Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • F.C. Internazionale Milano


    11289 articles dans cette catégorie

    1. Bienvenue en enfer : Février le mois de la vérité !

      En effet, l’Inter de Simone Inzaghi fera face à son destin à la reprise de la compétition. En effet, les Champions d’Italie auront un calendrier cauchemardesque entre la Serie A, la Coupe d’Italie et la Ligue des Champions
       
      Et comme une photo vaut bien plus que des mots….

       
       
      Quel sera, selon vous, le bilan des Nerazzurri au premier mars ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      15 commentaires
      498 vues
    2. Calcio&Finanza confirme : Les actions de Suning sont entre les mains d’Oaktree

      Dans le cadre de l’opération de financement de 275 millions garantie par Oaktree à Suning, les actions de l’Inter appartenant au Colosse chinois ont été mise en gage. L’Inter, elle-même, l’a annoncé lors de l'émission de sa nouvelle obligation.
       

       
      En effet, le club Nerazzurro justifie comment au 31 décembre 2021, sa trésorerie s'élève à 133,2 millions d'euros (contre 129,3 millions d'euros au 30 septembre 2021), ce qui offre à l’Inter, "la possibilité de terminer l’exercice actuel se clôturant au 30 juin 2022 sans avoir besoin d'un financement supplémentaire de la part des actionnaires ", alors qu'au 30 septembre 2021, la position financière du Groupe au net consolidé avait diminué de 37,5 millions d'euros (soit 10,4 %), passant de 360,0 millions d'euros au 30 juin 2021 à 322,5 millions d'euros.
      Le 20 mai et le 25 juin 2021, Grand Tower (la société holding appartenant au Suning et se situant au Luxembourg que le club appelle HoldCo) avait accordé à l’Inter un prêt de 50,0 millions d'euros et de 25,0 millions d'euros, avec un taux d’intérêt à hauteur de 8% par an: "Historiquement, Suning s'est engagé à offrir à l’Inter un soutien financier nécessaire et, en fonction de prolonger l'échéance des prêts octroyés par les actionnaires accordés à l’Inter  et/ou en capitalisant l'encours de ces prêts."
      "Au 30 septembre 2021, un montant de 15 millions d'euros en qualité de prêts HoldCo a été converti en fonds propres et le montant total restant en qualité de prêts HoldCo était de 61,2 millions d'euros (y compris les intérêts courus), tandis que le montant en capital des prêts d'actionnaires accordés par Great Horizon et Suning Sports a été converti en fonds propres pour un montant total restant de 16,0 millions d'euros."
       

       
      Ces liquidités ont été obtenues pour Suning grâce à la transaction aboutie avec Oaktree. "Les prêts de la HoldCo ont été financés en faisant usage d’un prêt mis à la disposition de HoldCo par des fonds octroyés par Oaktree Capital Management."
      Le prêt octroyé à HoldCo de 275,0 millions d'euros arrive à échéance en mai 2024. Celui-ci est principalement employé par Grand Tower pour financer la trésorerie et les opérations de l’Inter et pour payer certains frais et dépenses liés au prêt.
      Le produit net restant du prêt HoldCo peut être mis à la disposition de l’Inter par Grand Tower de temps à autre par le biais de prêts entre les deux entités, y compris des prêts HoldCo ou des injections en capitaux, pour octroyer des liquidités à l’'Inter et pour subvenir d'autres besoins opérationnels, à condition qu'il n'y ait pas de cas de risque de défaut dans le cadre du prêt en cours octroyé HoldCo, y compris en raison du non-respect des engagements financiers et d'autres engagements de maintien en vertu de celui-ci."
      "Le prêt HoldCo prévoit également que les prêteurs peuvent faire en sorte que HoldCo rachète le prêt HoldCo en cas d’évènements particulier, tel que le changement de propriété. Enfin, le Financement HoldCo n'est pas garanti par l’Inter ni l’Emetteur, il n’est garanti sur aucun actif appartenant à l’Inter, à ses filiales, y compris son émetteur, celui-ci est garanti par la mise en gage des actions détenues de Great Horizon Sarl, Grand Sunshine Sarl, Grand Tower, l’Inter et L’International Sports Capital SpA "
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      338 vues
    3. Calcio&Finanza : Augmentation des recettes Nerazzurra au premier trimestre

      C’est une information de Calcio&Finanza : Le chiffre d'affaires total de l’Inter pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2021 a diminué de 48,3 millions d'euros (soit 40,4 %) pour atteindre 71,2 millions d'euros, contre 119,5 millions d'euros pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2020.
       

       
      Cette comparaison est fortement impactée par la pandémie COVID-19 et, plus particulièrement:
       
      Le report de la dernière partie de la saison 2019/2020 au deux premiers mois de la saison 2020/2021, ce qui a entraîné un report des recettes à hauteur de 62,0 millions d'euros de l'exercice clos au 30 juin 2020 vers le trimestre clôturé au 30 septembre 2020, ce qui a augmenté les recettes commerciales et médiatiques pour le trimestre au 30 septembre 2020 (soit 19,0 millions et 43,0 millions d’euros respectivement).  
      Le report du début de la saison 2020/21 au mois de septembre 2020, ce qui a entraîné la reconnaissance différée de revenus à hauteur de 16,0 millions d'euros ajouté aux derniers trimestres de l'exercice terminé au 30 juin 2021, en diminuant les revenus commerciaux et médiatiques pour le trimestre au 30 septembre 2020, (de 6,0 millions d'euros et de 10,0 millions d'euros respectivement)  
      Tous les matches joués à huis clos au cours du trimestre se clôturant au 30 septembre 2020 en comparaison aux matches disputé à 50 % de la capacité du stade au cours du trimestre se clôturant au 30 septembre 2021, en générant une augmentation des recettes pour chaque journée, lors du trimestre se clôturant au 30 septembre 2021 (soit 6,1 millions d'euros)  
      De plus, il y a une diminution nette de recettes globales au cours du trimestre clos le 30 septembre 2021 par rapport aux trimestre clos le 30 septembre 2020. Il faut également prendre en compte, la rupture du contrat liant l’Inter à Beijing Imedia Advertising Co., Ltd à compter du 1er juillet 2021 (alors qu’au cours du trimestre clôturé au 30 septembre 2020, 6,3 millions de recettes dans le cadre de cet accord avait été comptabilisé).
       

       
      Les coûts opérationnel totaux de l’Inter au trimestre clos au 30 septembre 2021 ont augmenté 18,9 millions d'euros (soit 17,1%) pour atteindre 129,3 millions d'euros, contre 110,5 millions d'euros pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2020, menés par :
       
      Les coûts directs (frais d'agent et la contribution de solidarité de la FIFA) découlant des ventes et des droits d'enregistrement d'Achraf Hakimi au Paris Saint-Germain Football Club en juillet 2021 et de Romelu Lukaku au Chelsea Football Club en août 2021   
      Une dépréciation des actifs à hauteur de 15,3 millions d'euros pour le trimestre clos le 30 septembre 2021 (il n’y avait rien au trimestre clos le 30 septembre 2020), relative à la dépréciation de la valeur comptable nette des droits d'enregistrement à la date de la résiliation, et d'un commun accord, du contrat du joueur de l’équipe-première:  Christian Eriksen qui, à la suite d'une grave blessure survenue lors de l’Euro en juin 2021, a  été interdit par l'Autorité Sanitaire Italienne de jouer en Serie A en décembre 2021 ;  
      Les coûts directs pour l'organisation des match à domicile suite à la réouverture partielle du Giuseppe Meazza  
      Une pénalité découlant de l'annulation de la tournée commerciale estivale prévue initialement en Floride et annulée pour éviter tout risque lié aux infections par le COVID-19.  
      "L'augmentation du total des coûts d'exploitation a été partiellement atténuée par la baisse de l'amortissement des droits d'enregistrement des joueurs (en baisse de 7,0 millions d'euros, soit 20,7 %) en raison des mesures prises dans le cadre de la campagne du mercato estival 2021, en particulier, (i) la résiliation anticipée des contrats de certains joueurs et de la vente des droits d'enregistrement des joueurs avec des taux d'amortissement élevés remplacés par des joueurs avec des coûts d'acquisition plus faibles."

      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      1 commentaire
      282 vues
    4. Officiel : L’Inter annonce l’émission de l’obligation à 415 millions d’euros

      A travers un communiqué, L’Inter a annoncé l’émission de l’obligation à hauteur de 415 millions d’euros à échéance en 2027: "Celle-ci est destinée à rembourser les obligations Senior en circulation à échéance en 2022 et à rembourser le Revolving Credit Facility di Inter, pour financer les comptes courants en respect aux Titres et pour payer les commissions et les dépenses connexes".
       
      Ce qu’il faut retenir

       
      Ces derniers jours, il avait été fait pourtant état d’une obligation à hauteur de 425 millions d’euros, le Club Nerazzurro précise qu’il s'agit d'une somme différente en respect à l’actuelle situation financière du Club et principalement de l’impact du Covid sur les les résultats économiques et financiers de MediaCo en 2021 et de l’Inter.
       
      Solidité financière et Sponsorisation
      "Nous disposons d’une solidité historique financière et d’une perspective de croissance dans nos activités médiatiques et également de sponsorisation, le tout malgré l’impact de la pandémie au Covid-19 et l’inédite interruption des affaires et du secteur en général à cause de la pandémie : Nos recettes sont restés relativement stable."
      "L'Inter est, en ce moment, la première équipe d’Italie en termes de fréquentation des stades et elle fait partie des trois premiers clubs en termes d'audience télévisuelle, nous nous voyons donc attribuer l'une des plus grandes parts des droits télévisuels de la Serie A, avec des rentrées en augmentation depuis 2019."
      "En ce qui concerne la sponsorisation des maillots, nous avons élargi notre partenariat existant avec notre partenaire technologique globale : Lenovo, en tant que sponsor du dos du maillot, nous avons annoncé de nouveaux partenariats avec Socios.com et Zytara Labs, grâce auxquels nous espérons recevoir environ 119 millions d'euros au total jusqu'en 2025"
       
      L'Impact du Covid-19
       
      "Les activités et les résultats opérationnels de l'Inter ont également été, et continuent d'être, matériellement influencé par la pandémie au Covid19 et les mesures prises en réponse à celle-ci, telles que le report de la saison 2019-2020 et de la Coupe de l’UEFA, sans oublier la fermeture du Giuseppe Meazza en date 9 mars 2020 et au début de la saison 2021-2022: Cela a entraîné une perte de 60 millions d'euros."
      "Par la suite, le stade a ouvert à 50 % de sa capacité avec des restrictions strictes, notamment en ce qui concerne le Green Pass, l'utilisation de masques et l'espacement à l'intérieur de l'enceinte ; ce qui a eu un impact direct sur la fréquentation du stade. Nous ne pouvons pas prédire quand nous reviendrons aux normes d’avant la crise."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      3 commentaires
      442 vues
    5. Aleksandar Kolarov va prendre sa retraite

      C’est une information en provenance de la Gazzetta Dello Sport : Aleksandar Kolarov, auteur d’une très belle carrière, aurait pris la décision de raccrocher les crampons.
       

       
      N’ayant disputé qu’un peu mois de 45 minutes de jeu réparti sur 4 bouts de matchs, il s’est révélé être plus un homme de vestiaire que sur le terrain. C’est pour cette raison que le joueur s’est remis en question et il a donc décidé de prendre sa retraite: "Aleksandar Kolarov a donné sa sentence : Il saluera la Compagnie dans les prochains jours et va résilier son contrat avec l’Inter."
       
      Bonne chance à toi pour la suite, Champion !
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      7 commentaires
      363 vues
    6. Nouvel an chinois : l'année du Tigra sera bleue et noire

      Le club a lancé son offensive pour célébrer le Nouvel An chinois 2022, de la vidéo du héros mettant en vedette le tigre noir et bleu à la collection Capsule de produits en passant par le maillot spécial que l'équipe portera contre Venezia.
       
