Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • F.C. Internazionale Milano


    10958 articles dans cette catégorie

    1. Décryptage de l’Empire Suning

      Andrea Di Biase, Senior Partner à Calcio&Finanza,  s’est lancée dans une analyse approfondie de Suning, peu de temps avant l’entrée de Oaktree dans le Capital de l’Inter. Celui-ci s’est penché sur le visage actuel de Suning afin de savoir pourquoi le Colosse a dû recourir à un prêt de 250 millions d’euros pour financer l’Inter.
       
      Les chroniques de ces derniers mois ont mis en évidence une série de tensions sur le front des liquidités du Groupe Suning, pour qui cela semblait être inimaginable. Il y a eu en premier lieu les informations faisant état que la Famille Zhang cédait les 100% de Suning Holding à Alibaba, suivi de l’agitation liée aux obligations de Suning.com et de Suning Alliance, sans oublier une partie de la vente de Suning.com a un organisme géré par l’Etat chinois :
      Cela a mis en lumière la crise industrielle et financière que très peu de personnes comprennent en Italie. Cette crise a un impact qui se fait sentir jusqu’à l’Inter, étant donné que le groupe chinois en est devenu l’actionnaire majoritaire en juin 2016 en reprenant 68,55% des actions. S’il est vrai que le Covid a impacté tous les clubs européens qui se sont retrouvés en forte difficulté financière au niveau des recettes, il est tout aussi vrai que les clubs présentant un actionnaire majoritaire solide ont su gérer au mieux la crise, grâce à des fonds ou des garanties mises à disposition par leur propriétaire.
       
      Mais pourquoi le Groupe guidé par Zhang Jindong ne l’a pas fait ?
      Suning a en tout premier lieu cherché à trouver un repreneur pour l’Inter, en traitant avec la BC Partners, avant de refuser l’offre présentée, celle-ci n’étant pas considérée économiquement intéressante. Ensuite, le groupe a décidé de se faire prêter de l’argent à injecter dans le club pour honorer les échéances de la fin de saison 2021/2022.
       
      Pour financer la saison à venir aussi ?
      Pour répondre à cette question, on a souvent entendu parler des restrictions imposées par le gouvernement chinois liées à l’exportation des capitaux vers des secteurs qui ne sont plus considéré comme stratégique, tel que le monde sportif. Ce qui est certain, c’est que cette situation a de l’importance, mais elle ne peut pas faire passer au second plan, le vrai nœud du problème, à savoir les difficultés financières de Suning lui-même qui sont apparues avec violence, à la fin de l’année 2020. Des difficultés financières qui sont toujours d’actualité comme en témoigne la réaction froide du Marché à la nouvelle d’un retour bénéficiaire de Suning.com lors du premier trimestre 2021.
       

      Le titre de Suning.com au cours de ces deux dernières années
       
      Pour comprendre les raisons de ce qui a amenée Suning dans une telle situation, Calcio&Finanza a effectué une analyse financière approfondie sur la base des comptes annuels et des documents officiels de Suning, en s’axant principalement sur les aspects suivants :
      La Structure sociétale du Groupe Suning L’aperçu des activités des sociétés du Groupe Suning L’Analyse des dettes du Groupe Suning L’Analyse de la rentabilité du Groupe Suning L’Analyse de la cession de 23% de Suning.com Les projets d’avenir du Groupe Suning  
      La structure sociétale du groupe

      Le groupe Suning au 31 décembre 2020
       
      Pour mieux comprendre la portée de la crise, il est opportun de disposer d’un organigramme clair de la société du groupe Suning. Quelles sont les sociétés opérationnelles, la nature de leurs travaux et l’impact de la Famille Zhang sur la gouvernance. Il ne s’agit pas d’un exercice banale étant donné que la Galaxie Suning comprend des centaines de sociétés et que ces dernières années, la carte de l’Empire fondé par Jindong Zhang a fait l’objet de changements constants suite à des achats et des reventes de ses sociétés, sans oublier la transition "intra-groupe".
      Dans l’organigramme du groupe sont présentes de nombreuses sociétés avec des noms similaires, ce qui pourrait prêter à confusion. Par exemple, les médias italiens se sont uniquement basés sur les informations financières relatives à Suning.com. Cette société qui est côté à la bourse de Shenzhen représente qu’une partie, même si elle est importante, de l’Empire créé ces dernières années par Jindong Zhang.
      Pour avoir un cadre complet de l’état de santé financier du Groupe Suning, il a donc été utile d’élargir le champ des analyses aux autres sociétés qui sont directement ou indirectement liées à Suning.com
       
      Comme on peut l’observer sur le graphique ci-dessus, les sociétés principales de l’Empire sont au nombre de trois :
      Suning Holdings Group Suning Appliance Group Suning.com  
      Les deux premières sont, à toutes fins utiles, des sociétés de holding, tandis que la troisième représente une société opérationnelle, la principale de tout le groupe Suning. Car Suning.com est principalement active dans le secteur de la distribution de produits de détails à grande échelle par le biais de magasins détenus par la société, franchisés et de plateformes en ligne appartenant à des tiers.
      Observons dans le détails par qui sont contrôlées les sociétés et comment elles interagissent ensemble.
       
      Suning Holdings Group

       
      Suning Holdings Group Co., Ltd. est une holding de participation dont le siège est à Nankin, elle est reconnue comme une société à responsabilité limité. Elle est opérationnelle depuis le 14 juin 2011 et son représentant légal est Jindong Zhang.
      Actuellement, les actionnaires du Suning Holdings Group sont :
      Zhang Jindong – 51% Zhang Kangyang (Steven Zhang) – 39% Nanjing Runxian Enterprise – 10%  
      Nanjing Runxian Enterprise est une société en commandite détenue à 80% par Jindong Zhang. Cette dernière exerce un contrôle direct et indirect sur 61% de la Suning Holdings Group. A travers la Suning Holdings Group, la Famille Zhang contrôle une série d’activités diversifiées passant de la finance au sport, de la télé en streaming au cinéma pour ne citer qu’eux.
      Dans le portefeuille de la Suning Holdings Group, on retrouve aussi la participation de 68,55% de l’Inter qui était détenu par (feu) la Great Horizon Sarl, qui, à son tour, était contrôlée par la Subholding Suning Sport International Limited de Hong Kong.
      Au 31 décembre 2020, l'un des principaux actifs détenus par la Suning Holdings Group était 3,98 % de Suning.Com (une participation qui devrait tomber à 0,66 % une fois l'accord acté avec les entreprises publiques que sont Shenzhen International et Kunpeng Capital, comme annoncé le 28 février 2021)
      A la fin d’année 2020, les 3,98% de Suning.com représentaient une valeur commerciale de 2,85 milliards de yuans, soit 360,23 millions d’euros, et dans l’exercice qui s’est conclu très récemment, au cours de l'année qui vient de s'écouler, ils ont apporté des dividendes de 18,53 millions de yuans (2,33 millions d'euros) dans les caisses de Suning Holdings.
       
      Suning Appliance Group

       
      Suning Appliance Group Co., Ltd. est une société à responsabilité dont le siège est situé à Nankin. Elle a été incorporée en date du 24 novembre 1999. Le représentant légale de la société est Bu Yang, qui en est devenu le CEO en 2014.
      Actuellement, les actionnaires de la Suning Appliance Group sont :
      • Bu Yan – 50%
      • Zhang Jindong – 50%
       
      Celui qui contrôle Suning Appliance est, de fait, Jindong Zhang, comme cela a été clairement renseigné lors de l’émission des obligations de la société.
      "Sous réserve des statuts de Suning Appliance et des lois et règlements applicables, M. Zhang, en tant qu'actionnaire clé de Suning Appliance, a la capacité d'exercer une influence significative sur la gestion, les politiques et les activités de Suning Appliance en contrôlant la composition du conseil d'administration de Suning Appliance, en déterminant le calendrier et le montant des paiements de dividendes, en approuvant les transactions importantes de l'entreprise, y compris les fusions et les acquisitions, et en approuvant les bilans financiers annuels."
      "Selon ses statuts, Suning Appliance Group, bien qu'étant une société holding de participation, est principalement active dans la vente et le service après-vente d'appareils électroménagers (climatiseurs, réfrigérateurs, machines à laver.), de systèmes d'éclairage automobile, de composants électroniques et d'équipements électriques et plus généralement dans le commerce de détail à grande échelle, à la fois par le biais de points de vente physiques et de plateformes de commerce électronique. L'entreprise est également active dans le secteur de l'immobilier."
       
      Suning Appliance Group, n’agit toutefois pas directement sur ces deux secteurs. Elle le fait à travers Suning.com, dont elle détient 19,87% (qui est destiné à passer à 5,45% suite à l’entrée des sociétés d’Etat) et à travers Suning Real Estate dont elle participe à hauteur de 5%.
      La totalité des recettes de Suning.com et de Suning Real Estate représente donc 95% des recettes de Suning Appliance Group. Si on rentre plus dans le détail, Suning Real Estate pèse pour 5% des recettes consolidées de Suning Appliance alors que Suning.com a une incidence d’environ 90%.
       
      Mais comment est-ce possible que Suning Appliance, vu les actions qu’elle détient, ne semble pas avoir le contrôle des deux entités et ne pourrait donc pas les consolider dans ses propres comptes ?
      La réponse fourni pas Suning Appliance se retrouve toujours dans les détails de l'obligation: "Suning.com et Suning Real Estate sont consolidés dans le Groupe sur la base du fait que Suning.com et Suning Real Estate sont contrôlées par M. Zhang, l’actionnaire clé de Suning Appliance à hauteur de 50 %, et en raison du fait que Suning Appliance détient respectivement 19,87 % de Suning.com et 25 % du capital social émis par Suning Real Estate."
       
      Suning.com

       
      Suning.com Co., Ltd. Est une société par action dont le siège est à Nankin, dans la province de Jiangsu, en Chine. Elle a été incorporée en date du 15 mai 1996 avec le nom de Suning Domestic Appliance Co., Ltd.
      Le 7 juillet 2004, Suning a été côté à la bourse de Shenzhen sous la dénomination Suning Appliance Chain Store (Group) Co. A travers le placement sur le Marché, principalement par le biais d’investisseurs nationaux de 25 millions de titres nouvellement émis au prix de 16,33 yuan par action. En 2013, la société a été renommée Suning Commerce Group avant d’être renommé en 2018 par la dénomination actuelle : Suning.com
       
      Le Conseil d’Administration est présidé par Jindong Zhang. Au 31 décembre 2020, il était composé de la sorte

       
      Compte tenu du fait qu'il détient le contrôle de Suning Holdings et qu’il exerce une influence significative sur la Gouvernance de Suning Appliance, Jindong Zhang, au moins jusqu’à l’arrivée des deux sociétés d’Etat annoncée en date du 28 février 2021, détenait de façon direct et indirect 44,81% de Suning.com
       
      Au 30 juin 2020, après l’acquisition du groupe de Supermarché Carrefour en Chine, Suning disposait de 2 756 magasins :
      Com Plaza (Centre commerciaux) – 37 3C Speciality Store (Electroménagers) – 2 108 Enseignes Suning.Com – 197 Carrefour Supermarket – 240 Magasins RedBaby (Dédié à l’enfance et la maternité) – 146 Magasins à Hong Kong – 28 Franchisés de la marque Suning.Com 5 926.  
      La dette obligataire du Groupe Suning
      Sur la base de l’organigramme de la structure du groupe, il est possible de raisonner sur la dette obligataire de Suning et de sa capacité à la gérer. Selon les documents consultés par Calcio&Finanza, au 31 décembre 2020, le montant des émissions obligataires en yuan des sociétés du groupe Suning était d'environ 29 milliards.
       

       
      A celles-ci, il y a lieu d’ajouter trois autres émissions en dollars pour un montant total global de 600 millions de dollars réalisés par les satellites basés aux Îles Cayman, à Granada Century, mais qui sont garantis par Suning Appliance.
       

       
      Au début de cette année, le montant des obligations était de 19,04 milliards de dollars auquel il faut ajouter les 600 millions de dollars repris ci-dessus, pour un amortissement total global environ de 3 milliards d’euros.
       
      Les ressources d’Etat pour faire face à la dette de Suning

       
      Le 28 février 2021, un accord d’investissement a été rendu publique, avec l’entrée de deux entreprises dans le capital de Suning.com. Cet accord, une fois acté va permettre à Suning de disposer des ressources nécessaires pour faire face à ses engagements vis-à-vis de ses dettes. L’accord, qui au moment de l’article, n’avait pas encore été exécuté, prévoit la vente par Jindong Zhang, la Suning Holding Groupe et la Suning Appliance Groupe, d'une participation de 22,98% de Suning.com à hauteur de 14,81 milliards de yuan, soit 1,92 milliards d’euros à Shenzhen International et à Kunpeng Capital.
       
      L’opération est expliquée dans le tableau ci-dessous :
       
      Avant la vente

       
      Après la vente

       
      L’encaissement de la vente des 22,98% de Suning.com

       
      Comment Zhang va utiliser les ressources obtenues via la cession de ses actions à Suning.com ?
      Sur ce point de figure le texte repris dans l’accord est limpide: 
      Les fonds destinés au transfert des actions seront prioritairement utilisés pour renforcer la solidité du capital du cédant (soit la Suning Appliance, qui encaissera plus de 7 milliards de yuans) et optimiser financièrement la structure via l’augmentation du capital de Suning Appliance Group, via aussi d’autres méthodes". Même les fonds collectés par Zhang Jindong et Suning Holdings, d'un montant de 5,51 milliards de yuans (716 millions d'euros) finiront donc, par le biais d'une augmentation de capital, dans les caisses de Suning Appliance Group, qui pourra alors compter sur une dot de liquidités, suffisante pour rembourser / racheter ses obligations arrivant à échéance en 2021 et éventuellement mettre à disposition de Suning.Com d'autres ressources pour faire face à ses engagements en matière de dette.  
      Le rachat de la dette et la vigilance sur Suning.com

       
      De décembre 2020 à ce jour, Suning Group, selon son blog officiel, a racheté des obligations arrivant à échéance pour un montant total de 18 milliards de yuans, dont l'émission "15 Suning 01" à hauteur de 10 milliards de yuans qui a expiré le 17 décembre 2020. Cependant, les quelques 14 milliards de yuans, fournis par l'État à travers Shenzhen International et de Kunpeng Capital, ne sont pas encore arrivés dans les caisses de Suning Appliance.
      Selon ce qui est rapporté au bilan 2020 de Shenzhen International, récemment approuvé et rendu public, la société d'État est toujours en train d'effectuer une vérification préalable des comptes de Suning.com en vue de la finalisation de l'investissement consenti. Une circonstance qui, en date du 13 mai 2021, a obligé Suning à publier une déclaration pour démentir catégoriquement les rumeurs circulant sur un prétendu arrêt de la procédure de vigilance raisonnable de la part des deux nouveaux investisseurs.
       
      Les bilans de Suning.com

       
      Les liquidités nécessaires pour faire face aux prochaines échéances obligataires devraient donc être en route, mais seront-elles suffisantes pour redonner vie au groupe fondé par Zhang Jindong, qui a connu ces dernières années une croissance rapide grâce à l'endettement ?
      Les chiffres présentés dans les récents états financiers, avant même que les effets négatifs de la pandémie de Covid-19 ne se fassent sentir sur le commerce de détail de Suning, n'offrent pas une image rassurante.
      Ces dernières années, les performances opérationnelles du groupe n'ont pas été aussi brillantes que ce qu’il s’est dit. Alors que les effets négatifs de la pandémie se sont fait ressentir en 2020, via un impact sur les ventes dans les magasins et les centres commerciaux, dans le registre de la vente online, Suning a subi la concurrence des géants chinois du commerce électronique tels que Taobao et JD.com, sans oublier les nouvelles plateformes telles que Pinduoduo, Meituan et Vipshop.
      L'exercice 2020 s'est ainsi soldé par des revenus en baisse de 4%, soit 258,45 milliards de yuans (33,6 milliards d'euros) et une perte nette de 3,91 milliards de yuans (508,3 millions d'euros), contre un bénéfice net de 9,84 milliards de yuans (1,26 milliard d'euros) en 2019.
      Mais si l'on examine les comptes financiers précédents, il apparaît clairement que la rentabilité de Suning.Com, mesurée par le rapport entre l'Ebitda et les revenus (Ebitda margin), s’est toujours révélé très faible, alors que le groupe, sans tenir compte des évènements extraordinaires, a clôturé avec un résultat d'exploitation (Ebit) négatif au cours de quatre des cinq exercices.
       

