Aller au contenu
  • Mercato


    1903 articles dans cette catégorie

    1. Renouvellement de Skriniar : c'est l'impasse totale !

      L' impasse est totale entre l'Inter et Milan Skriniar concernant son renouvellement du contrat qui expire en Juin prochain. Les mots de la Gazzetta dello Sport.
       
      Contrairement à ce qui avait filtré ces dernières semaines, l'arrêt du championnat ne sera pas le bon moment pour commencer les échanges. Et il est à croire que la discussion ne sera pas ouverte de sitôt, certainement pas avant le double match en Ligue des champions contre Barcelone. Pas une bonne nouvelle pour le milieu Nerazzurri, surtout si on l'ajoute à la volonté jamais cachée du  PSG pour acheter le défenseur central après leur échec au mercato d'été.
      "Personne à l'Inter aujourd'hui ne peut garantir que le Slovaque sera encore un joueur des Nerazzurri en Janvier. L'optimisme n'est pas de mise, les négociations montent et il faudra un engagement non négligeable pour prolonger l'accord au-delà de 2023. Le danger de perdre le joueur en Janvier, en somme, se profile car le PSG se représentera début 2023 avec une offre, divisée par deux par rapport à cet été : 30 M€. Cela mettra Steven Zhang  devant un carrefour. En parlant de défenseur qui peut dire adieu pour zéro euro, Stefan de Vrij ne doit pas être oublié. Actuellement dépassé par Francesco Acerbi  dans la hiérarchie d'Inzaghi, il est fort probable que certains clubs reviennent tâter le terrain en Janvier. Ces deux situations d'incertitude profonde n'aident pas l'équipe, mais le club sera très clair avec le vestiaire : pas d'alibi."
       
      Traduction alex_j via FCInterNews.

      11 commentaires
      444 vues
    2. La Gazzetta dello Sport dévoile que le plan Lukaku + Dybala était possible

      L'Inter a bercé le rêve d'avoir à la fois Romelu Lukaku et Paulo Dybala dans l'équipe. La Gazzetta dello Sport le dévoile aujourd'hui le pourquoi du non.
       
      L'Inter avait nourri le rêve d'avoir à la fois Romelu Lukaku et Paulo Dybala en attaque. La Gazzetta dello Sport retrace les doux jours d'été où la Joya était vraiment à un pas de porter le maillot Nerazzurri. Voici les raisons du non à l'Argentin, libéré après la fin de son contrat avec la Juventus.
      Monsieur 31 millions est une étiquette désagréable et difficile à porter, bien sûr. Joaquin Correa a du mal à l'enlever car les performances n'étaient et ne sont pas à la hauteur de l'investissement, les attentes envers lui étant très élevées. Comme toujours en fait. Ils le sont notamment pour Simone Inzaghi qui était le principal soutien de Tucu.
      Correa n'est pas le premier Argentin à arriver dans l'histoire de l'Inter avec le poids des attentes difficiles à porter. Dans son cas, il n'y a pas que les fameux 31 millions à peser. Parce que c'est comme si Inzaghi l'avait acheté deux fois, pas une seule fois. La seconde était il y a quelques mois à peine, entre juin et juillet, où l'Inter tenait Paulo Dybala entre ses mains. L'accord n'était que déposé et le choix de l'ancien joueur de la Juventus était fait. Puis Lukaku est arrivé. Mais ce n'est pas tout.
      Car même après l'arrivée du Belge, il y avait la possibilité d'amener la Joya à Appiano. Une vente aurait été nécessaire, en plus de celle de Sanchez. L'Inter avait reçu des sondages pour Correa : pas de négociations approfondies, mais quelque chose avait bougé de côté de la PL; on ne parlait probablement pas de West Ham par hasard. Même dans ces situations, comme déjà quelques semaines auparavant, Inzaghi a retenu cette possibilité. Il n'a pas accéléré, on peut le dire. Pas même face à l'opportunité de faire entrer Dybala dans notre maison. Le coach est allé au fond des choses, il s'est renseigné sur l'ancien numéro 10 de la Juventus. Et il a fait confiance au jugement de certaines personnes proches de lui, des connaissances de longue date, qui l'ont mis en garde sur la condition physique de Joya. Ces mises en garde ont réduit considérablement les chances de voir Dybala à l'Inter, avant de s'éteindre définitivement.
       
      Traduction alex_j via FCInter1908.

      13 commentaires
      773 vues
    3. Milan Skriniar est le joueur en fin de contrat le plus bankable au Monde!

      En effet, environ trois semaines après la fin du mercato estival, les grandes manœuvres sont déjà de mise pour les grand clubs européens. Ceux-ci s’activent ardemment sur les joueurs qui seront en fin de contrat au mois de juin 2023…. Mais quels sont les joueurs intéressants en fin de contrat et quel est le nom le plus retentissant de ce mercato particulier ?
       
      Révélation de Transfermarkt

       
      "Le joueur en fin de contrat le plus précieux est Milan Skriniar, le défenseur de l’Inter dont le futur est tout autre qu’escompté. Milan Skriniar commande donc ce classement spécial avec l’Inter qui, durant l’été, a résisté aux assauts du Paris-Saint-Germain et qui travaille dur pour conjurer l’hypothèse d’un départ gratuit, ce qui serait catastrophique pour les caisses du club. Il ne faut pas oublier la valeur technique du joueur qui, depuis des années, propose un rendement au top, le tout combiné à la valeur affective avec l’environnement Nerazzurro et des Tifosi qui voient, en lui, le Capitaine du Futur."
      Sa valeur est de 65 millions d’euros  
      "Marcus Rashford occupe la deuxième position :  Cet attaquant anglais, produit de la filière Primavera de Manchester United n'a pas réussi ces dernières années à avoir de la continuité et à confirmer les grandes attentes placées en lui après des début fracassants chez les Red Devils.  Né en 1997, il a encore toute une carrière devant lui."
      Sa valeur est de 60 millions d’euros  
      Au niveau national, la défense Nerazzurra domine le classement!

       
      "Peu à dire pour la troisième personnalité qui complète le podium, il s’agit du plus grand de tous : Lionel Messi, qui présente cette saison sous la Tour Eiffel parisienne un rendement bien meilleur que lors de sa première saison, même si le tout reste encore très éloigné de ce qu’il proposait à Barcelone : Son futur pourrait le lier à l’Argentine, mais attention toutefois à un romantique retour chez les Blaugrana."
      Sa valeur est de 50 millions d’euros
      Finalement, les 80 millions d’euros n’étaient pas si exagéré…qu’en pensez-vous ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      3 commentaires
      611 vues
    4. Milan Skriniar : un plan B prévu selon la Gazzetta dello Sport

      Le renouvellement du contrat de Milan Skriniar est la priorité absolue à l'Inter dans les semaines à venir. Voici le plan des Nerazzurri selon la Gazzetta dello Sport.
       
      Le renouvellement du contrat de Milan Skriniar est la priorité absolue de l'Inter dans les semaines à venir. Après la fin du mercato estival qui a vu le défenseur au centre de l'attention du Paris Saint-Germain. Le club a bien l'intention de prolonger le slovaque qui est parmi les piliers de l'équipe à la disposition de Simone Inzaghi. Pour ce faire, l'Inter est prête à presque tout faire avec une intention claire : éviter de perdre le joueur avec un transfert à zéro euros. Le spectre du PSG, en effet, nous hante derrière la porte, et Janvier (quand Skriniar pourrait signer avec d'autres clubs sur un transfert gratuit en vue de la prochaine saison) n'est pas si loin.
      C'est pourquoi, sinon immédiatement, lors de la prochaine trêve internationale, la première rencontre entre les parties est attendue par retour de courrier, au cours de laquelle l'Inter comprendra les véritables intentions du défenseur. Rappelons qu'à l'été il avait été très flatté par la proposition française de 7,7 M€ par saison plus des bonus pour atteindre 9 M€. Si Skriniar confirme son intention de rester à l'Inter, un accord sera trouvé. Cependant, le parcours n'est pas aussi évident et sans obstacles qu'il n'y paraît à première vue.
      C'est pourquoi les Nerazzurri ont étudié deux plans :
      le principal, comme on le sait, prévoit la prolongation du contrat de Skriniar jusqu'en 2027 avec un salaire de 6,5 M€ net par saison. la deuxième solution est à l'étude qui prévoit un contrat plus court et l'insertion d'une clause libératoire égale à la valeur du marché. Le précédent Brozovic est riche d'enseignement : l'Inter a tout de suite compris que la volonté du Croate était de rester à Milan. Si Skriniar devait avoir la même approche, un accord serait trouvé. Mais si ce n'est pas le cas, un autre type de solution est à l'étude. Le plan B prévoit une solution de transition, c'est-à-dire un renouvellement d'une durée plus courte, un ou au plus deux ans de plus que le contrat, reportant de facto le problème à l'été prochain, en évitant ainsi la perspective de perdre le joueur à un transfert zéro. Il n'est pas exclu, bien que les dirigeants des Nerazzurri ne soient pas entièrement convaincus, qu'une clause libératoire soit également être incluse dans l'accord, d'une valeur égale à celle de la marché et non sous-estimée.
       
      Traduction alex_j via FCInter1908.

      5 commentaires
      758 vues
    5. Milan Skriniar : rendez-vous fixé et offre prête pour contrer la menace parisienne

      FCInter1908 donne les dernières nouvelles concernant le renouvellement du contrat de Milan Skriniar. Il faut faire vite pour tenter de contenir la menace parisienne.
       
      Le dribble n'est certainement pas son geste favori, il sera donc difficile d'esquiver longtemps les questions des journalistes et la pression des fans concernant son avenir. Milan Skriniar sait très bien que le thème sera récurrent et, au fil des semaines, on ne parlera presque plus que de ça chez les Nerazzurri, du moins jusqu'à ce que cette énigme soit résolue. Le Slovaque restera-t-il à l'Inter ? Difficile de faire des pronostics car le scénario a forcément changé par rapport à il y a quelques mois et il faut en tenir compte.
      Inutile de prétendre que ce n'est pas le cas ou de nier cela. La flatterie du Paris Saint-Germain est parvenue jusqu'à l'oreille du défenseur des Nerazzurri qui aura sans doute déjà eu l'occasion de réfléchir à un choix qui aurait pu, cet été, donner un nouvel élan à sa carrière. Pour les ambitions mais aussi sur le plan économique. Et si en ce moment il n'est pas possible d'écarter ce problème comme ces fameuses nombreuses rumeurs de mercato qui se sont évaporées, c'est précisément parce qu'il est certain que les parisiens reviendront frapper à la porte avec plus d'insistance en janvier. Inutile de dire que pour l'Inter, ce sera encore plus fatiguant et difficile de fermer la porte. A ce moment-là, seule la volonté du joueur peut faire la différence.
      L'Inter, de son côté, sait très bien qu'elle ne peut rivaliser avec les moyens financiers des Parisiens. Par conséquent, il ne reste plus qu'à jouer à l'avance. Marotta et Ausilio ont déjà organisé une rencontre avec Skriniar et son entourage après son retour de la pause internationale. Puisqu'il n'y a pas de temps à perdre, les Nerazzurri vont immédiatement mettre sur la table ce qu'ils jugent la meilleure offre possible : un renouvellement de contrat à 6,5 M€. Ils ne pourront pas faire plus  et Skriniar aura alors quelques semaines à sa disposition avant de lever ses réserves.
      Le délai fixé par l'Inter servira aux dirigeants des Nerazzurri pour avoir une marge de sécurité pour trouver un remplaçant d'ici janvier si le renouvellement n'aboutit pas. Cela donnera une ouverture pour la vente lors du mercato d'hiver. Resterait alors à savoir le montant que le PSG serait prêt à mettre à quelques mois de l'échéance. Mais l'Inter espère ne pas en arriver là. Ceci dit, pour éviter les écueils il faudra aller vite : le compte à rebours a déjà commencé.
       
