Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • F.C. Internazionale Milano


    10308 articles dans cette catégorie

    1. Les représentants de Lautaro sont à Milan

      Initialement prévu en février, le rendez-vous entre les agents de Lautaro Martinez et l'Inter a été avancé en anticipation des prochaines restrictions sanitaires. Beto Yaqué et Rolando Zarate sont donc arrivés à Milan et se sont rendus au siège. Le sujet principal étant le renouvellement de l'attaquant argentin. Déjà sur la table depuis plusieurs mois, l'arrivée de ses représentants doit mettre un point final aux négociations. Le demande de 6.5M/an semble toujours d'actualité, alors que le club souhaite un salaire annuel à 5M/an + primes. Quid de la clause de départ, fixé à 111M€ ? Cette même clause qui a donné du poil à gratter pendant de longs mois à l'Inter avec le forcing du FC Barcelone, et qui servait aussi de levier à l'entourage de Lautaro pour faire monter les enchères. Une autre époque qui semble lointaine.
       
      Beto Yaqué à la sortie de cette réunion cet après-midi : "Lautaro est heureux à l'Inter. Nous n'avons pas parlé du renouvellement ni même de la clause". Du politiquement correct.
       
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      3 commentaires
      148 vues
    2. Bastoni: "Nous concédons plus d'actions car..."

      Sky Sport Italia a interviewé brièvement Alessandro Bastoni. Le défenseur de 21 ans revient sur Conte, sa progression et bien entendu sur la rencontre contre la Vieille Dame approchant.
       
       
      Qu'est-ce que vous ressentez quand vous entendez Inter-Juventus ?
      "Une grande émotion. Je l'ai joué trois ou quatre fois mais on ressent toujours les mêmes sensations. Ce sera un honneur de le jouer."
       
      Que vous a appris la double défaite de la saison passée ? Vous êtes devant eux au classement, donc vous avez comblé l'écart ?
      "La Juventus gagne depuis de nombreuses années. Notre parcours n'a commencé que l'an dernier avec l'arrivée du coach et nous continuons à grandir. Ne regardons pas le classement. Nous allons essayer de les mettre en difficulté mais ce ne sera pas simple car ils gagnent depuis si longtemps."
       
      La Juventus est-elle favorite pour le titre ?
      "C'est forcément le cas et c'est à nous et aux autres d'essayer de les arrêter."
       
      Comment arrête-t-on Cristiano Ronaldo ?
      "Je ne sais pas. Il a remporté cinq Ballon d'Or et si je le savais je vous le dirais. Nous devons travailler en équipe pour cela. Nous sommes un bon groupe et nous sommes bien ensemble. La Juve n'est pas seulement CR7, ils ont beaucoup de grands champions et dimanche, nous essaierons de les stopper."
       
      Comment vous sentez-vous sur le plan défensif ?
      "Comme je l'ai dit après la Sampdoria, tout se joue dans des épisodes à des moments clés, c'est cela qui décide des matchs. Et pour le moment beaucoup se passent mal, y compris les pénaltys et diverses choses contre nous. Ensuite nous avons également avancé notre centre de gravité, nous sommes plus agressifs donc nous concédons plus d'actions."
       
      Les derniers évènements autour du club peuvent vous déranger ?
      "Absolument pas, nous ne pensons qu'au terrain. L'Inter est un grand club avec de très bons managers. Nous sommes focus sur le terrain et à bien faire dessus."
       
      Comment avez-vous vécu cette année 2020 sur le plan personnel ?
      "Tout a changé rapidement. Il y a deux ans j'étais à Parme puis j'ai rejoint l'Inter. Après l'adaptation classique j'ai trouvé ma place et je remercie le coach qui m'a donné sa confiance, il n'a pas eu peur à me jeter dans la mêlée."
       
      Comment avez-vous réussi conquérir Conte ?
      "J'ai toujours été moi-même faisant ce que j'ai appris quand j'étais en apprentissage à l'Atalanta.
       
      Y a-t-il des points communs entre Conte et Mancini ?
      "La façon de jouer est similaire, une construction avec trois derrière et un fort pressing pour prendre le ballon. Ce sont deux entraineurs différents mais je les aime tous les deux."
       
      Combien d'années resterez-vous à l'Inter ?
      "Et bien je ne sais pas. Je me sens très bien ici et j'aime Milan. L'Inter est un grand club, nous verrons avec le temps."
       
       
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      2 commentaires
      948 vues
    3. Fiorentina 1-2 Inter : Lukaku au bout de la prolongation

      Petit aparté Coppa Italia avec ce match à Florence où Antonio Conte a fait tourner. Il place Eriksen en 6 à la Brozovic, Sensi devait démarrer mais il s'est blessé lors de l'échauffement donc Vidal revient titulaire. Il aligne une défense à trois Skriniar-Ranocchia-Kolarov.
       
      Autant vous dire qu'en première mi-temps il ne s'est pas passé grand chose. Il a fallu attendre la 37' pour avoir le premier tir cadré de la partie. Eriksen porte le ballon et n'est pas attaqué, il tente donc sa chance de loin. Son tir est mal repoussé des deux poings par Terracciano. Sanchez, qui a bien suivi, arrive à placer un plat du pied qui vient heurter le poteau. Mais pendant ce temps le gardien florentin vient faucher le chilien dans l'action. Après visionnage l'arbitre désigne logiquement le point de pénalty. Arturo Vidal le transforme ras de terre plein centre (0-1).
      De suite dans l'engagement, la Fio part à l'offensive et Kouamé se présente face à Skriniar. Le slovaque reprend le ballon manière régulière mais l'arbitre Massa siffle pénalty. Après vérification vidéo, il se rend compte de son erreur et revient sur sa décision. Fin de la première mi-temps.
       
      La reprise commence par une énorme occasion ratée de Lautaro. Perisic récupère un bon ballon et centre pour l'argentin qui, à 7m de la cage, contrôle poitrine et envoie sa frappe enchainée à côté du cadre. Prandelli sent que son équipe perd pied et réagit avec un double changement (52'). Les résultats viennent après quelques minutes de possession totale. Après un gros cafouillage dans notre défense entre Ranocchia et Gagliardini, Kolarov relance plein axe. La balle arrive sur Kouamé tout seul à l'entrée de la surface. Il prend le temps et frappe fort au but. Le premier tir cadré de la Fiorentina est aussi leur premier but du jour (1-1 57').
      Alors que Perisic et Lautaro tentent de scorer, Conte fait entrer Lukaku et Hakimi à la 69'. Réaction positive dans l'immédiat puisque les deux combinent bien et le marocain est tout proche de trouver le cadre. Quelques temps après, Alexis Sanchez manque de manière folle la cage après un centre de Perisic. Les dix dernières minutes sont pour nos adversaires, avec un bel arrêt de Handanovic sur un missile de Bonaventura, et surtout Hakimi qui vient sauver les meubles sur un excellent retour défensif suite à une perte de balle d'Eriksen. L'arbitre siffle au bout des 90 minutes. Dans ce contexte de calendrier ultra condensé, nous pourrions croire que la séance de tirs au but viendrait directement mais non, les prolongations sont toujours en place...
       

