Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    Inter-Genoa, l’après-match de Pioli: "Nous sommes l’Inter et jouer à San Siro est un Honneur!"

     

    Milan - Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer les déclarations de notre coach italien suite à la victoire de l’Inter face au Genoa, sur le score de 2-0, au Giuseppe Meazza!

     

    L’analyse de la Gazzetta Dello Sport :

     

    "L’Inter change de module, mais continue à présenter ses vieux démons, il y a plusieurs manquement graves dans certaines actions, l’équipe était trop étirée.  Depuis le 2-0, la Bande à Pioli s’est montrée moins frigide, elle a montré de la bonne volonté et les sifflets que l’on entendait depuis 25 minutes ont commencé à s’estomper. Mais l’Inter qui a débuté le championnat était très mauvaise, elle n’a su faire qu’illusion, et cela vaut aussi pour l’ancien - entraineur. Car Franck De Boer a débuté face au Chievo avec une défense à trois et on voyait déjà Candreva devoir assumer un double travail, il était laissé à lui-même..  Dans ce genre de rencontre, la situation des Nerazzurri à continuer de cette façon, semblait logique car ils avaient une meilleure visibilité sur le terrain.  L'Inter est passée du 3-4-3 à un 5-2-3 en phase de non-possession et en 5-4-1, en phase offensive. On voyait parfois Miranda décrocher et on pouvait voir un 3-2- 5 avec 5 joueurs qui devaient attendre d’être servi, sans jamais voir le ballon, arriver. Mais au-delà de ces statistiques, l’Inter est toujours confrontée à un des problèmes qu’elle se doit de régler depuis le début de cette saison."

     

     

    Pioli se livre à  Inter Channel:

     

    “Je n’ai pas système de jeu préféré, je cherche toujours à avoir une équipe efficace. Aujourd’hui, nous avons prouvé que nous avions cette envie de nous battre et de gagner, même si nous avons commis des erreurs. Mais s’il faillait un coup du sort, nous avons été les premiers à frapper."

     

    Moi ?

     

    "Je cherche toujours à faire le choix d’aligner la meilleure formation dès le coup d’envoi. J’ai choisi de mettre trois attaquants pour mettre la défense adverse sous pression. Nos attaquants devaient bien se déplacer et devait être servi au mieux, j’ai vu une grande envie, une grande volonté et une grande intensité."

     

    Si vous envoyez des messages à l’équipe ?

     

    "Oui, des signaux continus, j’évalue le travail de façon individuel et l’entrainement du jeudi m’a permis de décider qui pouvait me garantir d’avoir une équipe efficace. J’ai confiance en mes joueurs, tout dépend de notre travail, ils doivent tous montrer qu’ils sont à leur meilleurs niveaux. Nous devons penser à jouer sur nos qualités et parfois déboussoler l’adversaire, car nous n’avons pas de position prédominante, chacun doit savoir qu’il joue en équipe et qu’il doit faire de son mieux en fonction de ses caractéristiques."

     

    Felipe Melo?

     

    "J’avais besoin de force et de taille, car  les milieux couraient beaucoup et j’ai cru qu’il était nécessaire d’insérer un joueur qui allait occuper une fonction bien précise sur le terrain. Quand Joao Mario et Brozovic jouent, je privilégie la construction et la qualité, avec Melo, j’insère de la carrure et des centimètres. Il a toujours répondu présent avec moi et il se montre disponible, il se met à la disposition de tout le monde."

     

    Les prochains matchs ?

     

    "C’est une période importante pour nous, ce sera importantissime d’arriver à Noë avec un meilleur classement, surtout que l’on devra affronter le Sassuolo et la Lazio, mais je crois qu’ils sont à notre portée. Je suis déçu d’avoir été sorti de l’Europa League, mais, nous devons profiter d’avoir des semaines entières pour travailler. Le plus important est de relancer la machine, je veux retrouver de la continuité qui nous a manqué dans le passé. Nos deux prochains matchs seront important sur cet aspect."

     

     

    Pioli se livre à  Fcinter1908:

     

    Pourquoi avoir remplacé Eder par Felipe Melo?

     

    "J’avais besoin d’équilibre au milieu de terrain et d’avoir un joueur qui pouvait couper des lignes."

     

    Les Tifosi vous ont adressé un message directement en s’adressant à vous, qu’avez-vous pensé de cette bannière et qu’avez-vous à leurs dire ?