      Comme rappelé par Tuttosport, Skriniar a été considéré par le club comme un pion sacrifiable, à contrecœur il est vrai, sur l'autel du sacro-saint budget, étant donné que le Suning avait et a demandé à sa direction de boucler le marché à l'équilibre pour l’année 2022-2023 avec au moins 60 M€ d'actifs. Marotta, Ausilio et Baccin ont réussi à convaincre les propriétaires de reporter cet objectif au 30 juin, mais ils ont clôturé la session d'été à environ 30 M€ et devront trouver une solution d'ici la fin de la saison sportive.
       
      Pour comprendre le pourquoi de la menace parisienne concernant le défenseur central slovaque, il faut revenir à la blessure de Presnel Kimpembe ce samedi contre Brest. Comme écrit dans l’Equipe, c'est peut-être un moment important de la saison parisienne qui s'est joué à la 90e minute de PSG-Brest (1-0), samedi. Depuis dimanche, le staff parisien sait que l'absence pour une lésion aux ischios de Presnel Kimpembe va peser lourd sur la suite de la phase aller. Le communiqué médical publié mardi précise une absence d'environ six semaines. Même si les délais sont régulièrement raccourcis, il pourrait donc manquer neuf matches de compétitions et ne réapparaître que quatre rencontres avant la Coupe du monde. Dans un secteur quantitativement faible, cette absence prolongée pourrait avoir des conséquences importantes. Christophe Galtier va devoir se montrer habile. Si le passage à deux centraux n'est pas tabou, il n'est pas privilégié pour l'instant.
      L'animation à 3 centraux a été travaillée depuis plusieurs semaines. Repasser à quatre demanderait de nouveaux ajustements et ne permettrait pas aux Parisiens de progresser dans l'animation dans laquelle ils veulent s'inscrire. Dans les dernières heures du mercato, alors que la piste Milan Skriniar s'éteignait peu à peu, Luis Campos a surveillé d'autres profils que celui du slovaque. Mais le conseiller foot a vite tranché : dans son esprit, c'était le Slovaque sinon rien. Depuis, des joueurs libres ont été proposés mais sans succès. Malgré la blessure de Kimpembe, le PSG ne recrutera pas de défenseur d'ici janvier. Campos souhaite pousser jusqu'au mercato hivernal en attendant de pouvoir relancer la piste prioritaire menant au défenseur de l'Inter Milan. Nous sommes prévenus.
       
       
       
      Traduction alex_j via FCInter1908 et source l’Equipe.

      12 commentaires
      775 vues
    6. Affaire Milan Skriniar : Le plan (supposé) perfide de Luis Campos !

      Alors que Milan Skriniar reste chez nous après moultes rumeurs de départ au PSG, Foot sur 7 nous livre une petite analyse sur le plan machiavélique que préparerait Luis Campos.
       
      L'avenir de Milan Skriniar aurait pu déjà se jouer au PSG à la fin du mercato estival. Le club de la capitale et son directeur sportif Luis Campos ont tenté sans succès de convaincre l'Inter Milan pour un transfert direct. Beppe Marotta a dit non aux offres parfois mirifiques du club de Nasser Al-Khelaïfi et s'en invente sans soupçonner le plan en préparation au Paris SG. En effet, le dirigeant italien a affirmé dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport qu'il avait renvoyé à sa copie le PSG "Notre bilan du mercato foot est assurément positif, mais le travail le plus important a été de garder la main sur nos joueurs clés. Nous étions catégoriques à propos de Milan Skriniar. Il était invendable malgré les offres du PSG ".
      Pour les dirigeants de l'équipe italienne, le fait d'avoir retenu Milan Skriniar lors de la dernière période des tractations est un signe de victoire. Seulement, le joueur n'a plus que quelques mois de contrat à honorer avec nous. Tant qu'il n'a pas prolongé son bail, difficile de donner raison à Beppe Marotta sur la célébration de ce qu'il considère comme une victoire sur le Paris Saint-Germain. En réalité, le défenseur central de 27 ans pisté par Luis Campos demeure dans les plans mercato PSG. Au prochain marché des transferts, Christophe Galtier devrait lancer une nouvelle tentative. Et sur ce coup-là, l'Inter Milan aura forcément gros à perdre puisque le chèque qui pourrait lui être signé pour les 6 mois de contrat restants de Skriniar ne sera plus de la même importance.
      Ces dernières années, le PSG s'est fait une réputation de terreur des clubs de haut niveau en matière de négociations. Le club parisien arrive presque toujours à ses fins et le second round avec les Nerazzurri en janvier pourrait le confirmer. Estimé à 65 M€, Skriniar ne vaudra que la moitié lors du prochain marché des transferts. À ce moment-là, l'Inter sera dans l'obligation de vendre au risque de le perdre gratuitement à la fin de la saison. Enfin, Skriniar devrait recevoir une offre directe de la direction parisienne.
      Le Paris SG n'avait pas le droit de parler directement avec lui sans l'accord de son club. Les choses seront différentes au mercato hivernal puisque la durée qu'il restera de son engagement autorise d'autres clubs à lui parler. Beppe Marotta pourrait à ce moment-là réaliser qu'il a fait perdre beaucoup d'argent à son équipe sur ce joueur à qui Luis Campos a songé et qui est toujours dans ses plans. Avec des joueurs comme Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé dans son équipe, le Paris SG n'a pas de mal à convaincre ses cibles de rejoindre le Parc des princes. Avec Seko Fofana du RC Lens, le Slovaque devrait bel et bien recevoir les nouvelles de l'équipe de la capitale française.
      Conclusion: Beppe Marotta n'y connait rien 
       
      Source foot sur 7: https://www.foot-sur7.fr/476123-mercato-psg-campos-inter-milan
       

      5 commentaires
      936 vues
    7. Des pourparlers pour prolonger les contrats de Milan Skriniar et Stefan De Vrij pendant et après la pause internationale

      L'Inter devrait entamer des discussions avec les défenseurs Milan Skriniar et Stefan de Vrij concernant les prolongations de contrat pendant et après la prochaine pause internationale.
       
      Selon un article paru aujourd'hui dans le Corriere dello Sport, les Nerazzurri ont fixé un calendrier pour commencer à négocier de nouveaux accords pour la paire de défenseurs, dont les contrats actuels expirent fin juin 2023. Skriniar et de Vrij ont tous deux entamé la saison sans avoir quitté l'Inter pendant le mercato estival, bien qu'ils aient été liés à de potentiels départs.
      Désormais, le club cherchera à prolonger les accords des deux joueurs pour éviter de les perdre à cause de transferts gratuits à la fin de la saison. En conséquence, les Nerazzurri ne voudront pas que la situation de l'un ou l'autre traîne trop longtemps. N'oublions pas la menace fantôme du PSG concernant Skriniar. Ils prévoient d'entamer les discussions avec les deux joueurs et leurs représentants pendant la pause internationale qui aura lieu ce mois-ci.
      En résumé: on planifie pour commencer à débuter les négociations 🤗
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      10 commentaires
      1,1k vues
    8. Dario Canovi : "Un mercato animé mais avec peu d'argent! Skriniar en 2023..."

      Le mercato est enfin terminé, Dario Canovi, spécialiste du mercato chez Tuttomercatoweb, nous donne son avis.
       
      Sur le mercato estival.
      "C'était un mercato animé mais avec peu d'argent."
      Les transferts les plus intéressants ?
      "Dybala à Roma, ainsi que Lukaku à l'Inter."
      De qui attendiez-vous plus ?
      "Vérone et Spezia. Ils ont fait des transferts importants et je ne pense pas que les partants aient été remplacés correctement."
      En novembre, il y a la Coupe du monde…
      "En Italie, on parlera surtout du mercato. Mais aussi en Coupe du monde, qui même sans les Azzurri, reste une compétition importante."
      Le championnat aura cependant des rythmes différents.
      "Ce sera un championnat de type argentin (en deux sessions, ouverture et fermeture, ndlr). J'augure que la session des transferts démarre en décembre, il faudrait une bonne réflexion? de la Fifa."
      Skriniar aurait pu aller au PSG…
      "C'est reporté. Ils le feront en Janvier 2023. Quand l'Inter pourra le remplacer."
      Curieux de voir Fabregas à Côme ?
      "C'était plus une opération de marketing et d'investissement. À Côme, beaucoup d'argent a été investi."
       
      Traduction alex_j et Antony Gilles via FCInter1908.

      4 commentaires
      695 vues
    9. Beppe Marotta : "Un mercato diffcile et le Suning est resté inflexible"

      S'exprimant lors d'une interview avec DAZN avant le match contre le Milan, Beppe Marotta a déclaré qu'il s'agissait d'un mercato difficile pour les Nerazzurri et que le Sunig était catégorique sur le fait de ne pas vendre Milan Skriniar.
       
      "C'était un marché très difficile parce que d'une part nous devions combiner le besoin de stabiliser le club et d'apporter du soutien et de la durabilité, et d'autre part de garder l'équipe compétitive. Nous l'avons fait en gardant de nombreux joueurs de la saison dernière, la propriété influença lorsque les demandes sont arrivées. Vous connaissez tous Skriniar, et le club a été catégorique. Avec Ausilio et Baccin, nous avons créé des opportunités, nous avons finalisé ce que nous voulions. Certains se sont concrétisés, d'autres non, mais c'est la dynamique du marché du football."
      "Le derby est certainement un match très important car vous savez que lorsque vous jouez un derby, vous n'avez jamais à regarder la position au classement mais le contexte du match. Les émotions et la motivation sont particulières. Dans le cadre d'un calendrier serré, les grands clubs y sont de toute façon habitués, donc on va le traiter comme d'habitude."
      "Nos ambitions sont énormes. On parle de l'Inter, on parle d'un club avec une histoire importante et une salle pleine de trophées donc c'est le chemin tracé par notre histoire et on est obligé de le poursuivre là où on peut, en respectant clairement nos adversaires."
      "Le match d'aujourd'hui est important car il apporte avec lui un côté romantique du football qui risque de disparaître, mais le derby est le derby, tout comme la Ligue des champions et la Coppa Italia sont des rendez-vous que nous voulons honorer car notre histoire fait partie de celui-ci."
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      6 commentaires
      838 vues
    10. Petit récit du non départ de Martin Skriniar au PSG

      Comme nous le savons tous, Milan Skriniar reste à l’Inter malgré la pression haute exercée par le PSG. Alors que le transfert était bouclé selon la presse française, voici quelques infos intéressants sur sa non-venue.
       