       
      Ça recommence avec un Perisic toujours aussi virevoltant qui voit son centre dévié sur la barre transversale. Vient ensuite un enchainement d'occasions franches où Terracciano est à chaque fois sur la trajectoire. D'abord sur la tête de Sanchez (102'), puis le tir enroulé d'Eriksen (105') et enfin sur la tête à bout portant de Lukaku à la 116'. La séance fatidique approche à grand pas mais la délivrance arrive à une minute de la fin. Barella seul côté droit centre parfaitement pour Lukaku totalement isolé dans la surface. Il ne se fait pas prier pour aligner d'un coup de crâne puissant qui ne laisse aucune chance au portier adverse (1-2).
       
      Direction les quarts de finale fin du mois normalement, avec une belle confrontation contre les cousins de l'AC Milan. Mais en attendant c'est la Juventus qui se pointe ce dimanche en championnat. Eux aussi ont dû passer par une prolongation pour venir à bout du Genoa. Espérons que tous seront physiquement prêts pour nous offrir un beau derby d'Italia.
       
       
      Fiche du match
       

      Fiorentina 1-2 (a.p) Inter
      Buts: 40' Vidal sur pénalty 119' Lukaku - 57' Kouamé
      Fiorentina: Terracciano ; Milenkovic, Martinez Quarta, Igor ; Caceres (Venuti 53'), Castrovilli, Amrabat, Biraghi ; Bonaventura, Eysseric (Vlahovic 52') ; Kouame (Callejon 97')
      Remplaçants: Brancolini, Dragowski, Borja Valero, Duncan, Vlahovic, Pezzella, Venuti, Barreca, Montiel, Krastev, Dalle Mura, Callejon
      Coach: Cesare Prandelli
      Inter: Handanovic ; Skriniar (de Vrij 61'), Ranocchia, Kolarov ; Young (Hakimi 69'), Gagliardini (Barella 81'), Eriksen, Vidal (Brozovic 94'), Perisic ; Sanchez, Lautaro (Lukaku 69')
      Remplaçants: Padelli, Radu, Hakimi, de Vrij, Lukaku, Sensi, Barella, Brozovic, Bastoni
      Coach: Antonio Conte
      Avertis: Eysseric, Bonaventura, Kouamé, Igor Julio - Skriniar, Eriksen, Vidal, Ranocchia, Hakimi, Sanchez, Lukaku
      Arbitre: Massa
      Var: Aureliano
       

      3 commentaires
      856 vues
    4. BC Partners: le fond britannique réfléchit à investir

      Le Corriere dello Sport révèle que demain aura lieu une réunion extraordinaire du conseil d'administration. Pas de volet sportif de prévu mais bien une mise au point financière sur les comptes du club. A l'ordre du jour le refinancement de la dette qui arrive à échéance en 2022 mais surtout des discussions autour des intentions du Suning. Les différentes complications économiques liées aux évènements de 2020 sont venues détériorer les comptes et fin décembre, le groupe s'est mis à la recherche de nouveaux investisseurs minoritaires. La réévaluation de la dette est un bon moyen de séduire des partenaires étrangers, c'est donc une manœuvre appréciée.
       
      Le fond BC Partners a vite répondu à l'appel du pied. Basé à Londres, ils prennent le temps nécessaire pour évaluer correctement la transaction. Si le fond vient de manière minoritaire, la demande est d'avoir un pouvoir de décision sur certains types d'actifs. Car oui il y a bien un 'si'. Ils étudient aussi la possibilité de faire une offre plus globale où il y aurait la majorité en jeu. Cette possibilité existe mais de là à dire que le Suning souhaite vendre la totalité de ses parts à court terme, c'est une toute autre donnée. Les deux parties sont donc en négociations et ces prochaines semaines, nous devrions en savoir plus sur les volontés de chacun.
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      11 commentaires
      1,2k vues
    5. Analyse tactique du 2-2 contre la Roma

      Comment cette rencontre a-t-elle pu nous échapper ? Ici nous allons nous concentrer sur la seconde mi-temps. Quarante-cinq minutes où nous avons montré deux visages totalement opposés. Tentative d'explication :
       
      Dès la 45' nous pouvons voir que l'intention et l'intensité sont passées un cran au dessus. Les joueurs sont plus agressifs et laissent moins respirer les romains. L'équipe est plus compacte avec notamment un Barella plus libre et plus offensif. Effet domino, Brozovic joue plus haut et oblige Veretout a jongler entre le marquage de l'italien et du croate. Les phases de jeu sont plus fluides, la profondeur plus vite trouvée et les lignes sautent. Nous avons une prédominance à jouer sur le côté de Hakimi, l'homme en forme du moment. Il met à mal la défense romaine depuis le début sauf qu'en première mi-temps il jouait à contre-temps et n'était pas précis dans ses centres. Il rectifie de suite le tir en seconde période.
       

       
      Notre premier but arrive sur un coup de pied arrêté certes, mais il fait suite à de longues minutes de domination et d'installation dans le terrain adverse. La Roma tente de limiter la casse et joue plus bas. Elle n'arrive pas aligner plus de quatre passes et son jeu long et vite verrouillé. Brozovic est un pion essentiel, sorte de piston qui alterne l'aide aux défenseurs axiaux et surnombre lorsqu'il monte aux abords de la surface. Le second but en est l'illustration. Après un changement de côté il fait le lien entre Lautaro et Hakimi, avec au départ Barella qui joue beaucoup plus haut. Le marocain s'est chargé du reste pour la finition.
       
       
      Que s'est-il passé ensuite ?
       
      L'AS Roma a repris le ballon petit à petit, ou plutôt nous leur avons laissé. L'agressivité s'est perdue et le mental s'est certainement reposé sur les acquis des deux buts marqués. Lentement nous nous sommes éteints et les premiers changements sont arrivés. Le mano à mano entre Conte et Fonseca s'est fait entre la 73' et la 82'. C'est d'abord Bruno Peres qui a remplacé Spinazzola. Le brésilien, plus rapide, joue plus haut et tente de faire reculer Hakimi. Antonio Conte réagit en changeant son modulo quatre minutes après, avec l'arrivée de Perisic à la place de Lautaro. Dans cette configuration, sorte de 5-4-1, nous reculons d'instinct. Paulo Fonseca continue son chantier pour rendre son équipe plus offensive avec l'entrée de Cristante à la place de Veretout. Il accentue la pression sur notre milieu qui subit directement la montée d'un cran sur la pelouse de l'équipe adverse.
      Pour finir à la 82' Gagliardini succède à un Vidal perdu depuis la première minute, et surtout, Kolarov remplace Hakimi. Ce changement est fondamental. Young passe à droite tandis que le serbe tente de survivre physiquement aux assauts successifs de Villar, Karsdrop et Pellegrini. Notre milieu est aux abois, toute l'équipe est déséquilibrée et il n'y a plus aucune agressivité sur le porteur du ballon. Ajoutez à cela un Perisic qui ne sait pas où se placer exactement dans ce modulo et vous avez la recette pour prendre le bouillon.
      Le but viendra après une action conclue par Mancini, défenseur central, où Kolarov dégage le ballon en corner. Corner vite joué pour encore nous laisser moins respirer. Brozovic se retrouve à marquer deux joueurs, Villar a alors toute latitude pour centrer parfaitement dans la surface. Mancini, encore lui, finit le travail et égalise.
       

