Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    JIMENEZ SE CONFIE A SKY

     

    Image IPB

     

     

    MILAN- A l’occasion de l’émission "Inter 100 e lode", retransmise sur Sky Sport, Luis Jimenez, s’est dévoilé au cours d’une entrevue réalisée par la chaine au centre sportif "Angelo Moratti".

     

    Internazionale.fr vous en propose l’intégralité.

     

    Jimenez : où veux-tu en arriver ?

     

    "Le plus haut possible…."

     

    T’attendais-tu à vivre de tels moments à l’Inter ?

     

    "Non, je ne l’aurai jamais imaginé, car je vivais une période difficile."

     

    "Il y a un an, je reprenais à peine l’entrainement avec mes compagnons, je n’aurais jamais donc pensé arriver ici."

     

    A ton arrivée à Milan, peu croyaient en Jimenez, maintenant tous te voudraient…

     

    "Je pense que tous veulent arriver à l'Inter."

     

    "J'ai fait un pari et je savais qu'il n'aurait jamais été facile, vu tous les champions et tous les grands joueurs qui y sont."

     

    "Mais j'avais confiance, et je savais que je pouvais faire bien et aider cette équipe."

     

    "Donc je suis heureux d'y être."

     

    Tu exploses désormais à l’Inter, qui maintenant, ne cherche plus le « nouveau Figo ». Tous disent qu'il y a déjà Jimenez…

     

    "Luis est un très grand joueur, me fait beaucoup plaît d’entendre de tels choses, c’est un honneur pour moi."

     

    "Même si je ne me sens comme le nouveau Figo, même si nous sommes très différents comme joueurs et dans le rôle que nous occupons."

     

    "Cependant, c’est normal, cela te fait plaisir lorsque ton nom est associé à l’un des plus grands champions."

     

    De toute façon le fait qui l'Inter ne cherche plus de joueur avec ses caractéristiques signifie qu'ils sont confiant...

     

    "Je ne le sais pas, les deux directeurs s’en occupent."

     

    "Je suis arrivé à l'Inter avec l'envie de bien faire et de rester, j'espère continuer ainsi."

     

    Il n'y a pas doute, c’est la période meilleure de ta carrière…

     

    "Oui, sans aucun doute."

     

    "C'est aussi parce que je suis dans une très grande équipe et dans cette dernières, ce n'est jamais facile de s'y imposer."

     

    "Je suis certains que beaucoup ne s’attendait pas à ce que je puisse jouer. J'en suis même heureux pour cette raison."

     

    N’as-tu jamais eu peur de la grandeur de l'Inter ?

     

    "Mais non."

     

    "Peut-être que j’aurais eu la peur de me tromper car ce n’était pas si facile."

     

    "Petit à petit, avec l'aide de mes équipiers, je me suis amélioré jusqu’au moment où est arrivé « mon instant » et je me sentais bien."

     

    "Donc cela s’est bien passé."

     

    Tous disent que Jimenez est bon, éduqué, il plaît à tous. Mais quand il rentre chez lui, Luis reste toujours le même ?

     

    "Partout où je suis allé, je suis allé toujours resté le même."

     

    "Je n'ai jamais eu de problèmes, et j’ai toujours lié des amitiés dans toutes les équipes dans lesquelles je suis allé."

     

    "Cela m’a même aidé."

     

    Quel est ton but qui t’as le plus affecté ?

     

    "Celui face à la Fiorentina."

     

    Si c’était une revanche ?

     

    "Non, car cela c’était très bien passé à Florence."

     

    "J'y avais trouvé un groupe beau, des grands amis, un entraîneur de qualité."

     

    "Malheureusement, j'ai dû m’en aller suite à quelques problèmes que des personnes ne pouvaient comprendre."

     

    "A la fin des choses ont été dites, choses dont je n’ai plus jamais envie d’aborder."

     

    "Cependant, tout va bien, l’important pour moi est sont ceux qui savent qui me connaissent et qui ont été voisins."

     

    "C’est clair que le but a toujours une saveur particulière."

     

    Peux-tu nous éclairer sur ton but ?

     

    "Je tenais à faire une belle prestation dans ce match, c’était un moment particulier, même pour leur entraineur (ndr. : Prandelli)."

     

    "À la fin j'étais content de la façon dont cela s’est déroulé."

     

    Maintenant que tout va tout bien, t’attends-tu à toujours jouer en tant que titulaire ?

     

    "Non, je m'attends à pouvoir aider l'équipe, à pouvoir être utile."

