Aller au contenu
Invité Shakwon

Football Club de Metz

Messages recommandés

Invité Shakwon   
Invité Shakwon

A ma grande surprise ce topic n'existait pas encore ici...

lol ca n'est pas une grande équipe a côé de paris bigrin.giftongu.gif 4-1

on a pas les memes objectifs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je suis Messin, et je dois dire que c'est l'une des pires(euh non la pire) saison qui me soit donner à voir du côté de saint symphorien... après 30 journées on n'a meme pas réussi à se trouver un semblant de collectif, c'est grave!

Et vous savez c'est quoi le pire? on risque de réussir à se maintenir!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cissé    0

J'ai été voir 17 matchs a domicile, 3 victoires !

Pas un vrai buteur, malgré que H.Tum donnait tout sa combattivité pour tenter de marquer, mais toujours sans réussite.

Les 3 meilleurs buteurs du club totalisent...3 buts... :mellow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1

Arrivées:

 

Francis De Taddeo (Entraîneur)

Daniel-Francois Bocandé (r.p. Louhans Cuiseaux)

Moktar Mangane (r.p. Louhans Cuiseaux)

Papiss Cissé (r.p. Cherbourg)

Rudy Gestede (Contrat Elite)

Johnatan Walasiak (p. Standard, Belgique)

Laurent Lantéri (p. Monaco)

Laurent Agouazi (Contrat pro)

Miralem Pjanic (Contrat Elite)

Julien Cardy (Libre Toulouse)

Stéphane Léoni (Libre Sète)

Milan Thomas (Lyon)

Daniel Gomez (Cottbus, Allemagne)

Sebastien Bassong (Contrat pro)

Wilmer Aguirre (Allianza Lima, Pérou)

Pascal Delhommeau (Nantes)

Nicolas Farina (Contrat professionnel)

Julien François (Grenoble, milieu de terrain)

Cheik Gueye (Contrat professionnel)

Jin Ouk Kang (Contrat professionnel)

Joslain Mayebi (Contrat professionnel)

Gaétan Bong (Contrat Elite)

Flavien Belson (Contrat Elite)

Jeff Strasser (Monchöenglad'bach, Allemagne, défenseur)

Manuel Corrales (Alianza Lima, Pérou, défenseur)

Delgado (Petro Atletico de Luanda, Angola, défenseur)

Pape Malik Diop(Guingamp, laissé libre, défenseur)

Hervé Sekli (Ajaccio, gardien)?

Fabien Garnier (Dijon, gardien)?

Roy Contout (Contrat d'un an)

Landy Bonnefoi (Juventus, Pret avec option d'achat, gardien)

 

Départs:

 

Souleymane Youla (f.p. Besiktas, t. Lille)

Ruslan Pimenov (f.p. Lokomotiv Moscou, Russie)

Jamal Alioui (f.p. Crotone, Italie)

Carl Medjani (f.p. Liverpool, Angleterre)

Joël Muller (Directeur technique)

Abdelnasser Ouadah (Laissé libre, Sedan)

Marcin Zewlakow (La Gantoise, Belgique)

Grégory Proment (f.c. Caen)

Kossi Agassa (f.c., Alicante, Espagne)

Stéphane Morisot (f.c.)

Bruno Pompière (f.c.)

Grégory Wimbée (Rupture du contrat, Grenoble)

Stéphane Borbiconi (Vestel Manisaspor, Turquie)

Szabolsz Huszti (Hanovre, Allemagne)

Hemza Mihoubi (Lecce, Italie)

Hervé Tum (Strasbourg)

Médhi Méniri (Rupture du contrat, Angleterre, Leeds)

 

Modifié par cassius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1

Il serait bon de renommer le titre du top, pour cette saison.

voila quelques nouvelles, pas tres chaleureuses!

Metz : Borbiconi à Manisaspor

Rédaction Football365 - mardi 04 juillet 2006 - 13h40

 

Stéphane Borbiconi, le défenseur central du FC Metz relégué en Ligue 2, s'est engagé pour trois ans avec le club turc de Manisaspor, a-t-on appris sur le site officiel des Grenats.

 

Le défenseur central du FC Metz Stéphane Borbiconi (27 ans) s'est engagé pour trois ans avec le club turc de Manisaspor.

