Aller au contenu
  • Victor Newman

    Les retombées économiques de la qualification Nerazzurra !

    Zhang Jindong, absent à l’Olimpico, mais présent depuis la Chine a pu assister à un match « Da Inter » qui aura vu son fils Steven craquer sur le terrain par des larmes de joie. Jindong était absent, mais à travers un message vidéo, à la veille du match, notre propriétaire a voulu motiver ses troupes :

     

    image.png

     

    Voici sa déclaration : "Retourner en Champion’s League est le rêve de chacun d’entre nous, ce sera une bataille, vaincre ou mourir pour les deux parties. On est face, sans aucun doute au match le plus attendu, et même s’il se déroule à l’extérieur, je sais que nous répondrons tous présent. Le Destin est entre nos mains, nous avons tous le besoin de nous battre pour conquérir cet objectif, pour revivre cette joie de retrouver la Champion’s League. Le Groupe ne doit pas s'affaiblir et doit s’entraider, nous tous, ensemble, nous reconstruirons la Dynastie Nerazzurra."

     

    Une Vendetta devant des milliers de Tifosi à Roma
     

    L’Inter a remporté la bataille, en toute fin de match, elle retrouve la compétition qui l’a couronnée après six ans d’absence. La fête avait déjà débuté devant les 15.000 tifosi présent en Curva Sud. Au coup de final, le séisme de la victoire s’est fait ressentir jusqu’à Nankin où le Suning sait qu’il vient de remporter la mise et les 40M€ promis au qualifié.
     

    image.png
     

    Être Interiste se vit de l’intérieur, et dans ce stade où le fantôme du 5 mai 2002 était bel et bien présent pour tous, voir l’Inter battre la Lazio n’est qu’une douce revanche. Les joueurs ont fêté cette victoire comme s’ils venaient de remporter le Scudetto, mais c’est bien plus qu’ils ont remporté, ils ont remporté la possibilité d’offrir une espérance, un projet qui se construira sur de bonnes bases. 16 ans plus tard, après une perte de Scudetto et une Inter détruite, l’Inter est restée "Toujours debout" en croyant en ses chances. A l’Inter du Suning d’écrire sa propre Histoire maintenant.

     

    Ce lundi, selon le Corriere della Sera, les premières pierres de cette reconstructions vont être posées.

    image.png

     

    Cette reconstruction passe par la prolongation du contrat de Luciano Spalletti, qui, lors de son arrivée à Milan, devait faire face à un chantier monstre, un chantier provoqué par une saison catastrophique initiée par Frank de Boer et mal gérée à la fin par Stefano Pioli. Pour Luciano Spalletti, une promesse avait dû être faite de la part des joueurs : "Je suis venu chez vous en quittant la Champion’s League vous vous devez de me la rapporter."

    En une saison, Luciano Spalletti a réussi l’impossible en qualifiant l’Inter, la prolongation de son contrat est légitime vu l’ampleur du travail. Arrivé dans un monde et une ambiance bien différente à celle de Rome, il aura eu besoin de son temps d’adaptation et de faire ses preuves, mais les faits sont là. Le projet mis en place prévoit une prolongation jusqu’en 2021. Immédiatement après, l’Inter va régler la situation de Mauro Icardi, le meilleur buteur de la Série A, et principal artisan de notre qualification. Sans la Champion’s, Maurito aurait certainement dû quitter Milan, à présent, il en devient le point de référence, le point de départ… Nous en discuterons prochainement.

     

    Les retombées économiques

    image.png


    L’Inter retrouve la Champion’s, six ans après sa dernière participation. La délivrance, le but de Matias Vecino vaut bien plus que 30M€. Dans l’attente que l’UEFA définisse les détails de la répartition du triennal 2018/2021, Calcio&Finanza s’est penché sur les premières possibles recettes. Cette qualification va avoir un impact sur nos deux bilans, celui qui se clôturera au 30 juin 2018 par l’activation des divers bonus, et d’autres auront un impact sur le bilan du 30 juin 2019.

     

    Débutons par l’exercice de cette saison, l’Inter va toucher des primes de la part de ses sponsors, des plus petits, au plus grands :

    • Volvo va verser 150.000€
    • BWin va verser 100.000€

     

    Des chiffres bien meilleurs sont attendus, sur base des contrats signés, de la part du Suning, de Pirelli et de Nike.