      L'Inter célèbre le Nouvel An chinois 2022 avec une série d'initiatives liées au tigre, l'animal qui représente le nouvel an lunaire devenu noir et bleu pour l'occasion.
      La vidéo du héros se focalise d'un tigre qui symbolise l'énergie et la spiritualité. Il raconte l'histoire à travers un dessin animé mettant en scène un chauffeur de taxi d'origine chinoise qui vit à Milan loin de sa famille qu'il ne voit plus depuis deux ans. Le seul objet qui lui tient compagnie est un petit tigre noir et bleu sur le tableau de bord. Grâce à la magie de ce tigre, qui devient symbole d' espoir et d'unité, le chauffeur de taxi parvient à retrouver ses proches dans un final émouvant. 
      "Que le tigre nous rassemble" est le souhait du club pour la nouvelle année lunaire, dans l'espoir que l'animal puisse aider toutes les familles à se sentir unies, y compris celles qui sont éloignées physiquement parlant.
       

       
      Le tigre représente l'élément central non seulement de la vidéo, mais aussi de toutes les actions du club liées au Nouvel An chinois. Le logo INTER dans le cadre de l'identité visuelle du club a été rehaussé d'une griffure de tigre à la fois numériquement et dans la gamme de produits dédiés au nouvel an lunaire. La Collection Capsule, disponible à l'achat à partir d'aujourd'hui sur  store.inter.it/gb, sur la boutique Amazon d'Inter  et dans les magasins de la Galleria Passarella et de San Siro, se compose d'une gamme de vêtements et d'accessoires avec un lettrage personnalisé et le tigre de l'Inter qui est le protagoniste de la vidéo.
      Les activités spéciales liées au Nouvel An chinois se poursuivront lorsque l'Inter montera sur le terrain pour affronter Venezia portant un maillot commémoratif spécial sur lequel les noms des joueurs seront écrits en caractères chinois et un effet de griffure de tigre sera spécialement tissé dans chaque numéro d'équipe.
      Plusieurs autres initiatives sont également prévues pour le jour du match lui-même, avec des LED au bord du terrain et des écrans géants pour afficher des messages pour le Nouvel An chinois et les zones d'accueil seront ornées de décorations thématiques.
      Le programme du club pour le nouvel an lunaire impliquera également des membres de l'Inter Women qui ont enregistré des messages spéciaux pour les fans, et des enfants de l'Inter Academy du monde entier qui ont été invités à envoyer leurs impressions artistiques du tigre. Les meilleures photos et/ou vidéos seront publiées sur les réseaux sociaux du club dans les prochains jours.
       
       
      Traduction alex_j via le site officiel.

      2 commentaires
      925 vues
    7. L’Inter en mode Capsule Collection face à Venezia

      L’Inter célèbre le nouvel an chinois avec une série d'initiatives dédiées au Tigre, l'animal protagoniste de ce nouvel an lunaire et qui pour l'occasion est teinté de noir et de bleu.
       

       
      L'Inter s’est dons lancée dans une nouvelle Capsule Collection, soit des articles dédiés non seulement à la communauté chinoise, engagée dans les célébrations du Nouvel An lunaire, mais aussi Tifosi du du monde entier ! La collection sera disponible sur la boutique officielle de l’Inter, sur la boutique Nerazzurra que l'on retrouve sur le site d’Amazon, chez les commerçants situés dans le quartier de San Siro et  à la Galleria Passarella.
      Mieux encore, face à Venise, l'Inter portera un maillot spécial : Les Nerazzurri monteront sur le terrain avec les noms des joueurs écrits en caractères chinois et avec les numéros caractérisés par un motif de tigre. Ce maillot sera disponible à la vente, mais en édition limitée!
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      2 commentaires
      759 vues
    8. Officiel : Joaquin Correa victime d’un sérieux claquage

      Joaquin Correa a subi aujourd'hui une IRM  à l'Istituto Clinico Humanitas di Rozzano.
       
       
      Plus de peur que de mal!
       
      Le scanner a révélé un claquage de grade 2 du fléchisseur de la cuisse gauche.
      Son état sera réévalué dans une quinzaine de jours.
       
      Bon rétablissement Tucu!
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      737 vues
    9. Simone Inzaghi répond bien plus qu’aux attentes placées en lui

      C’est la révélation de l’année, celle de Simone Inzaghi, arrivée dans une Inter "éclatée" durant l’été, il y avait reçu l’objectif de maintenir le Champion d’Italie dans le Top 4  pourtant Simone Inzaghi surclasse les attentes placées en lui, pour le plaisir de tous !
       
      Analyse de la Gazzetta Dello Sport

       
      "Simone Inzaghi est parvenu à augmenter la vitesse de croisière de sa machine. Comparé à l’année dernière et au rythme auquel Antonio Conte a voyagé , cela semble être un exploit incommensurable: L’Inter de Simone s’est découvert plus complète, courageuse, plus ambitieuse que celle du Scudetto : Des buts inscrits de n’importe quelle façon à la muraille érigée en défense, des statistiques de victoires au pourcentage de possession de balle et de tentatives de tir, l’histoire de cette saison récompense ce nouveau parcours."
       
      "La révolution douce de Simone est arrivée après deux années où Antonio Conte a pressé l’Inter comme une orange : Pour l’Inter qui se voulait passionnante, il était nécessaire de sortir d’une cette période de longue torpeur, de fatigue. C’est pourquoi il était nécessaire d’enclencher la seconde, d’apporter une bouffée d’air frais tout en conservant les bases solides de l’Inter de Conte et son énergie. Mais chaque joueur a plus de liberté, tous le soulignent lors de chaque interview."
       
      Comparatif après 21 journées de Serie A

       
      Après 21 journées de disputées, car l’Inter attend d’en savoir plus sur le match en retard face à Bologne, l’équipe championne d’Italie totalise 50 points. L’année dernière, l’Inter de Conte en totalisait 47. Cette saison, Milan a déjà été dépassé, l’année dernière Milan fut repris au mois de février.
      En tête d'affiche,  on retrouvait chez Conte, Lukaku, aujourd’hui c’est Dzeko, car il est impossible de renoncer à un compas qui a pour but d’étirer les défenses adverses. Lautaro culmine déjà à 11 buts et Sanchez à inscrit le but décisif en Finale de la Super Coupe d’Italie, On retrouve également Correa qui, s’il n’est pas trop incisif, aura du temps de jeu ce soir face à l’Empoli. Ceci étant dit le nombre de but inscrit est similaire à celui des Champions d’Italie : 51
      Inzaghi est parvenu à faire mieux en Ligue des Champions en se qualifiant pour les huitièmes de finale dans un groupe assez similaire à celui de l'Inter de Conte et à la vue du calendrier, le mois de février sera de nouveau décisif pour la tête du championnat.
       

       
      Cette saison, il n’y a pas seulement que les attaquants qui font vivre l'Inter, mais aussi la nouvelle façon dont elle défend, la façon dont sa défense mène aux actions de buts. Bastoni, par exemple, est aussi un Mezzala, un ailier, voire un Trequartista et s'il continue comme ça, un jour, on le retrouvera même juste derrière Dzeko et Lautaro. Ce n'est d’ailleurs pas un hasard si les Nerazzurri ont également augmenté leur nombre de buts de la tête, déjà élevé, en passant de 10 l’année dernière à 13 buts cette saison. 
      Cette nouvelle Inter aime avoir la possession du ballon, dicter le jeu, preuve en est les 56,7% de possession contre 54,2% la saison dernière. La circulation du ballon a également augmenté : Les touchés de balle dans la surface adverse sont passées de 599 à 632 et les tirs de 319 à 358. La défense tient bon, l'Inter n'a encaissé qu'un buts d'Immobile lors de ses huit derniers matches. Soit 11 buts encaissés de moins (21 cette saison contre 32 la saison dernière sur la même période de référence): C'est un fait Inzaghi a trouvé une défense qui sait comment défendre et comment attaquer, l’arme secrète en plus comparé à Antonio Conte.

      Selon vous, l’Inter peut-elle conserver sa Couronne ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      8 commentaires
      545 vues
    10. Le Triple B de Simone Inzaghi

      Si la Wwe peut compter sur son champion Triple H en coulisse, l’Inter de Simone Inzaghi peut compter sur son Triple B sur le terrain
       
      Révélation de la Gazzetta Dello Sport

       
      L’Inter est prête à retrouver le terrain, les Nerazzurri vont affronter Empoli dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe d’Italie. Pour l’occasion, Simone Inzaghi procédera à un important turnover:
       

       
      "De cette Inter, tout est plaisant, Si cela ne tenait qu’à lui, il ne changerait rien, annulerait le mercato et en passerait outre, quitte à renoncer à l’unique demande de ce mois de janvier : un Vice-Perisic. Malgré les si nombreux engagements, le calendrier ne préoccupe par l’entraîneur qui peut compter sur les trois joueurs de références du club, trois joueurs constant, le Triple B : Brozovic, Barella et Bastoni."
      "La moitié de l’Europe poursuit les trois joyaux d’Inzaghi. Il s’en félicite et accompagne cette croissance exponentielle : Bastoni est l’exemple le plus mis en lumière : Il n’a jamais été aussi bon que sous Inzaghi, il est devenu un joueur total comme ceux que l’on retrouve avec Guardiola pour être clair, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Manchester City a tenté le défenseur, il y a un peu moins d’un an, avant qu’il prolonge son contrat."
       
       

       
      "La barre est haute:  4 millions d'euros bonus compris avec la promesse de renégocier plus tard. Après tout, Barella a attendu deux ans avant de voir sa promesse honorée. Plusieurs équipes suivaient d’ailleurs le milieu de terrain sarde, celle qui avait fait des pas décisifs était le Bayern. Mais Barella a choisi l'Inter et l'Inter l'a choisi, lui, le Capitaine de demain, la Référence d'aujourd'hui.."
       

       
      "La prolongation du contrat de Brozovic semble être la prochaine étape pour les Nerazzurri, le club devrait annoncer le renouvellement du Croate jusqu'à la fin du mois de juin 2026 dans les prochains jours."
      "Ces trois joueurs sont destinés à être les piliers de l'équipe Nerazzurra de Simone Inzaghi pour les années à venir, et le club s'assure qu'ils seront dans l'équipe à construire à l'avenir."
       
      Validez-vous cette analyse ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      587 vues
    11. Inter Campus en Afrique : Des nouvelles du Cameroun

      Voici les dernières actions concrètes de Inter Campus au Cameroun.
       
      Le projet a duré deux ans et finalement, après de nombreux appels vidéo depuis de divers endroits, des représentants des projets Inter Campus en Angola, au Cameroun, au Congo et en Ouganda se sont rencontrés en personne. Ils ont passé une semaine à Yaoundé à discuter des problèmes de résilience, d'optimisme, d'adaptabilité, de la réactivité émotionnelle, de la confiance et de la motivation.
      Au cours des 24 derniers mois, guidés par les équipes d'Inter Campus, ils ont étudié ces questions et les ont transformées en activités pratiques à utiliser sur le terrain au profit des enfants. Ainsi, les formations se transforment de plus en plus en moments fondamentaux de croissance dans le développement de la personnalité des garçons et des filles qui vivent au quotidien des situations très difficiles de souffrance, de violence ou d'abandon, tristes enfants. 
      Pour soutenir cela, une double activité de recherche a été menée sur un échantillon de 160 enfants afin d'évaluer, avec des coachs locaux, le changement réel en fonction des paramètres, mesurés en début et en fin de projet. Dans les semaines à venir, des rapports et des analyses seront rédigés et publiés.
       

