Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    SERIE A. SIENA 0-1 INTER: CAMPIONI D'ITALIA !

     

    1274031526_campioni.jpg

     

    SIENA - L'Inter n'a pas craqué et a remporté ce dimanche son cinquième Scudetto consécutif, le 18ème de l'histoire du club nerazzurro. Les hommes du président Moratti ont décroché ce trophée après leur courte victoire à Siena 0-1 sur un but de Milito en début de seconde période alors que les nerazzurri étaient sous pression après les deux buts de la Roma à Verone qui leur avaient permis de repasser virtuellement devant au classement. Mais l'Inter a su faire honneur à son rang et s'est imposé logiquement sur le terrain d'une équipe déjà condamnée à la relégation mais qui avait à cœur de déjouer les plans des nerazzurri.

     

    Déjà privé de Cordoba pour ce match, Mourinho décide de préserver Lucio qui n'est pas encore totalement remis de sa petite blessure et c'est donc Materazzi qui est aligné aux cotés de Samuel dans l'axe de la défense. Maicon est aligné à droite alors que Zanetti est préféré à Chivu sur le coté gauche. Au milieu, Motta, Cambiasso et Sneijder sont alignés derrière le trio offensif Balotelli-Eto'o-Milito.

     

    L'Inter prend d'entrée le jeu à son compte dans ce début de match, Siena de son coté semble vouloir bien défendre et de compter sur d'éventuels contres pour essayer de surprendre leurs adversaires. Et c'est justement les joueurs locaux qui se mettent en évidence en premier, tout d'abord sur une frappe écrasée de Jajalo à la 4ème minute, mais surtout sur une action qui aurait très bien pu leur permettre d'ouvrir le score contre toute attente: à la 5ème minute, Jajalo centre dans la surface depuis le coté droit, le ballon est renvoyé de la tête par la défense mais directement sur Codrea qui contrôle et transmet un bon ballon dans la surface pour Ekdal qui crochète Maicon et réussit à frapper du bout du pied mais le ballon vient mourir tout juste à coté des buts de Julio Cesar.

     

    Après cette grosse alerte sur leurs buts, les nerazzurri vont se créer une série de belles occasions de buts: à la 12ème minute, la première grosse occasion interiste vient du pied droit de Balotelli qui reprend de volée un centre de Maicon au deuxième poteau, malheureusement la belle reprise de l'attaquant nerazzurro passe de très peu à coté du poteau de Curci. A peine une minute plus tard, après une belle action en une touche de balle entre Cambiasso, Sneijder et Balotelli, ce dernier lance parfaitement Milito en profondeur, l'attaquant argentin arrive peu avant Curci qui était sorti de son but pour disputer ce ballon avec lui et tente de le tromper de l'extérieur du pied droit mais le ballon vient rouler devant le but vide et termine finalement sa course à coté. L'Inter continue de pousser et c'est encore Balotelli qui se créé une belle occasion mais sa reprise de la tête sur un corner de Sneijder passe au-dessus.

     

    A la 22ème minute, Curci sort la première parade de ce match: l'action débute avec un joli une-deux entre Balotelli et Eto'o, le camerounais s'avance balle au pied et effectue cette fois-ci un une-deux avec Milito avant de décaler Maicon sur le coté droit, le brésilien centre instantanément au deuxième poteau où il trouve Balotelli qui remet parfaitement ce ballon de la tête devant le but, le ballon est repris à bout portant de la tête par Milito mais Curci est sur la trajectoire et repousse miraculeusement des poings, le ballon retombe encore dans les pieds de Milito qui se retourne et frappe mais sa reprise est contrée par le retour d'un défenseur adverse.

     

    L'Inter pousse encore et encore pour tenter d'ouvrir le score. Sur corner tiré par Sneijder, c'est Samuel qui envoie le ballon au-dessus à la 27ème minute. Deux minutes plus tard, encore sur un corner de Sneijder, c'est Curci qui repousse une tête de Motta. A la 34ème minute, Curci intervient encore sur une reprise du talon d'Eto'o après un centre de la droite de Maicon.

     

    On voit très peu cette équipe de Siena depuis le début de cette rencontre, mais elle arrive quand même à faire trembler les nerazzurri sur quelques occasions en contre comme à la 36ème minute lorsque Maccarone décoche une frappe puissante de loin du pied gauche, heureusement Julio Cesar est vigilant et il s'envole pour détourner ce ballon dangereux avant de s'en emparer tranquillement.

     

    Une minute après cette occasion de Siena, l'Inter est encore toute proche d'ouvrir le score mais cette fois c'est la barre transversale qui repousse une reprise acrobatique de Balotelli encore une fois après un centre de la droite de Maicon. Siena se créé sa dernière occasion de la première période quelques minutes plus tard sur une tentative de Jajalo qui s'était bien défait du marquage après une passe de Vergassola mais son tir passe encore à coté des buts de Julio Cesar, bien aidé par le retour de Samuel.

     

    L'Inter va ensuite dominer la fin de cette première mi-temps avec quelques occasions: à la 43ème minute, Samuel reprend de la tête un nouveau corner de Sneijder mais le ballon passe encore une fois au-dessus. Une minute plus tard, Curci doit bien se coucher pour empêche son propre coéquipier de propulser le ballon dans ses propres buts. Enfin dans le temps additionnel, aucun nerazzurro n'est à la réception d'un centre devant le but de Maicon et le score en reste donc à 0-0.

     

    Dans l'autre match, la Roma mène 0-2 à Verone et est donc virtuellement leader du classement à 45 minutes de la fin du championnat. L'Inter se voit donc obligée de marquer un but en seconde période si elle veut être sacrée championne.

