Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Premier League Indienne


phoceen57

Messages recommandés

Transferts - Pires : "Je ne sais même pas combien je gagnerai"

 

A 38 ans, Robert Pires s'apprête à s'exiler en Inde. L'ancien Gunner, qui s'entraîne depuis huit jours avec Arsenal, se dit "très fier" de rejoindre "le pays du cricket". Qu'importe si on le dit attiré par l'appât du gain ou si on l'estime "cramé".

 

 

Même au téléphone, il paraît "excité comme au gamin". Robert Pires a 38 ans. Mais "c'est comme s'il était retombé en enfance". Mardi matin, lorsque nous le contactons, l'ancien international aux 79 sélections est "sur la route de l'entraînement". "Depuis huit jours, je bosse avec Arsenal. On se croirait revenu à la belle époque ! Il y a une certaine nostalgie, c'est vrai. Mais je n'ai pas de temps à perdre. Dans deux semaines, je pars à l'aventure."

 

Direction l'Inde. Car au "pays du cricket", on cherche désormais "à développer le football". Pires a "suffisamment connu les grands clubs dans (sa) carrière pour s'autoriser un voyage exotique". Et tant pis si les mauvaises langues disent qu'il y s'y rend "pour l'argent". "A 38 ans, ce n'est plus ma préoccupation. De toute façon, les footballeurs ont toujours eu cette image de mercenaires. Mais l'argent qu'on nous propose, on ne le vole pas !"

 

"En France, je suis trop vieux, cramé, carbo"

 

"Très fier d'être l'un des pionniers du football en Inde", l'ancien Gunner préfère évoquer "une aventure humaine et culturelle". "Je vais découvrir un autre pays, une autre manière de vivre. En plus, le projet est vraiment original." Le projet ? Un mini-championnat de six équipes, étalé sur huit semaines, promu par d'anciennes gloires du football mondial, "comme Fernando Morientes ou Fabio Cannavaro". Mais sa grande originalité réside dans son mode de sélection, calqué sur la draft en NBA. "Les joueurs seront vendus aux enchères, et les présidents choisiront sur qui ils investissent. A l'heure où je vous parle, je ne sais pas dans quelle équipe je jouerai. Je ne sais pas quel président misera sur moi, qui sera mon entraîneur. Et pour tout vous dire, je ne sais même pas combien je gagnerai. Mais je m'en fous. A vrai dire, ça rajoute même un peu de piment à l'histoire..."

 

Attendu "au plus tard le 5 février", Pires partira ensuite pour "quinze jours de stage". Avant de "découvrir un championnat qui n'aura sûrement pas le niveau de la Premier League ou de la Liga". Après cette parenthèse indienne, le natif de Reims se dit "ouvert à tout". "L'idéal, ce serait d'enchaîner directement avec la Chine, rigole-t-il. Mon nom a été cité là-bas. Et franchement, ça ne me déplairait pas." Et un retour en Ligue 1? "C'est envisageable. Mais je connais bien notre mentalité. En France, je suis trop vieux, cramé, carbo. Après 30 ans, on est foutu. Alors imaginez à 38... En Angleterre, on ne se pose même pas la question de l'âge. Tant que tu es bien physiquement, on te fait confiance. Et moi, j'ai encore les cannes." Pires s'interrrompt un instant. Et reprend, dans un sourire que l'on devine malicieux : "Bon, c'est sûr, je cours moins vite qu'il y a dix ans."

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse

Décidément y'a beaucoup de nouveaux pays qui proposent des salaires énormes aux "vieux joueurs."

Après le Qatar, les Emirats et les USA (dans une moindre mesure), voilà la Chine et l'Inde...

 

D'ailleurs Pires y sera pas seul, y'aura aussi Canavarro, Crespo, Morientes, Okocha (et j'en oublie je crois), j'avais posté l'info l'autre jour.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin là la situation est différente d'Eto'o ; eux franchement avec tout le respect que j'ai pour eux ils n'ont pas autant à apporter à un club qu'Eto'o peut le faire en ce moment, sur le plan sportif, marketing ou autre.

 

 

Puis bon peut être que Pires il s'est dit "bah on m'accepte pas en Europe, on m'offre l'occasion de jouer et de découvrir un endroit. J'ai toujours l'envie de jouer allez c'est parti." :D

 

 

Du moment qu'ils font pas comme Denilson et sa courte aventure au Viet Nam ! :laugh:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Les joueurs ont été achetés par les clubs avec un système d'enchères apparemment xD

 

. Six joueurs, anciennes gloires du foot, ont été proposées à la vente aux six franchises du championnat local, tout juste créé. Robert Pires, 38 ans, a trouvé preneur à Howra, où il touchera 600 000 euros pour six semaines. (Photo Presse-Sports)

 

L'Argentin Hernan Crespo a raflé la mise pour 640 000 euros à Barasat, Fabio Cannavaro ira Siliguri pour 630 000 euros, davantage que Jay-Jay Okocha (420 000 euros) à Durgapur et Robbie Fowler (400 000 euros) à Kolkata.

 

Chaque club a également «drafté» son entraîneur : Pires sera ainsi coaché par Fernando Couto, Samson Siasia ira à Durgapur, Teitur Thordorson à Barasat, Peter Reid à Kolkata et Marco Etcheverry à Siliguri.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...