Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    DEKI SUR SKY: "J'AI TANT APPRIS AVEC MANCINI"

     

    Image IPB

     

    MILAN - A l’occasion de l’émission "Inter 100 e lode", retransmise sur Sky Sport, Dejan Stankovic, s’est dévoilé au cours d’une entrevue réalisée par la chaine au centre sportif "Angelo Moratti".

     

     

    Dejan Stankovic, comment te sens-tu actuellement, après ton nouvel arrêt?

     

    "Assez bien, j'espère m'être arrêté à temps."

     

    "Nous avons fait des visites et des contrôles, ainsi qu'une résonance magnétique, cela ne semble pas être quelque chose de grave."

     

    "Je me suis bien géré."

     

    "Peut-être que j’aurais pu effectuer encore quelques minutes, mais il valait mieux m’arrêter et sortir."

     

    Jusqu'à présent, ta saison a été compliquée....

     

    "Il faut savoir l'accepter comme ça, elle est mal partie."

     

    "Lorsque je me suis revenu avec l'équipe en janvier, j'étais proche de ces problèmes secondaires qui pouvaient arriver, et qui sont arrivés."

     

    "Une fois à la cuisse droite, une autre à la gauche, et le mollet."

     

    "Ce sont des choses qui peuvent se produire après de très longs arrêts."

     

    "J’ai mis deux mois pour récupérer d’une tallonite et d’une distorsion à la cheville, où j'y avais rompu les ligaments et la capsule."

     

    "Mais je suis content, j’accepte les choses comme elles sont."

     

    "Je vais de l’avant et je me bats jusqu'à la fin."

     

    "J'ai suivi les thérapies, fait des infiltrations, le tout avant de partir pour les congés de noël."

     

    "Nous avons fait, tous ensemble, un programme et nous devions voir comme je réagirais à Dubaï, au tout début de la préparation hivernale."

     

    "Les deux premiers jours ne se sont pas très bien passés, j’avais déjà fait les valises pour revenir en Europe, et y subir une intervention."

     

    "Par contre, cela allait mieux au troisième jour, et je m’entrainais déjà avec l’équipe au quatrième, peut-être même, que mon corps s'est habitué à la douleur."

     

    "Je dirais un mensonge si je dirais que je ne ressens plus rien."

     

    "Je ressens encore quelque chose qui, malgré tout, me permet de travailler, de ne pas boiter, de donner me donner à cent pour cent."

     

    N’as-tu jamais pensé à te faire opérer ?

     

    "Je ne me le souhaite pas."

     

    "C’est une chose assez difficile, qui n’est pas facile à résoudre."

     

    "Même si tu fais l'intervention, tu as par la suite une très longue récupération, et l'on ne te garantie pas à cent pour cent, que tu ne ressentiras plus de genes."

     

    "Je le supporte actuellement, et je vais de l’avant."

     

    N’as-tu jamais pensé faire un voyage à Lourdes ?

     

    "Un voyage à Lourdes ?"

     

    "Il faudrait un miracle...." ndr. : il sourit non

     

    "Je vais bien."

     

    Es-tu dérangé de l'attitude polémique, et des critiques vis-à-vis de l'équipe, même de la part de certaines personnes qui, semblaient, il y a une paire de saison, éprouver de la sympathie envers les couleurs nerazzurri ?

     

    "Nous sommes trop forts et nous dérangeons trop de personnes."

     

    "Je ne peux pas dire que c’est normal, mais si la gêne est trop importante, et que tu es nettement plus fort, tu commence à te faire détester."

     

    "Ceux qui étaient sympathique, il y a 4-5 ans, ne se rendaient pas compte de ce que l’on faisait à l'Inter."

     

    "Par contre, maintenant, ils commencent à te haïr, mais nous, nous sommes sereins."

     

    "Cela veut dire que notre force est grandissime."

     

    "Notre unique préoccupation doit être le terrain."

