Aller au contenu
  • ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​🔥 Populaires actuellement

  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    Frank De Boer: "Pensez-vous pouvoir apporter votre griffe à l’Inter ?"

     

    Milan - Moins de dix jours après être arrivé à Milan, pour le premier grand défi de sa carrière d'entraîneur, Frank De Boer est prêt à débuter en Serie A avec l'Inter. 

     

    L'entraîneur de l'Inter s’est livré, à la Gazzetta Dello Sport, dans une longue interview en mettant l'accent sur plusieurs thèmes:

     

     

    De Boer, quand avez-vous réalisé que vous alliez devenir l’entraineur ?

    "Il y a une paire de semaines, j’ai été approché avant la signature, par mon agent. J'ai donné mon approbation pour le projet "Inter" et  je me suis senti immédiatement intéressé, puis plus tard, nous avons discuté et tout s’est rapidement mis en place".

     

    Que représente l’Inter pour Frank De Boer?

    "C’est la tradition, l’Italie. Si vous pensez au football italien vous pensez aux trois grands: Inter, Milan et la Juve. A Milan, il y a eu de grands joueurs néerlandais: Jonk et Bergkamp d'une part, Van Basten, Rijkaard et Gullit d'une autre. Le prestige du club a eu son influence dans mon choix, et je veux être impliqué dans cette grande histoire".

     

    Que pensez-vous du football italien? Dans le passé, plusieurs n’ont pas  hésité à exprimer leurs préférences pour d'autres championnats …

    "Je pense qu'au cours de ces deux à trois dernières années, votre championnat a fait d'énormes progrès dans la mentalité: vous pensez à offrir d'avantage de choses. Il y a quelque temps par exemple, Buffon ne jouait jamais au ballon avec les défenseurs et ne prenait pas de risques en dégageant le ballon, mais maintenant il est plus proche de ses équipiers".

     

    "En bref, la philosophie a changé: non seulement à la Juventus, mais quasi toute la Serie A a pris une autre voie.  Avant, c’était le football italien habituel: Une défense exceptionnelle et 1 ou deux attaquants capable de punir l’adversaire dans les matchs".

     

    "On ne s’appuyait presque exclusivement que sur eux uniquement en cas de difficulté. Aujourd'hui, ils sont tous impliqués, et les progrès sont évidents: Ce n’est pas un hasard si la Juve est arrivée récemment en Finale de la Ligue des Champions".

     

    De Herrera à l'Inter de  Mourinho, l’équipe est plus connue pour pratiquer la contre-attaque,  pensez-vous qu’elle puisse avoir l’air plus offensive à la Sacchi ?

    "Personnellement, je ne vais pas changer l'histoire de l'Inter, mais étape par étape, nous pouvons nous améliorer dans sur de nombreux points. Nous devons attaquer et défendre ensemble. Ensuite, s'il y a des moments où vous êtes fatigué, vous pouvez également jouer au ralenti lors de moments moins forts. Par contre il ne faut jamais tous défendre et laisser les attaquants se débrouiller seuls".

     

    En 1999, Barcelone a été entraîné par Van Gaal, Mourinho comme adjoint et Ronald Koeman dans le staff. Sur le terrain, au milieu de vos équipiers, il y avait Pep Guardiola et Luis Enrique. Est-ce que l’Espagne a eu un impact sur le Frank De Boer entraîneur?

    "Non, non...il rit....A ce moment-là tout simplement, je n’y pensais. J’avais un rôle avec trop de pression, j'étais sûr que j’allais avoir des cheveux gris à cause du stress".

     

    Alors, quand avez-vous décidé de devenir entraineur ?

    "En Turquie, au temps de Galatasaray. J'avais 32-33 ans, et je commençais à penser au football différemment, un peu plus à l'étudier durant de la partie. Je regardais Terim et je me suis dit de ne jamais jouer et coacher comme il le faisait, cela ne m’intéressait pas. En fait, je parlais beaucoup sur le terrain, j'ai essayé de dire ma façon de penser aussi au niveau tactique".

     

    Vous aviez donc eu droit à une réaction négative de Terim?

    "Il allait dans le sens contraire de mes idées. En entrainement, par exemple, il nous a fait jouer à deux contre deux sur un terrain de 50 mètres, je ne comprenais pas pourquoi, cela me semblait absurde, inutile, et c'est là que j’ai pris ma décision de devenir entraineur".

