Aller au contenu
Adrianogol

Olympique Lyonnais

Messages recommandés

Adrianogol    0
Olympique Lyonnais

Image IPB

Fondation : 03/08/1950 - Statut : SAOS
Siège : 350, avenue Jean Jaurès / 69007 Lyon
Tél. : 04 72 76 76 04
Stade : Gerland (42000 places)
Président : Jean-Michel AULAS
Entraîneur : Alain PERRIN
Site web : http://www.olweb.fr/
Email : OL@olympiquelyonnais.com



PALMARES

Championnat de France de D1/L1 :
6 (2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007)
Vice-champion : 2 (1995, 2001)

Championnat de France de D2/L2 :
3 (1951, 1954, 1989)
Vice-champion : 1 (1997)

Trophée des Champions :
7 (1973 (Challenge des Champions), 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007)
Finaliste : 1 (1967)

Coupe de la Ligue :
1 (2001)
Finaliste : 2 (1996, 2007)

Coupe de France :
3 (1964, 1967, 1973)
Finaliste : 3 (1963, 1971, 1976)

Ligue des Champions :
Quart de finaliste : 3 (2004, 2005, 2006)

Coupe de l'UEFA :
Quart de finaliste : 1 (1999)

Coupes Intertoto :
1 (1997)

Peace Cup :
1 (2007)
Finaliste : 2 (2003, 2005)


EFFECTIF:

Gardiens :
1 - Grégory Coupet
30 - Rémy Vercoutre
35 - Frédéric Roux
25 - Joan Hartock

Défenseurs :
29 - Sébastien Squillaci
3 - Cris
4 - Patrick Müller
2 - François Clerc
32 - Jean-Alain Boumsong
22 - Cleber Anderson
11 - Fabio Grosso
20 - Anthony Réveillère

Milieux :
28 - Jérémy Toulalan
5 - Mathieu Bodmer
21 - Marc Crosas (prêté par le FC Barcelone)
6 - Kim Källström
8 - Juninho
X - Ederson (prêté à l'OGC Nice)

Attaquants :
14 - Sidney Govou
19 - Cesar Delgado
10 - Karim Benzema
23 - Kader Keita
18 - Hatem Ben Arfa
9 - Fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adrianogol    0

Foot - Transferts : Kallström à Lyon samedi

 

L'Olympique Lyonnais annonce le recrutement du milieu gauche de Rennes, Kim Kallström. Le Suédois, retenu pour la Coupe du monde, passera sa visite médicale samedi et s'engagera normalement lundi avec le club champion de France. «Jean-Michel Aulas rencontrera son homologue rennais Emmanuel Cueff ce lundi à Paris afin de finaliser le transfert du joueur qui bénéficie d'une close de sortie de la part de son club» indique le communiqué de l'OL. Kallström serait la deuxième recrue lyonnaise après Jérémy Toulalan (Nantes). Lyon densifie son milieu de terrain sans avoir subi la moindre perte. Mais Diarra est très sollicité et Pedretti ne sera pas retenu.

 

Super heureuxxxxxxxxxxx :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liri    30

:laugh::laugh::laugh: C'est vrai qu'il y avait pas de Topic sur Lyon. J'y avais même pas pensé, c'est quand même le champion de France. :bigrin::bigrin:

 

Pour Kallström, Lyon se rabat sur d'autres puise que il as pas reussi a avoir Pauleta et que se sera vraiment très difficile pour Ribery. Mais je pense que la chose urgente a Lyon c'est TROUVER UN ATTAQUANT. -_-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adrianogol    0

Déja on ne se rabat pas sur Kallstrom parce que nou n'avons pas eu Pauleta vu que ce n'est pas le meme poste ;)

 

Kallstrom c'est surement la releve de Juninho B)

 

Pour moi un attaquant n'est pas si urgent que sa on a fred et faut lui faire confiance on a bien vue ce que sa a donné en fin de saison au lieu de laisser carew titulaire ;)

Plutot nous trouver un bon remplaçant a Fredinhoooo que j'adore :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adriano    0

Aulas véxé

 

Jean-Michel Aulas n’a pas l’habitude d’être mis en difficultés. Le président de l’OL n’a donc pas du tout apprécié l’attitude de Hatem Ben Arfa.

 

C’est peu de dire que Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, n’a pas du tout apprécié qu’Hatem Ben Arfa ne signe pas une prolongation de contrat avec son club. «L’éternel espoir, ça va un moment. S’il ne veut pas resigner, il va partir et puis c’est tout. J’en ai marre. Il ne va pas jouer la finale de la Gambardella. J’ai vraiment son refus en travers de la gorge. Hatem s’est mis en marge de la famille OL et je ne le supporte pas»n confie ainsi le tout puissant Aulas dans les colonnes du Progrès.

