Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Branca: "L’Inter vient avant tout discours personnel."

     

    MILAN - Marco Branca, le directeur technique de l’Inter, s’est dévoilé à 360° pour Libero, interviewé par Fabrizio Biasin. Beaucoup de thèmes ont été abordés: du mercato actuel à la session de janvier, avec le cas Sneidjer et les achats de Schelotto et Rocchi. Mais, maintenant, il y a une équipe à préparer pour le nouvel entraîneur: Walter Mazzarri.

     

    Internazionale.fr vous propose de découvrir ses déclarations:

     

    Dites la vérité Branca, vous êtes déjà en plein mercato....

     

    "C’est difficile pour moi de définir la période du mercato: on pense toujours à l’amélioration de l’équipe. Maintenant, il est clair que nous sommes en train d’entrer dans la période officielle."

     

    Un de vos objectifs pour la prochaine session?

     

    "Notre objectif principal depuis quelques saisons est toujours le même: réduire la masse salariale et poser les bases pour une équipe compétitive. Pour cette raison, nous devons comprendre sur quelles bases nous pouvons compter avant de pouvoir prendre des engagements économiques."

     

    Vous vous êtes fait une idée...

     

    "Il faut créer des présuppositions pour vendre. Pour le moment, nous savons que seules peu d’équipes "font" un vrai mercato: Monaco et le PSG en France, les deux principales équipes espagnoles, quelques équipes anglaises et allemandes."

     

    Il y a donc différents joueurs en vente?

     

    "Tous les cas sont potentiellement traitables dans le mercato actuel. Puis, en fonction des opportunités, il y aura une évaluation du coach et de la société."

     

    Est-ce que des offres sont arrivées pour quelques joueurs actuellement dans l’équipe?

     

    "Quelques-unes, mais je n’en dirais pas plus."

     

    Handanovic?

     

    "Nous parlons là de l’un des meilleurs gardiens en Europe, mais il n’y a rien eu de concret. Je connais très bien Zubizarreta (ndlr: le directeur sportif du Barça) et nous n’avons jamais parlé d’éventuelles négociations."

     

    Du reste, comme on ne sait pas comment finira "l’affaire indonésienne", c’est difficile de planifier quelque chose. A propos, il y a des nouvelles?

    "Moi, j’écoute ce que me dit mon président et je suis à ses côtés. Pour le moment, on est en train de réfléchir, mais il n’y a aucune pression ni angoisse." 

     

    Si les indonésiens devaient arriver, que feriez-vous? Cette possibilité vous préoccupe?

     

    "Je ne me pose pas ce genre de question, ce n’est pas correct vis-à-vis du club. Je pense toujours au travail quotidien et à faire de mon mieux avec les ressources que j’ai à disposition."

     

    Il y a des personnes qui vous ont durement critiqué ces derniers mois.

     

    "Je précise que j’accepte toujours les critiques. J’ai un objectif précis qui m’a été donné par le club: réduire la masse salariale et être toujours compétitif du point de vue sportif. Je suis en train de le poursuivre de manière concrète et graduelle (ndlr: la masse salariale a été réduite de 48 millions l’an dernier)."

     

    Vos détracteurs ne se soucient cependant pas des comptes, ils disent que "Branca a échoué lors des dernières sessions de mercato.

     

    "Ils n’ont pas notre responsabilité. Avec l’avènement de Platini, l’aspect économique et de bilan est devenu central. La société est obligé d’avoir une attention maniaque si on ajoute la crise globale au mot "dépense". Cela signifie faire des sacrifices: personne n’est content de cela, mais c’est un devoir sérieux auquel nous devons nous soumettre."

     

    Cela signifie-t-il qu’il faut mettre de côté le mercato des entrées?

     

    "Absolument pas. Lors de ces 18 derniers mois, je signale l’arrivée et la confirmation de joueurs comme Handanovic, Palacio, Kovacic, Guarin, Juan Jesus et beaucoup d’autres. En travaillant de cette manière, nous avons créé les bases pour la conquête des 15 derniers trophées gagnés grâce à différents joueurs tels que Cambiasso (ndlr: arrivé pour zéro euro), Julio Cesar (0€), Maxwell (0€), Maicon (6,5M), Ibra (25M), Vieira (10M), Samuel (15M), Milito et Motta (18M + 5 joueurs), Pandev (0€), Lucio (5M), Sneijder (15M), Eto’o (arrivé avec 50M en échange d’Ibra et revendu 22M à Anzi). Je dirais que nous avons fait quelque chose de bon, non?"