       
      Les bénéfices enregistrés entre 2015 et 2019, en revanche, sont le résultat de transactions extraordinaires, incluant dans certains cas des ventes d'actifs à des parties liées, notamment des sociétés que l’on peut directement rattacher à Jindong Zhang ou au groupe Suning Holdings et donc, qui est hors du périmètre de Suning.com et de Suning Appliance Group.
      Les états financiers de 2019 ont par exemple été clôturés avec un bénéfice de 9,84 milliards de yuans (1,26 milliard d'euros) grâce notamment à la vente du contrôle du Suning Financial Services Group. Cette opération, qui a eu lieu par le biais d'une augmentation de capital de Suning Financial Service, et qui était réservée aux nouveaux investisseurs et non par la vente d'actions, a néanmoins eu un impact positif au niveau comptable sur le compte de résultat de Suning.com pour 15,55 milliards de yuans (1,99 milliard d'euros), ainsi qu'un allègement du bilan des dettes détenues par la société spécialisée dans le crédit à la consommation.
      Suning.Com est en fait resté un actionnaire de Suning Financial Services avec une participation d'un peu plus de 40%.
       
      Mais qui gère Suning Financial Services ?

       
       
      D'après ce qui ressort des états financiers 2019 de Suning.com, il s'agit d'un certain nombre de sociétés contrôlées par Suning Holdings Group et donc indirectement liées à Zhang Jindong. Au cours de l'exercice 2019, Suning.com a réalisé des ventes à hauteur de 19,66 milliards de yuans (2,51 milliards d'euros), sans lesquelles le résultat net aurait été négatif pour environ 9 milliards de yuans (1,15 milliard d'euros).
       
      S'il n’est pas possible de quantifier le flux de trésorerie élevé et si les actionnaires n'ont pas mis la main au portefeuille pour apporter des ressources fraîches sous forme de capitaux propres, comment la croissance de Suning.com a-t-elle été financée ces dernières années ?
      Si l'on regarde l'évolution des actifs dans le bilan de Suning.Com, on s'aperçoit immédiatement que la valeur totale des actifs sur le long terme sont passées de 31,32 milliards de yuans en 2015 à 116,09 milliards de yuans en 2019.
       

       
      En 2019, Suning.Com a acquis 37 grands magasins du Wanda Group pour 2,7 milliards de yuans (345 millions d'euros) et a investi 4,8 milliards de yuans (617 millions d'euros) supplémentaires pour acheter 80 % de Carrefour Chine. Des acquisitions qui interviennent après des achats tout aussi importants réalisés les années précédentes par Suning.com et Suning Holdings Group et Suning Appliance.
       
      Le tout, sans prendre en considération les 20 milliards de yuans versés par Zhang, par l'intermédiaire d'autres sociétés du groupe, pour soutenir le géant chinois de l'immobilier en crise qu’était Evergrande. Soit l’opération qui est à la source de la crise de la dette de Suning.
       
      La réponse est "photographiée" dans le bilan de Suning.com :
       

      presque tous les investissements ont été financés en contractant de nouvelles dettes.
       
      Des dettes qui, sur le long terme, comme le montrent les récents événements qui ont ouvert la voie à la prochaine entrée des deux sociétés publiques dans le capital de Suning.com, semblent devenir insoutenables pour un groupe qui s'est développé par des acquisitions, même dans des secteurs extérieurs à son corps de métier.
       
      Que va-t-il advenir du groupe Suning maintenant ?

       
      L'entrée des deux entreprises publiques dans le capital de Suning.com, qui est en fait un sauvetage, a ouvert la voie à une remise en question du groupe sur son activité principale. Dans la déclaration annonçant l'opération, sans oublier le fait que Zhang Jindong ne sera plus l'actionnaire majoritaire de Suning.com, les lignes directrices de la stratégie future du groupe coté en bourse ont été dévoilées très brièvement:
      "L'entrée d'investisseurs stratégiques permettra à la société de se concentrer davantage sur l'activité du commerce de détail, de consolider le renforcement des capacités de base de la vente au détail dans sa globalité, et d'améliorer l'efficacité opérationnelle et la rentabilité des activités de la société."
       
      Quel sera, en revanche, le sort du reste du groupe, c'est-à-dire des multiples entreprises hors du secteur de la vente au détail réunies par Zhang Jindong et contrôlées par Suning Holdings ?
      "D'après ce que dit Zhang lui-même, il est possible qu'il y ait une profonde rationalisation du portefeuille de participations. La décision de se démobiliser du football en Chine, en mettant le Jiangsu Suning Football Club en liquidation, a été le premier effet du nouveau chemin emprunté."
       

       
      Et l'Inter ?
      "Sur la base des chiffres mis en évidence ci-dessus, il semble maintenant plus clair pourquoi le groupe Suning est obligé de recourir à un prêt pour trouver les ressources nécessaires au financement du club champion italien." - Ce qui a d’ailleurs expliqué l’arrivée d’Oaktree.
      "Il est toutefois plus complexe de comprendre la logique qui a conduit un groupe aux prises avec une réorganisation aussi importante chez lui à refuser l'offre de BC Partners pour l’Inter, même si l’évaluation économique n’était pas considérée comme particulièrement généreuse."
      "Il est possible que la perspective concrète ces derniers mois faisant référence à la Super League Européenne ait dérouté le Suning, car si ce projet avait vu le jour, l'Inter aurait eu l'opportunité de devenir financièrement autonome et son actionnaire, et en cas de revente, Suning aurait pu obtenir un prix bien plus élevé que l'offre du fonds d'investissement privé."
       
      Si vous avez eu le courage de lire l’intégralité de cet article, pensez-vous que l’avenir de l’Inter et de Suning s’améliorera dans les mois et années à venir ? En effet, ce jour, un programme de sauvetage de Suning.com a été officiellement annoncé!.
       
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      985 vues
    2. Christian Eriksen va rentrer à Milan !

      Il est LE joueur que tout le monde attend, qu’il s’agisse des Tifosi, du Club, voire de Romelu Lukaku qui lui avait dédicacé, le soir de son malaise, son but : Nous y sommes enfin, Christian Eriksen va rentrer à Milan!
       

       
      Comme nous en fait part Sky Sport, Chris rentrera à Milan la semaine prochaine et, après avoir salué le staff technique, la Direction et ses équipiers, le danois réalisera ce qu’il sera la visite médicale fondamentale qui nous permettra, à tous, de savoir s’il lui sera possible de continuer à poursuivre son activité physique professionnelle en Italie : Les jours à venir seront donc fondamentaux pour Eriksen qui est prêt à poursuivre l’aventure avec l’Inter, mais le plus important étant que le pire est derrière lui!
       
      Quand Chris pourra remonter sur le terrain ?
       
      Selon la Repubblica, si les nouveaux tests ont une issue positive, il est totalement impensable d’imaginer revoir Eriksen le joueur immédiatement sur le terrain. S’il obtient l’autorisation de poursuivre sa pratique sportive en Italie, on pourra réellement songer à son retour pour le mois de janvier à venir: "Ce que fait l’Inter actuellement, c'est d’attendre et de s’assurer que Christian Eriksen, l’HOMME avant le joueur, se sente bien et qu’il passe le plus clair de son temps en présence de sa propre famille."
       
      La question que l’on n’ose pas poser, mais que l’on pose quand même : Est-ce que Christian a été victime, selon vous, de l’importante charge de travail qu’exigeait Antonio Conte et son Staff à l’entrainement ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      66 vues
    3. Gabriele Oriali quitte à nouveau l’Inter

      Après avoir "suivi" José Mourinho, place à Antonio Conte : En effet, Gabriele Oriali a donc décidé, comme il y a onze ans, de quitter l’Inter, même si cette fois-ci Simone Inzaghi aurait bien aimé le conserver à son poste, au sein de son staff
       
      Révélation de la Gazzetta Dello Sport

       
      "Dans le fond, le modèle de gestion du club a changé, et pas uniquement suite à l’avènement d’Inzaghi. Si l’on entre plus dans le détail, il y a une approche différente du travail sur le terrain : Conte souhaitait une gestion monocratique du Centre Sportif, en contrôlant chaque détail se trouvant à l’intérieur d’Appiano. Mais à présent, cet environnement a changé."
       
      Giuseppe Marotta et Piero Ausilio vont assurer le rôle de tampon le temps de trouver celui qui succédera à Oriali: "Pour l’instant, il n’y aura pas de recrutement au poste de Team Manager. Si le nom de Riccardo Ferri, ancienne gloire Nerazzurra a été proche du club, le dernier pas n’a pas été franchi. De son côté Gabriele Oriali va se concentrer sur son rôle de Team Manager au sein de la Nazionale."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      6 commentaires
      269 vues
    4. Retour sur l'Inter Milan d'Antonio Conte et à quoi s'attendre de celle sous Simone Inzaghi

      Depuis plus d'une décennie maintenant, les fans de l'Inter Milan espèrent que leur bien-aimée sortira de la crise.
       
      Introduction
      Depuis que Mourinho a quitté le club en 2010 après avoir remporté la Ligue des champions, le club a traversé une période difficile. Le club a changé de nombreux entraîneurs, joueurs et membres du conseil d'administration. Malheureusement, même si la saison 2021 a été un succès pour le club avec le Scudetto, Antonio Conte a quitté le club. Normalement, cela n'arriverait pas, mais les fans de l'Inter sont habitués à ce genre de choses. Cependant, les choses ne sont pas si mal. Même si l'Inter a perdu l'entraîneur vainqueur du titre, les fans de l'Inter ont des choses à espérer pour la prochaine saison. Mais avant d'en arriver là, revenons sur les moments clés de la saison 2021.
       
      Saison douce-amère avec Antonio Conte
      De nombreux fans ont détesté le fait que Conte ait été embauché pour être le manager de l'Inter en raison de ses liens historiques avec la Juventus. Cependant, même les voix les plus sceptiques ont été réduites au silence lorsque Conte a mené l'équipe au premier trophée majeur en plus d'une décennie. Au cours de sa première saison, il a failli remporter à la fois la Ligue Europa et la Serie A.
      Cependant, en 2021, l'Inter a remporté le Scudetto avec 12 points d'avance sur le Milan. C'est la deuxième fois de l'histoire que le club totalise plus de 90 points à l'issue de la saison de Serie A. Dans le même temps, Conte est devenu le premier entraîneur de Serie A à remporter plus de 90 points avec deux clubs différents. Même si Conte a fait un excellent travail pour le club, ses désaccords l'ont amené à quitter l'Inter malgré la saison réussie.
       
      Romelu Lukaku brille sous son meilleur jour
      La cohésion entre les joueurs et l'entraîneur est ce qui a fait la force de l'équipe. Conte insistait pour amener Lukako à l'Inter, et tout a payé. Lukaku a dit à plusieurs reprises combien il respectait Conte et sa connaissance du jeu.
      Même si Lukaku a terminé à la 2e place en tant que buteur de la ligue derrière Cristiano Ronaldo avec 24 buts, il a également contribué avec 10 passes décisives. Lukaku a même déclaré qu'il ne regrettait pas d'avoir pris la deuxième place car son objectif était de remporter le titre, pas d'être le meilleur buteur. Enfin, si Lukaku a souvent été critiqué pour son inconstance, il a prouvé qu'il était un pur buteur et joueur d'équipe.
       
      Achraf Hakimi entre en scène
      Conte est connu pour son 3-5-2. L'entraîneur n'a jamais dérogé à cette stratégie et c'est évident pourquoi, cela fonctionne pour lui. Mais pour que cela fonctionne, il devait améliorer les ailes et il l'a fait en ajoutant Hakimi à l'équipe avec un transfert de 40 M€ du Real Madrid.
      Le jeune a eu un impact immédiat en donnant le rythme à toute l'équipe. Son état d'esprit offensif et ses attaques agressives du flanc ont donné des maux de tête à ses adversaires tout au long de la saison. Il est rapidement devenu membre du onze de départ pour toute la saison.
      Hakimi a fait 9 passes décisives et marqué 9 buts, se lançant dans la célébrité à son poste. En plus de cela, sous la direction de Conte, le jeune arrière de 22 ans s'est également amélioré défensivement et a montré qu'il n'était plus un handicap de ce côté du terrain.
       
      Debout face aux plus grands rivaux de l'Inter
      Même si gagner le Scudetto est une réussite importante, de nombreux fans aiment que leurs clubs battent leurs rivaux les plus féroces. Les prémices de la victoire de l'Inter sont venu en Janvier lorsqu'ils ont battu la Juventus. Au cours des 9 dernières années, le club n'a pas eu beaucoup de succès contre ses rivaux les plus coriaces. Dans le même temps, la Juventus était le club le plus titré de Serie A au cours de la dernière décennie. Cette victoire a montré que l'Inter est un véritable prétendant au titre et que le club est sorti de sa période "difficile". Même si l'Inter a montré de mauvaises performances en Ligue des champions, de nombreux fans voient cette saison comme un retour pour le club.
       
      Espoirs pour l'avenir
      Ce genre de saison serait le bienvenu comme un encouragement pour les efforts futurs. Cependant, depuis le départ de Conte, il y a eu certains doutes. En plus de cela, le club a annoncé qu'il devait vendre des joueurs et réduire la masse salariale. Cela signifie certainement que certains des joueurs qui ont contribué au succès de la saison devront être vendus. Cela a déjà commencé puisque le club a vendu Hakimi au PSG pour environ 70 M€.
      Mais le choix de Simeone Inzaghi et une nouvelle atmosphère positive autour du club suscitent de grandes attentes. Les fans du monde entier se connecteront et regarderont les matchs de l'Inter en 2022, dans l'espoir de voir un succès répété, sinon quelque chose d'encore mieux.
       
      Conclusion
      la saison dernière a prouvé que la Juventus n'est pas imbattable. Les Nerazzurri sont de retour dans le match et prêts à redonner au club sa gloire d'antan.

      5 commentaires
      443 vues
    5. Marco Barzaghi : Antonio Conte regrette d’être parti

      C’est une information en provenance de Mediaset et plus particulièrement de Marco Barzaghi. Selon le journaliste sportif, le pugliese s’attendait à ce que l’Inter traverse une période bien plus compliquée
       
       
       
      En effet, à la Casa Inter, un nouveau cycle a vu le jour cet été, avec Simone Inzaghi qui a signé un contrat de deux ans, avec une option pour une troisième saison, suite à son refus de prolonger à la Lazio. L’entraineur natif de Piacenza aura le devoir de ne pas faire regretter Antonio Conte qui avait permis à l’Inter de rapporter à Milan, le Scudetto après 11 ans d’absence.
       
      Et si le Club Nerazzurro et l’ancien sélectionneur national italien sont parvenus à une résolution du contrat à l’amiable, celle-ci comporte tout de même une prime de départ de 7 millions d’euros.  Mais ce départ qui a été retentissant ferait face à un regret de la part du principal concerné.....
       
      Les regrets

       
      Le départ d’Antonio Conte à la tête de l’Inter a fait beaucoup parlé, étant que l’entraineur venait de remporter le Scudetto en ayant dominé le championnat écoulé, de même les tifosi se souhaitaient d’assister à la permanence de l’entraîneur sur le banc Nerazzurro. Selon Marco Barzaghi, Conte s’en serait voulu, car il pensait que la situation allait empirer au niveau économique.
      Mais Son départ a toutefois était une bonne chose pour le club Nerazzurro, le club se libérant d’un salaire net de 12 millions d’euros, soit 20 millions d’euros brut sur la saison, même s'il a fallu débourser 7 millions d’euros. Ce départ a néanmoins permis de faire un important pas en avant, dans la réduction des coûts qui ont été imposée par le Suning et le Président de l’Inter, Steven Zhang
      Antonio Conte a décidé de quitter l’Inter car il voulait une campagne de recrutement importante, afin de réaliser le saut de qualité en Europe. En lieu et place, il faisait face à un redimensionnement de la situation..... Pourtant en l’état, seul Achraf Hakimi a été cédé contre 71 millions d’euros, bonus compris, au Paris-Saint-Germain.
      De plus, l’Inter envisage l’arrivée d’un joueur de talent, Nahitan Nandez, qui peut s’avérer capable de recouvrir plusieurs rôle sur le terrain. Le club étant même actuellement à la recherche du Vice-Lukaku demandé depuis deux ans par le natif de Lecesse
       

      Définition d'un rapport détérioré entre un entraîneur et sa Direction
       
      Toutefois, Barzaghi aurait révélé une phrase fondamentale de Conte pour justifier son départ :
      Il n’est pas parti de l’Inter pour une question de mercato, mais car depuis la réunion de la Villa Belini, son rapport avec le club et la Direction s’était détérioré : Conte a dit : "Je ne voulais plus revivre une autre année similaire, je n’en pouvais plus."
       
      Pensez-vous réellement qu’un personnage tel qu’Antonio Conte puisse à regretter un choix de carrière ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      14 commentaires
      813 vues
    6. Simone Inzaghi, comme Massimiliano Allegri ?

      En effet, la Gazzetta Dello Sport s’est livré ce matin sur les différentes grandes équipes de notre championnat et un point commun lie, qu'on le veuille ou non, l'Inter et la Juventus: La gestion du départ d'Antonio Conte.
       
