Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'xavi hernandez'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

12 résultats trouvés

  1. On ne s'en lasse pas, les rageux catalans fulminent contre l'arbitrage. Xavi a fait un geste suggérant que l'Inter avait acheté le match. Biasin lui a rappelé une chose importante. Le penalty non sifflé suite à la supposée main de Dumfries à la 92 a fait exploser Xavi après le match : "Pour moi, c'est un fait très clair ! Des arbitrages comme aujourd'hui enlèvent l'envie de voir du football !". Rappelons qu'il a été averti pendant le match et il a été protagoniste d'un geste visant à imiter un pot-de-vin. Ce geste est sans équivoque suggérant que l'Inter a payé les arbitres. Mais cela est très, très difficile. Xavi a oublié une chose très importante et Fabrizio Biaisin le lui a rappelée. "Maintenant, après avoir dit que dans moins d'une semaine les Nerazzurri seront accueillis par une ambiance infernale au Camp Nou, après avoir dit que Xavi peut légitimement s'énerver, force est de lui faire remarquer un fait. Il est convaincu que l'Inter a a payé l'arbitre, mais nous en sommes certains depuis un certain temps, cher Xavi, comprenons nous bien, il n'y a pas un sou ici !" Le Barça, équipe reconstruite par Joan Laporta en hypothéquant les actifs du club avec l'obligation économique avant sportive de gagner immédiatement, se retrouve fragile. La semaine prochaine, avec l'Inter au Camp Nou puis le déplacement au Bernabeu, il comprendra de quoi il est fait. La prochaine fois Xavi, tais toi quand tu parles! Traduction alex_j via FCInterNews, FCInter1908 et Sempreinter.
  2. Selon la Repubblica, le Barça ne portera pas plainte à l'UEFA. Barcelone ne portera pas plainte à l'UEFA sur la direction du match de Vincic contre l'Inter. "Hier soir, après la colère du moment sur la main non sifflée de Dumfries, le raisonnement au siège des Blaugrana était qu'un meilleur arbitrage au match retour est bien mieux qu'une guerre avec l'institution européenne du football déjà irritée par l'adhésion du club au projet de la Super League." Le super président Joan Laporta et sa direction pourraient se contenter de ne plus affronter la même équipe néerlandaise pour la Var. Enfin, Onze Mondial rapporte que le journaliste de l'Equipe Florent Torchut a pris un malin plaisir à relever le craquage de Xavi sur le sujet de l'arbitrage. Il y a un an, le coach espagnol assurait en effet qu'il refusait toujours de s'en prendre aux arbitres et à la VAR pour une "tache très difficile". Ce qui tranche avec son indignation et "l'injustice" pointée du doigt par le coach barcelonais un an plus tard, qui a même sommé l'arbitre de venir s'expliquer... Traduction alex_j via FCInterNews.
  3. En fin de match, l'entraîneur barcelonais Xavi Hernandez se présente à la conférence de presse pour commenter le match de son équipe. Voici ses propos recueillis par le correspondant de FCInterNews. "Nous avons essayé avec une ligne à 3 arrières et Alonso était plus avancé, il devait trouver plus d'espaces et aller entre l'intérieur et le côté pour chercher le un contre un. Nous l'avons essayé plusieurs fois mais nous avons eu du mal dans le rythme et dans la circulation. Dans la dernière demi-heure on a mieux joué et on a trouvé plus d'espace. On a couru plus et on a trouvé des repères sur les flancs. On voulait beaucoup attaquer." "En première mi-temps on a manqué un peu de rythme et de circulation, on l'a trouvé dans un deuxième temps. Il faut faire de l'autocritique au-delà des décisions de l'arbitre." "Je suis outré par les décisions de l'arbitre, des épisodes confus, j'aurais aimé clarifier avec l'arbitre, pour comprendre s'il s'est trompé, comprendre pourquoi il a annulé le but, c'est une injustice mais c'est le football. Maintenant il nous faire trois finales, nous avons déjà perdu à Munich. Il faut être autoritaire et reprendre avec intensité et rythme, mais aujourd'hui l'indignation est grande." "À mon avis, l'arbitre devrait venir ici et s'expliquer, l'indignation est le seul mot qui me vient à l'esprit." "Nous devons maintenant réfléchir à ces défaites mais la semaine prochaine, nous aurons l'Inter à domicile et ce sera une finale. Aujourd'hui, nous avons fait une erreur mais nous devons nous racheter et mieux jouer les prochains." "Une Inter fermée ? On a essayé dans tous les sens, c'était un 3-5-2 très fermé, on a essayé d'attaquer de tous les côtés avec patience, ils ont bien fermé, ils ont trouvé le but de l'extérieur de la surface et ils ont bien géré le résultat. On a raté la dernière passe, on s'est créé des occasions, on est allé au fond, on a centré, peut-être qu'on aurait pu tirer plus de l'extérieur, c'est dommage qu'on n'ait pas réussi à marquer. On s'attendait à cette Inter, peut-être pas si défensive mais en seconde période on l'a mieux comprise et cernée et on a créé plus. Ils ont marqué de l'extérieur mais on aurait mérité au moins un match nul, c'est comme ça le football." Il est vrai que le FC Barcelone n'a JAMAIS bénéficié d'erreurs d'arbitrage, JAMAIS. Voici deux vidéos se focalisant sur les deux défaites qu'on peut considérer comme les plus humiliante du club catalan. Tarduction alex_j via FCInterNews.