     

    Cependant, tout est plus compliqué maintenant, les budgets sont diminués, les affaires traînent...

     

    "Ce qui a changé ces dernières saisons, outre l’attention portée aux coûts et aux salaires, c’est le "délai d’exécution" du mercato. Nous ne pouvons pas "agresser", nous devons attendre le meilleur moment pour obtenir le prix le plus convenable."

     

    Certaines personnes disent que "Branca a démontré ne pas être un dirigeant en mesure de gérer un budget réduit".

     

    "Dans le foot, on peut affirmer tout et son contraire: la réalité, c’est qu’il y a des moments et des cycles. Il faut savoir supporter un club dans les moments fantastiques et difficiles."

     

    Certains disent que vous êtes un pistonné.

     

    "Je suis habitué au concret et aux faits. Les recommandations fonctionnent en général au début d’une carrière, elles ne durent pas 10 ans."

     

    Cette année a cependant été un désastre...

     

    "Avec un peu de chance, nous aurions pu être plus compétitif. Le tournant a été la quantité de blessés dans la dernière ligne droite du championnat."

     

    Sneijder vous a attaqué très lourdement.

     

    "Nous avons acheté Wesley quand il était en dehors du projet du Real. Avec nous, il a gagné tout de suite et a effleuré le Ballon d’Or. Vous savez quelle est la vérité. En réalité, nous n’avons pas reçu d’offre officielle pour Sneijder à part celle de Galatasaray. Après le triplé, il n’y a eu aucune offre non plus. Nous étions contents car nous avions rediscuté et prolongé son contrat. L’été dernier, Wesley s’est présenté au ritiro estival maigre, en forme, motivé, et capitaine de sa sélection, puis il s’est fait mal contre le Chievo. En décembre, pour des questions liées à son contrat, je lui ai demandé une rencontre: je voulais discuter d’une éventuelle "enduction": il aurait gagné quelque chose en plus, mais dans le même temps, il aurait allégé l’incidence économique à la saison du club. Il n’a pas accepté la rencontre, mais c’était son droit"

     

    Et vous lui avez "craché dessus" dans les médias

     

    "Je rappelle que c’était son droit, mais d’un autre côté, c’était aussi notre droit de devoir communiquer le fait que pour des problématiques économiques, un de nos meilleurs joueurs était sur le marché. Grâce à cette annonce, une société concrète et correcte est arrivée: Galatasaray. Ils ont satisfait nos exigences et celles de Wes. Nous l’avons vendu pour 7,5M et nous avons donc fait une petite plus-value."

     

    Vous ferez la même chose avec d’autres joueurs?

     

    "Quelques-uns se sont assis à notre table, d’autres le feront."

     

    Et Mazzarri?

     

    "Nous nous parlons tous les jours."

     

    Vous parlez des joueurs je suppose.

     

    "Plus que tout autre chose, nous parlons "d’idées de joueurs". Nous sommes d’accord sur tout, sur le type de pions qui servent à l’Inter pour revenir et être compétitive. Puis, évidemment, nous espérons réussir à le contenter aussi avec des noms."

     

    Paulinho est-il un objectif?

     

    "C’est inutile de donner des noms pour le moment. C’est un joueur qui nous intéresse, mais maintenant, je dois exclusivement penser à réduire l’effectif."

     

    Que pouvez-vous nous dire sur Stramaccioni?

     

    "Il a fait le maximum, mais malheureusement, ce sont des choses qui arrivent à ceux qui entrent dans le jeu."

     

    Vous avez déjà un objectif pour la prochaine saison?

     

    "Nous ne nous posons pas de limites, sans avoir pour obsession de gagner un trophée ou une quelconque place en championnat. Je répète: nous voulons redevenir compétitifs, le fait de devoir disputer seulement le championnat et la Coppa Italia nous aidera."

     

    Certaines personnes disent que votre rapport avec Moratti a vacillé lors de cette dernière année.

     

    "Je laisse parler ceux qui veulent parler. Je ne me pose pas tous ces problèmes. Je fais ce travail depuis 30 ans, entre le terrain et le bureau, je sais qu’aujourd’hui je suis ici et que ça pourrait ne plus être le cas demain. Je donne toujours le maximum pour notre équipe et j’essaye d’atteindre les objectifs que l’on me demande d’atteindre. Les critiques devraient se baser sur des faits concrets, non sur la sympathie ou la jalousie."