     

    "Dimanche après dimanche, et à partir du 19, cela débutera, aussi le mercredi, cela doit être la seule préoccupation que nous devons avoir."

     

    Que retiens-tu de l’Inter qui, subirait une sorte de dépendance psychologique, de la part des arbitres ? C’est un peu ce qu’il se produisait, il y a encore si peu de temps, à la Juventus

     

    ndr. : il sourit

     

    "Certaines choses ne peuvent pas se dire."

     

    "Je suis encore un footballeur sous contrat et c'’est mieux de ne pas parler…."

     

    "Personne ne peut, par hasard, pointer du doigt l’Inter, parce que selon moi, nous ne le méritons pas."

     

    "Nous ne pouvons pas associer ces deux choses, absolument pas."

     

    Tu as remporté des Scudetti, des Coupes d'Italie et des Supercoupes Italienne, il ne te manque plus que la Champion's League.

     

    "Oui, c’est un très grand objectif."

     

    "Un titre qui manque à l’Inter depuis tant d’années."

     

    "Je pense que nous avons l'équipe idéale pour la remporter."

     

    "Il y a deux ans, contre le Villarreal, si nous avions eu cette équipe, avec tout le respect pour mes équipiers de l’époque, elle aurait, peut-être, été à notre portée."

     

    Quelle différence y a-t’il entre cette équipe, et celle de maintenant ?

     

    "Cette mentalité gagnante, sans trop de pressions".

     

    "Il y a deux ans, nous étions dans une période difficile."

     

    "L'année passée, avec les résultats inversés, nous serions passés."

     

    "Cette année, après une entame difficile en Champions League, nous sommes allés de l’avant, de façon linéaire et sereine, et ce, jusqu’à la fin."

     

    "Nous avons une très grande partie à disputer contre Liverpool."

     

    "C’est, peut-être l’adversaire le plus dur, que nous pouvions rencontrer."

     

    "Même si il ne joue dernièrement pas très bien, Liverpool reste toujours Liverpool, en jouant là-bas, dans un ce stade, dans cette ambiance, tu n’abandonnes jamais."

     

     

    As-tu déjà joué à Anfield Road ?

     

    "Une fois."

     

    "Il y a 4-5 ans avec la Lazio, à l’occasion de la présentation saisonnière de l'année du Liverpool."

     

    "Nous l’avions remporté 1-0."

     

    As-tu, totalement, tes pensées tournées à Liverpool ?

     

    "Nous y pensons depuis le tirage."

     

    "Même si on ne le voulait pas, car nous devons ,de temps en temps, faire un commentaire sur la partie du Liverpool, sur la forme du Liverpool, sur les buts de leurs attaquants, sur l'organisation de leur jeu."

     

    "Ils sont bons, et avec cet entraîneur, ils ont fait un saut de qualité énorme dans le football anglais."

     

    "Ils sont très organisés."

     

    "C’est une équipe qui ne me fait pas peur, mais envers laquelle, je porte un très grand respect."

     

    "Ils ont atteint deux finales en trois ans, cela signifie qu’ils valent quelque chose."

     

    "Ils sont très organisés et pratique bien le 4-4-2."

     

    "Ils ont même un banc de qualité."

     

    "Ils sont très doués en milieu de terrain."

     

    "C’est une équipe que ne te fait pas jouer, qui te presse toujours, les espaces sont très courts, et ils attendent leurs occasions."

     

    "l’un d’entre-eux peut s’échapper, et te corriger par la suite."

     

    Peut-on parler d’une saison parfaite ?

     

    "Nous verrons."

     

    "Nous ré-aborderons cette question après la deuxième partie, face à Liverpool."

     

    "La saison est actuellement, presque parfaite."

     

    "Même en la comparant avec celle de l’année écoulée, lorsque tout le monde déclaraient qu’elle était trop facile."

     

    "Ces derniers sont en retrait, d’autres n’y sont plus, par contre, nous sommes nous, de nouveau en tête."