     

    "Vous venez de me les images à la télé. Je veux dire aux tifosi qu’ils se donnent au maximum, qu’ils veulent prouver que ce ne sont pas les joueurs que l’on a vu jusqu’à présen,t et qu’ils veulent construire un meilleur futur que celui que nous vivons actuellement."

    .

    A Naples, l’équipe s’est fait démolir, aujourd’hui avez-vous vu quelque chose de différent ? Pourquoi avoir inséré Banega en fin de match....

     

    "Ceux que j’ai titularisé l’ont été, car ils devaient respecter les consignes tactiques et techniques qu’ils nous manquaient à Naples. Nous devons être plus rapide avec le ballon et les attaquants ont été servi qu’à très peu de reprises à Naples. Il était nécessaire de faire un constat et nous avons gagné un match important en souffrant et c’est déjà un pas en avant."

     

    L’Inter a fait un Clean Sheet cette fois-ci…

     

    "Nous ne nous habituons pas à un système de jeu. Je crois en l’interprétation et aux positions à chaque seconde du match. Mes joueurs ont des qualités, sont disponibles et je verrai, pour le prochain match, qui je compte titulariser. J’ai vu des bonnes choses, mais aussi des choses qu’il faut encore à améliorer."

     

    Nagatomo a joué son premier match sous vos ordres, êtes-vous satisfait de son rendement ?

     

    "Il avait à faire face à un adversaire difficile, très rapide. Il a réalisé un bon match et j’en suis content."

     

    Cette victoire est-elle un message pour vos adversaires, en vue de vous qualifier en Coupe d’Europe ?

     

    "Il est plus pour nous. L’Inter doit croire en ses propres qualité, elle doit savoir qu’elle peut faire mieux et qu’elle doit travailler au maximum pour atteindre un objectif d’un niveau supérieur. Je crois que si nous y mettons de la bonne volonté et l’envie de gagner, nous pourrons faire de belles choses dans le futur."

     

    La Curva a plus acclamé Pandev que l’Inter....

     

    "Nous devons accepter les critiques. Nous-même n’étions pas satisfait de ce que nous démontrions jusqu’à présent. Je sais que tout le monde est là, pour faire de son mieux et réaliser de biens meilleurs résultats et rendre de la satisfaction à ses fans."

     

    Ou préférez-vous aligner Joao Mario ?

     

    "Sa flexibilité fait partie de ses plus belles caractéristiques. Il peut joueur avec et sans le ballon. C’est un joueur techniquement doué et qui a de la force dans ses jambes, il peut aider aussi bien en défense qu’en attaque."

     

    Brozovic est actuellement incontournable...

     

    "Je crois qu’il vient à peine de prolonger son contrat et il sait qu’il peut devenir un joueur important pour l’Inter et pour grandir lui aussi. Il montre des signes d’importantes améliorations et dispose de qualités techniques pour s’insérer. Il peut devenir un joueur important de l’Inter. Je suis heureux qu’il a été prolongé."

     

    Pourquoi avoir choisi un trident ?

     

    "J’ai des joueurs offensifs et je voulais absolument gagner les duels face aux défenseurs. J’ai changé de stratégie quand j’ai vu qu’ils commençaient à fatiguer."

     

    Pioli se livre à  la Rai (Domenica Sportiva):

     

    "Nous avons souffert, mais nous avons gagné. Nous avons besoin de vivre ce genre de situation. Le Genoa était meilleur que nous depuis le début du match. Nous avons fait un pas important."

     

    Les tifosi ?

     

    "Je me doutais bien que nous allions encore vivre des moments délicats aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle nous voulons nous montrer disponible et proche du Club et de la tifoserie. L’équipe est consciente qu’elle peut faire plus. Elle travaille pour obtenir de meilleurs résultats. Il y a la volonté de rester présent sur le terrain, d’être humble et de savoir souffrir... Nous avons tant  à rattraper."

     

    Pourquoi Palacio et pas Perisic ?

     

    "Je voulais forcer la défense du Genoa à penser que Rodrigo pourrait créer des difficultés. Nous attaquants ont fait moins bien que ce que j’espérais et ils se sont manqués à plusieurs reprises. Nous avons joué avec trois attaquants et deux milieux de terrain qui étaient déchargés de tâches défensives. C'est pour cette raison que je n’ai pas aligné Perisic à la place de Nagatomo. Je voulais avoir un jeu offensif, mais tout en restant attentif et en parvenant à créer un meilleur équilibre. C’est une victoire très importante."