     

    Dans une des fameuses 12 questions, les tifosi se demandent:" Pourquoi ceux qui partent de l’Inter parle en bien de Moratti et en mal de la société?"

     

    "Tous ceux qui parlent en mal quand ils s’en vont oublient pendant un instant tous les sourires et les remerciements qu’ils ont donnés à la signature du contrat. Cela étant dit, l’Inter vient avant tout discours personnel, et en tout cas, l’éducation et le respect ne devraient jamais être inférieurs. "

     

    Si je vous questionne sur Rocchi, Livaja et Schelotto?

     

    "Concernant Rocchi, nous avons dépensé 300 000 euros et il a fait bien plus que ce qu’il devait faire. L’affaire Livaja- Schelotto est née d’une demande tactique précise du mister: il voulait un ailier droit. Nous avons conjugué la croissance d’un de nos jeunes avec la nécessité de réduire le coût d’acquisition de Schelotto. Puis, malheureusement, les blessures sont arrivées...."

     

     

    Rédigé par didjo l’interriste & p-h08 (fcinternews.it)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    C est vraiment un salaud l escroc cite que les bonnes recrues mais bizarrement je vois nul pars mancini quaresma et d autres et remettre la faute sur strama concernant livaja pffff :nazz:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    "Nous avons conjugué la croissance d’un de nos jeunes avec la nécessité de réduire le coût d’acquisition de Schelotto"

     

    Mais bordel, nos jeunes progressent, donc vite vite faut les foutre dans des transaction foireuses ! Et d'un coté tu vends Livaja 20ans qui est en pleine croissance pour prendre un Rocchi 35ans pour complété la moyenne d'age de 32 ans du 'Tridente'. Quel bon gestionnaire. Peut-être est-ce Branca qui cause la perte de nos jeunes.

     

    Vite j'aimerai quelqu'un à sa place histoire de comparer.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    La difference de cette generation et celle de d'avant vient principalement de la masses salariale.

     

    Le probleme est que la ration bidoni/revelation a augmenté par rapport à avant....Il a reconnu les 5 joueurs qui ont cartoné mais pour combien d'echec ou de semi echec?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En plus il cite les affaires Maicon Cambiasso Samuel et autres alors qu'il était pas seul à ce moment-là mais Oriali était avec lui mais il le mentionne pas, sérieux j'en peux plus de ce type.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    "Nous avons conjugué la croissance d’un de nos jeunes avec la nécessité de réduire le coût d’acquisition de Schelotto"

     

    Mais bordel, nos jeunes progressent, donc vite vite faut les foutre dans des transaction foireuses ! Et d'un coté tu vends Livaja 20ans qui est en pleine croissance pour prendre un Rocchi 35ans pour complété la moyenne d'age de 32 ans du 'Tridente'. Quel bon gestionnaire. Peut-être est-ce Branca qui cause la perte de nos jeunes.

     

    Vite j'aimerai quelqu'un à sa place histoire de comparer.

    Tu sais lire?

     

    Il explique que l'entraineur voulait un arrière droit et Livaja voulait du temps de jeu. Livaja a servi pour baisser le prix de Schelotto et a offert une opportunité à Livaja de jouer, et tout cela en restant propriétaire de Livaja à 50%. Après si monsieur se bat avec ses coéquipiers à Atalanta, c'est son problème. Quand la transaction a été effectuée, tous nos attaquants étaient valides et Livaja passait en 4e choix en tout (et 2ème second attaquant) donc pratiquement 0 minutes de jeu. Je préfère un vieux Rocchi qui entre dans les prolongations plutôt qu'un jeu qui a besoin de jouer...

     

    ----------------------

     

    Il explique assez clairement quelle est notre situation. Il faut baisser la masse salariale et essayer de recruter potentiellement bon et pas cher.

     

    Il explique également pourquoi on attend toujours la fin du mercato pour conclure des transfert. On sait que pour les joueurs qui sont sur les listes de transferts et ne sont pas encore parti fin août, les clubs acceptent de baisser le prix pour les voire partir.

     

    Tout le monde a vu que Branca n'est pas un génie mais il ne peut pas être tenu seul responsable de tout les échec.

     

    Il est clair qu'en dehors des joueurs déjà conclu, il n'y aurait pas d'arrivée avant l'évaluation complète des joueurs par l’entraîneur. Il faut s'attendre à des départs et d’éventuels arrivées après le ritiro (10 au 23 juillet)

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Liri a résumer la situation. Malheureusement parfois en attendant trop on perd de bonnes recrues potentiel. C'est un risque.

