Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Ranieri: "En Italie, les entraineurs sont comme des kleenex..."

     

    1328461818_d871bb928ad7a05dfbcd528c9f396

     

    APPIANO GENTILE - Claudio Ranieri à livré son habituelle conférence de presse d’avant-match ce samedi à la veille du match contre Novara qui se dispute ce dimanche au stade "Giuseppe Meazza".

    Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

    Mister, comment s’est passée cette semaine ?

    "C’était une semaine particulière, parce qu’après le non-match contre la Roma, nous avons pu travailler toute la semaine. Nous avons bien travaillé et nous devons répondre sur le terrain maintenant."

    Comment se portent Sneijder et Forlan ?

    "Ils sont bien revenus. Forlan n’est pas à 100%, mais j’en suis conscient. Wesley va très bien, il a travaillé avec nous toute la semaine, sauf le premier jour. Ce fut une semaine de réflexion, ils ont le même rendement que les autres depuis les vacances de Noël."

    Est-ce que vous vous sentez remis en cause pour juin ?

    "Dès le premier jour que je suis allé à Coverciano (école d’entraîneurs, ndlr), des dizaines d’entraîneurs m’ont dit: ’Rappelez-vous que vous faites un métier où le parachute peut être ouvert ou pas’. J’ai réussi sans parachute, alors..."

    "Nous devons rester calmes, il y a deux semaines on parlait d’une Inter ’stellaire’, il faut un juste équilibre. Je me rappelle que quand je suis arrivé à Chelsea, on me demandait si j’étais remis en cause, j’ai répondu que je venais d’Italie, là où les entraîneurs sont comme des kleenex. Je me sens bien à l’Inter et je travaille avec ma détermination habituelle".

    La présence de Moratti à l’entraînement a-t-elle été importante cette semaine ?

    "C’était important parce qu’il est le premier tifoso du club et il nous l’a fait ressentir. Son intervention après le match contre la Roma a été appréciée. Les rumeurs concernant l’arrivée d’un autre entraîneur ? Ca ne me dérange pas, cela fait partie du métier..."

    Comment jugez-vous les deux matchs contre Palermo et la Roma ?

    "Celui contre la Roma, je l’ai oublié, car comme l’a dit le président, c’était un non-match. Contre Palermo, il manquait un équilibre, nous devons donc retrouver cet équilibre, surtout en défense, les défenseurs doivent jouer leur rôle de défenseur pour créer quelque chose vers l’avant."

    La faute vient peut-être des brésiliens trop offensifs ?

    "Non, je ne suis pas d’accord. Ces joueurs ont tout gagné, mais il manquait un bloc, puis une analyse complète."

    Cette semaine, vous avez essayé le 4-2-3-1...

    "Nous avons un peu tout essayé, nous déciderons du système de jeu demain, mais je n’ai pas qu’un seul module en tête. Pazzini ? Nous devons bien nous préparer pour ce match, après il y aura le match contre contre Bologna et puis celui contre Marseille, je devrai évaluer tout le monde."

    Que pensez-vous des propos de Gasperini ?

    "J’ai seulement lu quelque chose en première page, il m’a semblé amer, j’en suis désolé et ne lui souhaite que du bien dans l’avenir. J’ai démissionné de la Roma ? Je suis un type un peu spécial..."

    Motta est parti, qui va prendre sa place ?

    "C’était un joueur unique, je le dis depuis longtemps, il n’y a pas de clone de Thiago."

    Pazzini et Forlan ne sont pas au mieux de leur forme, qui vous préoccupe le plus ?

    "Aucun, il n’y a rien de grave, je n’en perds pas le sommeil."

    Quelle est votre idée du module idéal ?

    "Le 4-4-2 verrouillé, sans aucun joueur purement offensif, mais je l’ai utilisé seulement deux fois. Autrement, je joue toujours avec des joueurs de qualité sur les ailes, avec un meneur de jeu ou avec le rombo."

