Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    CAMBIASSO : "LE SPECTACLE? NOS BUTS"

     

    1229866733_Sans-titre-2.jpg

     

    APPIANO GENTILE - Voici les propos d'Esteban Cambiasso à la veille du match Inter-Napoli, comptant pour la 5ème journée de la Série A Tim 2009-2010, programmé demain au Stade Giuseppe Meazza à Milan (à 20h45).

     

    Internazionale.fr vous propose l'intégralité des propos tenus par le milieu de terrain nerazzurro.

     

    Cela fait un certain effet de vous voir à la place de Mourinho. Vous voyez-vous entraîneur dans le futur?

     

    "(ndlr : Il sourit). Le foot c'est aujourd'hui, je l'ai déjà dit plus d'une fois. Pour l'instant, je suis un joueur qui doit apporter sa contribution. On ne connait même pas son futur proche, et on connait encore moins le lointain. J'ai un peu de mal à m'imaginer dans si longtemps".

     

    L'Inter vient de gagner contre Cagliari et joue un match apparemment plus facile au stade "Meazza". Quelle importance donnez-vous à l'état physique de l'équipe en ce moment? Quelle est la condition de l'équipe?

     

    "Avant tout, je crois que c'est un vrai tour de force puisque nous devrons joué un match tous les trois jours, du coup ce n'est pas seulement une question de fatigue physique mais aussi psychologique car chaque match emporte aussi une part de celle-ci. Je pense qu'étant donné la situation dans laquelle nous étions, le match le plus difficile fut celui contre Cagliari car nous revenions d'un très grand match à tous les niveaux contre Barcelone, durant lequel nous avons dépensé beaucoup d'énergie et malgré cela, nous avons réussi à conquérir trois points d'une importance capitale au Sant'Elia. Ne pas y arriver aurait été un problème en ce moment."

     

    "Désormais, c'est une autre histoire. L'équipe de Napoli a une situation au classement qui fait qu'elle voudra disputer un grand match face à l'Inter et elle sera très motivée. Nous devrons être à la hauteur, on ne peut pas gagner un match sans l'être. Les entraînements se sont bien passés, nous essayerons d'avoir la meilleure condition possible d'un point de vue psychologique et physique et nous savons que nous ne pouvons pas affronter le Napoli sur un mauvais pied car ce serait une situation contreproductive. Nous devrons de ce fait avoir le meilleur engagement possible pour essayer de conquérir les trois points de ce match à domicile".

     

    Pendant toute la seconde mi-temps du match entre l'Inter et Barcelone, vous avez effectué des exercices et du renforcement, puis vous avez disputé 45 minutes contre Cagliari. A quel niveau est votre condition?

     

    "Ce qui s'est passé durant la seconde mi-temps du match de Ligue des Champions est ce qui se passe plus ou moins chaque jour à l'entraînement et aussi le jour du match quand un joueur a subi une blessure au genou. Du moment où vous êtes sur le banc et jusqu'à ce que l'entraîneur n'ait pas fait ses trois changements, il y a toujours la possibilité que vous puissiez entrer en jeu, de ce fait l'échauffement est plutôt habituel, que ce soit en match ou durant l'entraînement, comme il est aussi habituel de mettre de la glace sur la zone qui a subi une blessure tout de suite après le match. Peut-être que quelques-uns ont eu peur quand ils m'ont vu mettre de la glace sur le genou durant la seconde mi-temps, mais c'est une procédure tout à fait normale."

     

    "Faire des pourcentages me paraît toutefois difficile parce que je pense avoir eu la malchance de devoir jouer un match qui n'était pas très bien engagé pour nous, comme on l'a vu lors de la première mi-temps à Cagliari, mais ce qui importe, c'est que l'Inter gagne. Après, comme je l'ai dit dans d'autres occasions, mon importance ou mon rendement sont des choses vraiment secondaires".

     

    On parle encore beaucoup de José Mourinho et de sa suspension. Vous aussi, les joueurs, avez l'impression que, quoiqu'il fasse ou qu'il dise, tout est noté même lorsqu'il n'y a rien à noter?