    En ce qui concerne la sponsorisation du maillot d’entrainement et de la nouvelle dénomination de la Pinetina, l’accord vaut pour 16M€ annuels de bases, avec des bonus liées aux prestations. L’Inter, de part sa Primavera, avait déjà récolté 1,1M€. Concernant le bonus lié à la quatrième place, rien n’est repris dans les documents liés à l’émission des obligations, mais on parle déjà d’une retombée de 3M€.

    • Pour cette saison, l’Inter recevra 10M€ de la part de Pirelli, cette somme devrait, via quelques bonus, monter à 13M€.
    • Sur base des contrats signés avec Nike, pour cette saison, le club percevra 3,7M€.

     

     

    L’impact budgétaire sur le bilan 2018/2019

    L’impact économique le plus important portera en effet sur le prochain bilan : "La qualification en Champion’s vaut 40M€ pour l’accession à la phase de groupes. Ensuite, comme cela s’est produit pour la Roma, les autres sommes qui seront reversées aux clubs dépendront des résultats sportifs." a expliqué notre Directeur Sportif, Piero Ausilio à Radio anch’io Sport sur Radio 1.

    De son côté le Suning a prévu une série de bonus qui débutes dès la phase de groupe, aux phases à éliminations directes:

    • Etre en Zone Champion’s League avant la pause hivernale :  3.5M€
    • Qualification à la phase à élimination directe:  1.5 M€
    • Quart de finale : 1M€
    • Demi-Finale: 2M€
    • Finale: 5M€
    • Victoire Finale Champions League: 2.5M€
    • Des bonus sont également repris dans les contrats de Nike et de Pirelli.

    Beijing Yixinshijie Culture Development offrira à l’Inter un bonus de 10%, par rapport à son contrat existant, si le club parvient à se qualifier deux saisons consécutivement en Ligue des Champions. Comme repris dans le contrat, l’Inter recevrait donc entre 30M€ à 33M€.
     

     

    Le meilleur est encore à venir avec les primes octroyées par l’Uefa, mais les sommes de la Fédération européennes doivent encore être officialisées.
     

     

    La certitude, c’est que l’Inter touchera 15M€, contre les 12,7M€ remis actuellement aux clubs parvenant à se qualifier à la phase de groupe. A ces chiffres, et selon la Gazzetta Dello Sport, un "ranking historique" pourrait permettre à l’Inter de pouvoir espérer toucher 20M€

    Selon les premières indiscrétions, voici ce que l’Uefa devrait proposer :

    Le tout est considéré sans le Market pool, qui devrait avoir un impact inférieur au 580M€ du triennal 2015-2018 pour atteindre  300M€ pour le triennal 2018-2021. Il y a tout de même les bonus liés aux résultats et ces derniers, il est possible de grimper jusqu’à 82M€.

     

    • Match nul en phase de groupe: 0,9M€ ( anciennement 0,5 M€)
    • Victoire en phase de groupe: 2,7M€ ( anciennement 1,5 M€)
    • Qualification en huitième: 9,5M€ ( anciennement M€)
    • Qualification en quart: 10,5 M€ ( anciennement 6,5 M€)
    • Demi-Finale: 12M€ ( anciennement 7,5 M€)
    • Finaliste (celui qui aura perdu): 15M€ ( anciennement 7,5 M€)
    • Le Champion d’Europe: 19M€ ( anciennement 15,5 M€)

     

    A cette somme, il y a lieu d’ajouter également l’affluence présente dans les stades et à ce sujet, l’Inter s’attend à des recettes importantes lors de la phase de groupe.

     

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

     

    ☑️Poursuivez votre lecture avec le point sur le mercato à venir 

     

     



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    L'EL c'est plus un boulet qu'autre chose. Ca ne rapporte quasi rien, la médiatisation est ridicule comparée à la grande soeur, et ça alourdit le calendrier encore plus que la C1. Et pour couronner le tout elle oblige parfois a des déplacements plus longs car les clubs qui y participent sont souvent basés en Europe de l'Est voire au Moyen-Orient.