     

    Le Mercato ?

     

    "Je crois qu’il y a le FPF, mais cela regarde plus le Club. Moi, je fais mes évaluations et le club fera de son mieux pour m’aider. Je veux voir un esprit de sacrifice dans l’équipe, je veux la voir obtenir des résultats, nous sommes une équipe qui doit montrer l’exemple aussi bien en Italie qu’à l’étranger."

     

    "Tous doivent courir et tous doivent se monter positif. Ce que je dis vaut pour l’Inter, mais aussi pour toutes les autres équipes. J’ai trouvé un club en difficulté et je veux démontrer que nous ne sommes pas une équipe qui mérite d’être onzième au classement... Lors de nos matches face à des adversaires important nous avons prouvé que nous avions le niveau. Nous devons encore nous améliorer en travaillant. J’ai envie et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour que l’on dispose d’une équipe la plus concrète possible."

     

     

    Pioli se livre à Sky Sport:

     

    Nous étions donné favori à la victoire ?

     

    "Vous auriez dû me le dire avant, j’aurais moins souffert....il rit...."

     

    La difficulté rencontrée lors de la première demi-heure ?

     

    "Je dois dire que si l’on a été mis en défaut, le mérite en revient surtout à l’adversaire. J’étais convaincu que le Genoa allait modifier sa défense en alignant trois attaquants et c’est ce qu’il s’est produit. C’était trop important de gagner. La victoire de ce soir peut nous faire que du bien. Nous avons appris à souffrir, à nous montrer compact et à tenir les 95 minutes de jeu. J’ai vu un très bon état d’esprit. Ce résultat est important car il peut nous aider à revenir ultérieurement.."

     

    Les dangers venaient souvent de la gauche ?

     

    "Lazovic est très rapide et Yuto a su se montrer prêt et il m’a même surpris. Lazovic fait parti d’un des trois meilleurs ailiers de notre championnat. Au-delà de nos ailiers, nous devions être attentif au marquage, lorsqu’on se rapprochait de notre grand rectangle. Yuto s’est amélioré et a pris moins de risque mais il doit se montrer plus concentré et efficace. Tu as certaines distractions à éviter. Nous devons être moins dans notre camp, et nous devons être impérial lorsque nous sommes sur la défensive en y mettant de l’intensité et de l’attention. J’étais défenseur durant ma carrière, et je sais que tu ne peux jamais te relâcher, même une toute petite distraction peut te la mettre à l’envers. Et il vaut mieux l’éviter, car cela se paye cash. Joao Mario a des qualités importantes. Je voudrais le voir faire usage plus souvent des jambes qu’il a à sa disposition en phase offensive et il doit s’améliorer pour défendre. Il a toutes les qualités pour être un joueur complet et s’il se sent libéré, il peut encore progresser."

     

    La tactique ?

     

    "Je n’aime pas trop parler des dispositifs tactiques, je fais en fonction des caractéristiques de nos adversaires et à chaque fois, je cherche à préparer à préparer nos matchs sur cette base. Je ne sais pas si à chaque match, j’utiliserai le même modulo et l’important est d’avoir des principes de jeu que j’affectionne."

     

    Si je connais l’équipe ?

     

    "Honnêtement, plus que connaitre une équipe, le plus important est d’avoir de l’équilibre. Ce soir, j’ai choisi d’avoir deux milieux de terrains plus habiles dans les manœuvres, pour avoir plus de verticalité et poser problèmes aux défenseurs adversaires, en servant bien nos attaquants. Joao Mario est le meilleur en phase offensive, mais il doit encore apprendre à être plus réactif en phase défensive, il doit encore apprendre énormément, il est dans une équipe qui a d’énormes problèmes en défense."

     

    Gabigol ?

     

    "Je crois qu’il y a peu à expliquer. Il travaille assez bien et il a démontré son envie ces dernier jours, mais lui travaille bien, tout comme ses équipiers, croyez-moi. Je veux aligner des joueurs qui me donne des certitudes. Il doit prendre patience et apprendre notre mentalité italienne, il a un tel potentiel. C’est un investissement important de l’Inter et il nous apportera satisfaction dans le futur."

