Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman

    Bye bye Oaktree, Benvenuto Pimco !

    C’est la très bonne nouvelle du week-end, les travaux réalisés en coulisse par Steven Zhang ont payé : Oaktree va voir son prêt intégralement remboursé et Pimco faire son entrée dans le Monde Nerazzurro !

     

    257f1b8774903c0ead150a7f77708443 (1).jpg

     

    Mais qui est Pimco ?

    Car Steven Zhang a officiellement confirmé au Grand Prix de Formule1  qu’il restera aux commandes de l’Inter et, qu’avec Suning, leur objectif est de continuer à gagner. Avec en premier lieu Pimco, le fonds d’investissement qui va remplacer l’épée de Damoclès que représentait Oaktree car le nouvel accord entre Zhang et Pimco ferait l’objet d’une base de 400 millions d’euros destinés à rembourser le prêt accordé par le fond californien Oaktree qui s’élève à 380 millions d’euros, celui-ci arriverait à échéance dans trois ans.

     

    Historique de Pimco

    Il s’agit d’un autre fonds d’investissements californien dont le Siège se trouve à Newport Beach. Pimco est aussi l’acronyme de Pacific Investment Management Company, qui est un Hedge Fund américain, soit un fond spéculatif possédant une vaste expérience des marchés publics et privés dans sa gestion la plus globale. Pimco a commencé ses activités il y a plus de cinquante ans, en 1971, lorsqu’il fut lancé sur le marché avec l’approche innovante de l’investissement obligataire à rendement total (Total Return). Il a été fondé par Jim MuzzyBill Podlich et Bill Gross. Ce dernier est d’ailleurs resté à la tête du Groupe jusqu’à la fin de l’année 2014.

     

    En 1975, Pimco figurait parmi les premiers investisseurs de ce que représentait le nouveau marché américain du mortgage-backed, soit des titres garantis adossés à des créances hypothécaire. Depuis sa création, Pimco peut se vanter de présenter des performances excellentes, car de 1987 à 2014, son fond "Total Return” a enregistré un rendement annuel de 7,8%, bien meilleur que l’ensemble de ses concurrents.

    Avec le temps, Pimco a aussi étendu son champ d’activités en passant à la gestion des titres à revenu fixe, aux actions, aux matières premières, à l'allocation d'actifs, aux ETF, aux fonds spéculatifs (Hedge Fund) et au capital-investissement (Private Equity)

     

    GLnlXX-XIAAxoKY (1).jpg

     

    Les actifs gérés

    Au 31 mars 2024, Pimco gérait des actifs d’une valeur totale de 1.885 milliards de dollars, soit 1.750 milliards d’euros pour le compte de banques centrales, de fonds souverains, de fonds de pensions, d’entreprises, de donations et d’investisseurs individuels.

    En 2000, Pimco a été rachetée par Allianz SE, la célèbre société de services financier et d’assurance allemande, toutefois Pimco continue à travailler d’une façon totalement indépendante. Voici les actifs qui sont actuellement sous sa gestion :

    • Revenu : 22%
    • Crédit : 15%
    • Core : 11 %
    • Longue durée : 11
    • Global : 8%.
    • Gestion de trésorerie : 7%
    • Investissements alternatifs : 5%
    • Real Return : 4%
    • Allocation d'actifs : 3%
    • Marchés émergents : 3 %
    • Obligations municipales : 3%
    • Titres adossés à des créances hypothécaires : 3 %
    • Revenu diversifié : 2%
    • Actions : 2%
    • Autres : 1%

     

    Comment est composée Pimco ?

    Il est possible de lire, sur le profil officiel de la société que Pimco compte plus de 3.365 employés et qu’il dispose de 23 sièges réparti à travers le monde. Parmi ses 23 sièges, 4 se trouvent en Europe : A Milan, Monaco, Londres et Zurich. Sa clientèle se répartir dans 50 pays, et les milliards collectés rien que pour l’Italie se monte à 50 pour l’année 2021.

    Pimco peut compter sur plus de 280 gestionnaires en portefeuille ayant tous en moyenne 17 ans d’expérience et sur plus de 175 analyses de crédit et de gestionnaire du risque au niveau mondial, les "Risk Manager”.