       
      Plus tôt, le Lundi 13 Décembre 2021 était le dernier jour du cours African Black & Blue soutenu par la Fondation UEFA pour l'enfance  à Yaoundé, au Cameroun. Des délégations d' éducateurs Inter Campus d'Angola, du Congo et d'Ouganda ont rejoint 25 entraîneurs camerounais pour participer à une formation théorique et pratique sur l'apprentissage de la résilience par le football afin d'accompagner les enfants et adolescents en situation de vulnérabilité.
      L'événement met fin à deux années d'activités théoriques et pratiques dans chaque pays, au cours desquelles les 2 000 enfants ont été indirectement impliqués dans les projets d'Afrique subsaharienne. Un petit tournoi s'est tenu le Dimanche 12 Décembre avec les jeunes de la région au cours duquel Carine Nkoue, spécialiste du projet à la Fondation UEFA, et le Dr Filippo Scammacca, ambassadeur d'Italie au Cameroun, ont souligné l'importance de cet événement qui s'inscrit dans le cadre de l'Inter Campus 20 ans de présence dans le pays africain, ce qui en fait un pilier des relations amicales entre l'Italie et le Cameroun.
      Lundi 13 Décembre 2021, un dernier cours théorique a eu lieu pour exposer les résultats obtenus ensemble et établir d'autres objectifs de développement futurs avant la remise des certificats de participation. Les participants les ont fièrement ramenés chez eux, tout en sachant que la chose la plus précieuse à emporter avec eux est certainement la formation des derniers jours qui aidera les entraîneurs locaux à soutenir les parcours de développement des enfants, à améliorer leur qualité de vie, particulièrement lors d'une pandémie mondiale.
       

       
      De Chine, Angola, Brésil, Bolivie, Bulgarie, Mexique, Venezuela, Nicaragua, États-Unis, Roumanie, Liban, Pologne, Cameroun, Argentine, Bolivie, Hongrie, Ouganda, de l'association Abilità, Sport Therapy et du Centre Maria Letizia Verga en Italie, ils nous souhaitent un très joyeux Noël et une bonne année au nom de tous les garçons et filles Inter Campus du monde entier !
       
       
      Traduction alex_j (sensible aux conditions des enfants) via le site officiel.

      2 commentaires
      479 vues
    12. Bon anniversaire Bam Bam!

      149 apparitions, 41 buts pour l'Inter et la combativité: joyeux anniversaire à l'ancien attaquant chilien qui fête aujourd'hui ses 55 ans.
       
      "Mes sentiments envers l'Inter ont commencé le jour où j'ai atterri à Milan, et ils n'ont jamais cessé. Quelque chose de puissant me lie aux couleurs Nerazzurri, c'est quelque chose qui est gravé dans l'histoire de ce club. Caractère, détermination et souffrance pour réussir: c'est la philosophie de l'Inter, mais aussi mon histoire de joueur."
       
      Ce fut le coup de foudre pour Ivan Zamorano et l'Inter. Arrivé du Real Madrid à l'été 1996, à partir du moment où l'attaquant chilien a porté pour la première fois le maillot des Nerazzurri, il a reconnu la passion et les valeurs du club. Sa détermination et son attachement au maillot combinés à son énergie et à son leadership lui ont permis d'apporter d'importantes contributions à l'histoire de l'Inter. En 149 apparitions toutes compétitions confondues, l'attaquant a inscrit 41 buts, aussi beaux que ses célébrations pour partager sa joie avec les fans des Nerazzurri. Bam Bam  a apporté une contribution cruciale au triomphe de la Coupe UEFA 1998 (marquant le premier but lors de la victoire 3-0 contre la Lazio en finale) et a laissé sa marque grâce à son attitude, son tempérament et un nombre qui est entré dans l'histoire : 1+ 8.
      Toute la famille Nerazzurri lui souhaite le meilleur pour ses 55 ans.
       
       
      Traduction alex_j via le site officiel.

      5 commentaires
      450 vues
    13. Global Transfer Report FIFA : L’Inter domine le classement des meilleures ventes en 2021!

      La FIFA a publié l'édition 2021 du Global Transfer Report, une étude qui analyse les transferts de joueurs et joueuses professionnels et amateurs.

       
       
      Comme le relaye Calcio&Finanza, en 2021, 18.068 transferts internationaux ont été réalisés dans le football professionnel masculin, soit une augmentation de 5,1 % par rapport à 2020, il s'agit d'un retour à un niveau similaire à celui de l'année 2019 malgré la pandémie liée au COVID-19.
      Ces 18.068 transferts ont concerné 4.544 clubs de 185 fédérations différentes (un nouveau record par rapport aux 4.162 clubs de 2020), avec 15.617 joueurs de 179 nationalités différentes.
      Dans son rapport, la FIFA a également publié la liste des opérations les plus onéreuses et l’Inter domine le classement  avec les transferts de Romelu Lukaku et Achraf Hakimi. Dans le top 10, on trouve également Amad Diallo, l'ancien espoir de l'Atalanta né en 2002 et vendu à Manchester United, et Tammy Abraham, le nouvel attaquant que la Roma a acheté l'été dernier à Chelsea.
      Les 10 recrues les plus chères ont généré environ 15 % du montant total dépensé par les clubs en 2021. Les 100 recrues les plus chères (sur les 2 217 transferts impliquant des frais) ont représenté plus de 50 % du montant total dépensé au cours de l'année écoulée.
       
      Voici le top 10 de l’année 2021

       
      1.    Romelu Lukaku: 115 millions d’euros(Inter – Chelsea)
      2.    Jadon Sancho: 85 millions d’euros(Borussia Dortmund – Manchester United)
      3.    Achraf Hakimi: 60 millions d’euros(Inter – Paris Saint Germain)
      4.    Raphael Varane: 40 millions d’euros(Real Madrid – Manchester United)
      5.    Tammy Abraham: 40 millions d’euros(Chelsea – Roma)
      6.    Ibrahima Konate: 40 millions d’euros(RB Leipzig – Liverpool)
      7.    Martin Ødegaard: 35 millions d’euros(Real Madrid – Arsenal)
      8.    Amad Diallo: 33 millions d’euros(Atalanta – Manchester United)
      9.    Eduardo Camavinga: 31 millions(Stade Rennais – Real Madrid)
      10. Bryan Gil: 25 millions d’euros(Siviglia – Tottenham)
       
      Grande Padrino!
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      10 commentaires
      742 vues
    14. Beppe Bergomi : "L'Inter est désormais le point de référence du football italien"

      L'ancien défenseur de l'Inter, Beppe Bergomi, a déclaré que l'Inter est désormais l'équipe à laquelle les autres équipes italiennes se mesureront, selon les médias italiens.
       
      S'exprimant sur Sky Sport, via FCInternews, Beppe Bergomi a expliqué que même s'il est difficile pour l'Inter de construire un cycle de domination comme celui de la Juventus pendant de nombreuses années, ils sont certainement maintenant le point de référence en Italie.
      "Un nouveau cycle est difficile à maintenir car si l'on pense au cycle réalisé par la Juventus, dans le football moderne, c'est impensable".
      "Mais l'Inter en ce moment, après ce qu'ils ont fait l'année dernière et ce qu'ils font cette année, y compris la finale de la Coppa, c'est une équipe forte qui sait ce qu'elle est et qui agit comme un point de référence dans notre championnat."
      Lorsqu'on lui a demandé quel entraîneur devait s'attribuer le plus de mérite pour cette équipe exceptionnelle de l'Inter, Beppe Bergomi a suggéré qu'en fait, il devrait être divisé entre Luciano Spalletti, Antonio Conte, et Simone Inzaghi, car ils ont tous joué un rôle dans le club et l'équipe actuelle.
      "Les mérites doivent être divisés. L'Inter a commencé avec Spalletti, avec qui ils ont obtenu deux quatrièmes places à la dernière minute en allant en Ligue des champions. Nous devons partir de derrière".
      "Puis Conte avec de nombreux recrutements et avec une façon de jouer qu'Antonio Conte arrive à donner à ses équipes en peu de temps. Cette année, l'Inter joue un football différent, plus beau, plus amusant, qui emmène beaucoup de joueurs au-delà de leur ligne".
      "Je pense que dans cette équipe, où on parle beaucoup de Brozovic, il faut prendre en compte un joueur qui donne beaucoup d'imprévisibilité qui est Bastoni. Vous le trouvez en train de jouer comme défenseur, ailier, au milieu de terrain, vous le trouvez dans la surface de réparation, il vous apporte des solutions et des buts."
      "Il vous fait comprendre à quel point il est bon. Cependant, le mérite revient à l'entraîneur et au club qui ont bien travaillé. "
       
      Beppe Bergomi n'a pas tari d'éloges sur le défenseur de l'Inter Alessandro Bastoni, qui a impressionné récemment dans la défense des Nerazzurri. Beaucoup considèrent Alessandro Bastoni comme l'avenir de la défense de l'équipe nationale italienne, mais ce n'est peut-être pas si simple.
      "L'équipe nationale joue d'une manière différente. Il sera donc difficile de voir Bastoni abandonner sa position et se jeter dans le vide. Il est le défenseur moderne que tout le monde recherche aujourd'hui."
      "Il joue avec le risque, mais à partir de ce risque, l'Inter se retrouve en haut du terrain et dans des situations favorables. Le rôle de titulaire en Italie arrivera sans doute très vite pour ce garçon, sans rien enlever à Bonucci et Chiellini."
      ®Internazionale.fr ~ Oxyred Via SempreInter

      3 commentaires
      645 vues
    15. Gianluca Di Marzio : "Nouveautés importantes pour la Direction de l’Inter"

      La victoire en Super Coupe d’Italie est actée et le match face à l’Atalanta et déjà dans toute les têtes. Pourtant, à la Casa Inter, les esprits se sont dirigés sur Giuseppe Marotta, Piero Ausilio et Dario Baccin.

      Révélation de Di Marzio sur Sky Sport
       
      Le Président Steven Zhang, qui est à Milan, est parvenu à un accord total avec les dirigeants. Il s’agit d’un triennal courant jusqu’en juin 2025 pour Marotta, Ausilio et Baccin. Il s’agit d’une reconnaissance suite au travail réalisé durant l’été. La semaine prochaine, les signatures et les annonces officielles auront lieu. Par la suite, ce sera le tour de Simone Inzaghi, afin de parler de la prolongation de son contrat.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      8 commentaires
      995 vues
    16. Le Discours de Steven Zhang dans le Vestiaire

      Steven Zhang a rejoint ses hommes dans les vestiaires, lors de la victoire de l’Inter sur la Juventus en Finale de la Super Coupe d’Italie et s’il a dévoilé des clichés sur Instagram et des vidéos de l’équipe sous la Curva Nord, l’instant était plus solennel en coulisse
       
      Un traducteur d'exception: Samir Handanovic!
       
      "Cette nuit restera dans nos cœurs pour toute notre vie. Je vous remercie pour tout ce que vous avait fait pour l’Inter, vous nous avez rendu heureux, moi et les Tifosi. Le mérite vous revient à vous tous et aussi à Inzaghi."
      S’en est suivi une accolade avec l’entraineur et les joueurs, du un contre un avec énormément d’affection. Un traitement similaire a d’ailleurs été réservé pour les autres dirigeants : Les Administrateurs-Délégués Giuseppe Marotta et Alessandro Antonello, le Vice-Président Javier Zanetti, sans oublier Piero Ausilio et Dario Baccin son adjoint.
       
      Personne ne sait par contre si la Direction est revenue dans un état intact à la sortie du vestiaire !
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      11 commentaires
      869 vues
    17. La vie au sein du Groupe

      Le Corriere Della Sera s’est livré de la vie au quotidienne de l’Inter, dont Simone Inzaghi, l’entraîneur, a offert comme cadeau de ce début d’année, la Super Coupe d’Italie à Suning: "C’est un long chemin emprunté de la bonne façon, celui emprunté par Inzaghi a fonctionné avec l’Inter et il continue à marcher : L’entraîneur est parvenu à trouver le moyen de rentrer dans la tête des joueurs et d’être en symbiose avec eux."
       