       
      Nous avons eu besoin de vingt minutes pour renverser le score, avec un jeu construit et très correct. Mais ensuite a eu lieu le blackout total où tous les joueurs se sont perdus. Ce match laisse énormément de frustration, qui plus est face à une Rome prenable. Dire qu'il faut retenir la leçon est trop simple. Cela fait des années que nous montrons plusieurs profils en 90 minutes, c'est limite devenu une routine chaque weekend. Pourquoi cette irrégularité dans nos performances perdurent-elles depuis si longtemps, c'est une énigme et une équation qu'il faudra régler obligatoirement pour gagner des trophées. La régularité au plus haut niveau c'est la clef de la réussite.
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      12 commentaires
      1,2k vues
    6. Point infirmerie: Lukaku revient, D'Ambrosio out un moment

      Antonio Conte va récupérer la pépite belge pour le choc de dimanche midi contre la Roma. Romelu Lukaku est bien rétabli de ses quadriceps et il va reprendre sa place de titulaire à côté de Lautaro.
      Petit soulagement pour Danilo D'Ambrosio. Alors que le pire était envisagé pour lui après le tacle de Leris (même pas averti), avec notamment une possible rupture ligamentaire, il n'en est rien d'aussi grave. Le défenseur va tout de même être éloigné des terrains trente à quarante jours. Une nouvelle évaluation sera effectuée la semaine prochaine pour confirmer les temps de récupération.
      Enfin, un revenant va peut être refouler les pelouses et ce depuis fin juillet. Matias Vecino a repris partiellement le travail en groupe depuis une semaine. Il attaque un travail complet avec l'équipe et nous le verrons peut être pour le match de Coppa ce mercredi, contre la Fiorentina.
      Côté disciplinaire, seul Marcelo Brozovic est sur le coup d'une prochaine suspension s'il prend un nouveau carton jaune.
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      3 commentaires
      829 vues
    7. Objectif inauguration en 2025 pour le nouveau stade

      Le 6 février 2026 aura lieu l'inauguration des JO d'hiver à Milan, et c'est à partir de cette date que l'échéancier pour le nouveau stade est établi. L’objectif est de voir l'enceinte construite et inaugurée six mois avant, pour la reprise de la saison en septembre 2025 donc.

      Une opération à 1.2 milliard d'euros qui vise à revitaliser tout un quartier. C'est financé à 60% par l'endettement et 40% par injection de capitaux. Le dossier rentre dans le dernier quart de la course puisqu'il faut attendre le feu vert de la municipalité d'ici février. Ensuite il restera à choisir lequel des deux projets remportera le gros lot. Puis un passage en région et l'approbation finale du conseil municipal. Si le processus ne subit pas de nouveaux contre temps, vers la fin de l'automne prochain il pourrait être clôturé.
      Le nouveau stade devrait garantir à l'AC Milan et l'Inter environ 200M€ de chiffre d'affaires par an. Par contre, la ville de Milan verrait son loyer fondre passant de 5M€ par an actuellement à 2M€/an.
       
       
      En attendant ce beau projet, à l'heure actuelle il est toujours impossible pour un tifoso de rentrer dans un stade. Paolo Dal Pino, président de la Lega, s'est exprimé sur cette problématique :
      "Je pense que les citoyens vaccinés devraient être autorisés au stade. Sur la question de la vaccination des athlètes, cela dépendra des décisions du gouvernement et je n'entrerai pas dans le sujet. En ce qui concerne l'ouverture des stades nous leur avons présenté un plan de 300 pages pour ramener les tifosi en toute supériorité, à environ 20/30% de la capacité des enceintes. Nous n'avons toujours pas reçu de réponses, pas même un appel. C'est très décevant."
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      9 commentaires
      1,3k vues
    8. Bulletin de notes de mi-saison: faites le vôtre !

      Avant de reprendre le championnat ce dimanche contre Crotone et pour bien commencer l'année, nous vous invitons à concocter un bulletin de notes sur les performances de nos joueurs ces derniers mois. A titre indicatif voici celui de fcinternews.it :
       
       
      HANDANOVIC ; 5/10 - Aucun doute sur son leadership, il dirige sa défense très bien sa défense vocalement. Cependant ces derniers mois il a montré quelques signes de faiblesse. Son meilleur match était contre le Napoli où il a clairement sauvegardé le résultat. Pour le reste une certaine instabilité s'est installée sur trop de rencontres. Vérone, Cagliari et contre l'Atalanta pour ne citer qu'eux.
       
      SKRINIAR ; 6.5/10 - Meilleur défenseur du club pour le moment. C'était le plus attendu et c'est le plus régulier. Après son repos forcé dû au Covid, il a apporté ce qu'il fallait pour le tour de vis supplémentaire. Un sens du positionnement retrouvé et une qualité de management sur le terrain qui ne laisse pas indifférent. Son but à Vérone est le cerise sur le gâteau.
       
      DE VRIJ ; 6/10 - Celui qui a joué le plus de minutes a rencontré quelques soirées compliquées. L'explication peut se trouver dans le contexte où il se trouvait, vu les nombreuses absences en début de saison dûes au Covid. Son match contre Parme et Gervinho est une épine dans le pied. Stefan reste toujours un pilier défensif.
       
      BASTONI ; 6/10 - Il y a un an il faisait ses premiers pas, il est actuellement titulaire à part entière. Effronté et sans crainte de jouer le ballon même s'il exagère parfois dans ses relances, il se relève toujours. Ses face à face sont aussi efficaces que beaux. L'avenir de l'Inter, avec une très grande marge de progression.
       
      D'AMBROSIO ; 6.5/10 - L'homme de la providence, le tueur au second poteau. Lorsqu'une rencontre doit basculé, il est toujours là. Il a perdu sa place de titulaire au profit de Hakimi mais sa contribution est concrète. Il est précieux dans ce rôle. La saison est encore longue et il trouvera du temps de jeu.
       