      Le jour de la fermeture du mercato, l’Equipe écrivait "Échec de la piste Skriniar, frustration du duo Campos-Galtier, départs en rafale : le dernier jour du mercato parisien a été plutôt terne, mais riche en enseignements..."
      Effectivement, il y a de quoi être frustré, surtout quand on est persuadé de la venue d’un joueur. Ereinté avec les traits tirés par deux mois de mercato intenses, Luis Campos rêve encore de Milan Skriniar. Dans son esprit qui rêvait d'un mercato plus clinquant avec des moyens plus importants, Skriniar apparaissait comme la pièce manquante de son animation défensive. Le téléphone de Christophe Galtier chauffe. Lui aussi, comme il l'avait indiqué la veille en conférence de presse "On a besoin d'un défenseur". Il espère une arrivée du géant slovaque. Cependant, devant l’entêtement interiste, l’épicentre s’est déplace à Doha là où Nasser al-Khelaïfi se trouve. C’est lui qui prend personnellement en main l'avenir du Milanais, enfin, il le croit. D’après Le Parisien, NAK aurait voulu prendre son jet pour Milan afin de discuter en tête à tête avec Steven Zhang. Hé oui car en coulisses, ça ferraille très dur : pour Beppe Marotta et Piero Ausilio  restent sur leurs positions et repoussent les offres parisiennes.
      Mais pour le PSG et surtout NAK, l'Inter ferma la porte et définitivement. Un vrai Catenaccio dont Hélénio Herrera aurait rêvé ! Le patron parisien avait laissé entendre qu'il n'augmenterait pas son offre et patienterait jusqu'au 1er janvier 2023 pour avoir Skriniar sans verser la moindre indemnité puisqu'il serait libre six mois plus tard. Un affront pour Zhang et il voulait 80 M€, une grosse somme pour un défenseur central. Antero Henrique est, à cette heure, loin de ces questions-là car il dégraisse l’effectif parisien. Mais, il commence à s’inquiéter car le dossier patine, patine et patine. Et Campos s'inquiète auprès de ses proches d'un dossier Skriniar qui, plus que jamais, patine, craignant qu'aucune de ses pistes majeures n'aboutisse. A la fin, l’univers parisien va tomber de haut. Un peu avant 18 h 30, les dirigeants parisiens actent, trois mois après avoir ouvert le dossier qui était, rappelons-le quasiment fait, la fin de la piste Skriniar. Trois offres, dont la dernière à 50 M€ + 10 de bonus, pour racheter la dernière année de contrat du Slovaque, et la prise en main d'Al-Khelaïfi n'auront pas suffi. Zhang n'a pas craqué. Chez le duo Campos-Galtier, l'heure est à l'amertume.
      Si les options d'achat sont levées sur la vingtaine de départs actée, ce sont plus de 180 M€ qui tomberont dans les caisses parisiennes. Le Portugais va se coucher, l'esprit léger. La fin d'une journée parisienne à part laissera des traces voire des cicatrices. En effet, voici ce que Campos reproche à Henrique après le mercato du PSG. Comme rappelé par l’Equipe, c'est une cohabitation qui devait permettre au Paris Saint-Germain d'être plus efficace. Luis Campos et Christophe Galtier devaient dicter la politique sportive du club, sous la supervision de NAK. Antero Henrique devait appliquer ces décisions. Mais très vite, au coeur de l'été, des tensions sont apparues. Reste désormais des interrogations sur la suite.
      Luis Campos et Christophe Galtier ne sont pas pleinement satisfaits du mercato parisien, et de la manière dont il a été mené. Les reproches visent Antero Henrique qui n’aurait pas tenu ses engagements sur les ventes. Plusieurs sources proches du club assurent qu'Antero Henrique avait édicté une règle simple au début du marché : "on vend d'abord des joueurs pour ensuite procéder aux achats grâce à l'argent généré". Règle motivée par la nécessité de respecter le fair-play financier et avec un objectif clair : 150 M€ de ventes cumulées. La direction sportive se retrouve déçue des résultats (49 M€ d'indemnités de transferts ont été obtenus). De l'autre côté, on assure que ces 150 M€ correspondent à une liste de ventes établie en début de mercato, avec des prix espérés et donc, pas forcément finaux. Paris n'aura tout de même pas pu profiter de cet argent dès cette fenêtre de mercato. Preuve est que la direction sportive espérait avoir des recrues rapidement, le club avait fait une demande de visa au Japon pour... Milan Skriniar, parce qu'on assurait en interne que l'argent allait rentrer et donc offrir la surface financière pour le faire ; ceci a était publié dans l’Equipe le 12 Juillet 2022. Du côté d'Antero Henrique, on rétorque qu'il y a une réalité de marché.
      Sur ce point, Henrique a raison. Mais comment expliqué le nombre incroyable d’articles sur la venue de Milan Skriniar au PSG. En effet, une simple recherche sur Google nous sort un nombre pléthorique d’articles du style "Martin Skriniar au PSG, c’est fait". Nous pouvons encore trouver sur le net: "Transferts L1 : Martin Skriniar, Sven Botman et Malo Gusto visés par le PSG", avec comme intro: "Le PSG a prévu une enveloppe de 80 millions d'euros pour recruter cet été. Dans le viseur de Luis Campos figurent Martin Skriniar, Sven Botman et Malo Gusto."
      https://www.lequipe.fr/Football/Article/Transferts-l1-psg/1337369
       

       
      Alors la question à 1 M€ et après le coup raté en été, doit-on s’attendre à un retour à la charge du PSG lors du mercato hivernal ? Cela ne fait aucun doute que Luis Campos et Nasser Al-Khelaïfi continueront à chercher une brèche dans la muraille de l’Inter, mais cela pourrait bien se révéler plus compliqué que prévu. Selon Il Corriere dello Sport, les Nerazzurri auraient d’ores et déjà commencé à poser les bases de futures négociations avec Milan Skriniar et son entourage, afin de prolonger son contrat… et c’est un facteur très important !!! En effet, puisque si les Nerazzurri demandaient 70M€ cet été, notre position sera encore plus forte en cas de nouveau contrat et le montant réclamé sera donc beaucoup plus important. Du côté de Milan Skriniar on ne semble d’ailleurs pas forcément regretter ce départ raté au PSG, ni d’ailleurs avoir véritablement envie de quitter l’Inter pour le moment. Et toc !
      Et Galtier dans tout ça ? S'exprimant lors de sa conférence de presse avant le prochain match en Ligue 1 du PSG, Christophe Galtier a refusé de se laisser entraîner dans de nombreux détails lorsqu'il a été interrogé sur la non venue de Martin.
      "Le plus important est que ce mercato soit terminé. On fera avec l'effectif que j'ai à ma disposition, qui est de qualité. Puisqu'on en parle, je ne veux pas changer le système, une des qualités qu'un entraîneur doit avoir, c'est l'adaptation. Il est préférable de commencer par l'organisation sur laquelle nous travaillons depuis deux mois, mais il faudra peut-être s'adapter car il manquera un joueur."
      "Vous savez, pour un entraîneur, la fenêtre de janvier est loin, en ce sens j'ai une confiance totale en Luis Campos qui joue à l'avance. Je dois rester concentré sur les nombreux matchs."
      On sent une petite pointe d'amertume.
      Tout ceci résulte d'une stratégie hasardeuse que nous avons déjà expliquée sur Internazionale.fr Les parisiens pensaient que le dossier Skriniar était facile car il serait libre dans 6 mois. La preuve est qu'ils n'ont pas vraiment chercher un autre défenseur central. Skriniar est-il l'unique DC dans le monde? Non!
       
      ®alex_j. - Internazionale.fr via l'Equipe, Le Parisien et FCInter1908.

      5 commentaires
      688 vues
    11. Paris avait offert 70 millions d’euros à l’Inter, mais….

      En effet, Milan Skriniar poursuit son aventure à l’Inter et, à présent, il sera possible de connaitre les intentions du Mur Slovaque : Prolongera-t’il ou rejoindra-t’il le club parisien gratuitement ?
       
      Révélation de la Gazzetta Dello Sport

      C'est pas bien de photoshoper!
       
      "Le Paris-Saint-Germain a tenté jusqu’à la dernière seconde de faire craquer l’Inter pour s’offrir Milan Skriniar, car même malgré l’intervention du Tout-Puissant Nasser Al-Khelaifi, Steven Zhang est resté de marbre, car il était impossible pour lui de vendre son pilier sur le gong malgré le fait que 70 millions d’euros ont été déposés sur la table."
      Si cette très belle information a été communiquée à Simone Inzaghi,  La situation à présent va prendre une nouvelle tournure : Il y a un renouvellement de contrat à mettre en place avec une importante revalorisation, tout en gardant à l'esprit que, tapis dans l’Ombre, le Paris-Saint-Germain sera plus que jamais menaçant, lui qui souhaitera s’offrir le Totem Milanais gratuitement…
       
      Steven aura donc résisté à la tentation !
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      20 commentaires
      819 vues
    12. Le Paris-Saint-Germain dépose les armes!

      Voici l'article publié par l'Equipe , un article "plein" d'amerthume car oui, il peut arriver qu'un Club résiste aux Pétrodollars parisiens! 
       

       
       
      "Milan Skriniar ne devrait pas s'engager avec le PSG avant ce jeudi, 23 heures, date de fermeture du marché estival. Après avoir formulé trois offres, dont la dernière à 50 M€ plus 10 de bonus, pour racheter la dernière année de contrat du défenseur international slovaque et essuyé trois refus de la direction sportive de l'Inter Milan, le PSG avait opté pour le canal présidentiel : Nasser al-Khelaïfi, le président du club français, était entré en contact direct avec Steven Zhang, son homologue milanais.
       
      Le PSG pourrait revenir à la charge en janvier
      Cela ne semble pas avoir porté davantage ses fruits. Skriniar, sur lequel l'Inter compte énormément, ne devrait pas rejoindre le club de la capitale cet été. À Paris, on se fait d'autant moins d'illusions que le mercato en Italie s'arrête à 20 heures (dans le sens des arrivées) et si, dans un second temps, la direction avait envisagé une solution de repli avec un défenseur axial droit plus jeune, les tarifs exigés ont vite refroidi les ardeurs.

      Christophe Galtier ne devrait donc pas avoir le défenseur central qu'il espérait. Il n'est cependant pas exclu que le PSG revienne à la charge sur le dossier Skriniar dès le 1er janvier. Le Slovaque sera alors libre de s'engager où il le souhaite, sans aucune indemnité, en vue de la saison 2023/2024.
      ®L'Equipe.fr
       
      La Vérité sort toujours de la bouche des enfants! 
       
      Car Juste pour info... Milan Skriniar est en pleine discussion pour prolonger et revaloriser son contrat avec, en bonus, le Brassard de Capitaine de l'Inter!
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      25 commentaires
      923 vues
    13. Fabrizio Romano : "Milan Skriniar reste à l'Inter! Drapeau blanc de Nasser!"

      Fabrizio Romano confirme que Milan Skriniar reste.
       
      Francesco Acerbi ferme le marché de l'Inter. Pas d'entrée et surtout pas de sortie dans ces dernières heures du mercato. Malgré les assauts du PSG, Milan Skriniar reste chez nous comme le confirme Fabrizio Romano :
      "L'Inter insiste sur le fait que désormais leur marché peut être considéré comme clôt. Pas d'entrée, pas de sortie. Milan Skriniar attendu pour rester, comme le club l'a toujours dit, incluant hier."
       
      Note: ceci est confirmé par l'Equipe via l'Equipe de Greg où les "journalistes" ragent.
      En effet, à la fin, même en France, ils ont dû hisser le drapeau blanc! Malgré les derniers assauts menés personnellement par Nasser Al-Khelaifi, Milan Skriniar restera à l'Inter. Loïc Tanzi, journaliste de  L'Equipe, a assuré que Milan Skriniar resterait à l'Inter. L'affaire est close et le Slovaque, priorité du PSG depuis le début du mercato, ne signera pas avec le club parisien ce soir.
       
      Traduction alex_j via FCInter 1908.

      10 commentaires
      742 vues
    14. Luca Marchetti détaille les dépenses de l'Inter pour le mercato, Xavier Jacobelli parle du spectre Oaktree

      Le journaliste italien Luca Marchetti a expliqué que la quasi-totalité de l'argent dépensé par l'Inter pour le mercato provenait de l'accord ferme pour Joaquin Correa. Xavier Jacobelli pointe le remboursement pour Oaktree.
       
      S'exprimant lors de sa chronique pour Tuttomercatoweb, Luca Marchetti a décomposé les finances de la fenêtre de transfert de l'Inter alors qu'elle tire à sa fin. Il a mentionné que l'Inter n'avait en fait dépensé que 28 M€ cet été et que 24 M€ sont partis pour Joaquin Correa contrat permanent après l'année qu'il a passée en prêt avec nous.
      "L'Inter a dépensé un peu moins que la Lazio, bien que (en fait) presque tout l'argent dépensé (24 millions sur 28) soit précisément pour Correa."
      Il a ensuite expliqué comment l'Inter avait besoin de créer de l'argent en vendant des joueurs marginaux et des jeunes stars qui n'ont actuellement aucun rôle dans l'équipe A .
      "La reine du marché de juin est avec l'arrivée de Lukaku, surtout ces derniers jours, a dû se méfier des assauts sur Skriniar et Gosens."
      "L'Inter a dû faire face aux nécessités économiques et a réussi à subventionner le marché (manquant toujours de ce plus que la propriété avait demandé) avec les cessions de joueurs qui n'avaient en fait jamais (ou presque jamais) porté le maillot de l'Inter en équipe A. (Casadei, Di Gregorio, Gravillon, Pinamonti)."
      "Les arrivées sont toutes techniquement en prêt (ou sur un paramètre zéro), dépensant environ 15 M€ cette année."
      Il a ensuite ajouté que l'été prochain il y aura des obligations comme l'achat de Robin Gosens.
      "Bien sûr : l'année prochaine il y aura des obligations (dont celle de Gosens) mais l'Inter se retrouve avec la même équipe que l'an dernier, qui est passée à un cheveu du Scudetto avec Perisic en moins et Lukaku en plus. Et avec des alternatives encore plus solides. Tant qu'il n'y a pas de surprises aujourd'hui."
       