  4. A la surprise générale, l’Inter a réalisé une sortie européenne digne de ses plus belles pages d’Histoire : Un match de souffrance, en serrant les dents jusqu’au bout, pour enfin laisser exploser sa joie au coup de sifflet final, une délivrance jubilatoire pour le Public présent et pour tous les Tifosi derrière leurs petits écrans! En effet, totalement dominés par le Fc Barcelone, les Nerazzurri n’ont eu de cesse que de courir derrière le ballon des Hommes de Xavi. Toutefois, quelques éclairs ont permis à l’Inter de vivre en première période, à l’image du but refusé pour un hors-jeu millimétrique de Joaquin Correa tout comme un pénalty refusé pour les Nerazzurri, à nouveau suite à un hors-jeu! Auteur d’une prestation quatre étoiles, André Onana a prouvé qu’il méritait de défendre la cage Nerazzurra, lui qui a réalisé un très beau clean-sheet après avoir déjà limité la casse face au Bayern de Munich! 12 ans après le 3-1 Mourinhesque, Xavi repart bredouille du Giuseppe Meazza suite à une reprise à l’extérieure de la surface d’Hakan Çalhanoğlu idéalement servi par un Federico Dimarco véritablement en feu dans les arrêts de jeu de la première période (47’). La seconde mi-temps se résumera par une attaque défense avec, pour les catalans, un arbitrage Pro-Inter : Dès la reprise la VAR entre en action pour annuler le but de Pedri suite à la seule sortie hasardeuse d’André Onana : Sur les images, il apparait clairement qu’Ansu Fati commet une faute de la main L’Inter évite également la correctionnelle à la 90’ : La Var procède à l’analyse des images pour octroyer un éventuel pénalty au Fc Barcelone : Si la Var ne confirme rien, preuve en est Vincic n’as pas été appelé pour visionner les images, Xavi en tête de liste a été le premier à crier au scandale suite au pénalty non-accordé. Après 8 minutes d’arrêts de jeu et une virée en enfer, Les Nerazzurri s’offrent, après 3 journées de compétition la deuxième place et le Scalp du Fc Barcelone. La manche retour aura lieu le mercredi 12 octobre et l’Inter pourrait entrevoir les huitièmes de finale en cas de victoire ou de partage au Nou Camp, dans un match qui s’annonce d’ores et déjà aussi intense que celui disputé un certain 28 avril 2010! Tableau Récapitulatif Analyse à chaud d'un supporter Catalan! Inter 1-0 Fc Barcelone Buteur(s): 45+2' Çalhanoğlu Inter: 24 Onana; 37 Skriniar, 6 De Vrij (76' 15 Acerbi), 95 Bastoni; 36 Darmian (76' 2 Dumfries), 23 Barella, 20 Çalhanoğlu (85' 14 Asllani), 22 Mkhitaryan, 32 Dimarco (76' 18 Gosens); 10 Lautaro Martinez, 11 Correa (56' 9 Dzeko) Banc: 1 Handanovic, 40 Botis, 5 Gagliardini, 12 Bellanova, 33 D'Ambrosio, 45 Carboni, 46 Zanotti T1: Simone Inzaghi Fc Barcelone: 1 Ter Stegen; 20 Sergi Roberto, 15 Christensen (58' 3 Piqué), 24 Eric Garcia, 17 Marcos Alonso (64' 28 Balde); 30 Gavi (84' 19 Kessie) 5 Busquets, 8 Pedri; 7 Dembélé, 9 Lewandowski, 22 Raphinha (64' 10 Fati) Banc: 26 Inaki Pena, 36 Tenas, 11 Ferran Torres, 18 Jordi Alba, 29 Casado, 32 Torre T1: Xavi Arbitre: Vincic (SLO) VAR: Van Boekel (NL) Averti(s): Barella (I), Busquets (B), Çalhanoğlu (I), Xavi (B), Gavi (B), Lautaro Martinez (I), Inzaghi (I), Bastoni (I), Onana (I) Expulsé(s) : / Affluence: 71.368 Tifosi ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Quatre-vingt-dix-neuf minutes de courage, de cœur et de souffrance. Tout cela culminant par une victoire sensationnelle et très importante qui amène l'Inter à la deuxième place du groupe de la Ligue des champions le plus relevé. Cela chasse surtout les