       
      KOLAROV ; 5/10 - Le moins bon du secteur défensif. Son arrivée et sa qualité de footballeur sont annulées par une série d'erreurs qui ont compromis l'Inter. Contre la Fiorentina et l'AC Milan notamment. Pas lucide et miné par les rotations du début de saison dues au Covid, il a disparu des radars. Dans le vestiaire il semble être un élément important, en espérant qu'une bonne occasion se présentera pour qu'il se reprenne et fasse ressortir sa classe et son expérience.
       
      RANOCCHIA ; 6/10 - Toujours prêt et disponible à jouer. Lukaku a déclaré qu'à son arrivée à l'Inter, c'était Ranocchia qui s'en occupé pour l'habituer à jouer en Italie. C'est aussi à partir de ses détails qu'un champion se construit, ou une victoire finale.
       
      HAKIMI ; 7/10 - Le potentiel le plus intéressant du club semble avoir pris la mesure en Serie A. Après quelques difficultés dans le modulo, Hakimi s'est ensuite lâché avec un total actuel de 5 buts et 3 passes décisives. Unique en Italie de par sa rapidité sur son côté, lorsqu'il quitte le terrain, l'équipe entière recule instinctivement. C'est dire son influence.
       
      YOUNG ; 6/10 - Le vétéran commence à sentir le poids des ans. Comme beaucoup il a mieux géré son positionnement dès le match contre Sassuolo et depuis il apporte ce qu'il faut en attaque.
       
      DARMIAN ; 7/10 - Il a montré ce qu'il pouvait apporter à l'Inter : intelligence et détermination. C'est l'agréable surprise pour celui qui s'est rendu disponible cet été pour l'équipe et le coach. Il est précieux.
       
      BARELLA ; 7/10 - L'homme du milieu. Il ne quitte jamais le terrain, il court partout mais avec maitrise. Il peut aussi jouer partout. Barella est un milieu de terrain de classe internationale. Même dans les soirées les plus sombres en Champions League, il est souvent parmi les meilleurs. C'est LA certitude de Conte, irremplaçable.
       
      BROZOVIC ; 5.5/10 - Combien de Brozovic peut-il y avoir dans une seule saison ? Décisif de bonne manière dans certaines rencontres à totalement confus dans d'autres, il est trop irrégulier.
       
      GAGLIARDINI ; 6/10 - Sujet infini de discussion des tifosi, Conte le choisit souvent car il a des certitudes sur sa couverture physique du terrain, toujours un œil fixé sur le repli défensif. Cependant sur certaines rencontres on estime qu'un mezzala à la Sensi, plus créatif, serait plus utile.
       
      VIDAL ; 5/10 - Immédiatement devenu un pilier du vestiaire grâce à sa bonne humeur et sa capacité à former un groupe, il a rejoint l'Inter en oubliant le passé. Sa soirée contre le Borussia où il a donné deux buts à l'adversaire et son match horrible à Madrid se sont avérer préjudiciable pour lui. Il faut qu'il se reprenne car avec un meilleur Vidal, cette équipe peut aller jusqu'au Scudetto.
       
      SENSI ; 6.5/10 - Nous ne savons pas ce qui se cache derrière ses hauts et ses bas, mais quand l'Inter joue avec lui, il donne un petit plus. Son apport sera fondamental dans les rencontres fermées notamment. Croisons les doigts pour que le physique suive.
       

       
       
      PERISIC ; 5/10 - Mention honorable pour l'esprit avec lequel il est revenu de Munich. Il s'est rendu disponible et a tenté de se faire au modulo de Conte, mais avec des résultats mitigés. Au cours des derniers matchs il semble avoir perdu la conviction qui le faisait passer devant Young. Un au revoir ?
       
      ERIKSEN ; non noté - La perpétuelle interrogation. Celui qui était sensé amener l'Inter sur la marche suivante s'effondre dans l'adversité alors que Conte le juge inadapté à son jeu. Bonne chance pour la prochaine aventure.
       
      SANCHEZ ; 6.5/10 - Bis repetita. Ça commence fort puis vient les complications avec la convocation pour la sélection chilienne. Capable de jouer sans milieu offensif derrière en tant que second attaquant, il complète bien Lautaro ou Lukaku. Pour cette équipe un joueur comme lui est indispensable. Même configuration que pour Sensi, espérons que le physique tienne.
       
      MARTINEZ ; 6.5/10 - Il s'est adapté au nouveau style de jeu de Conte mais de manière mitigée. Sa capacité à abattre tout le terrain est impressionnante et il est difficile de se souvenir d'un match totalement raté de sa part, même si celui contre le Shakhtar est dommageable. Il doit devenir un tueur et transformer n'importe quelle occasion en but.
       
      LUKAKU ; 7.5/10 - Le MVP. Meilleur buteur, leader sur et en dehors du terrain, il a toujours le bon mot pour tous. Il produit des matchs de domination physique absolue. A lui maintenant de mettre son sceau sur des trophées.
       
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      34 commentaires
      2,8k vues
    9. Le Suning cherche de nouveaux investisseurs minoritaires

      Après avoir fixé la ligne de conduite pour le mercato hivernal, le Suning a lancé le chantier pour trouver de nouveaux fonds et ainsi faire face aux différentes pertes liées à la crise. Ils sont donc à la recherche de nouveaux investisseurs minoritaires. L'idée la plus ambitieuse est de trouver un vrai partenaire qui puisse investir dans l'Inter sans avoir les mains liées, tout en respectant la majorité liée au Suning. Dans tous les cas, il faut de l'argent frais car les pertes pour l'exercice 2019/20 s'élèvent à 102M€. Le quotidien économique italien Il Sole 24 souligne que plusieurs investisseurs étrangers ont été contactés.
      Et comme si les problématiques de la pandémie ne suffisaient pas, les restrictions de Pékin sont venues pimenter l'équation... Mais une certitude demeure : « malgré les difficultés et les directives venant de Chine, le Suning reste et restera au centre de la scène. Un solide propriétaire et un guide pour l'avenir » dixit la Gazzetta dello Sport.
       

       
      Dans un autre dossier, d'autres fonds arriveront du prochain sponsor maillot. Le contrat avec Pirelli, après plus de vingt de collaborations, se finit cet été et trois noms sont évoquer depuis longtemps pour rafler la mise : Evergrande, Hisense et Samsung. Parmi ces trois là, il semble qu'Evergrande soit le favori. L'opération est estimée entre 30 et 35M€ par an. Ce qui peut être une véritable aubaine.
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      4 commentaires
      1,1k vues
    10. Record de buts égalé pour les hommes de Conte !