      3 aspect à souligner

       
      "Premier point, au retour de Reggio Emilia, après la victoire sur Sassuolo, l’Autogrill a vu arriver le car de l’Inter. Nicolò Barella et Marcelo Brozovic y ont dépensé 200euros et ce y compris en achat de snack et de chocolat pour toute l’équipe."
      "Second point, La victoire à Salerne, direction l’aéroport vers Milan : Le lendemain les joueurs avaient un entrainement l’après-midi. Ceux-ci ont demandé à Inzaghi de le déplacer en matinée afin de pouvoir disposer d’un jour et demi de repos : requête accordée."
      "Troisième point, la veille de Real Madrid-Inter, hors caméra au Santiago Bernabeu, Inzaghi demande à Perisic : "Tu es fatigué Ivan ?". "Non, pas lorsque l’ont vit des choses comme ça." 
      Ces trois situations résument à elles-seules le modèle Inzaghi synthétiser en un mot : Liberté.
       

       
      Son Inter gagne et le Corriere Della Sera dévoile le secret de l’entraineur : "Son approche du Groupe. Même Faris, son adjoint a déjà expliqué comment Simone est parvenu à se faire respecter par ses hommes : En adaptant le modulo de telle façon que les joueurs croient plus en leur moyens, en leur faisant confiance."
      "On lui avait raconté le "lourd héritage " de Conte, e établissant une relation propre avec l'équipe, " une relation directe et accessible". Il partage, il confronte, il prend en charge les demandes", comme lorsqu'il dit en direct que les garçons ont demandé une prime à Steven Zhang, une prime de 500.000€ qui a d’ailleurs été accordé et qui est à répartir entre tous."
      "Le rapport joueurs-entraineur a changé et l’on comprend, à présent, pourquoi les joueurs Nerazzurre disent se sentir plus libre. Pour Conte, ils auraient tous fait, l’Inter était une armée. La méthode de l’ancien entraîneur a été intériorisé et a fait grandir l’équipe. Inzaghi, lui, a décidé d’être un gestionnaire et un valorisateur du groupe : Il a maintenu la base tactique tout en offrant la possibilité aux joueurs de faire ressortir ce qu’Is ont en eux."
      "Conte avait télécommandé la Victoire, Inzaghi, comme l'a raconté l'adjoint Farris, a ajouté une interprétation plus offensive, avec les deux défenseurs centraux extérieurs (Bastoni et Skriniar) autorisé à partir dans des raids dans la moitié de terrain de l’adversaire."
       

       
       
      La vie quotidienne à la Pinetina a également changé : "Les entrainement ne dure qu’une heure contre le double précédemment, l’analyse tactique a lieu lors des partitellas et non plus lors d’exercices bien spécifiques, les analyses vidéos ont lieu la veille du match. Tous les joueurs se sentent concernés, même jusqu’au dernier à jouer, Inzaghi ne dévoile jamais sa formation, la programmation est établie à la semaine et non plus au jour le jour, c’est une nouveauté très apprécié par le vestiaire qui sait s’organiser son temps libre."
      "Inzaghi est comme le frère aîné, considéré comme un footballeur d’expérience par le groupe qui lui renvoi l’ascenseur via les résultats, le jeu et l’engagement. Alexis Sanchez est emblématique : de rejeté à retrouver, il s’agit d’une autre histoire de revanche. Et il y a également le rapport avec la Direction Nerazzurra, tous sont en parfaite symbiose, tous partagent l’objectif avoué de la Seconde étoile, sur ce long chemin qui mène au Scudetto."
       
      La citation du jour signée Ivan Zazzaroni

      "Dans le football, il faut aussi avoir du cul : Marotta a eu aussi de la chance avec Inzaghi"
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      5 commentaires
      624 vues
    18. Les stats derrière cette sixième Supercoppa Italia

      La Supercoppa Italia est désormais à sa juste place, dans la salle des trophées du QG de l'Inter. Voici les stats de cette sixième Supercoppa.
       
      Le président Steven Zhang et la direction des Nerazzurri étaient là pour accueillir le dernier trophée, notre sixième Supercoppa Italia (41e pièce d'argenterie au total, voir après) après le triomphe sur la Juventus au Meazza. Il s'agit du deuxième trophée remporté par l'Inter sous la présidence de Zhang, après le 19e Scudetto en mai 2021. Steven Zhang a posé avec la Super Coupe aux côtés du vice-président Javier Zanetti, du PDG Corporate Alessandro Antonello, du PDG Sport Giuseppe Marotta, du directeur sportif Piero Ausilio et du directeur sportif adjoint Dario Baccin.
       

       
      Lors de leur dixième participation à la compétition, les Nerazzurri ont remporté leur sixième trophée en battant la Juventus pour la deuxième fois en prolongation, comme ils l'avaient fait en 2005. Cela signifie que l'Inter peut désormais compter 41 trophées dans sa collection : 19 Scudetti, trois Coupes d'Europe/Ligues de champions, deux Coupes intercontinentales, une Coupe du monde des clubs, trois Coupes UEFA (la vraie, ndlr), sept Coppa Italia et six Supercoppa Italia.
       
      Les six Supercoppa Italia:
      1989: Inter 2-0 Sampdoria 
      2005: Juventus 0-1 Inter
      2006: Inter 4-3 Rome
      2008: Inter 2-2 Roma (Inter gagne 8-7 aux tirs au but AET)
      2010: Inter 3-1 Rome
      2021: Inter 2-1 Juventus
       
      Les stats de l'Inter en Supercoppa:
      En remportant leur sixième Supercoupe d'Italie, seuls la Juventus (neuf) et Milan (sept) en ont gagné plus. La victoire d'hier soir était le premier triomphe des Nerazzurri en Supercoppa depuis 2010.
      Simone Inzaghi est devenu l'entraîneur qui a battu la Juventus le plus de fois en finale depuis 1929-1930. Ces trois victoires ont eu lieu en Supercoppa, deux avec la Lazio et une avec l'Inter.
      Simone Inzaghi a le meilleur palmarès de tous les entraîneurs en Supercoppa, trois apparitions et trois victoires.
      La Supercoppa est allée en prolongation pour la première fois depuis 2016 : lors de cette édition, la Juventus a perdu contre Milan aux tirs au but.
      Lors des matchs entre l'Inter et la Juventus en Supercoppa, deux sont allés en prolongation (en 2005 et 2022) avec les Nerazzurri victorieux à chaque fois.
      Au cours des cinq derniers matches entre l'Inter et la Juventus, toutes compétitions confondues, six pénalties ont été sifflés (quatre pour la Juventus et deux pour l'Inter), après seulement deux lors des 10 matches précédents.
      Le but d'Alexis Sanchez à la 121e minute est le plus tardif dans une finale de Supercoppa : plus tardif que celui de Gonzalo Higuain contre la Juventus en 2014, marqué à la 118e minute.
      Lautaro Martinez a marqué le premier penalty en finale depuis Paulo Dybala en 2017 contre la Lazio.
      Les trois penaltys de Lautaro Martinez contre la Juventus sont survenus au Meazza : un en Serie A, un en Coppa Italia et un en Supercoppa Italia.
      Matteo Darmian a fait sa 50e apparition pour l'Inter lors de la finale.
       
      Traduction alex_j via la site officiel.

      2 commentaires
      518 vues
    19. Bonucci devra payer une amende....tout comme l'Inter!

      Scancaleux, absolument scadaleux: Leonardo Bonucci n'a écopé que d'une sanction de 10.000€ suite à son agression envers le Secrétaire de l'Inter Cristiano Mozzillo lorsque Alexis Sanchez a marqué le but victorieux des Nerazzurri à la 120e minute.
       

       
      Les images ont fait le tour du web, et le Giudice Sportivo, soit la Justice Sportive est arrivée à la conclusion suivante: 10.000€ "Pour avoir, à la 16ème minute de la deuxième prolongation, été le protagoniste d'une altercation avec un dirigeant de l'équipe adverse qui a été poussé par ce dernier suite à l'infractrion constaté par le délégué du Parquet Fédéral"  Le joueur n'est donc pas suspendu.
      Mais, le meilleur est à avenir: L'Inter s'est également vu infliger une amende de 5 000 euros "pour ne pas pas empêché l'entrée dans l'aire de jeu d'un dirigeant non inscrit sur la feuille de match qui s'est arrêté près du banc de l'adversaire ; infraction constatée par un délégué du Parquet Fédéral."
       
      Une véritable honte!
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      14 commentaires
      966 vues
    20. Bons Baisers des Super Champions d'Italie

      Inter.it a diffusé les photos de la célébration des Nerazzurri, suite à la victoire de l'Inter en Finale de la Super Coupe d'Italie face à la Juventus
       
        





















       
       
       
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      3 commentaires
      568 vues
    21. Samir Handanovic reste le leader de l’équipe

      "Finalement, Samir Handanovic récolte les fruits de sa longue carrière à l’Inter." Tel est le focus consacré, par la Gazzetta Dello Sport, au Capitaine de l’Inter.

       
      "Un voyage semé d’embûches, mais qui est à présent plus beau que jamais. Depuis le Scudetto, place à présent à la Super Coupe hissé vers le ciel avec son solide aplomb, mais aussi avec un hurlement de joie caractéristique au personnage, depuis toujours. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le brassard lui a été confié après le cas Icardi."
      "Hier, Handa a d’ailleurs prouvé une nouvelle fois ce que veut dire être Leader : Durant la fête, il a voulu s’entourer autour de ses collègues Cordaz et Radu et des préparateurs des gardiens Bonaiuti et Zappalà: Présent tous ensemble sous la Curva Nord, avec la Coupe entre les mains. Pour lui : On gagne tous ensemble et on perd tous ensemble même si cette Inter semble connaitre uniquement le chemin vers la gloire."
      "Samir y a pris gout, il veut à présent remporter un second Scudetto et pourquoi pas la Coupe d’Italie, mais après une telle nuit, mieux vaut ne pas penser au fantôme d’Onana : Il aura le temps pour y penser, à présent, seul la fête compte !"
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      0 commentaire
      405 vues
    22. Milan Skriniar : "Oui, j’aimerai devenir le Capitaine de l‘Inter!"

      Avant de dispter la finale de la Super Coupe d’Italie, Milan Skriniar s’est livré à DAZN dans le cadre de l’émission "1vs1". Voici les déclarations de la Bête Nerazzurra
       

       
       
      A présent, ton surnom est Skrigno......
      "Certains m’appellent encore Milan, mais ils sont très peu."
       
      Tu es très fort cette année...
      "Oui, nous sommes une bonne équipe."
       
      Es-tu le plus fort d’Italie dans les 1 contre 1 ?
      "Je ne sais pas si je suis le plus fort, mais lorsque je joue face à des adversaires, je les regarde en vidéos pour connaitre les mouvements qu’ils réalisent, c’est pour cette raison qu’l m’est plus facile de lire leur jeu, même s’ils sont talentueux : Je ne les étudie pas, mais je regarde énormément de vidéo de mes adversaires, surement qu’ils font eux aussi la même chose."
       
      Est-ce que la défense composée avec Alessandro Bastoni et Stefan De Vrij est la plus forte dans laquelle tu as pu jouer ?
      "Je dirai oui, nous avons remporté aussi le Scudetto : Depuis mon arrivée ici, c’est la plus forte."
       
      Qui est le défenseur le plus fort ?
      "En ce moment, le Napoli est la défense qui encaisse le moins de but, ils sont fort: Mais je pense que nous réussirons à les rattraper : Nous sommes les plus fort et nous voulons le rester."
       
      Comment te sens-tu avec Simone Inzaghi ?
      "Très bien, mais je ne suis pas le seul à le penser, ce sont tous les gars : Il est l’Uno di noi. Il y a encore quelques années, il jouait sur les terrains, c’est vraiment une bonne personne, c’est comme un compagnon d’équipe : Nous nous sentons vraiment bien avec lui."
       