Par ailleurs, le défenseur international algérien Mehdi Meniri, sous contrat avec Metz jusqu'en 2007, est à l'essai en Angleterre depuis le début de semaine.

 

XS

 

Metz : Huszti à Hanovre

Rédaction Football365 - mardi 04 juillet 2006 - 10h01

 

Le défenseur international hongrois de Metz, relégué en Ligue 2, Szabolcs Huszti a signé un contrat de trois ans avec le club allemand de Hanovre.

 

Szabolcs Huszti (23 ans) s'est engagé pour trois ans avec Hanovre. Arrivé à Metz en juin 2005, ce latéral gauche international hongrois a disputé 18 matchs de Ligue 1 avec le club lorrain.

 

XS

 

Huszti est un tres tres grand espoir du football hongrois et ici on est tous surpris de la volontée des dirigeants à le voir partir. C'est triste car il est jeune, est plutot bon, certe un ptit peu fou fou mais c'est ce qui fait sa conbativité. Il a une bonne patte gauche sur coup franc, ce qui nous a permis de lever (legerement) la tete contre le PSG.

un gros gachi, un de plus.

Meniri, lui peut partir, il ne prouve plus rien, mis à part de la mauvaise volontée dans les vestiaires, depuis plusieurs matchs.

Et Borbi, c'est vraiment une separation dechirante, autant pour lui que pour nous. Qu'il souhaite quitter le club, OK. Mais pas pour une destination pareille. Certe le club turc à visiblement bien payé le transfert, mais bon. Bonne chance à toi et merci pour toutes ces années de bon et loyaux services.

Y'a aussi le depart de Proment vers Caen qui est à signaler. On perd notre capitaine, notre milieu defensif, un enfant du pays comme dirait l'autre. Mais depuis quelques temps il etait plus trop dans le coup avec Metz. Ce qui me chagrine c'est qu'il avait evoqué la volontée de rester en fin de saison, et là il est parti. Bon vent à lui et aux autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1
De la même façon, le milieu de terrain Julien François pourrait faire son entrée en jeu à l’occasion de la seconde confrontation. Il est arrivé aujourd’hui en provenance de Grenoble et signera prochainement pour le FC Metz, qui a fini par trouver un terrain d’entente avec le GF 38. Pour le moment, il est prévu qu’il s’entraîne avec Jeremy Moureaux afin de faire le point sur son état physique. En plus de François, les défenseurs Manuel Corrales et Luis Delgado devraient rejoindre la Moselle dans le courant de la semaine. De quoi combler les départs de Mihoubi (pour Lecce) et Méniri, qui a résilié son contrat. Une fois ces arrivées confirmées, il ne restera plus aux dirigeants messins qu’à plancher sur la venue d’un attaquant supplémentaire pour en finir avec les mouvements d’intersaison. Ces jours-ci, un colossal avant centre (1m97 pour 84kg) du nom de Valentim Evangelino est mis à l’essai. Pour finir, le dossier Roy Contout reste en suspend. Le Guyanais s’est vu proposer un contrat d’une saison. Reste à savoir s’il est prêt à le signer.

 

FC Metz : Kang à Gwangju Sangmu

15/07/2006 - 00:26

 

Le milieu sud-coréen Kang Jin-ouk quitte temporairement le FC Metz afin d’effectuer son service militaire en Corée du Sud. Il intégrera Gwangju Sangmu pour deux ans avant de rejoindre le banc messin. Le club à la Croix de Lorraine lui a au préalable fait signer un précontrat.

 

Son compatriote Ou Kyoung-jun a récemment été victime d’une luxation de l’épaule mais le jeune joueur a été opéré mercredi.

Modifié par cassius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1
Lorient: Contout à l'essai

19/07/2006 - 08:14

 

Si le FC Metz évoluera en Ligue 2 la saison prochaine, son milieu de terrain, Roy Contout, pourrait lui rester parmi l'élite. Le joueur de 21 ans est en effet actuellement à l'essai à Lorient, tout frais promu en Ligue 1 cette saison. Contout est apparu à 18 reprises en championnat en 2005-2006, pour 1 but.

