Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'vivek ranadivé'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

3 résultats trouvés

  1. Nos confrères de Kings France, soit le site francophone de référence des Kings de Sacramento, la franchise NBA qui appartient à Vivek Ranadivé, s'est livré à une interview exclusive pour Internazionale.fr. Kings France est à l'instar d'Internazionale.fr une communauté gérée par des passionnes: " Nous sommes donc Kings FR dont le compte Twitter est géré Olivier et moi-même Laurent mais nous avons aussi des personnes avec nous qui écrivent divers articles (Rémy, Antoine, Thibault, Théo,Adam) depuis 2017 ou l’on traite de tout ce qui touche aux Kings de Sacramento. On fait des lives tweets, de articles et pleins d’autres chose sur pas mal de réseaux sociaux." Nos passions respectives, associée à l'actualité entourant l'Inter et les Kings, nous a permis d'échanger ensemble sur la personnalité qu'est Vive Ranadivé...Place à présent à l'intégralité de notre entrevue. Laurent, tu nous dis qu'en cas de rachat, que c'est la pire nouvelle qui pouvait nous arriver, mais pour quelles raisons ? "Si nous avons écrit cela, c’est parce que depuis qu’il a racheté les Kings en 2013, il s’est financièrement mis bien mais au niveau sportif c’est catastrophique." Qu'est-ce que Ranadivé peut apporter de positif à l'Inter ? "Je ne vois pas trop ce qu’il pourrait apporter de positif si ce n’est qu’il peut sortir le chéquier." Que peut-il nous apporter de négatif ? Car nous avons un propriétaire distant qui n'investit plus un rond dans l'Inter... "Étant donné qu’il s’était positionné pour un éventuel achat de l’AC Milan puis de Chelsea, vous comprendrez qu’il n’a pas de connaissance en football et que racheter l’Inter ne serait qu’un joujou de plus pour lui (et surtout pour ses affaires). Il fera une belle plus-value ou y placera son fils mais sans pour autant évoluer sportivement." "Les Kings n’ont pas disputé les phases finales NBA depuis 2006 (bien avant son arrivée certes), mais c’est comme si votre club loupait la Ligue Des Champions pendant 16 ans de suite." Est-ce une personne sulfureuse ? "Vivek n’est pas forcément une personne sulfureuse et on peut mettre à son crédit, quand même une pointe de positif: Il s’investit pour la communauté de la ville. Il était aux premières loges pour BLM et sur la cause LGBT+, il n’hésite pas à innover sur pas mal de sujets de société." Est-ce un propriétaire qui sort le chéquier ? "Compliqué de faire un parallèle entre le foot et le basket tant les modes de fonctionnement ne sont pas les mêmes. En NBA, les joueurs ne s’achètent pas mais s’échangent … le seul point commun serait les fins de contrats qui sont plutôt similaires et pour le coup oui, il sort le chéquier. Les Kings étant une destination où peu de joueurs veulent venir, il n’a pas d’autre choix que de surpayer les rares qui auraient le courage de rejoindre la capitale Californienne." Qu'a-t-il apporté chez les Kings ? "Il a apporté aux Kings une nouvelle salle flambant neuve à la pointe de la technologie ! Après sportivement, bah l’équipe étant toujours au même niveau depuis son arrivée (c’est à dire dans les bas-fonds) on ne peut pas dire qu’il ait eu un impact positif. Les Kings ont enchaîné les coachs depuis son arrivée (8 entraîneurs depuis 2013)." Est-il intrusif ? Par exemple, est-ce qu'il est du style à aller dire à l'entraîneur comment il doit bosser (genre se prendre pour l'entraîneur) ? "OUI ! Mais pas en tant qu’entraîneur mais plutôt (en termes de foot) de Directeur Sportif. Il a imposé des choix de rookies plus que discutables (joueurs universitaires arrivant en NBA) avec une vision assez … personnelle de ces joueurs ! Il est clairement intrusif et ne laisse que peu de place à son Général Manager...." Merci à Laurent et à https://kingsfrance.fr/ de nous avoir accordé cette interview exclusive, histoire d'en savoir plus sur la personnalité du, peut-être, futur propriétaire de l'Inter! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. C’est une information relayée par Calcio&Finanza, la Gazzetta Dello Sport Tuttosport et Calciomercato.com, Il Sole 24 Ore, le propriétaire des Kings de Sacramento, Vivek Ranadivé serait prêt à s’offrir notre Inter adorée . Les rumeurs de la vente de l’Inter revient avec insistance : Ces dernières semaines, Il Sole 24 Ore avait d’ailleurs annoncé que Goldman Sachs était revenu pour faire circuler le "teaser" sur le club Nerazzurro, avec comme finalité, la recherche de nouveaux investisseurs. Ce teaser, explique la Gazzetta Dello Sport, a été mis à jour ces derniers jours et l’objectif principal était le même qu’en janvier 2021 : Trouver un partenaire minoritaire dans le but d'alléger l'engagement de Suning, notamment en ce qui concerne l'émission du prêt signé avec Oaktree et qui représente plus de 290 millions avec les intérêts de 