    Son CEO se somme Emmanuel Roman qui est arrivé en 2016, il dispose de 35 années d’expérience dans le monde de l’investissement. Il a été le Directeur des Opérations pour Man Group et, bien avant cela, il a également été le co-responsable de la gestion des titres mondiaux de la Goldman Sachs durant 18 années.

    Plus important encore, le Responsable du Siège italien de Pimco se nomme Alessandro Gandolfi, diplômé à la Bocconi et présent à Pimco depuis 2006. Avant Pimco, il avait travaillé pour le Groupe Sanpaolo et à Fideuram. Il sera très prochainement remplacé par Adriano Nelli, présent à Pimco depuis 2011, ce dernier a fait ses classes à BlackRock, à Merry Lynch Investment Managers et à la Banca Commerciale Italiana.

     

    ®Antony Gilles – Internazionale.fr


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    La première bonne nouvelle de la journée. On est reparti pour 3 ans, dans 3 ans on trouvera un autre fonds rempli d'oseille pour racheter cette dette et repartir de plus belle. Trop fort Steven. 

    • J’aime 4
    • Haha 3
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Sokhar

    Posté(e) (modifié)

    Comment vous pouvez interpréter ça comme une bonne nouvelle ?
    A l'heure actuelle Zhang ne trouve aucun acheteur parce que le prix demandé pour l'Inter dépasse de plus de 500M l'estimation du club, dette comprise (demande à 1.2/1.3M, estimation à 550/650M).
    Et maintenant que Zhang va être obligé d'augmenter encore ses frais (via les nouveaux intérêts générés) et que votre dette va encore s'allonger pendant 3 ans via vos pertes annuelles... Bah le Steven sera obligé dans les 3 ans d'en demander encore plus qu'en 2024.

    Pas d'acheteur à X en 2024.
    Mais un acheteur providentiel à Y (avec Y>>>X) arriverait comme par magie d'ici 3 ans ?

    Vous ne pouvez pas sereinement saluer un move aussi dangereux pour la santé à long terme de votre club, le mec joue avec le feu sans savoir où il va...
    Un mec qui a -1000€ sur son compte et prend un prêt pour être en positif ne doit pas se sentir rassuré par sa nouvelle situation, c'est une éclaircie à court terme mais une emmerde à moyen terme.

    Vivre autant à crédit dans un sport comme le foot, à plus forte raison en Italie où tout se fait à perte, c'est foncer dans le mur.

    Je ne vous souhaite pas de finir dans les mains d'un fond rapace qui finira par vendre l'effectif bankable pour récupérer son investissement et revendre à un plus petit acheteur une fois la valeur du club réajustée mais ne mettez clairement pas cette option de côté et ne pensez pas que 3 ans de plus à augmenter l'écart entre vos demandes et les offres est une bonne nouvelle.

    Modifié par Sokhar
    • J’aime 4
    • Goaaal 3

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Moi je naime pas ce qui se passe

    C'est mon avis , Zhang refinance la dette comme les crédits revolving , c'est une boulede neige qui grandit .

    Lache le club sil ya un acheteur potentiel avec de largent frais et qui peut investir 

    Soit moins gourmand pour vendre le club 

    • J’aime 1
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    La marge de manoeuvre est vraiment réduite.

    On a intérêt à être fort sportivement parlant et d'avoir de bons résultats en Europe,en championnat et en coupe du monde des clubs.

    La moindre saison sans résultats risque de nous couter très très cher.

    • J’aime 2
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Même avec une finale de C1 l'année dernière, soit ce qu'un club Italien peut générer de mieux financièrement, vos pertes nettes dépassaient les 80M.
    Donc y a même pas à attendre une saison sans résultats, rien qu'une saison normale à votre place dans la hiérarchie reste catastrophique.
    Sans les revenus maximisés en C1 cette saison, peu importe le titre, le bilan ne va pas être glorieux et pourrait dépasser de nouveau les 100M de pertes.

