Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    SERIE A. INTER 5-3 ROMA: UNE INTER SPECTACULAIRE !

     

    1292517381_etoo.jpg

     

    MILAN - Avec ses huit buts et ses occasions à la pelle, ce Inter-Roma reste dans la lignée des précédentes confrontations entre ces deux équipes: spectaculaire ! On a surement assisté à l’un des plus beaux matchs de la saison ce dimanche soir au stade Giuseppe Meazza, un match entre deux équipes tournées vers l’offensive et qui ont tout donné pour remporter la victoire. Au final, c’est l’Inter qui sort vainqueur de cette confrontation, une Inter qui fait encore la très bonne opération de cette journée de championnat et qui se rapproche de plus en plus de son rival milanais au classement.

    Privé de Lucio et Chivu en défense et de Stankovic au milieu, Leonardo a encore dû aligner un onze de départ inédit cette saison. Julio Cesar se place dans les buts, derrière une défense composée de Maicon et Zanetti sur les cotés et d’un axe central Ranocchia-Cordoba. Au milieu, Motta, Cambiasso et Kharja forment le trio de relayeurs et le revenant Sneijder est placé en meneur de jeu derrière un duo Pazzini-Eto’o, Milito démarre donc ce match sur le banc.

    Ce match démarre sur les chapeaux de roue, l’Inter ne tarde pas à presser et ouvre même la marque d’entrée de jeu: à la 3ème minute, Maicon accélère sur son coté droit, fixe son vis-à-vis et passe le ballon à Sneijder qui contrôle le ballon du pied gauche à l’entrée de la surface de réparation romaine et enchaine d’une frappe puissante du coup de pied gauche qui termine sa course en pleine lucarne, Julio Sergio ne peut rien et reste cloué sur ses appuis, 1-0 pour l’Inter.

    La Roma, déjà dos au mur, tente de réagir dans la foulée: à la 6ème minute, Borriello reçoit le ballon dans la surface nerazzurra, parvient à résister à la défense interiste et décoche une frappe du pied droit, mais Julio Cesar avait bien bouché son angle et peut repousser sans problème. Sur le contre qui suit, Maicon remonte tout le terrain balle au pied et tente une frappe des 30 mètres de l’extérieur du pied droit mais ça passe hors du cadre.

    Les romains parviennent finalement à égaliser assez rapidement dans ce début de rencontre: à la 13ème minute, Vucinic profite d’une interception manquée pour partir balle au pied dans le camp nerazzurro, il transmet un bon ballon sur sa droite à Cassetti après avoir fixé Cordoba, Cassetti centre sans contrôle au second poteau pour Simplicio qui devance Maicon et tacle le ballon au fond des filets, 1-1.

    Les hommes de Ranieri profitent de leur temps fort pour essayer de doubler la mise deux minutes plus tard, mais c’était sans compter sur un Julio Cesar en état de grâce qui repousse d’abord la tentative de Vucinic, bien servi en retrait par Borriello, ce dernier qui reprend de la tête le ballon repoussé par Cesar mais le gardien brésilien s’était relevé très rapidement et effectue une deuxième parade décisive, le ballon revient sur Menez qui s’emmène le ballon de la main devant Ranocchia, l’arbitre ne bronche pas, l’attaquant français reprend le ballon du pied gauche mais Julio Cesar sauve son but pour la troisième fois d’affilée et repousse le ballon du pied. C’était moins une pour les nerazzurri !

    Cette frayeur aura au moins le mérite de réveiller les hommes de Leonardo qui reprennent petit-à-petit l’ascendant dans ce match. A la 22ème minute, l’Inter obtient un bon coup-franc légèrement excentré sur le coté droit: Sneijder se charge de le tirer en force à ras de terre, Julio Sergio est sur la trajectoire mais il relâche le ballon mais ni Motta ni Ranocchia ne parviennent à reprendre ce ballon qui atterrit finalement dans les pieds d’Eto’o qui frappe du gauche mais le ballon est contré par un défenseur romain et file en corner. Puis à la 26ème minute, c’est encore Eto’o qui a l’occasion de donner l’avantage aux siens sur un centre de Cambiasso mal repoussé par la défense romaine, l’enchainement de l’attaquant camerounais qui contrôle le ballon de la poitrine et le reprend instantanément de volée du pied gauche est sublime mais le ballon passe juste à coté des buts de Julio Sergio qui était encore resté scotché sur place. L’Inter continue de pousser et après un mouvement amorcé par Zanetti qui passe à Eto’o, le camerounais transmet le ballon à Sneijder qui tente sa chance de loin à la 30ème minute, mais Julio Sergio repousse en corner.