     

    "Si nous parlons de cet argument, il pourrait sembler que nous voulons nous plaindre, mais ce n'est pas du tout l'objectif. Le mister a sa personnalité, il est aimé de certains et détesté d'autres par rapport à ça. Il faut le connaître. C'est évident que cette suspension fait parler car elle implique sa vie et parce que les entraîneurs couronnés sont sous les projecteurs. Ceci ne changera jamais car c'est un technicien qui n'a pas de problèmes à dire ce qu'il pense et ce qu'il ressent, et ça fait souvent des histoires".

     

    L'objectif de l'Inter contre le Napoli peut-il finalement être celui de montrer du beau jeu? Contre Bari, Parma et Cagliari, ce sont les individualités qui ont fait la différence...

     

    "Selon moi, les deux buts de Milito à Cagliari ont été spectaculaires et Milito est une part de cette Inter. Le but d'Eto'o contre Parme a été spectaculaire et Eto'o est une part de cette Inter. Par rapport à la circulation de balle et aux mouvements appris à l'entraînement, c'est clair que lorsque la moitié de l'équipe change et qu'il y a encore une longue trève entre-temps pour les équipes nationales, il y a peu de temps pour travailler ensemble et c'est dur de trouver les mêmes automatismes que peuvent avoir les autres équipes qui ont la possibilité de travailler ensemble depuis plus de temps".

     

    "Ce n'est pas un aspect qui nous préoccupe plus que ça, mais c'est un aspect sur lequel nous sommes en train de travailler, sans perdre de vue que tous les changements et le travail qui se font dans un club comme l'Inter doivent s'accorder avec les victoires car il n'y a pas de temps pour expérimenter de nouveaux schémas de jeu si l'on obtient pas les trois points le dimanche. La ligne de démarcation est très subtile et nous travaillons bien dans cette direction".

     

    On dit que le match-clé de cette période est le match de Champions League en Russie contre le Rubin Kazan. Pour avoir un Cambiasso au mieux pour ce match, est-ce mieux qu'il joue tous les matchs précédents ou qu'il soit un peu mis au repos? Y a t'il un programme bien défini au niveau des minutes de jeu?

     

    "Non, l'objectif c'est l'équipe. On ne peut pas penser à autre chose. L'objectif de mercredi soir est une victoire contre Napoli, pas le nombre de minutes que jouera Cambiasso. L'entraineur ne programme pas son match par rapport au nombre de minutes de jeu de Cambiasso. Cambiasso disputera les minutes qu'il faudra pour le besoin de l'équipe, et si elle en a besoin, il faut faire attention de ne pas faire naître d'autres problèmes".

     

    "Mais je répète, ce qui compte est que l'équipe puisse arriver en bonne condition, autant pour le match contre Napoli, que pour le match de samedi, et pour le match de mardi. Car c'est vrai que en Champions, on joue moins de matchs et celui de mardi peut sembler beaucoup plus important que les autres. Mais si nous y arrivons avec zero points faits en championnat, le dimanche ne sera certainement pas un beau jour pour nous".

     

    En pourcentage, à quel niveau est Cambiasso sur l'échelle de sa forme physique?

     

    "Je disais avant que personne ne pourrait donner un pourcentage exact pour cet aspect là. On verra tout d'abord si j'aurai la possibilité de jouer contre le Napoli et on verra comment le match se présente. Ce qui est sûr est que, peut importe le nombre de minutes que je jouerai mercredi, samedi ou mardi, j'essayerai toujours de jouer à fond. Ensuite, le nombre de matchs que je serai capable de jouer, ce n'est pas une décision qui doit être prise par moi mais plutôt par le staff nerazzurro qui a beaucoup plus d'expérience que moi pour gérer cette situation".

     

    Revenons sur Inter-Barcelone, un match avec une première mi-temps qui avait peut être un peu donné de faux espoirs et une seconde qui a démontré une grosse différence entre les deux équipes. Quel est votre avis là-dessus ?

     

    "En première mi-temps, j’ai vu une Inter qui jouait un très grand match, au même niveau qu’une équipe qui joue pratiquement les yeux fermés, car, à part Samuel Eto’o qui est venu à l’Inter et Ibrahimovic qui est allé en Espagne, ils jouent tous ensembles depuis longtemps, ils se connaissent tous et il y a 12 ans que Xavi joue dans le même rôle, comme Iniesta et Messi".