 

Source : sport24

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liri    30

Il est pas content le petit Aulas :bigrin: olalala le pauvre. Il fait la gueule maintenant. Pauvre chou

 

Ca enerve ce genre de caprices de certains dirigeants ou entraineurs :angry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liri    30

S’il ne veut pas resigner, il va partir et puis c’est tout. J’en ai marre. Il ne va pas jouer la finale de la Gambardella. J’ai vraiment son refus en travers de la gorge.

 

Ca c'est franchement bas de la part d'Aulas

 

C'est quoi la finale "Gambardella" :huh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adrianogol    0

Gambardella c'est la finale des jeunes de Lyon qui jouront contre Strasbourg ;)

 

Puis dans ce cas la je comprend Hatem et Aulas

 

Aulas c'est que c'est un super espoir et veut a tout faire le faire resigner ce qui est normal :nikel:

 

Mais Hatem n'a pas de chance de s'exprimer a Lyon au contraire de ce que font Marseille avec Nasri ou encore Sochaux avec menez mais bon quand vous avez un banc ausssi fourni avec de grands joueurs c'est dur a faire jouer les jeunes et Ben Arfa avait été un peu plus mit a l'écart depuis que Houiller est la et a préféré Benzema mais vu qu'il va y avoir la regle des 7 remplaçant la saison prochaine j'espere vraiment qu'il restera et aura plus la chance de s'exprimer :yn:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adrianogol    0

Kim Källström: la conférence de presse

Image IPB

Ce samedi après midi, accompagné du président Jean-Michel Aulas et de son conseillé sportif Bernard Lacombe, Kim Källström nous a livré ses premières impressions sous ses nouvelles couleurs : En rouge et Bleu.

En savoir plus

 

Conférence de presse : Kim Källström

 

L’international suédois s’est engagé pour quatre ans avec l’OL pour un transfert de huit millions d’euros. « Quant un club comme Lyon vous appelle, on dit forcément oui. Sans aucun doute, surtout pour moi qui vient de passer deux ans et demi en France où j’ai pu voir les qualités de l’Olympique Lyonnais. Lorsque le club m’a contacté, j’en ai fait ma priorité numéro 1, sans aucune hésitation.

Depuis mon début de carrière je monte et progresse petit à petit, de club en club. C’est donc une bonne évolution de venir à Lyon.

 

A Rennes ? Je pensais que c’était le moment de partir. Quant à l’OL que j’ai affronté cette saison ou que j’ai vu à la télévision en Champions League, j’ai ressenti énormément de chose en les voyant jouer. Si on y ajoute l’ambiance, l’effectif, le palmarès, les résultats… Ma décision était donc facile à prendre.

 

La concurrence ? Elle ne me fait pas peur. Dans tous les grands clubs européens elle existe. Il faut l’accepter. Je sais très bien à quoi m’attendre ici, il n’y aura pas de surprise, je connais les règles.

 

Durant la conférence de presse ,plusieurs journalistes sont surpris par son français impeccable : « J’ai pris quelques cours à mon arrivée en France, mais je l’ai surtout appris dans les vestiaires. »

Son numéro n'étant pas encore définitif, Kim Källström s'est présenté avec un maillot frappé du 27 pour la séance photo.

 

Jean-Michel Aulas

 

Après la signature de Jérémy Toulalan, Kim Källström rejoint l’effectif olympien. Le milieu semble bien pourvu ce que confirme le président : « L’année dernière nous avions perdu l’opposition face au Milan AC en comptant Juninho en moins à l’aller et Tiago, également suspendu, au retour. On a bien enregistré. Nous avions donc dans l’idée de renforcer l’équipe et en particulier là ou nous avons eu un certain nombre de difficulté lors de blessure ou de suspension. On sait aussi qu’un certain nombre de grand club sont à l’affût de nos joueurs. Gérer c’est prévoir, donc nous faisons en sorte de renforcer l’équipe, et de nous mettre en situation afin de pouvoir résister le cas échéant économiquement à des offres concernant notre milieu de terrain.

