Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Serie A. Inter 4-4 Palermo: le festival princier n’a pas suffit...

     

    1292517693_milito.jpg

     

    MILAN - On a assisté à un match complètement fou ce mercredi soir au stade Giuseppe Meazza, où pas moins de huit buts ont été marqués lors du match de la 21ème journée en l’Inter et Palermo. Sous la neige et sur un terrain partiellement enneigé, les deux équipes se sont répondus coup pour coup et se séparent finalement sur un match nul de 4-4 avec un duel de buteur entre Milito, auteur d’un quadruplé, et Miccoli, auteur d’un triplé ! Résumé de la rencontre.

    Pour ce match, Ranieri aligne son 4-4-2 désormais classique mais avec quelques changements: Samuel est laissé au repos et est remplacé par Ranocchia qui accompagne donc Lucio en défense centrale, Maicon et Nagatomo occupe les flancs et Julio Cesar garde les buts. Au milieu, c’est Poli qui est chargé de remplacer Motta, parti au PSG, il accompagne Cambiasso dans l’axe du milieu tandis que Zanetti et Sneijder occupent les ailes, le tout derrière le duo d’attaque habituel Milito-Pazzini. Ranieri décide donc d’insérer Sneijder dans son 4-4-2.

    Malgré des conditions exécrables, le match ne tarde pas à s’emballer. La première occasion arrive dès la 2’ avec un centre venu de la gauche de Pazzini pour Sneijder dont la tête passe à coté. De l’autre coté, le premier centre dangereux arrive dans la minute suivante des pieds de Miccoli, mais la défense se dégage en catastrophe.

    La neige rend tout de même les choses difficiles pour les deux équipes qui tentent tant bien que mal à construire du jeu. Sur ce point, c’est Palermo qui s’en sort le mieux dans ce premier quart d’heure de jeu et qui prend petit-à-petit l’emprise sur ce match, sous l’impulsion d’un Miccoli intenable. Le premier tir cadré vient d’ailleurs des pieds du capitaine palermitano à la 9’, mais Julio Cesar se couche et capte tranquillement le ballon. Deux minutes plus tard, ce même Miccoli transmet un très bon ballon à Budan qui tergiverse un peu trop et est finalement repris par un retour in-extremis de Lucio. A la 16’, Budan se crée encore une belle occasion de but après avoir effacé Ranocchia dans la surface, mais son tir est cette fois dévié en corner, le 5ème déjà coté palermitain...

    C’est d’ailleurs sur ce cinquième corner obtenu en un peu plus d’un quart d’heure que Palermo ouvre le score: Miccoli se charge de le tirer, Pazzini est trop court et ne peut dévier le ballon qui arrive au second poteau sur Mantovani, complètement libre de tout marquage et qui n’a plus qu’à se jeter pour propulser le ballon au fond du but: 0-1 !

    Les nerazzurri sont cueillis à froid et concède donc assez logiquement l’ouverture du score après avoir laissé leurs adversaires prendre la maitrise du jeu. Fort heureusement, leur réaction ne se fait pas attendre...

    On joue la 22’, Maicon a le ballon sur son coté droit et centre dans la surface de réparation, le ballon est mal dégagé et arrive directement sur Milito qui se retrouve seul et en bonne position pour frapper, le buteur argentin ne se fait pas prier et son tir croisé trompe Viviano: 1-1 !

    Les nerazzurri égalisent donc rapidement et se remettent en selle dans ce match, ce sont maintenant eux qui gardent la maitrise du match et qui se créent les meilleures opportunités. A la 32’, Maicon centre de nouveau de son coté droit, cette fois pour Pazzini qui est gêné par Silvestre et ne peut reprendre le ballon correctement de la tête, le ballon est facilement capté par Viviano. Trois minutes plus tard, on retrouve encore Maicon à l’origine de l’action, le latéral brésilien effectue un beau mouvement avec Zanetti qui déborde sur le coté droit de la surface et transmet le ballon à Milito, l’attaquant argentin choisit de frapper en force mais son tir passe au-dessus (35’). A la 41’, nouveau débordement de Zanetti qui centre cette fois vers Pazzini, mais l’attaquant italien est trop court pour reprendre le ballon. L’action se poursuit, Sneijder récupère le ballon et frappe, son tir est contré par la défense et le ballon arrive sur Milito qui se retrouve seul face à Viviano et marque le deuxième but nerazzurro, mais le but est logiquement refusé pour une position de hors-jeu.

    L’Inter pousse pour prendre l’avantage avant la pause et Cambiasso est à deux doigts de marquer dans les ultimes secondes du temps additionnel: Sneijder déborde sur le coté gauche après un sublime une-deux avec Milito, le milieu néerlandais s’engouffre dans la surface et tente de transmettre le ballon à Cambiasso qui arrive lancé devant le but, mais le milieu argentin ne parvient pas à envoyer le ballon au fond malgré l’intervention hésitante de Viviano, c’est finalement Balzaretti qui dévie le ballon en corner d’une intervention inespérée. L’arbitre ne laisse pas l’Inter jouer le corner et siffle la mi-temps sur ce score de 1-1.