     

    "Le Barça est une équipe qui a des automatismes que nous n’avons pas, mais le Real ne les a pas non plus, et dans une certaine mesure Chelsea non plus étant donné le changement d’entraîneur. Il n’y a pas de miracles, tout fait partie d’un processus de travail. Notre illusion a été celle de disputer une bonne première mi-temps et ensuite de réussir à gérer un moment de difficulté en souffrant tous ensemble, et ça aussi c’est quelque chose qui nous permet d’évoluer en tant qu’équipe".

     

    "Le Barça est devant beaucoup d’équipes, mais ce n’est qu’une question de temps et d’automatismes. Maintenant, l’Inter devra affronter les autres adversaires et passer ce premier tour, ensuite une fois que ce niveau sera passé, six mois se seront écoulés et nous verrons si nous aurons acquis d’autres automatismes sur lesquels nous travaillerons jusqu’à la fin".

     

    On a beaucoup parlé de la vivacité de Mourinho ces deux derniers jours, en revanche on a beaucoup moins parlé de ce qui s’est passé dans les tribunes du Sant’Elia. L’équipe a-t-elle envie de réagir contre les chants racistes ? Si une autre occasion se présente, les joueurs pourraient-ils demander à l’arbitre de suspendre le match ?

     

    "Nous sommes des professionnels payés pour jouer au foot, si ce n’était pas le cas, nous devrions dialoguer avec chaque organisme par rapport aux réglements : si par exemple nous n’étions pas d’accord sur un hors jeu, si les supporters ne nous plaisaient pas, nous devrions faire un travail qui nous ferait perdre du temps et qui ne nous permettrait pas de nous concentrer sur notre travail".

     

    "Je pense qu’on devrait agir plus souvent et moins parler car ça fait longtemps que l’on en parle dans les journaux, mais le résultat est toujours le même. Ce n’est pas à nous, joueurs de football, de devoir mettre des sanctions, nous devons nous concentrer sur notre travail".

     

    "Par rapport à ce que l’on a dit après la suspension de Mourinho, j’aimerais dire que l’on a encore moins parlé d’une chose plus importante pour nous : la blessure de Thiago Motta qui est beaucoup plus importante qu’un problème lié à la vivacité, comme vous l’avez vous-même défini, et qui est plus importante que la suspension de Mourinho, qui manquera un match mais qui a été parmi nous ces derniers jours tandis que Thiago Motta ne le sera plus pour peut être un mois. Son absence nous fera beaucoup plus de mal".

     

    Lorsque Samuel Eto'o jouait dans le championnat espagnol et qu'il a été victime de chants racistes, il avait menacé de quitter le terrain. Qu'entendez-vous lorsque vous affirmer que d'autres personnes devraient intervenir?

     

    "Il y a des règlements, et ceux qui les font devraient intervenir. Moi je sais pas exactement qui doit prendre ces décisions, et je pense que vous non plus: il y en a qui disent que c'est l'arbitre, d'autres le préfet, et d'autres donnent encore d'autres noms".

     

    Mais lors de Cagliari-Inter, Maicon s'est directement adressé à la Curva avec un signe clair...

     

    "Je n'ai pas parler de cela avec Maicon, mais je pense que dans chaque environnement, il y a des autorités compétentes, et les joueurs ne le sont pas dans ce cas précis".

     

    Mais vous ne pensez pas que, par solidarité générale, quelque chose doit être fait de votre part?

     

    "Oui, je suis totalement d'accord, mais pour mettre en œuvre une réaction du genre, il faut d'abord savoir toutes les polémiques qui peuvent en découler après. Il suffirait que onze joueurs abandonnent le terrain pour que ça créé des problèmes d'ordre public, car dans le stade, il y a 80'000 personnes qui veulent voir le match. Nous devons faire très attention lorsque l'on parle, il y a des autorités qui doivent prendre des décisions: si un joueur décide de sortir du terrain, on suspend le match, mais nous ne savons pas quel genre de problème d'ordre public peuvent en découler, autant à l'intérieur du stade qu'en dehors du stade, avec les 80'000 personnes qui étaient prêtes à vivre un derby ou un match important".