Kim était une priorité et nous l’étions également pour lui. Aujourd’hui c’est une grande satisfaction d’avoir atteint ce nouvel objectif. »

 

Enfin :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doun    0

la relève de juni est arrivée !!!! faut qu'il commence à s'entraîner au coup franc :bigrin: pour ben arfa, j'aurais vraiment les boules qu'il parte :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Andrei    0

Sébastien Squillaci à L'OL, c'est fait. Le défenseur monégasque passera sa visite médicale vendredi avant de parapher un contrat de 4 ans avec le club lyonnais. Il devrait être présenté à la presse samedi matin. De son côté, Sylvain Monsoreau rejoint la Principauté, mais pas dans le cadre d'un échange. Les négociations entre Lyon et Monaco ont abouti aujourd'hui à un transfert pour les deux joueurs. Celui de Squillaci de Monaco à Lyon se situerait entre 4 et 5 millions d'euros. «Cela faisait un an qu'il avait envie de nous rejoindre. De son côté, Sylvain Monsoreau souhaitait obtenir plus de temps de jeu. Finalement, tout le monde y trouve son compte», indique Bernard Lacombe, conseiller du président Aulas.

 

 

Source: L'Equipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adrianogol    0
Foot - L1 - OL : Squillaci :«Je n'ai pas hésité»
Image IPB


Après avoir paraphé un contrat de quatre ans avec l'Olympique lyonnais, qui a déboursé pour le faire venir 7,9 millions d'euros (Monsoreau, de son côté, part à Monaco pour 5 millions d'euros), Sébastien Squillaci a été présenté à la presse. Le défenseur central exprime son bonheur de rejoindre le club champion de France. Il sera présent à la reprise de l'entraînement le 3 juillet et devrait même débuter le championnat en tant que titulaire en l'absence de Cris et Müller.

Sébastien Squillaci, racontez-nous comment s'est déroulé votre transfert de Monaco à Lyon.
J'avais très envie de venir. Quand Lyon m'a contacté, je n'ai pas hésité. Cela faisait huit ans que j'étais en contrat avec Monaco, avec certes un prêt de deux saisons à Ajaccio (entre 2000 et 2002), mais je commençais à connaître la maison. Disons que j'en avais fait le tour. Le transfert aurait pu se faire en janvier lors du mercato d'hiver. Je suis content qu'il se finalise maintenant. J'aurais pu partir ailleurs, mais je le répète, Lyon a montré tellement d'enthousiasme et d'envie de me recruter que je n'ai pas hésité.

Quelles sont vos ambitions en arrivant à Lyon ?
L'un de mes objectifs est l'équipe de France. Malheureusement, je n'ai pas été sélectionné pour la Coupe du monde. J'ai donc une place chez les Bleus à récupérer. Cela passe par de bonnes performance avec l'OL, ce à quoi je vais m'attacher en priorité. Après, on pensera à l'équipe de France. Malgré tout, je reste bien sûr supporter des Bleus et je suis heureux de leur qualification pour les huitièmes de finale. Les autres objectifs, c'est évidemment gagner des titres et jouer la Ligue des champions. Cette compétition est tellement fabuleuse qu'on a envie de s'y exprimer chaque année.

Ne craignez-vous pas une forte concurrence puisque vous serez quatre avec Cris, Caçapa et Müller pour deux places ?
Je crois que cela fait partie du jeu. A moi de faire ma place, peut-être notamment lors des premiers matches, et d'avoir un bon rendement pour être titulaire. Il ne devrait pas y avoir de soucis, j'ai montré ce que je vaux.

Votre intégration devrait être en plus facilitée par le fait que vous connaissez déjà Lyon.
En effet, ma femme est lyonnaise et mes beaux-parents habitent dans le quartier de la Croix-Rousse. Je suis donc venu plusieurs fois en vacances ces dernières années. J'ai donc pu découvrir un peu cette ville que je trouve très belle et agréable. Ce sera un plus pour moi dans mon intégration.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
foot    0

Deuxième jour de stage: du VTT au réveil

 

Une première nuit passée en altitude. Les corps à peine réposés et juste avant le petit déjeuner, les Lyonnais ont enfourché leurs VTT pour se dégourdir les jambes...

 

A 7H 30 Tignes est déjà réveillé depuis longtemps. Les divers chantiers sont en pleine activité. Les Lyonnais ont rendez vous au bord du lac pour un réveil musculaire à VTT. Gérard Houllier est le premier de cordée. Quelques minutes plus tard, l’ensemble du groupe prudemment casqué, aborde le premier de ses 3 tours. Un parcours de 3 kms environ avec 2 raidillons dont un vraiment casse-pattes. Certains mettront d’ailleurs pied à terre pour le passer. L’allure ira crescendo creusant les visages, alourdissant les jambes. « Le vélo, ce n’est pas mon truc… » avoue un Jérémy Berthod plutôt à la peine. Il ajoute en rigolant : « il faut savoir gérer ses efforts, la semaine est longue ».

