Aller au contenu
  • alex_j
    alex_j

    L'Histoire jugera le CIO et la FIFA pour leur duplicité et hypocrisie !

    Alors que l'invasion russe s'intensifie en Ukraine, The Guardian pointe justement la duplicité de la FIFA et du CIO. Ceci est la traduction intégrale de ''History will judge IOC and Fifa as opportunistic hypocrites over Russia'' de Kerian Pender paru sur le site du Guardian.

     

    Il n'aura fallu que huit jours, et une guerre, pour que le Comité international olympique (CIO) réussisse une audacieuse pirouette qui aurait eu sa place sur les pentes des Jeux olympiques d'hiver. Pendant une bonne partie du mois de Février, alors que Pékin accueillait les Jeux de 2022, le CIO a insisté : il n'y a pas de place pour la politique dans le sport. "Vis-à-vis de la population ouïghoure, la position du CIO doit être de donner la neutralité politique", a déclaré le président, Thomas Bach, début février .

    Pourtant, une semaine seulement après le baissé de rideau sur les Jeux olympiques d'hiver, le CIO a radicalement fait machine arrière. "Afin de protéger l'intégrité des compétitions sportives mondiales et pour la sécurité de tous les participants", a décidé Lundi la commission exécutive du CIO, "les athlètes russes et biélorusses devraient être exclus des compétitions internationales. Le CIO réaffirme l'appel du président du CIO", poursuit le communiqué, pour "Donner une chance à la paix."

    Tout cela soulève la question suivante : pourquoi les crimes contre le peuple ouïghour et les violations des droits de l'homme en Chine sont-ils acceptables, mais l'envahissement de l'Ukraine ne l'est pas ? Après des JO d'hiver remplis de recours à la neutralité, cette hypocrisie flagrante provoque un certain sentiment de malaise. À travers cette caméra sportive inexplicable, il semble que certaines atrocités soient acceptables, mais la Russie a franchi la ligne en marchant sur Kiev. Le CIO a enfin fait ce qu'il fallait. Compte tenu du conflit en Ukraine, la participation de la Russie à des compétitions sportives internationales serait impensable à l'heure actuelle.

     

    La Fifa mérite également un certain crédit pour avoir exclu les équipes russes des compétitions internationales. Le coût humain est regrettable, des athlètes russes ordinaires, dont beaucoup n'ont aucun lien avec le régime du président Vladimir Poutine et ne jouent aucun rôle dans cette folie actuelle. Pourtant, une interdiction sportive de la Russie est la seule ligne de conduite raisonnable alors que les missiles pleuvent sur les civils ukrainiens. Mais qu'est-ce qui a pris tant de temps à ces corps sportifs ? La Russie a envahi la Géorgie en 2008, un an après que le CIO ait attribué les Jeux de 2014 à Sotchi. Curieusement, compte tenu des événements récents, le CIO était muet à l'époque. Six ans plus tard, le jour de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'hiver, l'annexion de la Crimée par la Russie avait commencé. Dans les mois suivants, la Russie envahit l'est de l'Ukraine.

    Plutôt que de condamner la violence, l'instance dirigeante olympique a décerné des honneurs aux loyalistes de Poutine (qu'ils ont récupérés de manière ridicule Lundi). La Fifa a suivi avec la Coupe du monde, en 2018, malgré l'occupation continue de la Crimée par la Russie, ses séparatistes par procuration à Donetsk et Lougansk et, quelques mois à peine avant le tournoi, une tentative d'assassinat bâclée sur le sol anglais.

     

    Le sportwashing a des conséquences, les événements en Ukraine au cours de la semaine dernière l'ont clairement montré. En autorisant l'utilisation de leurs joyaux de la couronne pour redorer l'image de la Russie, le CIO et la Fifa ont été complices des actes aveugles de Poutine au cours de la dernière décennie. Il est sans doute possible que, même si les Jeux olympiques de 2014 ou la Coupe du monde de 2018 avaient été supprimés ou délocalisés, nous en soyons encore là où nous en sommes aujourd'hui. Mais l'inaction du CIO et de la Fifa n'a guère aidé.

    Alors qu'ils auraient dû agir, les instances dirigeantes manquaient de conviction (et de courage aussi) pour faire des choix cruciaux. Il est maintenant facile pour les deux de s'exprimer; ils ont eu leurs jamborees sportifs financés par le contribuable russe, enrichissant les oligarques russes, et sont rentrés chez eux. Il est prudent de condamner Poutine aujourd'hui, depuis leurs palais suisses, sans rien en jeu. Par leurs dernières actions, le CIO et la Fifa se sont montrés tout simplement opportunistes : neutres quand cela arrange leurs ambitions commerciales, et politiques quand ils ressentent le besoin de s'aligner sur l'opinion mondiale.