    Ce qui vous sauve c'est le taf exceptionnel de Marotta qui a rarement loupé ses transferts libres et a réussi à en tirer du bénef pur mais il n'est ni éternel ni infaillible et aucun club Italien ne peut miser que sur el sportif pour s'enrichir tant on est à la rue avec un championnat géré par des vieux séniles ne sachant pas rendre la Serie A attractive.

    • J’aime 3

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 42 minutes, Sokhar a dit :

    Un mec qui a -1000€ sur son compte et prend un prêt pour être en positif ne doit pas se sentir rassuré par sa nouvelle situation, c'est une éclaircie à court terme mais une emmerde à moyen terme.

    Sauf si entre temps le mec augmente ses revenus.

    C'est la même chose avec Zhang. 

    Ok il y a des intérêts assez conséquents, mais il nous a prouvé qu'on pouvait lui faire confiance car depuis 2022 le chiffre d'affaires de l'Inter fait qu'augmenter.

    • J’aime 2
    • Goaaal 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 49 minutes, Sokhar a dit :

    Comment vous pouvez interpréter ça comme une bonne nouvelle ?
    A l'heure actuelle Zhang ne trouve aucun acheteur parce que le prix demandé pour l'Inter dépasse de plus de 500M l'estimation du club, dette comprise (demande à 1.2/1.3M, estimation à 550/650M).

    Tu as un article qui parle de ça ? Ca m’intéressait de le lire 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, GregButcher a dit :

    La marge de manoeuvre est vraiment réduite.

    On a intérêt à être fort sportivement parlant et d'avoir de bons résultats en Europe,en championnat et en coupe du monde des clubs.

    La moindre saison sans résultats risque de nous couter très très cher.

     

    Si la Chine vient à rouvrir les vannes, Suning va aussi rester aux commandes.

    Ils veulent une Coupe du Monde très prochainement, quoi de mieux que d'avoir l'Inter en figure de proue :wub: 

    • J’aime 1
    • Cool 2
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 2 minutes, Victor "Antony" Newman a dit :

     

    Si la Chine vient à rouvrir les vannes, Suning va aussi rester aux commandes.

    Ils veulent une Coupe du Monde très prochainement, quoi de mieux que d'avoir l'Inter en figure de proue :wub: 

    Ce serait l'idéal,on est d'accord

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, Sokhar a dit :

    Comment vous pouvez interpréter ça comme une bonne nouvelle ?
    A l'heure actuelle Zhang ne trouve aucun acheteur parce que le prix demandé pour l'Inter dépasse de plus de 500M l'estimation du club, dette comprise (demande à 1.2/1.3M, estimation à 550/650M).
    Et maintenant que Zhang va être obligé d'augmenter encore ses frais (via les nouveaux intérêts générés) et que votre dette va encore s'allonger pendant 3 ans via vos pertes annuelles... Bah le Steven sera obligé dans les 3 ans d'en demander encore plus qu'en 2024.

    Pas d'acheteur à X en 2024.
    Mais un acheteur providentiel à Y (avec Y>>>X) arriverait comme par magie d'ici 3 ans ?

    Vous ne pouvez pas sereinement saluer un move aussi dangereux pour la santé à long terme de votre club, le mec joue avec le feu sans savoir où il va...
    Un mec qui a -1000€ sur son compte et prend un prêt pour être en positif ne doit pas se sentir rassuré par sa nouvelle situation, c'est une éclaircie à court terme mais une emmerde à moyen terme.

    Vivre autant à crédit dans un sport comme le foot, à plus forte raison en Italie où tout se fait à perte, c'est foncer dans le mur.

    Je ne vous souhaite pas de finir dans les mains d'un fond rapace qui finira par vendre l'effectif bankable pour récupérer son investissement et revendre à un plus petit acheteur une fois la valeur du club réajustée mais ne mettez clairement pas cette option de côté et ne pensez pas que 3 ans de plus à augmenter l'écart entre vos demandes et les offres est une bonne nouvelle.

    Absolument ! Tout ceci c'est s'enfoncer encore plus, surtout qu'on se rend pas compte mais toute notre direction prend fin en 2027, marotta, ausilio, antonello et compagnie... ça sent la fuite en avant ça et le tout en gagnant du temps et espérer un repreneur miracle d'ici 3 ans. Et j'ajoute que même avec  un repreneur la situation ne sera pas meilleur d'aussi tôt car il y aura les dettes, et probablement une période d'austérité pour remettre les comptes au vert avant de redémarrer la machine.

