Aller au contenu
  • Victor Newman

    Inter-Psv : "Le match le plus important depuis mon arrivée à l’Inter!"

    Plus maître de sa destinée, l’Inter peut espérer passer le Groupe B de la Ligue des Champions en l’emportant face au Psv dans Meazza une nouvelle fois plein. Dans le même temps, Tottenham pourra tout faire, sauf gagner au Nou Camp.

     

     

    image.png

     

    L’Inter a-t ’elle encore les certitudes qu’elle semblait avoir, il y a un mois ?

    "En ce qui me concerne, nous les avons maintenus. Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, nous ne parvenons pas à maintenir notre attention durant toute la rencontre et c’est précisément dans ce laps de temps que l’adversaire prend l’avantage. Excepté la rencontre face à l’Atalanta durant laquelle il y a eu un effondrement général, je n’ai rencontré aucun problème. C’est évident que si tu ne remportes pas tes matchs, tout devient plus difficile. D’après moi, l’équipe va bien, elle a toutes les cartes (ndlr: et les code promo pmu) en main pour l’emporter et faire plaisir à nos tifosi."

     

    L’équipe ne semble-t ’elle pas manquer d’un peu de caractère pour remporter des matchs comme ceux de Londres et de Turin ?

    "Nous avons fait face à une équipe qui était arrivée, il y a un an, en quart de final. La seconde l’a remporté depuis plus de dix ans. Ce sont deux équipes du top. Partant des matchs, l’analyse est que nous avions des périodes où nous pouvions prendre l’avantage, mais que ces dernières occasions ont été vendangées. Je n’ai pas vu une telle différence face à la Juve lors du match, nous jouions à armes égales."

    "Je repense plus aux victoires manquées face à Parme ou l’Atalanta, deux équipes contre qui il est nécessaire de maintenir un niveau d’attention. Tu peux perdre à Bergame, mais pas de cette façon. Nous avons besoin de maintenir un haut niveau sur les 38 journées, nous devons faire mieux. Face à la Juve, nous nous sommes créé nos opportunités. Face à Tottenham ou même face à la Juve, tu peux perdre, mais il faut aussi savoir l’accepter."

     

    Que se passe-t ‘il avec Icardi ?

    "Il était à Madrid avec une délégation de la Juve et des dirigeants Interistes, je ne vois pas où est le problème. C’est quelque chose qui se gère dans le mental et le règlement, il a eu l'autorisation d'aller voir un match. Il aurait pu aussi partir avec sa femme et voir un autre spectacle."

     

     

    image.png

     

    Etes-vous lassé d’entendre dire que Barcelone pourrait se passer d’énormément de titulaires ?

    "J’ai aussi lu cette information hier. Je viens à penser que Barcelone s’offenserait lui-même, j’estime qu’il mettrait en doute sa propre éthique professionnel. C’est un club qui est suivi car il a toujours envoyé des signaux à tout le monde depuis des années : A Barcelone, seules des personnes sérieuses y travaillent. L’unique erreur que nous pourrions faire c’est de nous focaliser notre attention sur le Barça. Nous devons gagner notre match."

    "Ce sont des vrais professionnels. Nous devons battre une équipe qui était dans le troisième chapeau. Ils occupent un meilleur poste que nous. De plus c’est clair que chacun peut dire ce qu’il veut, parler et créer des attentes ou tenter de mettre une pression plus importante sur ce match. Ce match est le plus important depuis que je travaille à l’Inter."

    "Je me dois de remplacer cette joie que nous avons connu lors de la dernière journée de championnat face à la Lazio, c’est l’étape suivante : Nous avons besoin de jouer et de gagner. Nous sommes parvenu à prendre des points dans les matchs importants. Lorsque j’entends que nous n’avons pas su battre Tottenham, je repense au fait que ces derniers disputent la Ligue des Champions depuis des années."

    "Nous sommes à la dernière journée et nous nous battons pour la qualification, voilà la réalité. Cela me tape sur les nefs, car ce sont aussi des professionnels. Au moment du tirage au sort, qu’auriez-vous dit si vous saviez que l’on jouerait la qualification à domicile avec Tottenham qui est obligé de l’emporter à Barcelone ? Nous avions tous vu que ce groupe était très difficile. Tout est encore possible."

     

    A quoi peut-on lier le manque de tirs aux buts de ces derniers matchs ?

    "J’évalue les tirs cadrés, pas les autres. Quand un tir touche du bois, je les inclus dans les tirs qui sont non-cadrés de peu. Il y a toujours des tirs cadrés, mais ils sont trop centrés ou à moins d’un mètre."

     

     

    image.png

     

    En ce moment, nous pensons qu’il s’agit d’un match déterminant pour tous, comme pour Perisic, que se passe-t ’il sur son rendement ?

    "Je les ai tous avertis de manière précise de l’importance de ce match. Il savent qu’il faut faire plus attention aux gestes qui sont  déterminants comme une passe décisive ou un but, mais il y a aussi des mètres à parcourir, des ballons à reprendre. Ivan est utile car il a cette course qui nous permet de ne pas être en infériorité numérique lorsque tu te décides à faire le match dans la moitié de terrain de ton adversaire. Ses percées sont volontaires, contrastantes, il a un physique important et un très bon jeu de tête."