      S'adressant à la radio italienne TMW, Xavier Jacobelli a estimé que les Nerazzurri sont conscients de la nécessité de rembourser le prêt en temps voulu dans toutes leurs transactions tant que la dette est impayée.
      "Les préoccupations au sein de l'Inter sont liées aux problèmes des entreprises. D'ici 2024, le prêt doit être remboursé à Oaktree, et dans cet esprit, ils ont opéré sur le marché des transferts, concluant des accords intelligents. Les joueurs importants ont été gardés, de Skriniar (pour l'instant) à Bastoni, et ils ont essayé de faire venir de l'argent des joueurs 'secondaires'."
       
      traduction alex_j via Sempreinter.

      6 commentaires
      1k vues
    15. Affaire Milan Skriniar : H-11 Steven Zhang ferme la porte mais Nasser Al-Khelaïfi tente de la défoncer !!

      Selon Tuttosport, via FCInter1908, l'Inter ferme la porte pour le transfert de Skriniar, Zhang dit non aux 65 M€ du PSG. Mais selon l'Equipe, Nasser Al-Khelaïfi insiste toujours. Récit de ce feuilleton à H-11 de la fermeture.
       
      Steven Zhang dit non. Cette fois, c'est un refus qui fait sourire les supporters de l'Inter. Selon Tuttosport, notre président a rejeté la nouvelle offre présentée ce mardi par le PSG pour le transfert de Milan Skriniar, 65 M€ sur la table (en fait 50 M€ +10 de bonus pour racheter la dernière année de contrat de Milan Skriniar). Mais Zhang "l'a rejetée au nom de la promesse faite à Simone Inzaghi et aux responsables de la zone technique." A Paris, pourtant, ils ne semblent pas avoir baissé les bras. Donc, à moins d'un revirement orchestré par les étages supérieurs du Suning à Nanjing et du Qatar, Skriniar restera à Milan. En effet, face aux refus répétés de la direction sportive interiste, Nasser al-Khelaïfi discute désormais en direct avec Steven Zhang. Le patron parisien avait, dans un premier temps, laissé entendre qu'il n'augmenterait pas son offre et patienterait jusqu'au 1er janvier 2023 pour avoir Skriniar sans verser la moindre indemnité puisqu'il serait libre six mois plus tard. Ceci avait vexé Steven. Une nouvelle offre pourrait tomber en milieu de journée. C'est désormais entre les deux boss que la négociation se joue sachant que Zhang veut 80 M€. Rien que ça...
       
       
      Ceci dit, le PSG semble avoir choisi une stratégie peu efficace car il s'est concentré sur le fait que le contrat expire en 2023. Il n'a donc pas fait d'offre au prix demandé par l'Inter tout au long de l'été. Le PSG a probablement supposé que l'Inter accepterait un accord de leur part pour éviter de perdre gratuitement le slovaque l'été prochain. Mais, ce qu'ils n'ont pas pris en compte, c'est le fait que le joueur est extrêmement bien installé à l'Inter et qu'il est prêt à signer un nouveau contrat tant qu'il répond à ses nouvelles exigences.
       
      Traduction via FCInter1908 et source l'Equipe alex_j.

      6 commentaires
      1,3k vues
    16. Pas d'accord avec Jordi Alba! Dan-Axel Zagadou dans le viseur?

      L'Inter a démenti la venu de Jordi Alba et se pourrait se focaliser sur Dan-Axel Zagadou.
       
      L'Inter a démenti une information selon laquelle ils auraient convenu des conditions d'un accord de prêt pour l'arrière gauche Jordi Alba avec Barcelone.
      Ceci selon AS qui rapporte que des sources au sein des Nerazzurri contactées démentent le rapport du journaliste espagnol Gerard Romero selon lequel ils auraient convenu d'un prêt pour le joueur de 33 ans qui verrait les Blaugranas couvrir une partie de son salaire. Romero a rapporté dans un tweet que l'Inter et Barcelone ont convenu des conditions d'un accord de prêt pour Alba qui verrait l'Espagnol se joindre à un prêt d'une saison avec les Blaugranas couvrant 60% de son salaire et les Nerazzurri couvrant les 40% restants, pour auxquels s'appliqueraient les avantages fiscaux du Décret Croissance.
      Cependant, selon AS, cela a été démenti par une source au sein de l'Inter qui a été contactée au sujet de la rumeur d'un accord pour la signature d'Alba et a déclaré qu'un tel accord n'existait pas.
      Romerto a tweeté: "Il y a un accord de principe entre Barcelone et l'Inter pour un transfert de Jordi Alba. Accord entre clubs mais le joueur n'a pas encore donné son accord."
      L'Inter pourrait signer le défenseur du Borussia Dortmund Dan-Axel Zagadou sur un transfert gratuit si Steven Zhang n'est pas convaincu pour la signature de Francesco Acerbi en prêt.
      Ceci selon Gianluca Di Marzio qui a rapporté en direct que les Nerazzurri pourraient se focaliser sur le joueur de 23 ans comme alternative à Acerbi et qu'il serait même disponible après la fin du mercato. Beppe Marotta, tente toujours de convaincre Zhang d'approuver la venue d'Acerbi avec un accord de prêt déjà conclu, sur le principe, avec la Lazio et avec le joueur de 34 ans et son agent. Cependant, il n'y a pas beaucoup de temps pour conclure l'accord et le président reste sceptique. Cependant, Zagadou pourrait représenter une opportunité de transfert gratuit et pourrait être signé même après la date limite de transfert étant donné qu'il est hors contrat avec Dortmund.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      4 commentaires
      1k vues
    17. L'Inter va prolonger le contrat de Skriniar et aucune chance d'être vendu au PSG !

      L'Inter n'écoutera aucune offre du PSG pour Milan Skriniar au cours des deux derniers jours du marché des transferts et s'efforcera plutôt de prolonger le contrat du Slovaque.
       
      Ceci selon l'expert du marché des transferts de Sky Sport Italia, Gianluca Di Marzio, qui rapporte sur sa page web que les Nerazzurri n'ont absolument aucune intention de vendre le joueur de 27 ans avant demain soir. Le PSG considère toujours Skriniar comme une cible, Nasser Al-Khelaifi  intervenant personnellement dans les négociations. Cependant, selon Di Marzio, les Nerazzurri n'ont pas bougé d'un iota, à savoir qu'ils n'ont absolument aucune intention de vendre Skriniar, quelle que soit l'offre des qataris (jaunes?).
      Il rapporte sur sa page web :
      "L'Inter ne s'ouvre pas, sa position reste rigide : Milan Skriniar ne quittera pas l'Inter dans les dernières heures du mercato. Les Nerazzurri ont précisé leur position en réponse à certaines rumeurs qui ont circulé aujourd'hui. Le Slovaque restera à Milan (bravo le jeu de mots, ndlr) et ne sera pas vendu par les Nerazzurri, qui se mettront plutôt au travail pour essayer de prolonger son contrat."
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      13 commentaires
      877 vues
    18. Rangez vos slips : L’Inter monte au créneau

      C’est une information qui provient de Sky Sport suite à la révélation du journal "L'Equipe" et d’un retour en force du Paris-Saint-Germain dans le dossier de Milan Skriniar
       
       
       
      "En France, on parle beaucoup de la pression continue du Paris-Saint-Germain pour Skriniar. Il y a des démentis officiels de la part de l'Inter, même si  hier encore Galtier en avait parlé en conférence, en qualifiant le transfert de "possible"."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      11 commentaires
      810 vues
    19. Coup de pression: Le "Qatar" rentre dans la danse pour Milan Skriniar

      Tancredi Palmeri s'est livré sur le retour en "force" du Paris-Saint-Germain, si "au début" les manœuvres étaient orchestrées par Luis Campos, la situation est devenue bien plus sérieuse à présent!
       
      "Le Paris-Saint-Germain tente de débloquer Skriniar, non seulement en revalorisant son offre, mais en associant cette fois-ci un geste politique, avec l'intervention directe de la Propriété: L'attitude de Campos ayant été jugée arrogante et une médiation, au plus haut niveau, est en cours avec l'Inter."
       
      Confirmation de la situation par L'Equipe

       
      "Milan Skriniar pourrait finalement rejoindre le PSG: Le PSG a renoué les discussions avec l'Inter Milan dans le dossier du défenseur slovaque Milan Skriniar et les échanges sont constructifs: La confiance est de nouveau de mise"
      "Il est l'homme le plus attendu de l'été. Dans l'esprit de Luis Campos, le défenseur de l'Inter Milan Milan Skriniar (27 ans) a toujours été l'objectif prioritaire pour renforcer l'arrière-garde parisienne. Depuis près de trois mois, les discussions se sont multipliées." 
       
      Al-Khelaïfi a pris le dossier en main
      "La semaine dernière, l'administrateur délégué de l'Inter Milan Giuseppe Marotta semblait avoir mis fin aux espoirs du conseiller foot du PSG : "Le propriétaire du club a exprimé la volonté de ne pas se faire amadouer par le PSG. Je peux affirmer que Skriniar restera avec nous". Mais depuis quelques heures, l'optimisme est de retour dans le camp parisien.
      "Le dossier, pris en charge par le président du PSG Nasser al-Khelaïfi, a avancé. Les discussions sont jugées positives. Peu d'éléments chiffrés ont filtré sur le montant de la dernière offre du PSG mais les dirigeants de l'Inter Milan ne sont plus si fermés à la vente du musculeux défenseur au PSG. À Paris, on a repris confiance. Et les Italiens ne cachent plus, en privé, qu'ils seront possiblement amenés à valider ce deal d'ici jeudi soir."
      "Avec les départs qui se multiplient (Draxler à Benfica), le PSG, s'il parvient à finaliser Skriniar, pourrait réaliser un mercato particulièrement complet."
       
      Préparez vos slips!
       
      ®L'EQUIPE.FR ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      10 commentaires
      717 vues
    20. Robin Gosens ne partira pas !

      En effet, Robin Gosens ne quittera pas l’Inter : L’ailier allemand poursuivra son aventure auprès de la Bien-Aimée car malgré le fait que le club du Bayer Leverkusen a fait part d’un réel et fort intérêt, l’offre présentée a été considérée comme insuffisante!
       
      Révélation de Fcinter1908.it

       
      "Le Président de l’Inter, Steven Zhang, a mis un terme à la négociation, en satisfaisant Simone Inzaghi qui mise fortement sur l’ancien joueur de l’Atalanta et en refusant d’apporter son approbation à la cession: La négociation a sauté car l’Inter a pleinement confiance en Gosens qui est appelé à couvrir l’aile gauche Nerazzurra."
      "Sauf nouvelle relance du Bayer, l’ailier allemand restera à Milan."
       
      Confirmation également en Allemagne

      Simon Rolfes, le Directeur Sportif du Bayer s’est livré au quotidien "Kölner Stadt-Anzeiger" : "Il n’y a aucune offre de la part du Bayer pour Gosens et nous n’avons aucune intention de le recruter."
       
      Ce qui ne se dit pas

       
      Si la négociation a connu un tel coup d’arrêt, l’origine se trouve à Milan : "L’Inter, durant les colloques, a exigé une obligation d’achat, une formule qui n’a pas convaincu le club allemand."
       
      On ne la fait pas à un Chinois !
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      12 commentaires
      883 vues
    21. Simone Inzaghi : "Je ne sais rien du départ de Robin Gosens et j'espère avoir Francesco Acerbi"

      S'exprimant lors d'une conférence de presse après la victoire 3-1 contre Cremonese, Simone Inzaghi a réagi aux rumeurs autour de l'Allemand, tout en admettant qu'il espère que le défenseur Francesco Acerbi pourra être signé avant la date limite du mercato.
       