     

    Quel est le football De Boer?

    "Il est joué à onze et aussi avec le reste de l'équipe. L’organisation et le but de toujours faire la différence. Une individualité peut te faire gagner un match, mais c’est l'équipe qui remporte les titres. Si vous voulez jouer seul, allez au tribunal. Vous devez choisir une direction, la suivre et impliquer tout le groupe. Mes attaquants marquent parce qu'ils sont très près du but, mais en même temps, ils doivent se livrer pour l’équipe aussi en phase défensive".

     

    "Ronaldo (l'ex-Inter) a marqué 30 buts avec le PSV, mais n'a pas gagné quoi que ce soit. On gagne uniquement si l’équipe tourne : Si un joueur n’est pas performant, il doit être possible de le remplacer sans abaisser le rendement de l’équipe, et c’est possible uniquement, si vous êtes une véritable équipe".

     

    Votre passé démontre un 4-3-3 comme système de base. Craignez-vous les tacticiens italiens ? Est-ce nécessaire d’avoir une plus grande flexibilité dans le système de jeu ?

    "Il est vrai, je préfère le 4-3-3, mais nous pourrions aussi bien faire autre chose, comme 4-2-3-1. Il n'y a rien de mal à changer. L'adversaire doit toujours être étudié, nous devons identifier les faiblesses afin de  comprendre comment leur faire mal".

     

    "J’ai envie que mon équipe soit capable de changer deux à trois fois de dispositif durant le même match, et de faire comme Barcelone et la Juventus, être capable de varier les courses et augmenter la croissance de mes joueurs, tout cela passe par la disponibilité et la qualité des joueurs".

     

    Pensez-vous pouvoir apporter votre griffe à l’Inter ?

    "Nous allons voir mon Inter après quatre mois, ce qui est normal. En Janvier, nous saurons qui nous sommes vraiment. Je viens juste d’arriver dimanche je vais commencer le championnat. Avec mes collaborateurs, nous devons inévitablement faire attention à l'intensité de l’entrainement, car la philosophie n’est plus la même. Si nous ne maintenons pas une bonne condition physique, dans un mois, nous pourrions avoir de nombreuses blessures".

     

    "Je me souviens de Klopp, qui est arrivé à Liverpool en Octobre, il a essayé d'imposer immédiatement un travail énergétique, sur le style du Borussia Dortmund, avec comme résultat énormément de blessés. Parfois, il est préférable d’y aller en douceur".

     

    L’Ajax a sevré Suarez,  pensez-vous qu’Icardi peut atteindre le niveau de l’uruguayen?

    "Mauro a seulement 23 ans et marque beaucoup. Il sait que le mérite lui revient, mais il sait aussi que le mérite en revient à l'Inter. Chaque jour, il doit venir ici pour devenir un meilleur joueur, et hors du terrain, il doit prendre soin de lui, de sa nourriture et de tout ce qui peut augmenter ses performances personnelles. Même Messi ne cesse de se remettre en question. Le jour où vous pensez que vous avez atteint le sommet, vous êtes terminé".

     

    Quels joueurs avez-vous trouvé à l’Inter ?

    "Les mouvements d’Icardi sont déjà fantastique, peut-être parfois qu’il doit comprendre qu'il est préférable de protéger le ballon et de jouer simple, pour l'intérêt de l'équipe. Quoi qu'il en soit, je voyais en lui beaucoup d'énergie à l’entrainement et dans ses courses face au Celtic: J’ai aussi  bien aimé le voir heureux et proposer de l’aide à Candreva".

     

    "De toute évidence, il veut marquer, mais il peut faire la différence aussi autrement. Je suis très heureux avec Mauro, il est le capitaine, je veux savoir comment il fonctionne. Il doit jouer pour l'équipe, et marquer beaucoup de buts".

     

    Et Banega?

    "C'est un joueur fantastique. Nous devons le mettre dans les meilleures conditions tactiques possibles. Il sera très important, car il fait la différence quand il a le ballon à ses pieds".

     

    Mieux juste derrière Icardi?

    "Il peut tout faire, il a une grande intelligence: Il peut être bien derrière Icardi ou encore mieux en retrait comme un Chef d’orchestre. Avec l'Argentine il joue au milieu de terrain, à Séville il a eu tous les rôles, et dans la Copa del Rey contre le FC Barcelone, il était au marquage d’Iniesta".