     

    Quelle est la condition de l'équipe du point de vue psychologique ?

     

    "Il y a un peu pression, mais elle est positive."

     

    "Nous devons nous rendre compte que nous sommes forts, sans cela, nous ne pourrons aller de l’avant."

     

    "On a vécu tant de si belles parties cette année."

     

    "Un mois avant Noël, l'Inter était comme une montre suisse, elle allait très bien."

     

    "Nous devons reprendre avec cette mentalité prénatale, et il s'agira, à ce niveau, d’une très belle partie."

     

    "Je souhaite que l’Inter passe le tour."

     

    Réussiras-tu à récupérer à temps pour le double défi face à la formation anglaise ?

     

    "Je travaille pour revenir le plus tôt possible."

     

    "Je reviens, piano piano, en forme."

     

    "Je ne regarde jamais en arrière."

     

    "Avec nos autres éléments qui reviennent, il faudra s’attendre à une fin de saison grandiose."

     

    Peut-on considérer l'Inter comme l'équipe la plus forte d'Europe ?

     

    "Elle en a le potentiel."

     

    "Nous pouvons la mettre en première ligne."

     

    "Mais il y a aussi d’autres équipes, qui méritent cette premiere place."

     

    Tu as joué à presque tous les postes au milieu de terrain.

     

    "J’ai grandi et mûri."

     

    "Je joue où l'on me dit de jouer et je n’ai pas de problèmes à m’y habituer."

     

    "L’important est de bien se sentir physiquement, et de tenir les quatre-vingt-dix minutes."

     

    "Après, tu peux jouer partout."

     

    "Et j’espère toujours, bien le faire."

     

    Satisfait de ta carrière, ou, tu as quelques regrets ?

     

    "Je suis content de ma carrière."

     

    "Même très content de ce que j’ai fait, je ne me plains pas."

     

    "Peut-être que je pouvais donner quelque chose en plus, mais l’important quand tu arrives à un certain niveau, est de rester à ce niveau."

     

    "Mais je suis d’accord, il doit y avoir des marges de progression, comme dans la vie."

     

    "Je suis content."

     

    Toi qui connait bien Roberto Mancini, tu le trouve mature, ces dernières saisons ?

     

    "Oui énormément, depuis sa première saison à l’Inter."

     

    "Il a eu un peu de nervosité jusqu’à qu’il mettent les choses au point."

     

    "Mintenant je le vois très serein, avec toujours une grande envie de gagner."

     

    "Il est sur le banc comme s'il était sur le terrain."

     

    "Toujours avec une énorme envie de vaincre, un combattant, on peut beaucoup apprendre de lui."

     

    Exempté Mancini, qui dirige l’équipe sur le terrain, dans les moments difficiles ?

     

    "Il y a beaucoup d’autres personnes que j’aime écouter sur le terrain, comme Materazzi et Cambiasso."

     

    "Il y a des gens qui se font entendre sur le terrain, comme des entraineurs."

     

    "Ils te font te sentir bien sur le terrain."

     

    "J’essaye de donner un coup de main à tous, je fais un peu l'entraîneur, surtout pour les attaquants."

     

    Qui est le leader dans les vestiaires ?

     

    "Chacun prend ce qu’il mérite et après, petit à petit, le leader sort du lot."

     

    "Dernièrement Ibrahimovic a montré qu’il pouvait assumer des grandes responsabilités."

     

    "Mais ce n’est pas le seul."

     

    "Je dirais qu’il n’y a pas qu’un seul leader dans notre équipe."

     

    Mihailovic était peut être un leader.

     

    "Depuis qu’il a été nommé entraîneur adjoint, il a beaucoup aidé Mancini, à organiser les choses."

     

    "Il est précis et direct."

     

    C'est une personne qui se fait entendre, et qui se fait respecter, même quand il était joueur."

     

    "Il amène la gaité, tout en étant très sérieux."

     

    "Il sait comment gérer l’équipe."

