Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Klinsmann, Brehme et Matthaus: les légendes de l’Inter se souviennent.

     

    HAMBOURG - Avant le très attendu match amical contre le géant Inter Milan au Imtech Arena de Hambourg, HSV.de a interviewé trois joueurs légendaires allemands qui ont joué à l’Inter et pour leur demander de raconter leurs souvenir de joueurs dans ce célèbre club. Jürgen Klinsmann, Andreas Brehme et Lothar Matthäus ont gentiment accepté de partager leurs souvenirs.

     

    Partie 1 : Jürgen Klinsmann

     

    Jürgen Klinsmann, Hamburger SV et Inter Milan - deux grands noms du football européen s’affrontent dans un match amical, samedi, au Imtech Arena. Quel genre d’émotions ce match éveille-t-il en vous?

     

    JK : Beaucoup d’émotions différentes. J’ai grandi avec le HSV parce que mon père était un grand fan d’Uwe Seeler. Mon père admirait la manière qu’il avait de jouer. Ce fut donc très spécial quand je l’ai rencontré moi-même. L’Inter est le club le plus important dans lequel j’ai joué dans ma carrière, car j’ai fait un pas important en passant de Stuttgart à un grand club étranger.

     

    L’Inter est l’un des grands noms du football. Qu’est-ce qui rend ce club si spécial?

     

    JK : La tradition, l’histoire et l’importance du club en Italie et dans le monde entier. L’Inter est plus qu’un club et avec d’énormes personnalités à sa tête.

     

    Vous portiez le maillot de l’Inter de 1989 à 1992. Quels sont les moments dont vous vous souvenez le plus?

    JK : Il n’y a pas de moment précis, mais beaucoup plus tout le temps que j’ai passé là-bas qui reste gravé dans ma mémoire. Bien sûr, remporter la Coupe UEFA, les derbies contre l’AC Milan et bien sûr Napoli avec Diego Maradona sont juste là. A l’époque, chaque équipe avait droit à trois joueurs étrangers - les nôtres étaient allemands, l’AC avait les hollandais, tandis que Napoli avait choisi les argentins. Je me souviens avoir débarqué tout jeune avec mes meubles dans l’arrière d’un camping-car VW. J’ai vite appris que les gens là-bas ne sont pas ce que je voulais qu’ils soient, mais simplement qu’ils sont tels qu’ils sont. Cela a eu un effet sur moi, comme ma première rencontre avec le président et les autres personnalités au club.

     

    Dans quelle mesure suivez-vous toujours l’Inter, et avez-vous encore des contacts là-bas?

     

    JK : De très près. Quand nous avons joué en Italie, à Gênes l’an dernier, j’ai invité mon ancien président de l’Inter Ernesto Pellegrini et sa famille pour le match ainsi que certains de mes anciens coéquipiers. Nous nous sommes tous rencontrés à l’hôtel de l’équipe et c’était une expérience particulière.

     

    L’Inter a terminé seulement à la neuvième place en Serie A la saison dernière. Était-ce juste un faux pas ou est-ce le fossé entre la Juve, Napoli et le Milan AC qui grandit?

     

    JK : Vous ne pouvez pas juger un club comme l’Inter sur une seule saison - ce n’était qu’un faux pas. Le club va sortir le grand jeu pour être compétitif à nouveau et ils vont le faire.

     

    Le match contre l’Inter est un sérieux test final pour le HSV avant la nouvelle saison. Les Rothosen sont-ils prêt pour cette saison et comment voyez-vous l’évolution récente du club?

    JK : Il est un peu difficile de donner un avis à 10.000 kilomètres de là, mais je pense qu’ils sont prêts pour la nouvelle saison, le staff est compétent. J’espère simplement qu’un club de grandes traditions comme le HSV sera en mesure de jouer en Europe régulièrement.

     

     

    Partie 2 : Andreas Brehme

     

    Son temps à l’Inter : Après réflexion, je dirais que c’était le meilleur moment de ma carrière. C’était mon premier club à l’étranger, là où j’ai appris une nouvelle langue et une nouvelle mentalité. À l’Inter, j’ai joué avec de nombreux joueurs de classe mondiale avec qui je suis toujours en contact aujourd’hui. L’Inter est un club sympathique, ce qui est inhabituel pour un club de leur envergure. Je vais toujours à Milan plusieurs fois par an pour voir cinq ou six matchs au Stade San Siro.

     

    Le statut actuel de la Serie A : Sportivement, le championnat italien est encore parmi les quatre grands championnats en Europe. Je pense que la nouvelle saison sera passionnante et je suis sûr que l’Inter sera de nouveau au top. Malheureusement, les stades italiens ne sont pas conformes aux normes de ceux de l’Allemagne, de sorte que peu de gens vont au stade. Mais de nombreux clubs sont en reconstruction, y compris l’Inter. C’est pourquoi le championnat italien sera de nouveau au sommet.

     

    Le match imminent au Imtech Arena : Deux grandes équipes se rencontrent à Hambourg. Ils ont tous deux une grande réputation en Europe. Malheureusement, leurs plus grands succès datent. Avec une équipe aussi forte que l’Inter, ils ont le devoir de jouer en Europe, ce qu’ils ont manqué la saison dernière, ce qui n’est pour moi rien d’autre qu’un faux pas. Je suis sûr qu’ils ne vont pas laisser cela se reproduire.