     

    Mais on voit clairement qu'il veut désengorger l'effectif....On va chialer je le sens.

     

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il est vrai que dans l'absolu, Branca aura apporté quelques satisfactions depuis le départ de Lele concernant les arrivées...

     

    Par contre, le tout qui résume son travail est incohérent, notamment en terme d'arrivées à cause de ces limites de budget dues à une masse salariale qui a trop plombé le budget pendant toutes ces années, qui, apportent peu de satisfaction puis surtout, une perte de temps incroyable...

     

    Concernant le cas Rocchi, il était évident qu'il n'était pas opérationnel tout de suite, qu'on a attendu jusqu'à fin mars pour qu'il soit physiquement dans une forme optimale, son apport a été correct en tout cas.

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ah c'est l'ITW dont je parlais :)

     

    Merci pour la trad même si je me l'était traduit. Content que pas mal de monde puissent la lire. Je trouve qu'il dit quelques vérités que pas mal de monte oubli le concernant.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    MDR... Lesquels? Le fait de remettre sur la table ses anciens bon coups qui nous a mené à "2010" pour faire oublier tous le reste?

     

    Si le club a réduit sa masse salariale ce n'est pas grâce a une bonne gestion de Branca mais simplement parce qu'il a décimé une équipe entière sans aucune réel négociation (rien de difficile)..

    Dégager sans rien vraiment gagner des grand noms comme Forlan, Sneijder, Maicon, Lucio, Julio Cesar.. Aussi fini soit ils, quelques millions était largement négociable, juste les vendre pour la modique somme de 0$ pour la plupart bin c'est pas une performance..

     

    Son objectif était comme il le dit lui même de réduire la masse salariale tous en restant compétitif.. Donc il a réduit la masse salariale (facile en mettant tous le monde a la porte) mais rester compétitif mdr oh là non! Pour moi l'objectif n'est pas atteint, c'est même un désastre.. Réduire la masse salariale et être compétitif signifie rester dans le top 5 et non pas finir 9eme..

     

    En gros le mec des qu'on lui dit qu'il va devoir gérer les contrats et les achats avec moins d'argent bin il fait de l'Inter un club comme Catane.. ha non c'est vrai il ont terminé devant nous.. Il n'y a qu'a voir les dossiers Stanko et Chivu pour comprendre comment il gère mal les contrats..

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

     

    Il y a donc différents joueurs en vente?

     

    "Tous les cas sont potentiellement traitables dans le mercato actuel. Puis, en fonction des opportunités, il y aura une évaluation du coach et de la société."

     

    Ouais on a bien vu avec les desirs de Strama :bigrin:

    Modifié par Srbija

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    MDR... Lesquels? Le fait de remettre sur la table ses anciens bon coups qui nous a mené à "2010" pour faire oublier tous le reste?

     

    Si le club a réduit sa masse salariale ce n'est pas grâce a une bonne gestion de Branca mais simplement parce qu'il a décimé une équipe entière sans aucune réel négociation (rien de difficile)..

    Dégager sans rien vraiment gagner des grand noms comme Forlan, Sneijder, Maicon, Lucio, Julio Cesar.. Aussi fini soit ils, quelques millions était largement négociable, juste les vendre pour la modique somme de 0$ pour la plupart bin c'est pas une performance..

     

    Son objectif était comme il le dit lui même de réduire la masse salariale tous en restant compétitif.. Donc il a réduit la masse salariale (facile en mettant tous le monde a la porte) mais rester compétitif mdr oh là non! Pour moi l'objectif n'est pas atteint, c'est même un désastre.. Réduire la masse salariale et être compétitif signifie rester dans le top 5 et non pas finir 9eme..

     

    En gros le mec des qu'on lui dit qu'il va devoir gérer les contrats et les achats avec moins d'argent bin il fait de l'Inter un club comme Catane.. ha non c'est vrai il ont terminé devant nous.. Il n'y a qu'a voir les dossiers Stanko et Chivu pour comprendre comment il gère mal les contrats..

    On le répète, si la direction n'avait pas géré cela de cette manière, on aurait connu pratiquement aucun offre pour racheter les contrats tout en assurant un salaire conséquent que tous les joueurs partant voulaient garder, comme on l'a vu à la Juve pour Lucio, QPR pour JC, Forlan pour Porto Alegre, Maicon pour City et donc, Galatasaray pour Sneijder.

