Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Massimo Moratti, dix-huit années de Présidence à l’Inter.

     

    MILAN- Dix-huit années de présidence, mais l’écho sur cette longévité est tellement surclassé par les victoires obtenues, qu’elle semble obsolète. En dix-huit ans de présidence, Massimo Moratti a tout gagné, avec le courage de ceux qui connaissent le monde, avec toutes ses facettes: pas de plans, pas de médiation, seules ses compétence et son sens du football, parfois reconnue comme une intense discipline de vie. L’Inter Campus enseigne. Il a aussi été à contre-courant, devenu un nouveau protagoniste, le 19 février 1995. Au lendemain d’une couverture médiatique moindre, mois télévisé, il était salué comme le héros dont rêvait les tifosi nerazzurri, alors que d’autres en rêvaient un peu moins.

     

    La victoire n’allait pas se faire attendre, lors d’une soirée froide à San Siro. C’était le début d’une aventure, une aventure qu’il rêvait pure et compétente, une aventure qu’il rêvait au nom de son père Angelo - légendaire pour sa passion - mais il savait qu’il allait devoir donner de sa personne: goûter aux obligations, à la déception, à la fatigue, à l’attention constante qui séparent les perspectives d’avenir à la réalité du présent.

     

    Beaucoup d’aventures ont été entreprises, la plupart ont été couronnées de succès, et celles qui ne l’ont pas été ont leurs raisons. Parfois, personne n’y croyait au début. Paul Ince, le capitaine noir de l’Angleterre, était presque un défi. Roy Hodgson avait seulement été sélectionneur de la Suisse et il n’avait que Ganz et Branca comme attaquant, de plus il était arrivé à la suite d’une victoire en Coupe de l’UEFA., et maintenant, il est le sélectionneur de l’Angleterre. Giacinto Facchetti, un ami, un un allié perdu trop tôt avec beaucoup de douleur, croyait en lui.

     

    Roberto Mancini était une promesse, comment cela l’a été avec Ronaldo. Il y avait des certitudes, comme Mourinho ou Ibra. Eto’o, lui, était plus un pari. D’autres étaient inconnus pour la plupart, comme Maicon et Julio Cesar. Milan, Rome, Madrid, Abu Dhabi. Viareggio, Londres. Des scénarios différents pour des équipes différentes. Mais San Siro était fait pour faire la fête ensemble.

     

    Le fil rouge de toute cette histoire, c’est un Président, Massimo Moratti, qui porte non seulement le nom de son père, mais aussi celui de son grand-père. L’Inter est quelque chose de familial, elle est comprise dans la simplicité et la générosité. Si généreuse qu’elle englobe des dizaines de millions de tifosi dans le monde entier. 18 ans, c’est beaucoup, cela équivaut à plus ou moins 6570 jours lors desquels l’Inter est la première chose à laquelle vous pensez... 

     

    Quand vous renouvelez l’enthousiasme, vous apprenez beaucoup et vous gagnez beaucoup. Mais Massimo Moratti reste toujours le même. Il y a des jours faciles, d’autres difficiles. Durant ces 18 ans, longs et pas toujours faciles, il est possible et probable que les difficultés rencontrées nous aient appris sur nous-mêmes.

     

     

     

    Rédigé par Antony & p-h08 (inter.it)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    J'espère que l'Inter restera en mains familiales Moratti pour encore très très très très longtemps!!!

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'aimerais tout autant que toi quelle le reste mais si c'est pour continuer a subir ce que nous subisson en ce moment autant quelle change de mains parce que il y en ras le cul serieux !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    L'Inter c'est SON club, comment lui en vouloir pour toutes ces défaites ou déception que nous pouvons rencontrer..

     

    Tous ces moments de joie, de bonheur que cette Inter de Moratti nous a offerte les as tu oublié?

    2010.. On nous a tous offert sur un plateau cette année là.. Tu sortait avec ton maillot et tu disait à tous le monde que tu était fier de cette Inter.. Cette Inter c’était celle de Moratti..

     

    Puis on est pas non plus en Serie B mon gars.. Les épreuves, les déception pour arriver à la victoire, c'est ça le football..

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est un grand monsieur, qui souffre encore plus que nous de ne pas pouvoir faire plus pour son Inter, il a beaucoup de classe et traite tout le monde avec respect, chez nous on ne traite personne de pomme pourrie ... pour ensuite mettre 20 millions sur cette même pomme.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Moratti est un grand et on sera reconnaissant pour tout ce qu'il a fait mais il vaudrait meiux qu'ils confient le sportif à des gens plus compétent il lui faudrait trouvé un bras droit qui soit très compétént.

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'espère que l'Inter restera en mains familiales Moratti pour encore très très très très longtemps!!!

     

    :nikel: Et encore plus au main de ce bon vieux Massimo. Longue vie a lui

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    A vraie dire je suis un peux perdu sur ce qui se passe reélement au niveaux de la direction il y a un manque de moyen on va pas se le cacher d'ailleurs j'avais entendu parler d'investisseur asiatique on sont il ?

    Mais bon après niveaux recrutement c'est pas fameux et j'aimerais dire une chose reprenez moi si je me trompe mai j'ai l'impression que depuis que oriali est partit c'est un peux le grand n'importe quoi est ce un fait ou une coincidence ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il n'ont pas des usines de textile sur lesquelles investir les asiatiques?

     

    Je préfère ne rien gagner pendant 5 ans que laisser l'Inter sous les mains des chinois ou autre Chagaev... On va bien rigoler quand les arabes vont partir de Paris... Si quelqu'un se propose de racheter, il les laissera tomber en faillite avant de racheter... Il y aura une équipe avec un masse salariale de plus de 100M et ils devront vendre à tour de bras en laissant couler le club...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 938
    Total des membres
    georgesgiorgio
    Membre le plus récent
    georgesgiorgio
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...