      Quel est l’attaquant le plus fort que tu aies dû marquer ?
      "Comme numéro 9, je dirais que Romelu Lukaku était difficile à marquer, mais par chance c’était uniquement lors de nos entraînements. Edin Dzeko me donnait aussi du fil à retordre quand il était notre adverse, il est massif et protège bien le ballon, il était aussi difficile à marquer. Comme ailiers, ils sont nombreux, mais cette année, je dirais que Vinicius, qui est très rapide, est vraiment très difficile à marquer."
       
      Bastoni ?
      "Je l’appelle Gerry, comme une girafe : Il est très grand et a un long cou, d’où ce surnom : Nous avons d’excellent rapports, c’est mon frère, depuis son arrivée, nous nous sommes très bien trouvé et entendu, nous sommes toujours à deux dans les chambres et nous regardons les matchs, nous sommes toujours ensemble."
       
      Pinamonti ?
      "C’est un autre frère, il était déjà là à mon arrivée et nous sommes rapidement devenu amis. Il habitait près de chez moi et j’allais le cherchais pour aller à l’entrainement car il n’avait pas encore le permis : C’est un très brave garçon et je lui veux le meilleur, nous nous appelons quotidiennement: Il est devenu plus massif que moi."
       

       
      Eriksen ?
      "J’ai très mal vécu ce qui lui est arrivé, j’avais si peur et je ne comprenais rien car le chroniqueur parlait en russe. Après, lorsque j’ai vu la photo où il s’était réveillé, j’étais heureux. Nous étions tous affectés : Christian ne peut plus jouer en Italie, mais à présent, le plus important est sa santé : Je sais qu’il va bien actuellement et je suis heureux pour lui."
       
      Penses-tu au brassard de Capitaine ?
      "Oui, j’aimerai le devenir c’est sûr, être le Capitaine de l’Inter est quelque chose de si beau. Mais je n’y pense pas, selon moi le Capitaine n’est pas uniquement celui qui porte le brassard, mais nous tous qui sommes sur le terrain, nous devons nous comporter comme des capitaines et venir en aide à l’équipe."
       
      La seconde étoile ?
      "C’est l’objectif sur lequel nous travaillons tous, nous sommes un groupe fort, nous le démontrons quotidiennement, nous avons des joueurs très fort et un staff fantastique. Nous nous sentons bien, nous devons continuer ainsi jusqu’à la dernière journée et nous verrons où nous en serons. L’objectif est la seconde étoile, c’est un rêve pour nous."
       
      Quelle est ta meilleure partie en carrière ?
      "Mon premier match en Ligue des Champions."
       
      Quelles sont les chansons que tu écoutes avant les matchs ?
      "Les nouvelles de l’Inter, je les écoute toujours dans le car, j’ai un casque pour moi et un pour Bastoni : Je les écoute toujours dans le car, mais il n’y a pas qu’elles, j’écoute toujours des chansons italiennes."
       
      Qui est ton idole ?
      "Ronaldo il Fenomeno, enfant, je jouais en attaque, c’était le plaisir le plus fort qu’il soit."
       
      Qui est l’équipier qui te fait le plus rire ?
      "Ils sont nombreux :  Dimarco, Cordaz, Bastoni, Barella, Brozovic, Ranocchia, sont si drôles, chacun à leur manière."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      629 vues
    23. L’Inter remporte, au buzzer, sa sixième Super Coupe d’Italie!

      Alors qu’au fin fond de la nuit, on semblait tous se diriger vers le douloureux épilogue d’une séance de tirs au buts, alors que l’Inter a dominé son sujet, face à un bunker turinois, le karma a parlé. Si lors du dernier déplacement de la Juve au Giuseppe Meazza Nerazzurro, la Var lui est venue miraculeusement en tête, les Dieux du football ont écrit un thriller pour célébrer le titre Nerazzurro remporté  ce soir: A l’ultime seconde de la dernière minute de la dernière prolongation, le Giuseppe Meazza a explosé !
       
       
       
      En effet, cette partie était loin de la partie spectaculaire attendue, si l’Inter se créait d’importantes occasions en début de match, la première polémique ne tarde pas à venir: À la 11’, l'Inter réclame un penalty pour une faute de Chiellini sur Barella. Lors du choc entre les Champions d'Europe, c'est le joueur sarde qui s'est emparé du ballon en premier, le capitaine de la Juventus le renversant sur son élan. Après un contrôle rapide de la Var, Doveri fait reprendre le match au milieu des protestations des Nerazzurri. Peu de temps après, Inzaghi a demandé à l'arbitre pourquoi il n'était pas allé revoir le contact sur le moniteur, le quatrième homme Fabbri s'efforçant de le calmer.
      A la 25’ place à l’ouverture du score qui est turinoise:  La poussée de Morata sur Skriniar au début de l’action n’est pas sanctionnée : Le centre de l'Espagnol se situant sur l’aile gauche trouvait McKennie esseulé dans la surface, qui de la tête surprend la défense Nerazzurra, Stefan De Vrij en premier.
       
       
       
      L’Inter se relance dans le match via… un penalty : A la 34’ Dzeko traverse toute la surface de réparation turinoise et trouve De Sciglio, sur son chemin. Ce dernier,  naïf, le touche du pied en négligeant dans le ballon. Doveri n'a aucun doute et désigne immédiatement le point de penalty. Celui-ci sera converti par Lautaro Martinez qui prendra à contre-pied Mattia Perrin.
      Nouvelle polémique à la 40’ dans la surface de la Juventus : Bastoni se plaint d'un croche-pied de Kulusevski, Doveri ne siffle pas mais ne semble pas si sûr de la décision prise. En effet, la jambe du Suédois est "assez large" et le doute sur l'intensité du contact subsistera.
      A la fin du temps réglementaire, la Juve fait de la Juve, en l’absence de Cuadrado, McKennie tombe au sol dans la surface de réparation milanaise, en touchant son visage après une main involontaire de Bastoni : Pour Doveri, ainsi que pour l'arbitre de la Var Mazzoleni, il n’y a absolument rien
      Au cours de la première prolongation, Skriniar et Chiellini "s'entrelacent" dans la surface turinoise, alors que la tête d’Alexis Sanchez, monté au jeu avec Joaquin Correa en remplacement d'Edin Dzeko et Lautaro Martinez, flirte avec la cage de Perrin. Si Doveri siffle, celui-ci indiquera un coup de pied de but.
       
       
       
       
      Place à l’épilogue de cette fin de match, une fin de match typiquement Pazza Inter. Alors que nous sommes à la 120’ et que Massimiliano Allegri voit son plan d’action se confirmer, celui d’aller au tirs au but, alors que Leonardo Bonucci se prépare à rentrer, Le Giuseppe Meazza rugit de plaisir: Profitant d’une incompréhension dans la surface turinoise sur un centre de Federico Dimarco, Darmian fait irruption dans la surface, anticipe Chiellini suite à une remise suicidaire de la poitrine d'Alex Sandro pour servir Alexis Sanchez! Et si le Capitaine de la Juventus s’est arrêté à temps pour ne pas provoquer de penalty, le numéro 7 chilien met tout le monde d’accord en faisant trembler les filets : Averti pour avoir retiré son maillot, Alexis se dirige vers le poteau de corner, sous la Curva Nord en étant rejoint par l’intégralité de l’équipe, Simone Inzaghi et son staff inclus.
       
       
       
      Doveri siffle immédiatement après ce but la fin du match, l’Inter remporte la Super Coupe d’Italie tandis que Bonucci a piqué une crise et a attaqué Le secrétaire de l'équipe-première équipe de l'Inter, Cristiano Mozzillo. Un comportement honteux qui, espérons-le, ne restera pas impuni!
       
       
       
      La nuit magique est Nerazzurra et Simone Inzaghi ramène déjà son premier titre à la tête de l’Inter à la maison, avec un taux de victoire insolent de 100% en Super Coupe d'Italie!
       
      Étiez-vous comme Tramontana ?
       
       
      Tableau Récapitulatif
      Résumé vidéo
       
       
      Inter 2-1 Juventus
      Buteur(s) : 25’ McKennie (J), 35’ Lautaro Martinez (I, pen.), 120’ Sanchez (I)
       
      Inter : 1 Handanovic ; 37 Skriniar, 6 De Vrij, 95 Bastoni ; 2 Dumfries (89’ 36 Darmian), 23 Barella (89’ 22 Vidal), 77 Brozovic, 20 Çalhanoğlu, 14 Perisic (101’ 32 Dimarco) ; 9 Dzeko (75’ 19 Correa), 10 Lautaro Martinez (75’ 7 Sanchez)
      Banc : 97 Radu, 5 Gagliardini, 8 Vecino, 11 Kolarov, 12 Sensi, 13 Ranocchia, 33 D'Ambrosio
      T1 : Simone Inzaghi
       
      Juventus : 36 Perin ; 2 De Sciglio, 24 Rugani, 3 Chiellini, 12 Alex Sandro ; 14 McKennie, 27 Locatelli (91’ 30 Bentancur), 25 Rabiot ; 20 Bernardeschi (79’ 5 Arthur) ; 44 Kulusevski (74’ 10 Dybala) ; 9 Morata (88’ 18 Kean)
      Banc : 1 Szczesny, 23 Pinsoglio, 6 Danilo, 17 Pellegrini, 19 Bonucci, 21 Kaio Jorge, 38 Ake, 45 De Winter
      T1 : Massimiliano Allegri
       
      Arbitre : Daniele Doveri
      VAR : Paolo Silvio Mazzoleni
      Averti(s): Bernardeschi (J), Dybala (J), Correa (I), Rugani (J), Vidal (I), Sanchez (I)
      Expulsé(s): /
      Affluence: 29.696 tifosi
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      12 commentaires
      648 vues
    24. Moratti : "Covid ? Derniers matchs faussés. Inter - Juve une triple victoire. Je prendrais toujours Dybala"

      L'ancien président de l'Inter déclare : "Conte a le mérite d'avoir relancé l'Inter, Inzaghi s'en sort très bien".

      "Ma position a toujours été en faveur de la santé, car si vous ne l'avez pas, vous ne pouvez pas retourner au travail. Mais je comprends que la saison soit pleine d'engagements entre la ligue et l'équipe nationale, donc il n'y aurait pas de temps pour reporter les matchs. Ayant une année effrayante de Covid (2020), nous avons commencé par une densité imprudente d'engagements." C'est ce qu'a déclaré Massimo Moratti, ancien président de l'Inter, à propos de la situation de Covid dans le championnat.
      Il a d'abord commenté : "Au niveau national, il était difficile de trouver une solution, mais au niveau international, on pouvait faire quelque chose de plus", a-t-il expliqué aux micros de Radio Punto Nuovo. "De cette manière, la ligue compte de nombreux matchs dans lesquels jouent des joueurs qui sont entrés sur le terrain quelques jours plus tôt, avec de nombreuses réserves, des jeunes. C'est un peu déformé. Les bonnes choses n'ont pas été faites. Mais je pense à la bonne volonté de faire beaucoup de choses qui n'ont pas pu être achevées", a-t-il ajouté.
       
      Le défi spécial Inter - Juve
      "Inter-Juve sera le match difficile habituel, plein de tension. Les Bianconeri ont tout ce dont ils ont besoin pour relancer leur saison, tandis que les Nerazzurri sont en forme, enthousiastes et plaisant à regarder. Le match de 90 minutes peut donner n'importe quelle issue, il sera certainement divertissant. J'espère ne pas être trop nerveux. Inzaghi ou Conte ? Conte a eu le mérite d'avoir relancé l'Inter, de lui faire gagner un championnat important. L'héritage d'Inzaghi est difficile, avec les joueurs vendus, mais il s'en sort très bien. Qui prendrais-je de la Juve à l'Inter ? Un joueur qui a une grande qualité et un grand talent est Chiesa. Tout comme Dybala vaut toujours la peine d'être pris. Les autres joueurs sont un peu à découvrir", a-t-il ajouté.
      ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via FcInter1908.it / Traduction DeepL

      2 commentaires
      1k vues
    25. La défense, le bras armé de Simone Inzaghi

      C’est une information dévoilée par le Corriere Dello Sport. La victoire face à la Lazio est symbolique de l’Inter de Simone Inzaghi: "Lorsqu’il s’agit de mettre le ballon aux fonds des files, tous les défenseurs Nerazzurre apportent leurs contributions."
       