12% compris. Toutefois, Steven Zhang s’est envolé en Californie pour des engagements privés qui n’auraient rien eu avoir avec l’Inter….Mais comme le révèle Tuttosport, une personnalité s’est mise en avant, non pas pour être actionnaire minoritaire, mais pour s’offrir l’intégralité du Club : Il s’agit du co-propriétaire de l’équipe de basket de NBA des Sacramento Kings, Vivek Ranadivé, âgé de 64 ans et d’origine indienne, il est le fondateur de plusieurs sociétés dans le secteur informatique, et son nom a a déjà été cité dans le passé comme l'un des membres du concordat possible lié à l'offre RedBird Capital de Gerry Cardinale pour racheter le Milan AC à Elliott, mais il a été également cité dans le cadre de la vente de Chelsea! La recherche d'un actionnaire minoritaire pourrait donc se transformer en la vente de la participation majoritaire par Suning en cas de valorisation " inénarrable " du club : on parle d’une somme de 1,2 milliard d'euros, en ligne avec celle de l'AC Milan et qui correspond à celle que la Famille Zhang avait déjà demandé en 2021, lors d'une négociation avec la BC Partners qui n’avait pas été jusqu’à son terme, étant donné que cette dernière n’avait proposé "que" 8 à 900 millions d’euros… Qui est Vivek Ranadivé ? Entrepreneur à succès et brillant philanthrope, c'est un magnat des affaires qui aurait aimé dîner avec Léonard de Vinci. Vivek Ranadivé, tel le génie de la Renaissance italienne, est aujourd'hui reconnu par tous pour sa créativité et ses idées novatrices. Sa plus grande satisfaction, dans son existence, est d'"améliorer la vie des gens". Un mantra qui l'a mené très loin. Autre point commun entre Ranadivé et Leonardo : Celui qui pourrait devenir le prochain patron de l’Inter, a également bâti sa fortune grâce à un travail acharné et à l'abnégation "d'étudier". Son lien avec le sport est né de l'amour pour sa fille, qui jouait au basket au collège : pour ne pas décevoir la petite, Ranadivé était même devenu l’entraîneur de l'équipe locale. Le tout avant qu’il devienne en 2010 le copropriétaire des Golden State Warriors en NBA. En 2013, il a vendu ses parts et investi plus d'un milliard d'euros pour devenir actionnaire majoritaire des Sacramento Kings. Ces derniers mois, on avait parlé de son intérêt (supposé) pour le rachat de Chelsea, puis de sa volonté de soutenir Red Bird dans la relance de l'AC Milan. Au milieu, sa Fille Anjali Si cela n’a jamais abouti, l’Inter est donc l’occasion à exploiter, celle de relever un nouveau défi passionnant. La demande de Zhang, qui valorise le club à 1,2 milliard d'euros, est jugée excessive, mais il reste beaucoup de temps pour négocier et éventuellement trouver une solution qui satisfasse toutes les parties. Comme le souligne aussi Tuttosport, les hommes de confiance nommés par Ranadivé ont commencé à étudier le dossier des Nerazzurri à travers le teaser de la banque d'affaires de Suning. Le premier obstacle à la négociation est la valorisation que Suning donne à l'Inter, soit 1,2 milliard d'euros. Cette somme pourrait en revanche être justifiée en cas d’approbation du projet de stade, dont un débat public se tiendra le lundi 19 septembre et qui durera 40 jours : Les clubs ont accepté les indications arrivées du Palazzo Marino et sont confiants d'obtenir le feu vert pour l'investissement, qui sera toujours de 1,2 milliard. Un fait qui, dans une négociation pour le transfert de propriété, peut s'avérer décisif. Tant que Suning peut agir dans le cadre du financement accordé par Oaktree qui court jusqu’en mai 2024, il continuera à forcer à l’Inter à s'autofinancer sans lui injecter de l'argent frais dans les caisses : C’est un fait, la famille Zhang n'est pas pressée de vendre et ne veut surtout pas brader le club. Cette décision trouve son origine dans l'investissement réalisé dans l’Inter et qui pourrait être considéré comme une vente à perte : Zhang évalue l’Inter à 1,2 milliard d’euros et, en l'absence d'un acheteur qui garantirait ce chiffre, la Goldman Sachs a été chargé de trouver un partenaire. Cette démarche découle du fait également qu’Oaktree pourrait décider de renégocier le prêt en 2024, un prêt qui lui garantit 12 % d'intérêts, car contrairement à Eliott, Oaktree n’est pas intéressé par la reprise du Club si si Suning ne remplit pas ses engagements". Giuseppe Marotta Questionné assez souvent sur le sujet, Giuseppe Marotta a toujours pris la "défense" de Suning, en faisant généralement référence à la masse de fonds injecté dans le club. Toutefois, sa dernière déclaration à DAZN pourrait être interprétée tout autrement : "Ces rapports circulent depuis deux ans maintenant. La famille Zhang aime le club, respecte les Tifosi, sait ce qu'elle doit faire pour garantir le présent et l'avenir, elle l'a toujours fait et continuera à le faire. J’attends les réponses les plus importantes de l'équipe et non du club." Vous démentez alors ? "Ce sont des choses qui me dépassent, je n'entre pas dans les mérites de ce que sont les stratégies des propriétaires. Je peux dire que l'avenir est garanti et que la famille Zhang ne manquera jamais de prendre ce genre d’engagement." Le Saviez-Vous ? Si Steven Zhang et Suning viennent à quitter l’Inter, ceux-ci, ont imposé une "seule" condition sportive, une sorte de véto pour valider la vente: En cas de vente du Club, il a été demandé, s’il fallait ne conserver qu’une seule personnalité de la Direction actuelle, que cette personnalité soit Giuseppe Marotta, qui est reconnu comme l’Homme-Fort du Club. Un geste de grande classe de la part du club et, s’il est maintenu, un signe d’avenir, de la part de Ranadivé ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. S'exprimant sur la chaîne Twitch de calcioomercato.it, Marco Bellinazzo, journaliste de Il Sole 24 Ore, Fabrizio Biasin ont fait le point sur la possible vente de l'Inter par la famille Zhang. Marco Bellinazzo Vers une fin. "Il y a un chemin en cours, une parabole, celui des investissements chinois dans le football européen qui est arrivé à son terme. Plus de 3 milliards d'euros ont été investis dans toute l'Europe et l'Inter a été le fleuron de toute cette campagne. Les directives du gouvernement chinois et le contexte macro-économique ont changé. Zhang a également eu des problèmes au sein de sa propre galaxie, qui a dû se rééquilibrer : de nouveaux partenaires sont entrés. Associer Suning à la famille Zhang n'est plus aussi automatique. Après avoir investi plus de 600 M€, l'Inter n'est plus un actif stratégique. L'autofinancement s'est imposé, mais un club important comme les Nerazzurri ne peut rester longtemps sur ce modèle. La vente semble inévitable et 1,2B€ est un point de référence important; le prix de vente du Milan. Ils attendent désormais des offres importantes et des interlocuteurs capables de payer ce prix. Cependant, il faut tenir compte du fait que, contrairement à Milan, l'Inter a une dette considérable et c'est quelque chose dont il faut tenir compte. L'exposition financière, se situe entre 300 et 400 M€, peut-être un peu plus. Considérant que les Zhang ont dépensé plus de 600 M€, je crois qu'en dessous d'un milliard ils n'iront pas pour ne pas trop perdre." Le stade. "Si le débat public sur San Siro devait se terminer positivement d'ici deux mois, le club deviendrait encore plus attractif. À quel point le mécontentement des fans a-t-il affecté? Quand on juge le travail du Suning à l'Inter, on est très conditionné par ce qui s'est passé ces dernières années. Le Suning n'est pas devenu un groupe en faillite du jour au lendemain mais il a connu des difficultés particulières pour son type d'activité." Tout dépend de Pékin. "Maintenant, il se remet doucement sur les rails, c'est toujours un groupe qui a un chiffre d'affaires de plus de 50 milliards, donc il pourrait facilement gérer un club comme l'Inter si les directives du gouvernement chinois changeaient. Il s'agit de choix stratégiques, faits d'abord pour les directives de Pékin, ensuite pour l'entité Suning dans son ensemble et ensuite pour la famille. L'enthousiasme et le mécontentement de la place ont donc un poids relatif. Les propriétaires ont partiellement atteint leurs objectifs pour les Nerazzurri, compte tenu des titres qu'ils ont remportés." Américains ou Arabes ? "Des fonds américains ou arabes ? J'ai toujours été sceptique sur la présence d'investisseurs arabes, et notamment de PIF, pour une question juridique, puisqu'il y a déjà eu d'importants investissements à Newcastle. Si on parlait d'autres fonds arabes, la situation serait différente. Les Américains ont acheté une soixantaine de clubs en Europe ces dernières années et sont les plus attentifs à la dynamique du football." Fabrizio Biasin "Il y a ceux qui essaieront de me nier ou de minimiser. J'ai tendance à ne pas lancer d'alarmes au hasard, si je dis cela c'est parce que je l'ai vérifié de toutes parts. D'après ce que j'ai réussi à rassembler, la famille Zhang a décidé mettre l'Inter en vente et recherchent maintenant des acheteurs via Goldman Sachs. Cela ne signifie pas que l'Inter sera vendu demain, mais que la propriété est à la recherche d'un nouvel acheteur. Je ne sais pas combien de temps cela prendra, mais je sachez que la famille Zhang recherche des repreneurs. J'ai eu cette nouvelle, je l'ai vérifiée et surtestée et je dis ce que je sais et je sais que la famille Zhang, après des mois de réflexion, ne cherche plus de partenaire pour continuer, mais est disponible à la vente pour un montant important. La volonté des propriétaires de l'Inter est de parvenir à une vente pour 1,2 milliards." Demain, sera publié un article sur un repreneur éventuel de notre club: Vivek Ranadivé, président des Sacramento Kings. Traduction alex_j via FCInter1908.
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...