Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'yuto nagatomo'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

11 résultats trouvés

  1. MILAN - L'Inter se prépare à affronter le Genoa pour sa 110ème rencontre de Serie A. Avant ce match de la 27ème journée de championnat, nous vous présentons cinq faits sur les rencontres précédentes. Le coup de maître de Stankovic Il y a un match contre le Genoa dont les tifosi Nerazzurri se souviennent avec émotion, tant pour le score (0-5) que pour l'incroyable but inscrit par Dejan Stankovic. C'était en novembre de la saison du triplé, lorsque Deki a libéré toute sa puissance de feu depuis la ligne médiane, reprenant de volée un dégagement de Marco Amelia et l'envoyant directement au fond des filets. À bien des égards, cette volée est le précurseur de celle, similaire et sans doute encore plus célèbre, qu'il a inscrite contre Schalke 04 de Manuel Neuer. D'Ambrosio le dernier buteur au Ferraris La dernière fois que l'Inter a rendu visite au Genoa, des buts de Romelu Lukaku et de Danilo D'Ambrosio ont permis à l'équipe d'Antonio Conte de prendre trois points. Le défenseur a marqué deux buts contre le Genoa pour l'Inter - tous deux de la tête. L'autre était un but en fin de match lors de la victoire 1-0 au Meazza le 24 septembre 2017. Le premier de Nagatomo pour l'Inter C'est au Genoa que Yuto Nagatomo a fait ses débuts avec les Nerazzurri lors d'une victoire 5-2 à San Siro en mars 2011. Le latéral japonais, très apprécié, a récidivé la saison suivante au Ferraris, le 13 décembre. Nagatomo a également trouvé le chemin des filets contre les Rossoblu - un autre coup de tête - lors de la première journée de la saison 2013/14. Gagliardini contre le Genoa : débuts et doublés Roberto Gagliardini est le joueur actuel de l'Inter qui a le plus de buts en Serie A (cinq) contre le Genoa à son actif. Le milieu de terrain italien a inscrit ses deux doublés en première division contre l'équipe de Ligurie, en novembre 2018 et avril 2019, et il a également fait ses débuts en Serie A contre les mêmes adversaires en tant que joueur de l'Atalanta au Ferraris en mai 2016. Rencontres précédentes La plus grande victoire de l'Inter en déplacement au Genoa a été la déroute 5-0 du 17 octobre 2009. Esteban Cambiasso et Mario Balotelli ont ouvert le score avant que Dejan Stankovic n'inscrive une magnifique volée du pied droit depuis la ligne médiane pour donner trois buts d'avance aux visiteurs à la pause. Patrick Vieira et Maicon ont ajouté de l'éclat au score en seconde période au Ferraris. ®Oxyred – Internazionale.fr via Inter.it
  2. La Gazzetta Dello Sport s’est penchée sur la visite de la Guardia Di Finanza au siège de l’Inter et sur la documentation analysée, celle-ci fait état d’une somme d’environ 90 millions d’euros. Pour l’heure, il n’a aucun chef d’inculpation Les officiers ont passé quatre heures à la Viale Della Liberazione, au siège des Champions d’Italie, ils sont ensuite partis au siège de la Lega Calcio, lieu où tous les clubs déposent les contrats. Ceux-ci ont fait l’acquisition de tous les documents relatifs au transfert pour la période 2017-2019 : Il s’agit des états financiers, des contrats, des mouvements bancaires sur les échanges afin de s’assurer de la régularité comptable des relatives plus-values comme l’explique dans une note, le Procureur faisant fonction Riccardo Targetti. Les officiers ont ainsi analysé la situations des deux milanais et mis en évidentes quelques éventuelles criticités, encore à vérifier, dans le bilan de l'Inter. Dans le détail, ils veulent comprendre si "la valeur des droits d'enregistrement des joueurs" a été délibérément surévaluée afin d'augmenter les revenus