       
      "Cette saison, 13 buts portent la signature d’un joueur évoluant à ce poste, avec Milan Skriniar qui domine ce classement. Aux buts inscrits, il y a lieu d’ajouter 9 passes décisives, ce qui est la démonstration et la confirmation d’un travail absolument total de l’équipe."
       
      Classements des buteurs "défensifs" de l’Inter
      Milan Skriniar: 4 buts Alessandro Bastoni: 1 but 3 assists Stefan De Vrij: 1 but Federico Dimarco: 2 buts 2 assists Denzel Dumfries: 3 buts 2 assists Matteo Darmian: 1 but 1 assist Danilo D'Ambrosio: 1 but  
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      6 commentaires
      712 vues
    26. 425 millions d’euros de nouvelles obligations pour l’Inter

      C’est une révélation d’Il Sole 24 Ore, le Club Nerazzurro aurait défini la somme destinée au refinancement sa dette et a mandaté la Goldman Sachs et Rothschild pour procéder à l’émission de ces nouvelles obligations à hauteur de 425 millions d’euros: "L’objectif est de refinancer les obligations qui arriveront à échéance au 31 décembre 2022, en plus d’une ligne de crédit à hauteur de 50 millions d’euros fournies par la Goldman Sachs et Ubi Banca (renommée Intesa Sanpaolo)."
       

       
       
      Selon le quotidien, et même si Steven Zhang est présent à Milan, "les prévisions de clôtures seraient supérieur à la fin janvier. L’opération s’adresserait aux investisseurs italiens et étrangers, notamment aux grands investisseurs internationaux tels que Blackrock et Pimco. En ce qui concerne la notation, actuellement, la seule  publique fournie sur l'obligation de l'Inter est celle de l'agence internationale Fitch, qui, au cours des dernières semaines, a abaissé la notation de l'obligation de l’Inter Media and Communication passant de "BB-" à "B+" avec une perspective stable."
      "A l’Inter, la situation financière est également liée au financement de 275 millions garantis par le fonds américain Oaktree à Suning ces derniers mois, dont au moins 50 millions ont ensuite été versés dans les caisses du club Nerazzurro."
       

       
      Comme le rapporte encore aujourd'hui Il Sole 24 Ore, certains détails sont apparus : "II s'agirait en fait d'un financement dit Pik, c'est-à-dire d'un "paiement en nature" avec une échéance en 2024 et des intérêts supérieurs à 10 %. Pour ce type de prêt, les intérêts sont accumulés dans le temps et le paiement est effectué au bout de trois ans : ainsi, en considérant les 275 millions d'euros de financement, la somme totale s'élèvera à 302,5 millions d'euros, dont 27,5 millions d'intérêts vu le taux octroyé : 10%."
      "Les intérêts seront ensuite recalculés à partir du montant total, passant ainsi de 332,75 millions d'euros puis à 366,025 millions d'euros. La conséquence est évidente: Les intérêts sont beaucoup plus chers : Et compte tenu également la prise en gage des actions du club Nerazzurro, si au bout de trois ans le prêt ne devait pas être remboursé par Suning, Oaktree deviendrait propriétaire de l'Inter."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      8 commentaires
      780 vues
    27. Le prêt de Joaquin Correa à l'Inter deviendra définitif après le 2 février

      C'est ce qu'affirme le média italien Calciomercato.com, qui rapporte que l'obligation d'achat des Nerazzurri sur le prêt de Joaquin Correa sera déclenchée à ce moment-là.
      Correa est arrivé en provenance de la Lazio à la fin de l'été, dans le cadre d'un prêt qui comprenait une obligation d'achat qui sera déclenchée lorsque les Nerazzurri gagneront des points après le 2 février de cette année.
      Dès lors, l'Argentin deviendra officiellement un joueur de l'Inter et les Nerazzurri commenceront à payer aux Biancocelesti les 25 millions d'euros d'indemnité de transfert.
      Malgré certaines informations selon lesquelles la victoire contre la Lazio aurait déclenché l'obligation en permettant à l'Inter de récolter ses premiers points en 2022, ce n'est pas le cas puisque l'obligation est en fait déclenchée après le 2 février.
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      3 commentaires
      476 vues
    28. La Direction italienne prête à poursuivre l’aventure

      Il n’y aura pas que Marcelo Brozovic : Steven Zhang est actuellement engagé dans plusieurs réunions avec les différentes composantes de la Direction Nerazzurra pour programmer le futur
       
      Révélation de la Gazzetta Dello Sport

       
      "Hier, le Président était présent toute la journée au Siège, arrivé peu avant midi, il est resté la Viale Della Liberazione jusqu’à l’heure du souper. Zhang a réalisé des réunions individuelles avec tout le département de la Direction : Objectivement, il est très enthousiasmé par les prestations sportives de l’équipe, mais aussi de la gestion sociétale du Club."
      "Dans les prochains jours, arriveront également l’officialisation des renouvellements de tout le Management, à commencer par Giuseppe Marotta : Les contrats auront comme échéance, et selon toute vraisemblance, le 30 juin 2025 au lieu du 30 juin 2024 comme initialement prévu, soit trois nouvelles saisons, en plus de celle en cours."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      3 commentaires
      605 vues
    29. Fumée blanche pour Marcelo Brozovic : "6 millions d'euros + bonus!"

      La Gazzetta Dello Sport confirme l’information : Marcelo Brozovic et l’Inter sont parvenus à un accord pour le renouvellement du contrat de l’architecte Nerazzurro flocké du numéro 77 : "La quadrature du cercle a été trouvée sur la base fixe de 6 millions d’euros net, courant jusqu’au 30 juin 2026. A cela, il y a lieu d’ajouter des bonus qui permettront au croate de percevoir une somme proche des 7 millions d’euros.
       

       
      Quand aura lieu l’officialisation ?
      "L’annonce aura lieu soit après la Super Coupe d’Italie face à la Juventus, soit immédiatement après la rencontre de ce dimanche face à l’Atalanta, elle ne sera pas plus éloignée. Elle arrivera, bien sûr, avec la paraphe de Steven Zhang."
       
      Les différentes étapes
      "Il n’y a jamais réellement eu de rupture dans les négociations, car la disponibilité entre les deux parties étaient claires depuis les toutes premières démarches. Mais l’Inter, du moins au début des négociations, n’était pas certaine de parvenir à atteindre l’objectif : Il y avait trop de variables incontrôlées, dont la voix du Papa, Ivan Brozovic, qui réclamait 8 millions d’euros net par saison."
       
      Aucune concurrence ?
      "Ensuite, le travail de médiation est allé jusqu’à son terme car le Club Nerazzurro a tout doucement compris qu’il ne s’agissait que d’une simple question économique et que, derrière cette première demande, il n’y avait aucun autre club. Même mieux, il n’y avait aucun club réellement intéressé par Marcelo Brozovic d’un point de vue technique : Les fameux 8 millions d’euros, pour tout vous dire, ont été proposé par Newcastle, mais le croate voulait et veux continuer à jouer au plus haut niveau: Et il se sent lié à la vie milanaise."
       
      La Rosea ne dévoilant ce type d’informations que si elle en est sur et certaine, comment jugez-vous cette prolongation ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      14 commentaires
      809 vues
    30. 150ème présence pour Roby

      En effet, avec l’absence d’Hakan Calhanoğlu suspendu, Simone Inzaghi a décidé de confier Sergej Milinkovic-Savic à Roberto Gagliardini. Auteur d’une prestation XXL dans l’ombre, l’international serbe n’a tout simplement pas existé. Cette performance est d’autant plus belle que Roberto Gagliardini a atteint le palier des 150 rencontres disputées sous la vareuse Nerazzurra
       
      Voici son message sur Instagram
       

      "Fier de célébrer ma 150ème présence sous ce glorieux maillot avec une victoire importantissime."
       
      Arrivé en janvier 2017, il présente le bilan de:
      129 matchs de Serie A 6 matchs de Coupe d'Italie 11 matchs de Ligue des Champions 4 matchs de Ligue Europa  
      Il est également l'auteur de 16 buts, tous inscrit en Serie A.
      Champion d'Italie en titre, Gagliardini a déjà disputé 28 matchs pour 3 buts inscrits lors de la saison 2020/2021.
       
      Comment jugez-vous les performances du milieu de terrain italien ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      13 commentaires
      585 vues
    31. Une Inter aux milles visages

      Surnommez-là "L’équipe aux mille visages", car même statistiquement on ne peut l’arrêter : 15 joueurs différents de l’Inter sont parvenus à marquer  au moins un but cette saison, et lorsque la ligne offensive est enrayée, Simone Inzaghi puise dans ses héros défensifs. Et Face à la Lazio, ce dimanche 09 janvier, Alessandro Bastoni s’est révélé être le joker de luxe, le remplaçant idéal d’Hakan Çalhanoğlu, en inscrivant un but, réalisant une passe décisive, le tout combiné avec une prestation XXL
       
      Voici l’analyse de la Gazzetta Dello Sport

       
      "Sur le trois points remportés face à la Lazio et la reprise de la tête aux dépends du Milan, on retrouve la griffe d’Alessandro Bastoni auteur d’une nuit d’insolite qui l’a vu endosser le rôle de goleador et de passeur :   Sa prouesse qui a débloqué la rencontre est un comportement similaire à un milieu de terrain de qualité, avec un contrôle en première intention et une finition au ras du poteau:  Il s’agit de son premier but de la saison, de sa première joie personnelle avec le Scudetto sur le torse en qualité de Champion d’Europe. Pour celui qui rêvait d’être Nerazzurro depuis sa plus tendre enfance, il a dû lui être compliqué d’aller se coucher après une telle prestation."
      "On dit souvent que certains buts pèsent, mais ce comportement similaire à celui d’un numéro 10 n’aurait pu valoir qu’un point et c’est ce qui aurait été le plus dommageable. Mais Bastoni a donc décidé d’enfoncer le clou avec un centre spécial à tous les effets sur lequel Milan Skriniar s’est précipité pour marquer le but de la victoire: Il s’agit de trois points signés par la Défense qui a repoussé l’assaut du Milan avec fierté."
       
      De Conte à Inzaghi, un mental d'acier

       
      "Alessandro a maintenant bien compris le Credo "Inzaghien", lui qui, ces dernières années, semblait le plus Contien des défenseurs Nerazzurri. Antonio a même rangé au placard l’expérimenté de Diego Godin pour ne pas se passer de la puissance physique écrasante de Milan Skriniar afin de continuer à donner du temps de jeu et de la confiance à l’ancien de l’Atalanta. Hier, il a posé le pied dans l’action la plus inzaghienne qui existe, en décidant de se projeter dans la zone adverse et de se proposer pour résoudre les problèmes."
       
      "Certes, l’Inter a également été victime d’une sieste généralisée défensivement sur le but encaissé, mais dans les faits seul Bastoni est exempt de tout reproche : De Vrij s’est fait surprendre par la trajectoire de la transversale et Skriniar a perdu son duel face à Immobile, tandis qu’Handanovic a raté sa sortie. Mais le mental de l’équipe a changé, elle ne déprime plus après une gifle, bien au contraire, elle te repousse dans un coin jusqu’à t’assommer."
      "Les mauvaises langues ne savent plus s’exprimer car il y a toujours un nouveau protagoniste présent pour reprendre le devant de la scène."
       
      Validez-vous l’analyse de la Rosea ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      645 vues
    32. Djorkaeff retourna la Roma il y a 25 ans

      Youri Djorkaeff a marqué avec un superbe retourné acrobatique contre la Roma le 5 janvier 1997.
       