nombreux nuages noirs qui s'étaient accumulés sur la tête de tout le monde. C'est le commentaire que Simone Inzaghi lâche aux micros de Sky Sport et FCInter1908 à la fin du match. Interview accordée à Sky Sport A quoi pensez-vous ? Cela ressemblait à un match impossible et au lieu de cela... "J'ai dit hier que c'était une grande chance contre l'une des équipes les plus fortes. Nous avons joué le match qui devait être joué, déterminé et agressif. Une soirée que nous attendions depuis longtemps. Pendant longtemps on ne l'a pas fait mais on est content pour les fans. Une soirée importante." Qu'avez-vous dit aux joueurs pour les voir tels qu'ils étaient ? "J'étais désolé pour le résultat contre la Roma, pour la performance médiocre. Ce soir, on n'a fait aucune inattention, des soirées comme celles-ci sont bonnes mais Samedi il va falloir récupérer de l'énergie car on affronte une équipe en forme. J'espère ne pas perdre d'autres joueurs, je pense que non car la fatigue ne semble pas grave. Maintenant, il faut récupérer des points en championnat." Victoire du tournant ? "Je pense que c'est le début, voir le Barça en direct, c'est encore plus fort. C'était une belle victoire, une victoire étudiée." Cette victoire est-elle une revanche ? "Je ne cherche pas à me venger. Ces moments durs arrivent mais je les affronte la tête haute en sachant qu'au cours de ces 15 mois, j'ai fait d'excellentes choses avec mon personnel. Ce soir, j'ai vu une équipe compacte et ce n'est qu'ainsi vous obtenez de telles victoires." À quel point êtes-vous heureux ? "Je suis content pour tous les composants, ces gars-là m'ont donné il y a trois mois deux trophées et maintenant ils sont les premiers à être conscients qu'il y a du terrain à récupérer." Interview accordée à FCInter1908 Avis général ? "Excellent match face à un adversaire très fort, technique et de qualité. Nous étions très compacts, après le 1-0 nous avons raté quelques raffinements qui auraient pu nous apporter le deuxième but. C'est une soirée importante qui va devoir nous redonner beaucoup d'estime. Il va falloir enchaîner Samedi, puis il y aura le retour. On a une période très intense à gérer au mieux." Ce soir, tout le monde sur le terrain s'est entraidé. "Les garçons étaient très bons. Ils se sont beaucoup entraidés, ce fut une soirée merveilleuse, assaisonnée d'un incroyable esprit de sacrifice." Xavi s'est dit "indigné" par l'arbitre. "Xavi, je l'ai vu avant et après le match, c'est un grand entraîneur et une grande personne. Il fait référence à des décisions que je n'ai pas vues. Nous avons eu un penalty clair annulé pour hors-jeu justifié à 0-0. Leur but est plutôt juste à annuler." À quel point est-ce important d'avoir gagné de cette manière ? "Cela donne de l'estime de soi face à un adversaire comme ça. On en avait besoin mais on sait qu'on n'a bien fait. Ces derniers jours, j'étais assez calme, car Samedi j'avais vu de bonnes choses gâchées par des erreurs qui à d'autres moments n'auraient pas coûté une défaite aussi douloureuse. En 48 heures, organiser un match important de manière aussi simple était un bon signe." Calhanoglu peut-il devenir une alternative à Brozovic ? "Il me l'avait prouvé l'année dernière. J'avais quatre milieux de terrain et ils devaient être trois. Asllani avec la Roma a fait un excellent match, mais j'ai dû faire un choix. Mkhytarian méritait de jouer et il a fait un excellent match en termes de sacrifice. Tout le monde a très bien fait." Traduction alex_j via FCInterNews et FCInter1908.