     

    Il pourrait être le prochain entraîneur de l’équipe nationale serbe.

     

    "Peut être."

     

    "Mais je le vois très bien, ici, à l’Inter."

     

    "Je le vois très bien réussir avec Mancini."

     

    De tous les entraîneurs que tu as eu dans ta carrière, Mancini est-il le meilleur ?

     

    "J’ai eu la possibilité de ne travailler qu’avec qautre entraîneurs: Erickson, Mancini, Zaccheroni et un peu avec Zoff."

     

    "J’ai très peu été avec Zoff, et je ne peux pas le juger mais avec les trois autres, j'y suis resté un bon moment."

     

    "Ils sont tous les trois très fort."

     

    "Dans un certain domaine Eriksson est le plus fort, dans un autre c’est Mancini, et dans un autre, c’est Zaccheroni."

     

    As-tu beaucoup appris de Mancini?

     

    "Oui, du footballeur comme de l'entraîneur."

     

    "Sa manière de voir le jeu, de jouer rapidement, de toujours aller de l'avant."

     

    "Je crois que, si on l'écoute et que l'on réussit à comprendre ce qu'il veut, tout deviendra plus facile."

     

    Est-ce que tu trouves injuste, que Mancini n'ait jamais été récompensé aux oscars du calcio?

     

    "Je ne sais pas comment ils décident qui doit gagner ou non."

     

    "Qui doit être candidat."

     

    "Un qui va gagner le titre, qu'a t'il fait de plus ou de mieux qu'un autre?"

     

    "Chaque fois tu complimentes le vainqueur, mais je pense que Mancini aurait mérité un prix."

     

    L'an dernier la partie la plus tendue fut le derby. Cette année nous pouvons dire que la même chose s'est produite avec la Juventus?

     

    "De l'eau a coulée sous les ponts maintenant."

     

    "Peut-être est-ce le cas pour vous oui, mais je ne vois pas ça comme ça."

     

    "Que ce soit en championnat comme en coupe, c'est important, pour nous, de jouer contre tous nos adversaires, en les respectant, et en se battant sur le terrain."

     

    "Chaque match vaut trois points."

     

    "Puis il se peut que pour le derby d'Italie soit plus tendu qu'une rencontre normale."

     

    "Mais ça reste sur le terrain."

     

    Selon Ivan Carminati, le responsable des préparateurs physiques nerazzurri, Dejan Stankovic est l'athlète le plus puissant de l'Inter niveau résistance, puissance et vitesse.

     

    Est-ce que tu te reconnais dans ce portrait athlétique?

     

    ndr.: il sourit "Déjà petit j'avais une grande résistance."

     

    "En préparation, je suis toujours prêt à travailler, et à faire que l'on me demande."

     

    Est-ce que tu te reconnais en Lothar Mattheus?

     

    "C'était un Grand."

     

    "Je ne peux pas dire que c'était mon idole, mais je l'estimais beaucoup."

     

    "Je suis fier de jouer dans la même équipe, celle où, il a montré sa valeur."

     

    Comment est Dejan Stankovic en dehors du terrain?

     

    "Tranquille."

     

    "Je fais ma vie avec mes enfants et ma femme."

     

    "Je fais comme tous les papas du monde, j'emmène mes enfants à l'école, je me lève, et je joue avec eux."

     

    Est-ce que tu parles de foot avec tes enfants?

     

    "Ce sont eux qui parlent avec moi de mon travail."

     

    "Ils connaissent très bien le football, ils savent tout sur tout."

     

    "De temps en temps ils vont s'entraîner, ils font une pause, et puis ils recommencent."

     

    Suis-tu la politique?

     

    "En Serbie ou en Italie?"

     

    "De toute façon peu, mais suffisamment pour être au courant de la situation, aussi bien en Italie qu'en Serbie."

     

    "Je ne peux pas dire si un homme politique fait bien ou mal, ou si je l'estime ou non."

     

    "Je ne peux pas savoir si sa politique est juste ou non."