      Analyse de l’Inter

       
       
      L’Inter a subi le tremblement de terre le plus intense : Antonio Conte ne laisse jamais les choses comme il les a connu lors de son arrivée. Ce qui est évident, c’est qui a laissé une Inter conquérante. Et le choix de la Direction, Marotta en tête est très similaire, à sa façon d'agir, lorsque la même situation s'était produite à la Juve : Et si ce n'est pas Allegri, mais il a recruté l’entraîneur qui est le plus similaire à Massimiliano : Simone Inzaghi, comme Max, dispose de l’intelligence nécessaire pour travailler sur le tableau déjà créé, sans avoir à le révolutionner, mais à juste l’adapter et à le lisser dans une espère de révolution en douceur
       
      Une base similaire
       
      Inzaghi va repartir sur le même plan de jeu : le 3-5-2. Un dispositif qu’il a pratiqué à la Lazio après y avoir débuté en 4-3-3. Au niveau de l’attitude, il préfère un jeu de transition rapide et vertical, mais un peu différent de celui de Conte qui prêchait pour un football codifié, fait de phases de jeu prédéfinies et commandées par ses cris depuis le banc. Inzaghi, lui, concédera plus de liberté dans le fond du jeu, et c’est aussi pour cette raison qu’il lui serait dommage de devoir se priver, dans le futur d’un joueur tel qu’Eriksen, qui aurait été le parfait alter-égo de Luis Alberto.
      Ce sera d'ailleurs plus à l’entraîneur à s’adapter à l’équipe que le contraire : La défense est bonne, même, elle est LA meilleure. Nandez ne sera pas Hakimi, mais il est capable de réaliser les courses qu’Inzaghi demande à ses ailiers. C’est aussi pour cette raison que nous croyons que Dimarco aura sa chance sur l’aile gauche. Barella n’a pas le physique de Milinkovic mais cela ne lui enlève en rien sa capacité d’envahisseur.
      Lukaku et Lautaro sont connus pour être redoutable, aussi bien lancé en profondeur que s’ils se retrouvent dans la surface de réparation, avec le Belge qui pourrait continuer à être la référence physique pour permettre au bloc de remonter en réceptionnant des balles en profondeurs à la Milinkovic de la Lazio.
       

       
       
      Un feeling déjà présent
      S’il y avait bien une crainte au sein de l’Inter et de ses Tifosi, cela allait être la réaction de Romelu Lukaku suite au départ d’Antonio Conte:
      Le départ de Conte l’a aussi surpris car il entretenait une relation spéciale.  Mais il a déjà instauré avec Inzaghi un feeling extraordinaire. Le mérite en revient à l’entraîneur, qui attend à présent le retour de Lautaro la semaine prochaine, lui qui a su employer les bons mots lors de son premier appel téléphonique avec l’attaquant belge: Lukaku a été marqué, même agréablement surpris : Il a compris à quel point son rôle sera important pour que le projet Inzaghi puisse devenir conquérant.
       
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      5 commentaires
      575 vues
    7. Les Fan Token, le nouvel Eldorado  ?

      En effet, grâce à la sponsorisation de Socios.com sur le nouveau maillot de l’Inter, la thématique des Fan Token est au devant de l'actualité aussi bien pour les clubs que pour les tifosi. Partant de ce constat, Calcio&Finanza s’est lancée dans l’analyse de ce nouveau système de "recettes" pour les clubs
       

       
      Ce vendredi 23 juillet, le Ceo de Socios.com, Alexandre Dreyfus s’était d’ailleurs livré à Italia Oggi: "Avec les Fan Token, il est possible de monétiser des marchés qui étaient jusqu’àlors inutilisés : Pour les grands clubs à travers le monde, 99,9% de leurs supporters ne rentrent jamais physiquement au stade, et ils ne se retrouvent même pas dans la ville ou dans le pays de leur équipe de cœur."
      Les Fan Token peuvent être considérés comme une action qui offre un droit à celui qui le détient: Nous parlons de crypto-monnaies, il est donc nécessaire, pour les acheter, de changer votre argent en crypto-monnaie. Ceux-ci présentent une valeur qui changera dans le temps, à partir du jour de leur émission.
      Les niveaux de capitalisation sont encore modestes, même si les clubs peuvent déjà procéder à des encaissements suite à la simple existence d’un Fan Token qui leur est propre : Les encaissements peuvent avoir lieu dès l’émission, en fonction des volumes d’échanges ultérieurs, et par le biais d’une sorte de revenu numérique qui sera partagé entre le Club et la plateforme de cryptomonnaie.
       

       
      Italia oggi a pris comme exemple le Milan qui au lendemain de l’émission de ses Fan Token sur Socios.com, démontre que la cotation avait entraîné des échanges à hauteur de 50 millions de dollars lors de la première demi-heure et généré pour 6 millions de dollars en monnaie digitale. Mais les Token pourrait s’avérer devenir un moyen de financement facile à l’avenir lors de la projection des entreprises qui souhaite se financer sans procéder à la dilution de l’actionnariat de son propriétaire, sans avoir à faire face au système bancaire et, en ayant le Modne, comme marché : L’Inter compte une Fan Base de 55 millions de tifosi
      Les investisseurs pourraient avoir le sentiment de faire partie de la famille, étant donné que les détenteurs des Fan Token disposeront de droits particuliers, comme par exemple, l’acquisition d’un billet à un emplacement bien défini dans le stade et ce, pour un nombre défini de saison, voire l’accès à des services d’accueils, tel que les Salles VIP, en passant par des activités liant dans des évènements particuliers les tifosi et les sportifs. Le tout en passant aussi par des sondages relatifs aux initiatives du club.
       
      Selon vous, l’Inter s’est-elle montrée « en avance » sur son temps en se liant à ce qui est d’ores et déjà un Spécialiste en la matière : Socios.com ?
       
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      1 commentaire
      446 vues
    8. Romelu Lukaku va percevoir 8,5 millions d’euros

      Intransférable, intouchable, Leader Absolu d’une Inter qui veut rester sur le toit de l’Italie depuis avoir cousu son Scudetto sur son torse,  Romelu Lukaku n’a aucune intention de quitter Milan, bien au contraire, il souhaite encore porter sur ses épaules l’équipe, pour ce qui sera déjà sa troisième saison Nerazzurra!
       
      Révélation de Calciomercato.com

       
      Si Simone Inzaghi l’attend à bras ouvert et que le Club compte sur lui pour assumer ce statuts de Leader absolu au sein du noyau interiste, une clause reprise dans le contrat signé en 2019 lui permettra de percevoir un meilleur salaire comparé à celui de ces précédentes saisons:
       
      "Lukaku est lié à l’Inter par un contrat allant jusqu’en juin 2024 et il a manifesté sa volonté de rester à Milan. Le Belge est le vrai leader technique de l’équipe et, dès la saison prochaine, il le sera également sous l'aspect économique, avec un salaire adapté à 8,5 millions d’euros, conformément aux clauses reprises dans le contrat signé en 2019.  Lukaku va débuter officiellement, et dès demain, sa troisième saison sous les couleurs Nerazzurre, avec l’objectif de transcender encore l’Inter à coup de buts et de prestations d’un niveau absolu."
       
      Méritée ou imméritée cette adaptation salariale selon vous ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      12 commentaires
      1,2k vues
    9. Officiel : L’Inter présente son maillot extérieur

      L'Inter a dévoilé, aujourd’hui, son nouveau maillot extérieur qui est conforme aux différentes rumeurs que nous vous avions proposé : Le Biscione marque son grand retour, depuis sa dernière apparition sur le maillot extérieur 2010/2011

       
      Voici le Communiqué officiel du Club
       
       
      "The new skin of an Icon", Inter et Nike présentent aujourd’hui le nouveau maillot extérieur pour la saison 2021-2022. Le nouveau kit se veut comme la continuité de la version Home, en maintenant au centre de sa thématique le Biscione qui change de peau et qui célèbre la nouvelles identité visuelle de l’Inter. Le graphisme du nouveau maillot Away représente un blanc basique, avec un Serpent Nerazzurro dessiné à la main et qui traverse le maillot de part en part. Le Swoosh est bleu avec des finitions sur les manches, de couleur bleue et noire, comme sur le short.

      Le maillot Away présente également Socios.com, le nouveau Global Main Jersey Partner de l’Inter sur son recto, alors que le Global Technology Partner Lenovo, est représenté en son verso, lui qui représente le signe de l’évolution d’un partenariat riche de succès depuis 2019.
       


       
      Le kit que les joueurs porteront sur le terrain, tout comme ceux des maillots "Replica" destinés aux tifosi sont composé d’au moins 95% de bouteilles en plastique recyclé. Il s’agit d’un kit révolutionnaire qui associe des prestations élevées à la philosophie de la réduction de l’impact environnemental
      Le nouveau kit de l’Inter est disponible dès aujourd’hui sur le store.inter.it, sur nike.com, à l’Inter Store de la Galleria Passarella et au Nike du Corso Vittorio Emanuele. A dater du 28 juillet, le Kit sera disponible auprès de tous les points de vente autorisés
       
      Préférez-vous le maillot Home ou Away 2021/2022 ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      9 commentaires
      548 vues
    10. L’Empire du Milieu : Qui reste, qui doit partir.....

      La Gazzetta Dello Sport s’est penché sur le milieu de terrain Nerazzurro. A l’aube d’une nouvelle saison qui verra l’Inter défendre son Scudetto, ce secteur est celui qui présente le plus d’éléments : Qui doit être titularisé, qui peut se retrouver sur le banc, qui doit plier bagages ?
       
       
      Les titulaires

       
      Les titulaires, sur papier du moins, seront Barella, Brozovic et Calhanoglu. Les deux premiers devront se livrer au combat et garantir l’équilibre à la manœuvre, tandis que le turc sera appelé à se mettre en lumière. Dans les plans d’Inzaghi, la hiérarchie au milieu est plutôt bien définie avec comme seul "doute" le relayeur qui devra être Calha ou Sensi, pour autant que l’ancien de Sassuolo démontre une fiabilité physique après deux saisons loupées en Nerazzurro
       
      Les joueurs en balance

       
      Plus que définie, la situation reste compliquée pour Gagliardini, Vecino, Agoumé et Perisic, qui sont tous appelés à convaincre le nouvel entraîneur de faire partie du projet technique.  Et en ce sens, leurs permanences sont loin d’être actées, même si aujourd’hui aucune offre n’est parvenue. Il n’est également pas exclu que certains fassent l’objet d’une résolution de leur contrat. Dans un tel cas, la situation se compliquerait en regard aux dossiers les plus épineux et les plus urgents : Les joueurs à remercier.
       
      Les joueurs à remercier

       
      L’Inter se concentre actuellement sur leurs départs depuis plusieurs jours, mais les difficultés ne manquent pas:  Les exubérants se nomment Vidal, Lazaro et Nainggolan. Les concernant et avec la complicité des comptes, la séparation représente un scénario inévitable, avec qui plus est le consentement total de la part d’Inzaghi. Toutefois, en cas de séparation à l'amiable, une prime "de départ" devra encore être définie
      Pour l’instant, Vidal ne fait pas l’objet d’offres concrètes alors que Lazaro et Nainggolan sont respectivement convoités par le Benfica et Cagliari.
       
      Les ailes

       
      L’Inter est à la recherche de l’héritier d’Achraf Hakimi sur son flanc droit, avec Nahitan Nandez qui reste toujours en pole position. Dans le même temps, le club monitore le mercato pour le flanc gauche
      Les courses latérales restent le point le plus épineux: Car le nombre de joueurs disponibles actuellement pour Inzaghi semble actuellemen faible : Actuellement, le natif de Piacenza peut compter sur le duo Dimarco-Kolarov à gauche, avec la possibilité d’aligner Perisic selon les circonstance. De l’autre côté, l’on retrouve à droite le binôme Darmian-D’Ambrosio, mais le Club se cherchent des profils de meilleures qualités.
      Il s’agit d’ailleurs de la priorité du Mercato Nerazzurro : Après avoir un digne successeur à Hakimi, le club devra faire l’effort nécessaire pour aussi renforcer l’aile opposée et l’éventuelle arrivée de Nandez, le nom le plus cité de ces dix derniers jours permettrait à Inzaghi de combler ce vide sur l’aile droite, tout en ayant une alternative valide également pour le milieu du terrain
       
      Christian Eriksen

       
      La situation est tout autre et est totalement différente pour Christian Eriksen victime d’un sérieux malaise lors de l’Euro. Si l’Inter est prête à l’accueillir à bras ouvert, la priorité absolue reste sa santé, son futur sportif passant en second plan: "La situation particulière relative à Christian Eriksen semble être la plus compliquée : Lorsqu’il reviendra en Italie, le danois se soumettra à de nouveaux tests et ce n’est qu’à ce moment-là que sera évaluée son avenir sportif. Toutefois, comme l’a rappelé un membre du Comité Technique Scientifique de la FIGC, il sera refusé à Christian Eriksen d’évoluer en Italie, en conservant le défibrillateur."
       
      Pensez-vous que l’Inter parviendra à proposer un milieu de terrain digne de ce nom pour la saison 2021/2022 ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      514 vues
    11. Beppe Marotta : "Nous devons tous travailler ensemble pour rendre le retour dans les stades sûr mais sans perdre de vue nos revenus"

      Beppe Marotta a averti que les clubs ne peuvent pas se permettre d'avoir des spectateurs en nombre limité indéfiniment et a poussé à davantage de discussions sur le retour des fans. Voici ses déclarations  à l'ANSA.
       
      Les clubs jouent pour la plupart à huis clos depuis le déclenchement de la pandémie du COVID-19 en Mars 2020. Bien que le gouvernement italien ait annoncé que les supporters vaccinés pourraient revenir cette saison avec une jauge de 50%. Cependant, en raison des structures de la plupart des stades en Italie, on pense que seul le stade Allianz de la Juventus atteindra son chiffre, le Stadio Giuseppe Meazza ne remplissant probablement que 33% de sa capacité.
      "Il serait utile d'éliminer la distance entre un endroit et un autre en gardant 'l'espace vert' obligatoire qui représente pour le moment la protection maximale pour tout le monde. Avec la mesure de distanciation, la capacité initialement prévue à 50% serait réduite à 25-30%. Cette situation causerait des dommages considérables aux finances du club. Tout en appréciant la décision de réouverture, nous devons essayer de travailler ensemble pour rendre les stades plus sûrs et plus vivables, sans perdre de vue les revenus."
      L'Inter commence la défense de son titre de Serie A avec la visite du Genoa au Stadio Giuseppe Meazza le 21 Août. Avec les restrictions actuelles, seuls 24 000 fans pourraient entrer dans le stade.

      0 commentaire
      330 vues
    12. Série de vaccinations contre le COVID-19 pour l'Inter

      L'Inter a pris des mesures pour immuniser son équipe contre le COVID-19 et a programmé une campagne de vaccinations pour les joueurs avant la nouvelle saison.
       
      Comme indiqué par le Corriere dello Sport, les Nerazzurri visent à faire vacciner tous les joueurs et le personnel avant le début de la saison alors qu'ils débutent contre le Genoa le 21 août, dans moins d'un mois.
      Le club organisera la première série de vaccinations dès que possible afin de laisser suffisamment de temps aux receveurs de recevoir leur deuxième dose avant le début de la saison.
      Cependant, la vaccination ne sera proposée qu'à ceux qui n'ont pas déjà contracté le COVID-19 et la situation de ces joueurs et personnel sera examinée avec des tests réguliers.
      De nombreux membres de l'équipe ont déjà reçu leur première dose avant de participer à l'Euro 2020 ou à la Copa America. Cependant, l'Inter tient à ce que tous les joueurs et membres du personnel restants soient également vaccinés.
      Le journal met toutefois en garde contre la nature agressive de la nouvelle variante Delta, l'Inter et d'autres clubs de Serie A s'apprêtant à poursuivre les mesures préventives pour éviter davantage de cas.

      3 commentaires
      384 vues
    13. L'Inter célèbre son Scudetto et présente sa nouvelle marque à la Licensing Expo de Shangaï

      Retour sur la Licensing Expo de Shangaï qui a duré 3 jours.
       
      L'Inter a été l'un des protagonistes de la Licensing Expo de trois jours à Shanghai qui a débuté le 14 juillet, présentant un grand nombre de produits développés à partir de sa marque forte, et organisant une variété d'événements pour les fans pour célébrer le Scudetto.
      Premier événement international hors ligne pour le Club après le lancement, plus tôt cette année, de sa nouvelle identité de marque et de son écusson, le stand de l'Inter à l'Expo a rassemblé des fans de toute la Chine pour prendre des photos et assister à diverses activités de fans.
      La vitrine des Nerazzurri à l'Expo reflète les efforts continus de la marque pour interagir avec les fans chinois. Au cours de la saison 2019-2020, par exemple, l'Inter Milan était le club de football professionnel le plus discuté sur Weibo, la plate-forme chinoise de microblogging de type Twitter, avec un nombre total d'abonnés augmentant de 83% à 4,5 millions, ce qui en fait le club de football avec le plus abonnés parmi tous les clubs italiens.
       