    "C’est l’un des plus fort lorsqu’il s’agit de faire accélérer le ballon, lorsqu’il faut presser et lancer les attaquants. Il y a aussi d’autres statistiques, il ne faut pas uniquement penser aux passes décisives qu’il réalise. J’ai compris que je devais être un entraîneur qui devait composer un rempart offensif de trois joueurs qui pourraient disposer de statistiques importantes, ensuite, tu as la difficulté du championnat en lui-même."

    "D’autres choses compte aussi : Je ferais une tournée générale si j’étais sûr que nous avions en Keita un joueur capable de marquer 10 buts, Lautaro 20 buts et Icardi 30 buts. Ce n’est pas toujours l’addition de deux joueurs ensemble qui te donne un résultat cru mathématiquement, tu as besoin d’une cohésion d’équipe et de faire en fonction des qualités de chacun."

    "En tout premier lieu, je les considère tous, j’ai entendu que l’on a parlé de moi, lorsque Politano était ici en conférence : Je suis aussi celui qui l’aligne sur le terrain depuis la première minute et qui choisit la tactique… Et je suis aussi celui qui décide de procéder aux changements…il sourit…"

     

    Vous avez souvent fait référence au sentiment d’appartenance, quel en sera son importance demain ?

    "Je m’attends à une présence émotive qui doit se transférer demain soir en un spectacle. Je tire une conclusion : Cette Inter a la seule certitude d’avoir un public qui mérite toujours d’avoir un maillot de titulaire. Ce sont ceux qui ont le mieux travaillé cette saison et la saison passée. Ils s’entraînent toujours mieux, ils sont toujours présent, font entendre leur soutiens à l’équipe, même dans des matchs où nous n’étions pas capable d’exprimer notre football. Il y a des rencontres où nous n’avons pas su exprimer notre maximum, et j’y mets aussi la rencontre face à Sassuolo."

    "Nous devons penser que nous sommes comme des lions et que nous n'avons que 38 journées à dévorer. C’est cette mentalité qu’il faut pour surmonter l’écart avec la Juve, car lors de notre confrontation directe, nous avons démontré que nous pouvions aussi jouer la victoire, même si eux ont mérité la leur. La différence est que nous devons maintenir le niveau de qualité à avoir sur l’ensemble de la longueur de la compétition."

     

    image.png

     

    Devons-nous nous attendre à quelques nouveautés ? Comment vont Vecino et Naingollan ?

    "Vecino doit encore passer un examen et il ne sera probablement pas disponible. Nainggolan a passé un autre examen en début de semaine et il a besoin de quelques jours car il risque de devoir refaire face à sa blessure. Je les évalueraient au cas par cas. Il me semble difficile que Vecino soit disponible."

     

    Comment préparer la rencontre de demain où il faudra faire preuve de cynisme ?

    "Les joueurs ne sont plus des enfants comme on dit. Ce sont des professionnels qui doivent savoir évaluer l’importance de la partie et la disputer. Nous avons regardé des vidéos de l’équipe que nous allons affronter, je vais faire usage de déclaration pour rappeler l’engouement et le professionnalisme. Puis, il faudra songer à une tactique en fonction des connaissances que nous avons de l’adversaire. Il faut toujours agir de cette manière, les joueurs savent très bien faire leurs jobs, il suffit de regarder d’où nous sommes parti.

     

    ®Antony Gilles – Internazionale.fr

     

    • J’aime 1


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    On jouera contre équipe qui n'a plus rien à perdre et fera son match la tête reposée sans pression ,et on sait qu'il est souvent difficile de venir à bout face à une telle équipe qui va jouer les contres. L'obligation de gagner nous incombe donc et c'est à nos joueurs d'être plus adroit devant le but adverse pour gagner avec 3 buts d'ecarts au moins (je serai obligé de supporter le barça pour une fois)Mais avant tout spalletti il ne faut pas faire un coaching de la rue 

    per favore!!🙏

    • Wouah 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 20 heures, nerazzurrooooo a dit :

    On jouera contre équipe qui n'a plus rien à perdre et fera son match la tête reposée sans pression ,et on sait qu'il est souvent difficile de venir à bout face à une telle équipe qui va jouer les contres. L'obligation de gagner nous incombe donc et c'est à nos joueurs d'être plus adroit devant le but adverse pour gagner avec 3 buts d'ecarts au moins (je serai obligé de supporter le barça pour une fois)Mais avant tout spalletti il ne faut pas faire un coaching de la rue 

    per favore!!🙏

    Le bâtard à fait un faux choix une nouvelle fois le Barça à déjà marqué

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Tu as manqué ton match le plus important alors tu décides quoi ?

    Il me fait penser ce soir à Mancini après le match contre Liverpool en 2009

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le train est passé à Londres , et vu l’état d’esprit montré contre Tottenham ou une fois de plus il a montré sa fébrilité et son manque d’ambition , un tel résultat était à prévoir. 

    C’est un perdant ce type et ça a éclaté au grand jour. 

    Qu’on manque de joueurs oui , que l’on sorte de cette manière parce que l’entraîneur est un poltron : Non.

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Nerazzurri récemment passés par là   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...