     

    Pas de changement à la mi-temps coté nerazzurro, la seconde période reprend avec une domination de l'Inter qui pousse pour tenter d'ouvrir le score le plus rapidement possible afin de ne pas se mettre une pression qui risquerait de s'accentuer au fil du match. La première occasion interiste arrive à la 48ème minute sur un beau une-deux entre Balotelli et Maicon mais le latéral brésilien, bien lancé dans la surface de réparation, pousse un peu loin son ballon et tarde trop à frapper et il voit finalement un défenseur venir contrer le ballon in-extrémis. A la 52ème, après une belle percée sur le coté gauche, Zanetti transmet le ballon à Milito qui repique dans l'axe et décoche une frappe puissante des 20 mètres mais Curci s'envole et détourne du bout des gants.

     

    Une minute plus tard, Mourinho décide d'effectuer son premier changement: Pandev remplace Motta et l'Inter adopte donc un schéma plus offensif. Après une occasion de Cambiasso à la 54ème minute qui voit sa tentative passée à coté des buts de Curci, l'Inter va enfin réussir à ouvrir la marque deux minutes plus tard: à la 56ème minute, on retrouve le duo Zanetti-Milito, le capitaine passe un ballon parfait à son compatriote après une percée sur le coté gauche, Milito se retrouve face au gardien et il ne lui en faut pas plus pour tromper Curci d'une frappe croisée qui termine sa course dans le petit filet opposé. C'est le délivrance pour les nerazzurri qui reprennent donc virtuellement leur place de leader et qui seront sacrés champions s'ils parviennent à garder cette avance.

     

    Dans la foulée du but, Mourinho réadapte son schéma tactique en faisant entrer Stankovic à la place de Balotelli. L'Inter semble se contenter de ce petit but d'avance et se contente de gérer cette dernière demi-heure de jeu en se créant peu d'occasions mais en ne laissant aucun espace à leurs adversaires. Quelques petites occasions à signaler comme un tir de Milito qui passe à coté à la 68ème minute ou une reprise de Stankovic qui passe au-dessus deux minutes plus tard. Coté Siena, ils ont peu d'occasions de se mettre en évidence avec ce bloc nerazzurro bien en place et qui ne prend plus trop de risques.

     

    Mourinho effectue son dernier changement à la 72ème minute en remplaçant Sneijder par Chivu. Deux minutes plus tard, l'Inter est tout proche de doubler la mise mais la frappe lointaine de Stankovic rebondit sur le haut de la barre transversale. A la 76ème minute, sur un contre bien emmené par Pandev, le macédonien choisit la solution Milito à sa droite, l'argentin contrôle le ballon, crochète son vis-à-vis et tente sa chance du pied gauche mais Curci se couche et repousse le ballon, Pandev récupère et propulse le ballon au fond du but mais il est signalé hors-jeu et le but est refusé. L'Inter continue à se créer quelques occasions mais les tirs de Cambiasso et Stankovic aux 77eme et 82ème minutes passent tous les deux à coté.

     

    Mais l'Inter n'a toujours qu'un tout petit but d'avance et la moindre occasion de Siena peut s'avérer fatale. A la 85ème minute, les nerazzurri retiennent leur souffle sur un centre-tir de Rosi qui termine sa course juste à coté des buts de Julio Cesar. Deux minutes plus tard, c'est le portier nerazzurro qui donne des sueurs froides à ses partenaires sur un centre de ce même Rosi qu'il ne réussit à capter qu'en deux temps devant son but, heureusement aucun joueur de Siena ne trainait par-là.

     

    Les nerazzurri gèrent le fin du match en gardant le ballon au point de corner pendant quasiment tout le temps additionnel malgré une dernière tentative de Milito à la 91ème minute qui n'a pas plue à Mourinho qui souhaitait que son équipe reste dans le coin du terrain sans prendre de risques, mais l'arbitre siffle finalement la fin du match sur cette courte mais précieuse victoire de l'Inter qui gagne donc son cinquième titre consécutif en Serie A, le deuxième pour José Mourinho. L'émotion est à son comble sur le terrain, les joueurs et le staff fêtent ce titre obtenu après une saison faite de hauts et de bas et qui s'est finalement jouée jusqu'à la dernière minute.

     

    L'Inter fait donc le doublé Coupe-Championnat en attendant peut-être un triplé historique dans l'histoire du club avec cette finale de la Champions League qui se jouera samedi 22 mai entre l'Inter et le Bayern Munich au stade Bernabeu.

     

    TABLEAU RÉCAPITULATIF

     

    SIENA 0-1 INTER

     

    Buteur: Milito 57'

     

    Siena: 85 Curci; 87 Rosi, 6 Terzi, 29 Cribari (15 Brandao 46'), 3 Del Grosso; 10 Codrea (7 Reginaldo 81'); 18 Ghezzal, 8 Vergassola, 12 Ekdal, 24 Jajalo; 32 Maccarone (11 Calaiò 54')

    Entraineur: Alberto Malesani

     

    Inter: 12 Julio Cesar; 13 Maicon, 23 Materazzi, 25 Samuel, 4 Zanetti; 8 Thiago Motta (27 Pandev 54'), 19 Cambiasso; 45 Balotelli (5 Stankovic 58'), 10 Sneijder (26 Chivu 73'), 9 Eto'o; 22 Milito

    Entraineur: José Mourinho

     

    Arbitre: Emidio Morganti

     

    Avertis: Del Grosso 11', Cribari 17', Brandao 64', Codrea 65', Chivu 85', Toldo 90'+2.

     

     

    Rédigé par p-h08 (inter.it ; internazionale.fr)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Milito un buteur en Or cette saison !!!!

     

    :nikel:

     

    Inter, mio cuore batte solo per Te !!!!

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 919
    Total des membres
    SANOGO
    Membre le plus récent
    SANOGO
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...