancées avec un autre club. "Nous sommes déjà en discussions avancées. Je voudrais discuter de tout ça avec Valentino après son retour de vacances. Il y a des parties intéressées. Je parle avec plusieurs clubs mais pour le moment aucune décision finale n'a été prise. Cependant, je le répète, nous sommes déjà très avancé avec un club en particulier." Malgré les difficultés que Lazaro a connu pour se faire une place dans l'effectif de Conte, il révèle que la relation avec l'entraîneur actuel de l'Inter est excellente : "Nous avons d'excellentes relations, il y a une appréciation mutuelle. Ce n'était pas le bon moment. Nous n'avons aucune influence sur ce qu'il se passe à l'intérieur du club." Hagmayr conclut en évoquant ce qu'il pense être important pour son client après la dernière saison écoulée que ce dernier a partagé entre l'Inter et Newcastle : "Après cette saison, il est important qu'il joue plus." Lazaro avait rejoint l'Inter en provenance du Hertha Berlin pour un deal avoisinant les 20M€, avec un contrat de 4 ans à la clé. Il est apparu 11 fois avec les Nerazzurri, offrant 2 passes décisives, avant de rejoindre l'Angleterre où il disputera 15 matchs et inscrira 2 buts. Compte tenu du niveau général de la concurrence à son poste, selon vous Lazaro aurait-il mérité un peu plus de temps pour s'adapter avec l'Inter ? ®Trent_FCI - internazionale.fr
  21. Le futur de Valentino Lazaro pourrait être en Turquie, le latéral autrichien serait dans le viseur de Trabzonspor selon le quotidien turc Karadeniz Gazete. Le club aurait déjà contacté l'Inter. Le joueur arrivé l'été dernier en provenance du Herta Berlin après une première moitié de saison décevante avec les nerazzurri, a un peu sorti la tête de l'eau en prêt à Newcastle, avec 13 apparitions et deux buts pour le club anglais. De nouvelles informations paraîtront dans les prochains jours. ®Samus - internazionale.fr
  22. Timo Werner est plus que jamais l’héritier désigné pour pallier un éventuel départ de Lautaro Martinez vers le Fc Barcelone. Toutefois, les rumeurs entourant le départ du Toro argentin ne sont que "pure fantaisie". En effet, outre l’intérêt réel pour Edison Cavani, Giuseppe Marotta et Piero Ausilio ont intensifié les contacts avec l’agent de Timo afin de prendre le meilleur sur Liverpool. Pour convaincre Leipzig, le duo compte offrir en plus d'un montant à définir, Valentino Lazaro qui est un profil apprécié par le club allemand. La fantaisie dans le transfert de Lautaro se nomme Joao Cancelo, aucune information sérieuse n’est disponible, aucune confirmation d’un contact établi. Le joueur étant en tout premier lieu un joueur de Manchester City et non du Fc Barcelone, la projection au bilan du portugais est estimée à 65 millions d’euros. L'Inter exigeant 90 millions d'euros et une contrepartie-technique, il semble peu envisageable de voir la Beneamata accepter une offre liquide minimale de 45 millions d'euros... En ce qui concerne Mauro Icardi, nous arrivons doucement mais surement à la fin de son prêt. Si Paris souhaite proposer 50 millions plus 10 millions de bonus facilement atteignables, Beppe Marotta souhaite passer à 60 millions d’euros et les 10 millions d’euros de bonus. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Valentino Lazaro fait face à un avenir incertain à Newcastle United selon le Corriere dello Sport. En effet, le joueur de l'équipe nationale autrichienne a rejoint l'équipe de Premier League pendant le mercato hivernal dans le cadre d'un prêt jusqu'à la fin de la saison et dans le cadre de l'accord, Newcastle United a obtenu une option d'achat qui serait fixée à environ 20 M€. Le rapport explique que l’avenir de Lazaro au St James’s Park dépendra en grande partie de la décision de Steve Bruce de rester aux commandes ou non car Newcastle United devrait être repris par un consortium dirigé du côté de l'Arabie Saoudite et de nombreux rapports ont suggéré qu'ils pourraient faire appel à un grand gestionnaire. Alors qu'il était prêté à Newcastle United, Lazaro a disputé un total de cinq matchs toutes compétitions confondues, dans lesquelles il