    J'espère qu'on n'y remettra pas les pieds avant longtemps. C'est dommage car cette coupe pourrait être bcp plus intéressante sans cette horrible phase de poules.

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Exact Ygg, d'ailleurs je pense qu'on aurait jamais terminé 4ème si la Lazio n'avait pas joué l'EL (et reciproquement si on l'avait joué en se qualifiant à la place du Milan l'année dernière)

    Les deux clubs y ont laissé des plumes physiquement et même moralement comme avec l'élimination de la Lazio en 3 minutes contre Salzburg

    Le seul avantage que je vois avec ce genre de compétition c'est que si tu la joues sans viser la finale, tu peux te permettre de lancer des jeunes et d'oser de nouvelles choses tactiquement, ça aurait pu permettre à des mecs comme Pinamonti de se dégourdir un peu

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On peut imaginer aussi les recettes qu'on va faire dans notre beau Meazza ! Surtout qu'en phase de poule de C1 on va  sans doute se taper un groupe de malade comme on n'est que dans le pot 4.

    Ça va faire des belles affiches et le stade sera sans doute plein à craquer à chaque fois !

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Nike se fout de notre gu*ule?Nous meritons au moins 15M€/saison. 

    Je crois que pour augmenter nos recettes il faudrait que l’on quite Pirelli et Nike(s’ils nous rémunèrent pas à hauteur de 15M€/saison. 

    On s’en fout de l’historique.Nous avons besoin d’argent pour lever l’option d’achat de Cancelo,cet argent doit être trouvé par tous les moyens. 

    • Triste 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Nerazzurri récemment passés par là   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Le maillot de la saison 2019/2020 de l'Inter
      Le nouveau maillot de l’Inter a été présenté.
        • J’aime
      • 32 réponses
    • L’Inter offrira une prime en cas de victoire sur Empoli !
      Selon la Repubblica, être éliminé de la Ligue des Champions comportera un manque à gagner de 50 millions d’euros.
        • J’aime
      • 32 réponses
    • Perisic pour s’offrir Lukaku
      C’est l’information de ce début de semaine. L’Inter, qui est actuellement à la recherche d’un nouveau buteur, compte bien s'attacher les services d'un attaquant de renom.
        • Grrr
        • Haha
        • J’aime
      • 36 réponses
    • Nainggolan fait le point
      C'est quasi l'heure des bilans. Et c'est Radja Nainggolan le premier qui se livre au quotidien belge Nieuwsblad. Sa vie à Milan, ses blessures, les diables rouges, son avenir... Tout y passe.
        • J’aime
      • 8 réponses
    • Mauro Icardi clarifie les choses sur Instagram
      Suite aux publications dans la presse de différents articles indiquant qu’Icardi souhaiterait rejoindre la Juventus, l’ancien capitaine de l’Inter a tenu à préciser les choses sur son compte Instagram.
        • J’aime
      • 24 réponses
    • La palette du futur interiste
      Tant de noms ont déjà été cités pour le Mercato interiste. Outre Godin en défense, l’Inter compte recruter du lourd également au milieu du terrain. L’avenir d'Icardi demandant encore réflexion.
        • Haha
        • J’aime
      • 17 réponses
    • Di Marzio: “Conte a dit oui à l’Inter"
      Intervenu à Sky Sports 24, Gianluca Di Marzio, l’expert en Mercato, s’est livré sur la transaction entre l’Inter et l’ancien sélectionneur national.
        • J’aime
      • 28 réponses
    • Suning a confié une mission à Conte
      Encore quelques jours à patienter, puis le rêve deviendra réalité : Antonio Conte sera le nouvel entraîneur de l’Inter. Rien à faire pour Luciano Spalletti qui devra quitter le banc Nerazzurro en ayant atteint l’objectif fixé.
        • J’aime
      • 26 réponses
    • Comment êtes-vous devenu un tifoso de l'Inter ?
      Racontez-nous depuis quand vous supportez ce club mais surtout comment est née votre amour pour l'Inter.
        • J’aime
      • 47 réponses
    • Contrat de 4 ans attendu pour Conte
      Giuseppe Marotta a remporté la mise. Les annonces ne font toutes que se confirmer : Antonio Conte sera le nouvel entraîneur de l’Inter.
        • J’aime
      • 60 réponses


×
×
  • Créer...