Quel petit *** celui là! Merci au FC Metz et à sa formation... d'ailleur c'est presque sur qu'il va quitter le club: il est en fin de contrat, et il n'apparait plus dans l'effectif messin!

 

Edit Andrei: Pas d'insulte, merci.

 

Meniri vers Ipswich

 

19/07/2006 - 12:58

 

Le défenseur messin, Mehdi Meniri, serait tout prêt de s'engager avec le club anglais d'Ipswich Town (2e div anglaise). L'Algérien, qui s'entraînera toute la semaine avec l'équipe, disputera un match amical ce mercredi face au club belge de Zulte Waregem. L'ancien troyen avait déjà effectué un essai à Leeds qui s'était avéré non concluant.

 

Par coria

Modifié par cassius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1

Deux nouvelles recrues defensives pour Metz!!!

Image IPB

Corrales, pour donner des ailes au FC Metz

Pour l’instant, interviewer Corrales nécessite l’aide d’un interprète. D’ici la fin de la saison, ce ne sera peut-être plus le cas. Attentif aux discussions employant la langue de Molière, le Péruvien va prendre des cours de Français de même que son compatriote Aguirre. Très vite, il devrait connaître le vocabulaire relatif au football. Cela ne sera pas de trop pour réussir la transition du football qu’il pratiquait jusqu’alors avec la Ligue 2 hexagonale. Recruté pour faire face au départ de Mihoubi, Manuel Corrales admet avoir une attirance pour le jeu offensif et un marquage à améliorer. Arrivé en fin de semaine dernière, il était à Namur ce samedi pour voir évoluer ses nouveaux coéquipiers. « J’ai découvert un groupe uni, commente t-il. J’ai vu des joueurs qui se battaient les uns pour les autres et c’est un point important. Par rapport au Pérou, l’arbitre laisse un peu plus jouer après un contact. Il me faudra dans un premier temps m’adapter au rythme et à la façon de jouer des européens. » Après un voyage long de 20 heures, Corrales a retrouvé les pelouses samedi et dimanche. Il sera très vite prêt à intégrer les séances d’entraînement de Francis De Taddeo. Avec Lima, il a joué juste avant son départ la première journée de la phase retour du championnat et n’aura donc stoppé toute activité physique que pendant trois jours.

A l’origine, la venue du latéral n’était pas prévue au programme. Mais la délégation messine partie superviser Aguirre n’est pas restée insensible à sa prestation. Si bien que suite au départ de Mihoubi, les contacts ont été rapidement noués. Plusieurs clubs belges étaient sur les rangs mais c’est finalement vers la Lorraine que Corrales s’est tourné : « J’espère apporter mon expérience au club afin de lui permettre de retrouver la Ligue 1. A l’avenir, mon ambition est d’évoluer dans une grande équipe européenne. Et d’évoluer régulièrement au sein de la sélection nationale.* » S’il retrouve ainsi un de ses compatriotes et coéquipiers, Manuel affirme que ce n’est pas la principale raison de son choix. « Ce sera plus facile pour l’adaptation mais ce n’est pas le plus important, je gère ma carrière moi même. »

Lima, le club d’origine du duo péruvien du FC Metz, accueille forcément avec un enthousiasme modéré la perte de deux éléments importants. Ceux-ci auront désormais un rôle d’ambassadeur à jouer. Au Pérou, il existe deux championnats professionnels qui se déroulent sur des demi-saisons à l’instar du championnat argentin et de son « tournoi de clôture » et « d’ouverture ». Les rencontres de l’Alianza attirent une moyenne de 8000 spectateurs, les derbys entre les cinq clubs de la ville pouvant faire grimper l’affluence au dessus des 20000. « Pour le football péruvien, explique Corrales, le fait de réussir à exporter des joueurs est aussi une preuve de sa qualité et de son potentiel. Nous devons désormais prouver que nous sommes capables d’évoluer en Europe. » En effet, Metz, c’est pas le Pérou !

 

Image IPB

Manuel Corrales en bref

Né le 3 septembre 1982 à Lima

Latéral gauche ou milieu gauche

1,80m pour 80kg

International péruvien

Clubs précédents : Estudiantes (18 matches, 2 buts), César Vallejo (85 matches, 7 buts) et Alianza Lima (32 matches, un but).

