Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    Conférence de presse de Pioli: "Si je suis un Tifoso Nerazzurro ? Oui, c’est la vérité!"

     

    Milan – Tout le monde parle de Stefano Pioli en ce jeudi 10 novembre 2016 à la Casa Inter. L’annonce officielle a permise à Stefano de déjà réaliser quelques entrainements.

     

    A présent, et en compagnie de nos confrères de Fcinter1908.it présents à Appiano Gentile, nous vous proposons la conférence de presse de l’Ere Pioli et la conférence de presse débute en compagnie de toute la Direction de l’Inter!

     

    Inter Channel : Vous êtes très et bien branché…

     

    "Cela, je ne sais pas vous le dire, j’ai très froid et peu de cheveux, il faut me comprendre....il rit."

     

    Ce que l’on me demande ?

     

    "Beaucoup de personnes croient en moi et parfois il m’est difficile de comprendre ce qu’ils me veulent. Pour moi c’est très simple, je suis honoré d’être ici, dans un très grand club et je ferai tout pour défendre nos couleurs, pour le Club bien sûr, et pour les Tifosi."

     

    Le Derby ?

     

    "C’est inévitable, cela trotte dans nos têtes jours après jours. Nous ne sommes pas nombreux ici, mais j’ai déjà remarqué une grande disponibilité. Ce qui compte, c’est de mettre en avant nos premiers concepts, puis tout doucement, nous nous rapprocherons du jour du match. Nous avons les cartes en main pour jouer."

     

    Forza Inter ?

     

    "Pour toujours."

    .

    Si c'est vrai que je suis un Tifoso Nerazzurro ?

     

    "Oui, c’est la vérité et pour moi c’est une énorme joie d’être ici. J’en suis très fier, j’ai beaucoup de responsabilités, mais je suis motivé et je vous préviens que je donnerai tout."

     

    Mes rapports avec Candreva ?

     

    "J’ai toujours pensé qu’il était un très grand professionnel et un joueur optimal. Nous avons eu des différends, mais je suis convaincu qu’il se donnera au maximum de ses possibilités. Je sais que c’est un bon gars et il fera encore mieux, je l’ai toujours stimulé, et je suis convaincu qu’il peut encore faire plus. C’est un très grand joueur et il a encore tant à donner."

     

    Mes idées pour recréer le groupe ?

     

    "Je dois d’abord penser à l’équipe, nous pouvons faire des résultats si nous nous donnons tous. Tout le monde doit  pouvoir se mettre à la disposition de l’équipe, cela vaut également pour moi. Je suis convaincu que nous sommes une équipe qui a des valeurs. Le talent seul, ne suffit pas. Il faut avoir l’envie de jouer ensemble, je veux une équipe qui joue avec le cœur sur la main et avec passion."

     

    "Les Tifosi nous ont toujours soutenus et nous devons aussi nous ressourcer  via leurs soutiens, leurs énergies. Il faut travailler en équipe, c’est l’objectif que nous devons tous avoir."

     

    Le fait d’avoir 29 joueurs est-il problématique ?

     

    "Je pense que nous avons un mois importantissime devant nous. On débute par le Derby qui est important pour notre classement mais surtout pour le prestige de la ville.  Nous aurons 8 matches à disputer d’ici au 21 décembre, j’aurais besoin de toutes les forces en présence et tous devrons prouver qu’ils s’adaptent et qui s’attachent à un certain type de jeu."

     

    Qu’est-ce qui peut m’être utile ?

     

    "Voir une mentalité réelle et voir que l’on en veut sur le terrain. L’équipe est capable de jouer un football concret et de proposer des alternatives, nous avons cet avantage sur certains adversaires. Pour moi, l’objectif est que nous jouions avec une passion énorme, avec une envie incroyable de monter sur le terrain, et de mettre à terre nos adversaires. Je suis convaincu que nous pourrons y parvenir, car nous avons des techniciens valeureux qui peuvent de transcender afin d’être une équipe plus forte.

     

    L’Objectif ?

     

    "Je serai heureux si on parvient à se qualifier pour la Champion’s. Il reste encore tellement de match à jouer, il y en a tellement. L’année passée, l’Inter était en tête après 12 journées et la Juventus avait 9 points de retard. Nous savons tous comment cela c’est terminé."