      Andy Zhang, Directeur du bureau Inter chinois:
      "La propriété a des plans de développement à moyen et long terme pour le club et nous sommes ouverts aux partenaires commerciaux et financiers potentiels qui pourraient travailler avec nous pour renforcer la valeur de la marque de l'Inter et générer plus de revenus. En plus des marchés italien et européen, nous travaillons à développer le potentiel du marché chinois et nous considérons qu'il s'agit d'un moyen important d'explorer davantage et de montrer l'attrait et la valeur de la marque Inter."

      2 commentaires
      482 vues
    14. Des sanctions financières contre l'Inter après son retrait à la Florida Cup?

      L'Inter pourrait faire l'objet de poursuites judiciaires après s'être retirée de la Florida Cup cette semaine selon le Corriere dello Sport.
       
      Comme indiqué aujourd'hui dans le Corriere dello Sport, la décision des Nerazzurri de se retirer de la compétition Mercredi pourrait entraîner une demande d'indemnisation de la part des organisateurs en raison des dépenses engagées.
      L'Inter a choisi de ne pas se rendre aux États-Unis en raison d'inquiétudes concernant la propagation du COVID-19 et les taux d'infection élevés. Sa décision fait suite de celle prise par Arsenal consistant à se retirer également plus tôt dans la semaine.
      Le club anglais d'Everton et le club colombien Millonarios sont restés et tous deux se sont envolés pour la Floride pour participer au tournoi. Après le retrait de l'Inter et d'Arsenal, les organisateurs ont annoncé que le club mexicain de Pumas et l'Atletico Nacional de Colombie (club de Pablo Escobar, ndlr) les remplaceraient.
      L'Inter devait affronter Arsenal à Orlando demain, mais elle a plutôt organisé un match amical contre Pergolettese sur son terrain d'entraînement.

      3 commentaires
      573 vues
    15. Mario Sconcerti : "Le Suning devra vendre l'Inter"

      Écrivant dans sa chronique pour Calciomercato.com, Mario Sconcerti soutient que la situation au sein du club est, financièrement parlant, insoutenable et que seule la vente à un nouveau propriétaire peut remettre les choses en ordre.
       
      Les problèmes du Suning sont bien connus, la société mère Suning.com étant récemment "retirée" des mains du fondateur Zhang Jindong après qu'une partie de ses actifs ait été saisie par un tribunal chinois et qu'une participation majoritaire dans la société ait été reprise par le fondateur d'Alibaba, Jack Ma.
      De plus, les problèmes d'endettement des Nerazzurri ont été largement rapportés, le club ayant contracté un emprunt auprès du fonds américain Oaktree Capital pour couvrir les impayés et d'autres obligations. De plus, un joueur clé a également dû être vendu afin de générer des revenus du mercato d'été.
      Ce sont ces circonstances qui, selon Sconcerti, obligeront Suning à vendre le club.
      "Les fans de l'Inter et de la Juve se poursuivent pour démontrer les difficultés de leurs clubs. Le PDG des Nerazzurri Antonello a ensuite mis sa part dans la discussion en précisant que la dette venant à échéance à la fin de l'année sera refinancée avec une autre dette."
      "J'ai pensé et écrit pendant un certain temps que l'Inter ne peut être vendue. On ne peut pas sortir d'une telle situation sans être recapitalisé. La vente de Hakimi n'a servi à annuler aucune dette, mais seulement à couvrir les pertes de gestion du dernier bilan."
      "Cependant, il est faux de dire que le problème est énorme ou insoluble. Tout au plus c'est pour Zhang, mais l'Inter ne ferme pas boutique, tout au plus elle passe entre les mains d'un autre milliardaire. Et de toute façon, l'Inter des propriétaires chinois résistera aux intempéries aussi longtemps que les banques les soutiendront. Certainement pas pour un joueur vendu ou pour les trésors de la redondance."

      4 commentaires
      841 vues
    16. DB Schenker et Inter Campus, un succès d'équipe.

      Le partenariat a permis aux maillots Nerazzurri de continuer à atteindre les enfants du monde entier et ce, malgré les difficultés.
       
      Le maillot de l'Inter est l'incarnation physique du sentiment d'appartenance que ressentent les fans Nerazzurri lorsqu'ils pensent à leur club. Et grâce à la collaboration d'Inter avec le partenaire logistique DB Schenker, Inter Campus a pu s'assurer que le célèbre maillot noir et bleu continue d'atteindre les enfants dans ses sites du monde entier, brisant les barrières géographiques et donnant aux participants le frisson de se sentir membre de la grande famille Inter.
       
      Vincenzo Mandelli, vice-président de DB Schenker Air Freight Italy.
      "Tout le monde dans l'entreprise met tellement de passion et de fierté dans ce projet. Notre collaboration chaque année avec Inter Campus nous permet de remporter le Scudetto de la solidarité, un prix encore plus grand que le véritable Scudetto! Pour nous, pour citer le nom du dernier documentaire d'Inter Campus, le monde est un football."
       
      Giuseppe Rotondi, directeur des exportations de fret aérien.
      "En tant que fan de l'Inter, je n'aurais jamais imaginé pouvoir ressentir le frisson de remporter un titre aussi bien mérité à la fin d'une saison aussi difficile. Je ne suis pas gêné de dire que j'ai célébré comme un enfant, comme le garçon de 13 ans qui a célébré la victoire de l'Inter de Lele Oriali et Alessandro Altobelli, avec les couleurs de l'Inter peintes sur sa poitrine."
      "Le plus grand triomphe, cependant, est la satisfaction de s'assurer que tant d'enfants ont pu s'amuser en jouant au football et en portant le maillot de l'Inter, en particulier au milieu de tous les problèmes causés par la pandémie. Malgré le faible nombre de vols disponibles et les différents confinements qui ont eu un impact si important sur certains des pays du programme, nous avons toujours pu répondre aux demandes. Chaque livraison réussie était comme gagner le derby – pour les enfants !"

      0 commentaire
      344 vues
    17. Francesco Barconaro: "Pour l'instant, Eriksen ne peut jouer"

      S'adressant à la chaîne Radio KissKiss Napoli, le directeur de la FIGC, Franco Braconaro, a précisé que Christian Eriksen ne peut revenir que s'il est jugé en forme, en bonne santé et si son défibrillateur cardiaque implantable (ICD) est retiré.
       
      Eriksen s'est effondré sur le terrain lors du match d'ouverture du Danemark à l'EURO 2020 contre la Finlande à la suite de ce qui a été déterminé comme un arrêt cardiaque, et après des tests médicaux, il a été équipé du ICD qui vise à s'assurer qu'il ne souffre pas d'un autre arrêt. L'avenir du joueur dans le football n'est toujours pas clair. Des questions subsistent quant à savoir s'il pourra un jour retrouver un état où sa sécurité est assurée sur un terrain de football.
      On s'attend à ce que le milieu de terrain rate la majeure partie, et probablement la totalité, de la saison prochaine au fur et à mesure qu'il récupère et que son état de santé est davantage déterminé. Francesco Barconaro a décrit les conditions nécessaires pour un retour sur le terrain en Italie. Le règlement de la FIGC régissant quand il serait ou non autorisé à jouer pour les Nerazzurri en Serie A, la Coppa Italia, etc.
      "Pour le moment, Eriksen ne pouvait pas être éligible pour jouer. Si l'ICD du joueur est retiré parce que la pathologie a été résolue, il peut retourner à l'Inter."
      Dans l'état actuel des choses, la seule chose que les Nerazzurri peuvent faire est d'attendre et d'espérer qu'en plus de se remettre complètement sur le plan personnel, le joueur de 29 ans pourra également redevenir éligible pour apparaître sous un maillot de l'Inter.
      Pour l'instant, Eriksen reste au Danemark où il poursuit sa convalescence. Les Nerazzurri seront patients et lui donneront le temps dont il a besoin, n'ayant aucune intention de le faire revenir à Milan avant qu'il ne soit prêt. Une fois le Danois de retour, il subira d'autres tests dont l'issue jettera plus ou moins de lumière sur son avenir sportif

      9 commentaires
      703 vues
    18. Alessandro Antonello: "Le Suning a confirmé son engagement à long terme via le financement Oaktree"

      Alessandro Antonello a donné une interview publiée dans la Gazzetta dello Sport dans laquelle il a décrit certains des principaux événements financiers du club.
       
      Sur l'impact du passage à Socios.com.
      "C'est un changement d'époque, de la tradition à l'innovation, les lignes directrices du futur sont la numérisation et le contact avec des millions de fans qui cesseront d'être passifs et deviendront actifs dans les décisions du club. Demandez aux gens, par exemple, comment ils veulent concevoir le bus du club ou comment ils veulent utiliser de nouveaux slogans."
       
      Financièrement, le nouveau partenariat est important.
      "Nous avons vendu l'arrière du maillot à Lenovo et maintenant la manche manque toujours, nous recherchons donc un autre partenaire. Ainsi, poussé également par le facteur Scudetto, on atteint environ 30 M€ de gains pour la complète. Je sais que cela a un peu divisé les fans mais le nouveau kit est génial pour moi, il rappelle le serpent qui nous a fait nous réjouir."
      "À la fin du marché, nous ferons le calcul et ce n'est qu'après qu'il sera envisagé, si nécessaire, de proposer une réduction du salaire aux joueurs. En recevant le prêt Oaktree, Suning a réaffirmé son engagement sur le moyen-long terme, et c'est sur cet horizon que nous agissons."
       
      Concernant l'initiative InterSpac.
      "Toutes les initiatives de fans qui montrent du lien et de l'amour sont les bienvenues. Mais si avec Socios.com le fan entre dans certains processus de décision. Le projet de Cottarelli présuppose une représentation de l'action qui a bien plus d'autres dynamiques et complexités et ce n'est pas facile à réaliser dans le contexte de l'entreprise. Ce n'est que lorsque le projet arrivera dans la deuxième phase que nous pourrons vraiment nous prononcer."

      2 commentaires
      490 vues

      L'Inter & Socios.com ont signé un contrat d'un an avec une option de 3 ans

      Des détails ont été révélés sur le contrat entre l'Inter et le nouveau sponsor de maillot Socios.com.
       
      Franco Vanni, journaliste pour le média italien la Repubblica, rapporte sur son compte Twitter que le partenariat est un accord de quatre ans, les Nerazzurri ayant signé un contrat d'un an avec une option de prolongation de trois ans. Socios.com a été considéré comme le remplaçant probable de Pirelli depuis un certain temps, le partenariat de 26 ans avec le fabricant de pneus avec les Nerazzurri ayant pris fin, et le partenariat a été officiellement confirmé hier.
      On pense que le sponsoring maillot rapportera environ 30 M€, y compris les revenus venant de Lenovo (dos du maillot) et du sponsor de manche encore inconnu, bien que la majeure partie des revenus proviendra de Socios.com. Le partenariat est pour cette saison, avec une option pour le prolonger pour au moins trois saisons supplémentaires à la fin de la prochaine.
       
       
       

      6 commentaires
      659 vues
    19. Officiel - L'Inter rejoint Arsenal pour annuler sa participation à la Florida Cup

      L'Inter a officiellement confirmé qu'elle ne se rendrait pas aux États-Unis pour le tournoi de pré-saison de la Florida Cup.
       
      Ceci est annoncé par le club dans un article sur son site officiel où ils déclarent qu'ils n'assisteront pas au tournoi, rejoignant le club anglais d'Arsenal en se retirant.
      Les Nerazzurri devaient s'envoler demain pour la Floride qui les aurait vus affronter les Gunners Dimanche, puis potentiellement rencontrer les vainqueurs de Everton vs Millionarios.
      Cependant, les Gunners ont officiellement annoncé hier qu'ils ne participeraient pas, en raison des préoccupations concernant le COVID-19, avec plusieurs tests positifs au sein de leur camp.
      Les Nerazzurri se joignent à eux pour abandonner l'événement, le club ayant déjà envisagé de le faire en raison de préoccupations concernant le variant Delta du COVID-19 et les taux d'infection aux États-Unis.
      Avec les risques pour la santé désormais associés aux voyages internationaux, il est confirmé que les Nerazzurri resteront en Italie plutôt que de se rendre aux États-Unis demain.

      9 commentaires
      618 vues
    20. Alessandro Antonello: "30 M€ par an grâce au sponsoring"

      Alessandro Antonello a fait le point sur certains des principaux problèmes financiers des Nerazzurri cet été.
       
      S'adressant au diffuseur italien Radiocor, le PDG a expliqué les finances impliquées dans le nouvel accord de parrainage de maillots avec Socios.com, le club devant gagner 30 M€ grâce au partenariat. Il évoque également les effets financiers de la pandémie et l'espoir du club de regagner des revenus qu'il n'a pas pu encaisser en raison de l'absence de supporters dans les stades.
       
      Sur le nouvel accord avec Socios.com.
      "Après 26 ans de liens historiques avec Pirelli, nous passons à un partenariat numérique qui témoigne de l'expansion de la base de fans à l'international."
       
      Sur la perte de revenus due au huis clos.
      "Nous enregistrerons une perte importante, c'était la première année complète au cours de laquelle nous avons subi les effets de Covid, environ 70 à 80 M€ de moins de revenus du stade, nous espérons donc (si les protections sanitaires le permettent) qu'avec la nouvelle saison une réouverture de le terrain avec l'utilisation du pass sanitaire. Sinon, ce serait un autre coup dur à absorber."
       
      Le projet InterSpac de Carlo Cottarelli.
      "Nous voyons toutes les initiatives promues par nos fans de manière positive mais il est trop tôt pour évaluer les mérites du projet. Lorsqu'un business plan clair sera fourni, il faudra comprendre s'il peut être considéré comme fonctionnel par les propriétaires qui ont toujours soutenu et soutiendront le club sur le long terme. De plus, nous avons déjà aujourd'hui un actionnaire minoritaire, Lion Rock. Je ne vois pas cela aussi facile à faire dans le contexte de l'entreprise."
       
      Sur les revenus de sponsoring.
      "Grâce au nouveau Global Main Jersey Partner Socios.com, et à Lenovo en tant que back sponsor et Global Technology Partner, ainsi qu'à la possibilité d'un sponsor sur la manche, nous visons à collecter environ 30 M€ par an à partir du maillot, une augmentation significative par rapport au passé et un résultat important de nos jours."
       
      Sur les apports de Socios.com.
      "La société est leader du marché des Fan Token, un outil numérique qui aidera grandement l'interaction fan-club. Un élément important d'un point de vue international, surtout compte tenu de la forte croissance de notre marque, qui permettra également aux fans asiatiques de faire partie intégrante de la vie du club. À la fin du marché des transferts, nous ferons le calcul ont-ils déclaré."
      "Concernant le refinancement des obligations d'une valeur de 375 M€ et arrivant à échéance en décembre, nous sommes en phase d'exploitation avec une ligne de crédit revolving de 50 M€ également destinée à être renégociée."
       

      4 commentaires
      603 vues
    21. Officiel - L'Inter annonce que Socios.com devient le sponsor principal

      Socios.com devient le nouveau Global Main Jersey Partner des Nerazzurri. Le club marquera le début de ce nouveau partenariat innovant en faisant la promotion du $INTER Fan Token, qui sera bientôt lancé sur le maillot pour la nouvelle saison. Technologie, innovation et fan-centricity sont les valeurs partagées entre les deux marques.
       
      L'Inter a annoncé un nouveau partenariat majeur avec Chiliz $CHZ, les principaux fournisseurs de blockchain pour l'industrie mondiale du sport et du divertissement. Grâce à ce partenariat, le club fera la promotion de $INTER Fan Token qui sera bientôt lancé sur le maillot.
      Socios.com, le nouveau Global Main Jersey Partner des Nerazzurri, deviendra un lieu de rencontre numérique pour la base mondiale de fans de l'Inter, avec le partenariat reflétant la volonté du Club de créer une expérience de fans toujours meilleure pour leur public mondial(isé).
      Les $INTER Fan Token créeront de nouvelles expériences pour les supporters de l'Inter à travers le monde, leur permettant de faire partie d'une communauté numérique dynamique sur Socios.com. Il y aura d'innombrables opportunités d'engagement sur Socios.com pour les détenteurs de $INTER Fan Token, y compris la chance d'influencer le club dans une gamme de sondages importants, interactifs et amusants chaque saison.
      Les fans pourront également accéder à du contenu exclusif lié au club, mettre leurs compétences à l'épreuve et affronter d'autres fans du monde entier dans des jeux, des compétitions et des quiz liés au club, concourir dans les classements mondiaux pour gagner une fois des récompenses et expériences VIP réelles et numériques. Le $INTER Fan Token sera lancé dans un avenir proche.
      Socios.com est une plate-forme de vente directe au consommateur (D2C) qui exploite la technologie de la blockchain pour fournir aux principales organisations sportives du monde les outils nécessaires pour interagir avec leurs fans mondiaux. 
      Plus de 40 grandes organisations sportives se sont associées à Socios.com pour lancer des Fan Tokens, dont certains des plus grands clubs de football européens ou les équipes nationales d'Argentine et du Portugal, ainsi qu'un certain nombre d'équipes de premier plan de la F1, de l'eSport et du cricket.
      Créé par Chiliz $CHZ, Socios.com a des plans d'expansion majeurs pour 2021 et vise de nombreux autres lancements de Fan Token à travers le monde. Près de 1,2 million de fans ont déjà téléchargé l'application Socios.com et l'hypercroissance de l'entreprise se poursuivra car elle cible de nombreux autres lancements de Fan Token avec des partenaires dans le monde.
       