     

    Les changements ?

     

    "Tous ont parlé de cette défense à trois, mais je l’avais déjà utilisé face à la Fiorentina. Je ne crois pas qu’il y ait une position plus étroite ou plus large pourrait affecter D’Ambrosio. Mes concepts de jeu sont clairs, nous devons travailler de la meilleur façon possible pour rendre l’équipe la plus efficace possible lorsqu’elle est en phase de possession de balle."

     

    Pioli se livre à  Premium Sport

     

    D’où est née l’idée d’aligner un 3-4-3 ?

     

    "Je voulais mettre nos adversaires sous pression, faire le match, nous avons plusieurs fois soufferts, mais c’est dans ce genre de situation que tu dois te montrer le plus attentif. Nous devons traverser ce genre d’expérience pour progresser. Nous ne sommes pas satisfaits de ce que nous avons fait jusqu’à présent, nous devons accepter les critiques et savoir que nous avons le devoir de faire de notre mieux jusqu’au bout. Il y a encore tant de points à disposition et nous allons nous améliorer. Nous pensons déjà au prochain match, nous voulons arriver à Noel en étant mieux classé. Nous avons une bonne atmosphère et nous travaillons pour améliorer notre potentiel, mais actuellement seuls parlent les faits.Nous pouvons joueur mieux, mais pour le moment, nous devons pratiquer un football efficace."

     

    Les Tifosi ?

     

    "Je l’ai dit hier, je crois que le plus important est de travailler avec sérieux et professionnalisme car les paroles c’est bien, les actes c’est mieux. Nous représentons un très grand club et nous avons le devoir de nous donner au maximum, nous avons tout pour arriver à faire quelque chose de bien."

     

    L’aspect tactique ?

     

    "Je voulais rendre la tâche difficile à nos adversaires, nous n’y sommes pas aussi bien parvenus en première période, nous n’avons pas su presser le porteur du ballon et nos attaquants n’ont reçu aucuns ballons jouables."

     

    Ma conviction ?

     

    "Je travaille en ayant des certitudes, nous devons chercher à faire des résultats. Nous sommes l’Inter et jouer à San Siro est un Honneur. Nous vivons un moment encore délicats, mais nous voyons du positif, de l’envie de montrer que nous ne sommes pas une équipe qui mérite d’être à la onzième place, nous devons remonter au classement et oublier le match face au Napoli. Nous l’avons mal abordé, mais nous avons su nous montrer à la hauteur et nous aurions mérités plus à certains matchs."

     

    Gabigol?

     

    "Quand je jugerais qu’il sera apte, je l’alignerais. Mon objectif principal est d’obtenir le meilleur de l’équipe. Quand il jouera c’est qu’il sera meilleur que ses équipiers qui sont actuellement sur le terrain."

     

    Icardi ?

     

    "Mauro va sur tous les fronts. Il aime recevoir des centres, mais il cherche aussi de la profondeur. Nous devons rapidement obtenir des meilleurs résultats en phase offensive, même si je ne crois pas qu’il s’agisse du problème le plus important de l’Inter actuellement."

     

    Le Saviez-Vous ?

     

    Les tifosi du second anneau vert de l’Inter, la Curva Nord, ont adressé un message personnel aux joueurs, à Stefano Pioli et au Club

    La Curva s’exprime toujours avec une telle douceur.....

     

    Le premier message des Ultras était adressé à l’équipe :

     

    Curva-Nord-messaggio-Int-Gen-630x415.jpe

     

    “45 minutes de silence pour vous dire que celui qui ne court pas, qui ne se bat pas, qui ne forme pas un groupe et qui n’aime pas le maillot doit partir en janvier, car si vous continuez ainsi, on va venir vous casser votre  cul. Ce message était déjà présent dès le coup d’envois de la rencontre et la Curva s’est montrée à la hauteur"

     

    Le second message adressé par la Curva Nord en seconde période était destiné à Pioli :

     

    piolistriscione-630x415.jpg?v=2016121122

     

    "Pioli, Bottez le cul de ces escrocs"

     

    Suivi d’une banderole destiné au Club :

     

    "Ne versez pas aucuns salaires à ces scélérats."

     

     

    ©Antony Gilles - Internazionale.fr


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 021
    Total des membres
    Bahares Dexther
    Membre le plus récent
    Bahares Dexther
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...