     

    "Je ne suis pas venu ici pour vivre ce genre de désillusion, je sais que nous ne l’aurons pas facile, mais je crois que nous avons tous la possibilité d’atteindre cet objectifs. L’équipe veut se qualifier, notre Propriétaire aussi, et moi aussi."

     

    Comment aborder ce Derby déjà lourd de conséquence ?

     

    "Je m’attends à vivre une grande rencontre. L’Inter a démontrée cette année qu’elle est capable de se sublimer face à certaines équipes, nous aurons à faire face à un adversaire difficile, mais nous avons d’importantes qualités et nous parviendrons à faire quelque chose de bien."

     

    Si c’est plus facile de traiter avec Lotito ou avec la propriété chinoise ?

     

    "Le plus important, c’est que je sois ici, plus rien d’autre ne compte. Si je suis ici, cela veut dire que tout s’est bien déroulé, j’ai été soutenu, on s’est montré  uni et fort. Je suis content, car notre Propriétaire et le Club m’ont dit qu’ils feront tout ce qui est en leurs pouvoirs pour m’aider."

     

    La défense à 3 ou à  4 ?

     

    "Pour l’heure, je ne crois pas qu’il existe un dispositif gagnant. Cela se base plus sur certains principes et la façon d’aborder les matches. Je me planterais si je voulais tout révolutionner, nous avons des matches importants et la trêve me permettra de prendre connaitre de certaines confidences dans une ambiance sereine et organisée."

     

    "Nous serons tous présents à quelques jours du derby, je pense donc à utiliser une défense à 4. Mais j’ai déjà les idées claires sur la façon dont elle devra jouer, on pourrait voir 4 défenseurs et deux ou trois milieu de terrain."

     

    La condition physique ?

     

    "Mon staff et moi-même sommes très attentifs à cet aspect, nous cherchons à comprendre pourquoi il y a de telles carences, et il faut faire vite. Nous avons déjà apporté notre matériel, et on va s’entrainer cette semaine en faisant comme-ci nous devions disputer un match. Je prévois de faire des entrainements agressifs et intenses, et tous les entrainements iront dans cette direction.”

     

    Le Club ?

     

    "C’est un très grand groupe, compact, uni et je me s’en soutenu, je le dis souvent d’ailleurs. Je me sens très proche d’eux, c’est si positif. Nous savons que notre championnat ne sera pas facile, mais nous allons travailler durement pour retrouver les sommets. De notre travail dépendra notre futur. Si nous voulons avoir des chances de succès, il faut s’adapter à l’adversaire et faire aussi bien que lui, voire plus que lui."

     

    Si je suis un normalisateur ?

     

    "Je vais devoir aller voir ce terme dans le dictionnaire. Mais je dirai que je suis celui qui peut apporter certains principes, je pense donc que ce terme ne m’est pas adapté.  Le fait que l’Inter en veut toujours plus, ce n’est pas une norme. Je veux développer, au mieux, le potentiel qui est à ma disposition. On peut dire de moi que je suis une personne qui cherche à sublimer son équipe, mais je ne suis pas quelqu’un qui impose des règles."

     

    Est-ce que la trêve hivernale a son importance ?

     

    "C’est une période très importante, même si cela pourra avoir une répercussion sur les entrainements. Jours après jours nous devrons ressentir des nouvelles sensations, et nous adapter aux méthodes de travail. Etre disponible sera important. Nous avons peu de joueurs actuellement, mais ils se montrent disponible et je vois dans leurs regards qu’ils ont la volonté de changer."

     

    "Nous pouvons nous améliorer au quotidien, en faisant un pas après l’autre, cela ne sert à rien d’exagérer. L’équipe a besoin d’idées et de principes bien clairs, elle se montrera unie lorsqu’elle montera sur le terrain."

     

    Si je rêve d’Icardi uniquement ?

     

    "Je suis extrêmement heureux de pouvoir entrainer un si grand attaquant qui marque avec continuité. J’espère qu’il restera sur sa lancée, car il a un très grand impact sur le groupe, il se sacrifie et se montre volontaire sur le terrain. C’est un exemple à suivre."