    Vient ensuite ce qui semble être un des tournants du match: à la 33ème minute, Vucinic fait une merveille de passe pour Simplicio qui part dans le dos de la défense nerazzurra, le milieu romain se retrouve face à Julio Cesar et tente de le contourner mais le portier brésilien parvient à lui repousser légèrement le ballon des pieds, Simplicio garde tout de même la balle et tente de centrer devant le but, Julio Cesar dévie légèrement le ballon, la défense interiste se dégage mais le ballon arrive dans les pieds de Menez qui frappe, Motta se jette et contre le tir du français. Puis l’Inter part en contre dans la minute qui suit, Sneijder passe à Eto’o sur le coté droit, le camerounais repique dans l’axe balle au pied, rentre dans la surface, fixe la défense romaine et enchaine d’une frappe du pied gauche, Julio Sergio est surpris et ne peut qu’effleurer le ballon qui termine sa course au fond des filets, 2-1 pour l’Inter.

    Les nerazzurri continuent de presser et ne semblent pas se contenter de ce petit but d’avance. A la 36ème minute, bonne combinaison entre Eto’o et Maicon sur le coté droit de la surface romaine, le brésilien transmet au camerounais qui frappe mais son tir est dévié et passe au-dessus. Puis à la 42ème minute, Sneijder tente une nouvelle fois une frappe lointaine mais Julio Sergio repousse encore la tentative du meneur hollandais et capte le ballon en deux temps.

    Plus rien à signaler dans cette première période qui s’achève donc sur le score de 2-1 pour l’Inter.

    Aucun changement à la pause, on retrouve donc les 22 mêmes acteurs pour le début de la seconde mi-temps.

    Alors qu’il a été assez peu en vue en première période, c’est Pazzini qui va affoler la défense romaine en ce début de seconde période: il se voit d’abord refuser logiquement un but à la 56ème minute, malgré un très bel enchainement contrôle poitrine plus reprise de l’extérieur du droit sur un excellent ballon en profondeur de Cambiasso, l’attaquant italien étant signalé en position de hors-jeu. Puis à la 52ème minute, idéalement servi en profondeur par Sneijder et pas hors-jeu cette fois-ci, il part seul au but mais il est accroché par Burdisso dans la surface de réparation, l’arbitre n’hésite pas, montre le point de pénalty et sort le carton rouge direct pour Burdisso. Eto’o se charge de transformer le pénalty, 3-1 pour l’Inter.

    A 11 contre 10, l’Inter continue de pousser. A la 57ème minute, Eto’o et Sneijder combinent aux abords de la surface romaine et le hollandais décoche finalement une frappe trop molle pour inquiéter Julio Sergio. Puis une minute plus tard, les nerazzurri entament une contre-attaque éclair avec Sneijder qui part balle au pied, c’est un trois contre trois entre les attaquants nerazzurri et ce qu’il reste de la défense de la Roma, Sneijder passe sur sa gauche à Eto’o qui centre instantanément devant le but pour Pazzini mais la reprise de l’attaquant italien est brillamment repoussée en corner par Julio Sergio. Mais sur le corner qui suit, il ne pourra rien face à Motta qui profite d’une remise de la tête d’Eto’o suite à un centre de Sneijder pour ajuster le gardien romain de la tête, 4-1 pour l’Inter. Leonardo décide ensuite de faire entrer Milito à la place de Pazzini.

    A ce moment-là, tout le monde pense que la messe est dite et que l’Inter va mettre une fessée à la Roma, mais ce sont les romains qui vont revenir dans le match contre toute attente. Tout d’abord grâce à un coup du sort à la 75ème minute: Vucinic détourne un coup-franc puissant de De Rossi, ce qui prend Julio Cesar à contre-pied, 4-2 pour l’Inter.