 

Vercoutre, Pedretti, Frau, Abdel Redissi mènent le peloton ; les jeunes comme Mounier ne sont pas mal du tout. Diarra remontera quasiment tout le monde au fil de ses pédalées rageuses. Au milieu, Bernard Lacombe ne fait pas semblant. Sur la fin, le conseiller du président Jean-Michel Aulas reconnaitra que c’est de plus en plus dur. Partis tranquillement et sans changer de rythme, Patrice Bergues et Jean-Jacques Amprino ferment la marche. « Nous sommes le grupetto… » dit en se marrant Patrice.

 

30 minutes et l’affaire est bouclée. Retour à l’hôtel pour le petit déjeuner. A 10h, les joueurs prendront le car pour aller sur le terrain de football situé au pied du glacier. Au programme, du physique. Gérard Houllier finira lui aussi ses tours de lac. Le coach et lesjoueurs ont rendez vous avec la presse sur les coups de 13H 45; ils iront ensuite se balader, façon de parler, vers Val d'isère. Le soleil inonde Tignes qui se prépare à accueillir ce week-end un tournoi de Beach Rugby avec la présence d’internationaux comme le Berjallien Bonnaire. La journée des Olympiens sera varier… les corps risquent d’être fatigués à l’heure diner..

 

http://s.olweb.fr/ol/image/article/illustr...g/204/40720.jpg

 

La Champions League débute ce soir

 

Le rideau vient à peine de retomber sur la 18e coupe du monde que le meilleur du football européen reprend ses droits. Ce soir débute en effet le premier tour qualificatif de l’UEFA Champions League.

 

Si l’ Olympique Lyonnais est d’ores et déjà assuré de participer à la première phase de groupes pour la 7e année d’affilée, les 14 clubs qui entrent en lice ce soir n’ont qu’un mince espoir d’imiter les Anglais du Liverpool FC et les Slovaques de l’ Artmedia Bratislava, tous deux sortis des tours qualificatifs l’an dernier pour intégrer le groupe des 32 plus prestigieuses équipes du continent.

 

Ce premier tour qualificatif aller se poursuivra demain. Les matchs retours auront lieu les 18 et 19 juillet 2006. Le deuxième tour qualificatif se tiendra les 25 / 26 juillet et 1er/2 Aout. Le troisième tour, programmé les 8 / 9 Août et 22 / 23 Août verra l’entrée en lice de certains habitués des coupes européennes à l’image du FC Arsenal de Thierry Henry, finaliste malheureux de la précédente édition.

 

Le tirage au sort des 8 groupes de la phase de poules, incluant l' Olympique Lyonnais se déroulera à Monaco le 24 Août. Objectif pour les 32 équipes qualifiées : atteindre Athènes le 23 mai 2007 pour y disputer la finale de la plus prestigieuse des compétitions de club.

 

Retour des Mondialistes

 

Après la déception de la défaite aux tirs au but en finale de la coupe du monde contre l’Italie, les joueurs lyonnais ont été accueillis hier à l’Elysée par le président de la République, Jacques Chirac, avant de regagner Lyon dans la soirée.

 

Hier soir à 20h 20, 4 des 5 mondialistes rhodaniens, Florent Malouda ayant regagné la Guyane, ainsi que Robert Duverne ont atterri à l’aéroport de Lyon-Bron.

 

Eric Abidal en tête, c’est décontractés et visiblement heureux de rejoindre la capitale des Gaules qu’ils se sont massés devant un écran de télévision pour y regarder le journal de 20 heures. Accompagné de sa famille, Grégory Coupet était souriant.

 

Après quelques bises, ils ont mis un terme à plus d’un mois de vie commune pour profiter de 3 semaines de repos bien mérité.

 

Pas de vacances pour Robert Duverne, le préparateur physique de l’Olympique Lyonnais rejoindra Tignes dans l’après-midi pour y retrouver Gérard Houllier et son groupe.

 

Garde, Källström et Duverne sont arrivés

 

Ils sont arrivés ! Il était 13h 20, lorsque Rémi Garde, Kim Källström et Robert Duverne sont arrivés à l’hôtel Montana

 

Robert est bien évidemment tout sourire. « On attaque la préparation » annonce « Bob » au moment où il prend possession de la clef de sa chambre. « C’est comme toujours la 211. C’est ma chambre depuis que je viens à Tignes ». A peine le temps de souffler et il se fait déjà chambrer par Vercoutre, Abdel Redissi, Pedretti, Frau. « Oh Dudu, t’as la cigare… ». Suivent les poignées de main et les félicitations. Cela continue avec l’arrivée de Gérard Houllier qui tape la bise à son préparateur. « Je suis content de vous retrouver » avoue Robert. Un peu plus loin, la table du staff de l’OL l’accueille par des applaudissements. « Tout le monde se lève pour Robert » peut on entendre, avant que Patrice Bergues ne demande au Mondialiste : « est ce que l’on peut se rasseoir ».

