Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    SERIE A. NOVARA 3-1 INTER: L’HEURE EST GRAVE...

     

    1300481078_julio-cesar.jpg

     

    NOVARA - Après son début de saison complètement ratée, l’Inter avait enfin l’occasion de se relancer en se déplaçant chez le modeste promu Novara lors de la 4ème journée de la Serie A. Malheureusement, et contre toute attente, malgré la période noire du moment, les nerazzurri se sont inclinés sur le score de 3-1 et s’enfoncent encore un peu plus dans la crise. Après un match totalement bâclé, cette défaite méritée sonne le glas de Gian Piero Gasperini, officiellement limogé ce mercredi 21 septembre 2011.

     

    Pour ce match, l’entraineur nerazzurro opte encore pour sa formation très décriée à trois défenseurs. Devant Julio Cesar qui garde les cages, c’est cette fois le trio inédit Lucio-Ranocchia-Chivu qui est aligné derrière un milieu composé de Nagatomo, Zanetti, Cambiasso et Sneijder. Devant, là aussi un trio inédit: Castaignos-Forlan-Milito.

     

    L’Inter n’est vraiment pas au mieux, et ça va se confirmer d’entrée de jeu: dès les premières secondes, la défense interiste panique devant le pressing adverse et Chivu est à deux doigts de commettre l’irréparable sur une passe latérale dans sa propre surface qui arrive directement dans les pieds de Meggiorini qui n’en demandait pas tant, mais heureusement, Julio Cesar sort parfaitement au devant de l’attaquant italien et il parvient à sortir miraculeusement le ballon en corner, non sans donner de sa personne car il restera en effet quelques minutes à terre, sonné par ce sauvetage de la tête. Sur le corner qui suit, les nerazzurri passent encore tout près de la catastrophe, mais Chivu est là pour sauver le ballon sur sa ligne sur une déviation de la tête de Paci.

     

    Le décor est donc planté d’entrée, l’Inter va très mal et ça ne va pas s’arranger. La seule offensive intéressante de l’Inter dans ce début de match arrive à la 9’ sur une combinaison entre Sneijder, Castaignos et Milito, mais le tir de l’attaquant argentin est dévié en corner.

     

    Novara se crée ensuite une belle occasion à la 15’ sur une reprise acrobatique de Meggiorini qui passe juste à coté des buts de Julio Cesar. Les locaux continuent de jouer sans complexe face à une Inter absente, et il s’en faut encore de peu pour qu’ils ouvrent le score à la 16’, mais Julio Cesar intervient in-extremis devant Mazzarani, une intervention assez limite avec un pied levé très haut par le gardien nerazzurro, mais l’arbitre ne bronche pas.

     

    Les nerazzurri n’y sont pas et ne semblent pas en mesure d’inquiéter leurs adversaires. Sneijder tente sa chance de loin à la 36’, mais son tir est dévié par Paci et le gardien adverse s’empare facilement du ballon.

     

    Et ce qui devait arriver arriva... A la 38’, sur une passe de Mazzarani, Meggiorini conclut d’un tir croisé du gauche imparable pour Julio Cesar, 1-0.

     

    Puis plus rien avant la pause, l’Inter n’agissait pas et ne réagit toujours pas, 1-0 pour Novara. Gasperini décide de faire deux changements à l’entame de cette seconde période: Forlan et Castaignos sortent, remplacés par Obi et Pazzini.

     

    Cette fois, c’est l’Inter qui se crée la première occasion dans cette deuxième mi-temps, mais la frappe croisée de Nagatomo passe juste à cote (49’). Sans une nouvelle intervention décisive de Julio Cesar sur un contre face à Mazzarani, c’est Novara qui aurait pu doubler la mise dès la 53’.

     

    Pas grand chose à signaler par la suite en ce début de seconde période, Gasperini effectue son dernier changement à la 67’ avec l’entrée de Zarate à la place de Sneijder qui se plaignait des adducteurs.

     

    L’Inter a toujours autant de mal. Pazzini, pas très en vue jusque là, a une belle occasion d’égaliser à la 71’, mais son tir en pivot est dévié juste hors du cadre, ce que l’arbitre ne voit pas et signale une sortie de but. Puis c’est encore Julio Cesar qui intervient une minute plus tard sur une tentative de Dellafiore, qui enroule une belle frappe du gauche après une magnifique passe en talonnade de Morimoto. Les nerazzurri ont à leur tour une grande opportunité d’égaliser à la 76’, mais Pazzini croise trop son tir après une ouverture splendide de Cambiasso.

     

    La catastrophe va s’amplifier dans les cinq dernières minutes de la rencontre... A la 40’, Morimoto, parfaitement lancé en profondeur, fait la différence sur Ranocchia d’un superbe contrôle orienté de la poitrine, le défense nerazzurro est en retard et commet une faute sur l’attaquant japonais qui s’écroule dans la surface, l’arbitre siffle pénalty et expulse Ranocchia. Le pénalty est transformé par Rigoni, 2-0.

     

    Menés 2-0 et réduits à 10, la messe semble dite pour les nerazzurri, mais à la 89’, Cambiasso réduit la marque à 2-1 d’une reprise puissante du gauche suite à une déviation chanceuse de Pazzini après un dégagement raté de la défense de Novara.

     

    Un espoir de très courte durée pour les hommes de Gasperini: dans les ultimes secondes du temps additionnel, Morimoto temporise au point de corner avant de mystifié Obi et après avoir résisté à la charge du milieu nigérian, il transmet le ballon à Giorgi qui frappe directement sur Julio Cesar, mais le ballon repoussé par le gardien nerazzurro arrive directement dans les pieds de Rigoni qui pousse le ballon au fond et porte la marque à 3-1.

     

    Cette fois c’est bel et bien terminé, l’Inter s’incline 3-1 à Novara, la crise continue et Gian Piero Gasperini fait ces valises.

     

     

    Novara 3-1 Inter (MT: 1-0)

    Buteurs: Meggiorini 38, Rigoni 86 (pen) et 89; Cambiasso.

     

    Novara: 1 Ujkani; 15 Dellafiore, 24 Paci, 4 Lisuzzo, 3 Gemiti; 17 Porcari, 23 Radovanovic (Marianini 64), 10 Rigoni; 21 Mazzarani (Jeda 67); 11 Morimoto, 69 Meggiorini (Giorgi 62). Banc non utilisé: 31 Fontana, 5 Ludi, 14 Morganella, 20 Granoche.

    Coach: Attilio Tesser.

     

    Inter: 1 Julio Cesar; 6 Lucio, 23 Ranocchia, 26 Chivu; 4 Zanetti, 19 Cambiasso, 10 Sneijder (Zarate 67), 55 Nagatomo; 30 Castaignos (Obi 46), 22 Milito, 9 Forlan (Pazzini 46). 

    Banc non utilisé:  12 Castellazzi, 25 Samuel, 29 Coutinho, 42 Jonathan.

    Coach: Gian Piero Gasperini.

     

    Arbitre: Mauro Bergonzi (Genoa)

    Avertis: Chivu 28, Pazzini 60, Dellafiore 61, Obi 62, Lucio 84

    Expulsé: Ranocchia 85.

    Temps additionnel: 1+3 minutes.

     

     

    Rédigé par p-h08 (Internazionale.fr)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    22/05/2010 - Larmes de joie

    20/09/2011 - Larmes de tristesse

     

    Merci.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 947
    Total des membres
    Yan5974200
    Membre le plus récent
    Yan5974200
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...