Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Stramaccioni: "Pas de recette particulière"

     

    APPIANO GENTILE - Andrea Stramaccioni a donné sa traditionnelle conférence de presse avant le match en déplacement qui opposera l’Inter à l’Udinese samedi à 20h45.

     

    Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

     

    L’Udinese a bien fait jusqu’à présent et ils ont de la qualité...

     

    "Ils ont une valeur indéniable, ils sont bons à domicile. Leur classement actuel a été construit à domicile et c’est un fait indéniable qui démontre la difficulté du match qui arrive."

     

    Quelle est votre relation avec Moratti, y a t-il un pacte pour votre confirmation ?

     

    "Le pacte est arrivé lors de notre discussion d’une heure et demi où nous avons parlé de tout et où il m’a simplement demandé de gagner."

     

    Quelle est la solution de rechange pour Samuel ? Comment se portent Ranocchia et Juan ?

     

    "L’absence de Samuel est importante, il est l’un des meilleurs défenseurs du monde, mais je crois que nous avons déjà trouvé un nouvel équilibre mercredi et nous le trouverons aussi demain soir. Ranocchia est un joueur important et il l’a démontré contre Cagliari. Juan est intéressant, mais il est arrivé blessé, je l’ai fait joué avec la Primavera, je suis sûr qu’il sera prêt lorsque nous l’appellerons."

     

    Milito est extraordinaire...

     

    "Il est dans un moment fantastique. Ce n’est pas moi qui l’ai découvert, il donne une réponse qui ne laisse aucun doute sur sa valeur. Pazzini ? Lui aussi est important dernièrement, même mercredi. Il a raté un but à Trieste, c’est difficile d’être décisif en quelques minutes, mais c’est un professionnel qui s’entraîne au maximum et il est prêt."

     

    Sneijder est-il prêt à revenir et Maicon devra-t-il se faire opérer ?

     

    "Je n’ai pas entendu parler d’opération. Wes fait des doubles séances d’entraînement, je pense qu’il a une grande envie de revenir. Ils sont très importants et nous les attendons."

    Tactiquement, changerez-vous quelque chose contre l’Udinese ?

     

    "Nous devons garder notre identité et nos idées car elle représente l’ADN d’une équipe. Mais dans un seul match, il y a beaucoup d’évaluations à faire, y compris tactiques, il faut donc trouver le juste équilibre. L’Udinese a des caractéristiques qui pourraient nous faire mal, nous travaillons pour que cela n’arrive pas, mais sans dénaturer l’idée sur laquelle nous travaillons. Il faut un mélange entre le maintien de nos caractéristiques et avoir les astuces pour contrer leurs points forts."

     

    Quelles sont les choses à améliorer immédiatement ?

     

    "Je ne pense pas qu’il y ait de recette particulière. Lors des trois premiers matchs, nous avons surtout beaucoup travailler sur le terrain, c’est quelque chose que nous améliorons et nous avons vu de bonnes choses. Nous gardons pour nous nos défauts, nous travaillons dessus, mais la route à suivre est seulement celle du travail sans se perdre dans des paroles. Nous avons nos problèmes, mais nous y travaillons à la maison."

    Pourquoi ne pas plus utiliser les jeunes ?

     

    "J’ai déjà répondu sur ce thème quand j’étais entraîneur de la Primavera et je n’ai pas changé de version. L’Inter a beaucoup de jeunes intéressants, mais dans notre pays, les meilleurs ne réussiront pas forcément à percer en Serie A, au contraire d’autres pays. La différence entre le top de la Primavera et une équipe première est génétiquement importante. Les joueurs qui réussissent tout de suite sont l’exception qui confirme la règle, comme par exemple Balotelli. Destro et Obi sont bons mais on en parle peu, donc je pense que c’est difficile en Italie, surtout maintenant que nous allons vers un rajeunissement. L’Inter a des jeunes intéressants qui sont prêts et qui pourraient exploser."

     

    "Le Président m’a demandé de gagner, d’atteindre l’Europe, donc je regarde la valeur d’un joueur et pas sa carte d’identité. Je ne crois qu’il y ait de jeunes entraîneurs qui préféreraient un jeune joueur uniquement parce qu’il l’est. Je sais que notre moyenne d’âge est de 30 ans, mais je dois essayer de mettre la meilleure Inter possible sur le terrain."

     

    Dans les autres pays, il y a des équipes B: ne serait-il pas temps de le faire en Italie pour réduire l’écart avec les jeunes ?

     

    "On en parle beaucoup en Italie, c’est un thème d’actualité. Je suis le moins apte pour commenter cela vu que je suis le dernier arrivé, mais je crois qu’une catégorie intermédiaire entre l’équipe première et les jeunes serait utile. La NGS était pour les U19, mais beaucoup d’équipes ont aussi les U21 et U23, nous pas."