     

    "La question pourrait avoir un sens si on pouvait constater que l'un de nous a un problème de racisme envers un autre joueur. Ce serait très grave, mais nous ne pouvons pas réagir sur la situation du stade car nous n'en avons pas l'autorité. Nous pouvons décider d'arrêter de jouer, nous pouvons faire grève, mais nous savons bien ce qui pourrait arriver ensuite dans un pays comme l'Italie, comme l'Argentine, ou comme l'Espagne si les joueurs décident de ne plus jouer au foot. Nous n'avons pas la possibilité de faire ce que nous voulons, autrement nous pourrions décider sur tout".

     

    Selon Cambiasso, le classement de la Serie A respecte t-il pour l'instant les réalités du terrain? Voyez-vous la Juve plus forte que l'Inter?

     

    "Juste avant, je me suis exprimé sur la condition du Napoli et je pense que c'est une équipe qui ne mérite pas sa position dans le classement, mais les résultats sont là, on ne peut pas le nier. Dans tous les cas, je pense que le classement d'aujourd'hui n'est pas fondamental, ce qui compte c'est le classement en mai 2010. D'habitude, il reflète bien le rendement annuel de chaque équipe. Au jour d'aujourd'hui, il faut penser à un match à la fois".

     

    Lors des prochains matchs, vous aurez le faible avantage de jouer avant la Juventus. Du point de vue psychologique, battre le Napoli signifierait voir l'Inter devant la Juve pour la première fois cette saison.

     

    "Souvent, lors des journées où une équipe pense en distancer une autre, ou une autre se rapprocher de l'autre ou de la rattraper, ces matchs donnent exactement le contraire, donc nous devons penser à notre match et non à ce qui pourrait se passer sur d'autres terrains.

     

    "La deuxième chose importante, celle qui nous permet encore de ne pas avoir à regarder les autres matchs, est le fait d'avoir la possibilité de gagner le championnat en gagnant nos matchs. Ce n'est pas le cas lorsque tous les affrontements directs se sont joués et qu'il est nécessaire de supporter certaines autres équipes".

     

    "Par chance nous n'avons pas rencontré cette situation les dernières années. Je crois que c'est dur lorsqu'une équipe doit en supporter une autre qui est devant elle et n'a pas la possibilité de profiter des affrontements directs".

     

    Cambiasso, le rombo n’a pas bien fonctionné contre Cagliari, lors de la reprise en 4-2-3-1 cela a mieux fonctionné, pensez-vous que ce module est plus efficace dès le départ ou durant le match ?

     

    "Lors de la seconde mi-temps, on a pu voir une Inter en 4-3-3. Pour moi, Eto’o et Balotelli n’étaient pas en soutien. Sur le premier but, Balotelli pressait de la droite vers le centre et Eto’o pressait au centre, puis Milito est venu de la gauche pour profiter de l’occasion, c’est pour cela que, pour moi, on a joué en 4-3-3 en deuxième mi-temps."

     

    "Chaque match à sa difficulté, je l’ai toujours dit. Pour moi, ce n’est pas le schéma qui compte, car vous avez vu une Inter en 4-2-3-1, alors que pour moi on était en 4-3-3. Nous pensons différemment, mais nous savons que l’Inter a bien joué, a marqué et a gagné."

     

    Après 15 années dans l’équipe, Javier Zanetti a dit que, cette saison, l’Inter est la plus complète qu'il ait connu. Etes-vous d’accord ?

     

    "Même si c’est un de mes meilleurs amis, je ne fais pas d’exception et je ne commenterai pas l’avis de Javier. J’aime cette Inter, cette équipe a beaucoup de potentiel, mais la musique est toujours la même, les comptes se font en fin de saison "

     

    Aviez-vous imaginez un départ aussi étonnant de Diego Milito ?

     

    "Son début de saison ne m’étonne pas. Je connais bien Diego, vous le connaissez aussi en tant que joueur, mais moi je le connais mieux en tant qu’homme et professionnel. Je sais qu’il fera tout pour établir des records comme il l'a déjà fait ces derniers jours. J’espère qu’avec ce record, il sera aussi le meilleur buteur du championnat en fin de saison, ça signifierait surement que l'Inter aura remporté le titre."

     

    Que pensez-vous de la période que vit actuellement l'Argentine dans le cadre des qualifications pour le Mondial ? Pensez-vous pouvoir profiter de cet instant négatif afin d’être à nouveau convoqué ?

     

    "Je vis la situation de mon équipe nationale comme le vivent tous les argentins."