      Alessandro Antonello a déclaré :
      "Nous sommes très fiers d'annoncer ce partenariat aujourd'hui. Un accord qui nous lie avec une marque leader dans son secteur. Cet accord confirme la croissance et l'attractivité de la marque Inter, malgré tous les défis auxquels le Club est confronté pendant la période de pandémie."
      "Ce maillot est particulièrement important pour nous car c'est le premier avec le Scudetto sur la poitrine après tant d'années d'attente: c'est une nouvelle étape dans notre parcours, et nous sommes heureux de le célébrer avec Socios.com et tous nos fans."
       
      Luca Danovaro  a déclaré :
      "Notre partenariat avec Chiliz et Socios.com est solidement basé sur des valeurs fondamentales que nous partageons : la technologie, l'innovation et la proximité avec nos fans.  Les activations passionnantes que nous concevons ensemble nous permettront de réussir à nous engager avec les jeunes générations du monde entier, un objectif qui est devenu encore plus clair pour nous au cours de ces mois où nous avons ressenti le soutien de tous les Interisti, même avec des stades fermés." 
       
      Alexandre Dreyfus, PDG de Chiliz et de Socios.com, a déclaré :
      "Le devant de maillot de l'Inter Milan est l'espace idéal pour nous permettre de promouvoir le début de ce nouveau partenariat et de sensibiliser les masses aux opportunités d'innovation et d'engagement créées par $INTER Fan Token."
      "C'est un événement spécial. C'est la première fois depuis plus d'un quart de siècle que le nom du sponsor du club change. Nous sommes très fiers de prendre cet espace privilégié pour promouvoir le lancement du $INTER Fan Token."
      "L'annonce d'aujourd'hui marque le début d'une nouvelle ère pour des millions de fans de l'Inter à travers le monde qui pourront rejoindre une communauté numérique florissante sur Socios.com, profiter d'innombrables opportunités de s'engager avec l'équipe, d'influencer les décisions clés et d'être récompensés par le club qu'ils aiment grâce aux $INTER Fan Token."

      11 commentaires
      906 vues
    22. Que pouvons-nous attendre de l'Inter la saison prochaine étant donné les nombreux changements depuis la victoire en Serie A ?

      Après avoir remporté la Serie A pour la première fois en 11 ans, l'Inter entame la nouvelle saison avec l'espoir de conserver son Scudetto. Peuvent-ils vraiment le faire ?
       
      Cet été, les footballeurs de toute l'Europe ont connu ce qui semble être la saison morte la plus courte. Après la fin de la saison des clubs et de l'Euro, les équipes ont déjà commencé les préparatifs de la saison à venir. La Serie A commence le 22 août et il semble que nous ayons une saison très imprévisible devant nous.
      L'Inter a remporté son 19e titre de Serie A la saison dernière et entre dans la bataille pour le trône en tant que champion en titre. Tout fan de sport sait qu'il est difficile de remporter un titre, mais encore plus difficile d'en défendre un. Le changement le plus important est le nouvel entraîneur Simone Inzaghi.
      Antonio Conte a réussi à amener l'Inter au sommet de la Serie A après seulement deux saisons au poste d'entraîneur, mais malgré cela, la direction a décidé de ne pas poursuivre la coopération avec lui. Conte a exigé des garanties pour que le noyau de l'équipe gagnante reste inchangé, en donnant la priorité à la prolongation du contrat avec le meilleur buteur du club, Romelu Lukaku. De telles garanties n'ont pas été données, ce qui a mis fin à son passage à l'Inter.
      Simone Inzaghi est probablement le meilleur jeune entraîneur d'Italie, peut-être même d'Europe. Il a passé les cinq dernières saisons sur le banc de la Lazio menant l'équipe à la victoire en Coupe d'Italie en 2019. Inzaghi est connu comme l'entraîneur des joueurs, un entraîneur qui s'est bâti la réputation de tirer le meilleur parti de ses joueurs. Comme Conte, Inzaghi préfère un 3-5-2 avec des ailiers qui aiment aller de l'avant et rejoindre la ligne offensive. Dans sa formation préférée, deux attaquants centraux sont épaulés par un milieu de terrain offensif qui est devant les deux autres milieux. C'est un système tactiquement fluide qui ressemble à un 5-3-2 hors de possession alors que les ailiers reviennent en défense.
      Inzaghi est également connu pour sa polyvalence dans la façon dont il prépare son équipe à défendre. Au cours de son passage à la Lazio, il a mis en œuvre à la fois une pression haute et un bloc central pour récupérer le ballon lorsque leurs adversaires étaient en possession. L'équipe actuelle de l'Inter permettra à Inzaghi de mettre en œuvre son style de jeu et la direction de l'équipe le considère comme un entraîneur à long terme. Cependant, la vraie question est de savoir si Inzaghi est capable de mener l'Inter à un autre titre lors de sa première saison ?
      Conte a réussi à y parvenir lors de sa deuxième saison, mais contrairement à Inzaghi, Conte est un entraîneur beaucoup plus expérimenté qui a déjà remporté des titres, trois avec la Juventus et un avec Chelsea. Inzaghi a certainement la qualité d'entraîneur pour un grand succès, mais étant donné qu'il s'agit de son premier emploi en dehors de la Lazio, remporter le titre cette saison serait un énorme défi. La mise en œuvre de sa façon de jouer prendra certainement du temps et les cinq, sept premiers matchs seront cruciaux pour le succès de l'Inter la saison prochaine. Si Inzaghi parvient à remporter la majorité des points au cours de cette période, les fans de l'Inter peuvent s'attendre à une autre saison réussie.
      Bien sûr, la compétition est toujours énorme mais l'Inter a la qualité pour remporter des titres consécutifs. À cette fin, Inzaghi aura la majorité de joueurs qui a atteint le trône la saison dernière. Les principaux joueurs de son équipe seront Romelu Lukaku, Alessandro Bastoni, Nicolò Barella et Stefan de Vrij. Le plus grand changement dans la liste est certainement la situation avec Christian Eriksen. Nous avons tous été témoins des scènes dramatiques du match entre le Danemark et la Finlande dans lequel Eriksen était au bord de la mort. Bien que, heureusement, le joueur danois se soit rétabli, le pronostic médical indique qu'il ne pourra plus jamais jouer au football professionnel.
      De l'effectif de l'an dernier, Simone Inzaghi ne pourra pas compter sur Ashley Young, qui est revenu à Aston Villa, Achraf Hakimi est parti pour le PSG, Daniele Padelli est allé à l'Udinese alors que le sort d'Aleksandar Kolarov est encore incertain.
      Jusqu'à présent dans le mercato, les nouveaux arrivants sont Matteo Darmian, Hakan Calhanoglu et Alex Cordaz. Matteo Darmian a déjà joué pour l'Inter en prêt de Parme mais l'équipe lui a finalement fait signer un contrat. C'est un défenseur expérimenté et on s'attend à ce qu'il soit régulier dans l'équipe première d'Inzaghi.
      Hakan Calhanoglu a joué pour le Milan au cours des quatre dernières saisons. Le Turc joue à merveille au milieu de terrain et devrait immédiatement remplacer Christian Eriksen. Il a d'excellentes compétences en matière de jeu et est un excellent passeur. Ce qui le rend encore plus dangereux, c'est son tir qui est souvent une menace pour le but adverse. De plus, il a une compréhension distinguée du moment où changer de direction lorsqu'il est sur le ballon. Cela le rend particulièrement dangereux dans les demi-espaces centraux de la moitié adverse, car les défenseurs ont du mal à se rapprocher de lui.
      Alex Cordaz reprendra le poste de gardien de réserve laissé vacant après le départ de Daniele Padelli. Cordaz est un vétéran de 38 ans qui a passé les six dernières saisons à Crotone.

      9 commentaires
      804 vues
    23. Bienvenue à Ghoutia Karchouni!

      Ghoutia Karchouni va découvrir la Serie A avec l'Inter Milan jusqu'au 30 juin 2022.
       
      Ghoutia Karchouni âgée de 26 ans et championne du monde U17 en 2012 et championne d'Europe U19 en 2013 rejoint l’Inter Milan. La milieu de terrain française formée à Lyon puis passée par le PSG et ensuite Bordeaux va maintenant découvrir un nouveau championnat, la Série A avec l’Inter Milan. Lors de la saison 2020-2021, Gouthia Karchouni a disputé 18 matchs pour 3 buts inscrits. Elle avait annoncé son départ à la fin de la saison et attendait l’offre d’un club pour partir. L’Inter Milan est en pleine reconstruction et l’arrivée de la française va leur apporter de la fraîcheur au milieu de terrain. Elle rejoint notre défenseure Kathellen Sousa passée également par Bordeaux (2018-2020). Sa vista et son intelligence de jeu seront des atouts de taille pour le club.
       
       

      14 commentaires
      952 vues
    24. L'Inter amènera le moins de joueurs possible à la Florida Cup

      L'Inter vise à amener le moins de joueurs possible à la Florida Cup en raison des craintes suscitées par le variant Delta du COVID-19.
       
      C'est ce que affirme le diffuseur italien SportMediaset. Il rapporte que le club n'est pas en mesure de se retirer de l'évènement malgré les risques encourus à cause du variant Delta. Cependant, l'Inter envisage des options pour exposer le moins de joueurs possible à une infection potentielle. L'équipe doit partir pour les États-Unis Jeudi, son match d'ouverture du tournoi de pré-saison contre Arsenal devant avoir lieu Dimanche.
      À l'heure actuelle, il est prévu que Alexis Sanchez, Arturo Vidal et Matias Vecino rejoignent Romelu Lukaku et le reste de l'équipe en Floride alors que les trois Sud-Américains ont maintenant terminé leurs vacances post-Copa America. Les derniers joueurs à rejoindre l'équipe sont Nicolo Barella, Alessandro Bastoni et Lautaro, chacun ayant participé respectivement aux phases finales de l'Euro et de la Copa America.
      Cependant, des plans sont pour le moment en suspens alors que le club envisage sérieusement des moyens de réduire son risque d'exposition au variant Delta du COVID-19 alors que les infections augmentent aux États-Unis.
      Dans un précédent communiqué, l'Inter envisageait de se retirer de la compétition à cause du variant Delta malgré l'intérêt de se connecter aux fans nord-américains. Les Nerazzurri ne connaîtront que trop bien les graves problèmes associés au COVID pour un club de football venant de la région de Lombardie durement touchée. Même la semaine dernière, l'ailier autrichien Valentino Lazaro a été testé positif au virus, soulignant le risque continu. Peut-être que limiter le nombre de joueurs est un entre-deux le moins mauvais.

      3 commentaires
      740 vues
    25. Interspac: "Ravis de placer la participation des fans au centre du sujet, mais..."

      Sur Sport Sheet, Massimiliano Romiti et Diego Riva se sont exprimés sur Interspac.
       
      En parlant à Sport Sheet, Massimiliano Romiti a clairement dit qu'il était heureux qu'Interspac ait déclenché une conversation sur la propriété des fans et la participation au football italien.
      "Nous sommes ravis que cela amène le sujet de la participation des fans au centre du sujet, mais il est nécessaire de comprendre comment le projet Interspac sera articulé."
      "Cependant, il serait simpliste de croire que cela fonctionnera comme le Bayern ou le BvB. Le Bayern Munich a été cité en modèle mais il reste à découvrir comment sera conçue la relation entre les fans et la société. Il ne pourra jamais être mis en œuvre sous les mêmes formes en Italie, car nous partons d'une situation différente."
       
      Toujours sur Sports Sheet, le président de Supporters in Campo et membre de SD Europe, Diego Riva, a suggéré qu'Interspac ne donnerait aucune représentation aux fans normaux.
      L'argument de Diego Riva est basée sur l'idée que les membres devraient payer des frais d'un montant de 500 € pour faire partie du groupe de propriété, ce qui est irréaliste pour le fan moyen de l'Inter. Cela signifie que le groupe est alors peuplé de VIP et de personnes qui peuvent se le permettre.
      "Si quoi que ce soit, nous sommes confrontés à un projet destiné aux VIP et aux grands noms de la finance et de l'entrepreneuriat. Quelle représentation les fans auront-ils au sein du conseil d'administration ?"

      2 commentaires
      566 vues
    26. Lautaro le vignoble

      Comme le révèle Fcinter1908.it, énormément de joueurs se découvrent une passion pour le vin. Si le plus célèbre dans le noyau Nerazzurro est Nicolò Barella, lui qui dispose d’une cave à vin et de bouteilles spéciales qu’il ouvre pour chaque occasion importante, le couple formé par Lautaro Martinez et Agustina Gandolfo devrait très prochainement le rejoindre.
       
      En effet, suite à sa victoire en Copa America, l’attaquant argentin aurai décidé de transformer sa passion, en quelque chose de concret

      Sur ce cliché on peut retrouver cette échange :
      "En cours d’élaboration, très prochainement notre fin arrivera"
       

      Réponse d’Agustina :
      Je ne sais pas si le meilleur sera le vin, ou toi, Lautaro!"
       
       
      Reste à savoir si ce fin sera aussi fort que le Toro sur le terrain !
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      4 commentaires
      895 vues
    27. Les plus grands gardiens de l'Inter

      Au fil des ans, l'Inter Milan a accueilli certains des meilleurs gardiens de but du monde. Voici ceux qui sont sans doute les plus grands de tous les temps.
       
      Samir Handanovic
      Le gardien actuel de l'Inter Milan restera sûrement dans l'histoire comme l'un des meilleurs du club. Batman, comme le capitaine Samir Handanović est connu grâce à ses arrêts acrobatiques, est considéré comme l'un des meilleurs gardiens de sa génération. Il est l'un des quatre seuls gardiens non italiens à avoir été nommé gardien de l'année en Serie A, que Handanovic a remporté trois fois.
       
      Ivano Bordon
      Au cours de sa carrière de gardien de but, l'italien Ivano Bordon était considéré comme l'un des plus grands gardiens de but d'Italie, et il est toujours considéré comme l'un des meilleurs de l'Inter. Bordon a eu une carrière réussie en jouant pour plusieurs clubs italiens. Entre 1970 et 1983, il a joué pour l'Inter Milan. Bordon a commencé comme remplaçant de Lido Vieri mais il est devenu plus tard le gardien principal du club. Il a aidé l'Inter à remporter les titres de Serie A en 1971 et 1980, et deux Coppa Italia. De plus, Bordon était le gardien de but de l'Inter lorsque l'équipe a atteint la finale de la Coupe d'Europe en 1972 contre l'Ajax. Il était également membre de l'équipe nationale italienne qui a remporté la Coupe du monde de football en 1982. Le succès de Bordon s'est poursuivi même après sa retraite. Il a eu des succès notables en tant qu'entraîneur de gardien de but avec la Juventus et l'équipe nationale italienne.
       
      Julio César
      Le Brésilien Julio César était l'un des meilleurs gardiens de but du monde à son apogée, et il est toujours considéré comme l'un des plus grands gardiens de but du Brésil. Il était bien équilibré, autoritaire et courageux, avec beaucoup de force et des réflexes rapides. César a passé sept ans à l'Inter après avoir signé en 2005 pour un contrat de trois ans d'une valeur de 2,45 M€. Au cours de ces sept années, César a aidé l'Inter à remporter cinq Scudetti, l'UEFA Champions League 2009-2010 et la Coupe du Monde des Clubs FIFA 2010. En 2009 et 2010, il a reçu le titre de gardien de but de l'année en Serie A. César a également été nommé gardien de but de l'année par l'UEFA après la saison 2009-2010, et il a remporté le prix du Gant d'or lors de la Coupe des Confédérations de 2013. César a également joué pour l'équipe nationale brésilienne.
       
      Lorenzo Buffon
      Alors que le gardien de but italien Lorenzo Buffon est surtout connu pour son passage au Milan, il a ensuite joué pour son rival éternel. Il a commencé à jouer pour l'Inter en 1960. Sous la direction d'Helenio Herrera lors de la saison 1962-1963, Buffon a aidé à remporter le titre de Serie A. L'un des autres grands moments de Buffon au cours de ses trois saisons avec l'Inter Milan a été d'aider l'équipe à atteindre les demi-finales de la Coupe des villes de foires 1960-1961 (ancienne coupe UEFA, ndlr). Au niveau international, Lorenzo Buffon a été sélectionné pour l'équipe nationale d'Italie à quinze reprises entre 1958 et 1962. Buffon est largement considéré comme l'un des plus grands gardiens de sa génération et l'un des plus grands de l'histoire de l'Italie.
       