      Il y a des moments où le temps semble s'être arrêté. Comme ce 5 janvier 1997 lorsque Youri Djorkaeff s'est élevé majestueusement et a réussi un parfait retourné lors de notre victoire 3-1 contre la Roma. Les Nerazzurri menaient 1-0 grâce à la frappe de Maurizio Ganz lorsqu'à la 39e minute, la star française a effectué un geste emblématique qui restera dans les buts légendaires. Ce but a été suivi par le rugissement du Meazza et sa célébration avec Ivan Zamorano. Un moment inoubliable qui fête aujourd'hui ses 25 ans.
       
       
      Traduction alex_j via le site officiel.

      2 commentaires
      655 vues
    33. La Curva Nord rend hommage à José Mourinho !

      En effet, la date du 5 janvier 2022 restera très certainement marquée dans le cœur de José Mourinho: Arrivé à son hôtel avec sa Roma, les Tifosi interiste ont décidé de lui rendre hommage.
       
       
      La seconde 00:39 est tout simplement Awesome!
       
      José Mourinho avait déjà croisé les tifosi à l’Olimpico pour Roma-Inter même s’ils n’étaient que très peu nombreux. mais ce mercredi, le Spécial One était arrivé à l’Hôtel Mélia, un hôtel situé à proximité du Stade Giuseppe Meazza et où la Curva Nord l’attendait impatiemment pour lui remettre une plaque commémorative qui célébrait les plus belles années vécues par les tifosi sous ses ordres
       
       

      "Pour José Mourinho, ta carrière t’amènera n’importe où, mais tu seras toujours l’un des nôtres"
       
       
      Le Special One a sorti la sulfateuse contre les Tifosi du Milan qui l’ont chambré !

       
      En effet, le passé de José Mourinho, qui a entraîné l’Inter en lui offrant l’historique Triplé, est remonté à la surface. Sa Roma étant en pleine déroute, les Tifosi l’ont chambré avec lourdeur et Dans son style toujours aussi méthodique, le portugais a répondu avec finesse à cette déclaration ;
       
      "Il y a trois ans, le propriétaire du Milan me voulait au Club. Après trois jours, j'ai décidé de leur dire non et je suis heureux d'avoir pris cette décision. Je suis un professionnel, à présent, je suis passionné par la Roma et je veux tout donner pour elle. Pour revenir à ce qu’il s’est passé aujourd’hui, je suis doublement content de ce que je leur avais répondu : Ils sont venus vers moi, mais je leur ai dit de rentrer chez eux!"
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      7 commentaires
      1,1k vues
    34. Stefan de Vrij assigne en justice son ancienne agence : Sports Entertainment Group (SEG)

      En effet, Stefan de Vrij a décidé de poursuivre ses anciens agents au Tribunal, ceux qui lui avait permis de rejoindre l’Inter à la suite de malversations découvertes durant la phase de transfert du joueur de la Lazio, vers le club milanais en 2018
       

       
      L’international néerlandais, par le biais de cette action en justice, exige la restitution de la commission, ainsi qu’un augmentation salariale rétroactive. En effet, De Vrij, qui avait convoqué cette agence l’été dernier, lui avait demande une indemnisation pour "enrichissement illicites". Le tout sera débattu à Amsterdam, en février.
      Dans une publication de Follow the Money, il est apparu que la SEG a gagné des millions grâce au transfert de De Vrij à l'Inter. L'opération aurait rapporté 7,5 millions d'euros. Et pour chaque demi-saison disputée par De Vrij à l’Inter, 200 000 euros supplémentaires seraient ajoutés. En outre, la société d'agence a négocié un pourcentage de revente élevé, à hauteur de 7,5 %. Le préjudice total pour le joueur pourrait donc s'élever à environ 15 millions d'euros.
      Quand De Vrij l'a découvert, il s'est senti trahi et a rompu avec SEG.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      534 vues
    35. Remise en question de Steven Zhang sur Simone Inzaghi

      C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, Steven Zhang s’est remis en question vis-à-vis de l’entraîneur de l’Inter, Simone Inzaghi, après avoir connu deux saisons où il était souvent la cible d’Antonio Conte
       

       
      En effet, le Président Nerazzurro veut rencontrer Inzaghi en personne pour lui parler de son futur :  "La thématique de la prolongation de son contrat doit encore être approfondie, mais elle n’est en aucun cas remise en discussion : Un véritable feeling existe entre les deux parties et les confirmations hebdomadaire, et pas seulement au niveau des résultats sportifs, confirme cette intention."
      "Le président a toujours aimé l'attitude de l'entraîneur et les mots qu'il a prononcés publiquement sur le club dans sa période la plus difficile, soit celle qui a suivi la vente de Romelu Lukaku Il s’agit d’un un changement de cap considérable par rapport au passé car, avec Antonio Conte, le club s'est souvent retrouvé dans l’œil du cyclone, également en termes de déclarations. Ce n'est pas une question de détail, car il y avait aussi le fond et la forme C’est pourquoi tout porte à croire que le lien entre Inzaghi et l'Inter est destiné à durer. Tout le monde aime Simone. Et Steven le confirmera de lui-même, après l'avoir fait par voie électronique avant Noël, dans les prochains jours"
       

       
      L’agenda présidentiel
       
      "Dans l'agenda du Président, il y a évidemment sa présence à Appiano Gentile dans les jours qui précéderont la rencontre face à la Juve, mercredi prochain. Ce sera, pour lui, une façon de motiver les joueurs, qui sont à la recherche d'un deuxième trophée consécutif. Mais il s’agira surtout de l’occasion idéal pour rencontrer l’entraîneur, comprendre ses besoins, afin de comprendre comment améliorer le monde de l'Inter et la structure du club."
      "Il y aura également la thématique liée au Mercato même s’il est évident que celle-ci est principalement débattue entre Simone Inzaghi, l'administrateur délégué Giuseppe Marotta et le Directeur-Sportif Piero Ausilio. Mais l’entraîneur aura l'occasion de réitérer ses souhaits à Zhang, de la nécessité de renforcer l'effectif là où c'est possible, notamment sur le côté gauche. Et peut-être qu'ensemble, lors d'une réunion avec le secteur technique, ils essaieront de tracer les lignes directrices pour l'avenir. Après tout, l’esprit du club est déjà projeté vers l'avant : Le recrutement d’André Onana en est la preuve, tout comme la pression mise sur Matthias Ginter."
       
      Le Saviez-Vous ?

       
      Le Président devrait rester au moins deux semaines en Italie Il a également tenu à démentir formellement les voix relative à la vente du club. Dans le courant de ce mois de janvier, l’obligation de 400 millions d’euros sera refinancée.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      5 commentaires
      848 vues
    36. Christian Eriksen : "J'ai adoré le temps que j'ai passé à l'Inter"

      L'ancien milieu de terrain de l'Inter, Christian Eriksen, a admis qu'il a adoré le temps qu'il a passé au club et trouve dommage que cela doive se terminer.
      Lors d'une interview sur la chaîne de télévision danoise Sport Tv2, via FCInter1908, le footballeur danois s'est confié sur l'arrêt cardiaque dont il a été victime pendant l'Euro 2020 et qui a failli lui coûter la vie.
      Cet événement a eu pour conséquence qu'il ne pourrait plus jouer en Italie en raison du dispositif médical dont il est équipé pour réguler son rythme cardiaque. Son contrat avec le club a récemment été résilié par consentement mutuel afin qu'il puisse retourner jouer au football ailleurs.
      Christian Eriksen a expliqué que c’est dommage de ne plus pouvoir jouer pour l'Inter mais qu'il devait prendre les meilleures décisions en pensant à sa famille et que sa femme soutenait son choix de quitter l'Inter.
      "Dans l'ambulance, je me suis dit : gardez mes chaussures. C'est fini. Je ne joue plus au football. J'ai dit la même chose à ma petite amie, Sabrina : je ne joue plus, je n'y crois pas. Je voudrais retourner à ma vie quotidienne normale."
      "Après tout, je suis un joueur de football. C’est ce que je veux être, et j'espère l'être à nouveau, bientôt. L'Inter ? C'est dommage car j'ai adoré le temps passé dans cette équipe. Je dois prendre la meilleure décision avec ma famille et j'ai le soutien de Sabrina pour cela."
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      4 commentaires
      615 vues
    37. Christian Eriksen : " Je ne sais pas quand je reviendrai à San Siro, mais je sais que je le ferai"

      Christian Eriksen : " Je ne sais pas quand je reviendrai à San Siro, mais je sais que je le ferai"
      L'ancien milieu de terrain de l'Inter, Christian Eriksen, souhaite revenir à San Siro après avoir officiellement quitté les Nerazzurri, mais il ne sait pas encore quand cela se fera.
      Dans un entretien accordé à la Danish Broadcasting Corporation, le joueur de 29 ans a clairement exprimé son désir de revenir à San Siro dans un avenir proche.
      Eriksen a officiellement quitté les Nerazzurri le mois dernier après que son contrat a été résilié par consentement mutuel une fois qu'il a été clair qu'il ne pourrait plus jouer pour le club en raison de la réglementation sur la santé en Italie.
      La prochaine étape pour le Danois n'est pas encore claire, mais il est certain qu'il aimerait être de nouveau à San Siro, même si c'est seulement en tant que tifoso.
      Le retour d'Eriksen au stade sera un moment émouvant et devrait lui donner l'occasion, ainsi qu'aux supporters, de se dire correctement au revoir.
      "Je ne sais pas exactement quand je vais revenir à San Siro", a-t-il expliqué, "mais je sais certainement que je veux le faire."
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      1 commentaire
      385 vues
    38. Marco Materazzi : "Être intronisé au Hall Of Fame de l'Inter est un rêve devenu réalité"

      Le ancien défenseur et légende de l'Inter, Marco Materazzi, a été intronisé au Hall Of Fame du club, et il se sent extrêmement honoré et reconnaissant.
       
      S'adressant au site officiel du club, l’ex défenseur de l’Inter a donné son avis sur le fait d'être reconnu comme l'un des grands du club en étant le deuxième ancien joueur intronisé après l'ancien gardien de but Gianluca Pagliuca.
      Materazzi a passé une décennie avec l'Inter, qu'il a rejoint en 2001 en provenance de Perugia, et a remporté tous les trophées possibles avec le club.
      L'ancien défenseur a également remporté la Coupe du monde avec l'Italie au cours de sa carrière de joueur. Il est particulièrement aimé par les supporters des Nerazzurri, et c’est un sentiment qu'il leur retourne.
      Materazzi est heureux d'avoir donné une si grande partie de sa carrière à l'Inter, et cela signifie beaucoup pour lui que ses services au club le placent parmi les légendes de tous les temps à la Giuseppe Meazza.
      "Être intronisé dans le Hall of Fame de l'Inter est un rêve devenu réalité pour moi. Je suis tellement fier de voir mon nom aux côtés de légendes telles que Javier, Giacinto et Beppe", a-t-il déclaré, ajoutant qu'"ils ont vraiment fait l'histoire!"
      Il a poursuivi : "J'ai toujours eu une relation spéciale avec les tifosi de l'Inter. Je sens que j'ai toujours donné le bon exemple et qu'ils ont fait de même avec moi."
      "La chose la plus importante pour les supporters est de tout donner pour le maillot", a-t-il déclaré. "Je ne suis pas né Interista, mais je mourrai certainement Interista ! C'est un privilège et un honneur."
      Materazzi a déclaré que "Le moment de ma carrière qui me rend le plus fier est celui où je suis devenu champion du monde en tant que joueur de l'Inter, ainsi que le seul joueur dans l'histoire du club à ce jour à avoir été champion du monde avec l'Italie et avec l'Inter."
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      0 commentaire
      301 vues
    39. Lucien Agoumé: "Mon objectif principal est de revenir jouer à l'Inter"

      Le milieu de terrain Lucien Agoumé, actuellement prêté par l'Inter au Stade Brestois, espère qu'il pourra, à l'avenir, jouer dans l'équipe première des Nerazzurri.
       
