Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Les coulisses de l’Affaire Pioli, partie 1/2

     

    Aujourd’hui, Stefano Pioli deviendra le nouvel entraineur de l’Inter. Comment a-t-il été recruté ?

     

    Internazionale.fr vous invite à découvrir les coulisses de l’Affaire Pioli.

     

    Stefano Pioli est, à dater d’aujourd’hui, le nouvel entraineur de l’Inter. Il sera en poste jusqu’au terme de son contrat, le 30 juin 2018. Lié à la Lazio de Rome, la résiliation de son contrat a été entérinée. Arrivé à Milan dans l’après-midi de ce lundi, il s’est présenté dans les bureaux d’avocat Capeline où tout a été inscrit noir sur blanc.

     

     

    PIOLI ET SON STAFF

     

    Entraineur-adjoint : Giacomo Murelli,

    Collaborateurs techniques : Davide Lucarelli et Walter Samuel.

    Préparateurs physiques : Matteo Osti et Francesco Perondi.

     

     

    Le saviez-vous ? Entre 1991 et 1996, Murelli et Lucarelli ont joué à Padova avec Pioli. Il y a connu Adriano Bonaiuti (entraineur particulier à l’Inter de Samir Handanovic), Ivone De Franceschi (scout Nerazzurro), Michel Kreek (collaborateur de Frank de Boer) et un certain Alessandro Del Piero.

     

     

    SON CONTRAT A LA LAZIO

     

    L’entraineur et le Président biancoceleste se sont revus depuis le licenciement de Stefano Pioli dans le club romain. Hier, il y avait encore quelques détails à finaliser. “Stefano Pioli est rentré à Parme en soirée pour en finir avec la lazio et se préparer à son aventure à l’Inter...

    Ce mardi, une réunion aura eu lieux dans l’Ufficio del Lavoro, l’endroit même où Pioli s’était vu remercier. Pioli n’a pas perçu de prime de reconnaissance et il a dû renoncer à quatre mois de mensualités. C’est en agissant de la sorte qu’il a pu se lier avec l’Inter.

     

     

    SON CONTRAT A L'INTER : OPTION D'UNE SORTIE ANTICIPEE 

     

    Une rencontre a eu lieu ce dimanche soir avec le Suning pour parler contrat. A présent la partie administrative est terminée pour le nouvel entraineur Nerazzurro.

    Ce matin, Pioli rencontrera donc Claudio Lotito pour procéder à la résolution de son contrat à l’amiable. Le Président Lazio compte bien ne pas payer les 2,5 millions d’euros qu’il aurait dû débourser à l’entraineur s’il n’avait pas trouvé de club d’ici à la fin de cette saison.

    Plus tard dans la journée, Pioli et son staff se déplaceront à Milan pour signer avec l’Inter. Une fois les signatures apposées, l’Inter établira un communiqué officiel.

    Pioli percevra 1,4M€ d’ici à la fin de l’année et, s’il est toujours en poste, il verra son contrat augmenter à quasi 2M€ pour la saison 2017-2018.

    Une option a été incluse dans son contrat : Celle d’un départ anticipé, dans le cas où le club veut le virer avant le 30 juin 2016. Cette option était inscrite dans le contrat de De Boer.

     

     

    AUSILIO ET GARDINI RISQUENT GROS

     

    Matteo Marani, de SkySport24, s’est livré sur l’actualité récente de l’Inter :

    Pioli était considéré comme le candidat idéal par Ausilio et Gardini. Pour Pioli, cela a toute son importance car il a la garantie de travailler avec des personnes qui croient en ses capacités.

    Pioli va se retrouver avec un Club qui compte dix points de moins par rapport à la saison 2015-2016.

     

     

    UN CHOIX REFLECHIT

     

    Mettre un homme voulu par les siens et une marque d’affranchissement de notre Direction Italienne vis-à-vis des choix fait par Thohir. L’indonésien devra se fier à ses hommes de confiance et aussi à la réalité du terrain. En choisissant Pioli, Ausilio et Gardini risque gros, car le Suning se montre très clair sur ses intentions : « Celui qui se trompe dégage ». Preuve en est l’adieu de Bolingbroke car le Suning a eu la présence d’esprit de remarquer son manque de travail et sa capacité à être présent dans les moments importants du club. Le Suning souhaite à présent une personne de référence proche en Italie.