     

    "En Serbie cela m'est égal, cela fait maintenant dix ans que je vis en Italie, et il est difficile de comprendre la situation."

     

    "Quand j'y retourne je me rends compte de la situation, mais quand je suis en Italie je n'y songe pas beaucoup."

     

    En Italie, tu te rends peut-être compte que la situation est pire...

     

    "Avec tout mon respect: je suis un étranger et je ne peux pas commenter la politique italienne."

     

    Entre Nicolic et Tadic (ndr.: les deux candidats à la présidence de la Serbie) pour lequel as-tu voté?

     

    "Les votes étaient secrets, je ne peux pas dire pour qui j'ai voté."

     

    "Laissons là, la politique, je ne serais pas Stankovic, si je disais pour qui j'ai voté."

     

    Quelle idée te fais-tu de l'Italie. As-t'elle empirée depuis ton arrivée?

     

    "Dernièrement il se peut que les choses aient empirées."

     

    "Il s'y passe beaucoup de choses."

     

    "Je le voyais à Belgrade, mais je te parle de cela, il y a quinze ans."

     

    "Un jour j'ai fait la queue pour faire de l'essence, cela s'est produit, il y a une quizaine d'année à Belgrade."

     

    "Je me rappelle que j'y allais avec mon père, et que nous mettions quatre à cinq heures de file d'attente, juste pour prendre 20 litres d'essence."

     

    "L'Italie a beaucoup de possibilités pour grandir."

     

    "Il y a, peut-être un peu de crise comme partout, mais tout doucement, je pense que cette parenthèse va se refermer et que tout va rentrer dans l'ordre."

     

    "Quand je suis arrivé, une famille avec un salaire réussissait à mettre de côté l'argent pour aller en vacances, maintenant c'est un combat pour arriver à la fin du mois."

     

    Est-ce que tu as parlé de la guerre à tes fils?

     

    "Il y a encore des immeubles détruits à Belgrade"

     

    "Je leur explique qu'il a y eu la guerre."

     

    "C'est dur quand ils te demandent qui a gagné, et que tu n'as pas de réponse à donner."

     

    "Un jour, ils comprendront."

     

    "Mais il vaut mieux éviter le sujet."

     

    Posté le samedi 09 février 2008 à 20.00 par Didju222, Le Kid, Randy

     

    Sources associé(e)s: Inter.it


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    "C'est dur quand ils te demandent qui a gagné, et que tu n'as pas de réponse à donner."

     

    "Un jour, ils comprendront."

     

    Plus tôt que tu ne le crois :smile:

     

    Merci Didj, le Kid et Randy :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Une très belle interview vraiment, merci. :nikel: Dans les entraineurs, il a eu de sacrés personnalités. Sionon on voit bien que Cambiasso ait estimé de tous ses coéquipiers. :smile:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai toujours pensé que c'était le plus athlétique de nos joueurs, malheureusement cette saison est trés en deca de ses possibilités, et son point censé etre fort (le physique) s'avere etre une plaie cette année.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Est-ce que tu as parlé de la guerre à tes fils?

     

    "C'est dur quand ils te demandent qui a gagné, et que tu n'as pas de réponse à donner."

     

    "Un jour, ils comprendront."

     

     

    Très belle réponse :cry:

     

    Merci beaucoup pour ce boulot :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Très belle interview en tout point , j'aime bien la facon dont il s'exprime , posé , intelligent , réfléchi , merci les gars :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour cette interview, il a trouver les mots justes, j'aime beaucoups saa façon de s'exprimer, dommage pour lui qu'il n'est pas au top mais quand il est en forme il fait très mal.

     

    Grande Deki :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour cette interview (Didju222, Le Kid, Randy)

     

    J'espère le beintot en meilleur de sa forme :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • 💬 Derniers articles commentés

    En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 021
    Total des membres
    Bahares Dexther
    Membre le plus récent
    Bahares Dexther
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...