      Giuliano Sarti
      Le gardien italien Giuliano Sarti a joué pour plusieurs clubs tout au long de sa carrière, mais il est surtout connu pour ses succès avec la Fiorentina et la Grande Inter qui a conquis l'Europe et le Monde dans les années 1960. Il a rejoint l'Inter en 1963. Dirigé par le manager Helenio Herrera, Sarti a formé un partenariat légendaire avec les arrières latéraux Giacinto Facchetti et Tarcisio Burgnich, et le libero Armando Picchi. Avant de partir en 1968, Sarti a aidé l'Inter à remporter deux victoires en Serie A, deux Coupes d'Europe et deux Coupes internationales. Les experts et les fans du monde entier considèrent Giuliano Sarti comme l'un des gardiens de but italiens les plus grands et les plus titrés de tous les temps.
       
      Walter Zenga
      Largement considéré comme le plus grand gardien de but à avoir gardé les buts des Nerazzurri ainsi que l'un des meilleurs gardiens de but italiens de tous les temps. Né à Milan, il a gravi les échelons des jeunes à l'Inter avant de passer quelques saisons en prêt dans les divisions inférieures du football italien. C'est jusqu'en 1982, après quoi il a cimenté sa place entre les poteaux de l'Inter, devenant une icône du club en remportant deux Coupes UEFA, une Supercoppa Italiana et en faisant partie intégrante de l'équipe du Scudetto des record, 1988-1989.

      8 commentaires
      840 vues
    28. L'Inter se prépare pour la Florida Cup et affrontera Kiev dans son dernier amical

      L'Inter jouera la Florida Cup du 25 au 28 Juillet. Voici les détails.
       
      La Florida Cup 2021 opposera les géants européens d'Arsenal, Everton, Inter Milan et Millonarios (Colombie) en deux jours avec deux matchs au Camping World Stadium d'Orlando, les 25 et 28 Juillet. Pour compléter la liste des équipes, l'invité était les Colombiens de Millonarios,. On s'attend à recevoir un public puisque la vaccination sur le sol nord-américain s'est accélérée.
      Les compétitions de basket-ball, de football, de baseball et de hockey sur glace ont commencé à avoir des fans dans les gradins. L'Universal Orlando Resort revient en tant que partenaire principal en 2021 et accueille les équipes participantes, les médias et les fans itinérants tout au long de l'événement dans les trois parcs à thème et leur collection d'hôtels.
       
      ''Les dates ont changé, mais l'essence de la Florida Cup reste la même. Nous sommes ravis d'amener les meilleurs clubs internationaux à Orlando et de continuer à connecter l'Europe et l'Amérique du Sud lors de l'événement de cet été. Nous sommes impatients de donner une expérience d'entraînement exceptionnelle aux clubs participants tout en offrant une semaine de divertissement unique et passionnante aux fans locaux et aux fans de clubs", a déclaré Ricardo Villar, PDG de la Florida Cup. Il rappelle que le taux élevé de vaccination aux États-Unis permet une flexibilité dans les mesures de lutte contre le covid-19. Progressivement, tous les événements reprennent aux USA.
      Lors du premier soir de la Florida Cup, le Dimanche 25 juillet, l'Inter Milan affrontera Arsenal, tandis qu'Everton affrontera Millonarios. Les deux vainqueurs s'affronteront pour la coupe de la Florida Cup 2021 le Mercredi 28 juillet. Les deux autres clubs s'affrontent également le 28 pour se disputer la troisième place. D'autres événements n'ont pas encore été annoncés.
       
      L'Inter est forte sur le terrain depuis Mai, lorsque tous les joueurs ont été testés négatifs au Covid-19. ''L'Inter Milan annonce que tous les tests médicaux passés par l'équipe A étaient négatifs. Des sessions de un-contre-un facultatives commenceront cet après-midi'', a-t-elle annoncé.
      Ainsi, les joueurs ont pu se réintroduire au Centre de Formation du club. Les joueurs s'entraînent également séparément, en suivant les directives des autorités italiennes. "Le club accorde la plus grande attention aux mesures préventives pour protéger la santé des joueurs et de tous les membres du club, conformément à toutes les directives gouvernementales et de protection de la santé publique", a ajouté l'Inter.
       
      Après le match nul entre Sassuolo et l'Atalanta, la combinaison des résultats nous a donné le titre qui a changé de mains après 11 ans. Rappelons que notre Inter Milan a été sacré championne même sans jouer après avoir battu Crotone par 2-0, à trois journées de la fin et le nul 1-1 de Sassuolo contre l'Atalanta. Cela donne espoir pour la Florida Cup.
       
      Enfin, le dernier match des préparatifs de pré-saison des Nerazzurri est désormais connu, le club devant affronter le Dynamo en août. Alors que le temps de Simone Inzaghi avec les Nerazzurri est encore très fraise, les supporters pourront voir sa vision de l'équipe plus clairement au moment où le match aura lieu, la rencontre étant la dernière occasion pour le nouvel entraîneur d'expérimenter avant que les choses sérieuses commencent.

      6 commentaires
      691 vues
    29. Beppe Marotta: "L'Inter prête pour son prochain défi"

      Giuseppe Marotta était le représentant de l'Inter lors de la cérémonie dévoilant la liste des matches de Serie A pour la saison 2021-2022 ce Mercredi.
       
      Voici ce qu'a dit notre CEO:
      "En début de saison, il y a toujours des équipes qui sont considérées comme favorites. Contrairement à des compétitions plus courtes telles que la Ligue des champions, la ligue nationale a tendance à être remportée par la meilleure équipe bien qu'il puisse parfois y avoir des outsiders. Vous devez montrer à chaque équipe le même respect et aborder chaque match avec le bon état d'esprit et la bonne détermination."
      "Ce n'est que lorsque vous atteignez le milieu de la saison que vous commencez à avoir une meilleure idée de qui sont les prétendants potentiels au titre. Nous sommes les champions en titre et nous sommes prêts pour le prochain défi. Vous devez toujours regarder vers l'avenir dans le football."
       
      Sur Christian Eriksen et Hakan Calhanoglu.
      "Nous sommes vraiment heureux pour Christian parce que sa santé s'améliore et c'est la chose la plus importante. Nous espérons qu'il pourra rejouer mais nous aurons besoin de patience et de temps pour comprendre si c'est le cas. L'essentiel est qu'il puisse revenir à la normalité dans sa vie de tous les jours."
      "Calhanoglu était une opportunité de transfert qui s'est présentée. Cela n'a certainement pas été fait pour contrarier le Milan. Avec la façon dont le football est en ce moment, quelque chose de similaire pourrait aussi se produire dans l'autre sens."

      3 commentaires
      700 vues
    30. Départ en vue au sein de la Direction Nerazzurra

      Si le Mercato bat son plein à l’Inter, avec entre autre le Sporting Lisbonne qui compte chercher l’Inter, la Gazzetta Dello Sport, nous annonce également le départ à venir de Jaime Colas Rubio, le Directeur Commercial Nerazzurro :
       

       
      "Changement en vue au sein de l’équipe dirigeante de l’Inter: Le Directeur Commercial, Jaime Colas Rubio serait sur le départ. Colas était arrivé en provenance du Real Madrid en 2019. Le but de sa mission était s’occuper des sponsorisations, son départ du club espagnol, avait d’ailleurs été souligné à de nombreuses reprises dans la presse espagnole."
       
      Colas paie-t ’il l’absence du Main Sponsor ?
       
      ®Antony Gilles – Internazonale.fr

      4 commentaires
      738 vues
    31. Jack Ma en passe de reprendre l'Inter: Beppe Marotta assurera la transition

      Le future sociétal de l’Inter devrait réserver quelques nouvelles surprises, voire un changement radical au niveau de la figure "Paternelle". Le désengagement progressif de Suning devrait provoquer une transition menant à l’entrée d’Alibaba comme principal investisseur de l’Inter.
       
      Révélation du Libero

       
      Le jour de la présentation du nouveau maillot de l’Inter a correspondu avec le dernier jour de Jindong Zhang à la tête de Suning. Cette journée pourrait coïncider avec celle d’une nouvelle ère pour le club milanais, celle d’un nouveau et bien plus solide futur pour l’Inter, qui, ces derniers temps, a été mise dos au mur face aux problèmes de liquidité de son propriétaire chinois, qui a repris le club à l’été 2016.
       
       
      De Suning à Alibaba

       
      Après le transfert des actions, quel sera l’avenir de l’Inter ? En effet, comme annoncé il y a quelques jours, sera-t-elle le premier élément à être éjecté étant donné qu’elle est considérée comme trop coûteuse et peu rentable ? Ou est-ce que le consortium chinois tentera-t-il de conserver le club, en essayant de le gérer sagement, avec l’espoir qu’il ne se transforme pas en un méga-pack ?
      Ce qui est certain, c’est que le Jack Ma sera celui qui, par la force des choses, va guider le nouveau chemin Nerazzurro.  Le Fondateur d'Alibaba devra devenir immédiatement un fervent soutien du club, vu qu’il peu compter sur des recettes proches de 400 millions d’euros, tout en devant faire face à des pertes importantes, qui ont été marquées au dernier bilan par un déficit de 100 millions d’euros. Au net, les dettes s’élèvent à 870 millions d’euros parmi lesquelles on retrouve les 275 millions d’euros prêtés par Oaktree.
      "Etant donné que Jack Ma n’a jamais touché au football de sa vie, cette période de transition sera assurée par l’expérimenté Giuseppe Marotta."
       
      Le Saviez-vous ?

       
      C'est une révélation de Calciomercato.com: "Jack Ma s'est fait connaitre, il y a plusieurs années, grâce à son lien qui le lie, sans jamais avoir réellement pu l'exprimer, avec le monde du Calcio. En effet, avant Yonghong Li et Elliott, il s'était proposé pour devenir l'un des potentiels acquéreurs du Milan AC. De même ces dernières années, les médias chinois ont fait part à plusieurs reprises de sa proximité avec Jindong Zhang et de sa possibilité à s'insérer dans l'Inter en reprenant des parts du club."
       
      Alibaba n'étant pas une société publique, pourra-t-elle investir différemment sur l'Inter ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      18 commentaires
      2,2k vues
    32. Steven Zhang encense Lenovo: "Lenovo et l’Inter ont une histoire riche de succès!"

      Suite à la présentation officielle du nouveau maillot Home pour la saison 2021/2022, Steven Zhang s’est livré à la presse
       

       
      "Nous sommes fier d’avoir Lenovo comme Technology Partner sur le dos de notre si beau et nouveau maillot. C’est le premier avec le Scudetto sur le torse, après tant d’années d’attente. C’est un honneur et une grande satisfaction pour nous de pouvoir annoncer ce partenariat. La technologie et l’innovation ont toujours été nos propres valeurs centrales et elles sont fondamentales pour atteindre les nouvelles générations."
      "Ce partenariat représente une grande opportunité pour continuer à travailler dans cette direction. Lenovo et l’Inter ont une histoire riche de succès et disposent d'une vision ambitieuse pour le futur. Nous sommes fier de consolider ce rapport, un rapport en constante évolution."
      "Félicitions à nous tous et Forza Inter, Forza Lenovo."
       
      De son côté, Lenovo a également annoncé la bonne nouvelle via son site officiel: Lenovo.com

       
      ""La fusion entre la technologie et le football est essentielle pour porter l'Inter vers de nouveaux sommets, par la façon dont nous interagissons avec les tifosi, jusqu'au outils qui sont à notre disposition. Ce partenariat avec Lenovo est au centre de tout cela. Nous sommes fier d'approfondir notre partenariat avec Lenovo: Ensemble nous pourrons alimenter l'innovation, qui permettra à l'Inter d'être toujours plus technologiquement avancée, en étant toujours plus portée vers le futur." - Alessandro Antonello, Administrateur Délégué de l'Inter.
       
      "Notre partenariat technologique avec le Fc Internazionale Milano a proposé  des améliorations tangibles réelles dans les prestations, dès le premier jour de notre union. Plus qu'une sponsorisation, il s'agit d'une rencontre de mentalité conquérante dédiée au succès continu, aussi bien sur qu'en dehors du terrain. Nous sommes concentré sur une vision audacieuse destinée à offrir à tous une technologie plus intelligente. Nous sommes impatients de continuer à renforcer notre partenariat en proposant des progrès réels, au sein de la transformation digitale de l'Inter, pour en faire un club du futur, pour sa prochaine génération de tifosi, et pour sa communauté toujours plus grande"  Luca Rossi,  Président de l'Intelligent Devices Group de Lenovo.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      12 commentaires
      701 vues
    33. Présentation OFFICIELLE du nouveau maillot SANS Main Sponsor

      L'Inter a officialisé son nouveau maillot "Home" à travers un clip réalisé par Inter Media House. Celui-ci correspond aux indiscrétions que nous vous avions déjà communiqué. Si celui-ci fait la part belle à Lenovo, il n’en demeure pas moins la question relative au Main Sponsor absent à l’avant du maillot.....
       

       
       "The new skin of Milano, le Biscione change de peau et célèbre la nouvelle identité visuelle de l’Inter pour la nouvelle saison sportive : L'Inter et Nike vous présentent aujourd’hui le nouveau maillot Home pour la saison 2021-2022.  Le premier Home Edition avec la présence des nouvelles armoiries, et le retour du Tricolore après la victoire du dix-neuvième Scudetto. L’autre nouveauté est la présence de Lenovo sur le dos, synonyme de l’évolution du partenariat qui perdure depuis 2019."
      "Le nouveau kit est composé de 95% de bouteilles recyclées, il présente une trame de peau de serpent qui rappelle le Biscione, l’Historique symbole du Club Nerazzurro et de la Vile de Milan. Le Biscione est protagoniste d’une vidéo publiée sur les canaux digitaux de l’Inter à travers les lieux symbolique de la Ville de Milan et du tifoso interiste."
       
       
       
      "Le nouveau maillot arbore en son dos la présence de Lenovo, il s’agit d’un upgrade de l’accord conclu depuis 2019 et qui célèbre l’union de deux marques mondiales et emblématiques, unie par la recherche de prestations toujours plus importantes, le tout associé à une innovation continue. Après deux saisons à figurer sur les kits d’entrainement, la maque Lenovo trouve ainsi un emplacement stratégique sur le maillot de jeu, ce qui apportera une significative visibilité de la marque. Lenovo est le Global Technology Partner de l’Inter depuis 2019 et ces deux années ont vu Lenovo intégrer profondément les dynamiques du club, en fournissant une technologie capable de gérer d’importantes quantités d’informations pour améliorer les résultats sur et hors du terrain."
       
      Le nouveau maillot Home de l’Inter est disponible dès aujourd’hui, à partir de 13h00 sur le store.inter.it, sur nike.com, à l’Inter Store di Via Passarella et au Nike Corso Vittorio Emanuele. A partir du 15 juillet il sera disponible dans tous les points de ventes certifiés.
       
      Qu'en pensez-vous ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      20 commentaires
      1,1k vues
    34. Inter Campus et MP Filtri, 5 ans de vie commune en Afrique

      Inter Campus et MP Filtri regardent l'avenir dans la même direction en Afrique.
       
      Ils peuvent être dans différents domaines, mais Inter Campus et MP Filtri ont la même vision, comme le montre cette relation qui dure cinq ans dans laquelle les valeurs sportives ont été constamment défendue. C'est le secret d'un partenariat réussi entre le projet social du club et l'entreprise de Pessano con Bornago, une ville proche de Milan. Une perspective mondiale, traiter le capital humain comme la clé du succès, le dévouement et l'attention aux autres sont les principes sur lesquels nos racines sont construites.
       
      L'histoire de MP Filtri qui a commencé comme un petit atelier avant de devenir un leader mondial du marché est racontée dans le livre "Piccoli Filtri Grandi Sfide" (petits filtres, grands défis), écrit par Mauro Castelli et publié par Gruppo24Ore. Il a mûri de manière responsable, comme nous le souhaiterions pour nos enfants, nos communautés et nos entraîneurs, c'est aussi ce que nous voyons à Inter Campus. C'est pourquoi lorsque vous feuilletez les pages, il y a un chevauchement entre les histoires avec un élément d'ironie, sur un voyage d'images, d'anecdotes et de similitudes.
       