       
      Sur Gosens.
       
      "En ce qui concerne Gosens, je ne sais rien. Mon plus gros problème aujourd'hui a été de battre Cremonese. Gosens travaille très bien, il retrouve sa meilleure forme. Maintenant, j'ai décidé de le mettre pendant le match et j'ai vu sa condition physique s'améliorer."
      Sur les déclarations de Christophe Galtier.
      "Je ne parle généralement jamais des joueurs des autres équipes, je n'étais pas au courant de ses déclarations."
      "En ce qui concerne le mercato, j'en ai parlé il y a quinze jours. Aujourd'hui, nous avons besoin d'un défenseur, le club en est conscient, il reste deux jours et demi et j'espère que je suis satisfait de ce qui se passe."
      Sur Acerbi.
      "Absolument, oui. Dans ce calendrier extrêmement difficile, nous avons besoin de rotations d'équipes."
      "En jouant autant, nous avons encore besoin de la condition physique pour s'améliorer, et des blessures peuvent survenir. Nous devons être prêts à tout, nous savons que tout jusqu'à la pause de novembre sera un énorme test."
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      5 commentaires
      674 vues
    22. Robin Gosens aurait donné son feu vert pour son transfert au Bayer Leverkusen

      Notre ailier Robin Gosens serait prêt à accepter un transfert au Bayer Leverkusen, et les Nerazzurri ont choisi Borna Sosa de Stuttgart comme premier choix pour le remplacer.
       
      Ceci selon Sky Sport Italia qui rapporte que le joueur de 28 ans a donné son feu vert après des discussions entre les clubs, en partie parce qu'il espère se voir garantir un temps de jeu plus régulier. Leverkusen a proposé un accord de prêt pour Gosens qui inclurait une option d'achat sous certaines conditions, les clubs discutant d'un éventuel accord aujourd'hui. L'allemand a donné son accord pour le prêt, et il pourrait donc être terminé avant la fermeture du mercato. Les Nerazzurri chercheront à signer immédiatement son remplaçant, l'ailier de Stuttgart Sosa serait la priorité. Cependant, ils devront agir rapidement pour signer l'international croate de 24 ans.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      9 commentaires
      698 vues
    23. L'Inter a fait à Stuttgart une offre de prêt rémunéré avec option d'achat pour Borna Sosa

      L'Inter a fait une offre au VFB Stuttgart pour signer l'ailier Borna Sosa pour un prêt rémunéré contenant une option d'achat.
       
      Ceci selon Gianluca Di Marzio qui rapporte sur sa page web que les Nerazzurri ont pris contact avec l'équipe allemande concernant éventuellement la signature du joueur de 24 ans pour remplacer Robin Gosens, tandis que l'Atalanta est également intéressée par sa signature.
      L'Inter pourrait laisser Gosens partir avant la fermeture du mercato avec le Bayer Leverkusen intéressé. Dans le cas où le joueur de 28 ans partirait, son remplaçant désigné serait Borna Sosa. Les Nerazzurri ne perdent pas de temps avec seulement quelques jours restants dans ce mercato estival bouillantissime en ayant déjà proposé un prêt rémunéré contenant une option d'achat à Stuttgart.
      L'Atalanta est également intéressée par la signature du Croate dans les deux derniers jours de la fenêtre de transfert et serait prête à rivaliser avec nous pour sa signature.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      5 commentaires
      845 vues
    24. Robin Gosens prêté au Bayer Leverkusen ?

      Le Bayer Leverkusen s'apprête à nous faire une offre de 30 M€ pour signer Robin Gosens avant la fermeture du mercato estival.
       
      Ceci selon l'expert du marché des transferts de Sky Sport Italia Gianluca Di Marzio qui rapporte sur sa page web que les Allemands préparent une offre pour signer le joueur de 28 ans sur un prêt payé de 2 M€ avec une option d'achat de 28 M€ qui devient une obligation l'été prochain sous certaines conditions.
      Leverkusen a pris contact avec les Nerazzurri, montrant un intérêt à signer Gosens. Selon Di Marzio, leur intérêt pour l'Allemand est assez sérieux pour qu'ils soient prêts à faire une offre significative. L'équipe de Bundesliga proposerait de prêter initialement Gosens pour 2 M€. Mais l'accord proposé contiendrait une obligation de le signer de manière permanente pour 28 M€.
      Le principal obstacle à la conclusion d'un accord serait le fait que les Nerazzurri devraient alors chercher un remplaçant pour Gosens à signer avant la fermeture de la fenêtre de transfert estivale. Selon Di Marzio, Marcos Alonso de Chelsea est une possibilité qu'ils ont sondée au cours des deux derniers jours. Cependant, l'Espagnol semble plutôt sur le point de partir à Barcelone.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      10 commentaires
      874 vues
    25. Christophe Galtier titille l’Inter : "Skriniar ? Tout est possible"

      Christophe Galtier, l’entraineur du Paris-Saint-Germain, semble se croire à Disneyland, lui qui espère encore que l’Inter lui cédera sans "trop rechigner" Milan Skriniar…
       

       
      "Je ne peux pas vous dire que c’en est vraiment terminé. La fenêtre estivale du Mercato est passionnante pour tout le monde car il y a toujours des surprises. Skriniar est dans notre ligne de mire depuis longtemps et même si la négociation avec l'Inter est très difficile et que vous devez respecter leur position, tout est possible."
       
      Et la marmotte ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      9 commentaires
      637 vues
    26. Le Suning n'hésitera pas à exiger que l'Inter réalise une ou deux grosses ventes en juin prochain!

      La réticence à signer Francesco Acerbi en prêt suggère que le Suning reste tatillon quant à l'application des objectifs financiers et n'hésiteront pas à forcer une grosse vente en juin prochain.
       
      En effet, selon un article paru dans aujourd'hui Tuttosport, nos propriétaires semblent être prêts à exiger qu'au moins un, voire deux, joueurs de renom soient vendus d'ici la fin juin prochain, donc au sein de la année financière.
      On s'attendait à ce que l'Inter fasse une grande vente cet été afin d'atteindre l'objectif d'un bénéfice net sur le marché des transferts. Les plans ont changé avec les circonstances et il a été largement rapporté qu'ils avaient repoussé la vente à juin prochain; fin juin 2023 étant la date de clôture de l'exercice et doc la date limite réelle pour un bénéfice net.
      Le club semble avoir donné la priorité à une saison aussi forte que possible, afin de faire un gros effort pour remporter le titre de Serie A, même si cela signifie terminer ce mercato estival sans avoir atteint les objectifs financiers fixés au début de l'été. Cependant, les propriétaires semblent avoir opposé leur veto à l'idée de signer Francesco Acerbi en prêt car ils ne souhaitent pas voir le joueur de 34 ans alourdir davantage la masse salariale. Cela suggère que le Suning est prêt à user de son influence en tant que propriétaire du club pour limiter les dépenses même si cela va à l'encontre des souhaits de l'entraîneur et des directeurs de club.
      Pour l'avenir, cela semblerait préfigurer les intentions du Suning pour l'été prochain: il semble peu probable qu'ils hésitent à s'assurer qu'une grosse vente soit effectuée et ce, d'une manière ou d'une autre.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      17 commentaires
      758 vues
    27. Pas de feu vert de Zhang même si Agoumé et Salcedo partent en prêt. Le PSG un all-in sur Skriniar?

      Selon un article paru d'aujourd'hui dans la Gazzetta dello Sport, Steven Zhang ne donnera pas son feu vert pour le transfert de Francesco Acerbi et ce, même si de nouveaux clubs signeraient nos milieux Lucien Agoume et Eddie Salcedo en prêt.
       
      Zhang a fait ce qui semble être un brusque revirement hier en décidant de ne pas donner son feu vert pour le prêt d'Acerbi, un accord qui semblait être sur le point d'être conclu. Les directeurs de club ont été surpris par cette décision. Il semble qu'elle découle d'une priorité donnée à la réduction de la masse salariale, d'autant plus qu'il n'y a pas eu autant de départs que prévu à ce stade du mercato. Il a été suggéré que les jeunes Agoume et Salcedo pourraient partir pour inclure Acerbi dans la masse salariale sans l'alourdir. Malheureusement, leur salaire net s'élève à 700 000 € pour la saison, alors que le salaire net du défenseur de la Lazio est de 2,1 M€. Donc cela ne serait toujours pas suffisant.
      Dans le même temps, Inter FR a relayé sur son compte Twitter un "scoop" de footmercato. Nasser Al-Khelaïfi envisagerait de discuter personnellement avec Steven Zhang.
       
       
      Il est intéressant de noter que l'Equipe a plus ou moins relayé une info similaire. En effet, le journal affirme ce mardi que Luis Campos n’aurait toujours pas abandonné la piste menant à Milan Skriniar. En interne, il ferait partie d’un groupe de personnes qui militeraient pour qu’en défense centrale, le PSG mise tout sur l’international slovaque. De plus, la piste menant à Axel Disasi aurait été abandonnée par la direction du PSG car le défenseur central de l’AS Monaco, côté à 50M€, ne ferait pas partie des plans de Luis Campos.
      Affaire à suivre!
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      5 commentaires
      597 vues
    28. Francesco Acerbi, Steven Zhang, masse salariale : un ménage à trois insoluble ?

      Selon Gianluca Di Marzio qui a rapporté à l'antenne que Steven Zhang n'avait pas encore donné son feu vert à un transfert pour Acerbi alors que Simone Inzaghi, Beppe Marotta et Piero Ausilio travaillaient. pour le convaincre. Cependant, Frabizio Biasin a expliqué que les discussions sont toujours ouvertes.
       
      L'Inter semblait sur le point d'achever un transfert d'Acerbi en prêt mais Zhang a décidé qu'il ne voulait pas donner le feu vert étant donné que cela impliquerait d'ajouter le salaire du joueur de 34 ans à la masse salariale de la saison. Étant donné que les Nerazzurri ont encore des joueurs qu'ils cherchent à se décharger avant la fin du mercato, notre président hésite à valider le transfert d'Acerbi même s'il arrive en prêt sans frais.
      Rapportant dans un tweet, Frabizio Biasin a expliqué que pour le moment, le transfert d'Acerbi ne se concrétisera pas encore. L'Inter semble être sur le point de conclure un accord pour Acerbi depuis un certain temps, mais ils n'ont pas encore mis la touche finale. Il ne reste plus que quelques jours avant la fermeture du mercato, mais pour l'instant, les Nerazzurri attendent de conclure un accord pour le défenseur de la Lazio. Selon Biasin, Zhang n'a pas encore donné le feu vert décisif car il n'est pas entièrement convaincu par Acerbi. Il a tweeté :
      "Le président de l'Inter Zhang n'est pas convaincu de la signature d'Acerbi. Le transfert du défenseur de la Lazio à l'Inter est toujours une discussion ouverte."
       
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      5 commentaires
      741 vues
    29. Gianluca Di Marzio : "Steven Zhang pas convaincu pour la venue d'Acerbi !"

      L'expert du marché des transferts de Sky Sport Italia, Gianluca Di Marzio, rapporte sur sa page d'accueil que Steven Zhang n'est pas convaincu par la venue d'Acerbi et pourrait décider de ne pas investir dans le salaire d'un renfort défensif avant la fermeture du mercato.
       
      A quelques heures de la fin du mercato estival, l'Inter n'a toujours pas terminé pour compléter la défense notre équipe. La principale cible, du moins jusqu'à aujourd'hui, était Francesco Acerbi, né en 1988 en quittant la Lazio (avec qui l'Inter avait déjà un accord). Cependant, l'affaire risque de ne pas se concrétiser et Inzaghi pourrait ne pas obtenir le renfort souhaité.
      Ce qui freine la concrétisation est le point de vue du président Steven Zhang. Il est ni convaincu par le joueur ni pour réaliser une transaction supplémentaire afin d'acheter un défenseur (ce qui entraînerait une augmentation de la masse salariale). Dans ces heures, on comprendra si la vision du président est ferme ou si la direction et l'entraîneur sauront le convaincre de donner son feu vert. Pour le moment, les marges de manœuvre semblent peu nombreuses.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      17 commentaires
      918 vues
    30. Milan Skriniar : Le PSG n'abdique pas et une offre à 80M€ ?