    Vous êtes l’architecte de la renaissance de Zarate: mériterait-il d’être racheté ?

     

    "Moratti a démontré qu’il était intelligent car il regarde ce qui se passe sur le terrain, et même moi quand j’ai parlé avec Zarate, je lui ait dit que nous n’avions pas encore vu sa vraie valeur. Moratti et Branca évalueront cela en juin, mais jusqu’ici, nous n’avons pas vu Mauro Zarate. Il a fait de bonnes prestations, il peut encore s’améliorer, mais il se montre car l’Inter a investi sur lui. Après, je ne sais pas s’il sera racheté."

    Moratti a déclaré qu’un entraîneur de l’Inter devait être un peu "pazzo", le sentez-vous comme ça ?

    "Je préférerais le terme "imprévisible" ou "génial", mais "pazzo", je ne le suis pas, je pense être normal. S’il faut de l’inconscience pour entrainer l’Inter, alors oui, parce que pour passer de Longo à Milito, peut-être qu’il a vu de l’inconscience quand il m’a rencontré."

     

    Gagner signifie-t-il rester pour vous ?

     

    "Moratti m’a demandé de gagner de façon générale, ça me semble normal. Je suis en train d’apprendre que de gagner ou perdre en Serie A influence parfois sur la prestation d’un entraîneur ou d’un joueur: vous êtes jugés sur des détails. L’arrangement que j’ai avec Moratti et l’Inter est normal et c’est bien comme ça, je ne sais pas si ça veut dire rester. Je voudrais gagner tout le temps, si je reste cela voudra dire que j’ai été bon, mais je pense jour après jour. Nous travaillons bien, car demain nous nous déplaçons sur l’un des terrains les plus difficiles d’Italie et un résultat négatif pourrait aussi arriver. Nous essaierons de travailler sur le terrain."

     

    Forlan aura-t-il une autre chance ?

     

    "Il n’a jamais été mis de côté: lui, Alvarez, Sneijder, Zarate peuvent jouer derrière notre attaquant de pointe. En tant qu’entraîneur, je suis content si j’ai tout le monde à disposition. Mercredi, j’ai choisi Alvarez, mais ça ne signifiait pas le rejet de Forlan."

     

    Au match aller, l’Udinese est venue pour défendre, l’Inter a essayé de gagner et a perdu: pensez-vous à une solution tactique surprise ?

     

    "Vous avez raison: vu de l’extérieur, il semblerait que nous pourrions devenir la victime parfaite pour l’Udinese, mais l’intelligence d’un entraîneur est de mettre sur le terrain une équipe qui veut faire le match et manoeuvrer afin d’empêcher l’Udinese de montrer ses armes: la contre-attaque, l’exploitation de nos erreurs et les espaces laissés ouverts. Je rêve d’une Inter qui conserve son identité mais qui s’adapte aux point forts de l’adversaire. Ensuite, il y a toujours une différence entre la préparation et le match réel."

    En regardant le calendrier, il y a quatre déplacements difficiles et des confrontations directes contre l’Udinese et la Lazio. Cela peut-il être un avantage ?

    "Dans mon raisonnement, je préfère être maître de mon destin, mais nous sommes en retard et nous devons regarder la réalité: si les équipes devant nous ne font pas d’erreurs, nous resterons derrière. Attendons tranquillement la vérité du terrain, mais je préfère les confrontations directes même si c’est plus difficile que d’attendre les faux pas des autres."

     

    En regardant Udinese - Roma, tirez-vous des enseignements sur la manière d’affronter les Frioulans ?

     

    "Oui, parce que nous sommes semblables. J’ai noté quelques détails, mais chaque match est différent."

     

    Votre première expérience en Serie A vous amène à devoir rejoindre la zone Europe, vous êtes même en concurrence avec la Roma, votre ancienne équipe: est-ce une sensation particulière pour vous ?

     

    "Je n’y pense pas: pour moi, c’est un rival pour la Ligue des Champions, comme la Lazio, l’Udinese, le Napoli. Je suis resté six ans à Rome, mais mon présent est à l’Inter et j’espère aussi mon futur. L’équipe la plus en forme ? C’est un championnat équilibré et cela s’applique aussi à nous: nous nous sommes cassés les dents à Trieste mais nous avons retrouvé la forme mercredi. La Roma est très bonne quand elle est en forme, mais ça vaut aussi pour les autre."

     

    On parle dans les médias de l’hypothèse d’un retour de Leonardo, qu’en pensez-vous ?

     

    "Je sais que Leonardo est une personne qui a très bien fait les choses partout où il est allé, il a une valeur technique élevée, je pense donc qu’il serait une grande valeur ajoutée."

     

     

    Rédigé par stan78 & p-h08 (fcinternews.it)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 923
    Total des membres
    Youghourta
    Membre le plus récent
    Youghourta
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...