 

Seconde recrue defensive:

Diop choisit la Lorraine

« Oulah », s’exclame t-il lorsqu’on lui demande de revenir sur sa carrière. En signant pour le FC Metz un contrat de deux ans, Malick Diop, solide gaillard sénégalais de 31 ans, est parti pour effectuer ses huitième et neuvième saisons dans le circuit professionnel européen**. Un parcours qui l’a vu prêter son mètre 90 à Strasbourg, Norwich City, Neuchâtel Xamax, Lorient puis Guingamp et accumuler un total de 57 sélections en équipe du Sénégal. Ce « grand frère », comme le décrit Michel Ettorre, a évolué pendant une période aux côtés de Pascal Delhommeau sous le maillot des Merlus. Et il a connu l’entraîneur des gardiens du FC Metz à Strasbourg. « C’est LE chambreur, rigole t-il. Ca me fait plaisir de retrouver des gens avec qui j’ai travaillé par le passé. » Sur les bords de la Moselle, il sera également entouré par un certain nombre de ses compatriotes. Un plus ? « En sélection, j’ai côtoyé Babs (Gueye) et Dino (Djiba). Sénégalais ou pas, le plus important, c’est de trouver des gens qui ont un bon état esprit, que ce soit les joueurs ou les dirigeants. J’ai envie d'effectuer une année pleine, de faire partie des joueurs majeurs qui donneront un coup de pouce à Metz pour remonter en première division. » Au regard de la prestation livrée face à Bruxelles, Diop semble avoir les moyens d’y parvenir.

 

Image IPB

Pape Malik Diop en bref

Né le 29 décembre 1974 à Cherif Lô

Défenseur axial

1,90m pour 84kg

International sénégalais

Clubs précédents : Strasbourg, Norwich, Neuchatel Xamax, Lorient, Guingamp.

 

* Corrales a connu pour le moment une seule sélection, en mars dernier contre Trinité et Tobago.

** Avant de partir pour l’Alsace, au début de sa carrière, Diop a évolué en Arabie Saoudite.

 

Source Site officiel du FC Metz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1

Image IPB

Bonnefoi doit se prouver

Abonné aux bancs de touche du Calcio depuis plusieurs saisons, Landry Bonnefoi veut asseoir ses qualités de gardien de but en jouant davantage. Prêté (avec option d'achat) par la Juventus de Turin, il a signé aujourd’hui au FC Metz pour une saison.

S’entraîner régulièrement aux côtés de Gianluigi Buffon est un rêve pour bon nombre de portiers en herbe. Le gardien de l’équipe d’Italie est considéré comme le meilleur au monde. Mais ramené au contexte de Landry Bonnefoi, cela instaure surtout, le stade de l’émerveillement passé, un contraste bien trop saisissant pour être supportable. Tous les matins, l’espoir français s’entraînait en compagnie du champion. Puis il passait ses week-ends au bord de la touche, dans les tribunes ou en « Primavera », l’équivalent de la CFA, dont le niveau est plus faible selon l’intéressé. Depuis son départ de l’AS Cannes à l’âge de 17 ans, Bonnefoi n’a joué qu’un match en Série A lors de son passage d’un an à Messine. « Je ne regrette pas ces dernières années, commente t-il. J’ai appris beaucoup de choses à Turin en partageant le quotidien de grands joueurs. Mais au bout d’un moment, on a envie de jouer. Si j’ai un déception, c’est celle de ne pas avoir été prêté plus vite alors que j’avais fait part aux dirigeants de cette volonté. »