    La seconde période débute avec les mêmes acteurs, aucun changement à signaler. C’est Palermo qui débute le mieux cette seconde mi-temps et qui met d’entrée la pression sur les nerazzurri. Ranocchia intervient une première fois et sauve son équipe sur la première offensive de Palermo (48’), mais il se fait avoir sur la deuxième...

    On joue seulement la 52’ lorsque Miccoli, bien servi par Zahavi, se défait de Ranocchia avant d’effectuer un tir croisé du pied gauche qui laisse Julio Cesar sur ses appuis, le ballon termine dans le petit filet intérieur: 1-2 !

    L’Inter se fait à nouveau surprendre en début de mi-temps et doit donc se remettre à courir après le score. Dans la minute qui suit le but de Miccoli, Sneijder tente de s’infiltrer dans la surface de Palermo, sa passe est finalement interceptée mais la défense met du temps à se dégager, ce qui profite à Cambiasso qui parvient à intervenir pour envoyer un excellente ballon à Milito, l’attaquant argentin a l’occasion d’offrir le second but à Pazzini mais il choisit finalement l’option individuelle mais il croise trop son tir qui passe de peu à coté. Les nerazzurri viennent de rater là une occasion énorme d’égaliser dans la foulée du second but de Palermo, c’est raté. Heureusement, l’Inter arrive une nouvelle fois à revenir rapidement dans la partie..

    A la 55’, Poli adresse un superbe ballon en profondeur à Nagatomo qui file vers la surface balle au pied, poursuivi par Munoz qui l’accroche finalement par le bras, l’arbitre intervient et siffle un pénalty pour l’Inter qui se voit donc offrir la possibilité d’égaliser. Milito se charge de la sentence et il ne tremble pas: 2-2 !

    Les hommes de Claudio Ranieri trouvent une nouvelle fois les ressources pour égaliser rapidement, et comme lors de la première période, les nerazzurri en profitent pour reprendre le contrôle du match. Milito est tout proche du triplé quelques minutes plus tard après un corner de Sneijder dévié au premier poteau par Cambiasso, mais l’attaquant argentin est trop court pour reprendre le ballon. Mais ce n’est que partie remise...

    On joue la 61’, Pazzini est battu sur un duel aérien mais le ballon arrive sur Cambiasso qui tente de remettre le ballon à Pazzini, l’attaquant italien n’intercepte pas ce ballon, la défense de Palermo est surprise et n’intervient pas non plus et ce ballon anodin se transforme finalement en offrande pour Milito qui s’en va seul au but, le buteur argentin fixe Viviano, le contourne aisément et propulse le ballon au fond du but vide: 3-2 !

    L’Inter est parvenue à égaliser puis à prendre l’avantage pour la première fois du match grâce à ces deux buts marqués coup sur coup après le but de Miccoli en début de seconde période. A la 64’, Ranieri effectue son premier changement avec la sortie de Poli, très bon ce soir mais qui n’a plus les jambes pour continuer, et l’entrée d’une des recrues du mercato hivernal: Angelo Palombo, acclamé par le public du Meazza. Mais l’euphorie retombe bien vite...

    Dans la minute qui suit le changement, Palermo part à l’attaque, le ballon mal dégagé par Lucio arrive sur Ranocchia qui le dégage directement dans les pieds de Balzaretti sur le coté gauche, le latéral italien contrôle et centre fort devant le but, Miccoli se montre plus prompt que Nagatomo et s’arrache pour propulser le ballon au fond des filets d’une tête plongeante rageuse: 3-3 (65’) !

    Ce match est totalement dingue, les deux équipes se répondent mutuellement à chaque fois que l’un d’elle prend l’avantage. A la suite de cette égalisation, Ranieri effectue son deuxième changement avec la sortie de Sneijder (visiblement touché), remplacé par Obi. On pourrait croire que les nerazzurri vont être assommés par l’égalisation, mais pas du tout, la preuve...

    A la 69’, Palombo envoie un très bon ballon sur le coté droit pour Zanetti qui déborde et centre en retrait pour Pazzini, l’attaquant italien dévisse sa reprise mais le ballon arrive directement dans la course de Milito qui reprend d’une frappe sans contrôle à bout portant qui trompe Viviano: 4-3 !