      L'entraîneur de l'Inter Antonio Conte a bâti une équipe qui est une machine à inscrire des buts.
      L'Inter a inscrit pas moins de 108 buts au court de l'année 2020 et c'est seulement la troisième fois dans son histoire que le club réussi une telle performance. Il s'agit même précisément d'un record pour le club, établit en 1961 et égalé une première fois en 2007.
      Romelu Lukaku est le point central de cette équipe et le principal buteur, mais Conte a construit l'équipe de façon à ce qu'elle dispose d'autres moyens de marquer sans s'en remettre systématiquement au colosse Belge.
      10 joueurs différents ont inscrit au moins un but cette saison. Lautaro Martinez et Achraf Hakimi sont les deuxième et troisième meilleur buteurs du club. Danilo D'Ambrosio s'illustre également avec déjà 3 buts cette saison. 
      Rien n'est accidentel dans le système ultra-organisé de Conte, des buts sont attendus de la part de Nicolo Barella et Arturo Vidal. 
       
      ©Trent_FCI

      15 commentaires
      1,4k vues
    11. Analyse tactique de la Lula

      Le 3-5-2 de Conte dépend du duo offensif Romelu Lukaku et du jeune Lautaro Martinez. Conte a su tirer le meilleur parti de ce duo, ayant marqué 37 buts la saison dernière, avec 23 buts pour le Belge devenant le troisième buteur de la Serie A 2019-2020 et 14 buts par Martinez. Après ce début de saison 2020-2021 (analyse arêtée fin Octobre, ndlr), les deux attaquants ont continué à briller l'un à côté de l'autre en tant que principal duo offensif. Dans ce court rapport d'analyse tactique, on analyse le duo Lukaku-Martinez. Cette analyse montre comment ce partenariat a bénéficié l'un de l'autre avec l'aide du nouveau système et de la nouvelle tactique de Conte.
       
      Système à deux buteurs
      La saison dernière, Martinez a joué comme deuxième attaquant aux côtés de Lukaku dans la configuration de Conte qui repose toujours sur la présence de trois milieux de terrain. Le manager les a mis côte à côte afin de profiter au maximum des avantages de chacun simultanément. Les avoir tous les deux double les chances de l'équipe de conserver le ballon et de continuer dans un état offensif en soutenant le mouvement de l'autre et en offrant plus d'options pour une passe. Ici, nous pouvons clairement le voir, lors du match d'ouverture de la saison 2020-2021.
       

       
      La première occasion pour Martinez est venue d'un coup parfait entre les deux joueurs. Nous pouvons voir ici que lorsque Lukaku a reçu le ballon dans les espaces entre le milieu et la ligne défensive, puis s'est déplacé vers le demi-espace sur le côté droit. La bonne entente entre les deux a incité Martinez à pénétrer profondément dans l'espace créé par le mouvement de Lukaku. Lukaku l'a utilisé de manière optimale en gardant le ballon, puis a attendu que Martinez se déplace dans la profondeur pour lui faire la passe dans une zone plus dangereuse.
       

       
      L'une des caractéristiques de leur partenariat est leur mouvement sur un contre après avoir sorti le ballon des zones de pression et terminé les attaques de manière optimale. Ci-dessous, nous pouvons voir comment Lukaku et Martinez se déplacent sur la contre-attaque alors qu'ils s'éloignent des demi-espaces pressés par les adversaires, afin de submerger leur défense en appuyant sur l'un d'eux puis en passant à l'autre. Barella a parcouru une grande distance avec le ballon et a attendu pendant que Lukaku se déplaçait vers la droite et Martinez se déplaçait vers la gauche, puis a passé le ballon à Martinez, qui a marqué à la droite du gardien.
       

       
      L'harmonie entre le duo apparaît pour créer de la confusion chez les adversaires à l'intérieur de la surface. Par exemple, lorsque Sanchez a passé le ballon vers la droite en direction de Hakimi, Lukaku et Martinez ont gardé une distance étroite entre eux lorsque Sanchez a fait sa passe à Hakimi qui a passé à Lukaku qui a marqué.
       

       

       
      Comment se complètent-ils?
      Lukaku se caractérise par sa force physique et sa vitesse, en particulier dans le dernier tiers du terrain. Lautaro se caractérise par une vitesse avec une flexibilité et une précision qui lui permettent de concrétiser de nombreuses attaques. La force physique du Lukaku lui donne l'avantage sur les défenseurs pour recevoir des balles envoyées de l'arrière, calmer le jeu et attendre que Lautaro vienne et lui passe le ballon directement.
      Ici, par exemple, Lukaku est arrivé dans les espaces entre le milieu et la ligne défensive de manière à ce qu'il reçoise une passe dans cet espace, il l'a donc utilisée de manière optimale en gardant le ballon, puis a attendu que Martinez fasse son mouvement puis il lui a passé le ballon dans une zone plus dangereuse. Il devient clair que l'homme ciblé dans les transitions est Lautaro, Lukaku recule afin de récupérer le ballon ou d'avoir une meilleure occasion de passes, alors que Lautaro se déplace vers des zones plus dangereuses afin de pouvoir marquer des buts.
       

       
      Ici, lorsque l'équipe était en transition, Lukaku était dans les zones inférieures du terrain tandis que Lautaro était devant se déplaçant rapidement vers le bord de la surface et a finalement marqué.
       

       
      Conclusion
      Conte a réussi à construire une équipe solide pour des titres, en particulier le scudetto. Parmi le plus grand duo qu'il a ajouté à son équipe se trouve ce beau duo offensif Lukaku et Martinez, dont les résultats sont rapidement venus, à la fois en termes de niveau de compréhension entre les deux et de résultats comptables.

      10 commentaires
      1,1k vues
    12. L'Inter planche sur le renouvellement de Brozovic

      Marcelo Brozovic s'avère fondamental dans l'Inter d'Antonio Conte. Pour le meilleur et pour le pire, car lorsque ce n'est pas son soir, toute les manœuvres de l'équipe s'en retrouvent affecter. A l'inverse quand il est inspiré, il est décisif. Alors que son contrat actuel expire en 2022, il est temps de penser à son renouvellement. Pour rappel il y a toujours cette fameuse clause libératoire de 60M€, mais qui semble en ces temps plus si menaçante qu'auparavant. Mais tout va vite dans le football, alors pour éviter les risques d'entrer dans cette dernière année de contrat sans renouvellement, l'Inter a pris contact avec l'entourage du joueur. L'objectif est de le prolonger en l'augmentant légèrement par rapport à ses 3.5M€ annuel actuellement.
      Epic Brozo se sent bien à Milan et n'a jamais pensé à partir, à moins d'être forcé. Une relation qui devrait durer encore quelques années donc.
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      9 commentaires
      1,1k vues
    13. Inter-Spezia: Quelques nouvelles de l'infirmerie

      L'Inter d'Antonio Conte vient d'enchaîner sa 5ème victoire d'affilée en championnat, prochain arrêt, Inter-Spezia, ce Dimanche. Dans ce contexte spécial de matches rapprochés, la situation à l'infirmerie est donc à surveiller attentivement pour les nerazzurri qui vont tenter de décrocher le scudetto pour passer un peu l'éponge sur l'élimination en Ligue des Champions. 
       