    L’Inter tente de réagir dans la minute suivante, mais Julio Sergio repousse une tentative du gauche de Milito, bien servi par Cambiasso. Leonardo effectue ensuite son second changement avec l’entrée de Nagatomo à la place de Sneijder, ovationné par le public du Meazza après sa brillante prestation. Quant à la nouvelle recrue japonaise de l’Inter, il est lui aussi copieusement applaudi par les supporters nerazzurri pour sa première sous le maillot de l’Inter.

    D’ailleurs Nagatomo va vite démontrer ses qualités: à la 79ème minute, il déborde sur le coté gauche de la surface romaine avant de centrer devant le but pour Eto’o, mais la reprise l’attaquant camerounais est détournée par Julio Sergio.

    Puis vient un nouveau tournant dans ce match: à la 75ème minute, Borriello frappe et rate le cadre, l’arbitre signale un corner pour la Roma alors que Maicon n’a pas touché ce ballon. Sur ce corner, la reprise de la tête de Juan frappe le poteau et c’est Loria qui est le plus prompt sur cette balle et qui réduit le score à 4-3.

    L’Inter se fait des frayeurs en cette fin de match, mais les nerazzurri sont bien décidés à aller marquer un cinquième but qui plierai définitivement ce match. A la 82ème minute, Nagatomo déborde encore sur son coté gauche et centre en retrait pour Cambiasso, l’argentin laisse passer le ballon entre ses jambes en croyant qu’un de ses coéquipiers se trouvait juste derrière lui, mais c’est finalement Maicon qui arrive en pleine course et qui tente une frappe lointaine de l’extérieur du droit, mais le ballon file directement dans les gants de Julio Sergio.

    A la 89ème, l’Inter se crée encore une occasion incroyable de tuer le match: Milito reçoit le ballon aux abords de la surface romaine, l’attaquant argentin effectue un superbe contrôle orienté avant de transmettre le ballon en retrait à Eto’o, le camerounais remet en une touche de balle sur sa gauche pour Cambiasso qui contrôle le ballon de la poitrine dans la surface et parvient à se défaire de deux défenseurs romains pour donner le ballon à Kharja, le marocain est pris à contre-pied par cette passe et ne peut que dévier le ballon en retrait pour Eto’o qui arrive lancé, l’attaquant nerazzurro frappe du droit mais Julio Sergio repousse directement sur Milito qui, surpris de recevoir ce ballon, le propulse largement au-dessus des buts.

    Finalement, l’Inter va bien tuer ce match dans la minute qui suit: à la 89ème minute, Eto’o reçoit le ballon sur le coté droit, il se défait de Taddei qui essaye de flouer l’arbitre en simulant un coup de l’attaquant camerounais, Eto’o enchaine avec un centre devant le but repoussé par Julio Sergio, Zanetti récupère et passe à Cambiasso qui contrôle le ballon, avant de placer son ballon hors de portée du gardien romain, 5-3 pour l’Inter.

    Cette fois c’est fait, l’Inter s’impose 5-3 dans un match complètement fou. Cette victoire permet aux nerazzurri de distancer leur adversaire du soir au classement et de se rapprocher du rival milaniste au classement.

    TABLEAU RÉCAPITULATIF

     

    INTER 5-3 AS ROMA 

     

    Buteurs: 3’ Sneijder, 35’ Eto’o, 63’ Eto’o (sp), 71’ Thiago Motta, 90’ Cambiasso ; 13’ Simplicio, 75’ Vucinic, 81’ Loria.

    Inter: 1 Julio Cesar; 13 Maicon, 15 Ranocchia, 2 Cordoba, 4 Zanetti; 14 Kharja, 8 Thiago Motta, 19 Cambiasso; 10 Sneijder (55 Nagatomo 75’); 7 Pazzini (22 Milito 70’), 9 Eto’o

    Entraineur: Leonardo

    Roma: 27 Julio Sergio; 77 Cassetti, 29 N. Burdisso, 4 Juan, 17 Riise; 20 Perrotta (Taddei 67), 16 De Rossi, 30 Simplicio (Greco 71); 94 Menez (Loria 64), 22 Borriello, 9 Vucinic

    Entraineur: Claudio Ranieri

    Arbitre: Paolo Tagliavento (Terni)

    Avertis: 37’ Kharja ; 43’ Borriello, 88’ De Rossi

    Exclu: 62’ Burdisso

    Affluence: 62.344 spectateurs.

    Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 022
    Total des membres
    Thominter milan
    Membre le plus récent
    Thominter milan
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...