et, par conséquent, de diminuer les pertes, explique La Rosea Selon celle-ci, voici la liste des transactions passées au crible Davide Bettella évalué à 7 millions d’euros (soit que de la plus-value). Davide Bettella est aujourd'hui le défenseur central de Monza avec un total de 17 minutes en Serie B, mais à l'époque il était un récent champion d'Italie avec les Primavera et l'équipe nationale U19 sans la moitié d'un match joué chez les adultes. Son nom est lié à celui de son ami Marco Carraro. Marco Carraro a été vendu à la Dea en 2018 pour 5 millions (dont 4,4 millions de plus-values). Aujourd'hui, Carraro joue plus régulièrement que son ami à Cosenza, mais à l'époque, à peine âgé de 20 ans, il avait derrière lui une moitié de championnat B à Pescara. D'ailleurs, deux jours seulement après son arrivée chez Gasperini, Gasp, il a été immédiatement transféré en prêt à Foggia. Le riche parcours de Bettella-Carraro a eu lieu alors qu'Alessandro Bastoni passait de Bergame à Milan pour 31,1 millions d'euros: cela semblait un pari exagéré, mais le temps a montré que c'était finalement un bon investissement. En 2018, il y a le futur crack Zaniolo valant seulement 4,2 millions (2,6 millions de plus-values) : avec le recul, Nainggolan a été surévalué le premier et Zaniolo sous-évalué le second. Mais cette année-là, la plus grosse plus-value est celle de Davide Santon, vendu à la Roma pour 9,5 millions après une saison décevante avec Spalletti : 8,1 millions de plus-value. Celle-ci figure avec l'affaire Zaniolo, dans la même acquisition lucrative de Radja Nainggolan (39,5 millions). Parmi les protagonistes de cette session figurait Ionut Radu, le second de Samir Handanovic. Mais à l'époque, revenant d'un prêt à Avellino, il est vendu au Genoa pour 8 millions, mais un rachat par les Nerazzurri de 12 millions est également inclus. Comme prévu, l'Inter a levé son option en 2019, même si le Roumain a été laissé en prêt au Rossoblù pour une saison supplémentaire. Finalement, Radu bénéficie désormais d'un contrat de 1,8 million d'euros et des quelques miettes laissées par Handa sur le terrain." Les deux autres jeunes bien notés cette saison-là sont Federico Valietti, un latéral actuellement prêté à Pordenone, acheté au Genoa pour 6 millions d’euros, dont la quasi-totalité en plus-value, et le Danois Jens Odgaard, classe 99, transféré à Sassuolo il y a trois saisons pour 4,6 millions d’euros (pour une plus-value de 3,5 millions d’euros). Le transfert en Emilie-Romagne a eu lieu avant le 30 juin et a été entrelacé avec celui de Matteo Politano de Sassuolo à l'Inter après le 1er juillet. Ce projet est typique de ces années-là, lorsque le club était engagé dans une course contre la montre pour gagner de l'argent avant la date de présentation du budget annuel, lui qui disposait ensuite, de plus de marge de manœuvre dans les semaines suivantes. Dans la même saison, aux 5,3 millions de plus-value du défenseur colombien Murillo, il faut ajouter les 1,2 de l'Albanais Manaj à Albacete. Pour compléter le tableau 2018, d'autres cessions de joueurs qui ne sont plus stratégiques et qui, dans l'ensemble, n'ont pas ou peu apporté au poste des plus-values : Nagatomo, Bardi, Kondogbia, Medel, Jovetic. Dans l'analyse de la deuxième saison dans le viseur du procureur, il suffit de se concentrer sur deux amis, protagonistes du Primavera Scudetto 2017. Ce sont les auteurs des deux buts des Nerazzurri en finale contre la Fiorentina : Zinho Vanheusden, désormais au Genoa de Sheva, et Andrea Pinamonti, qui, prêté à Empoli, retrouve le niveau qu'il avait promis. La vente de "Pina" au Genoa en 2018-19 avait renfloué le budget avec 19 millions de plus-value, pour un retour stratégique