Aller au contenu
  • Don Tony
    Don Tony

    #Serie A : Trop d’étrangers dans le Calcio ?

     

    Milan – La crise historique que traverse la Squadra pose à nouveau la question d’analyser en profondeur les raisons de ce déclin. La question se trouve très certainement dans le championnat majeur de la Lega:  Trop d’étrangers en Serie A ?

    Il est très difficile de comprendre, à sa juste mesure, quel a été l’éventuel impact de l’internationalisation du football moderne dans le Calcio. Le Cies, l’institut de recherche suisse, a mis en lumière que la problématique italienne ne repose pas tant sur le nombre de joueurs étrangers évoluant en Serie A, mais sur le temps de jeu que ces derniers passent sur les terrains.

    Pour la Serie A, voici le top 3 des équipes qui évoluent avec le plus de joueurs étrangers sur le terrain :

    1.    Napoli 82,1%

    1.    Lazio 80,1%

    2.    Inter 79,8%

    Viennent ensuite la Roma 78,3%, l’ Udinese 75,3%, la Juventus (qui est tout de même sixième, alors que c'est le vivier principal de la Nazionale) avec 73,3%, l’Atalanta 69,6%, la Sampdoria 61,5% et la Fiorentina 61%.

     

    Les trois clubs qui font le plus confiance au vivier national, sont bien loin d’être des navires de guerre :

    1.   Spal 17,3%

    2.   Benevento 19,8%

    3.   Sassuolo 21,2%.

     

    Cependant, au niveau européen, l’Italie est largement battue par Chypre :

    1.   Apollon Limassol (98,8%)

    2.   Anorthosis (95,3%)

    3.   AEK Larnaca (91,5%).

    Outre ce top trois, on retrouve aussi deux équipes anglaises devant le Napoli : Chelsea (90,4%) et Arsenal (84,1%). Ces statistiques sont, naturellement, sujettes à des interprétations personnelles, mais le Cies a voulu offrir à toutes les parties présentes, un point de référence et de comparaison.

    Ce qui est clair, c’est que l’internationalisation des noyaux actuels découle de l’introduction de la Loi Bosman. Ce processus inarrêtable fait partie de la programmation individuelle qu’aucun club ne peut rationaliser.  

    Et s’il y a lieu de s’attaquer à ce système, c’est un fait avéré qu’il sera très dur de procéder à une nouvelle réglementation, voir une nouvelle législation en la matière…

     

    ®Antony Gilles – Internazionale.fr




    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Le problème ne vient pas du nombres d'étrangers dans les clubs mais plutôt de la gestion des jeunes.

    En Italie, il manque un palier d'évolution à combler entre la Primavera et l'équipe première. D'où l'idée souvent remis sur la table de créer une Equipe B à insérer dans les divisions inférieures (Serie C et D).

    • J'aime 4

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le problème c'est pas le nombre d'étrangers dans le championnat, la moyenne en Serie A est a peu près équivalente à celle des autres grands championnats. La vraie bonne question à poser serait : "Trop de (vieux) cons à la fédé ?" Et la réponse est connue de tous !

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Les étrangers de Série A ne sont à mon avis pas le seul problème... 

    Que devrait dire la Premier League alors et ils ne se sont jamais plaints, il me semble. Ça la rend même plus attractive. 

    En Italie, on a du mal à faire confiance aux jeunes déjà... Il faudrait commencer par là. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    A remarquer que nous l'Inter on y est pour rien.

    Rappelons nous ça faisait partie de notre projet, le fait de recruter davantage de joueurs italiens. Mais à chaque fois qu'on tenait la corde sur un dossier, on finit par se péter la tronche ( Berardi , Bernadeschi )

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Puis on est actuellement le second fournisseur de l'Italie avec 4 joueurs contre 5 pour la Juve. Et bcp de joueurs de la Juve arrêtent la sélection nationale...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, KarimGipuzcoa a dit :

    Mais à chaque fois qu'on tenait la corde sur un dossier, on finit par se péter la tronche ( Berardi , Bernadeschi )

    Je suis moyennement convaincu par l'envie de l'Inter de s'italianniser, tout ça on dirait que c'est pour calmer une certaine frange de tifosi, dans les faits je doute qu'on ait mis autant d'énergie à vouloir recruter ces 2 là que pour Kondogbia par exemple. Ok on a Candreva Eder D'Ambrosio Gagliardini, mais si on fait le compte ça donne dans l'ordre : 1 vétéran sur la pente descendante, un remplaçant, un quasi noname (à l'époque) et enfin un éventuel potentiel à développer. On a pas tellement eu à combattre la concurrence sur ces dossiers. Quand il s'agit d'aller dénicher LE jeune italien prometteur, qui a déjà sorti une saison de malade, je nous trouve bien trop mou...

    Sinon tout a déjà été dit, le nombre d'étrangers n'est pas le problème, mais c'est la gestion de ceux-ci par rapport aux jeunes italiens. Que les clubs préfèrent aller chercher des talents non confirmés à l'extérieur quand ils ont potentiellement des joueurs du même niveau dans leur primavera, je comprends que ça fasse grincer des dents.