      Sur le site de mpifiltre.fr, nous pouvons lire ceci
      "Malgré les défis de la crise mondiale de Covid, MP Filtri a maintenu son engagement fort à soutenir les communautés en Afrique, en travaillant avec le géant du football Inter Milan FC pour améliorer la vie des jeunes à travers une série d`initiatives sportives et éducatives.
      L'entreprise travaille en étroite collaboration avec le projet Inter Campus Ouganda, offrant son soutien à l`école primaire St Joseph de Nagalama, ainsi qu`aux étudiants, aux familles et aux communautés locales qui dépendent tous fortement de l`école.
      MP Filtri vient de jouer un rôle clé en aidant à financer deux projets majeurs développés pour l`école.
      Le premier, développé en partenariat avec l`Université Erasmus de Rotterdam, a vu le lancement de FAIR-PLAY (Football for Adolescents to Increase Resilience), une initiative sportive visant à améliorer les compétences de vie, la forme physique et la résilience des jeunes.
      Le second était le projet africain Black`n Blue de la Fondation de l`UEFA pour l`enfance. MP Filtri a fourni des compétences d`entraînement approfondies qui ont été dispensées à distance grâce à des systèmes matériels et logiciels financés par l`entreprise."

      0 commentaire
      227 vues
    35. L'Inter et l'Atletico Madrid exhortés à annuler leurs prochains matchs amicaux en Israël

      Les clubs de football et de sport palestiniens ont publié une lettre exhortant l'Inter et l'Atletico Madrid à annuler un match amical de pré-saison prévu le 8 août en Israël.
       
      La lettre, rapportée par le groupe d'activistes politiques italiens BDS Italia, explique la justification de leur demande, le groupe s'opposant au match amical en Israël en raison des actions d'Israël envers le peuple palestinien. Dans la lettre, les clubs soulignent certains des abus commis par l'armée israélienne envers les civils palestiniens et demandent comment des grands clubs de football peuvent donner une légitimité à l'État israélien en participant à ces matchs amicaux.
      Dans la lettre, les clubs soulignent que leur propre capacité à concourir est fortement entravée par les restrictions à la liberté de mouvement et l'apartheid auxquelles les Palestiniens sont soumis. La lettre souligne que parmi les victimes des frappes militaires et policières israéliennes contre des civils palestiniens figurent des footballeurs et d'autres athlètes.
      En plus de la lettre, le groupe a lancé un hashtag de #NothingFriendly sur les réseaux sociaux qu'ils visent à utiliser pour attirer l'attention sur le problème et monter une campagne de pression pour empêcher ce match de pré-saison.
      Extrait de leur lettre :
      "Rien qu'en mai, des soldats israéliens ont tué deux footballeurs prometteurs, Said Odeh, 16 ans, du Balata FC en Cisjordanie occupée et Muath Nabil Al-Zaanin du Beit Hanoun FC à Gaza."
      "Israël a mis fin à la carrière de dizaines d'athlètes palestiniens. Israël restreint notre liberté de mouvement, ce qui signifie que nous ne sommes pas libres de voyager, de nous entraîner ou de jouer contre nos homologues palestiniens."
      "Cela signifie également que nos chances de voyager pour jouer contre d'autres équipes régionales ou internationales sont très limitées."
      "Le racisme est endémique dans le football israélien. Par exemple, les ultras du Beitar Jérusalem connu sous le nom de La Familia scande régulièrement le slogan 'mort aux Arabes'. Comme le rapporte le New York Times, certains fans du Beitar louent même le slogan 'Beitar pur pour toujours'."
       
      Note: pour comprendre les critiques envers le Beitar, il faut savoir que ce club se revendique comme "le plus raciste" et, d'un certain point de vue, peut être considéré comme le seul club officiellement d'extrême droite. La Familia qui n'a rien à envier aux hooligans du CSKA Moscou est souvent impliquée dans des incidents graves tels que chants racistes, intimidations, dégradations, agressions... Vous pouvez chercher sur Google et faites vous une opinion.

      4 commentaires
      938 vues
    36. Champions d'Italie, d'Europe et d'Amérique du Sud. Gloire d'été pour Barella, Bastoni et Martinez

      Après le Scudetto, trois stars Nerazzurri ont désormais connu un succès continental avec l'Italie et l'Argentine.
       
      L'Inter est champion d'Italie. L'Italie est championne d'Europe. L'Argentine est championne d'Amérique du Sud. Et trois joueurs Nerazzurri, Nicolo Barella, Alessandro Bastoni et Lautaro Martinez, ont maintenant goûté à la gloire à deux reprises cet été. La couleur bleue figure dans les trois triomphes: début mai, le noir et le bleu de l'Inter ont scellé un 19e Scudetto, puis deux mois plus tard, le bleu de l'Italie et le bleu ciel de l'Argentine ont remporté respectivement l'Euro et la Copa America.
      Les Azzurri ont battu l'Angleterre aux tirs au but à Wembley pour remporter l'Euro pour la première fois depuis que Giacinto Facchetti a remporté ce trophée à Rome il y a 53 ans, tandis que l'Argentine a devancé le Brésil pour remporter sa première couronne en Copa America en 18 ans.
      Avant dimanche dernier, sept joueurs avaient remporté le Championnat d'Europe en jouant pour l'Inter: Luis Suarez (avec l'Espagne 1964), Facchetti, Tarcisio Burgnich, Angelo Domenghini et Sandro Mazzola (avec l'Italie en 1968), Laurent Blanc (avec la France en 2000) et Giorgos Karagounis (avec la Grèce en 2004). Maintenant, il y en a neuf. Barella et Bastoni ont été dans l' équipe italienne de 26 joueurs sélectionnée par Roberto Mancini qui a exercé deux mandats en tant qu'entraîneur de l'Inter (2004-2008 et 2014-2016). 
      Nicolo était un pilier du milieu de terrain Azzurri commençant chaque match sauf contre le Pays de Galles, marquant un but dans la victoire en quart de finale contre la Belgique et jouant 50 minutes en finale. Alessandro a quant à lui fait une apparition pendant le tournoi, 90 minutes contre le Pays de Galles.
       
      Après leur triomphe à Wembley, le duo Azzurri s'est rendu sur Instagram pour célébrer.
      "N'arrêtez jamais de rêver! CHAMPIONS D'EUROPE", a écrit Barella, sous une photo de lui embrassant le trophée.
      "Après une période difficile pour tout le monde, cela nous procure une immense joie de rentrer en Italie avec ce trophée. Je tiens à remercier mes coéquipiers, un groupe de joueurs extraordinaires qui ont rendu cette réalisation encore plus spéciale. Merci à vous les fans de nous conduire avec votre passion et votre soutien contagieux. C'est un rêve devenu réalité... CHAMPIONS D'EUROPE !",  a déclaré Bastoni.
       
      Le succès de l'Italie survient le même jour, 11 juillet, où cinq joueurs de l'Inter (Giuseppe Bergomi, Ivano Bordon, Gabriele Oriali, Alessandro Altobelli et Giampiero Marini) ont aidé les Azzurri à remporter la Coupe du monde 1982 en Espagne il y a 39 ans. C'était aussi le moyen idéal pour Barella de célébrer l'anniversaire de son arrivée à l'Inter, le 12 juillet 2019. Pour les plus jeunes, voici un résumé de Italie - RFA, finale de la Coupe du Monde de 1982:
       
       
      Quelques heures plus tôt, de l'autre côté de l'Atlantique, Lautaro Martinez a débuté aux côtés de Lionel Messi dans l'équipe argentine qui a vaincu son rival brésilien au Maracana. El Toro a réalisé un superbe tournoi pour l'Albiceleste, marquant trois buts: contre la Bolivie en phase de groupes, l'Équateur en quarts de finale et la Colombie en demi-finale. 
      Après la finale, alors qu'il a joué 79 minutes, Lautaro a posté une photo de lui et de ses coéquipiers avec le trophée sur le gazon sacré du Maracana, déclarant: "Pour tous les Argentins, pour tous ceux qui nous ont soutenus, pour ma famille. Merci pour cette joie incroyable. Nous sommes des champions d'Amérique."
       
      Avant Martinez, sept joueurs Nerazzurri avaient remporté la Copa America:
      Gary Medel était le plus récent, en 2015 et 2016 avec le Chili.  Avant lui, il y a eu plusieurs Brésiliens: Ronaldo en 1997 juste après avoir rejoint l'Inter, et encore en 1999 lorsqu'il a marqué en finale contre l'Uruguay ; Adriano, qui a dominé l'édition 2004, lorsque Julio Cesar était également impliqué, et a terminé meilleur buteur du tournoi, marquant en finale contre l'Argentine avant une victoire aux tabs; Maicon en 2007 (Brésil 3-0 Argentine); et Miranda en 2019, à la fin de son passage à l'Inter, battant le Pérou en finale.  Ruben Sosa a également connu le succès de la Copa America avec l'Uruguay en 1995, tout comme Ivan Cordoba qui a inscrit le but vainqueur de la Colombie lors de la finale 2001 contre le Brésil. Seuls deux clubs peuvent se targuer d'avoir des joueurs titulaires à la fois à l'Euros et en finale de la Copa America: l'Inter et le PSG (Barella, Lautaro ; Marco Verratti, Angel Di Maria).
      Cela a certainement été un été inoubliable pour l'Inter. Félicitations à notre Italie, Argentine et nos champions!

      1 commentaire
      786 vues
    37. Officiel : Joao Mario remercié par l’Inter

      A travers un communiqué officiel, l’Inter a annoncé avoir mis fin au contrat de Joao Mario
       

       
      "Le Fc Internazionale Milano communique être parvenu à un accord avec le joueur Joao Mario pour la résolution de son contrat avec le Club."
      Après le Scudetto et la Victoire de l’Italie à l’Euro, cet été continue de révéler de très bonne surprises !
       
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      21 commentaires
      903 vues
    38. Sandro Sabatini : L’Inter s’était alignée sur la Juve pour Allegri

      En effet, Sandro Sabatini, journaliste, s’est livré sur une anecdote entourant Massimiliano Allegri à Radio Sportiva:
       

       
      "Allegri, avant d’accepter la Juve, a renoncé à certaines offres qu’il avait reçu :  Celle de l’Inter était similaire à celle de la Juventus, mais il a surtout celle du Real Madrid. Le contrat établi sur quatre saison est assez long, je pense plus à trois saison dont une en option. Quoiqu’il en soit, c’est une garantie d’un fameux projet à moyen long-terme."
       
      Allegri, définitivement turinois?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      0 commentaire
      506 vues
    39. Officiel : Jindong Zhang démissionne de la Présidence de Suning.com

      Nouveauté extrêmement importante en provenance de Chine : Jindong Zhang a officiellement démissionné de son poste de Président de Suning.com et de membre du Comité Stratégique du Conseil d’Administration.
       

       
      Jindong Zhang a nommé son fils Steven Zhang comme "Candidat Administrateur Délégué non-indépendant". L’annonce a été diffusée via les canaux chinois de Suning Tesco Actuellement, le Président provisoire de Suning est Ren Jun. Celui-ci est un visage familier de l’environnement interiste étant donné qu’il fait partie du Conseil d’Administration des Nerazzurri! D’ici à l’élection du nouveau président de Suning durant cette période de transition, ce sera lui le Président ad-intérim.  
      Le Conseil d’Administration a officiellement nommé Jindong Zhang comme Président Honoraire, mais celui-ci n’aura pas de droit de vote, ni aucune fonction au sein du Conseil d’Administration. Jindong Zhang a reçu également les remerciements les plus sincères de la part de l’ensemble du Conseil d’Administration, pour ses contributions importantes au sein de l’entreprise.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      3 commentaires
      643 vues
    40. Danilo D’Ambrosio : "Je cherche toujours à donner le maximum"

      Danilone a très récemment prolongé son aventure à l’Inter, en paraphant un nouveau contrat. Celui-ci s’est livré sur l’arrivée également de Simone Inzaghi, quelques heures avant la confrontation entre l’Italie et l’Angleterre en Finale de l'Euro!
       

       
      "Nous revenons après deux saisons disputée sans trêve, c’était fondamental de recharger les batterie avec un peu de vacances. Les premiers jours de la mise au vert sont positifs, il manque encore tant de joueurs, mais le groupe est volontaire. Je profite de l’occasion pour féliciter Lauti pour sa victoire extrêmement méritée en Copa et je souhaite bonne chance à Nico et Basto pour la Finale de ce soir."
       

       
      Simone Inzaghi
      "L’approche a été positive, tout le staff est compétent et tient à faire belle figure pour honorer l’Histoire de l’Inter. Nous sommes tous engagés depuis la reprise et continuer à endosser ces couleurs est un motif de fierté. J’en suis à présent à ma neuvième saison avec l’Inter, mais à chaque fois que je monte sur le terrain, je cherche toujours à donner le maximum pour prouver que je mérite ce maillot."
      "Si la prolongation est arrivée, je pense que cela veut dire que j’ai fait quelque chose de bon et que je l’ai mérité. Toutefois, le passé ne compte plus, je veux confirmer en championnat, me battre en Ligue des Champions et arrivée jusqu’au bout en Coupe d’Italie."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      3 commentaires
      413 vues
    41. Copa America : Lautaro victorieux avec l'Argentine de Messi

      Lautaro Martinez a ajouté une ligne à son palmarès en remportant la Copa America 2021.
       
      RIO DE JANEIRO - Peu de temps après avoir remporté son premier Scudetto avec les Nerazzurri, Lautaro Martinez a ajouté une ligne à son palmarès en remportant la Copa America 2021 avec l' Argentine.
      L'Argentine a remporté le titre, environ 28 ans après son dernier triomphe, après une victoire 1-0 sur le Brésil, remportée au Maracanã à Rio De Janeiro grâce au but d'Angel Di Maria en première mi-temps, 22e.
      Lautaro Martinez a commencé le match et est resté sur le terrain pendant 79 minutes. Il termine le tournoi avec 3 buts en 6 apparitions.
       
       
       

      3 commentaires
      449 vues
    42. Bon 81e anniversaire Jair!

      Aujourd'hui, notre flèche Jair Da Costa fête ses 81 printemps! Bon anniversaire et voici une rapide rétro de cet ailier qui a rejoint l'Inter en 1962 de Sao Paulo.

      Jair a disputé 260 matches toutes compétitions confondues avec le club, marquant 69 buts, dont le but vainqueur de notre deuxième triomphe en Coupe d'Europe contre Benfica en 1965. Le rapide n°7, dont on se souvient affectueusement pour ses feintes et ses astuces sur le flanc, a remporté quatre Scudetti, deux Coupes d'Europe et deux Coupes intercontinentales au cours de ses 10 ans au club.
      Justement, souvenons nous de ce but contre le Benfica. Il n'y a rien dans ce monde de si cruel et pourtant si doux pour ceux qui aiment le football. Un terrain noyé sous la pluie et la boue, un stade plein de supporters milanais (et oui, la finale s'est tenue au Meazza), une nuit de football sous les étoiles avec des nuages sombres dans le ciel milanais d'où coulait toute la nuit: était-ce un signe de chance ? A en juger par le résultat, il faudrait dire oui.
      Jair da Costa n'avait même pas 25 ans. Notre grand homme allongé sur l'herbe détrempée du Meazza venait de tirer avec son pied droit et de tomber par terre. Sa tête relevée, ses yeux suivaient avec impatience le ballon alors qu'il roulait vers Costa Pereira, le gardien de Benfica, qui se préparait pour un arrêt de routine. Il s'agenouille, mais le ballon glisse entre ses mains, entre ses jambes et dans le filet. BUT POUR INTER!
      C'est l'histoire de la façon dont le 27 mai 1965, Jair da Costa a offert à l'Inter sa deuxième Coupe d'Europe de l'histoire. Le premier était arrivé exactement un an auparavant, avec la finale remportée contre le Real Madrid à Vienne. Cette fois-ci, c'était à Milan et les Nerazzurri affrontaient Benfica d'Eusebio. Mais il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, car il s'agissait de la Grande Inter du magicien Helenio Herrera: Sarti, Burgnich, Facchetti, Bedin, Guarneri, Picchi, Jair, Peirò, Mazzola, Suarez, Corso.
       
       
      Notre grand homme était une vraie flèche. Il avait l'habitude de voler sur les ailes avec ses grandes enjambées. Il était arrivé en Italie de São Paulo en 1962: il ne savait rien de Milan, abasourdi la première fois qu'il a vu de la neige. Il quittera l'Inter dix ans plus tard, jouant 260 matchs et marquant 69 buts pour le Club, dont cette finale légendaire contre le Benfica. Une liste interminable d'honneurs: quatre Scudetti, deux Coupes d'Europe, deux Coupes intercontinentales et même un trophée de Coupe du monde en 1962 (où il était dans l'équipe du Brésil mais n'a jamais fait d'apparition en raison de la présence du légendaire Garrincha dans l'équipe).
      Aujourd'hui, le 9 juillet, Jair da Costa fête ses 81 ans. Un très joyeux anniversaire des fans des Nerazzurri du monde entier, ainsi qu'un grand merci pour tout ce qu'il a fait pour l'Inter, en particulier ce but sous la pluie au Meazza !
       
       
       

      0 commentaire
      429 vues
    43. Big Rom aurait-il trouvé chaussure à son pied ?