à Milan lors de la saison du Scudetto pour 21 millions et un salaire de 2,2. Le Belge de 21 ans, quant à lui, a été vendu il y a deux saisons au Standard de Liège pour près de 11,7 millions (plus-value de 9,5) et a été racheté cette saison : 16, c'est le montant dépensé pour effectuer le trajet retour. Aujourd'hui, Andrea Adorante évolue en tant qu'attaquant à l'ACR Messina en Serie C, mais à l'époque, il avait été vendu à Parme pour une plus-value de 3,9 millions. Marco Sala, un défenseur prêté à Crotone, a fini pour 3 millions à Sassuolo. Le même prix a été payé pour Gabriele Zappa, ensuite vendu à Pescara et depuis 2020 à Cagliari. Le même prix a été payé par Gabriele Zappa, qui a ensuite été transféré à Pescara et sera à Cagliari à partir de 2020. "La sérénité filtre parce que l'on constate que les évaluations des joueurs sont par définition toujours "aléatoires". En fait, même au quatrième étage du Palais de Justice, ils se déplacent avec des pieds de plomb : des cas similaires se sont déjà terminés dans le passé sans rien (en 2008, l'Inter a déjà été acquitté pour des cas similaires) et il n'y a pas de critère 'scientifique' pour déterminer quel est le juste prix d'un joueur", conclu la Gazzetta Dello Sport. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. YUTO NAGATOMO Informations Générales : Nom : NAGATOMO Prénom : YUTO Poste : Défenseur Date de naissance : 12.09.1986 Lieu de naissance : Ehime Pays : Japon Taille : 170 cm Poids : 68 kilos Numéro de maillot : ?? Au club depuis : Janvier 2011 Position sur le terrain : Biographie : Yūto Nagatomo débute sa carrière professionnelle en 2007 au FC Tokyo. Il dispute les Jeux olympiques de 2008 à Pékin. Il est sélectionné pour la première fois en équipe du Japon de football en 2008 et fait partie du groupe des vingt-trois sélectionnés pour la Coupe du monde de football de 2010. En 2011, il participe à la Coupe d'Asie au Qatar et délivre, notamment, la passe décisive du but victorieux de Tadanari Lee en finale face à l'Australie. Il a débarqué en Italie en juillet 2010 dans le club de Cesena. En janvier 2011, il est prêté à l’Inter.
  4. Istanbul - Après quasiment sept années à l'Inter, Yuto Nagatomo est parti en prêt cet hiver au Galatasaray. Toujours très proche du club (sous contrat jusque 2019), l'arrière nippon revient pour la Gazzetta sur la raison principal de son départ. "Je suis très content de comment se passent les choses ici. J'ai eu un très bel accueil de la part de tous. Nous avons d'importants objectifs à atteindre et nous ne devons pas abandonner. Ensuite je me concentrerai sur la Coupe du Monde avec le Japon." C'est d'ailleurs cette Coupe du Monde qui l'a fait bouger "Il y avait de la concurrence et malheureusement je n'étais pas certain d'être titulaire. J'ai beaucoup réfléchi et à la fin nous avons décidé. Je ne peux pas me permettre de ne pas aller en Russie. C'est une Coupe du Monde ça m'intéresse fortement." L'Inter ? "L'équipe joue bien mais il faut gagner maintenant. La victoire viendra peut être contre la Sampdoria. Pour la Ligue des Champions ce ne sera pas simple car les concurrents directs sont forts et n'abandonneront pas aussi. Mais l'Inter peut et doit le faire. C'est fondamental." ®gladis32 - internazionale.fr