       
      Premier arrêt, le plus récent blessé, Marcelo Brozovic, sorti lors du match contre Naples des suites d'une grosse contusion au pied. L'optimisme est de mise après ce mauvais coup subi contre les Napolitains car le joueur s'est entraîné avec le reste de l'effectif et il devrait être disponible pour le prochain match. 
       
      Arturo Vidal, absent depuis le 5 Décembre pour un problème musculaire, n'avait pas été risqué par Conte lors du dernier match. Le joueur se sent beaucoup mieux et en fonction de l'accord du staff, il pourrait être utilisé contre la Spezia ou au plus tard devrait faire son retour pour le match à l'extérieur contre Hellas Verona. Le chilien se montre en tout cas prêt sur les réseaux sociaux.

       
       
      Un autre retour sur le banc pourrait être celui de Radja Nainggolan, à court de condition physique. A souligner que ce ne serait pas la seule raison pour laquelle Conte l'aurait laissé de côté, ces derniers temps. Le belge , qui pourrait être sur le départ lors du prochain mercato, est le milieu de terrain avec le moins de temps de jeu à l'Inter. 
       
      Au rayon de l'attaque, l'année 2020 semble finie pour Alexis Sanchez, un nouveau test sera quand même fait en début de semaine prochaine pour voir s'il pourrait récupérer pour le match contre Vérone.
      Andrea Pinamonti, lui, blessé à la cheville depuis le 15 Novembre et un match avec l'Italie U21 devrait aussi rapidement quitter l'infirmerie. La douleur se serait grandement atténuée et  les possibilités de le voir sur le banc contre Vérone sont assez importantes.
      ®Samus - Internazionale.fr

      25 commentaires
      1,9k vues
    14. Maicon de retour dans le football italien

      Douglas Maicon est de retour en Italie. C'est maintenant officiel, l'ex-latéral droit de l'Inter, un des acteurs majeurs du Triplete des nerazzurri durant la saison 2009/2010 a signé un contrat avec le Sona ASD, club militant en Serie D. 
      Le brésilien de 39 ans débarque donc de son ancien club de Villa Nova et sera disponible en Janvier:
      "Le Sona est très heureux de souhaiter la bienvenue à un des latéraux les plus forts de tous les temps", écrit le club vénétien, "il arrivera durant la première semaine du mois de Janvier". 
      ®Samus - Internazionale.fr

      7 commentaires
      1,5k vues
    15. Révolution en vue pour le troisième maillot 2021/2022

      Et si au final pour l’emporter, il fallait provoquer une crise d’épilepsie chez son adversaire ? Blague à part, le troisième maillot Nerazzurro pour la saison prochaine devrait être composé de bande verticales similaire au maillot Nerazzurro de l’édition 2019/2020 en rappelant, par le biais de 4 couleurs flashy, le maillot de l’édition 1990/1991
       


       
      Cette information provient d’esvaphane.com, reconnu dans le milieu pour annoncer les maillots à l’avance. Toujours sponsorisé par la marque à la virgule, les couleurs seraient déjà définies : le Bleu, le jaune, l’orange et le vert.
       

       
      Le validez-vous ?
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      11 commentaires
      1,6k vues
    16. Antonio Conte aurait demandé à être remercié...

      C’est une information en provenance du "Libero" : lors de la réunion qui s’est tenue entre l’Inter et Antonio Conte à Appiano Gentile, le T1 aurait surpris la Direction Nerazzurra et Giuseppe Marotta: "Je suis disposé à faire un pas de côté."
       

       
      Cette phrase aurait été prononcée par le principal intéressé....."La Direction prise au dépourvue a préféré emprunter la voie de la diplomatie : Ce n’est pas tant pour une question de confiance envers l’entraîneur, mais c’est plus dû au fait qu’en cas de licenciement, il aurait fallu jeter par la fenêtre environ 40 millions d’euros à additionner sur les pertes découlant de la non-qualification en Coupe d’Europe." - Soit un gouffre financier abyssal.
      L’Inter ne peut pas se permettre de le licencier : Antonio Conte reste donc en poste, mais personne ne comprend très bien avec quelle conviction
       
      Chassez le naturel…

       
      Selon le Corriere Dello Sport, le natif du sud de la Botte a déjà mis un coup de pression au duo Marotta-Ausilio,en exigeant un milieu de terrain à la Kanté et un vice-Lukaku au mercato hivernal….
       
      Cé Solo l’Inter….
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      30 commentaires
      3,3k vues
    17. Communiqué Officiel de la Curva Nord

      Une pluie de critique s’est abattue aussi bien sur l’Inter que sur son entraîneur. A contre-courant, la Curva Nord s’est livrée dans un Communiqué officiel, elle qui est pourtant réputée pour se montrer intransigeante avec la Direction Nerazzurra.

       
      "L’élimination en Ligue des Champions brûle, elle fait mal, extrêmement mal, nous souhaitons être clair à ce sujet.  Encore une fois, l’Inter n’est pas parvenu à atteindre un objectif que son blason lui impose d’office, Mais ne nous cassons pas le cul, ce n’est pas l’objectif : Les comptes se feront à la fin."
       

       
      "Nous conseillons à tous les interiste d’en finir avec cette triste habitude de pleurnicher inutilement : Concentrons-nous sur ce qui est plutôt à hauteur de la dimension réelle de cette Inter : Pensons au Championnat, Pensons positif : Nous devons accorder de la confiance à l’équipe et au Club, c’est notre travail : Nous sommes des Tifosi, nous ne sommes pas des opinionistes. Nous proposons un amour inconditionnel, point."
      "Nous ferons l’addition, correctement, en fin de saison....Allons de l’avant Interistes, Allons de l’Avant Curva Nord !"
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      13 commentaires
      1,4k vues
    18. Confiance maintenue en Antonio Conte: Le Scudetto, objectif déclaré

      C’est une information en provenance du Corriere Della Sera, une réunion s'est tenue hier à Appiano Gentile entre Antonio Conte et la Direction de l’Inter. De ce face à face, une prise de décision compacte en a émergé : La Direction s’est montrée l’alliée de son entraîneur avec un objectif bien précis en tête.... Au point d'avoir sacrifié la plus prestigieuse des Coupes d'Europe ?
       

       
      Tout le monde est d’accord sur le fait que l’équipe doit être améliorer pour réaliser ce saut de qualité, voici les déclarations de Steven Zhang: "Nous sommes conscient des difficultés que nous allions rencontrer en cette saison anormale. Ensemble, nous avons décidé de l’affronter avec courage et détermination. Notre objectif ne change pas, nous continuerons à nous battre et tout donner pour le bien de l’Inter…Ensemble."
       