 

Robert peut enfin discuter avec ses partenaires du staff. Pour Källström : « Je suis content d’être ici ; de découvrir mes nouveaux partenaires ; de faire ce stage. Certes, je suis encore un peu fatigué par la Coupe du Monde. Désormais, tout pour l’OL. Je suis 100% avec le club. La Coupe du Monde ? On est satisfait de notre parcours malgré notre match pourri contre l’Allemagne ».

 

5 joueurs lyonnais bacheliers

 

Parmi les joueurs lyonnais présents au stage 5 ont vécu une dernière semaine très particulière. Anthony Mounier, Romain Beynié, Rémy Riou, Julien Faussurier et Sandy Paillot ont en effet obtenu leur baccalauréat (mention assez bien pour le dernier cité).

 

Cette réussite est d’autant plus louable que tous ces joueurs ont multiplié les compétitions en cette fin de saison (phase finale du championnat de France amateur et demi-finale et finale de la coupe Gambardella pour les 5 et phase finale du championnat d’Europe des moins de 19 ans pour Riou, Paillot et Beynié).

 

Pour l’Olympique Lyonnais, qui a toujours insisté sur l’importance accordée aux résultats scolaires, ce 100% de réussite est un grand motif de satisfaction en même temps qu’un encouragement à continuer l’organisation mise en place dans son centre de formation.

 

 

Modifié par foot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
foot    0

Gérard Houllier: "Le 6ème titre est prioritaire"

 

Gérard Houllier a ouvert le bal avec les médias. Satisfait de se retrouver à Tignes, un lieu symbolique, et déjà tourné vers un sixième titre de champion de France...

 

Alors Gérard, c'est reparti?

"C'est important de se retrouver à Tignes. ce lieu est hautement symbolique. Le but? A la fois physique et mental. cela permet au groupe de se retrouver, aux nouveaux et aux jeunes de s'intégrer. L'absence des internationaux? Cela veut dire d'abord que certains sont allés très loin dans cette compétition. On sait que le début de la saison sera compliqué, mais c'est aussi la vie d'un grand club. je regrette que le championnat français reprenne aussi tôt. J'aurais souhaité une semaine de décalage. Et nous aurions été encore le championnat qui débute en premier. L'OL a demandé officiellement le report du match contre Nantes à la Ligue"

 

Comment se sont passés les premiers entraînements?

"Très bien. Le groupe travaille depuis le 3 juillet. J'ai été très heureux pour plusieurs raisons de notre match contre Dijon, malgré la fatigue; et je trouve symbolique que le premier but de la saison ait été marqué par un jeune. La préparation sera forcément échelonnée et pas tout à fait pareil que lors des saisons précédentes. Nous allons faire en sorte d'être prêt à une date donnée. Les nouveaux? Ils sont déjà dans le moule lyonnais".

 

Un mot sur la Coupe du Monde?

"On apprend toujours lorsque l'on est ouvert et passionné. J'ai donc appris beaucoup de petites choses sur le jeu, la gestion. J'ai été surpris de la présence de psychologues dans de noimbreuses sélections. Je ne crois pas beaucoup à ce genre d'apport. Pour le geste de Zidane, j'ai tout de suite compris. Quand il y a trop de pression, il y a parfois une réaction hors norme. Ce geste l'a rendu quelque part plus humain. Un gagneur réagit parfois ainsi. Dommage que cela se produise en finale. Après, tous les joueurs savent qu'ils doivent se maîtriser. Ce n'est pas toujours évident".

 

Le rôle de Robert Duverne avec l'Equipe de France?

"A l'OL, je lui ai fait confiance. Il y a une confiance réciproque. je savais que Raymond Domenech souhaitait l'avoir à ses côtés. Pour certains joueurs de la sélection, il a été la meilleure recrue du Mondial".

 

Gérard, quel est votre objectif principal de la saison?

"Un sixième titre de champion. Personne en Europe, dans un championnat majeur, ne l'a fait. C'est l'objectif numéro Un du club. Le championnat, c'est al référence. Il ne faut surtout pas banaliser le gain d'un titre; je peux vous assurer qu'il est très difficile de l'obtenir. Après, il y a les différentes coupes. Là, c'est différent, parce que l'on dépend du tirage au sort, des blessures, des suspensions. Je reste persuader que nous nous serions qualifiés face au Milan AC, si nous avions reçu au match retour. On ne peut pas programmer une saison sur les Coupes. L'objectif restant bien sûr d'aller le plus loin possible".