    Quand un entraîneur arrive à l’Inter, il vient pour enseigner le football ou pour le gérer ? Les propos de Gasperini sont éloquents...

    "Ce que voulait dire Gasperini est différent. Il vient de la Primavera, il a bien réussi au Genoa, à Crotone... Quand on arrive dans une équipe où il y a autant de champions, les choses sont plus difficiles à gérer. Ici, je dois gérer et enseigner le football, ainsi que faire des corrections à l’équipe."

    La terreur est de voir à l’avenir un autre Roma-Inter, qu’en pensez-vous ?

    "Le samedi, nous avions fait une séance d’entraînement incroyable, personne ne s’attendait à une telle défaite, et tout a réussi à la Roma. Mes garçons luttent et me donnent de la sérénité, ce sont des champions, nous avons parlé et nous allons répondre. Revivre un tel match est impossible. Quand je suis arrivé, je ne m’attendais pas à une promenade de santé. Il y a encore quelques jours, nous parlions du Scudetto et nous luttons toujours, l’Udinese n’est qu’à cinq points, mes équipes doivent toujours se battre."

    Samuel s’est blessé, quelle est la situation ?

    "Il a reçu un coup. Tenir Samuel à l’écart est impossible, cela ne me surprendrais pas qu’il soit déjà disponible contre Bologna. Connaissant le joueur, je peux avoir de l’espoir, il ne voulait même pas être remplacé à la mi-temps lors du dernier match."

    Stankovic est à nouveau disponible, quelle est son importance ?

    "Deki est un joueur que je voulais depuis toujours: quand il était à la Lazio et qu’il ne jouait pas, je voulais l’amener à Chelsea. Il sait l’estime que j’ai pour lui, je constate que le vrai Stankovic, celui que les tifosi connaissent, est de retour. Je répète que dans la phase retour, avec Sneijder, Forlan, Stankovic et Chivu, nous pouvons retrouver de la qualité, petit à petit. J’espère les retrouver en grande forme et motivés."

    Que pensez-vous de la polémique entre Milan et la Juventus ?

    "J’ai lu certaines choses..."

    Tenez-vous à ce que les défenseurs restent dans la ligne de quatre ?

    "Le football est total, les défenseurs doivent jouer en défense, mais les deux phases sont importantes: l’attaque et la défense."

    Que conseillez-vous à Lucio ?

    "Ne sois pas stupide (il rit, ndlr)."

    Quel genre de joueur était Thiago Motta ?

    "Un leader, un point de référence pour tout le monde, très bon de la tête, très important dans le marquage mais aussi en attaque. J’ai été déçu de le perdre, il faisait partie de ce groupe merveilleux, mais si un garçon veut partir, il est injuste de le retenir. Son avenir avec la Nazionale ? Même les joueurs évoluant à l’étranger ont leurs chances. J’avais demandé à Thiago de rester jusqu’en juin et de jouer la Ligue des Champions avec nous, mais il avait trop envie de Paris."

    Comment voyez-vous le match contre Marseille ?

    "Désolé, je ne pense qu’à Novara. En Italie, on reporte des matchs, on change d’entraîneur..."

    Quelle est l’importance de Palombo, et quand revient Guarin ?

    "Palombo est un joueur très important. Pour Fredy, nous verrons, la thérapie est un succès. J’avais peur de devoir me passer de lui un long moment mais peut-être que je pourrai l’intégrer progressivement dans l’équipe d’ici 15 jours."

    Un dernier mot sur Novara et le retour de Mondonico ?

    "Je suis content de le voir en bonne santé, je serai heureux de le voir."

    Rédigé par stan78 & p-h08 (fcinternews.it)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il a peur du Licenciement ou quoi? faudra guetter l actualite du club demain.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 938
    Total des membres
    georgesgiorgio
    Membre le plus récent
    georgesgiorgio
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...