    Zanetti représente la Passion pour le tifo Nerazzurro. Le fait que lui-même fasse confiance à Pioli envoi des signaux positifs. Car c’est un choix d’amélioration, de bon sens, de ce que l’on pouvait faire actuellement. Il fallait que l’Inter italienne aille dans le même sens.

     

     

    LE SUNING EST MAÎTRE DE L'INTER

     

    La politique du Suning est claire comme de l’eau de roche : Celui qui se trompe dégage. Il fallait qu’une tête tombe suite au recrutement de De Boer et Bolingbroke qui le sponsorisait en a fait les frais.

    Notre propriétaire met également nos dirigeants italiens sous examens et sous pressions, ils devront prouver à la Famille Zhang qu’ils sont compétents, dans le cas contraire, un sort similaire à celui de l’ancien Directeur anglais est à prévoir.

    Car il faut le reconnaitre, le Suning ne voulait pas de Pioli. Mais dans ce duel à distance, c’est bel et bien l’Italie qui a pris le dessus sur la Chine.

    Le Suning accorde beaucoup d’importance aux tifosis. De fait, même Erick Thohir, le Président de l’Inter est dans l’œil du cyclone car non-apprécié des tifosis.

    La pression est immense à l’Inter car si Pioli tombe, il ne sera pas le seul à quitter l’Inter. Notre triade italienne peut être confiante, mais ils connaissent la nouvelle politique de la maison : On te fait confiance, tu nous donnes ta parole, mais si tu te trompes, tu payes le prix fort...

    Kia Joorabchian, pourtant conseiller privilégié du Suning est aussi dans une zone de turbulence, car il a décidé de laisser tomber Marcelino pour tout miser sur Gianfranco Zola.

     

     

    NE PAS CRIER VICTOIRE TROP VITE

     

    Cette citation est parfaite pour Marcelino ! En effet, un contrat de 4M€ était prévu si l’ancien coach du Villareal aurait été choisi.

    Il s’est montré confiant, même un peu trop confiant. En effet, à un moment donné, les collaborateurs du Suning sont tous reparti en Chine. Seul

    Steven Zhang, le fils de notre propriétaire est resté proche du Club. Tous vont revenir pour assister au Derby de Milan. Derby historique car ce sera la première fois que le Derby aura une saveur asiatique. Le vainqueur de ce match aura donc des répercussions aussi en Chine.

    Avant de partir, le Suning a confirmé à Steven Zhang son choix pour l’entraineur : Stefano Pioli qui a écrasé toute la concurrence et surtout Zola et Marcelino qui ont eu de nombreux contacts avec les chinois. Au final, l’ancien entraineur de la Lazio a été choisi, mais la plus grande confidentialité était requise. C’est la raison pour laquelle, dans le plus grand secret Pioli a rencontré le Suning dans les bureaux du Latham.

    Les motivations de ce choix.

    Le fait que Pioli est italien est déjà un choix logique. Prendre un entraineur étranger aurait pu être risqué. De plus Pioli connait la pression vue qu’il a connue pareille situation à la Lazio

     

     

    CA CHAUFFE MARCEL !

     

    Marcelino lui, pensait avoir obtenu un accord sur tout à savoir

    Un contrat de 4M€/ans jusqu’en 2018.

    Donner son avis pour les transferts

    Il avait même déjà prévu un entrainement pour ce mercredi matin.

     

    Marcelino, confiant, avait été convoqué par le Suning avec son agent. Etant sur et certains d’être sélectionné, il n’a pas hésité à se montrer souriant devant les journalistes et avait même déjà dit en Espagne que le poste était pour lui et qu’il allait y vivre de grands moments.

     

    A sa sortie de la réunion avec le Suning, on a retrouvé un Marcelino muet avec un regard sombre. Seul son agent s’est exprimé : « Ils ont choisi Pioli »

     

    Il est fort à parier que Stefano Pioli, qui savait depuis samedi soir qu’il était l’élu, a joué le jeu avec les journalistes en se montrant déçu, voir enrager en repartant dans son train pour Parme.

     

    Pioli avait été remercié après le Derby de Rome. Ici, il va débuter, comme un certain Roberto Mancini, avec le Derby de Milan.

     

     

    PLACE AU JEU

     

    Pioli s’intéresse de près au noyau de l’Inter, car il souhaite aligner les joueurs qui respectent ses concepts préférés : Une équipe qui peut se regrouper et qui puisse aussi occuper toute la largeur du terrain.