      S'adressant au média Amlux, via FCInterNews, le joueur de 19 ans a souligné que son objectif est de faire ses preuves en prêt pour gagner une place à l'Inter.
      Agoumé a trouvé plus qu'un rôle proéminent grâce à son prêt à Brest cette saison en Ligue 1, plus que ce qu'il avait eu lors de la saison dernière à la Spezia.
      Le français a decidé de rejoindre le club Breton dans le but d'emmagasiner du temps de jeu et de progresser, et c'est exactement ce qui se passe pour lui cette saison.
       
      Pour Agoumé, le but final est de revenir à l'Inter, et il espère que son travail acharné et continu lors de son prêt va taper dans l'oeil des Nerazzurri. Il souhaite être apte à jouer à Giussepe Meazza dans le futur.
      "Revenir jouer à l'Inter est mon objectif principal," a-t-il déclaré. "J'ai signé à l'Inter en ayant conscience de la grandeur de ce club. Ils ont remporté le Scudetto la saison passée. J'aimerais trouver ma place là bas, Forza Inter !"
       
      ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via SempreInter

      3 commentaires
      647 vues
    40. 6,5 millions d’euros, bonus inclus, ont été offert à Marcelo Brozovic

      C’est une information en provenance de la Gazzetta Dello Sport, l’Inter a augmenté la mise pour s’assurer la permanence de son architecte:
       

       
      "La partie variable sera modulée en fonction des besoins du joueur mais, dès cet instant-là,il se devra inévitablement raboter sa prétention minimale. Et si Brozo s’était présenté avec une demande d’un salaire minimal fixee de 7 millions, les Nerazzurri sont parvenu à grimper à 6,5 millions d’euros via des bonus facile à atteindre."
      Si, comme tout le monde l'espère, Brozo vient à cette proposition, il pourrait signer en grand pompe celui-ci en profitant de la présence du Président Steven Zhang, qui est attendu à Milan: "Le climat général reste optimiste, malgré la dynamique normale qu’engendre d'une négociation de ce type : Lors des premières réunions, le père et agent du joueur avait mis sur la table une prétention salarial de 8 millions d’euros, l’Inter était disposée, initialement, à n'en proposer que cinq."
       
      C’est ce qu’il s’appelle "couper la poire en deux "!
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      635 vues
    41. L'agent de Christian Eriksen : "L'Inter aurait aimé qu'il reste, il va bientôt s'exprimer".

      L'agent de l'ancien milieu de terrain de l'Inter Christian Eriksen a précisé que les Nerazzurri avaient espéré continuer avec le joueur mais n'ont pas pu le faire en raison de la réglementation italienne.
      S'adressant au journal néerlandais De Telegraaf, l'agent d'Eriksen, Martin Schoots, a également déclaré que le Danois allait bientôt parler de son départ.
      L'Inter a officiellement résilié le contrat d'Eriksen par consentement mutuel le mois dernier après qu'il soit devenu évident que le Danois ne pourrait pas continuer à jouer pour le club en raison des règlements italiens concernant son implant cardiaque.
      Le milieu de terrain pourrait revenir jouer à un moment donné, mais pas en Italie en raison de la loi concernant les athlètes professionnels et les implants cardiaques.
      Cependant, comme l'explique Schoots, les Nerazzurri espéraient pouvoir garder le joueur dans l'équipe, mais cela n'était tout simplement pas possible en raison des circonstances.
      "Cela n'avait rien à voir avec les circonstances individuelles de Christian", a-t-il déclaré. "Ce règlement existe depuis des décennies et s'applique à tout le monde".
      "En conséquence, je savais déjà quelques jours après ce qui s'est passé à l'Euro que l'Italie était une impasse et que nous devions parler à nos avocats en Italie", a-t-il poursuivi. "L'Inter voulait continuer avec Christian".
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      1 commentaire
      311 vues
    42. Christian Eriksen pourrait dire "au revoir" aux tifosi avant Inter-Lazio

      L'ancien (Ndlr: Aïe) milieu de l'Inter Christian Eriksen pourrait être au Meazza pour le match de Dimanche contre la Lazio, où il pourrait saluer une dernière fois les supporters de l'Inter.
       

       
      C'est le Corriere dello Sport qui rapporte cette information. Selon le journal Romain, le Danois de 29 ans sera dans le public pour ce match.
      Eriksen a quitté officiellement l'Inter le mois dernier, une fois qu'il est devenu absolument clair qu'il ne pourrait pas rejouer sur les pelouses Italiennes à cause de règles sanitaires en vigueur dans le pays.
      Le Danois se garde en forme dans l'espoir de retrouver les terrains, avec l'Ajax ou un retour en Premier League pour objectif principal.
      Eriksen espère pouvoir faire ses adieux aux Nerazzurri et aux supporters, et pourrait bien en avoir l'occasion lors du premier match de l'année 2022.
       
                                                                 
       
      ©Internazionale.fr, via Corriere dello Sport - Traduction Trent_FCI

      3 commentaires
      573 vues
    43. Pour le mois de Janvier: 6 matchs et un trophée à gagner!

      Janvier 2022 est plein pour l'Inter, les Nerazzurri participant à trois compétitions différentes.
       
      Le premier match de la nouvelle année verra l'équipe de Simone Inzaghi se rendre à Bologne le jeudi 6 janvier, la Lazio suivra avant la Super Coupe contre la Juventus le mercredi 12 janvier. Les Nerazzurri ont également à jouer un huitièmes de finale de la Coppa Italia contre Empoli, pris en sandwich entre les rencontres de championnat contre l'Atalanta et Venezia. Le dernier week-end du mois est libre pour les rencontres internationales (qui les regarde en fait? ndlr).
      Voici tous les détails :
      6 janvier 2022, 12h30
      Bologne vs Inter | série A
      9 janvier 2022, 20h45
      Inter vs Lazio | série A
      12 janvier 2022, 21h00
      Inter vs Juventus | Supercoupe d'Italie
      16 janvier 2022, 20h45
      Atalanta vs Inter | série A
      19 janvier 2022, 21h00
      Inter vs Empoli | Coppa Italia huitièmes de finale
      22 janvier 2022, 18h00
      Inter vs Venezia | série A
       

       
      Traduction alex_j via le site officiel.

      2 commentaires
      617 vues
    44. Bonne année Interisti!

      2021 a été une année incroyable pour l'Inter avec son 19e Scudetto en mai, couronnant une saison sensationnelle. Ceci a été fait avec style en soulevant le trophée au Meazza avant de partager la gloire avec des pans entiers de fans à l'extérieur du stade. Ce fut certainement une année inhabituelle au cours de laquelle les stades étaient à nouveau remplis de supporters qui ont soutenu l'équipe de manière implacable.
      Une nouvelle année est maintenant à nos portes avec les Nerazzurri qui donnent le coup d'envoi de 2022 en tête du classement après une première moitié de saison impressionnante. Tous les supporters du monde entier espèrent une année remplie de succès, de paix et de bonheur.
      FORZA INTER!
       

       
      Traduction alex_j via le site officiel.

      19 commentaires
      765 vues
    45. Inter Media House lance sa vidéo rétrospective de 2021

      Inter Media House lance sa vidéo rétrospective de 2021.
       
      2021 est passée et ce fut une année inoubliable pour l'Inter. Les Nerazzurri ont remporté leur 19e Scudetto, clôturant une incroyable série de belles perfs. De plus, en 2021, le club a établi un record de buts marqués en Serie A au cours d'une année civile. 
      2021 a commencé par une victoire contre Crotone et a été suivi de quelques moments qui resteront longtemps dans la mémoire des fans de l'Inter: victoires contre la Juventus et le Milan, le titre en jeu et les célébrations parmi les supporters en dehors du Meazza alors que les Nerazzurri étaient champions.
      Cette année a également vu le club lancer un nouveau logo, relooker son identité visuelle, et le retour des supporters au Meazza, dont le soutien a été fervent. Avec l'entraîneur Simone Inzaghi à la barre ainsi que les nouvelles recrues Denzel Dumfries, Joaquin Correa, Edin Dzeko et Hakan Calhanoglu, le club a fait un excellent début de saison et est en tête de la Serie A.
      Vous pouvez revivre tous ces moments magiques à travers une vidéo produite par Inter Media House qui a vécu et respiré chaque instant du spectaculaire Inter 2021.
       
       
      Traduction alex_j via le site officiel.

      1 commentaire
      426 vues
    46. Déclaration officielle de l'Inter: trois joueur positifs au Covid-19

      Trois joueurs ont été testés positifs au Covid-19.
       
      Le FC Internazionale Milano a annoncé qu'Alex Cordaz, Edin Dzeko et Martin Satriano ont été testés positifs au Covid-19 suite à des tests PCR à Appiano Gentile hier.
      Les trois joueurs sont déjà isolés à la maison et suivront toutes les directives sanitaires du gouvernement.
       
      Traduction alex_j via le site officiel.

      7 commentaires
      860 vues
    47. L'Inter et la Juventus veulent tous deux que la finale de la Super Coupe d’Italie soit reportée en raison du calendrier

      Comme le rapporte La Gazzetta dello Sport, les deux grands rivaux veulent la même chose. La finale de la Supercoppa devrait être déplacée afin d’alléger le calendrier des équipes en janvier et février.
      Le match est actuellement prévu le 12 janvier en Italie, mais les deux équipes joueront le 9 janvier en Serie A et la Juventus rejouera le 15 janvier.
      Considérant que la date de la rencontre ne change pas grand chose au tournoi lui-même, les deux clubs estiment qu'elle devrait être jouée à la fin de la saison.
      Ils doivent maintenant attendre la décision de la Lega Calcio pour savoir si elle est d'accord avec les clubs et qu’elle déplacera le match.
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      3 commentaires
      994 vues
    48. Javier Zanetti : Légende de l'Inter, Icône FIFA

      Le capitaine légendaire l'Inter, Javier Zanetti, a été désigné comme "Icône" dans la dernière édition du jeu vidéo FIFA.
      L'Argentin a été reconnu pour son incroyable carrière, au cours de laquelle il a remporté tous les trophées qui lui étaient offerts alors qu'il guidaient les Nerazzurri en tant que capitaine pendant près de deux décennies.
      Désormais, les tifosi Nerazzuri auront la possibilité d'incarner l'ancien capitaine qui a fait près de mille apparitions sous le maillot de l'Inter.
       
      "L'honnêteté, la solidarité et la longévité de @javierzanetti ont fait de lui un grand joueur de football de tous les temps. Sa carrière et ses trophées ont fait de lui une ICONE. Uniquement dans la #FIFA22 !"
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      8 commentaires
      789 vues
    49. Suning ne souhaite vendre qu'une part minoritaire, les acheteurs potentiels veulent racheter l’Inter

      Les propriétaires de l'Inter, Suning, ne sont intéressés que par la vente d'une part minoritaire du club, alors que tous les acheteurs potentiels ne sont jusqu'à présent intéressés que par une prise de contrôle totale.
      C'est ce que révèle le Corriere dello Sport, qui rapporte que la société chinoise a du mal à trouver des acheteurs pour une participation minoritaire.
      Les propriétaires de l’Inter n'ont jamais caché qu'ils cherchaient des investisseurs, cherchant à couvrir les problèmes de dettes et de liquidités auxquels le club est confronté.
      Cependant, jusqu'à présent, ils ont maintenu qu'ils n'avaient pas l'intention de vendre le club, mais seulement une part minoritaire.
      Cela s'est avéré délicat jusqu'à présent, car aucun investisseur n'a montré d'intérêt pour une participation, telle que les 31,05% détenus par LionRock.
      Les Nerazzurri ont déclaré des pertes de 245,6 millions d'euros dans leurs derniers états financiers, et même avec la perspective d'un nouveau stade dans un avenir proche, ils sont loin d'être une perspective attrayante pour les investisseurs sans la possibilité d'avoir le contrôle dans la prise de décision et la stratégie de l'entreprise.
       
      ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter

      3 commentaires
      933 vues
  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également