     

    Les ambitions du HSV Le HSV veut également jouer en Europe, ce qui doit être leur seul but, compte tenu de la taille de leurs fréquentations et de l’environnement. Mais d’autres clubs veulent la même chose. Beaucoup de clubs de Bundesliga veulent se qualifier pour la Ligue Europa, ce qui rend les choses difficiles pour Hambourg. Je croise les doigts pour le HSV qui peut revenir là où il doit être.

     

    L’équipe actuelle du HSV : Il sera intéressant de voir comment ils compensent la perte de Heung Min Son. Avec Hakan Calhanoglu, ils ont signé un énorme talent, c’est un très bon joueur. Le fait que le HSV ne cherche pas seulement de grands noms est à mon avis la bonne façon d’aborder les choses. Il sera également intéressant d’observer comment le directeur sportif Oliver Kreuzer agira à long terme. Les fans méritent le succès.

     

     

    Partie 3 : Lothar Matthaus

     

    Lothar Matthäus, avec l’Inter, vous avez gagné le championnat en 1989 et deux ans plus tard la Coupe UEFA. Vous avez gagné personnellement une multitude de prix, dont le footballeur de l’année et le sportif de l’année. Etait-ce la période ou vous avez connu vos plus grand succès?

     

    LM : Oui certainement. Outre les titres et les trophées, c’était la plus belle période et surtout la plus émouvante de ma carrière. J’ai eu une relation particulière avec les tifosi de l’Inter – c’est une expérience qui vivra en moi pour toujours. J’ai aussi noué des amitiés spéciales là-bas.

     

    Avec qui ?

     

    LM : Mes anciens coéquipiers Guiseppe Bergomi, Walter Zenga et Alessandro Bianchi. Il y a beaucoup plus de noms que je pourrais ajouter.

     

    En 1990, vous avez conduit l’équipe d’Allemagne au succès en finale de la Coupe du Monde en Italie. Ce succès était-il dû à votre connaissance du pays hôte ?

     

    LM : Je n’étais pas le seul joueur de l’équipe nationale qui jouait en Italie à l’époque: Brehme, Klinsmann et moi étions à l’Inter, Völler et Berthold à l’AS Rome, Riedle à la Lazio et Häßler à la Juve. Nous connaissions tous bien le pays et je suis sûr que c’était un avantage.

     

    Quel a été le moment le plus émouvant avec le maillot de l’Inter?

     

    LM : Difficile de dire. Mais si je devais en choisir un, ce serait le match de la 30e journée lors de ma première saison à l’Inter: nous avions joué Napoli qui avait Diego Maradona dans son équipe. J’ai marqué le but victorieux lors d’une victoire 2-1 ce qui nous a permis de remporter le titre de champion prématurément. 85.000 tifosi célébraient sauvagement à San Siro - c’était incroyable.

     

    L’Inter actuelle est loin de tels succès pour le moment. Après leur triple victoire historique en 2010, ils n’ont pas réussi à soulever un autre trophée …

     

    LM : Il me semble qu’après avoir remporté la Ligue des Champions en 2010, le président du club Massimo Moratti s’est fatigué. Ce titre était son rêve, et ensuite il a changé brusquement sa gestion financière et a récemment vendu un bon nombre de joueurs pour de l’argent. L’Inter est un club en transition. 

     

    Il a récemment déclaré que le plan de la famille Moratti était de vendre une grande partie du club à un investisseur indonésien ...

    LM : Oui, malheureusement. Je considère ces développements avec des sentiments partagés. La famille Moratti est le visage de l’Inter en Italie. Mais c’est la vie. C’est un signe des temps dans le football d’aujourd’hui.

     

    Le HSV affrontera l’Inter dans une ambiance conviviale à l’Imtech Arena. Comment voyez-vous l’évolution actuelle de Hambourg?

    LM : Le HSV est un grand club avec un passé historique. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de jouer pour eux. La septième place de la saison dernière a été bonne, mais à long terme, le HSV devrait être plus haut que cela. Mais le club doit rester calme et ne laisser les nombreux événements perturber ce calme. L’accent doit être mis uniquement sur le plan sportif.

     

    Oliver Kreuzer est maintenant responsable de ces choses ...

     

    LM : Je connais bien Oliver depuis notre période au Bayern, et plus tard, au Red Bull Salzbourg. C’est un homme d’expérience, qui dispose d’excellents contacts dans les pays germanophones, en Europe, et au-delà. Oliver fera du bien au HSV.

     

     

    Rédigé par Liri (HSV.de Part 1 - HSV.de Part 2 - HSV.de Part 3)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    MERCI

     

    Klinsmann, mon premier joueur de foot préféré. :wub:

     

    Et Brehme... quel joueur de couloir. :o

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On a remporté la coppa en 2011, la ligue de champions n'est pas notre dernier trophée, le journaliste se trompe!

     

    Sinon, c'est dingue d'apercevoir qu'on a pas eu un fuoriclasse pour le poste d'arrière latéral gauche depuis Brehme... :(

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 947
    Total des membres
    Yan5974200
    Membre le plus récent
    Yan5974200
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...