a marqué un seul but. Pour baisser le prix de 111 M€ pour Lautaro Martinez, le Barça prêt à offrir Umtiti, Rakitic, Rafinha & Vidal ? Barcelone est prêt à offrir un quatuor de joueurs dans le but de réduire le prix demandé par l'Inter pour Lautaro Martinez, selon Mundo Deportivo. L'Inter continue de demander au moins 80 ou 90 M€ plus un/des joueur(s) pour Lautaro, mais Barcelone ne souhaite pas payer autant pour notre attaquant qui a une clause de 111 M€. Rafinha, le défenseur vainqueur de la Coupe du monde Samuel Umtiti et le duo Arturo Vidal et Ivan Rakitic pourraient tous être proposés au club avec le rapport indiquant qu'en termes d'âge et de qualité, ils seraient idéaux pour l'Inter. On ne sait pas actuellement ce que l'Inter pense de cette idée, mais ce qui est clair, c'est que l'Inter ne veut conclure aucun accord pour Lautaro Martinez selon les conditions de quiconque, sauf les leurs. Le rapport ajoute que Barcelone souhaite finaliser un accord pour Lautaro ainsi que pour le milieu de terrain de la Juventus Miralem Pjanic d'ici la fin du mois. Le Real et le Barça sur Skriniar ? Les deux mastodontes de la Liga sont tous deux intéressés par notre défenseur central toujours selon Mundo Deportivo. Si le vainqueur de la Coupe du monde 2018, Samuel Umtiti, quittait Barcelone dans les mois à venir, le club Blaugrana se focaliserait sur Skriniar. Quant au Real Madrid, il voudrait le signer comme remplaçant à long terme du capitaine Sergio Ramos dont le contrat avec le club doit expirer à la fin de la saison prochaine. Skriniar, 25 ans, est au milieu de sa troisième saison avec l'Inter et bien qu'il ait montré des difficultés à s'adapter au 3-5-2 d'Antonio Conte, il continue d'être l'un des meilleurs défenseurs d'Italie du moment.
  24. L'avenir des fonds disponibles de l'Inter cet été dépendra fortement du futur de quatre joueurs : Icardi, Joao Mario, Lazaro et Perisic. Les quatre sont prêtés avec droit de rachat. En raison de la situation actuelle et de son impact financier évident, il est à craindre que les dépenses du club soient réduites au minimum. Cela vaut aussi pour les clubs qui doivent lever les options de nos joueurs. Le Corriere dello Sport fait le point. PERISIC Il assurerait aussi un bonus confortable, puisque le Bayern a un droit dessus à hauteur de 20M€. Ces dernières semaines le club allemand a signifié au croate son intention de le garder, mais en demandant une petite remise de l'Inter. Mais depuis, beaucoup de choses ont changé et rien n'est dit que les bavarois ont gardé les mêmes intentions. ICARDI C'est le gros morceau. Le PSG peut l'acquérir pour 70 millions d'euros, la quasi-totalité serait une plus-value puisqu'il représente 1.8M€ au bilan du club. Cependant juste avant l'arrêt des différents championnats, la situation du bomber argentin s'est dégradée et le PSG n'est pas sûr de définitivement lever l'option d'achat. Auteur de 20 buts en 31 matchs, il a commencé 2020 sur le banc et n'a pas joué une seule minute contre Dortmund en Champions League. Icardi lui-même n'est pas convaincu par l'idée de rester dans la capitale française. JOAO MARIO Il a eu un impact positif au sein du Lokomotiv Moscou. Si le club russe le rachète, cela donnerait un gain d'un peu plus de 5M€. LAZARO Son sort est incertain. Prêté à Newcastle fin janvier il a eu le temps de disputer quatre rencontres de Premier League et une en FA Cup (1 but). Est-ce que ce sera suffisant pour voir les Magpies investir 23M€ ? Difficile à imaginer... ®alex_j & ®gladis32- internazionale.fr
  25. Valentino Lazaro est officiellement devenu un joueur de Newcastle. L'ailier autrichien n'aura pas sût trouver sa place dans l'Inter de Conte. Voici le communiqué officiel du Club "Le joueur autrichien est transféré à titre provisoire jusqu'au 30 juin 2020 avec une option pour une évolution du prêt vers un transfert définitif" Pour info, le montant s’élève à 1.5 millions pour le prêt et 23.5 pour le rachat soit un total de 25 millions d’euros. Première réaction du joueur en Premier League Remerciements aux tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...