     

    "Ce n’est pas une situation idéale. Nous sommes actuellement barragistes, ce qui est une possibilité de se qualifier, et c’est évident que si l’Argentine avait réalisé de belles prestations sur ces deux derniers matchs, elle aurait pu se qualifier automatiquement, comme nous l’espérions tous."

     

    "En ce qui concerne ma situation personnelle, je crois que ça ne sert à rien d'en parler, encore moins dans une situation difficile comme celle qui se déroule actuellement, car je crois que les joueurs qui se proposent dans une telle situation ne sont pas des personnes correctes."

     

    "L’unique façon que j’ai pour me proposer est de jouer, de revenir à mon meilleur niveau, niveau que je n’ai pas encore retrouvé après la blessure dont j'ai été victime et que je n'ai donc pas retrouvé lors du match que j’ai disputé face à Cagliari."

     

    "C’est l’unique chose que je pourrais faire, je serais considéré comme une option supplémentaire et l’entraîneur me voudra dans l’équipe"

     

    "Et j’irais encore plus que volontiers."

     

    Pensez-vous être titulaire demain soir ?

     

    "Je ne le sais pas encore. Je vous le dis en toute sincérité, je ne le sais pas."

     

    Serait-il possible de voir un milieu composé de Stankovic devant la défense et d'un Cambiasso plus avancé ?

     

    "Il faut attendre la prochaine conférence de presse pour le savoir, l’entraîneur sera probablement là, ca me permettra d’être plus tranquille.... (il sourit).

     

    "J’ai déjà joué à gauche les années précédentes, que ça soit en Argentine ou en Italie, ce ne sera pas une nouveauté ou une difficulté, mais les demandes sur les schémas de l’équipe, c’est une demande qui doit lui être adressée."

     

    Après six rencontres officielles, que pensez-vous avoir en plus ou en moins par rapport à la saison écoulée ?

     

    "Je ne crois pas que ce soit le moment d’établir des bilans, ni après avoir disputé trois matchs, ni après en avoir disputé dix."

     

    "Après, ill sera possible d'établir un bilan partiel au moment de la trêve hivernale, lorsqu’il y aura un peu plus de temps pour y penser et pour établir un bilan final qui comptera plus que tout."

     

    "Nous avons très certainement, en ce sens, moins de temps pour nous connaître car beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés, et nous devons profiter de tout le temps qui est à notre disposition."

     

    "Ensuite, par rapport aux résultats, à la façon de jouer, je n’ai jamais cessé de penser à autre chose qu’à mon genou, chaque jour de 9h à 17h, pour aller de mieux en mieux. Ce qui fait que je ne peux pas me permettre d’analyser cette situation plus en profondeur."

     

    Allez-vous téléphoner à Hernan Crespo pour lui demander de vous faire une faveur lors du match Genoa – Juventus ?

     

    "Hernan le sait, avec l’amitié qui nous lie je lui souhaite le mieux et pas que pour ce match mais pour l’ensemble de sa saison, sauf lors des deux rencontre contre l’Inter.... (Il sourit.)

     

     

    Rédigé par TanG, Didju222, IIG, Randy et p-h08 (inter.it)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    C'est la conférence de presse d'avant match que fait habituellement Mourinho, qui a laissé sa place à Cambiasso étant donné qu'il est suspendu 1 match :smile:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci les gars..:co0ol:

     

    Qu'est ce qu'ils parlent bien nos joueurs, c'est un truc de dingue, aucune erreur de Communication on dirat des politiques!

     

    Concernat Crespo on aura pas besoin qu'il marque contre la Juve, on a pas à compter sur les autres. Dejà, nous, nous battrons la Juve :yn: ensuite il faudra faire le plus de victoires possibles et attendre un faux pas de leur part. Ca ne va pas être facile cette saison mais je suis sûr qu'on sera champion. :scarf:

    Modifié par B4TISTA

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Par contre j'ai toujours pas compris pourquoi pas Zanetti? Ca confirme un peu ce que l'on pense, Javier n'a le brassard que pour le nom de capitaine, une sorte de tradition, mais le vrai capitaine c'est Cuchu à mon avis sur le terrain.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Cambiasso est capitaine aux yeux de Mourinho peut être, mais pas le moins du monde pour nous. Il y'a déja un certain Javier qui a douze longueur d'avance, puis notre bien aimé et fidèle Dejan...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Invité stankovic

    Posté(e)

    Enorme boulot les gars, surtout que Cambiasso s'est déchainé sur ce coup-là.

