Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    De Boer: "Quand tu es un joueur de l’Inter, tu dois être professionnel !"

     

    Milan - Frank de Boer, l’entraîneur hollandais de l’Inter, s’est prêté au jeu de l’interview, suite au match nul 1-1 de l’Inter contre Bologne à San Siro.

     

    Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer les déclarations du nouvel homme de fer de l’Inter :

     

     

    Faire entrer un joueur aussi jeune à la 28ème minute de jeu peut comporter un problème de mental vis-à-vis de l'autre joueur ou était-ce un signal pour l’équipe ?

     

    "Quand tu es un joueur de l’Inter, tu dois être professionnel, à ce moment-là tu es traité comme un joueur normal. Pour moi, on peut faire des erreurs, il n’y a pas de problèmes, mais quand tu as déjà discuté de cela, il faut écouter. C’est aussi un signal pour l’équipe, je n’accepte pas ce genre de comportement, surtout si j’en ai parlé avec le joueur juste avant. Si tu joues dos au but, tu dois jouer simple. Il a fauté, mais pour moi ce n’est pas le plus important. Il avait deux équipiers qui étaient libres, il n’aurait pas dû prendre de risque. Je l’ai averti à plusieurs reprises, il doit écouter."

     

     

    Inter-Palermo, 1-1  avec des sifflets. Aujourd’hui le résultat est le même mais l’équipe a été applaudie....

     

    "Nous avons perdu deux points, mais le plus important pour moi, c’est que l’équipe travaille durement. Aujourd’hui, j’ai vu une équipe qui a travaillé dur. Nous avons mal joué dans les premières 20 minutes, car nous étions trop nerveux. On ne jouait pas bien et ensuite le but de Bologne a changé la physionomie de la rencontre. Nous aurions mérité bien plus qu’un point, mais c’est comme ça."

     

     

    Que manque-t ’il pour faire ce "saut" de qualité ?

     

    "Tous les joueurs se doivent de disputer le plus de match, cela vaut aussi pour Miangue et Gnoukouri. Ils sont très jeunes, mais ils ont disputé, pour moi, un très bon match. C’est pareil pour Ranocchia qui aurait mérité de marquer car il a bien joué. Ce matin, j’ai dû changer deux joueurs et cela a pesé sur l’équipe."

     

     

    Est-ce que Joao Mario et Murillo pourront rapidement être disponible ? Avez-vous discuté avec Kondogbia pour éviter de le détruire ?

     

    "Pour moi, ce n’est plus un jeune à 23 ans, j’ai 19-20 ans de plus. Si tu es un professionnel, tu traites tous les joueurs de la même façon, lui inclu. Je n’ai pas encore discuté avec lui mais ce sera très certainement le cas demain. Murillo a un problème de dos et Joao à la cuisse, je ne connais pas leurs indisponibilités."

     

     

    Vous attendiez-vous à voir un Banega si en retrait ?

     

    "Il a rencontré quelques difficultés en seconde période, je mets cela sur le compte de la fatigue. Il a été remplacé et c’est normal car il a beaucoup donné. Il est très important pour notre équipe, même s’il n’a pas réalisé sa meilleure prestation, il n’y a aucun problème."

     

     

    Comment jugez-vous la performance de Gabriel Barbosa?

     

    "Il pouvait faire mieux, mais ce n’est pas un problème pour moi, il doit encore comprendre comment joue l’équipe et connaitre ses équipiers. Tous les joueurs sont important pour moi, pas juste Gabriel. Aujourd’hui, j’en ai vu d'autres comme Gnoukouri et Miangue. C’était sa première fois dans une nouvelle atmosphère, ce n’était pas facile, il était un peu nerveux, c’est normal."

     

     

    Gnoukouri et Miangue sont à considérer comme deux nouvelles acquisitions ? Êtes-vous préoccupé par la baisse de régime en seconde période ?

     

    "Je peux comprendre que des joueurs comme Santon ont calé, car ils ont disputé beaucoup de matchs. Ever a connu un problème physique et j’ai préféré le remplacer. Cela arrive lorsque tu disputes autant de partie. J’ai besoin de faire en sorte que tous soient en condition. Joao Mario, par exemple s’est blessé et il y aurait pu avoir aussi d’autres joueurs qui auraient connu ce genre de situation. Physiquement, Miangue et Gnoukouri nous ont montrés de très bons signaux. Quand un joueur travaille dur, il a la chance de jouer, je l’ai déjà dit. Tous deux sont à créditer d’une très belle prestation."

     

     

    Le remplacement de Kondogbia vous fait passer pour un entraineur sévère, aimez-vous cette étiquette ? Avez-vous déjà pris des décisions similaires au Pays-Bas ?

     

    "Je ne veux pas être considéré comme quelqu’un de dur. Mais il y a des moments où un entraineur doit prendre une décision drastique. Pour moi c’était le cas aujourd’hui. Si un joueur ne veut pas m’écouter, je devrais lui faire passer un message à lui et à l’équipe."

     

     

    Pensez-vous convoquer Brozovic pour l’Europa League?

     

    "Nous devons encore en discuter lundi, à lui de prouver qu’il a changé. Nous en discuterons ensemble demain et ensuite je déciderais."

     

     

    Vous allez revoir Totti lors de la prochaine journée de Serie A.  Quels souvenirs avez-vous de lui ?

     

    "Il m’a battu quand je jouais à Barcelone, une défaite 3-0. C’est pour moi un joueur fantastique."

     

     

    Italie-Pays-Bas (ndr: Euro 2000) ?

     

    "Je ne m’en souviens pas, il était titulaire à Amsterdam, mais je n’ai pas de souvenirs."

     

     

    Jeudi, il y aura une rencontre importante en Coupe d’Europe, allez-vous adopter le même style de turn-over que contre l'Hapoel?

     

    "Non non, à présent les joueurs sont bien physiquement, je ne procéderais pas à beaucoup de changements. Mais j’ai besoin de voir, au quotidien, quel est leur niveau de condition physique."

     

     

    Pourquoi faites-vous confiance à Ranocchia?

     

    "Il travaille dur à l’entrainement et je le traite de la même façon que tous les autres. J’ai envie de faire confiance aux joueurs, quand ceux-ci se donnent bien. On avait un défenseur central de blessé et il a joué car il l’a mérité."

     

     

    Quelle est la différence entre la Série A et l’Eredivisie?

     

    "C’est dur de les comparer après seulement un mois, mais je dirais que le championnat italien est plus costaud et les joueurs plus important. C’est une compétition où la pression et la passion sont très grandes."

     

     

    Antony Gilles - Internazionale.fr

     

     


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 008
    Total des membres
    Lucas lamblin
    Membre le plus récent
    Lucas lamblin
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...