 

Vous n'avez pas pris de vacances cet été. Comment vous sentez vous?

"Très bien. Quand vous êtes un entraîneur de haut niveau et que vous êtes passionné, vous ne pouvez pas manqué une Coupe du Monde. Et puis j'ai quand même pu prendre quelques jours de vacances".

 

R. Duverne : "Une joie de démarrer une nouvelle saison"

 

Près d’un mois après avoir quitté Tignes avec l’équipe de France, c’est avec plaisir que Robert Duverne a retrouvé la station pour le traditionnel stage de préparation d’avant saison de l’OL.

 

Robert, êtes-vous content de retrouver l’OL ?

Je suis très content. C’est toujours une grande joie de démarrer une nouvelle saison. Il y a toujours beaucoup de challenges à relever. Il s’agit d’un stage qui porte traditionnellement ses fruits et nous permet de bien démarrer.

 

Pourquoi à Tignes ?

Ce n’est pas en raison de l’altitude. Ici on peut varier les activités dans un très beau cadre qui nous change de Lyon.

 

Vous êtes aujourd’hui devenu une « star » …

Non sûrement pas. Tout le monde est important. Chacun doit faire son travail pour que l’équipe en profite.

 

Physiquement, vous parvenez à tenir le coup ?

Tout d’abord, je rappelle que je suis le préparateur physique de l’Olympique Lyonnais détaché à l’équipe de France. Il était très important pour moi que je sois présent à ce moment de la saison en tant que préparateur physique. De plus, les gens qui me connaissent savent que je suis très endurant.

 

Quel est votre challenge ?

Mon challenge est que les joueurs expriment au mieux leurs qualités au travers du système de jeu mis en place par l’entraîneur.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
foot    0

Tapie : "Aulas, c’est un chef de gang" (footevolution)

 

Cette interview de Bernard Tapie est passée un peu inaperçue, faute de Coupe du Monde. Mais les paroles de "Nanard" sont très fortes, et très intéressantes... Interviewé par le journal Lyon Mag, l’ancien président de l’OM s’attaque à Jean-Michel Aulas !

 

Lyon Mag : Quel est votre problème avec Aulas ?

 

Bernard Tapie : "Son attitude me fait de plus en plus gerber, car il est en train de dépasser toutes les limites. Exemple : son comportement vis-à-vis de Franck Ribéry, le joueur de l’Olympique de Marseille. Il a contacté Ribéry directement, alors que ce joueur est sous contrat avec Marseille. Si on lui avait fait le quart de ça, Aulas aurait gueulé comme un putois."

 

Mais avouez que c’est de bonne guerre !

 

B.T. : "Non, quand on est au sommet comme l’OL, on ne se comporte pas comme ça. Quand j’étais président de Marseille, on n’a jamais contacté de joueurs sous contrat. Je suis très choqué par le comportement d’Aulas et j’ai donc décidé d’intervenir comme grand témoin, car je sais comment ça se passe. Alors que beaucoup de gens ferment leur gueule parce que c’est Aulas."

 

Un exemple précis ?

 

B.T. : "Le match Metz-Lyon du 22 octobre dernier, soupçonné d’être truqué. Mais personne n’a rien dit. Alors que si Marseille avait gagné 4-0 à Metz, on aurait dit quoi ? On enterre également sans problèmes le litige entre l’OL et la Sécurité Sociale. Mais aussi que l’OL aligne son équipe réserve face à Lille le 6 mai et se fait écraser comme par hasard 4-0. Quand les arbitres ne font pas ce qu’il faut, on ne les retrouve plus à arbitrer Lyon. Et quand les journalistes ne cirent pas le pompes de l’OL, ils sont interdits de vestiaires. Bref, Aulas fait ce qu’il veut. C’est un chef de gang ! Car maintenant c’est devenu un gang. Il y a ceux qui sont avec Aulas et il y a les autres. Non, mais ça veut dire quoi ça ?"

 

Vous n’éxagérez pas un peu ?

 

B.T. "Non, Aulas a une double casquette puisqu’il est aussi un des dirigeants de la Ligue de football. Alors qu’à mon époque, quand mon club dominait aussi le foot français, j’avais pris la précaution qu’aucun membre de l’OM ne participe à des commissions ni au conseil de la Ligue."

 

Au fond, vous êtes jaloux d’Aulas !