  5. Milan - Valence va racheter Geoffrey Kondogbia pour 25M€. L'Inter souhaite conserver Joao Cancelo pour 35M€. Le calcul est simple, il manque 10M€. Afin d'obtenir la trésorerie nécessaire pour combler cette différence, tout porte à croire que l'aventure de Yuto Nagatomo, à Galatasaray, est promis à un avenir radieux. En effet, la presse turque a dévoilé une demande de l’entraîneur du "Gala" , Fatih Terim, à Javier Zanetti: "Vous avez recruté Kwadwo (Asamoah), faites preuve de la même compréhension qu'en janvier pour Yuto." Deux informations importantes: La vente du japonais à prévoir La signature déjà actée d'Asamoah ? Reste à attendre la réponse de notre Capitano et du Suning. Update - 17h30: L'Inter est prête à négocier le transfert pour une somme estimée entre 4 et 5M€. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan – Yuto Nagatomo semble prêt à quitter l'Inter et rejoidre Galatasaray en prêt avec une option d'achat. L’un des plus grands clubs de Turquie était à la recherche d’un arrière gauche, mais la tentative de recruter Kwadwo Asamoah de la Juventus s'est effondrée cet été. Aujourd'hui, Sky Italia et Premium Sport nous signalent être très proche de la signature de Nagatomo, pour un prêt de 1 M€ avec une option d'achat de 6-7 M€. L'international japonais a disputé plus de 200 matchs pour les Nerazzurri en huit saisons, mais ne compte que neuf match en Série A depuis le début de la saison. Son agent, Federico Pastorello, devrait arriver à Istanbul plus tard aujourd'hui pour des négociations, Nagatomo cherchant plus de temps de jeu avant la Coupe du Monde de cet été. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Milan – Avec les excellentes prestations de Cancelo, Danilo D’Ambrosio a perdu sa place de titulaire sur l’aile droite de notre défense. En effet, il serait très difficile de se passer du talent du portugais actuellement. Danilo D’Ambrosio ne sera pas placé sur le banc En effet, en vue du délicat déplacement à Spal, qui va très certainement vendre cher sa peau, Luciano Spalletti songerait de plus en plus à aligner l’international italien en lieu et place de Santon. En respect au dernier match face à la Roma, Brozovic réintégrerait notre onze de base, au dépend de Gagliardini, avec Borja Valero dans un poste plus en retrait. Les ailes défensives de l’Inter reste un problème cette saison Les performances de Cancelo, en qualité d’arrière droit, sont une bouffée d’oxygène. La situation est bien plus délicate sur notre aile gauche : Nagatomo est porté disparu, Santon reste traumatisé par ce qu’il a vécu face à la Roma et Dalbert reste un ovni. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Milan - Parmi les nerazzuri qui semblent ressuscités sous la direction de Spalletti il y a également Yuto Nagatomo. D'après la Gazzetta Dello Sport, il est enfin dans une situation calme et stable après des années de galères (son contrat expire en juin 2019). Après avoir refusé Manchester United et avoir vu l'Inter recruter de nouveaux latéraux, l'ancien de Cesena semble être en position de force. Une situation diamétralement opposée à ce que l'on a constaté avec l'année dernière, notamment après l'erreur qui à San Siro a ammené le but de Callejon lors de Inter-Naples (0-1). "J'ai été traité comme un criminel" s’était-il exclamé dans les réseaux sociaux. Maintenant c'est un joueur épanoui et une nouvelle personne, comme en témoigne son message sur Instagram après le match de mardi contre la Sampdoria. "Je crois que j'ai joué mon meilleur match en nerazzuro.Je suis fier de descendre sur ce terrain avec ce maillot. L'Inter est dans mon cœur et je suis fier de mes coéquipiers." ®Rheyou Diamweli - Internazionale.fr