      Objectif Scudetto

       
      Selon la Gazzetta Dello Sport, les chaines sont à présent brisées pour Antonio, preuve en est son attitude arrogante en direct avec Fabio Capello, même si cela n’a pas plus à la Direction.
      "A présent, les long voyages sont terminés, il n’y aura que des vols nationaux avec LA place au réel grand objectif. C’est celui-ci qui a été au cœur du raisonnement lors de la réunion qui s’est tenue à Appiano hier lors de l’entrevue entre Conte et la Direction, puis entre Conte et l’équipe : Le Scudetto"
      "Conte a répété à l’équipe que le chemin emprunté est le bon, mais qu’il est impératif de faire attention au moindre détail et de tirer un trait sur ce qu’il se passé en se concentrant uniquement sur le Championnat : Depuis hier, le mot Scudetto n’est plus un tabou."
       
      Mais…

       
      Selon Agipronews, le renvoi ou la démission d’ici à la fin de la saison d’Antonio Conte prend de l’ampleur, preuve en est la côte chez les bookmakers : 4,50. Cette cotation veut dire que cet évènement est tout sauf impossible : Il y a encore du temps pour se reprendre en championnat et si la saison est encore longue, pour l’avenir, tout est remis en discussion…
      Pensez-vous qu'en fin de compte, être éliminé de toute compétition européenne était, finalement un risque bien calculé pour tout miser sur le Scudetto en fin de saison ? Auriez-vous sacrifié la Ligue des Champions pour faire une "Special Lazio" ?
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      35 commentaires
      2,6k vues
    19. Les cadors italiens "exclus" de la Super League à cause de la clause Covid?

      Les clubs de Serie A ont accepté l'offre du consortium CVC-Advent-Fsi et doivent maintenant trouver un moyen de répartir les 1,7 milliard d'euros entre eux, selon un rapport de Milano Finanza .
      Selon ce rapport, deux groupes ont été formés. Le premier groupe comprend les six clubs dont le chiffre d'affaires dépasse 60 millions d'euros tandis que le deuxième contient les 14 autres dont le chiffre d'affaires est inférieur à 60 M€. Un accord est recherché qui satisfaira tous les présidents de club et clubs de Serie B.
      Le rapport ajoute que les avocats des parties concernées travaillent sur les aspects juridiques, de gouvernance et fiscaux dont dépend la conclusion d'un accord.
      Un certain nombre de clauses sont en cours de discussion, y compris la soi-disant "clause COVID'' qui est subordonnée aux paiements réguliers des équipes de la league, ce qui empêcherait des équipes telles que l'Inter, la Juventus et l'AC Milan de partir pour rejoindre une super ligue européenne.
      Le rapport conclut que le vaccin devrait réduire les inquiétudes liées à la "clause COVID'', tandis que la réforme probable de l'UEFA Champions League qui favoriserait les grands clubs pourrait les amener à suspendre l'idée de former une Super League européenne.

      1 commentaire
      885 vues
    20. Simone Inzaghi, futur entraîneur de l’Inter ?

      C’est une information à prendre avec le plus de recul possible, mais selon "Il Messaggero" L’Inter serait en passe de s’offrir le frère de Super Pippo : Simone Inzaghi. En effet, l’entraîneur piacentino n’est pas encore parvenu à un accord avec son président Claudio Lotito, qui sentant la pression environnante, souhaite finaliser cette transaction au plus tôt:
       

       
      "Lundi, Lotito avait déjà fait part d’un discours de prolongation de contrat. Les rumeurs en provenance de Milan comment à l’agacer. Le Président n’a pas l’intention d’être pris en otage et il souhaite acter cette négociation d’ici à la fin de l’année : La proposition sur la table est un contrat de 2 ans à hauteur de 3 millions d’euros."
      " Mais il ne sera pas simple pour lui, de faire face aux sommes que pourra proposer l’Inter pour prendre la succession de Conte chez les Nerazzurri. A la fenêtre on retrouve aussi le Paris-Saint-Germain et en seconde ligne la Juventus dans le cas où elle devrait se précipiter sur la situation de Pirlo."
      "Pour Lotito, Inzaghi doit décider maintenant sans laisser aucune porte ouverte, même s’il y aurait la possibilité de le voir insérer une clause libératoire."
      Selon le quotidien, outre Simone Inzaghi, Le Directeur Sportif Igli Tare ferait parti du package  "Tare jouera un rôle décisif : Le Directeur sportif est doublement lié à l’entraîneur et il pourrait l’accompagner. Lotito le vivrait comme une trahison, même s’il ne veut pas envisager un tel scénario."
       
      Valideriez-vous l’arrivée de Simone Inzaghi à la tête du club ?
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      37 commentaires
      3,1k vues
    21. L’Inter sous le pavillon d’Alibaba ?

      En effet, toutes les actions détenues par Suning Holdings, la société propriétaire qui possède le Jiangsu et la Division Suning Sport qui détient à son tour l’Inter, soit une des filiales de Suning.com a été cédée à Taobao, une filiale d’Alibaba pour la somme de 126,4 millions d’euros.
       
       
       
      Cette information a été confirmée par Titan Sport. Cet accord n’est pas le premier entre Jindong Zhang et Jack Ma, le propriétaire d’Alibaba. Pour Suning, cette transition lui permet de récupérer des capitaux.
      En effet, en 2016, Alibaba Group avait investi près de 28,3 milliards de Yuan, (soit 4,2 milliard d’euros) pour lever 19,99% du capital de Suning Commerce.
      Le 3 juin 2016, Suning Commerce Group avait levé 2,3 milliards de nouvelles actions en Taobao China Software Co. Ltd., contrôlée par le Groupe Alibaba
       
      Reste à savoir si l’Inter sera impactée par cette transition.....
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      7 commentaires
      1,5k vues
    22. Le "5" de Romelu Lukaku dévoilé: Il défie les tifosi!

      C'est une information relayée par nos confrères du site belge d'information lesoir.be, Big Rom a lâché le morceau ce lundi en fin de journée, sur l'énigmatique chiffre 5 retranscrit sur son maillot.....
       
       
      Romelu Lukaku avait pris un malin plaisir à tenir les réseaux sociaux en haleine avec un "teasing" pour annoncer "quelque chose de grand". Dans une vidéo qui durait 11 secondes, on le voyait pensif dans un vestiaire avant de prendre tout sourire un maillot floqué de son nom et du… numéro 5 ! Une manière de préparer les tifosi intéristes à un renouvellement anticipé de son contrat (de 5 ans) signé durant l’été 2019 ? Pas du tout !
      Romelu Lukaku défie simplement les gamers belges sur PlayStation 5 et FIFA 21. Concrètement, la PS5 est de sortie en Belgique et c’est le Diable rouge qui procède au lancement. Une campagne #playhasnolimits est ainsi créée. De cette manière, le Belge de l’Inter propose à celui qui inscrira le plus beau but de jouer contre lui à San Siro. Un beau défi pour tous ses fans.
       
      Gagliardini peut dormir l'esprit tranquille.....
       