 

B.T. : "Pas du tout, c’est justement parce que je l’aime bien que je me permet de dire ça. J’ai toujours fait partie de ceux qui reconnaissent son parcours admirable avec l’OL depuis 20 ans. Mais aujourd’hui, je ne supporte plus son attitude et je vais m’occuper de son cas. Car personne n’a les couilles (sic) de s’en occuper."

 

Qu’est ce que vous allez faire ?

 

B.T. "Si Frédéric Thiriez, le président de la Ligue, n’a pas le courage de remettre Monsieur Aulas à sa place, je m’en chargerai. Dès la rentrée,je prendrai la parole, car je suis encore écouté et respecté. Il faut que Jean-Michel Aulas arrête de se prendre pour le patron de football français. Car aujourd’hui, il fait ce qu’il veut, il se permet même d’attaquer la FIFA pour la blessure d’Abidal. Bref, il est omniprésent et il ne passe plus à travers les portes. Il va falloir lui dégonfler un peu la tête, car ça ne peut plus durer."

 

 

Lyon : Govou vers l'Espagne ?

 

Encore sous contrat jusqu'en 2008 avec Lyon, Sidney Govou possède un bon de sortie de la part de ses dirigeants. Le joueur semble intéresser plusieurs clubs anglais (Middlesbrough, West Ham, Fulham) mais aurait une préférence pour rejoindre l'Espagne et sa Liga. Là-bas seul le FC Valence semble s'intéressé à celui qui fut l'appelé de dernière minute à la Coupe du Monde après la grave blessure de Djibril Cissé face à la Chine.

 

 

Modifié par foot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liri    30

Il as totalement raison. Aulas se prend trop pour le King de la L1. Faut bien que quelqu'un le remette a ca place et je crois que Tapie est le meilleur pour ca :bigrin:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
foot    0

Troisième jour de stage: endurance autour du lac

 

Il faut varier les plaisirs tel est aussi le but de ce stage à Tignes. Après le petit déjeuner, les Lyonnais ont eu droit à une belle séance de travail autour du lac.

 

3ème journée de stage, une journée débutant par le traditionnel réveil musculaire autour du lac. 3 tours de VTT, petit déjeuner avant de redescendre au bord du lac pour une séance d’endurance concoctée par Robert Duverne. Chrono en main, le bourreau des corps donne ses consignes. En 4 groupes, les Lyonnais doivent boucler un tour en un temps donné. Le but étant la régularité. Entre chaque tour un peu de repos. Les 3 gardiens tournant à leur allure. Kim Källström et John Carew travaillant eux aussi différemment.

 

Pendant que les joueurs transpirent, le « Doc » Jean-Jacques Amprino préparent les boissons de récupération. Voilà notre bonhomme transformé en Tom Cruise dans le célèbre film Cocktail ! Guy Genet ayant amené le précieux liquide en camionnette. A la fin de la séance, place aux étirements au milieu des touristes. Rémi Garde a suivi le programme dans les pas de Cacapa, Réveillère et consorts. L'ancien Gunner affiche une forme de joueur. « Je n’ai jamais fait quelque chose d’aussi dur… » affirme pour sa part le jeune Anthony Mounier. « Nous, nous n’avons pas l’habitude de travailler de cette manière. Le plus dur est-il passé ? Non, c’est la montée de l’Iseran en VTT. Là, il faut débrancher le cerveau ». Rémy Vercoutre a fini la course puis enchaîner par de la musculation des jambes sur des escaliers. François Clerc a brillamment aligné les 3 tours. Quelle santé ! « Le 3ème tour est quand même difficile. Je peux aller plus vite, mais le stage est loin d’être fini. Demain, je veux gagner la montée de l’Iseran. Je crois que je vais partir très vite pour écoeurer tout le monde. Paul Le Guen utilisait cette tactique. Attention aux jeunes, ils vont vite ». Les Nordiques Kim et John récupérent en parlant. Nous apprenons ainsi que le Norvégien et le Suédois sont 2 langues quasiment identiques.

 

Vers 11h 30 tout le monde était de retour à l’hôtel. Douche, récupération, déjeuner, sieste avant de retrouver le ballon en milieu d’après-midi. Il y a toujours du soleil à Tignes, mais les nuages commencent à pointer le bout de leur nez. John Carew a mis la musique à fond et la terrasse du Montana peut profiter des décibels. Diarra fait une apparition au balcon en avouant qu'il a souffert lors du 3ème tour. "Je me suis accrcohé dans la ligne droite et j'ai fini avec 5 secondes d'avance". Les cloches de l'église marquent l'heure avec élégance... Il est midi.

