Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Serie A.Inter 1-3 Lazio: la déroute continue...

     

    MILAN - Toute éventuelle qualification européenne étant désormais pratiquement hors de portée, le seul objectif des nerazzurri en cette fin de saison est de limiter la casse et de stopper l’hémorragie. La réception de la Lazio qui a toujours en ligne de mire une qualification en Europa League n’est donc pas la rencontre idéale et malgré une prestation plus convaincante qu’à l’accoutumée, l’Inter concède néanmoins une énième défaite...

    Comme face au Napoli, le score final est de 3-1, comme face au Napoli l’Inter avait égalisé à 1-1 après avoir concédé l’ouverture du score, mais contrairement au match de dimanche, les nerazzurri ont tout de même montré un semblant de combativité et de jeu, malheureusement ça n’a pas été suffisant. Résumé de la rencontre.

     

    Pour ce match, Andrea Stramaccioni décide de revenir à un schéma à quatre défenseurs avec un axe Ranocchia-Juan accompagnés de Jonathan et Pereira sur les cotés, Handanovic prenant évidemment place dans les buts. Au milieu, Cambiasso fait son retour dans le onze de départ aux cotés de Kovacic et Kuzmanovic, tandis que Guarin et Alvarez sont alignés en soutien de Rocchi, seul en pointe.

     

    Le match démarre sur un bon rythme et on ne tarde pas à assister à la première occasion du match sur une tentative puissante d’Alvarez qui trouve les poings de Marchetti (2’). Dans la minute qui suit, la Lazio réplique par Ledesma, mais la frappe lointaine du capitaine de la Lazio passe à coté (3’). A la 9’, Lulic déborde Jonathan sur le coté gauche et sert Klose dans la surface, mais l’attaquant allemand est repris de justesse par la défense nerazzurra. L’Inter répond dans la foulée, et suite à une magnifique percée de Kovacic qui passe en revue plusieurs joueurs adverses, c’est Rocchi qui est bien servi en profondeur par le croate mais sa frappe est repoussée par Marchetti (10’). 

     

    Le match est vivant et équilibré, mais après une nouvelle occasion nerazzurra par Jonathan qui ne trouve pas le cadre après une longue action des nerazzurri dans la surface laziale, le sort va de nouveau s’acharner sur les hommes de Stramaccioni...

     

    Sur un centre venu de la gauche de Candreava, Handanovic rate complètement sa sortie, le ballon rebondit sur Ranocchia puis sur Floccari avant de rouler dans le but vide: 0-1 (22’) !

     

    La Lazio prend donc l’avantage sur ce but gag, l’Inter se retrouve alors menée au score suite à ce coup du sort alors qu’elle jouait un bon match jusque-là. Ce but déstabilise complètement les nerazzurri et dans la foulée de cette ouverture du score, Candreva a une occasion énorme de doubler la mise en se retrouvant seul en duel face à Handanovic, mais l’italien croise trop son tir !

     

    L’Inter s’en sort bien sur ce coup, mais un nouveau coup du sort s’abat sur les nerazzurri avec la sortie sur blessure de Jonathan, remplacé par Benassi à la 31’. La Lazio continue de pousser pour faire le break et il s’en faut de peu pour que ça n’arrive à la 32’: Candreva centre fort devant le but, Handanovic repousse mais le ballon arrive sur Floccari, l’italien est en bonne position pour doubler la mise mais c’était sans compter sur le retour in-extremis de Benassi qui sauve les siens. Un sauvetage d’autant plus important que l’Inter va égaliser dans la foulée..

     

    A la 33’, Pereira déborde sur le coté gauche et centre en cloche dans la surface, Alvarez est alors plus prompt que Radu et son coup de tête heurte la barre avant de rentrer dans le but: 1-1 (33’) !

     

    Comme face au Napoli, Ricky Alvarez permet donc à l’Inter d’égaliser et relance ainsi le match. Les nerazzurri reprennent confiance grâce à ce but et sont tout près de doubler la mise quelques minutes plus tard: bien servi par Guarin, Cambiasso tente sa chance du droit, mais Marchetti repousse le ballon sur son poteau (36’) !

    L’Inter voit là une belle occasion s’envoler, et ce n’est pas fini: bien lancé dans la surface, Guarin sert Cambiasso qui se retrouve en position idéale pour marquer, mais l’argentin hésite trop et il est repris par Radu, le ballon revient sur Alvarez qui se retrouve face au but vide, mais le ballon passe au-dessus (42’) !

     

    Incroyable raté d’Alvarez, même si le ballon a apparemment été dévié en corner sur cette action. L’Inter rate donc une belle occasion de prendre l’avantage avant la pause, mais les nerazzurri n’abdiquent pas et Cana est obligé de dégager en catastrophe devant son but suite à un centre-tir puissant de Guarin (45’+1). On se dit alors que les deux équipes vont rentrer aux vestiaires sur le score de 1-1, mais c’était sans compter sur l’habituel pénalty concédé par l’Inter...