     

    On retrouve une pointe de Mourinho dans l'ITW de Chuchu :bigrin:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Si Mou l'a envoyé lui, c'est pour une bonne raison. Pour s'exprimer conférence il est assez habile je trouve :smile:

     

    Et sur le terrain il pourrait facilement être capitaine effectivement. En même temps dans notre équipe on a beaucoup de joueur qui on le profil pour être capitaine !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Par contre j'ai toujours pas compris pourquoi pas Zanetti? Ca confirme un peu ce que l'on pense, Javier n'a le brassard que pour le nom de capitaine, une sorte de tradition, mais le vrai capitaine c'est Cuchu à mon avis sur le terrain.

     

    Pourquoi pas Zanetti ? J'ai aussi été surpris quelque part que ce ne soit pas lui qui commente en conférence mais même si il est le capitaine de l'équipe et tout un symbole du club, je ne l'ai jamais trouvé particulièrement très à l'aise en conférence. C'est un homme plutôt discret et timide. Cuchu est un peu plus un ténor avec une sacrée personnalité. Mourinho lui voue une grande admiration et autant de confiance à lui qu'à Zanetti. Donc bon ça ne me dérange pas plus que ça au final.

     

    Après quand j'ai lu tes propos je les un peu interprété de la sorte: "Zanetti ne reste capitaine que pour faire joli".

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Mourinho continue de boycotter les conférences de presse d'avant-match. Après Cambiasso, ce sera Lucio qui sera présent pour le match contre la Samp.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Qu'il boycotte c'est son problème (Il a quand même un contrat qui est censé le soumettre à toutes ces "formalités"...) mais mettre Lucio! Pourquoi pas Zanetti ou Stankovic plutôt? c'est vraiment n'importe quoi.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    "Et sur le terrain il pourrait facilement être capitaine effectivement. En même temps dans notre équipe on a beaucoup de joueur qui on le profil pour être capitaine !"

     

    Lucio capitaine du Brésil.

    Chivu de la Roumanie.

    Zanetti était celui de l'Argentine jusqu'à ce que Maradonna fasse sa petite crise d'ado.

    Vieira était celui de l'équipe de France avant que Domenech ne fasse sa pute.

    Eto'o capitaine de l'équipe du Cameroun.

    Stankovic capitaine de l'équipe de Serbie.

    Et il me semble que Cordoba était capitaine de l'équipe de Colombie avant "l'incident" qui l'a vu quitter l'équipe.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Mais à l'Inter, y en a qu'un seule, Zanetti B)

     

    Quel est l'incident avec Cordoba ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Hayate > Désolé, pas le temps de développer mais en gros :

     

    Actuellement Ivan Cordoba est en froid avec l'entraineur de la selection colombienne, et ne reviendra pas tant que Luis Pinto sera en place. Cette postion de Cordoba est très critiqué en Colombie, mais en même temps, les gens veulent une nouvelle génération de joueur.

     

    Source : Wiki.

     

    Un autre membre saura surement te renseigner mieux que moi.

     

    (désolé pour le HS).

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Par contre j'ai toujours pas compris pourquoi pas Zanetti? Ca confirme un peu ce que l'on pense, Javier n'a le brassard que pour le nom de capitaine, une sorte de tradition, mais le vrai capitaine c'est Cuchu à mon avis sur le terrain.

     

    Pourquoi pas Zanetti ? J'ai aussi été surpris quelque part que ce ne soit pas lui qui commente en conférence mais même si il est le capitaine de l'équipe et tout un symbole du club, je ne l'ai jamais trouvé particulièrement très à l'aise en conférence. C'est un homme plutôt discret et timide. Cuchu est un peu plus un ténor avec une sacrée personnalité. Mourinho lui voue une grande admiration et autant de confiance à lui qu'à Zanetti. Donc bon ça ne me dérange pas plus que ça au final.

     

    Après quand j'ai lu tes propos je les un peu interprété de la sorte: "Zanetti ne reste capitaine que pour faire joli".

     

     

    c'est une blague les gars? vous pensez que Zanetti n'a pas le charisme et le caractère requis pour etre Capitaine??? haha ba j'peux vous dire que celui qui prendra sa place n'est pas né (enfin si mais bon) tant que Zanetti sera sur le terrain ! personne n'a plus le charisme et l'ame d'un capitaine que Zanetti alors retirez tout de suite ce que vous venez de dire :aie::bigrin:

    Modifié par B4TISTA

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Faut pas commenter de tel outrage :P Zanetti est très largement le joueur auxquels les supporters doivent le plus de respect, et le seul et unique capitaine donc le seul en grade de s'exprimer au nom de l'équipe ou de substituer l'entraineur. Sinon il y'a la seconde âme de l'Inter qui est Stankovic derrière... mais bon proposer Cambiasso à la limite, qui n'est je le rappels que la "4éme" personne sur ce "ranking" derrière Cordoba également ça peut passer... mais nous mettre Lucio au nom de l'équipe en conférence de presse je le prends comme une provocation envers le tifo, c'est du foutage de gue*** franchement :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En même temps si Zanetti a été choisi pour être le capitaine c'est pas pour rien, je pense pas qu'on est bien placés pour remettre en question le porteur du brassard ;)

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Seth avant d'y avoir reflechi, je pensais la même chose que toi ( xD je viens de te :brice: sans faire expres mais je laisse cette phrase je suis d'humeur taquine aujourd'hui, tu ne m'en voudras pas j'espere)

     

    merde je sais plus ce que je voulais dire...

     

     

    Oui, si Mourinho a choisi Lucio c'est pour lui mettre plus de responsabilités sur le dos, pour qu'il s'affirme en tant que leader en défense (comme beaucoup j'aurai preféré Samuel mais bon), car tu en conviendras, on commence, nous comme le coach a faire une aveugle confiance à Lucio... ca sera bientôt le patron de notre défense...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On ne sait pas comment les joueurs qui vont en conf' de presse sont choisis, peut-etre tout simplement que Mourinho demande des volontaires ou qu'il choisi par rapport aux emplois du temps de chacun (peut-etre que Zanetti ou Deki ont deja d'autres choses de prévues à l'heure où se déroule la conférence de presse). Enfin je dis ça mais c'est juste une supposition.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    moi en fait je pense que pour la conférence de presse, on choisit celui qui sait joueur avec les mots en fait celui qui ne sèmera pas le trouble et qui ne se ferra pas prendre aux pièges des journalistes donc un bon politicien comme lucio

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Alors pourquoi pas Zanetti?

     

    Tu crois que Zanetti sème le trouble quand il prend la parole face aux journalistes? Qu'il se laisse piéger par les questions des journalistes? Que Lucio est meilleur orateur? :blink:

     

    Sans te manquer de respect, je pense que tu as beaucoup de choses à apprendre sur nos joueurs et sur notre Capitaine en particulier :smile:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je crois qu'on pourra jamais savoir le pourquoi du comment sur les joueurs choisis pour remplacer Mou en conférence de presse. Ca reste un secret du coach :nikel: En tous cas pour Zanetti je le trouve plutôt serein en général pendant les ITW, même s'il est quelqu'un de plutôt discret.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Seth avant d'y avoir reflechi, je pensais la même chose que toi ( xD je viens de te :brice: sans faire expres mais je laisse cette phrase je suis d'humeur taquine aujourd'hui, tu ne m'en voudras pas j'espere)

     

    merde je sais plus ce que je voulais dire...

     

     

    Oui, si Mourinho a choisi Lucio c'est pour lui mettre plus de responsabilités sur le dos, pour qu'il s'affirme en tant que leader en défense (comme beaucoup j'aurai preféré Samuel mais bon), car tu en conviendras, on commence, nous comme le coach a faire une aveugle confiance à Lucio... ca sera bientôt le patron de notre défense...

     

    En plus il a parlé de façon très peu "attrayante", très plate et "religieuse". Bref très honnêtement j'ai lu son interview c'est scandaleux de l'avoir choisi pour représenter l'équipe avec le comble, 2 mois d'ancienneté... Moi je prends ça pour du foutage de gueule, ce n'est que mon avis et il n'engage que moi.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On n'a jamais été une équipe mettant en place des hiérarchies très strictes, on est plus du genre table ronde, c'est ce qui fait notre charme aussi, d'un côté.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 024
    Total des membres
    Dai_e_vai
    Membre le plus récent
    Dai_e_vai
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...