     

    "Tout le monde peut marquer des buts : Les ailiers, le meneurs de jeu, les milieux de terrain quand ils s’insèrent. Un de mes objectif sera de pouvoir occuper au mieux la surface de réparation de l'adversaire, avec le plus de joueurs possibles et dans les meilleurs moments du match. Cela ne sert à rien d’avoir une seule pointe offensive, isolée et qui n’est pas aidée."

     

    Si je prévois d’utiliser Gabigol ?

     

    "Je prévois d’utiliser les joueurs qui donneront tout sur le terrain pour gagner les matches. Ce sera à moi d’analyser cette situation. Gabriel a de grandes qualités, il s’entrainement bien et nous le verrons, de temps en temps, le voir grandir."

     

    Qui est Pioli ?

     

    "Je suis un professionnel qui ne laisse rien au hasard, je travaille énormément. J’ai un staff compétent qui travaille avec passions. Je cherche à permettre à mes joueurs d'exprimer au mieux leurs potentiels et de tout donner. Ce sont mes valeurs et nous pourrons atteindre les objectifs que nous désirons."

     

    Comment est née cette opportunité avec l’Inter ?

     

    "Suite à un contact la semaine passée et aussi via la résolution de mon contrat à la Lazio, c’est ce qui m’a permis de signer mon contrat."

     

    Trapattoni compare l’Inter à une centrifugeuse....

     

    "Le Trap a été mon entraineur, je l’ai toujours estimé et apprécié, c’est lui qui m’a transmis la passion et l’enthousiasme pour cette profession. Il m’a tellement appris, je crois que chaque entraineur aimerait avoir son parcours....Je sais que j’entraine un immense club, un des plus important dans le monde et c’est tout à fait normal d’être sous pression, c’est ce que je voulais."

     

    "Quand l’Inter m’a appelé, c’était au meilleur moment pour moi. Le Trap m’a enseigné de grandes choses pour remporter des matches. Je suis ici pour que l’équipe obtienne des résultats. Je suis là pour le Club et les Tifosi. Et je crois aussi que ce sera plus facile de remporter un match, si tu joues bien au football."

     

    L’importance de Parme dans ma carrière ?

     

    "Je crois que tout est né de ma passion pour le ballon rond. Parme m’a donné la possibilité de débuter très jeune, elle m’a donné l’envie de d’aller au-delà de mes possibilité et de découvrir de nouvelles choses. J’ai dû arrêter de jouer au football trop tôt, suite à un trop grand nombre de blessures, mais je savais au fond de moi que je deviendrai un entraineur."

     

    "C’est sûr que Parme est ma ville, je suis déçu que ma première expérience là-bas se soit mal terminée, mais je remercierai toujours le club pour la possibilité qu’il m’a offerte et d’avoir cru en moi, ils m’ont permis d’acquérir certaines valeurs que je porte toujours en moi."

     

    Si le rôle de Régisseur à la Biglia sera confié à Medel ?

     

    "Je crois qu’il a des caractéristiques importantes, mais seule la mentalité compte, il faudra voir les positions qu’il pourra occuper sur le terrain : Nous ne devons pas juste avoir un joueur qui te place des coups de boule. Il doit être fluide, rapide, mais pas imprévisible."

     

    Walter Samuel ?

     

    "Oui, je vous confirme que les articles parus dans la presse sont exacts. J’ai lu dans les journaux que Walter sera désigné comme un observateur de l’équipe. Je le connais car nous avons joué ensemble et aussi en tant qu’adversaire. Tous le connaissent comme défenseur."

     

    "Je ne l’ai pas connu en privé, mais comme défenseur, j’ai toujours vu une personne très sérieuse, très humble  et qui se mettait à la disposition d’un groupe avec de grandes valeurs. Il connait bien les valeurs de l’Inter et il incarne ce qu’il se fait de mieux."

     

    "Je crois que pour lui, être un de mes collaborateurs est important car il sera là aussi pour gérer le groupe. Nous avons parlé ensemble hier, je l’ai entendu parler fièrement et il est aussi content pour moi, je crois que j’ai inséré dans le staff une personne qui peut t’aider à t’améliorer et à te faire grandir en t’inculquant certaines valeurs pour l’équipe."

     

    Banega?