     

    Avec qui es-tu le plus lié à l’Inter ?

     

    "Je me trouve bien avec tous, je devrais en citer tant."

     

    "Je peux dire que ceux avec lesquels je plaisante sont Zanetti et les garçons sud-américains comme par exemple Cesar et Maicon."

     

    "Ensuite, il y a Materazzi et Ibra, mais comme je viens à peine de le dire, je devrai tous les citer, car nous sommes un très beau groupe."

     

    Pensais-tu que vous auriez une telle avance en championnat ?

     

    "L'important pour nous est de penser à bien faire."

     

    "Je parle comme si j'étais déjà là, l’année passé."

     

    En disant que nous voudrions répéter ce qui a été fait sur cette dernière saison."

     

    "C’est bien d’être devant au classement, car tu penses uniquement à toi-même, à ce que tu peux faire. Il n'y a pas autres problèmes."

     

    Est-ce que l’Inter est l'équipe la plus forte d'Italie ?

     

    "Actuellement oui, les résultats le prouvent."

     

    Et en Europe ?

     

    "Nous pouvons jouer contre tous."

     

    "Nous devons faire de belle prestation et voulons y parvenir."

     

    "Nous espérons continuer comme nous l’avons fait jusqu’à présent."

     

    Tu as eu l'opportunité de débuter et de marquer en Champions League…

     

    "Oui, je tenais à faire bonne figure, car cela faisait tant de temps que je ne jouais pas."

     

    "Je voulais donc y être, et je voulais montrer que je méritais d'être dans cette équipe."

     

    "Je suis entré dans une partie qui était, peut-être déjà, terminée."

     

    "J’y suis rentré avec plus de tranquillité et de sérénité, par la suite le but est arrivé, j’ai été chanceux."

     

    Tu joues dans la position que tu affectionnes...

     

    "Oui, c’est vrai."

     

    "En Italie tant d'équipes n’évolue pas avec un trequartiste, c’est même cette situation qui m’a fait décider de venir à l’Inter, lorsque cela m’a été proposé."

     

    Est-ce pour cette raison, parmi tant d’autres, que tu n’es pas resté à la Lazio ?

     

    "On y joue aussi avec un trequartiste, mais avec des caractéristiques différentes des miennes."

     

    Préfères-tu marquer ou faire l’assit?

     

    "Cela me fait plus plaisir de faire des assists, même si il n’y en a pas eu beaucoup."

     

    "J’aime tant faire marquer mes compagnons."

     

    Entre temps, tu te consoles avec les buts…

     

    "Je marque aussi, mais ce n’est pas ma meilleure caractéristique."

     

    "Si j’arriverais à mettre dix buts en Serie A, cela serait très beau."

     

    Nous recommençons : où veux-tu arriver ?

     

    "À gagner le plus possible."

     

    "Je n'ai jamais rien remporté, j’aimerais donc remporter le Scudetto."

     

    "L’Inter est une très grande équipe qui peut ambitionner les objectifs les plus grands, comme par exemple, la Champions League."

     

    Quelle est ta marge d’amélioration ?

     

    "Il me manque tant par rapport à des grands champions comme, par exemple, Ibrahimovic ou Figo."

     

    "Je dois tant travailler."

     

    "C’est sur que, le fait d’être arrivé si vite dans une grande équipe, m’y aide beaucoup."

     

    "Ce n’est jamais facile d’arriver si jeune et d’avoir la possibilité de jouer."

     

    "Donc la confiance que m’accorde la société me fait plaisir, et, j’espère être au plus haut niveau, le plus rapidement possible."

     

    Tu es arrivé si jeune à l’l'Inter, mais, ta carrière est déjà assez longue...

     

    "J’ai débuté rapidement."

     

    "Le fait majeur de ma carrière est que je suis arrivé en Italie très jeune, j’ai donc pu y suivre ici une préparation dans le Secteur Jeune."

     

    "Ma préparation en Europe a été très différente de celle du Chili. C’est un moment-clé."

     

    Tu es aussi le Capitaine de la Nationale Chilienne...

     

    "Je l’étais."

     

    "Avec le retour de Salas, je suis content lui d'avoir cédé le brassard. C’est juste qu’il soit le sien."

     

    "Cela me fait plaisir de jouer avec ces grands joueurs, et je me trouve très bien avec Marcelo qui est, par-dessus-tout, un très grand ami."

     

    "Cela me fait plaisir qu’il soit de retour en équipe nationale."

     

    Pourquoi te surnommes-t'on "Il Mago"?