    Le public est en délire, Milito s’offre donc un quadruplé historique et redonne l’avantage à l’Inter dans ce match incroyable. A la 73’, tout le monde croit même au quintuplé pour Milito qui marque un nouveau but suite à une remise de la tête d’Obi après un centre de Maicon, mais l’arbitre assistant signale que le ballon était soi-disant sorti du terrain sur le centre du brésilien. L’Inter semble tenir le choc cette fois-ci, mais le drame arrive finalement à quelques minutes de la fin du match...

    A la 86’, Ilicic envoie un bon ballon pour Miccoli qui part dans le dos de la défense et accélère balle au pied dans la surface, l’attaquant italien trompe une nouvelle fois Julio Cesar d’un tir croisé du pied gauche qui termine sa course dans le petit filet intérieur, quasiment la copie conforme de son premier but: 4-4 !

    C’est la désillusion coté Inter, ce but assomme complètement les hommes de Ranieri qui encaissent mal ce dernier coup dur. Ranieri tente un dernier coup en faisant entrer Zarate à la place de Milito dans la foulée du but, mais ça ne changera rien. Pire encore, c’est Palermo qui se crée une dernière énorme occasion sur un coup-franc idéalement placé dans l’axe aux abords de la surface nerazzurra, fort heureusement Miccoli frappe au-dessus et l’Inter évite une catastrophe encore plus grande.

    L’arbitre siffle la fin de cette rencontre sur ce score de 4-4 après un match totalement fou. Quand l’attaque est performante, c’est la défense qui passe totalement au travers, l’Inter ne prend donc qu’un petit point malgré le quadruplé de Milito. Un maigre point qui n’arrange pas du tout les nerazzurri qui vont devoir se déplacer à Rome dès samedi soir pour tenter de retrouver le chemin de la victoire et se relancer dans la course au podium.

    TABLEAU RECAPITULATIF

    INTER 4-4 PALERMO

    Buteurs: 22’, 55’sp, 61’ & 69’ Milito ; 17’ Mantovani, 52’, 65’ & 86’ Miccoli

    Inter: 1 Julio Cesar; 13 Maicon, 6 Lucio, 23 Ranocchia, 55 Nagatomo; 4 Zanetti, 19 Cambiasso, 18 Poli (64’ 17 Palombo); 10 Sneijder (67’ 20 Obi); 7 Pazzini, 22 Milito (87’ 28 Zarate).
    Entraineur: Claudio Ranieri

    Palermo: 1 Viviano: 6 Munoz (62’ Pisano), 2 Mantovani, 3 Silvestre, 42 Balzaretti; 23 Donati, 5 E. Barreto, 16 Zahavi (63’ Ilicic); 14 Bertolo; 9 Budan (75’ Vazquez), 10 Miccoli.
    Entraineur: Bortolo Mutti

    Arbitre: M. Guida

    Avertis: 83’ Obi ; 55’ Munoz

    Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    J'en reviens toujours pas que ce match a été joué dans de telles conditions.. Et le Palermo qui se métamorphose à chaque fois qu'ils nous rencontrent :rolleyes: Leur championnat se résume à Palermo - Inter et Inter - Palermo.. Même à chacun de leur derby ils se prennent pillule sur pillule... contre CATANIA.

     

    Ils ne doivent pas être au courant que c'est pas en ne jouant que la double confrontation contre l'Inter qu'ils joueront l'Europe..

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un triste souvenir qui restera du Quadruplé de Milito :wub::cry: , On a pas le droit de perdre un match comme ça ,

     

    Ce qui est vraiment étonnant, c'est qu'il y a 8 jours, on etaient a 6pts du titre, et aujourd'hui on est a 5-6 points de la 3em place .. 1 pts en 2 matchs contre des équipes inférieur a l'Inter, c''est dur !

     

    Sinon les conditions on été affreuse, comment on peux joué un match comme ça ?

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On a pas perdu on a fait match nul :laugh:

    Mais bon comme je l'ai dit hier après le match, c'est un nul au goût de défaite malheureusement.

     

    Néanmoins on aurait pas dû jouer dans ces conditions, les autres matchs où y'avait de la neige ont été reportés, donc pourquoi pas le notre ? Incompréhensible.

     

    Heureusement, y'a pas eu de casse au niveau physique.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Les matchs reportés sont à l'initiative des présidents ou alors la lega demande aux clubs concernés. A mon avis, nos dirigeants étaient d'accords pour le jouer, d'ailleurs on a pas eu une seule interview plaintive à ce propos de Momo ou Ranieri.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    A mon avis les entraineurs ont pas leur mot à dire, Ranieri avait pas l'air ravi non plus de jouer dans ces conditions et il me semble que coté Juve, Conte aurait préféré jouer lui (il s'est plaint d'avoir dû faire le déplacement pour rien).

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui mais Ranieri pourrait se plaindre d'avoir joué ce match dans ces conditions si l'inter n'avait pas été d'accord pour le jouer.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 931
    Total des membres
    rodrig
    Membre le plus récent
    rodrig
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...