 

Image IPB

 

GF38 - OL: du côté du GF38

 

Les Lyonnais se rendent ce dimanche à Grenoble, où ils disputeront leur seconde rencontre amicale. Le GF38, pensionnaire de L2, a changé de visage pendant l'intersaison

 

Les Grenoblois du président Watanabe sont toujours en L2; ils ont terminé le précédent exercice à la 10ème place avec 48 points (12 victoires, 12 nuls et 14 défaites; 42 buts pour et 45 contre). Akrour, qui a débuté en D4 anglaise à Sutton avant de jouer à Istres, Troyes (13 matchs de L1 et 1 but), Le Havre, fut le meilleur buteur isèrois avec 12 buts devant Kermorgant 6, le Japonais Oguro 5. ce dernier a participé à la dernière Coupe du Monde.

 

Cet adversaire que les Olympiens ont rencontré chez lui début janvier en 1/32èmes de fnale de la Coupe de France (succès de l'OL 4 à 0: 2 buts de Benzema, Ben Arfa et Diarra) a fait appel à un nouvel entraîneur. Yvon Pouliquen a pris la succession de Bernard Blacquart qui assurait l'intérim depuis le 20 mars dernier après le départ de Thierry Goudet pour Brest. Le Breton, ancien joueur notamment de Strasbourg, a remporté, en tant qu'entraîneur, la Coupe de France avec Strasbourg en 2001 (contre Amiens), puis en 2002 avec Lorient face à Bastia après avoir perdu la même saison la finale de la Coupe de la Ligue contre Bordeaux. Sur la pelouse, les supporters grenoblois vont découvrir Grégory Wimbée, l'ancien gardien de but de Nancy, Lille et Metz; Jimmy Juan, un défenseur de 23 ans en provenance de Monaco; Martial Robin, un défenseur de 28 ans arrivant d'Ajaccio; Hristo Yanev, un milieu de terrain bulgare acheté au CSKA Sofia. Ces joueurs viennent rejoindre les Akrour, Pele, Stinat, Kacemi... et le très prometteur attaquant Giroud âgé de 19 ans.

 

Le GF38 a repris l'entraînement le 23 juin; il a affectué un stage à St-Gervais et joué 3 matchs amicaux. Le 1 juillet à Varces contre Yverdon (victoire 2 à 1; but d'Akrour et de N'Diaye); le 4 juillet à Sassenage contre Gueugnon (succès 1 à 0; but d'Akrour); et enfin contre Troyes à Crolles (défaite 2 à 1; but de Giroud). Lors de ces matchs Yvon Pouliquen a fait tourner son effectif. Devant, l'association Akrour-Giroud a donné de belles promesses. Oguro n'avait pas encore repris l'entraînement. Quant au Bulgare Yanev, il devrait débuter face à l'OL.

 

Les Grenoblois, dont le nouveau stade est en construction sur l'emplacement de l'ancienne enceinte Charles Berty, joueront de nouveau cette saison sur la pelouse Lesdiguières, fief du FCG Rugby. Ils recevront lors de la première journée de L2, le vendredi 28 juillet, Montpellier.

 

 

Modifié par foot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doun    0

Résultats des 4 matchs amicaux de pré-saison :

- Dijon 0-2 OL => Buts de A.Mounier (65ème) et J.Berthod (73ème).

- Grenoble 0-5 OL => Buts de H.Ben Arfa (11ème), K.Benzema (26ème sp et 46ème) et J.Carew (66ème et 90ème).

- Charleroi (Bel) 2-3 OL => Buts de H.Ben Arfa (5ème), J.Toulalan (11ème) et K.Källström (15ème) pour l'OL / J.Akpala (65ème) et I.Akgül (83ème) pour Charleroi.

- OL 2-0 PAOK Salonique (Grè) => Buts de J.Carew (11ème sp) et L.Rémy (50ème).

 

Buteurs :

1er John Carew (3 buts)

2ème Karim Benzema (2 buts)

------ Hatem Ben Arfa (2 buts)

3ème Anthony Mounier (1 but)

------ Jérémie Berthod (1 but)

------ Jérémy Toulalan (1 but)

------ Kim Källström (1 but)

------ Loïc Rémy (1 but)

 

Bilan :

4 Matchs : 4 Victoires, 0 Nul, 0 Défaite.

12 buts marqués, 2 encaissés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doun    0

1ère journée de Ligue 1 Orange.

 

Football Club de Nantes Atlantique 1 - 3 Olympique Lyonnais.

 

Buts pour le FCNA de N.Boukhari (4ème) et de K.Benzema (5ème), S.Squillaci (63ème) et Fred (88ème) pour l'OL.

 

L'OL prend 3 pts au le Classement Général et 3 pts au Classement du Challenge de l'Offensive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...