     

    "Je préfère sincèrement Luis, je n'aime pas être appellé "Il Mago".

     

    "Ce surnom est nait en Under 17 sud-américaine : Lors des qualifications pour le mondial, un journaliste m’a surnommé comme cela, c’est de là que tout est parti."

     

    "Mais, comme j'ai dit, je préfère s'ils m'appellent simplement Luis ou Jimenez."

     

    Quel rôle a eu Roberto Mancini dans ton évolution ?

     

    "Très important."

     

    "En effet, même lorsque je n'étais pas convoqué ou j’étais dehors, il m'a toujours parlé et m’a toujours donné la motivation dont j'avais besoin pour ne pas abdiquer et pour être toujours prêt et à disposition."

     

    A quoi pensais-tu quand tu ne jouais pas ?

     

    "A rien, j’attendais mon instant."

     

    "Je savais que cela n’aurait pas été facile à l’Inter, car un footballeur veut de suite jouer, cela vaut pour tous."

     

    "Nous dirons que j'ai été bon à ne pas me démoraliser."

     

    Être venu à l'Inter sous la formule d’un prêt à été un pari très dur…

     

    "Je désire aussi remercier Lotito qui a fait son possible pour me faire venir ici après l'expérience de la Lazio."

     

    "Ensuite j'ai dû renoncer à un important contrat avec la Ternana, en le renouvelant pour une autre année à un montant incomparable auquel j’aurais perçu."

     

    "Mon pari était celui-ci : Ou je venais et je prouvais à tous d’être un joueur qui pouvait rester à l'Inter ou je retournais à la Ternana sans force contractuelle pour trois autres années."

     

    "J’ai pris tant de risques, j’espère que je vous aurais tous convaincu."

     

    Pensez vous déjà avoir gagné votre parie?

     

    "Non, car je n’ai toujours pas été racheté."

     

    "C’est sur que j’espère rester, et ce encore très longtemps"

     

    En effet, on parle déjà de la volonté de l’Inter de vous racheter…

     

    "Cela me fait sincèrement plaisir, mais j’ai tout de même appris que dans le football on est jamais sur de rien tant que ce n’est pas officialisé."

     

    La plus mauvaise période de ta carrière coïncide aux six mois ou tu n’as plus joué...

     

    "Oui, c’était une mauvaise période."

     

    "Je m’entraînais tous les jours, du lundi au vendredi, puis à la fin de la semaine il n’y avait pas de match, je me trouvais sans rien faire et sans compagnons."

     

    Dans mon pays on disait que c’était de ma faute, et que j’avais créé ses problèmes."

     

    Malgré que je n’avais rien fait et je ne pouvais rien changer."

     

    "Ces six mois furent très très dur."

     

    Comment l’as-tu surmonté ? Quelqu’un t’as aidé ?

     

    "Ma fiancée et mon frère."

     

    "Eux deux et aussi toute ma famille du Chili."

     

    "Les deux ont été très présents à mes cotés et m’ont donné la force pour ne jamais craquer, car sincèrement, cela a été très difficile."

     

    De toute façon, tu es resté en Italie ...

     

    "Oui, je suis resté en Italie pendant six mois, en patientant le mois de janvier avant d’aller quelque part."

     

    As-tu crains de devoir tout recommencer depuis le début ?

     

    "Oui, je peux vous dire que j’ai du recommencer depuis le début."

     

    "Même si je jouais à la Lazio, car six mois inactif, ce n’est pas rien."

     

    As-tu eu peur de ne plus retrouver la Série A, et de repartir dans une compétition plus faible ?

     

    "Je peux dire que j’ai eu beaucoup de chance d’être apprécier, et que l’ont a pas oublié ce que j’ai fait avant."

     

    "Je n’ai pas manqué d’offres et j’ai eu beaucoup de chance d’en avoir."

     

    "Puis la Lazio, c'est avérée la meilleure solution"

     

    A l’Inter c’est encore mieux ?

     

    « Oui, c’est beaucoup mieux."

     

    "A la Lazio et dans les autres équipes , je m'y suis toujours bien trouvé et j’y ai connus des grands amis."

     

    "C’est clair et normal qu'être à l’Inter, c’est le summum."

     

    Penses-tu qu’au Chili, à l’heure actuelle, ils ont changé d’avis?

     

    "Je pense que oui."

     

    "Mais c’est normal car, quand tout va bien, tout le monde exulte et il n’y a que des compliments."

     

    Quel a été l’entraîneur, à part Mancini, avec lequel tu étais le plus lié ?