Après une expérience, lors de la saison 2003-2004, au sein du FC Messine ; le voilà donc au FC Metz. Un club avec qui les contacts avaient déjà été noués il y a quelques années sans que le transfert n’aboutisse. « Jusqu’à maintenant, j’ai toujours considéré Metz comme un bon club de première division, une équipe qui faisait ses matches à laquelle il fallait toujours faire attention. Même si la saison dernière a été une année sans, je constate aujourd’hui que le club dispose de superbes structures, de bons terrains, d'un beau Centre de Formation. » Après le départ de Kossi Agassa, dont le choix s’est porté vers l’Espagne, Christophe Marichez a été ‘nommé’ numéro un avant de se voir également confier le brassard. Bonnefoi vient donc avec un statut de doublure… qu’il compte bien chahuter tout au long de la saison. « Je sais que je n’arrive pas avec une place de titulaire mais je sais aussi qu’il existe toujours, malgré la hiérarchie de départ, une forme de concurrence. Si je montre, lors des entraînements, que je mérite de jouer, je finirai par avoir ma chance. » C’est dans cet esprit que le jeune gardien français a quitté le désordre turinois pour le calme mosellan. « Déçu » d’apprendre que son club, la Vieille Dame, avait eu recours à des pratiques douteuses pour remporter des matches. Et aussi avec la volonté de faire taire les critiques qui, comme pour bon nombre de très jeunes joueurs, ont accompagné son transfert vers l’Italie. « Je veux montrer que je ne me suis pas grillé en partant à la Juve, que ce n’était pas un mauvais choix comme je l’ai souvent entendu. » Un discours que pourrait tenir Ludovic Butelle, que Bonnefoi a déjà croisé en équipe de France espoir, et qui avait aidé le Club à la Croix de Lorraine à remonter en Ligue 1, voici quatre ans.

 

Image IPB

 

Landry Bonnefoi en bref

Né le 20 septembre 1983 à Villeparisis

1,84m pour 72kg

Français

Gardien de but

Clubs précédents : Cannes, Juventus, Messine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1

Je connais juste Tum parce qu'il jouait à Bâle..Il est toujours à Metz ? :bigrin:

Herve Tum nous a quitté à contre coeur, maintenant il evolue sous les couleurs du RC Strasbourg (il est juste à coté!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthew    0

Je connais juste Tum parce qu'il jouait à Bâle..Il est toujours à Metz ? :bigrin:

Herve Tum nous a quitté à contre coeur, maintenant il evolue sous les couleurs du RC Strasbourg (il est juste à coté!)

Ok dommage je le trouvais pas mal comme joueur ( pour le championnat Suisse :bigrin: )..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1

Je connais juste Tum parce qu'il jouait à Bâle..Il est toujours à Metz ? :bigrin:

Herve Tum nous a quitté à contre coeur, maintenant il evolue sous les couleurs du RC Strasbourg (il est juste à coté!)

Ok dommage je le trouvais pas mal comme joueur ( pour le championnat Suisse :bigrin: )..

C'est un joueur extrement physique, tres tres tres puissant. Mais bon malgré de la bonne volontée il n'a pas confirmé la saison passée et les dirigeants n'ont pas souhaité le conserver. En tous les cas il me laissera d'excellents souvenir, notamment le dernier but de la victoire inscrit à la maison, face à au PSG! C'est un grand homme Herve, un avec grand coeur. Dommage comme tu dis :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthew    0

Je connais juste Tum parce qu'il jouait à Bâle..Il est toujours à Metz ? :bigrin:

Herve Tum nous a quitté à contre coeur, maintenant il evolue sous les couleurs du RC Strasbourg (il est juste à coté!)

Ok dommage je le trouvais pas mal comme joueur ( pour le championnat Suisse :bigrin: )..

C'est un joueur extrement physique, tres tres tres puissant. Mais bon malgré de la bonne volontée il n'a pas confirmé la saison passée et les dirigeants n'ont pas souhaité le conserver. En tous les cas il me laissera d'excellents souvenir, notamment le dernier but de la victoire inscrit à la maison, face à au PSG! C'est un grand homme Herve, un avec grand coeur. Dommage comme tu dis :cry:

Il a mis beaucoup de buts avec Metz ? Moi aussi il me plaisait quand il jouait à Bâle et après j'en ai plus trop entendu parlé ... :cry:

Modifié par Matthew

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1

Il a mis beaucoup de buts avec Metz ? Moi aussi il me plaisait quand il jouait à Bâle et après j'en ai plus trop entendu parlé ... :cry:

1ere saison il a fini meilleur buteur du club, avec 5 ou 6 buts, epuis apres il doit en avoir mis 3 ou 4 pas plus!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthew    0

Il a mis beaucoup de buts avec Metz ? Moi aussi il me plaisait quand il jouait à Bâle et après j'en ai plus trop entendu parlé ... :cry:

1ere saison il a fini meilleur buteur du club, avec 5 ou 6 buts, epuis apres il doit en avoir mis 3 ou 4 pas plus!