  6. Dans différents médias, Stéphane Dalmat, Xavi Hernandez et Paolo Condo ont donné leurs avis sur notre groupe de la mort que nous avons hérité pour la UEFA CL. S'exprimant sur son histoire Instagram, Stéphane Dalmat a expliqué que les Nerazzurri ne sont pas plus faibles que les Blaugranas en ce moment et qu'un résultat contre le Bayern ne serait pas impossible. Dalmat estime qu'il y a des raisons d'être optimiste. "Un groupe très compliqué avec deux de l'élite européenne, Barcelone et le Bayern. On sait que chaque année les Allemands font partie des 4-5 meilleures équipes qui peuvent gagner la Ligue des Champions, s'il est vrai que Barcelone n'est plus la même équipe qu'il y a quelques années, ils commencent à être une équipe forte, tout comme l'Inter. Je pense qu'il y a une chance de passer. Le Bayern finira probablement en tête du groupe et l'Inter affrontera le Barça pour la deuxième place. Cependant, nous devons toujours gagner, même contre le Bayern, nous pouvons le faire parce que nous l'avons prouvé l'année dernière en gagnant 1-0 à Liverpool. Le Bayern est à un niveau supérieur, mais le Barcelone d'aujourd'hui n'est pas plus fort que l'Inter." S'exprimant lors d'une conférence de presse, Xavi a estimé que les géants catalans n'avaient jamais eu à affronter une phase de groupes aussi difficile qu'avec le Bayern et les Nerazzurri. "Nous essaierons de battre n'importe quel adversaire. Nous avons un groupe très difficile, peut-être le plus difficile des dix ou vingt dernières années. Il va falloir très bien faire pour arriver au second tour, poursuit-il. Mais notre espoir est très grand et c'est avec cela que nous travaillons. L'objectif est de sortir du groupe, et ce sera un gros challenge." S'adressant au radiodiffuseur italien Radio Punto Nuovo, Paolo Condo a estimé que les Nerazzurri devaient y croire malgré le groupe de la mort. "L'Inter a obtenu le groupe le plus difficile, mais il ne sert à rien d'abandonner déjà le combat. Il est vrai qu'au cours des deux dernières saisons, le Scudetto est allé à deux équipes qui ont terminées dernières de leurs groupes, mais les autres équipes n'ont eu que quelques matches de plus." Traduction alex_j via Sempreinter.