     

    "Il a des grandes qualités, il est le joueur dont nous avions besoin. Des hommes comme lui, Candreva et Perisic sont fondamentaux, parce que j'aime les gens qui savent jouer au ballon".

     

    La Juve est trop forte pour toute l’Italie ?

    "C’est une grande équipe, son noyau est exceptionnel. Higuain est arrivé et en même temps Pogba est parti. Nous devons comprendre comment ils vont jouer au milieu de terrain, mais ce n’est pas si sûr que la Juve soit plus forte que l'an dernier. Oui, il y a des grands noms, mais nous ne savons pas encore si les grands noms formeront ensemble une équipe".

     

    Le but de l'Inter?

    "Revenir en Ligue des Champions, il n'y a pas d’histoires. Le reste, nous devrons voir, cependant, nous allons essayer de faire mieux. Avec une bonne organisation et le bon état d’esprit, vous pouvez obtenir à peu près tout dans le football. Ce sera toujours très difficile de jouer sur tous les fronts, car il y a la Roma, le Napoli, la Lazio, la Fiorentina et le Milan qui sont de bonnes équipes et qui doivent être respectées".

     

    A Naples il y a Milik, l'école Ajax ...

    "Il peut très bien faire. C’est un véritable attaquant, il est plus approprié en 4-4-2, il a de l'énergie et de la qualité, c’est l'une des meilleures révélations en Europe. Il peut avoir des problèmes en  4-3-3, mais il est jeune et peut s’améliorer. Ce n’est pas le plus rapide, mais il peut progresser, s’il était plus rapide, il aurait eu la même valeur qu’Higuain... "

     

    Dimanche, vous débutez au Chievo face à une équipe façonnée à l’italienne, l’avez-vous déjà étudié?

    "Je sais que le Chievo joue dans  un 4-4-2 qui devient un diamant, l'équipe qui n'a pas peur et sait jouer en contre-attaque. C’est un bon test pour moi, et si nous ne défendons pas bien, nous devrons faire face à de très sérieux risques: Un marquage de prévention et une grande organisation, voilà ce que nous devrons avoir à Vérone".

     

     

    Antony GILLES - Internazionale.fr


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Invité Trinikola

    Posté(e)

    Merci pour la Trad'.

     

    Il voit clair ceux qui lui apporteront un résultat positif dans le groupe.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la traduction !

     

    J'ai bien aimé l'interview ainsi que ses commentaires sur les tactiques.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la traduction :nikel:

     

    Dimanche, le Chievo sera un premier test pour lui, typiquement l'équipe italienne qui est chiante à jouer ...

     

    Au passage, à noter la petite pique sur Icardi et son hygiène de vie xD

    Modifié par Lazar38

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la trad'.

     

    Hormis le blabla habituel, il y a des éléments que j'aime bien dans ses réponses, il apporte des précisions dans son style de jeu, philosophie, c'est plutôt agréable à lire.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Et la grosse pique pour Terim surtout.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la trad Tony

     

    Intéressant, il a l'air censé dans ses propos. J'attends de voir sur le terrain maintenant, c'est mieux pour juger.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la trad'. :nikel:

     

    J'aime bien son discour. Il donne envie d'y croire.

    Qui sait ? C'est peut-être le début d'une belle histoire...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la traduction :nikel:

     

    Dimanche, le Chievo sera un premier test pour lui, typiquement l'équipe italienne qui est chiante à jouer ...

     

    Au passage, à noter la petite pique sur Icardi et son hygiène de vie xD

     

    Je trouve pas que ce soit tellement une pique ^^ Plutôt une façon de dire qu'on n'a rien sans sérieux, ni efforts, ni sacrifices.

    Je vois personnellement Icardi prendre une nouvelle dimension avec ce coach vu comment il parle de lui, on dirait limite qu'il a réussi à cerner son jeu et a de suite vu où Maurito peut progresser, je trouve que c'est de bonne augure !! biggrin.gif

    Modifié par IceTMDAbss

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En gros il changera pas de formation en fonction de l'adversaire du Dimanche et parle beaucoup tactique. Ca change de Mancini tout ça.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 008
    Total des membres
    Lucas lamblin
    Membre le plus récent
    Lucas lamblin
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...