    Il est capable de changer de dispositif de jeu en match. Le nouvel entraineur de l’Inter aime le jeu vertical et avoir de la profondeur, pour lui, il faut se donner à l’entrainement. Il n’est pas attaché à un seul modulo tactique et aime voir ses équipes disputer une rencontre en y imposant un jeu rythmé et se battre pour récupérer le ballon très rapidement.

    Il demande également de l’amplitude à ses deux latéraux, car il aime voir ses ailiers s’occuper des phases offensives, voir s’infiltrer dans le milieu.

     

     

    ICARDI, L’ATTAQUANT IDEAL POUR PIOLI

     

    L’arrivée d’un nouvel entraineur permet de remettre tout à plat. Dans ce petit jeu, Jovetic et Eder pourraient s’avérer très utiles. Mauro Icardi, lui est le profil idéal car c’est un finisseur. L’argentin n’aura pas à s’occuper à défendre en phase de non possession. Pioli veut augmenter le rendement offensif de l’Inter et offrir d’autres solutions offensives au Capitaine de l’Inter. Ceux qui ont les faveurs de Pioli se nomme Jovetic et Eder. Le milieu de terrain devrait être occupé par Joao Mario et Brozovic. Felipe Melo et Kondogbia eux, seraient victimes de ce dispositif. Medel lui, sera replacé en défense.

     

    L’ancien coach de la Lazio est un entraineur qui parle, il dialogue énormément avec ses joueurs. Il pourrait faire débuter l’Inter de la sorte

    4-2-3-1

    4-3-3

     

    Sans exclure :

    4-3-2-1

    4-3-1-2.

     

    Tous les joueurs ne seront pas là au premier entrainement. Pioli, à peine le contrat signé, se dirigera immédiatement à la Pinetina. Il y prévoit un entrainement et devra se passer de ces 13 internationaux, mais notre coach souhaite déjà travailler avec le groupe restant. Il devra aussi prêter une attention toute particulière aux conditions physiques d‘Andrea Ranocchia et Rodrigo Palacio.

     

    Hier soir, il a été vu à Milan avec Steven Zhang et Liu Jun qui est le nouvel administrateur délégué de l’Inter. Liu Jun occupera un poste intérimaire car le Suning lui-même partira à la recherche du profil idéal pour occuper ce poste important. Il est fort probable qu’un italien occupe ce poste.

     

     

     

    Rédigé par Antony Gilles & Damien Chibane - Internazionale.fr


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Pas forcément, il peut avoir un rôle d'electron libre, mais avant tout Pioli doit apprendre à connaitre tout le monde :nikel:

     

    Niko appréciera à sa juste valeur le passage sur Marcelino :bigrin:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il va vouloir transformer Banega en Biglia-like, j'en suis convaincu. Par contre, je suis beaucoup moins convaincu de la réussite d'un tel chantier...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Invité Trinikola

    Posté(e)

    Enfin Medel en défense :nikel:

     

    Par contre, Eder et Jovetic sont ces favoris, je dis à voir parce que ce ne sont pas les joueurs les plus stables sur la continuité sur le terrain...

     

    J'ai quand même hâte de voir janvier car ça va bouger sec. Et surtout certains jouent leur peau... Suning a bien joué le coup en donnant juste le bras mais sans plus...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    1ère recrue demandée par Pioli : Parolo :phear:

     

    Le double de Brozovic, qui lui-même est le double de JM... :aie:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est un milieu de la Lazio et de la squadra azzura...bref pas ce qu'on a urgemment besoin

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    'La Parolo est à la défense :aie:

    B) Modifié par BONOB0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ygg

    Posté(e) (modifié)

    Chaud pour Ausilio quand même. Il a fait du très bon travail, ce serait une grosse perte s'il devait partir en cas d'échec.

     

    Surtout que si départ il devait y avoir, il n'y a pas d'illusions à se faire, il ira direct au Milan vu que Fassone a tout fait pour le faire venir. :puking:

    Modifié par Ygg

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est fini le monde des Bisounours :aie:

     

    J'espère juste que Pioli restera en place jusqu'à la fin, mais on se doit de recruter l'Elite de l'Elite :nikel:

     

    Et on fait dans l'Oral, parce que nous le valons bien :bigrin:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 021
    Total des membres
    Bahares Dexther
    Membre le plus récent
    Bahares Dexther
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...