    Par contre il y a aussi un autre point, régulièrement soulevé en 2014 mais moins cette année, c'est que de nombreux entraîneurs et superviseurs s'accordaient pour dire que les jeunes italiens étaient moins bosseurs, et rapport à l'ancienne génération, et surtout par rapport à ces fameux étrangers. Ils prenaient sans doute pour acquis une place dans leur équipe de par leur nationalité et le fait d'y avoir été formé.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, Ygg a dit :

    Puis on est actuellement le second fournisseur de l'Italie avec 4 joueurs contre 5 pour la Juve. Et bcp de joueurs de la Juve arrêtent la sélection nationale...

    Pas de quoi être fiers vu le niveau affiché par CETTE squadra 

    Une fois n’est pas coutume, le journaliste Sconcerti a dit un truc d’après moi intelligent à ce sujet...les grands clubs ont le choix entre un vivier de l’ordre de 500 talents italiens en Italie qui coûtent souvent plus chers et en moyenne plus de 5000 jeunes étrangers prometteurs...à l’ère du FPF et de la concurrence aguerrie des grands clubs multimillionnaires européens...le choix est vite fait 

    Modifié par Vic14

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 17/11/2017 à 18:13, Olivier a dit :

    Le problème ne vient pas du nombres d'étrangers dans les clubs mais plutôt de la gestion des jeunes.

    En Italie, il manque un palier d'évolution à combler entre la Primavera et l'équipe première. D'où l'idée souvent remis sur la table de créer une Equipe B à insérer dans les divisions inférieures (Serie C et D).

    Je suis en phase.

    Dire qu'il y a trop "d'étrangers dans le calcio" et que "c'est ça la source du problème", c'est de la foutaise. Par contre pour moi y a 2 faits majeurs concernant le football italien sur lesquels j'aimerais m'exprimer.

     

    • Il existe quand même un sacré "gouffre générationnel" entre les joueurs de la Squadra d'il y a 10/15 ans et ceux d'aujourd'hui. La plupart des joueurs italiens d'il y a 15 ans étaient tous des top players reconnus à leur poste, c'étaient des références. Peut-on dire la même chose aujourd'hui de cette Squadra? Je ne le pense pas. Les gens sont beaucoup trop nostalgiques de la Squadra des Buffon, Maldini, Nesta, Cannavaro, Pirlo, Baggio, Totti, etc... Sauf qu'on a jamais vu aucun nouveau réussir à les faire oublier, aussi bien en Nazionale qu'en Club (!!!). Bravo à Buffon pour son immense carrière, mais le constat est quand même très inquiétant: 0 concurrence à son poste en 20ans, il aura fallu qu'il prenne sa retraite pour qu'enfin une autre option soit étudiée... Wow... :phear:

     

    • Maintenant cette nouvelle génération ne possède peut être pas autant de "talent" individuel que l'ancienne, mais tout de même, il y avait clairement matière à faire mieux sur l'aspect collectif. Conte avait réussi à créer quelque chose pendant son passage à la tête de l'équipe nationale, bien aidé de ses anciens joueurs Juventino. Par contre Ventura: une burne. Son bilan est tout sauf positif: il n'a rien créer, il n'a même pas su maintenir la dynamique de Conte! Pour moi c'est le premier fautif, il a fait perdre 2 ans et une CDM à l'Italie.
    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Si il y a eu zéro concurrence en 20 ans, c'est peut être parce que Buffon était inbougeable. On parle de l'un, voir le meilleur gardien de tout les temps !!!

    Sinon je suis d'accord avec ta première partie. Quand tu regardes les joueurs présents à la CDM 2002 ou 2006 avec l'actuelle... la différence est flagrante.

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Buffon c'est pour moi le meilleur gardien de tous les temps ça ne fait aucun doute. Rester à ce niveau aussi longtemps dans une carrière c'est surhumain. Un exemple pour tous.

    Maintenant ce que j'essaye de dire c'est qu'en 20 ans, jamais à aucun moment je n'ai vu un gardien pouvant potentiellement prétendre à une place de titulaire ou même avoir l'étiquette de "remplaçant de luxe attitré" et c'est ça le plus inquiétant. Tout compte fait, c'est parce que Buffon quitte la Sélection que la Sélection va devoir faire sans lui. Les solutions de backup sont pour moi, à l'heure actuelle, insuffisantes.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • A la Une

  • Série A - J38 : Lazio 2-3 Inter   41 membres ont voté

    1. 1. Votre appréciation de l'équipe face à la Lazio ?


      • ⭐⭐⭐⭐⭐
      • ⭐⭐⭐⭐
      • ⭐⭐⭐
      • ⭐⭐

    Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage. Afficher le sujet
  •  
    17 457
    Total des sujets
    1 064 495
    Total des messages
    11 351
    Total des membres
     
    mazz92inter
    Membre le plus récent
    mazz92inter
    Inscription 20/05/2018 21:58
×