    Et étant donné la forme de Maicon et de Sneijder avant leur départ, pour moi, on peut être heureux d'avoir soutiré un peu de sous tellement ils respiraient l'auto-satisfaction, il y qu'à voir ce qu'ils font depuis leur arrivée respective dans leur nouveau club.

     

    Sinon, Chivu est resté car Strama comptait sur lui, Deki, est resté pour normalement jouer un rôle important dans le vestiaire, ce qu'il n'a clairement pas fait, le moins que l'on puisse dire...

     

    Ps: Je ne défends pas Branca, attention.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    branca faitb de son mieux il essaie de repondre aux demandes de l'entrainneur, stramma voulait schellotto donc pas la peine de lui lancé la pierre, a part sur quelques transfert il n'a pas été si nul que ça branca moi je le soutiens . :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Liri: On a vu on nous ont mené les choix de Strama. Et puis tu sais très bien que nos jeunes ne sont que monnaie d'échange alors qu'ils ont la capacité d'avoir du temps de jeu. Je maintient ce que je dit, Branca fais de la merde avec les jeunes et c'est tout. Strama ou pas Strama.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Sky opublies pas que ce sont ces meme dirigeants qui pour compliquer l'affaire ont réévaluer certain salaires et qu'ils ont galerer pour s'en debarasser apres. Je pense au cas Lucio qui est juste royalement ridicule.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Une belle catin en somme. Business avant le sportif c'est bon moi ça commence à me dégouter plus qu'autre chose. Dans le fond, il n'y a aucun projet à part celui de survivre. Qu'ils aillent se pendre clairement. Si t'as des millions à dépenser, organise toi un projet. Via la primavera. Comme le Barca +-. Mais chaque mercato c'est pile ou face et on tente la chance. La direction est clairement calamiteuse pour ce qui est du projet sportif.

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ben je le croirai bien mais bon pourquoi toutes ces résiliations? Pourquoi rocchi? Pourquoi carrizo? (Palacio est meilleur d'ailleurs ), schelotto c'est pas une escuse parceque 4 attaquants pour une attaque a 3 , je ne comprend pas.

    Palombo? Poli? Stankovic reste et pas julio? Forlan pour la champions ligue est même peut être la cerise sur le gâteau .

    Trop de fautes à mon goût même si il a gérer quelque dossier mais avec l'aide d oriali.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un projet comme le Barça avec la primavera ? foutaise, vla combien il claque a chaque mercato, elle a bon dos leur masia -_-

     

    Moi Branca j'irais pas jusqu’à le défendre, il est assez grand pour le faire tout seul. Je soulignerais juste son poste, qui est on peu le dire un poste a la con. Quand tu est pris entre deux feux comme il l'est avec Moratti au dessus qui le conditionne et les choix des entraineurs et tout ça sans porte feuille avec plein de zero derrière. Et bein accroche toi ! bonjour la gestion...

     

    Ça me rappel les choix de mercato merdique de Mourinho => Quaresma, Muntari, Mancini... génial et la on dit merci Branca :mellow:

    Aller on continu avec une autre anecdote. Mourinho demande Van Buyten. Branca s'exécute, il va en reconnaissance et rappel Mourinho. Désolé José mais Van Buyten le Bayern est pas vendeur, par contre il y a moyen de récupérer Lucio pour pas cher... La suite on la connais ;) merci Branca

     

    Et je finirais par ouvrir les yeux a certains en comparant avec d'autre club. A écouter certain on a l'impression qu'il n'y a que nous qui recrutons de la merde.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Sky opublies pas que ce sont ces meme dirigeants qui pour compliquer l'affaire ont réévaluer certain salaires et qu'ils ont galerer pour s'en debarasser apres. Je pense au cas Lucio qui est juste royalement ridicule.

    Mhhh, il me semble que les fins de contrat pour la plupart des joueurs se terminaient cette année ou en 2014, donc on a vu bien plus difficile pour se " débarrasser " de ce genre de contrat.

    Pour Lucio, il sortait d'une bonne saison certes, moins brillante qu'en 2009-2010, mais très encourageante pour devenir le leader de la défense, j'étais content de sa prolongation personnellement et je ne m'attendais pas à cette baisse de niveau surprenante.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 938
    Total des membres
    georgesgiorgio
    Membre le plus récent
    georgesgiorgio
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...