      En effet, notre Romelu Lukaku "Internazionale" passe actuellement ses vacances en Sardaigne et plus précisément à Porto Cervo. Et notre Diable d’attaquant a été surpris en charmante compagnie.
       
      Si à la base, il avait été suggéré que l’heureuse élue se nommait Julia Vandenweghe
      ,
      selon le site belge HLN, Lukaku serait en vacances avec l’influenceuse anglaise Shani Jamilah.
       

       
      Shani est très populaire sur les réseaux sociaux et elle anime aussi une émission radio au Royaume-Uni dont la thématique est nul autre que le sexe!
      Le début d’une belle histoire ? Ou un simple rendez-vous Tinder ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      23 commentaires
      1,3k vues
    44. La LionRock Capital n’a plus aucun pouvoir à l’Inter

      Le fonds d’investissement siégeant à Hong Kong, détenteur de 31,05% des actions de l’Inter, est le "grand perdant" du dernier Conseil d’Administration
       
      Révélation de TuttoSport

       
      "Le poids de la LionRock Capital dans l’Inter est pratiquement réduit à zéro" : C’est le principal effet du Conseil d’Administration des actionnaires de l’Inter qui s’est tenu hier. La réunion qui s’est tenu faisait l’objet d’une convocation pour approuver des modifications relatif aux statuts du club, via le fil conducteur "Réduction de certains droits réservés aux actionnaires minoritaire qualifiés."
       
      Derrière cette formule utilisée dans le communiqué officiel de l’Inter, se retrouve une nouveauté substantielle :  Le palier pour être considéré comme actionnaire minoritaire de l’Inter a été relevé, en passant de 10% des actions à 35%. Dès à présent, pour avoir droit à un pouvoir décisionnel, il faudra posséder plus de 35% des actions de l’Inter.
      En conséquence, le Fonds de Hong-Kong avec ses 31,05% est hors-jeu. La confirmation est également plus explicite suite à la nouvelle répartition des personnalités siégeant au Conseil d’Administration qui se compose de 10 éléments : Tom Pitts a quitté le Conseil en laissant seulement Daniel Kar Keung Tseung comme représentant de la Lion Rock Capital.
       
      Comment on dit: "Se faire Ken en chinois ?"
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      1 commentaire
      617 vues
    45. Premières images de "Hey Brother"

      Nous vous l'avions annoncé, si Stefan De Vrij est attendu à la Pinetina, celui-ci a déjà marqué cette période estivale!  Les premières image du clip réalisé en collaboration avec le Groupe Keemosabe Band sont disponible:
       
      Via le QR Code ci-dessous

      Ou via le compte instagram officiel de Stefan 
       
      Qu'en pensez-vous ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      0 commentaire
      462 vues
    46. Steven Zhang: "Le Club n’est pas en vente!"

      C’est une information de la Gazzetta Dello Sport : Lors du Conseil d’Administration qui s’est tenu ce jeudi 08 juillet 2021, le Président de l’Inter a tenu à rassurer les actionnaires sur les contours de l’opération menant à Oaktree et sur l’engagement de Suning vis-à-vis de l’Inter
       

       
      "Il s’agit d’un engagement à long terme, qui va au-delà des rumeurs qui ont circulé ces derniers mois, et même ces dernières semaines. En un mot, l’Inter n’est pas un club à vendre, ce n’est pas un actif dont Suning veut se distancé." - C’est ce que Steven a tenu à préciser et dans un contexte tel que celui d’un Conseil d’Administration, cela ne peut pas, ne pas avoir d’importance
      Cela ne veut pas dire, comme l’a souligné le Président lui-même, qu’il faut se voiler la face : Nous faisons face à une période économique particulière difficile en ce qui concerne le monde du football. Il sera fondamental de pouvoir compter à nouveau sur les recettes en provenance du Stade. Et si cela vaut pour tout le monde, cela l’est encore plus pour l’Inter qui a perdu 60 millions d’euros lors de la saison écoulée, sans public au Giuseppe Meazza!  
      Une réouverture des stades permettrait de ne plus revivre une saison aussi difficile!
       
      La LionRock Capital n’est plus l'actionnaire minoritaire!
       
       
      En effet, durant le Conseil d’Administration, les statuts ont été adapté : Pour "définir" l’actionnaire minoritaire, celui-ci devra disposer non plus de 10% des actions du club, mais de 35% de celles-ci. 
      La LionRock Capital, qui dispose de 31% a de fait perdu ce statut!
       
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      8 commentaires
      609 vues
    47. Alexandre Dreyfus: "Socios.com permet aux clubs de mieux monétiser et engager leurs communautés de fans"

      Adrien Tsagliotis pour le Journal du Net a interviewé, le 14 octobre 2020, Alexandre Dreyfus, le Ceo de Socios.com. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer cette entrevue ô combien intéressante, pour mieux cerner celui qui est en passe de devenir l'héritier de Pirelli en qualité de Main Sponsor de l'Inter:  "Acteur historique du Web français, cofondateur de Winamax, Alexandre Dreyfus combine désormais blockchain, cryptomonnaie et gamification pour aider les clubs de foot à générer des revenus supplémentaires."
       

       
      JDN. Quel est le concept de Socios.com ?
      "Socios.com est une plateforme qui permet aux clubs et équipes de sport d'augmenter l'engagement de leurs fans et de mieux les monétiser. Le concept s'inspire des "socios", cette catégorie de supporters dans le football espagnol qui participe aux décisions de leur club. Nous permettons aux supporters d'acquérir des Fan Tokens, un actif numérique qui leur garantit une part d'influence et un droit de vote pour certaines décisions."
      "Nous apportons ainsi une nouvelle source de revenus aux clubs avec lesquels nous travaillons - à l'image du PSG, de la Juventus ou du FC Barcelona, en leur permettant de monétiser leur communauté de supporters à travers le monde. Socios.com fonctionne avec la blockchain et cryptomonnaie Chiliz ($CHZ, ndlr). L'entreprise, basée à Malte, emploie désormais 70 employés, contre 12 en 2018."
       
      Comment avez-vous réussi à convaincre ces grands clubs ?
      "La réalité est que la grande majorité des supporters d'un club ne se trouvent pas dans leur stade. Parfois, ils n'habitent même pas dans la ville ou le pays du club. La question pour les clubs est donc la suivante : comment monétiser cette communauté de fans au-delà de la simple vente de maillots et goodies ? Les places dans le stade étant limitées et les contenus exclusifs proposés aux supporters souvent peu attractifs, ces Fan Tokens représentent une nouvelle source de revenus pour les clubs."
      "De leur côté, les fans obtiennent une reconnaissance digitale. Plus un fan détient de Tokens – dans une limite maximale définie, plus son influence va être importante. Pour vous donner une idée, nous avons vendu l'équivalent de 1,3 million de dollars lors de l'émission des Fan Tokens du FC Barcelone. Bien entendu, la valeur de ces jetons va fluctuer au fil du temps en fonction de l'offre et de la demande."
       
      A quel type de décisions peuvent participer les détenteurs de ces Fan Tokens et comment vous assurez-vous que les clubs respectent le résultat des votes ?
      "Les clubs s'engagent légalement à respecter la décision des fans à l'issu des votes. Dans les contrats que nous avons les clubs, nous leur demandons de solliciter leurs supporters six à quinze fois par an. Les clubs s'engagent légalement à respecter la décision des fans à l'issue de chaque vote. Les questions posées ne concernent cependant jamais la partie sportive où le club garde entièrement la main."
      "Par exemple, la Juventus a demandé à ses supporters de choisir la musique jouée dans le stade lorsqu'un but est marqué. Cette musique n'avait pas été changée depuis huit ans ! Le design des bus des joueurs a également été sélectionné par les fans. Contrairement aux réseaux sociaux, les clubs peuvent s'adresser directement à leurs supporters à travers le monde puisque leur appartenance a été validée avec l'achat de cet actif numérique."
       
      Dans le futur, quels pourraient être les autres avantages pour les propriétaires de ces Fan Tokens ?
      "Nous lancerons au cours des prochains mois des fonctionnalités de gamification afin d'augmenter l'engagement sur notre application. Nous afficherons notamment les classements des utilisateurs les plus actifs. Nous pensons aussi créer des espaces de discussion privés pour chaque club qui pourront par exemple être réservés uniquement aux détenteurs d'un certain nombre de tokens. Nous réfléchissons également à d'autres fonctionnalités permettant de récompenser les détenteurs de ces Fan Tokens. Par exemple, notre application pourrait comprendre que deux supporters regardent le match dans un même bar et leur offrir des récompenses. Nous avons d'ailleurs annoncé un partenariat avec Visa et la sortie de notre carte de débit baptisée "I am more than a fan".
       
      Ces cartes seront-elles aux couleurs de chaque club ? Quels avantages offriront-elles ?
      "Il faut d'abord vendre ses Tokens en Chiliz (($CHZ) avant de pouvoir convertir cette somme en euros, bitcoins, etc"
      "Nous commencerons dans un premier temps avec des cartes estampillées Socios.com pour des raisons de simplicité. Mais l'objectif est d'éduquer les clubs. Par exemple, ces derniers pourraient proposer aux supporters détenant plus de 100 Fan Tokens la possibilité d'obtenir une carte Visa aux couleurs de leur équipe. Cette carte permettrait de profiter de plusieurs avantages en lien avec le club et d'obtenir du cashback. Par exemple, nous pourrions offrir 10% de cashback lors d'un achat chez une marque de sport ou dans un bar où vous regardez le match. Les premières cartes seront envoyées à partir de novembre."
       
      Est-il possible de convertir ces Fan Tokens en euros ?
      "Oui. Pour cela, il faut d'abord vendre ses tokens en Chiliz (($CHZ) avant de pouvoir convertir cette somme en euros, bitcoins, etc. Cette opération n'est volontairement pas réalisable sur notre application mais il est tout à fait possible d'envoyer ses Chiliz sur une autre plateforme puis de les convertir. Afin d'apporter davantage de liquidité à notre écosystème, nous avons d'ailleurs annoncé que ces Fan Tokens seraient bientôt disponibles sur d'autres plateformes de crypto-exchange. Cela devrait également donner de la visibilité à ces jetons dont beaucoup ne connaissent encore pas l'existence. Cette disponibilité devrait aussi apporter de la liquidité à tous ceux désirant faire du trading et qui pourront ainsi utiliser d'autres plateformes que la nôtre. Enfin, c'est aussi un avantage pour les clubs qui pourront plus facilement vendre leurs Tokens au plus grand nombre."
       
      Comment vous rémunérez-vous ?
      "Notre métier est celui d'une marketplace : nous nous chargeons de créer et d'émettre les Tokens pour le compte des clubs puis de les vendre sur différentes plateformes. A l'instar du modèle Apple, nous prélevons une commission moyenne de 30% des revenus générés par les clubs."
       
      Outre le football, quels sports visez-vous ?
      "Nous donnerons la possibilité aux fans d'acheter des Tokens directement sur le site Internet des clubs"
      Nous avons par exemple créé un Token pour l'UFC. On peut imaginer que ce jeton pourrait donner droit aux fans de sélectionner les combattants.  Nous nous sommes également lancés dans l'e-sport où nous avons déjà collaboré avec plusieurs équipes. Même si les fans d'e-sport sont une génération qui dépense généralement moins, l'avantage est qu'ils sont déjà très éduqués en matière de digital. Pour les équipes d'e-sport, les Fan Tokens sont une réelle opportunité puisque, contrairement aux clubs de football, elles n'ont pas beaucoup d'autres sources de revenus. Elles ont aussi moins de contraintes – pas de stars à gérer, et peuvent donc interagir avec leurs communautés de fans plus fréquemment."
       
      Comment voyez-vous Socios.com dans cinq ans ?
      "Nous sommes dans une phase d'apprentissage et il nous reste encore beaucoup à accomplir.  L'objectif est évidemment d'acquérir toujours plus de fans afin de faire grandir l'écosystème. Nous visons plusieurs dizaines de clubs dans les prochains mois et, à terme, plusieurs centaines. A l'avenir, mon souhait serait d'intégrer également les partenaires des clubs. Par exemple, un détenteur de Fan Tokens du PSG pourrait bénéficier d'avantages chez Accor, un partenaire du club. L'idée serait de créer davantage de lien entre le club, ses supporters et ses sponsors."
      "Aujourd'hui, la Turquie est notre premier marché mais voulons continuer à grandir partout dans le monde afin de devenir un partenaire solide dans le domaine du sport et de l'innovation.  Je considère Socios.com comme une fintech du sport avant d'être une entreprise de la blockchain. Nous voulons devenir la fintech leader dans le monde du sport et du divertissement."
       
      Est-ce qu'il sera possible d'utiliser ces Fan Tokens depuis les applications mobiles et sites Web des clubs ?
      "D'ici la fin de l'année, nous donnerons la possibilité aux fans d'acheter des tokens directement sur le site Internet des clubs, ce qui devrait nous donner encore davantage de visibilité. L'application Socios.com sera toutefois nécessaire pour utiliser ces Tokens. Nous prévoyons de créer une API permettant de gérer son wallet depuis l'application mobile des clubs."
      Qui est Alexandre Dreyfus ?

       
      Alexandre Dreyfus est un serial-entrepreneur français. Il démarre sa carrière en créant une agence Web qu'il revend à Publicis en 1997. Il crée dans la foulée le guide Webcity à la fin des années 90 puis cofonde le site de poker et paris sportifs Winamax. Il revend ses parts à Patrick Bruel et Marc Simoncini (Meetic) et part s'installer à Malte où il crée Chilipoker en 2006. Il lève l'équivalent de 60 millions de dollars en crypto-monnaie en 2018 pour financer la blockchain et cryptomonnaie Chiliz, spécialisée dans le domaine du sport et du divertissement. Socios.com, une plateforme dédiée à la monétisation et à l'engagement des fans de sport, est la première application de Chiliz.
       
      Adrien Tsagliotis - JDN

      7 commentaires
      812 vues
    48. Confirmation: Socios.com et Lenovo succèdent à Pirelli !

      C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, Lenovo et Socios.com vont devenir les principaux sponsors maillot de l’Inter. La signature avec la plateforme américaine d’engagement, qui vise à rapprocher les tifosi et les clubs, devrait avoir lieu dans le courant de la semaine prochaine, soit peu de temps avant le départ de l’Inter vers la Floride.
       
       
       
      Si d’autres groupes étaient encore en lice, ceux-ci ont vu un surenchérissement décisif de la part de Socios.com. L’accord devrait permettre à l’Inter de percevoir 20 millions d’euros par an, soit légèrement moins que la prétention initiale pré-pandémie estimée de 25 à 30 millions d’euros.
      Cette somme sera atteinte tout de même par le "Back sponsor" Lenovo et à un partenaire qui sera également visible sur la manche des nouveaux maillots. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne s’agira pas d’IC Markets !
       
      Validez-vous ce tournant historique ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      6 commentaires
      1,2k vues
    49. L’Inter sera soit Orientale, soit Occidentale

      C’est une révélation du Libero qui a fait le point sur la situation entourant l’Inter, à l’aube du début de la saison à venir: "Le Championnat n’a pas encore débuté, mais l’Inter est déjà dans les cordes."
       
       
      Explications

       
      "Depuis quelques temps le danger le plus grave regarde directement la propriété, soit la Famille Zhang qui a acquis le club en 2016 et qui est toujours plus confrontéeà une crise financière, à tel point que cela met en péril et à risque le futur de l’Internazionale : Deux routes sont possible : L’Inter va soit devenir américaine, soit communiste."
      "Depuis l’opération et l’entrée du nouveau fond, l’actionnaire principal se nomme Alibaba qui en détient 20%, mais l’influence dominante sera celle du Gouvernement chinois. A tel point que même mettre hors-jeu Jindong Zhang pourrait ne pas suffire pour sauver le groupe et pour permettre un retour positif des comptes, eux qui sont gangrenés par 7 milliards de dettes."
      "Il y a donc lieu de supprimer les actifs les plus coûteux et les moins rentables et parmi eux, l’on retrouve justement l’Inter et c’est précisément ici que l’on trouve l’explication de la restructuration du groupe Suning, qui, selon un journal financier britannique, révèle la nouvelle stratégie mise en place par le Gouvernement de Pékin: Une stratégie qui vise à soutenir les banques d’Etat auprès des entreprises en crises de liquidités afin de les sauver et d’éviter des perte emplois, le tout, allant même point de les reprendre directement en main : L’Inter, dans un laps de temps très brefs, pourrait donc devenir communiste."
      "L’autre possibilité pour le futur du club est milanais est la voie américaine, celle qui porte au fond californien Oaktree qui a récemment prêté au club sportif 275 millions d’euros a lui restituer dans un laps de temps de trois ans. Zhang y a offert en garantie les actions de l’Inter : Si les pactes ne sont pas honorés, et si le chinois n’est pas capable de rembourser, le club passera entre les mains américaines."
       
      A choisir, préfèreriez-vous que l’Inter soit orientale ou occidentale ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      6 commentaires
      924 vues
  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également