     

    "Beretta est pour moi, et ce, sincèrement, un entraîneur très important."

     

    "C’était mon premier entraîneur en Italie et il m’a fait jouer à Ternana."

     

    "Nous avions fait un beau championnat."

     

    "Puis je me suis bien entendu avec Prandelli à Florence, et avec Brini, toujours, à Ternana."

     

    Tu as marqué contre la Fiorentina et contre Prandelli. Dimanche, à Sienne, comptes-tu répéter cette performance contre Beretta ?

     

    "J’espère, cela me fait toujours plaisir de marquer."

     

    Mario Beretta avait raison de te faire jouer sur les ailes, il t’a fait devenir un joueur plus complet …

     

    "Oui, c’était très important."

     

    "C’est avec lui que j’ai appris à jouer sur les ailes."

     

    "J’y ai quasi joué un championnat."

     

    "Cela me plait de jouer en tant qu’ extérieur gauche, car cela me donne la possibilité de repiquer au milieu et de monter."

     

    "J’ai marqué neufs buts en championnat, cela montre que l’on me laisse plus de liberté."

     

    Parles-t’on dans le vestiaire, du match de Sienne de l’année passée ?

     

    "Nous n’en parlons pas beaucoup."

     

    "Nous parlons surtout de bien recommencer depuis la trêve, et, d’évoluer de la même façon."

     

    "Nous devons aller là-bas pour chercher la victoire."

     

    Y a-t-il eu, une fois, où Beretta vous a mis en colère ?

     

    "Non, je suis toujours d’accord avec les entraîneurs."

     

    "Je respecte leurs choix."

     

    L'écouterez vous cette fois-ci car il voudrait que Jimenez fasse une mauvaise prestation contre Sienne...

     

    (il sourit) "Non, ce n’est plus mon entraineur."

     

    "Je ne peux pas faire ça."

     

    Te rappelles-tu de ton premier match joué en Italie ?

     

    "Oui, il s’agissait du tournoi à Viareggio contre une équipe colombienne."

     

    Le match suivant, tu y inscrivais ton premier but…

     

    "Oui c’est vrai."

     

    J'étais à l’épreuve avec Ternana et tout dépendait de ce tournoi, si je restais ou pas en Italie."

     

    Qui t’as transféré en Italie ?

     

    "Sauro Castellani m’a fait venir à Ternana pour faire un test avec un groupe de chilien."

     

    Que te rappelles-tu de Terni ?

     

    "C’était magnifique."

     

    "J’y ai beaucoup d’amis, c’est une belle petite ville, avec beaucoup de passionnés de football."

     

    "J’espère qu’avec le footbal, ils pourront retrouver la place qu’ils méritent, car Terni n’est pas une ville de Série C"

     

    Tu as vécu une mauvaise histoire à Terni qui n’est pas encore terminée…

     

    "Non, on ne résoud rien avec les paroles, ce qui c’est passé est passé."

     

    "Je pense à mon présent qui est dorénavant à l’Inter."

     

    "J'y ai seulement des beaux souvenirs de là-bas."

     

    Terni te relie à un a un souvenir personnellement important ….

     

    "Je me suis marié là-bas, c’était magnifique pour moi, car, c’était le lieu en Italie, où j’avais le plus d’amis."

     

    "Mais je suis parti directement après au Chili."

     

    Combien de buts souhaites-tu réaliser cette année ?

     

    Je ne me fixe pas d’objectif."

     

    "Je cherche simplement a faire de mon mieux et ce , à chaque fois que je suis sur le terrain."

     

    "Je cherche à vivre sereinement."

     

    Posté le 14 janvier 2008 à 16.37 par Ibracadabra Il Genio & Randy

     

    Sources associé(e)s: Inter.it


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Je l'aime bien le petit Jimmy. Il m'a l'air très modeste comme s'il savait pas trop ce qui lui arrivait. Il a un discours différents des stars habituelles. J'ai l'impression que tant qu'il n'aura pas signé un bon contrat, il aura ce discours extremement prudent..

    Allez Massimo, fais lui un bon contrat :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour cet superbe Interview !

    C'est mon autre petit génie apres Zlatan,

    Une tres bonne surprise un futur tres grand joueur si il se blesse pas ;)

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui, c'est vrai il a vraiment la tete sur les épaules, un trés bon mental, il en veut comme on dit :bigrin:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 021
    Total des membres
    Bahares Dexther
    Membre le plus récent
    Bahares Dexther
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...