    Clairement pour ma part ça brûle la et c'est très très mauvais ce genre de manœuvre. J'espère me tromper et je prie fort qu'on en arrive pas à ce que je pense...

    Modifié par Christ thunder09

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Sokhar

    Posté(e) (modifié)

    Il y a 4 heures, Anti_Juventino a dit :

    Sauf si entre temps le mec augmente ses revenus.

    C'est la même chose avec Zhang. 

    Ok il y a des intérêts assez conséquents, mais il nous a prouvé qu'on pouvait lui faire confiance car depuis 2022 le chiffre d'affaires de l'Inter fait qu'augmenter.

    Le chiffre d'affaire augmente... mais insuffisamment, vous finissez quand même chaque année avec près de 100M de pertes nettes, soit autant d'argent qui s'ajoute à la dette non pas de Zhang mais du club et qui est le principal élément faisant que personne ne se lance dans votre rachat.

    @GregButcher Je te laisse lire cet article : https://www.calcioefinanza.it/2024/02/21/quanto-vale-inter-valore-economico-societa-cessione/#:~:text=Nel dettaglio dei documenti consultati,superi ampiamente i 350 milioni.

    C&F utilise 4 méthodes différentes pour évaluer le coût réel du club et à chaque fois on tombe sur du 550/650M au mieux quand Zhang en réclame 1.2M !
    2 fois la valeur ! Tu m'étonnes que personne ne veut vous racheter...


    Donc c'est certainement pas en continuant de faire grossir votre dette (et Zhang la sienne) que ça va s'arranger.

    Plus ça va aller et plus Zhang devra compenser ses frais et être exigeant sur la vente.
    De l'autre côté, plus le temps passe et plus la dette creuse la valeur réelle du club, d'ici 3 ans ce seront entre 200 et 300M de pertes supplémentaires.
    Et ne parlons même pas de vos projets flous sur un stade qui ne sont que de la poudre aux yeux pour calmer les supporters vu que si investissement il devait y avoir, ce serait encore via de la génération de dettes.

    Vendre une vision idyllique de ce report de dette comme étant une bonne nouvelle c'est mentir à votre tifoseria : c'est simplement reporter une catastrophe à plus tard en en augmentant les conséquences.

    Quand je vois des gens se contenter de comparer ça avec notre situation avant le rachat d'Elliott c'est qu'ils ne comprennent absolument rien aux problèmes dans lesquels vous êtes empêtrés.

    Se voiler la face et faire comme si de rien n'était en se contentant d'apprécier le moment présent et les succès sportifs, c'est l'attitude de drogués à l'opium qui ne sentent que le kiff du shoot sans se dire que demain s'annoncera particulièrement horrible dès que y aura plus de doses à s'injecter.

    Seul un racheteur miracle hyper puissant capable d'absorber la dette et de dépenser sans compte en sachant qu'en Italie il ne reverra jamais la couleur de son argent peut vous sauver à date, et ça ça court pas les rues.
    C'est pas pour rien qu'on parle d'une éventuelle phase de banter era et de traversée du désert plus ou moins longue, c'est ce qui peut arriver si vous tombez entre de mauvaises mains qui vont dilapider les assets bankables (joueurs) pour récupérer leurs sous et repartir sur un modèle sportif bien plus timide.

    Modifié par Sokhar
    • J’aime 1
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'attend de voir, jusqu'à aujourd hui ils vont pas du bon taff.  On verra si ils ont pas un plan pour nous dans 3 ans si ils se refont niveau argent d'ici la.  

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Sokhar moi j'ai confiance en notre direction.

    Ils nous ont repris au plus bas en 2016 et nous ont remis sur le devant de la scène sportivement.

    Il y a beaucoup de progression par rapport à 2020 au niveau de nos chiffres.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    13 989
    Total des membres
    Anaïs Forter
    Membre le plus récent
    Anaïs Forter
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...