      Alors que Christophe Galtier réclame le renfort d’un autre défenseur central, le Paris SG pourrait terminer son été avec un dernier gros coup selon Téléfoot repris par foot-sur7.
       
      Malgré la récente déclaration de Beppe Marotta, assurant que Milan Skriniar va finalement rester et recevoir prochainement une proposition pour prolonger son contrat qui expire à l’issue de la saison en cours, le PSG n’aurait pas renoncé à l’idée de recruter coûte que coûte notre défenseur central durant cette dernière ligne droite du mercato estival.
      Ce dimanche, Téléfoot assure que les dirigeants parisiens espèrent toujours recruter le défenseur intégriste de 27 ans. Skriniar pourrait ainsi débarquer à la Factory dans les derniers moments du mercato estival. Même si l’affaire est loin d’être une partie de plaisir pour Nasser Al-Khelaïfi et les siens.
      Après avoir échoué à convaincre l’Inter Milan durant plus de deux mois, le PSG voudrait tenter une dernière offensive pour Milan Skriniar dans les derniers instants du mercato. Toutefois, selon les informations de Téléfoot, le PSG devra signer un gros chèque pour espérer faire changer d’avis l'Inter puisque les Nerazzurri continuent de réclamer 80 M€ pour laisser partir leur défenseur.
      Déjà d’accord avec le PSG sur les termes d’un contrat de quatre à cinq ans avec un salaire de 9 M€ par saison, Skriniar attend une entente entre les deux clubs, mais ne forcera pas son départ de l’Inter. Reste donc à savoir si Luis Campos et les décideurs parisiens parviendront à convaincre la formation italienne de laisser filer le capitaine de la sélection de la Slovaquie.
      Source Téléfoot reprise par foot-sur7
       
      Sur parisfans, voici ce qu'on peut lire:
      Le Paris Saint-Germain n’a pas lâché l’affaire pour Milan Skriniar, défenseur de 27 ans de l’Inter Milan. C’est en tout cas ce qu’annonce Téléfoot, ce dimanche matin. Le club parisien croit encore en un dénouement positif, mais le club italien réclamerait toujours 80 M€. Il se murmure donc encore que la piste Skriniar n’est pas totalement éteinte à en croire l’émission Téléfoot. Pourtant, le club italien a été assez clair, ces derniers jours. On est évidemment prudent avec ce dossier qui n’a peut-être pas fini de faire suer les supporters. On sait que le mercato se joue beaucoup dans les ultimes heures. Chacun revoit ses positions et tente d’obtenir le meilleur deal possible. Dans le cas de Skriniar, l’Inter Milan, ne semble plus vendeuse. Sauf certainement, si le PSG donne la somme désirée. Affaire à suivre.
       
      Alex_j

      11 commentaires
      1,1k vues
    31. Beppe Marotta : "Milan est un mec bien et nous explorons d'autres possibilités"

      S'exprimant lors d'une interview avec DAZN avant le match contre la Lazio, Beppe Marotta a évoqué les spéculations sur le transfert autour de Milan Skriniar.
       
      Il a confirmé que Steven Zhang le vendrait pas malgré le Paris Saint-Germain.
      "Je peux dire que Steven Zhang a clairement indiqué la semaine dernière qu'il ne serait pas convaincu par les offres du PSG. Skriniar est très important pour nous et il restera certainement."
      "Milan est un très bon gar, nous allons entamer un dialogue dès que possible pour le lier à l'Inter pendant de nombreuses années. Je suis confiant dans sa concentration. Cette menace voilée de le signer gratuitement ne changera pas la loyauté de ce joueur."
      Il a confirmé qu'ils évaluaient Francesco Acerbi.
      "Il nous manque cette dernière pièce pour compléter l'effectif. Il y a plusieurs options et nous les évaluons, dans les prochains jours nous arriverons à une conclusion. Acerbi nous a été proposé, nous évaluons le joueur qui sera notre achat final."
      Une course à trois avec Manuel Akanji et Trevoh Chalobah?
      "Certainement oui, pour l'instant."
      D'autres options n'ont pas encore été pleinement explorées?
      "Je pense que oui, nous avons de la chance d'avoir mis en place une équipe complète. Mais j'entends parler de joueurs qui cherchent encore des clubs, cela fait partie d'un marché atypique car jouer en open market est difficile pour les entraîneurs, les clubs et les joueurs eux-mêmes. Mais d'ici la fin du marché, des mesures seront prises."
      Un groupe de Ligue des champions très difficile.
      "Ce sera un tour très difficile, mais nous devons compter sur nos forces et notre expérience acquise l'an dernier."
      "Nous avons affaire à des adversaires très respectés, mais nous ne devons pas les craindre. On connaîtra le calendrier demain, il faut gérer pas mal de matches avec le groupe qui va fermer en novembre et puis il y aura une série de matchs assez longue et dense."
      "Nous devons vérifier la préparation des joueurs, ce sera une année unique."
       
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      5 commentaires
      930 vues
    32. Mercato: Nasser Al-Khelaïfi furax contre nous à cause du dossier Milan Skriniar (pour changer)

      La Gazzetta dello Sport confirme que le Paris Saint-Germain est revenu à la charge pour Milan Skriniar avec un chèque de 60 M€, hors bonus, plus un joueur pour recruter notre défenseur central.
       
      La Gazzetta ne précise pas l'identité du joueur impliqué dans ce deal, mais les Nerazzurri sont restés sur leurs positions et ont sèchement refusé la proposition de Luis Campos. Toujours selon la même source, nos dirigeants seraient même déjà en négociations avec l’international slovaque pour une prolongation de son contrat qui expire le 30 juin prochain. Les pourparlers ont déjà commencé entre son entourage et l'Inter et le sentiment est qu'il signera un nouveau contrat qui le maintiendra au club jusqu'en 2027.
      Entre les réticences du PSG à augmenter ses offres, la gourmandise supposée de notre direction, et la volonté non clairement identifiée du principal concerné, les négociations sont logiquement compliquées. Nasser Al-Khelaïfi a été interrogé sur ce dossier. Notons que fin Juin 2022, moultes pseudo-sources disaient que c'était fait entre Skriniar et le PSG. Le PSG veut maintenant essayer de convaincre Skriniar de signer un accord avec eux pour se joindre à un transfert gratuit l'été prochain. Rappelons que NAK a menacé notre président de l'Inter de le faire et comme l'a rapporté Il Messaggero aujourd'hui, NAK est furax contre nous.
      Présent à Istanbul pour le tirage au sort des phases de poules de la Ligue des Champions, NAK s’est confié à La Chaîne L’Équipe sur une possible arrivée de Skriniar chez eux. Sans surprise, NAK a préféré botter en touche, donnant rendez-vous à la presse s’il parvenait à conclure ce transfert. "Skriniar peut-il rejoindre le PSG ? Si on arrive à signer un joueur, on vous le dira dans les médias, rassurez-vous !"
      Bref, on a l'impression que ça va durer encore une semaine...
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      7 commentaires
      794 vues
    33. Affaire Milan Skriniar : le PSG infecte avec l'Inter ?

      Comme nous le savons, Steven Zhang a mis son véto pour la vente de Milan Skriniar qui reste très discret et professionnel sur son dossier. Hier, le journal l'Equipe en rajoute une couche en donnant quelques détails intéressants sur ce mélodrame estival.
       
      Le PSG n'a pas non plus renoncé à recruter Milan Skriniar avant le 2 septembre mais, là encore, rien n'est facile. Jusqu'à présent, deux offres ont été formulées : une première de 50 M€ plus un joueur, une deuxième de 55 M€ plus un joueur. Toutes refusées. Face à cet entêtement des dirigeants interistes, Nasser al-Khelaïfi est monté au créneau, espérant débloquer la situation. Agacé, le président du PSG a annoncé à l'Inter que le défenseur international slovaque (27 ans) finirait par venir libre à Paris puisqu'il est en fin de contrat dans un an. La direction interiste a pris cette remarque comme une forme de menace et clos les négociations. Steven Zhang, aurait annoncé que Skriniar ne partirait plus et il s'est mis en tête de réussir à prolonger son contrat. Le PSG n'a cependant pas renoncé à cette piste prioritaire : une nouvelle offre, de 60 M€ plus un joueur, pourrait tomber dans les prochains jours. Mais elle a peu de chances d'être acceptée, selon un proche du dossier.
      Source l'Equipe.
       
      De manière intéressante, 10Sport qualifie le dossier Skrinar comme le gros échec de l’été au PSG, extrait:
      À quelques jours de la fermeture du marché des transferts, le PSG espère encore se montrer actif, notamment sur le plan défensif. Plusieurs pistes ont été activées par Luis Campos depuis le début de l’été, mais Milan Skriniar ne sera pas l’heureux élu, le Slovaque étant parti pour rester à l’Inter, avec une prolongation à la clé, mais le principal intéressé se montre exigeant après l’offre parisienne.  Comme espéré par le PSG, Thilo Kehrer a quitté la capitale, en attendant peut-être Abdou Diallo. Des départs souhaités par l’écurie parisienne, désireuse de dégraisser son effectif, mais le club veut également injecter du sang neuf, en particulier en défense. Il faut dire que Christophe Galtier a besoin de renforts, lui évolue avec trois centraux. Marquinhos, Sergio Ramos et Presnel Kimpembe ne pourront pas disputer la totalité des matches du PSG dans une saison marquée par la Coupe du monde à partir de novembre, obligeant Luis Campos à s’activer. Le dossier Skrinar est le gros échec de l’été au PSG.
      Source 10Sport
      En gros, voici les relations entre Nasser et Steven:
       
       
      Concernant notre défenseur, sur son compte Instagram officiel, le club a partagé une photo lors de la dernière séance d'entraînement de l'équipe en vue du match contre la Lazio.
       
       
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.
       
       

      20 commentaires
      1,2k vues
    34. Nicola Berti: "Milan Skriniar intouchable ! Acerbi ? Plutôt un jeune !"

      S'adressant à la Gazzetta dello Sport dans une interview publiée aujourd'hui, notre ancien milieu de terrain a estimé que la venue de Bremer n'aurait pas suffi à compenser le départ de Skriniar, tout en suggérant qu'il préférerait voir un jeune défenseur venir plutôt Francesco Acerbi.
       
      En évoquant le fait que Skriniar reste.
      "Bremer remplacer Skriniar ? Skriniar est intouchable ! Ne plaisantons pas avec ça. Tant que Skriniar reste, Bremer peut aller chercher des truffes à Turin pour tout ce qui m'importe !"
      Signer Acerbi ?
      "Avec tout le respect que je dois à Acerbi, je choisirais plutôt Akanji ou Chalobah. J'aime Akanji, il est génial et surtout beaucoup plus jeune. C'est pourquoi Chalobah serait bien aussi.  Akanji est un habitué du Borussia Dortmund et de l'équipe internationale, il est solide et a une expérience internationale. N'oublions pas qu'il faisait partie de l'équipe suisse qui nous a empêchés de participer à la Coupe du monde. Peut-être qu'il n'est pas tout à fait au niveau des trois défenseurs du onze titulaire, mais il est juste en dessous."
      Le passé de Milaniste d’Acerbi un problème ?
      "Je sais que son passé avec Milan n'est pas facile à oublier pour certaines personnes, mais nous parlons de quelque chose qui date, il y a des choses plus sérieuses. Et dans tous les cas, nous parlons ici d'un professionnel total."
      Son sourire pendant le but de Tonali contre la Lazio?
       "Ne plaisantons pas à ce sujet. Je suis sûr que je souriais aussi sur le terrain, ne nous attardons pas là-dessus."
      Sur le départ d’Ivan Perisic.
      "Ivan est difficile à remplacer, mais à droite, je pense que Dumfries peut encore s'améliorer de 20 à 30%, et à gauche, je pense que Gosens peut devenir bon, et puis il y a le pied gauche magique de Dimarco, un vrai Interista."
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      2 commentaires
      1k vues
    35. Fabrizio Biasin et Paolo Condo s’expriment sur notre mercato

      S'adressant au diffuseur italien SportMediaset, Fabrizio Biasin a noté que les Nerazzurri ont réussi à conserver le onze de départ de la saison dernière à l'exception d'Ivan Perisic alors que beaucoup pensaient que cela ne serait pas possible.
      "Beaucoup de gens ont dit au cours des deux dernières années que l'Inter ne ressemblerait pas à ce qu’elle est en ce moment, car il serait impossible pour un club avec autant de problèmes de garder tous ses joueurs. A dix jours de la fin du mercato, les voilà tous. En effet, seul Perisic est parti parce qu'il a reçu une offre importante et a choisi de partir pour rejoindre un autre championnat."
      "Parmi les objectifs financiers des Nerazzurri, l'Inter a réalisé une réduction de 15% de la masse salariale. L'autre objectif, 60 M€ de bénéfice net pour le mercato, n'a pas été mis de côté, mais ils y travaillent sans vendre un joueur du onze de départ, car ils ont de bons directeurs. Oui il n'a pas encore été atteint, mais avec les ventes de Casadei et Pinamonti, ils ont parcouru un long chemin."
       