     

    On joue depuis trois minutes dans le temps additionnel lorsque Candreva déborde dans la surface et centre devant le but pour Floccari, l’attaquant italien s’écroule devant Ranocchia et l’arbitre désigne le point de pénalty. C’est donc un nouveau pénalty litigieux contre l’Inter et Hernanes ne se fait pas prier pour le transformer: 1-2 (45’+4) !

     

    L’Inter est donc crucifiée par ce nouveau coup du sort et rentre aux vestiaires menée d’un but après avoir pourtant joué une bonne première période. Un changement à signaler à la pause: Dias laisse sa place à Ciani coté Lazio.

     

    Menés au score, les nerazzurri tentent donc de revenir le plus vite possible dans le match, mais même si les occasions s’enchainent, la finition n’est pas au rendez-vous. Guarin tente sa chance par deux fois, mais ne trouve le cadre ni sur sa belle frappe lointaine (49’), ni sur sa reprise de la tête (52’). Puis on échappe pas à une nouvelle sortie sur blessure: Ranocchia doit quitter le terrain à la 53’, il est remplacé par Pasa. Puis après une tentative de Kuzmanovic qui trouve Marchetti sur son passage (57’), et une grosse occasion pour Guarin qui, bien servi par Alvarez, manque le cadre après avoir pourtant très bien joué le coup en effaçant son vis-à-vis avec un beau contrôle de la poitrine, mais la finition ne suit pas (59’), l’Inter se voit offrir une belle opportunité pour égaliser...

     

    A la 70’, Guarin est crocheté dans la surface par Cana: l’arbitre désigne logiquement le point de pénalty. C’est Alvarez qui se charge de le frapper, mais l’argentin glisse au moment de tirer et le ballon s’envole largement au-dessus...

     

    L’Inter est maudite, tout semble s’acharner sur les hommes de Stramaccioni et ce pénalty en est la parfaite illustration. Dans la minute qui suit, Hernanes bute sur Handanovic avant que Guarin ne se crée une nouvelle belle opportunité à la 74’, mais Marchetti repousse la frappe puissante du colombien. Mais deux minutes plus tard, on assiste au chef-d’oeuvre du match...

     

    A la 76’, Onazi récupère un ballon mal dégage par la défense nerazzurra et décoche une frappe lumineuse de 25 mètres qui va se loger dans la lucarne d’Handanovic: 1-3 (76’) !

     

    Le bijou d’Onazi permet donc à la Lazio de faire le break, le match est plié. Il ne se passera plus rien jusqu’aux arrêts de jeu où Marchetti ajoutera deux parades à sa belle collection du soir: la première du pied sur une frappe de Rocchi (92’), la seconde sur une frappe de Garritano à la 93’.

     

    La Lazio remporte donc ce match 3-1, l’Inter concède une nouvelle défaite et il reste donc deux journées aux nerazzurri pour essayer de sauver l’honneur, enfin ce qu’il en reste...

     

     

    TABLEAU RECAPITULATIF

     

    INTER 1-3 LAZIO

     

    Buteurs: 33’ Alvarez ; 22’ Floccari, 45’+4 Hernanes (sp), 76’ Onazi

     

    Inter: 1 Handanovic; 42 Jonathan (31’ 24 Benassi), 23 Ranocchia (53’ 28 Pasa), 40 Juan Jesus, 31 Pereira; 17 Kuzmanovic (80’ 61 Garritano), 10 Kovacic, 19 Cambiasso; 14 Guarin, 11 Alvarez; 18 Rocchi

    Entraineur: Andrea Stramaccioni

     

    Lazio: 22 Marchetti; 29 Konko, 3 Dias (46’ Ciani), 26 Radu, 19 Lulic; 87 Candreva, 24 Ledesma (60’ Onazi), 8 Hernanes, 27 Cana; 99 Floccari (60’ Gonzalez), 11 Klose

    Entraineur: Vladimir Petkovic

     

    Arbitre: Mauro Bergonzi

     

     

    Avertis: 45’+3 Ranocchia, 75’ Juan Jesus, 83’ Pereira ; 32’ Ledesma.

     

     

    Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Quelqu'un peut il traduire please ??!

    Ça serait vraiment sympa !

    [attachmentid=6978]

     

    1) Secondo lei perché tutto lo stadio ha applaudito i recenti striscioni della Curva riguardanti la società?

    2) Perché sono stati messi in discussione gli stessi medici con cui abbiamo vinto il Triplete?

    3) Perché il progetto di svecchiare la squadra comporta la vendita dei giovani già presenti in rosa o provenienti dalla nostra Primavera?

    4) Che senso ha svendere sempre i nostri giocatori?

    5) 2010-2013. Dal tetto del mondo si è crollati alla situazione attuale. A fronte dell’esempio di altri club europei crede che la causa sia tutta da attribuire ai giocatori e allenatori di questo periodo?

    6) Come mai la società è sempre passiva di fronte a ogni attacco mediatico?

    7) All’Inter c’è sempre un colpevole da mettere in piazza e una fuga di notizie mai vista in altri club. Non sarebbe opportuno avere nella dirigenza un “uomo forte” capace di trasmettere il senso di appartenenza, gestire tutte le situazioni societarie e “mettere” la faccia” a difesa della società?