      Le Saviez-Vous ?

       
      Outre cette campagne de publicité, Romelu Lukaku s'est transformé en Père Noël avant l'heure en offrant à ses coéquipiers une célèbre marque de console de jeu vidéo....
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      16 commentaires
      1,8k vues
    23. Prolongation de contrat en vue pour Lukaku

      Romelu Lukaku et l’Inter…L’Histoire d’amour n’est pas près de s’arrêter. Arrivé à Milan sous une pluie de critiques, Big Rom est à présent l’Homme providentiel de l’Inter.  Tel un bon vin, plus il vieillit, plus il devient bon.
       

       
       
      Selon une source proche du Club qui s’est livré à 90min.com, Big Rom devrait prochainement continuer à faire de l’œil à la Beneamata:  "Romelu adore l’Inter, il était conscient qu’il allait faire de belles choses en débarquant en Serie A et il n’a pas envie de s’en aller, même s’il sait que ses prestations attirent l’intérêt de tous les clubs. Le futur de l’Inter reste absolument tinté de Nerazzurro."
       
      Le Saviez-Vous ?
       
      Big Rom est actuellement en première page du Magazine France Football!

       
       
      Un numéro à ne pas manquer !
       
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      20 commentaires
      1,1k vues
    24. Handanovic, Hakimi et Lukaku inclus dans le classement FC100 du diffuseur sportif ESPN

      Notre gardien Samir Handanovic, notre arrière droit Achraf Hakimi et notre attaquant Romelu Lukaku font partie des 10 meilleurs joueurs à leurs postes respectifs cette année selon le classement FC100 de la chaîne sportive ESPN.
      ESPN a publié son classement annuel des 10 meilleurs joueurs par poste avec nos trois joueurs.
      En commençant par Handanovic, il se classe 9e au classement général de la catégorie des 10 gardiens. Il devance David De Gea de Manchester United et la catégorie a été "gagnée" par le gardien du Bayern Munich et de l'Allemagne, Manuel Neuer.
      Hakimi, qui a rejoint l'Inter cet été, s'est classé deuxième parmi les arrières droits et a été battu pour la première place par Trent Alexander-Arnold de Liverpool.
      Lukaku, qui est à l'Inter ce que Maradona était à l'Argentine, a terminé cinquième dans la catégorie des attaquants, juste devant Zlatan Ibrahimovic et derrière Harry Kane. Robert Lewandowski a été nommé meilleur attaquant de la planète cette année civile dans le cadre du classement FC100.

      5 commentaires
      1,2k vues
    25. Arrigo Sacchi: "Antonio Conte fait toujours un excellent travail"

      Le légendaire manager Arrigo Sacchi a partagé sa conviction que Antonio Conte fait un excellent travail avec les Nerazzurri.
       
      "L'Inter de Conte gagne avec mérite et progresse dans le jeu. Une victoire contre le Shakhtar pourrait signifier, si le Real et le Borussia ne font pas match nul, une accession en 8e de la C1",
      a-t-il déclaré dans la Gazzetta dello Sport.
       
      "Antonio Conte, comme toujours, fait un excellent travail. C'est un grand professionnel qui aime son travail et qui donne vie au football. Il n'a qu'une certitude et c'est que vous pouvez toujours faire plus et mieux."
      "Il est réceptif et c'est ce qui lui permet de corriger les erreurs et le timing de ses gars à l'entraînement. L'engagement des joueurs et l'esprit d'équipe progressent."
       
      Sur l'attaque et la défense de l'Inter.
      "Désormais, l'attaque est excellente et létale en contre-attaque, discrète en possession du ballon avec de la marge pour la participation des 11 joueurs. Peut-être que l'équipe devrait être plus compacte pour faciliter la tâche."
      "Brozovic joue un rôle stratégique à la fois en termes de changement de jeu et pour la défense. La phase défensive est à améliorer, cette défense n'est pas toujours coordonnée."
      "Le pressing pourrait être plus efficace si l'équipe était plus compacte, donc la phase défensive et les contre-attaques s'en trouveraient nettement améliorées. Si les Nerazzurri suivent leur entraîneur, les résultats suivront, c'est certain."

      5 commentaires
      1k vues
  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Objectif inauguration en 2025 pour le nouveau stade
      Le 6 février 2026 aura lieu l'inauguration des JO d'hiver à Milan, et c'est à partir de cette date que l'échéancier pour le nouveau stade est établi.
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Analyse tactique de la Lula
      Le 3-5-2 de Conte dépend du duo offensif Romelu Lukaku et du jeune Lautaro Martinez.
        • Goaaal
        • J’aime
      • 10 commentaires
    • Révolution en vue pour le troisième maillot 2021/2022
      Et si au final pour l’emporter, il fallait provoquer une crise d’épilepsie chez son adversaire ?
        • Triste
        • Haha
      • 11 commentaires
    • Maicon de retour dans le football italien
      Douglas Maicon est de retour en Italie.
        • Haha
        • J’aime
      • 7 commentaires
    • Papu Gomez, objectif du mercato ?
      Deux gros dossiers à gérer avant de pouvoir conclure des arrivées : Christian Eriksen et Radja Nainggolan.
        • J’aime
      • 27 commentaires
    • Eriksen et Pochettino de nouveau réunis ?
      Oui Eriksen est vers la sortie. Ausilio l'a dit et Marotta le répète aussi.
        • J’aime
      • 13 commentaires
    • L’Inter sous le pavillon d’Alibaba ?
      En effet, toutes les actions détenues par Suning Holdings, la société propriétaire qui possède le Jiangsu et la Division Suning Sport qui détient à son tour l’Inter, soit une des filiales de Suning.com a été cédée à Taobao, une filiale d’Alibaba pour la somme de 126,4 millions d’euros.
        • J’aime
      • 7 commentaires
    • Antonio Conte aurait demandé à être remercié...
      Lors de la réunion qui s’est tenue entre l’Inter et Antonio Conte à Appiano Gentile, le T1 aurait surpris la Direction Nerazzurra et Giuseppe Marotta.
        • Triste
        • Haha
        • J’aime
      • 30 commentaires
    • Steven Zhang s'adresse aux Nerazzurri
      La rencontre d’aujourd’hui a été organisée d’une façon digitale, vu qu’elle se déroule au cœur d’une pandémie qui a frappé nos vies, nos comportements et l’économie mondiale, et en conséquence l’industrie du monde du sport et du football.
        • J’aime
      • 3 commentaires
    • Kanté inaccessible, l’Inter vire sur Tolisso
      C’est une information en provenance de Voetbalnieuws, si Antonio Conte a avait coché le nom de N’Golo Kanté en première recrue du mercato estival, la négociation avec Chelsea n’a jamais réellement pris, étant donné que Frank Lampard n’a jamais marqué son accord pour le départ de l’un de ses meilleurs titulaires.
      • 14 commentaires

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles