Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Serie A. Bologna 1-3 Inter: l’Inter ne s’arrête plus !

     

    BOLOGNA - Et de 7 ! L’Inter continue sa série impressionnante en emportant sa septième victoire consécutive toutes compétitions confondues. La victime du jour s’appelle Bologna: l’équipe de Pioli s’est inclinée 3-1 contre des nerazzurri invincibles en déplacement. Ranocchia a ouvert le score en première période, puis Milito a doublé la mise en début de seconde mi-temps et malgré la réduction du score presque immédiate de Cherubin, l’Inter a refait le break par Cambiasso, qui scelle la victoire des visiteurs. Résumé de la rencontre.

     

    Après l’intermède Europa League de jeudi, Andrea Stramaccioni peut compter sur des titulaires presque tous reposés pour le match à Bologna. Cassano est le seul joueur mis au repos aujourd’hui, l’entraineur nerazzurro décidant de muscler son entre-jeu pour ce déplacement à Bologna. On retrouve donc une défense sans surprise avec le trio Juan-Ranocchia-Samuel devant Handanovic, puis un milieu fourni avec Cambiasso-Gargano et Mudingayi dans l’axe, accompagnés par Zanetti et Nagatomo sur les cotés, le tout derrière un duo composé de Palacio et Milito.

     

    Comme à son habitude, l’Inter démarre timidement la rencontre et ce sont donc les locaux qui mènent la danse en ce début de match. Les occasions ne tardent d’ailleurs pas à arriver: dès la 2’ minute, Diamanti est tout proche de trouver le cadre sur un coup-franc puissant, mais le ballon passe juste à coté. Quelques minutes plus tard, Guarente trouve Gilardino d’une belle ouverture dans la surface, mais l’attaquant italien ne peut redresser correctement le ballon, ça passe une nouvelle fois à coté (6’).

     

    Coté Inter, seul une tentative de retourné de Juan met Agliardi à contribution, mais le portier capte le cuir sans difficulté (9’). Deux minutes plus tard, on retrouve Diamanti à la conclusion d’un bon mouvement, mais encore une fois le ballon passe à quelques centimètres du poteau d’Handanovic (11’). Le gardien slovène doit ensuite s’employer sur un centre devant le but de Diamanti pour empêcher Gilardino de conclure (17’). Enfin, Guarente s’essaye à son tour, mais sa frappe de loin passe de peu au-dessus (19’).

     

    Après 20 minutes difficiles, l’Inter commence à sortir de son trou et les nerazzurri sont même à deux doigts d’ouvrir le score sur leur première occasion franche: le corner de Cambiasso trouve la tête de Ranocchia, le ballon frôle le poteau d’un Agliardi archi-battu (23’). La deuxième sera finalement la bonne pour l’Inter...

     

    Cambiasso est cette fois au coup-franc et il trouve encore Ranocchia au second poteau, la tête du défenseur nerazzurro lobe Agliardi et va se loger dans le petit filet opposé: 0-1 (27’) !

     

    L’Inter ouvre donc le score contre le cours du jeu, un but qui assomme complètement les hommes de Piolo qui avaient fait une entame de match très convaincante mais qui se sont fait surprendre par le réalisme nerazzurro. Dans la minute qui suit, Bologna est même tout près de sombrer lorsque Juan s’engouffre dans la défense et déclenche une frappe puissante, mais Agliardi détourne en corner (28’). Plus rien à signaler dans le dernier quart d’heure, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 1-0 en faveur de l’Inter. 

     

    Aucun changement à la pause, on repart avec les mêmes. Bologna tente de surprendre l’Inter d’entrée avec un beau mouvement entre Gilardino et Gabbiadini, ce dernier ne trouve cependant pas le cadre sur sa reprise (46’). Mais ce sont les nerazzurri qui rentrent le mieux dans cette seconde période, et après une première tentative manquée de Milito sur une passe de Cambiasso à la 50’, l’attaquant argentin ne manquera pas sa deuxième chance de marquer...

     

    Gargano envoie un bon ballon en profondeur pour Palacio, l’argentin fixe la défense et offre un caviar à Milito qui n’a plus qu’à conclure: 0-2 (53’) !

     

    Diego Milito retrouve donc le chemin des filets et fête donc son 100ème match de Serie A sous les couleurs de l’Inter de la plus belle des manières ! L’Inter fait donc le break et semble filer vers un succès tranquille. Mais Bologna ne rend pas les armes aussi facilement et après une superbe parade d’Handanovic sur une frappe de Gilardino, le corner qui suit va être fatal aux nerazzurri...

     

    Le corner est rapidement joué, Gabbiadini centre dans la surface, Cherubin devant la sortie d’Handanovic et propulse le ballon au fond des filets d’un coup de tête: 1-2 (58’) !

     

    Le match est donc relancé avec cette réduction du score presque immédiate de Bologna, le relâchement coupable des nerazzurri aurait pu leur être fatal, mais il ne va pas falloir longtemps aux hommes de Stramaccioni pour refaire le break...

     

    Sur une superbe action collective entre argentin avec Milito au départ, Palacio au caviar, c’est Esteban Cambiasso qui se retrouve à la conclusion et qui trompe Agliardi d’une jolie balle piquée: 1-3 (64’) !

     

    L’Inter n’a donc pas mis longtemps à remettre les pendules à l’heure et cette fois malgré deux belles occasions dans la foulée pour Bologna sur un centre-tir de Diamanti repoussé par Handanovic (65’) puis une frappe de Garics déviée au ras du poteau par Cambiasso sur le corner qui a suivi (66’),Bologna ne reviendra pas dans ce match.

     

    Les nerazzurri vont gérer leur fin de rencontre, Cassano remplace Milito à la 67’, puis Alvarez rentre à son tour à la place de Palacio à dix minutes de la fin. Quelques occasions à signaler en fin de match: Cassano bute sur Agliardi qui repousse le centre puissant de l’attaquant italien (83’), le gardien de Bologna intervient une nouvelle fois sur une tentative de Nagatomo, qui avait fait un festival dans la défense avant de tenter sa chance, le ballon repoussé par le gardien revient sur Cambiasso qui ne cadre pas sa reprise (88’). Coté Bologna, Morleo ne trouve pas le cadre sur une frappe lointaine (85’), puis Koné est devancé par un retour in-extremis de Nagatomo dans les derniers instants de la rencontre pour la dernière opportunité du match.

     

    L’Inter s’impose donc sur le score de 3-1 et empoche sa septième victoire de rang, ce qui lui permet de grimper sur le podium suite à la défaite de la Lazio à Florence. Les nerazzurri en sont donc toujours à 100% de victoires en déplacement cette saison, mais le prochain match à l’extérieur des nerazzurri se jouera samedi au Juventus Stadium, une autre paire de manches... Avant cela, l’Inter recevra la Sampdoria ce mercredi pour le compte de la 10ème journée.

     

     

    TABLEAU RECAPITULATIF

     

    BOLOGNA 1-3 INTER

     

    Buteurs: 58’ Cherubin ; 27’ Ranocchia, 53’ Milito, 64’ Cambiasso

     

    Bologna: 25 Agliardi; 8 Garics, 5 Antonsson, 21 Cherubin, 3 Morleo; 6 Taider, 30 Pazienza (75’ Krhin), 17 Guarente (83’ Kone); 23 Diamanti; 10 Gilardino, 18 Gabbiadini (75’ Paponi). 

    Entraineur: Stefano Pioli.

     

    Inter: 1 Handanovic; 23 Ranocchia, 25 Samuel, 40 Juan Jesus; 4 Zanetti, 16 Mudingayi, 19 Cambiasso, 21 Gargano (88’ 31 Pereira), 55 Nagatomo; 8 Palacio (80’ 11 Alvarez), 22 Milito (67’ 99 Cassano). 

    Entraineur: Andrea Stramaccioni.

     

    Arbitre: Andrea De Marco

     

    Avertis: 26’ Pazienza, 51’ Diamanti, 90’ Morleo ; 15’ Mudingayi, 68’ Gargano, 78’ Juan Jesus.

     

     

    Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    que j'ai hâte d'être à la semaine prochaine et être les premiers à faire tomber les tricheurs B)

    Modifié par dawdaw

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J aimerai pas que la rubentus joue a 12(11+l'abitre) contre ce samedi -_-

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Quelle solidarité dans notre équipe, notamment à l'extérieur. Défensivement, on est proprre, le trio Samuel - Rano et Juan Jesus est tout simplement parfait! (et pourtant, personne n'était rassuré quand ce système fut mis en place, moi le premier). Handanovic est rassurant et performant (même si hier, il est fautif sur le but)

     

    Hier à la récupération, nos 3 hyènes ont fait un boulot monstre. Cuchu se bonifie encore d'années en années, Gargano est un guerrier, qui apporte offensivement depuis quelques rencontres et Mundingayi (joueur recruté un peu à la va vite) est un roc, qui apporte son calme et son sens du placement.

     

    On a moins vu nos attaquants hier. Le terrain n'était pas facile en première période surtout et les appels ont été moins tranchants, mais ils répondent présents, dès qu'une petite faille se fait sentir, comme sur le but de Milito (avec la jolie passe de Palacio).

     

    Ce qui fait la force de l'Inter cette saison, ce n'est pas notre jeu, non, c'est l'esprit qui règne dans cette équipe. On sent un réelle envie de se battre l'un pour l'autre, de ne rien lâcher et d'avancer :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Très bon match. Sans les trois points cadeaux donnés à Sienne en début de saison, nous serons juste à un point de la Juventus. Apparemment se sont même les seuls point de sienne depuis le début de la saison.

     

    Faut maintenant absolument prendre les trois points contre la Samp pour aborder le choc contre la Juv en pleine confiance. :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Siena n'a que 3 points parce qu'ils ont commencé le championnat avec -6, en fait ils ont 2 victoires et 3 nuls donc ils n'ont pas pris des points que contre nous.

     

    Sinon comme l'a dit -Inter-, c'est notre solidarité et une solidité défensive retrouvée qui nous permettent de bien tourner en ce moment. Dans ce match on a quand même été vachement dominés les 20 premières minutes avant de marquer et de couper les jambes des joueurs de Bologna, mais bon c'est un vrai choix de jouer comme ça à l'extérieur en Serie A quel que soit l'adversaire en face apparemment.

     

    Nos attaquants sont tous décisifs, autant en nombre de buts qu'en nombre de passes décisives, pourvu que ça dure aussi. Derrière on a retrouvé une solidité défensive qu'on avait perdue depuis très longtemps, la défense à trois est finalement super efficace avec un trio qui fonctionne à merveille, qui aurait cru à ça :laugh:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bhaaa avec le 3-5-2 de Gasperini on se faisait battre par Trapzonsport à domicile

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    j ai bien peur que le bon vieux temps de la rubentus soit de retour quel vol incroyable encore une occasion pour les détracteurs de la serie A pour tirer a boulets rouges sur l Italie

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Sauf qu'en France on parle beaucoup plus des erreurs d'arbitrage de PL que celles de Serie A, tu devrais être content pour une fois que les méchants français s'acharnent plus sur l'Angleterre que sur l'Italie ce week-end :laugh:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En France, ils ne connaissent que la Juve. Tout les autres clubs ne sont que des clubs de CFA...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Les médias français parlent très peu de la Juve mais bon.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bhaaa avec le 3-5-2 de Gasperini on se faisait battre par Trapzonsport à domicile

    Faux sur ce match là on avait jouer en 4-4-2, à cause des critiques sur le 3-5-2...

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Gasperini l'aurait cru :phear:xD

    En parlant de lui, je prédis dans un avenir proche qu'il va revenir lancer une pique xD

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Mouais, je trouve qu'il y a peu de critiques quant à notre prestation alors qu'il y a tout de même des choses à dire, car bon, on sauve nos défauts car nos joueurs sont TOUS en forme, c'est la chose positive.

     

    On peut noter:

     

    - Une difficulté folle à rentrer dans nos parties, on se fait marcher dessus méchamment depuis l'instauration de ce schéma, avec un milieu invisible et des latéraux au placement toujours incompréhensible par ailleurs.

     

    - Des trajectoires offensives bien trop bancales, bien trop stéréotypées, on s'en sort sur des coups de pieds arrêtés et des actions suites à des placements défensifs très hasardeux de nos adversaires à chaque fois depuis Florence.

     

    - La mauvaise communication de nos trois de derrière quant on face à des ballons aériens, surtout quand ça dévie, Juan qui se jette bien trop facilement sur nos adversaires où on laisse des boulevards monstres derrière lui car Nagatomo est placé bien trop haut, de plus, ça sert à peu de choses défensivement, uniquement pour les contres, puis Samuel est vachement lent dans les petits espaces et rattrape ses erreurs de justesse..

     

    - Un milieu axial qui s'est imposé qu'en seconde mi-temps, avec un gros impact physique, sinon, la relance était inexistante sans un grand Cambiasso, car il y a pas de mouvements pour ce que je nomme la seconde relance, initiée par nos milieux axiaux donc, nos placements ne sont pas assez étirés puis ça monte que trop rarement en bloc..

     

    - Les latéraux, LA grande interrogation, défensivement inutile dans le placement, heureusement qu'on a des clients dans le duel, car dans le placement, c'est vachement quelconque, placés toujours très haut, et obligés de se dépenser comme des fous car on a aucune combinaison offensivement, alors certes, on obtient des contres intéressants puis des coups de pieds arrêtés, mais ça ne construit pas, j'espère que Strama va vraiment bosser ça, car on souffre bien trop défensivement et il y a aucun suivi technique et tactique concret derrière.

     

    Sinon, dans l'ensemble, c'est positif quand même, un bloc soudé, des joueurs en forme et surtout on est efficace !

    Mais, je reste vraiment sceptique pour samedi, même pour mercredi sans Juan voire Ranocchia.

    Le schéma on l'a, reste à savoir si ça convient à tout l'effectif et si on progresse dans les domaines cités, car pour l'instant, ça gagne certes, mais de manière que je trouve pas radicale, il y a toujours beaucoup de choses à reprocher dans des moments où on peut couler...

    Modifié par Sky-Inter

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 947
    Total des membres
    Yan5974200
    Membre le plus récent
    Yan5974200
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...