    8 ) Perché non è mai stato spiegato il reale motivo dell’allontanamento di Oriali dalla Dirigenza?

    9) Perché si dice che la società Inter sia come una grande famiglia quando la realtà è l’esatto opposto? Non si è accorto che tutti pensano a se stessi e alla propria poltrona?

    10) Come si fa a permettere che la seconda maglia dell’Internazionale sia rossa se si è interisti?

    11) Si diceva che il suo sogno era la Champions come suo padre… ora si dice che l’altro suo desiderio sia lo stadio nuovo… Va bene, ma l’Inter?

     

     

     

     

     

     

    12) Perché chi va via dall’Inter parla sempre bene di Lei… ma male dell’Inter?

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    je leur pardonne pour cette défaite, on a juste pas eu de chance .

    Maintenant stramma doit travaillé comme si il préparait les bases pour la saison prochaine et les 2 derniers comme des matchs de préparation .

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Allez je me lance :D

     

    1) D'après vous pour quelle raison tout le stade s'est mis à applaudir les banderoles au sujet de la direction?

     

    2) Pour quelle raison le staff médical de 2010 a été mis en discussion?

     

    3) Pourquoi le projet de rajeunissement de l'effectif comporte-t-il la vente des jeunes (déjà présents ou venant de la Primavera)?

     

    4) Quel est le sens de toujours brader nos joueurs?

     

    5) De 2010 à 2013. Du sommet du monde à la situation actuelle. En faisant la comparaison avec d'autres clubs européens pensez-vous que tout cela a été causé par les joueurs et entraîneurs de ces 3 dernières années?

     

    6) Comment est-il possible que la direction soit toujours passive à chaque attaque médiatique?

     

    7) A L'Inter y'a toujours un bouc émissaire mis au front et une fuite d'informations jamais vue dans d'autres clubs. Ne serait-il pas opportun d'avoir un homme fort capable de transmettre le sentiment d'appartenance au club, de gérer toutes les situations managériales et de tout faire pour défendre le club?

     

    8) Pourquoi vous n'avez jamais expliqué la raison de la mise à l'écart d'Oriali?

     

    9) Pourquoi on dit que l'Inter est comme une grande famille alors que la réalité est toute autre? Vous ne vous êtes toujours pas rendu compte que chacun ne pense qu'à sa gueule?

     

    10) Comment vous avez pu accepter que la deuxième tunique soit rouge?

     

    11) Vous avez dit que votre rêve était de gagner la CL comme votre père...maintenant vous dites que votre autre souhait est d'avoir un nouveau stade...c'est bien mais l'Inter?

     

    12) Pourquoi celui qui quitte l'Inter parle toujours bien de vous mais mal de l'Inter?

     

    Voilà voilà. J'espère que la traduction a été bonne. Je ne suis pas italien donc ne vous fiez pas trop à mon post et s'il y a des erreurs je serai heureux de les voir corrigées :smile:

     

    ps: Tous ces messages s'adressait à Moratti. Donc le Vous = Moratti.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En effet , ça fait vraiment mal de voir l'inter prendre une raclée a chaque journée :( et dire que ce matin j'ai visionné le match Inter-Lazion de la coupe UEFA :(

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'espère de tout coeur que ces banderoles feront réagir le club parce que ce sont des vérités et qu'il faut les accepter. Y en a marre de nous prendre pour des cons.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Sinagh

    Posté(e) (modifié)

    Il t'en faut pas beaucoup pour être satisfait : Kovacic a était bon , mais Alvares pas du tout et je lui dit pas a par rapport à son penalty loupé , Guarin il était tellement catastrophique que hier on n'aurait pue croire qu'il a fait un bon match or sa n'a pas était terrible du tout...

     

    Voila Cambiasso et Kovacic ont sortis leur match comme d'habitude mais le reste de l'équipe dort comme d'habitude aussi...

    Modifié par interista38

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @interista38: en ce moment à la moindre petite bonne prestation on s'en satisfait, même si au final y'a rien de bien extraordinaire ^^

     

     

    J'ai pu voir ce match en rediff et franchement je sais pas comment on fait pour pas avoir un nul.

    Des occasions franches on en a eu, par contre le petit brin de réussite et de réalisme ça cette année c'est mort, il est loin xD

    En face Marchetti sort encore un gros match, le péno avant la mi-temps nous crucifie y'a pas fallu plus pour que moralement on soit mis à mal. On a beau avoir des ressources au bout d'un moment c'est limite je peux comprendre.

     

     

    Franchement s'il fallait élire un match représentatif de l'année, je prends celui là.

    Y'a eu de beaux enchainements-combinaisons, j'ai vu une belle équipe (toujours avec quelques errements bien entendu) mais y'avait pas mal de positif encore une fois. Mais le résultat au bout est le même :phear:

     

    On a l'impression d'être dans la bonne voie mais rien ne change au final, zéro point c'est frustrant. Donc en gros encore deux matchs à tirer :mellow:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 938
    Total des membres
    georgesgiorgio
    Membre le plus récent
    georgesgiorgio
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...