      Écrivant dans sa chronique dans l'édition quotidienne de La Repubblica, Paolo Condo a noté comment l'entraîneur des Nerazzurri a réussi à jouer à des jeux politiques pour s'assurer que le club ne vende pas Milan Skriniar ou Denzel Dumfries dans les derniers jours du mercato.
      "Inzaghi est le vainqueur ‘politique’ du mercato, y apposant son empreinte avant même que Zhang ne confirme ce que dirait Skriniar ! Il doit gagner, et le poids de cette responsabilité se fait de plus en plus sentir pour lui."
       
      En conclusion, à tous ceux qui prédisaient l'apocalypse:

       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      6 commentaires
      1k vues
    36. Milan Skriniar serait prolongé jusqu'en 2027

      L'Inter fera sa nouvelle offre à Milan Skriniar et pourrait le prolonger jusqu'à fin juin 2027.
       
      Selon FCInterNews, les Nerazzurri entameront le processus pour tenter de conclure un nouvel accord avec le Slovaque dans les prochains jours en lui offrant environ 6 à 6,5 M€ nets par saison et une extension jusqu'en Juin 2027. Il est maintenant pratiquement confirmé que Skriniar restera à l'Inter pour la saison, avec des informations selon lesquelles les Nerazzurri considèrent maintenant que le joueur de 27 ans est complètement hors du marché et qu'ils cesseront d'écouter les offres pour lui. Désormais, il faudra que le club prolonge le contrat du Slovaque qui expire actuellement fin juin 2023. Avant le mercato d'été, l'Inter était prête à offrir à Skriniar un nouveau contrat d'une valeur d'environ 4,5 à 5 M€ nets par saison, mais compte tenu de la situation vécue été qui a vu le Paris Saint-Germain lui offrir beaucoup plus, ils vont l'augmenter à 6 M€ nets par saison au moins.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      3 commentaires
      1,2k vues
    37. L'Inter proche de signer Francesco Acerbi selon Gianluca Di Marzio

      Selon Gianluca Di Marzio, l'Inter se rapproche de plus en plus de la signature de Francesco Acerbi en prêt avec option ou obligation d'achat.
       
      En effet, selon l'expert du marché des transferts de Sky Sport Italia rapporte sur sa page d'accueil que l'accord entre les deux clubs est dans sa phase finale et que l'accord devrait être conclu dans les prochains jours. Les contacts de l'Inter avec la Lazio se sont accélérés ces derniers jours, Claudio Lotito s'ouvrant à un premier accord de prêt pour Acerbi. Maintenant, ils semblent juste travailler sur les derniers détails de l'accord, avec la question de savoir si les Nerazzurri auront une option ou une obligation de signer le joueur de 34 ans de manière permanente à la fin de la saison. Di Marzio rapporte également que les Biancocelesti ont demandé à Acerbi de renoncer au salaire qui lui est dû pour les mois de juillet et août afin de permettre le transfert à l'Inter.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter.

      15 commentaires
      1,3k vues
    38. L'Inter entamera des négociations contractuelles officielles avec Milan Skriniar prochainement

      L'Inter devrait entamer des négociations contractuelles officielles avec Milan Skriniar dans les prochains jours alors qu'ils cherchent à assurer son avenir.
       
      Comme l'a rapporté Gianluca Di Marzio sur Sky Sport ce soir, via FCInternews, les Nerazzurri ont complètement retiré le défenseur du mercato et sont déterminés à lui donner un nouveau contrat. Ils ont rejeté une autre offre du PSG vendredi et ils discuteront maintenant de la prolongation avec Milan Skriniar et son agent dans les prochains jours. Beaucoup ont supposé qu'ils attendraient la fin du mercato, mais ils ne le feront pas. Le club a parlé au joueur et ils veulent lui donner un contrat qui est dans la lignée de ceux donnés à Lautaro Martinez et Nicolo Barella plus tôt cette année alors que son contrat actuel expire l'année prochaine.
       
       
      Pendant ce temps, l'Equipe ne semble pas trop digérer ce revirement. Voici ce que nous pouvons lire dans leur journal. Le Slovaque (27 ans) reste donc serein, même si les négociations avec le PSG durent et ont été assez loin, si bien que son nouveau salaire, trois fois supérieur à celui qu'il perçoit à l'Inter, aurait déjà été défini. Mais l'Inter campe sur ses positions, avec ce prix de vente de 70 M€, jamais atteint par les offres parisiennes, pour un joueur à qui il ne reste qu'un an de contrat. Et plus le temps passe, plus il sera difficile pour l'Inter de lui trouver un éventuel successeur.
      Si notre club cherche toujours un nouveau défenseur, c'est pour remplacer numériquement Andrea Ranocchia, parti à Monza. Simone Inzaghi a été très clair lors de ses récentes conférences de presse : "L'équipe doit rester celle-ci, c'est ce dont nous sommes convenus avec les dirigeants et les propriétaires, ils savent qu'on a un problème et qu'il faut suppléer Ranocchia. Pour le reste, le mercato est clos." C'était avant le déplacement à Lecce. L'entraîneur des Nerazzurri en avait remis une couche peu après le succès dans les Pouilles : "Je n'ai pas envie de rigoler à propos de notre mercato, aussi parce que je vois des équipes qui achètent des joueurs tous les jours, tandis qu'on parle de l'Inter seulement pour les ventes."
      Une autre rumeur de vente est à signaler, selon le quotidien économique Il Sole 24, et elle concerne le club, puisque la banque américaine Goldman Sachs aurait été chargée de trouver un repreneur. Ce qui laisse à penser que Suning est prêt à tout pour rentrer dans ses frais. Y compris la vente de Skriniar qui, dans le cas contraire, devrait être prolongé puisqu'il ne lui reste qu'un an de contrat. Avec, inévitablement, une grosse augmentation de salaire à la clé.
       
      Traduction alex_j via Sempreinter et sourcel'Equipe.

      5 commentaires
      985 vues
    39. Milan Skriniar n'est plus à vendre !

      Steven Zhang a décidé de retirer complètement Milan Skriniar du mercato.
       
      Comme cela a été rapporté par Sky Sport, via FCInternews, il y a eu une nouvelle offre du PSG ce vendredi, mais Steven Zhang est maintenant clair, Milan n'est pas à vendre et il l'a ajouté à la direction du club qu'il sera de le "délice" de Simone Inzaghi.
      Les chiffres n'ont pas été communiqués mais l'offre de jeudi s'élevait à 65 millions d'euros et a été rejetée. L'Inter semble sur le point de rejeter la nouvelle offre et ils ont déjà communiqué au joueur qu'ils souhaitaient prolonger son contrat qui expire l'été prochain.  Ils n'ont même pas l'intention d'arriver au bout du mercato avant de parler officiellement d'un nouveau contrat. L'Inter a l'intention d'assurer son avenir quelles que soient les dernières tentatives du PSG.
       
      Traduction alex_j.

      10 commentaires
      1,3k vues
    40. Cesare Casadei déménage à Chelsea

      Le FC Internazionale Milano annonce la vente de Cesare Casadei au Chelsea Football Club.
      Le jeune milieu de terrain, né en 2003, est transféré à titre définitif pour une somme de 15M€ + 5M€ de bonus.
      ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via Inter.it

      18 commentaires
      1,2k vues
    41. Marco Barzaghi : "Manuel Akanji est la priorité en défense, ils essaieront de se le faire prêter si Dortmund ne descend pas sous les 10M€"

      Le défenseur du Borussia Dortmund, Manuel Akanji, est la cible principale de l'Inter en défense pour les deux dernières semaines du mercato, et leur plan est d'essayer de se le faire prêter, jusqu'à ce les demandes baissent.


      Comme rapporté par le journaliste Italien Marco Barzaghi sur sa chaîne YouTube, et via L'Interista, l'international Suisse est au sommet de la liste des Nerazzurri, et ils travailleront à un prêt, à moins que le prix demandé ne descende sous les 10M€.

      La situation contractuelle d'Akanji rend le dossier potentiellement faisable, si Dortmund souhaite vraiment le vendre avant la fin du marché des transferts.

      Il reste à voir si les Jaune et Noir seront ouverts à un prêt avec obligation d'achat : ce sera un facteur déterminant de la faisabilité de l'opération Akanji-Inter, sauf s'ils sont prêt à revoir à la baisse leurs demandes.

      "Akanji est le premier nom sur la liste," explique Barzaghi. "Le joueur ne veut que l'Inter et a fait un pacte avec les Nerazzurri (tiens donc), qui stipule qu'il serait prêt à prolonger son contrat d'une année, puis de se faire prêter avec obligation d'achat par la suite. Sauf si Dortmund passe sous la barre des 10M€ dans les prochains jours."

      ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via SempreInter

      12 commentaires
      1,5k vues
    42. Le PSG toujours sur Milan Skriniar

      L’arrivée du défenseur slovaque serait toujours espérée dans la capitale selon Le Parisien. Cependant, l’écart entre les prétentions de l’Inter Milan et l’offre du PSG pourrait conduire à une impasse.
       
      En janvier 2023, Milan Skriniar pourra s’engager où il le souhaite s’il n’a pas quitté l’Inter Milan d’ici là. Le défenseur de 27 ans sera alors libre, à six mois du terme de son contrat. L'Inter semble être dos au mur, et donc dans l’obligation de le vendre dès cet été. De plus, Skriniar s’est d’ores et déjà mis d’accord avec le PSG, qu’il entend rejoindre pour entrer dans la concurrence de la défense à trois instaurée par Christophe Galtier. Ainsi, le PSG et l’Inter négocient toujours. Mais l’écart entre l’offre et la demande paraît à ce jour encore considérable. L’Inter réclame 80 millions d’euros, une somme improbable sur le marché des transferts pour un joueur en fin de contrat dans six mois. À 80 millions d’euros, les dirigeants parisiens ont été catégoriques : NON. Plus de 20 millions d’euros séparent aujourd’hui les deux camps alors que l’état-major parisien se bat pour un transfert en dessous de la barre des 60 millions d’euros, un tarif déjà très élevé. Cet été, la feuille de route confiée à Antero Henrique est le respect des règles du fair-play financier alors que l’Europe du football, des concurrents à Javier Tebas, continuent de surveiller les faits et gestes du PSG. En attendant, tout en continuant à espérer Skriniar, Paris étudie d’autres pistes en défense centrale.
      Source Dominique Séverac Le Parisien.
       

      15 commentaires
      1,4k vues
    43. Vidéo: L'Inter partage une vidéo d'adieu pour Andrea Pinamonti "Des équipes de jeunes à l'équipe première"

      L'Inter a partagé une vidéo d'adieu à l'attention de l'attaquant italien Andrea Pinamonti qui signe à Sassuolo après 9 ans à l'Inter.
       