  9. Milan - Notre célèbre latéral a une vie à côté de l’Inter, et ce dernier s’est projeté dans la rédaction d’un livre, en compagnie de ses conseillers. "J’ai utilisé la nourriture comme arme. Avec la diététique, j’ai ressuscité." - Voici un extrait de Yuto Nagatomo dans son livre. Fier de lui, notre japonais a voulu présenté, en personne, sa révolution alimentaire. Un système de diététique personnalisé qui sera mis à la disposition de tous les lecteurs japonais. Ce n’est pas la première fois que Yuto se lance dans le marketing, il est déjà l’auteur d’un livre sur le Yoga où il en est un très grand adepte. Cette fois-ci, il a viré sur l’alimentation, un autre domaine où notre Nippon est particulièrement qualifié. Pour ceux qui sont intéressé, le livre est déjà en vente sur Amazon: ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Milan - On a pu l’apercevoir déjà lors de ses conférences de presse, et également dans sa prise de position pour défendre ses joueurs : Luciano Spalletti est "devenu" 100% interiste. Son objectif est de transmettre ce sentiment d’appartenance aux joueurs. Déjà aimé par les Tifosi Comme l’explique, la Gazzetta Dello Sport, Luciano est déjà une idole pour les tifosi, mais cette nouvelle euphorie doit également amener à un maximum de prudence, surtout vu la traversée du désert après le Triplé. Mais il est impossible d’ignorer, avant même le début du championnat, l’Effet Spalletti dans le Monde Nerazzurro. Pour s’en rendre compte, notre entraîneur a mis 15 minutes pour parcourir les 200 mètres qui sépare le refuge des Plan de Corones, là où l’équipe et le staff technique étaient déjà présent. Spalletti s’etait livré à des autographes et des selfies pour tous les tifosi qui étaient présents et il est adulé. En attendant les vrais transferts, les gens sont comme agrippés au chêne de Certaldo. Du coté des entrainements Spalletti a demandé un maximum d’implications à ses joueurs sur plusieurs situations de jeu. Luciano, veut que les joueurs se montrent aussi disponibles que notre peuple interiste, et cela même durant les entraînements. Ces derniers sont préparés méticuleusement avec d’interminables réunions qui sont organisées jusqu’à très tard dans la nuit, pour maintenir l’attention de la troupe et pour veiller à ce qu’aucun n’aspect du jeu ne soit oublié. "Ses méthodes d’entrainement m’ont vraiment marqué, on se sent tellement bien avec lui" a expliqué Nagatomo aux journalistes japonais présents sur place. "Le roi de la préparation est celui qui a le sifflet : Spalletti. Il veut que l’on devienne des exemples d’humilité, également avec ses collaborateurs. Il se montre ferme dans le jeu et martèle le joueur qui se trompe. Les mini-matchs ne sont jamais égaux au niveau du travail car on y aborde les changements de jeu, de rapidité, à comment surprendre une défense fermée composée de deux gardiens par équipes et à 5 défenseurs, de jouer sur la profondeur. On joue à neuf car il y a de la des rotations entre les deux joueurs qui doivent partir sur les ailes pour chercher la profondeur." "Il fait aussi attention à la posture des défenseurs et à notre façon d’être, même si cela est apparemment sans importance" Un exemple ? "Les remises en touche, qu’elles soient ou pas en notre faveur, sont réalisées à outrances avec et sans adversaire. Le tout avec une attention particulière qui sollicite à chaque seconde une concentration maximale entre les joueurs. Nous en sommes tous satisfaits. Il faudra voir à présent la réponse que l’on donnera sur le terrain lorsque le jeu se fera dur." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan – Beaucoup de joueurs sont sur le départ d’ici à la fin de la saison. D’après la Gazzetta Dello Sport, la porte de sortie est grande ouverte pour Carrizo, Santon, Nagatomo, Yao, Sainsbury, Biabiany et Palacio.Murillo, lui, a demandé à être vendu. Brozovic le suivra suite à son manque d’investissement sur le terrain et Banega ne rentrerait plus dans le discours tactique.Seul Gabriel aura droit à une faveur : Le Suning souhaite le prêter, car c’est inutile de le faire jouer à chaque fois que vingt minutes.®Antony Gilles – Internazionale.fr