     

    "Je ne fais aucune distinction sur les rôles des joueurs, pour moi il existe deux types de joueurs, les intelligents et ceux qui ne le sont pas. Je n’ai pas encore pu faire sa connaissance, mais cela n’a pas d’importance. Il fait partie de la catégorie des joueurs qui sont intelligents, qui peuvent s’insérer entre les lignes, t’apporter de la verticalité. Avoir un tel joueur est plus qu’utile pour ton équipe, il t’aide à la manœuvrer."

     

    Les collaborateurs ?

     

    "Murelli Giacomo est mon entraineur-adjoint historique, c’est mon bras droit, ma conscience. Il n’y a qu'à lui que je me confie. Nous avons aussi le prof Matteo qui est avec moi depuis 1999. Il s’agit d’un groupe de grands bosseurs, on ne laisse rien au hasard, c’est un groupe sur lequel je peux me fier. Le football est très beau et en même temps si imprévisible."

     

    Le Classement ?

     

    "Je ne suis pas intéressé par ce qu’il s’est passé jusqu’à présent. Nous devons tous faire des efforts et penser au futur. Je ne veux pas perdre d’énergies, je veux avoir le contrôle sur ce qui peut nous permettre d’aller en avant. Nous avons des objectifs très importants à atteindre."

     

    Si, contractuellement, je joue le tout pour le tout durant les prochains mois ?

     

    "Cela ne change rien, je n’en suis pas inquiet. Je suis concentré et motivé. J’entraine l’Inter et je dois uniquement penser à faire de mon mieux pour elle... Je donnerai tout, je ferai tout, nous devons faire de de belles choses, car nous en avons les qualités. Mon contrat et mon futur n’ont aucune importance, ce qu’il compte c’est que l’Inter aille bien. Tous les entraineurs sont liés aux résultats, cela fait partie de notre travail."

     

    Les ailiers ?

     

    "Je crois que le résultat ne dépend pas uniquement d’une individualité, nous devons raisonner en tant qu’équipe. Si nous travaillons tous, ce sera bénéfique pour l’équipe et ce bénéfice fera aussi du bien à nos défenseurs. Je veux une équipe qui ne soit pas passive quand elle a le ballon et qui défend avec passion ses propres buts."

     

    S’il y a des pierres angulaires sur ma façon de travailler ?

     

    "Je travaille tous les aspects et je fais en sorte que l’on mette en place des situations qui nous donne des avantages le dimanche. Il peut y avoir tellement de situations, mais plus tu as les idées claires, plus tes joueurs se montrent prêt à réagir et à faire face à l’adversité sur le terrain."

     

    "D’une façon ou d’une autre les situations évoluent au cours d’un match. Je sais que nous n’avons pas beaucoup de temps, mais nous devons faire de belles prestations. S’abstenir n’est pas conseiller car le temps est compté. Mais on n’a pas besoin d’énormément de temps pour travailler, car il y a de la qualité."

     

    Est-ce que vous avez déjà demandé un cadeau à Ausilio ? Si oui lequel ?

     

    "Je viens à peine d’arriver…il sourit...."

     

    Mes plus beaux souvenirs ?

     

    "En tant que footballeur, c’est à Parme, le but de Sanrem qui nous a fait monter de la Serie C à la Serie B, cela reste, pour moi, une fierté incroyable. J’étais un jeune garçon de Parme et je n’aurais jamais cru que j’allais pouvoir prouver ma valeur à la Juve, c’était un très grand moment."

     

    "En tant qu’entraineur, il y a tellement de belles choses, mais à présent, je ne peux pas regarder derrière moi et je dois regarder droit devant moi."

     

     

    ©Antony Gilles - Internazionale.fr


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il me plait ce mec. Je ne serait dire réellement pourquoi mais je le sent bien.

     

    Merci pour la trad de l'interview :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Moi aussi, il me plait beaucoup. Il à l'air de bien connaitre l’équipe et de savoir ou il met les pieds. Je suis convaincu qu'il va relancer l’équipe.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Moi je ne dis plus rien franchement , mais c'est vrai que entre tous les noms , je souhaitais Pioli ou Marcelino et surtout pas Bielsa ou Blanc .

    Sinon j'ai bien aimé son interview aussi :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai hâte de le voir aux commandes, j'espère ne pas être déçu mais en tout cas ses déclarations sont pleines de bon sens.

     

    Merci pour la traduction :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 022
    Total des membres
    Thominter milan
    Membre le plus récent
    Thominter milan
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...