                
       
      Le joueur de 23 ans a rejoint l'Inter Academy en 2013 et a depuis évolué dans toutes les catégories de jeunes et fait une poignée d'apparitions sous le maillot de l'équipe A, en plus de quelques excursions en prêt.
      Il est maintenant un joueur de Sassuolo, qu'il rejoint sous la formule de prêt avec obligation d'achat de 20 Millions d'Euros qui sera activée dès le début de l'année 2023.
      In bocca al lupo Andrea, et merci.
       
       
      L'ironie... Espérons qu'on ne s'en mordra pas les doigts.
       
      ©Internazionale.fr, via sempreinter.com - Traduction Trent_FCI

      12 commentaires
      1,3k vues
    44. Fabrizio Biasin: "Il n'y aura pas de 5ème attaquant. Pour la défense..."

      L'expert mercato Fabrizio Biasin s'est livré en direct lors de l'émission Sponda Nerazzurra TV. Il fait le point sur cette fin de marché à l'Inter Milan, et lève les doutes suite à la vente d'Andrea Pinamonti. Voici ses déclarations :
       

       
      "L'inter n'ira pas chercher de cinquième attaquant : dans l'esprit de l'entraineur et des dirigeants, les quatre attaquants actuels sont plus que bien. Il n'y a pas d'argent pour un cinquième attaquant, qui sera un jeune de la Primavera, ou Mkhitaryan si nécessaire. C'est ce qu'ils m'ont dit sans mâcher leurs mots." 
       
      Biasin revient ensuite sur les rumeurs en défense : "Le défenseur? Le budget disponible est de 0 : les noms importants qui circulent de temps en temps circulent parce qu'il y a des spéculations sur le départ de Skriniar. Nous devons espérer que le budget reste à 0, car s'il devient 15 ou 20, cela signifie que Skriniar est parti."
      Le journaliste termine son interview en laissant une ouverture : "L'Inter a quelques pistes intéressantes en tête : l'une d'entre elles est Akanji, qui n'est pas à 0 mais que vous pouvez obtenir d'une certaine manière (prêt avec option, ndlr). La dernière option est Acerbi : si la Lazio ne parvient pas à faire les mouvements qu'ils ont en tête, c'est une possibilité pour lui qu'il ne puisse pas rester à la Lazio. Il existe donc des plans A, B et C pour l'Inter. La certitude est que le budget est de 0."
       
      Selon vous, notre mercato est déjà fini ou aurons-nous droit à un dernier mouvement?
       
      ®QG1989 - Internazionale.fr (via FCInter1908)

      9 commentaires
      1,6k vues
    45. Inter, Biasin : "Skriniar ? J'ai fait ma énième vérification et ils m'ont dit que..."

      Intervenu dans une émission en direct pour Sponda Nerazzurra TV, Fabrizio Biasin, journaliste, a parlé du marché des transferts de l’Inter et de l'avenir de Milan Skriniar.

       
      Interrogé dans une émission en direct sur Sponda Nerazzurra TV, Fabrizio Biasin, journaliste, fait ainsi le point sur le marché Inter et sur l'avenir de Milan Skriniar : “ J'ai fait ma centième vérification : Si je lis qu’il y a du mouvement sur Skriniar, j’appelle et je demande. La réponse a été que le PSG n'a fait qu'une seule offre il y a un mois pour 50 millions d'euros renvoyés à l'expéditeur. Après cela, le PSG n'est jamais réapparu. Cela ne signifie pas que vous pouvez être complètement calme, si après-demain ils arrivent avec une offre de 60-70 millions d’euros, ils devront écouter, mais à ce jour PSG n’ont pas amélioré leur offre.“
      À votre avis est ce que Skriniar sera encore Nerazzuro la saison prochaine où on aura un énième rebondissement d'ici la fin du mercato? 
       
      ®Interkhero - Internazionale.fr via fcinter1908.it

      6 commentaires
      1,8k vues
    46. Vers une ultime offre pour Milan Skriniar ?

      C'est une information de Sport Mediaset: L'Inter pourrait recevoir une offre, en-deçà de ses attentes: "Le Paris-Saint-Germain a réactivé ses intermédiaires Simonian et Gialloreto ce week-end."
       

       
      "S'il a toujours pas d'offre formelle à l'Inter, d'après ce qu'il se dit, le Paris-Saint-Germain pourrait revenir à la charge en augmentant l'offre qui était de 53 millions d'euros à 60 millions d'euros"
       
      Sera-t'elle acceptée selon vous ?
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      20 commentaires
      1,8k vues
    47. Zhang/Suning  vs Inzaghi/Vestiare : Vers un Séisme Historique si Skriniar est vendu !

      En effet, à présent, tout le monde est prêt à faire barrage pour éviter la vente de Milan Skriniar : Comme le révèle le Corriere Dello Sport, mais aussi la Gazzetta Dello Sport, le Vestiaire pourrait tout simplement imploser !
       
      Pour le Corriere Dello Sport
       

       
      "L’entraineur né à Piacenza est conscient des difficultés du moment, dû en partie à l’arrivée en retard des internationaux, victime d’une condition athlétique encore précaire, de la volonté des adversaires affrontés et de l’insertion des nouvelles acquisitions, surtout celle de Lukaku.
      Si Inzaghi est satisfait des effort que le Club lui a consenti afin de lui permettre de débuter la pré-saison avec cinqs nouvelles recrues, il retient que perdre une personnalité, qu’il s’agisse de Milan Skriniar ou de Denzel Dumfries, serait considéré comme un coup terrible pour le projet est les ambitions dévoilées pour la saison : Le Staff technique veut absolument éviter un départ douloureux, à tel point que s’il est acté, celui-ci pourrait provoquer une fracture dans les rapport avec l’entraineur."
       
      La Rosea enchaine

       
      "Publiquement ou en privé, Simone Inzaghi et le Vestiaire de l’Inter ont exprimé une ferme opposition quant à la possible vente de Milan Skriniar, de plus le remplacer ne serait pas aisé vu la sphère économique dans laquelle se mouvoie les Nerazzurri: Si l’opposition du Staff Technique avec Inzaghi en première ligne est connue, celui-ci est accompagné des joueurs : En débutant du Capitaine Handanovic au joueur le moins capé : Tous ont répété que "Sans le Slovaque" qu’il n’y aura pas de "célébration" chantée."
      "De plus, les Tifosi sont également sensibles à la question et, il y a quelques semaines seulement, ils avaient dressé des banderoles devant le Siège. Après tout, compte tenu du leadership technique et moral reconnu par tous, l'Inter ne veut pas dire adieu au joueur "normal" qu'est Skriniar. Ce n’est pas un pion facilement remplaçable, surtout dans la situation économique dans laquelle se trouve le club".
       
      L’avis de Paolo Condò

       
      "La présaison ne me chauffe pas plus que cela d’une façon générale et, en ce moment, je sais que la défense de l'Inter est la meilleure défense du championnat italien: Nous savons que l'ombre du Mercato  plane toujours sur Skriniar, mais si les choses devaient rester en l'état au 1er septembre, je resterais convaincu que l'Inter possède la meilleure défense du championnat."
      "L'année dernière l'Inter a perdu des points très importants en correspondance avec l'absence de Brozovic, mais cette année je crois qu'avec Asllani il n'y aura plus ce trou visible dans ce secteur, où Inzaghi avait essayé d'adapter d'autres joueurs."
       
      Le Saviez-Vous ?

       
      Des rumeurs ont fait état d’un intérêt de Liverpool pour Marcelo Brozovic, mais comme le révèle Tuttosport : Le croate est considéré comme intransférable par le Club !
       
      Selon vous, Steven Zhang et le Suning peuvent-ils détruire la Bête qu’ils ont mis des années à construire ? Pensez-vous que la vente éventuelle de Milan Skriniar puisse provoquer une séparation "à la Conte" avec Simone Inzaghi voire un Tsunami qui n'aurait été que connu en cas de vente, jadis, de Javier Zanetti ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      8 commentaires
      1,4k vues
    48. Fabrizio Biasin refroidi les parisiens

      A travers un court Tweet explicite, Fabrizio Biasin, journaliste au Libero, a fait le point sur l’actu chaude Nerazzurra du moment
       
       
      Sanchez : La prime de départ sera de 3,5 millions d’euros net, soit 5 millions brut avec le Décret Croissance. Skriniar :  L’offre, désormais vieille d’un mois, est de 50 millions d’euros (refusée). Au jour d’aujourd’hui, je n’ai connaissance d’aucune relance du Paris-Saint-Germain  
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      1 commentaire
      912 vues
    49. Le Paris-Saint-Germain prêt à une relance ?

      C’est ce qu’annonce la Gazzetta Dello Sport dont l’article a été synthétisé par nos confères de Fcinter1908.it: "Chelsea semble être parti voir ailleurs, mais en France, il se dit que le Paris-Saint-Germain va se présenter avec une offre revue à la hausse et que le Club Nerazzurro n'exclut pas une telle possibilité : Certains intermédiaires auraient déjà averti l’Inter de l'éventualité d'une nouvelle percée française."
       

       
      Comment la Propriété agira-t ’elle devant une offre qui sera sans doute inférieure aux 70 millions d’euros demandés ?
      "Une somme fixée par la Direction Nerazzurra qui était déjà inférieure aux 80 millions d’euros du début du mois de juin. Car si la Loi du Mercato reste universelle, tous sont conscient que l’Inter reste un terrain de jeu qui peu faire l’objet d’une attaque dans les jours à suivre même si des réflexions concernent aussi le Vestiaire car ce n’est pas la meilleure façon pour aborder le début du championnat."
      "L'Inter, d’ici au 30 juin 2023, doit présenter un solde négatif rabotée d’au moins 70 millions d’euros et si Skriniar ne part pas, un plan B sera mis en place : Celui-ci consiste à vendre Casadei et Pinamonti. La Direction est d’ailleurs prête à se lancer, mais une fois les (40) millions provenant des deux cessions "mineures" perçues, Marotta et Ausilio demanderont au propriétaire de réinvestir au moins une petite partie de la somme. Une sorte d'extra budget non planifié, qui n'existe d'ailleurs pas aujourd'hui."
      "Ce que Zhang répondra, nulle ne le sait, pas même la Direction. En cas de réponse négative, l'Inter cherchera à recruter un joueur déjà en fin de contrat ou à parvenir à un recruter un joueur via un prêt gratuit : Le premier nom qui vient en tête est celui d’Acerbi, un joueur que la Lazio doit nécessairement placer sur le mercato d’ici à la fin de cette session estivale."
      "La Rosea confirme enfin que Japhet Tanganga n’est pas pris en considération tandis que Manuel Akanji quittera le Borussia Dortmund, car il ne souhaite pas y renouveler son contrat. Celui-ci expire au 30 juin 2023 et le club allemand qui estime le joueur à 20 millions d’euros, serait disposé à le vendre pour la moitié de cette somme."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      10 commentaires
      885 vues
    50. Simone Inzaghi rassuré par la Direction Nerazzurra

      En effet, à Appiano Gentile, un dîner s’est tenu entre Simone Inzaghi et la Direction de l’Inter. Si l’italien était inquiet au niveau du Mercato, celui-ci s’est vu rassuré :
       
      Révélation de Calciomercato.com

       
      "A Appiano Gentile, il y a eu un dîner entre la direction et Simone Inzaghi, l'entraîneur s’est montré inquiet auprès de celle-ci, vu que le Mercato pourrait présenter quelques pièges d’ici à sa fin et, même les messages de Steven Zhang en provenance d'Amérique, où le président a rejoint sa mère et sa sœur, ne suffisent pas à le rassurer."
      "Pourtant, le Club s’est déjà exposé en déclarant le Scudetto comme objectif, l'entraîneur a fait de même en se plaçant dans le sillage de sa Direction, mais à condition de garder le noyau dur de l'équipe inchangé."
      "En effet, Inzaghi a déjà du mal à  faire passer la pilule du départ Perisic et il espère que celui-ci restera sa seule déception estivale. Inzaghi espère, résiste, mais il a surtout reçu une assurance de la part de Piero Ausilio : Si aucune offre irréfutable n'arrive dans un délai maximal de dix jours, tout le monde sera retiré du Mercato et « on en reparlera l'été prochain."."
       
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      11 commentaires
      1,2k vues
  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...