  7. Interviewé sur le transfert à en devenir de Stefano Sensi, Adriano Galliani n’irait-il pas un peu trop vite ? Sensi ? "Il va certainement réussir à passer les examens médicaux. Vendredi nous le signerons et il sera un nouveau joueur de Monza : C’est un grand joueur." "J'avais essayé d'avoir Xavi en 98, je l'avais mais sa mère ne l'a pas laissé. Maintenant Sensi arrive". Comment lui expliquer ce que représente un examen médical pour Sensi sans trop le perturber ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Lors de ce mercato hivernal, un contact a eu lieu entre le Fc Barcelone de Xavi et l’Inter de Simone Inzaghi! Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Sanchez a envie de rester en Europe et quelque chose se trame en Liga : En janvier, il y a eu un sondage du Fc Barcelone, à présent c’est au tour de Valence." "L’Inter reste en position d’attente." Selon vous, Alexis Sanchez fera-t ’il l’objet d’un transfert ou partira-t ’il gratuitement ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. C’est une information en provenance de Calciomercato.com : Il y a quelques jours, l’Inter a envoyé à Marcelo Brozovic et son entourage l’offre de prolongation du contrat valide jusqu’en 2026, toutefois la réponse du joueur se fait toujours attendre... Selon Calciomercato.com, l’origine de ce retard serait l’intérêt très intense que lui porte le Fc Barcelone, et la volonté de l’entraîneur Xavi qui est en pressing total sur Epic Brozo: "La réponse tant attendue n’est pas encore arrivée, peut-être qu’elle arrivera demain ou dans quelques heures et que tout se normalisera, mais Barcelone met une pression intense sur le joueur et quelques doutes chez lui ont émergé car il s’agit d’une offre non-négligeable : Barcelone espère le satisfaire et Brozovic y pense, l’Inter a son cœur et espère et crois qu’au final, le Nerazzurro sera son choix." Envisagez-vous la possibilité de négociations en coulisse entre les catalans et le croate, à l’instar du comportement de l’Inter et André Onana ? Cela pourrait expliquer pourquoi la prolongation n’est pas encore actée…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Auteur d’excellentes prestations récemment, Alexis Sánchez pourrait également revendiquer un poste de titulaire pour défier la Salernitana ce vendredi soir. En effet, sa contribution reste importante pour l’Inter, n’en déplaise au quotidien sportif espagnol Sport .Selon ce dernier, un accord d’échange sur base de prêt aurait vu Alexis Sánchez rejoindre le Barça et Luuk De Jong rejoindre l’Inter : La seule inconnue étant l’avalisation de la négociation de l’entraineur catalan du Fc Barcelone: Xavi Hernandez. Toutefois, selon Il Giorno, l’affaire serait loin d’être faite "Du club Nerazzurro sont arrivés des démentis sur cette incroyable hypothèse du Mercato. L’avenir d’Alexis reste à écrire : Janvier se rapproche et aussi bien l’Inter que le joueur pourraient regarder autour d’eux des destinations différentes que celle des milanais : Le salaire net de sept millions d’euros n’aide pas et c’est pour cette raison qu’un départ sera difficilement envisagé." "La situation pourrait être simplifiée en juin, lorsque Sánchez n’aura plus qu’une année de contrat à honorer ou pas : S’il fait l’objet d’un départ anticipé, Giuseppe Marotta et Piero Ausilio interviendront sur le mercato, et ils pourraient faire usage du salaire épargné par le chilien : Raspadori, Scamacca, Jović, des profils jeunes sont visé : Pour les obtenir, il faudrait obtenir un prêt ou prévoir un investissement important en attaque, mais il n'est pas certain que Suning donne son accord. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Le Président Joan Laporta a décidé de ne pas prendre de réaction à chaud après l’humiliation catalane sur le terrain du Benfica : 3-0. Cette défaite devrait découler sur le départ quasi acté de Ronald Koeman étant donné que le Fc Barcelone s’était déjà incliné lourdement, à domicile, face au Bayern de Munich (0-3). Comme le souligne El Pais, une réunion d’urgence a été planifiée avec comme thématique : Le futur de Ronald Koeman. Depuis plusieurs jours, le club espagnol est à la recherche d’un entraîneur capable de remplacer le hollandais. Et Laporta serait séduit par l’option Andrea Pirlo, lui qui est sans équipe et qui n’est pas excessif en terme de prétention financière. Mais Xavi Hernández est en pole position : Sur la table, on retrouve aussi les noms de Roberto Martinez, le sélectionneur national de la Belgique, et celui d’Òscar García, actuellement en poste à Reims. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Est-ce déjà la fin du "Nous" dans les studios de Sky Sport ? Peut-être ! Selon AS, la dernière contre-performance de Ronald Koeman face au club de Grenade pourrait déjà le faire "sauter". A tel point que trois personnalités sont déjà pressenties : Roberto Martinez, actuel sélectionneur national de la Belgique Xavi Hernandez, légende du club, qui fait ses classes d’entraîneur au Qatar et pour qui le challenge pourrait zncore s’avérer un rien trop élevé actuellement Antonio Conte, même si le module de jeu proposé par l’italien ne semble pas "épouser à la perfection" la philosophie Blaugrana. Selon vous, Conte chez les Culés représente-t ’il un mariage compatible ? Surtout vu les problèmes financiers du club catalan..... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...