Pas grand chose mais pour un club qui fini dans la derniere partie du classement c'est pas mal..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cassius    1
Delgado est prêt à muer

Le FC Metz a accueilli aujourd’hui Luis Delgado, qui s’est engagé pour trois ans. Le recrutement, en ce qui concerne le secteur défensif, se termine avec l’arrivée de cet international angolais qui va découvrir le football hexagonal.

 

 

Luis Delgado, qui vient d’atterrir sur les bords de la Moselle, n’a jamais joué en Europe. Mais qu’on ne s’y trompe pas, le garçon possède tout de même une carte de visite bien remplie. Son club, le « Petro Atlético* » de Luanda, a onze titres de champion d’Angola au palmarès, dont trois ont été conquis avec le néo-Messin. Sur la scène continentale, le club n’est pas en reste, son plus beau forfait restant une participation à la finale de la Coupe d’Afrique des clubs, malheureusement perdue face à l’Espérance Tunis. La carrière de Delgado est par ailleurs étroitement liée à la sélection angolaise, qu’il fréquente depuis ses premiers jours de footballeur. Après avoir évolué dans chacune des catégories d’âge, il a rejoint l’équipe A avec laquelle il a notamment participé à la CAN et bien sûr, à la Coupe du Monde. Une compétition sans laquelle ce tableau de chasse 100% africain n’aurait peut-être pas suffi à susciter l’intérêt en Europe. Avant de vivre cette aventure, un club turc avait tenté de s’attacher ses services, sans parvenir à s’entendre avec Luanda. Après, un club argentin s’était manifesté mais Delgado n’avait pas donné suite, préférant respecter l’ « accord de principe » qu’il avait passé avec le FC Metz.

Le mondial, donc. Peut-être le point de départ d’une nouvelle carrière pour ce défenseur de 26 ans. Une défaite (1-0) face au Portugal, deux nuls (0-0 et 1-1) face au Mexique puis face à l’Iran ; et un soulèvement national emprunt d’une grande fierté. « Cela a provoqué beaucoup d’euphorie au pays, raconte Delgado. Aussi bien auprès de la population que des hommes politiques, l’impact a été important. Les Angolais ont été très fiers de leurs joueurs et nous ont réservé un bel accueil. Ils espèrent que la sélection conservera l’état d’esprit qu’elle a démontré. De notre côté, nous sommes satisfaits des prestations que nous avons effectuées même si nous aurions pu aller plus loin dans la compétition. Il nous a sans doute manqué l’expérience des grands rendez-vous, surtout contre des équipes comme le Mexique ou le Portugal, qui sont déjà de grandes sélections. Mais nous nous sommes rendus compte que nous avions un certain potentiel. Rien que lorsque nous avions joué contre l’Argentine (0-2) en match de préparation. Il y avait la défaite, certes, mais aussi l’impression que nous pouvions réaliser quelque chose. »

Après les enceintes colorées de Cologne, Hanovre et Leipzig ; le mondialiste va retrouver des atmosphères bien plus confidentielles en Ligue 2. Lui qui n’a jamais évolué sous d’autres cieux que ceux de son pays natal aborde avec sérénité le changement culturel et footballistique. Père de trois enfants, Delgado semble avoir la maturité nécessaire à encaisser ce bouleversement. « En ce moment, je me sens bien et j’aborde ce changement tranquillement. C’est une bonne expérience à vivre. Metz est un club très traditionnel en France, qui a une bonne image. Pour moi, c’est un bon endroit pour passer une étape. » Défenseur axial de prédilection, Delgado peut occuper également le côté gauche. Avec cette nouvelle recrue, la ligne défensive du FC Metz est désormais complète. Il reste aux dirigeans messins à mettre la main sur un attaquant supplémentaire. Le profil recherché est un celui d’un joueur dit « de fixation ».

 

Image IPB

Luis Delgado en bref

Né le 1er novembre 1979 à Lobito

1m78 pour 78kg

Défenseur central au côté gauche

International angolais

Gaucher

 

* Le club appartient à une compagnie pétrolière, d'où son nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...