Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Stramaccioni : "Nous serions heureux que Maicon reste"

     

    APPIANO GENTILE - Andrea Stramaccioni a donné sa conférence de presse avant le match retour des barrages d’Europa League contre le FC Vaslui dont le coup d’envoi sera donné ce jeudi 30 août à 20h45 au stade "Giuseppe Meazza" de Milan.

     

    Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

     

    "Nous préparons ce match avec la plus grande attention pour trois raisons: Vaslui est une très bonne équipe qui nous a mise en difficulté. Ensuite nous ne voulons pas nous tromper, car pour nous la qualification est très importante et l’Inter doit être présente en Europe. Troisièmement, nous sommes dans un cas d’urgence, le milieu de terrain est pour nous fondamental et j’espère récupérer quelqu’un d’ici demain. L’enthousiasme des tifosi est essentiel, même à Pescara il y avait de nombreux tifosi. Notre idée est tout de même de peu parler, nous sommes heureux d’être bien partis mais il y a beaucoup de travail, nous savons qu’il y a des choses qui ne vont pas encore bien, nous pensons à nous qualifier."

     

    Pensez-vous au turn-over ?

    "C’est difficle de changer un individu si vous ne pensez pas au contexte. Je vais penser au milieu de terrain à mettre en place et seulement à ce moment là je pourrai comprendre qui je peux épargner pour quelques minutes. Evidemment, certains joueront le match entièrement mais la qualification passe avant tout."

     

    Julio Cesar a déclaré qu’il voulait saluer les tifosi lors du match contre la Roma, êtes-vous d’accord ?

     

    "Je pense que c’est une belle chose après les pages indélébiles qu’il a écrit dans cette équipe. Comme je l’ai déjà dit, Julio est un de ceux que je remercierai toujours car il m’a aidé lorsque je suis arrivé ici. Mais parfois les choix de la Société passent avant les choix affectifs. J’ai une grande relation avec lui, comme le Président, et je crois qu’il est juste que Julio salue les tifosi comme il le mérite."

     

    Pensez-vous être l’anti-Juve ?

     

    "Je ne me risquerais pas à me projeter autant en avant, maintenant je pense seulement à Vaslui car la colère que j’ai ressenti à la fin du match contre l’Hajduk, nous ne devons pas la répéter. Vaslui a de ’non-compétitif’ que le nom et ils nous ont mis en difficulté à la fin du match aller. Regardez comment l’Udinese a souffert hier."

     

    Branca et Ausilio ont bien travaillé sur le mercato, dans l’avenir, au vu des problèmes au milieu du terrain, pourriez-vous prendre un autre renfort dans ce secteur de jeu ? Ou seulement un défenseur ou un attaquant ?

     

    "J’apprécie le travail de la Société, je le vois comme un signal positif. Dimanche, Gargano et Cassano me semblaient à leurs aises même s’ils n’étaient pas au top. Il n’y a pas de grosses retouches précises à faire mais le mercato est ouvert et il y a des choses à résoudre, parmi lesquelles Maicon. Nagatomo a de la fièvre et nous connaissons une petite situation d’urgence."

     

    Avez-vous déjà une hierarchie définie en cas de départ de Maicon ?

     

    "La situation de Maicon était tout de même évidente depuis le début, nous ne sommes pas pris au dépourvu puisqu’il y a Zanetti, une valeur sûre, et Jonathan. Les caractéristiques de Maicon sont uniques, il est inégalable. Nous verrons ce qu’il se passe d’ici le 31 aôut, mais s’il reste, nous en serons tous heureux, moi le premier."

     

    Y a t-il d’autres joueurs qui pourraient s’en aller ?

     

    "Moi, les dirigeants et le Président avons essayé de construire une équipe hétérogène avec deux joueurs pour chaque rôle, le seul qui soit en suspens est le latéral droit, mais la polyvalence du capitano me rend service. Alvarez est l’un des six joueurs que j’ai en tête pour les trois rôles de l’attaque. Milito, Palacio, Cassano, Coutinho et Alvarez sont mes choix à l’avant. Nous l’attendons comme Obi, puisqu’il sont blessés."

     

    Vu le blason de l’équipe, vous sentez-vous obliger de gagner ou d’arriver en finale ?

     

    "Nous pensons avant tout à nous qualifier ! Nous avons vu trop de promesses, nous attendons d’atteindre la phase de groupe et nous penserons à un match à la fois."

     

    Comment se portent Guarin et Samuel ?

     

    "Guarin a subit un coup contre Pescara mais c’est quelqu’un qui lutte. Samuel va bien, il est à disposition."

     

    Comment éviter les mêmes erreurs que contre l’Hajduk ?

    "Nous avons appris de nos erreurs, nous n’avons pas eu la même approche affamée que dans les autres matchs officiels où nous avons vu une équipe plaisante, en colère. Quelque chose manquait à San Siro ce soir-là, même si la chose qui m’a le plus déplu est de n’avoir pas marqué."

     

    Comment un joueur comme Cassano peut s’intégrer dans un vestiaire aussi rapidement ?

    "Il avait déjà de bons rapports avec quelques éléments, mais la chose la plus importante est que pour nous c’est un point de départ, l’Inter a un vestiaire très unis et lorsqu’un joueur entre dans un groupe comme cela, c’est plus facile, car il y a une ambiance de cohésion et on vous acceuille bien. Ensuite, d’un point de vue tactique il a déjà joué dans ce schéma lors de l’Euro."

     

    Jusqu’à quel point étiez-vous intéressé par De Jong et quels sont vos désirs pour le vice-Milito ?

     

    "De Jong, il ne faut pas me le demander à moi mais aux deux dirigeants qui suivent le mercato. J’ai entendu parler d’un vice-Milito tout l’été, mais si un joueur arrive, il doit être fonctionnel au jeu de l’Inter. Soit arrive un joueur qui épouse ces idées soit nous restons comme ça, je suis d’accord avec le Président."

     

    En considérant le trun-over, pourrait-on voir Cassano titulaire ?

     

    "A l’avant, je touche du bois: c’est le seul compartiment au complet. Mais ne commettons pas l’erreur de considérer la rotation d’un poste sans avoir un raisonnement d’ensemble. Je pense d’abord à quel milieu de terrain je mettrai en place, avec quelles caractéristiques, à partir de là je penserai à qui mettre devant. Au match aller, nous avons mis en difficulté Vaslui également grâce au milieu de terrain."

     

     

    Rédigé par stan78 & (fcinternews.it) 


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 938
    Total des membres
    georgesgiorgio
    Membre le plus récent
    georgesgiorgio
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...