    Avec la Coupe du monde Qatar 2022, le revirement ne devrait pas durer. Le tournoi se poursuivra en utilisant des infrastructures très probablement construites sur le dos du travail forcé, dans une nation classée comme "non libre" par l'organisme de surveillance des droits Freedom House, où les droits des femmes et des Qataris LGBTQI+ sont limités. La Russie n'est peut-être pas là, mais les 6 500 travailleurs migrants morts au Qatar depuis l'attribution de la Coupe du monde non plus. La culpabilité de la Fifa est profonde.

     

    Le sport a toujours été politique, remontant aux premières Olympiades de la Grèce antique, lorsque les cités-États se bousculaient, recourant même parfois à la violence, pour influer l'organisation des Jeux. Dire le contraire, comme le font depuis longtemps le CIO, la Fifa et d'autres instances sportives mondiales, montre un mépris délibéré de la réalité, un déni.

    Pourtant, ils ont persisté dans le mythe, y compris il y a à peine une semaine, lorsque le dernier cirque olympique s'est terminé à Pékin avec à peine un petit cri sur les droits de l'homme. Leur interdiction de la Russie est la bienvenue, bien que cynique. Mais cela ne fait que souligner leur énorme duplicité, leur échec de leadership et le vide moral qui voit la répression brutale du peuple ouïghour, des Tibétains, des Hongkongais comme ne justifiant rien de plus que la "neutralité politique". L'histoire jugera le CIO et la Fifa comme des hypocrites complices, aucun retour en arrière sur la Russie n'arrêtera cela.

     

    Traduction alex_j (qui a tout donné) via The Guardian.

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • L’Inter retrouvera les Etats-Unis cet été !
      Si l'on ne connait pas encore la forme qu’aura la nouvelle Inter, tant les changements sont à prévoir, Steven Zhang compte emmener les siens visiter le pays de l’Oncle Sam avec un double objectif

       

      Révélation de la Gazzetta Dello Sport


      Vive la mi-temps!

       

      "C’est un choix dicté par la Propriété, et aussi pour des raisons extra-sportives : L’Inter va s’envoler en Amérique pour y disputer quelques matchs amicaux l’été prochain, avec l’idée de s’ouvrir à un marché qui sera toujours des plus importants dans le monde du football."

       

      Avouez-le les gars, vous cherchez un actionnaire minoritaire ou un repreneur !

       

      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
        • Goaaal
        • J’aime
      • 5 commentaires
    • Skriniar confirme qu'il a signé au QSG... en attendant les accords entre les deux clubs
      Le futur ex-défenseur de l'Inter a confirmé qu'il rejoindrait le Qatar Saint-Germain et attend que les deux clubs parviennent à un accord.

       

      L'international slovaque est en fin de contrat en Juin et a rejeté un nouvel accord avec les Nerazzurri, alors qu'il a maintenant révélé qu'il irait dans le meilleur championnat du monde, la Ligue 1. Dans une interview accordée au média slovaque Futbalsfv.sk, notre futur ex-défenseur a annoncé qu'il avait convenu des conditions avec le PSG et qu'il pourrait partir pour la France ce mois-ci s'ils parviennent à un accord avec l'Inter.

      "J'ai signé avec le PSG, je ne peux pas en dire plus. J'attends un accord entre les clubs."

       

      Traduction alex_j via Sempreinter.
        • Triste
        • Haha
        • J’aime
      • 21 commentaires
    • Simone Inzaghi prolonge l'aventure
      Auteur d'une très belle première saison à la tête de l'Inter, avec 2 trophées au compteur et une belle seconde place, Simone Inzaghi restera liée à l'Inter pour les années à venir
        • Goaaal
        • Triste
        • J’aime
      • 13 commentaires
    • Paulo, Lautaro, Romelu…. Vers une Révolution tactique ?
      Si les transferts de Paulo Dybala et Romelu Lukaku sont confirmés, l’Inter proposera une puissance de feu qui ne sera pas sans rappeler les formidables paires formées par Samuel Eto’o et Diego Milito, ou encore celle composée de Ronaldo, Christian Vieri et un certain Adriano...
        • J’aime
      • 23 commentaires
    • Denzel Dumfries pour éviter le départ de Milan Skriniar
      Ce sont des heures très intenses sur le Mercato pour l’Inter, qu’il soit entrant ou sortant.
        • Goaaal
        • J’aime
      • 17 commentaires
    • Ivan Perisic salue officiellement l’Inter
      Ivan Perisic a quitté l’Inter pour retrouver Antonio Conte
        • Triste
        • J’aime
      • 37 commentaires
    • La folle proposition de Chelsea pour céder Romelu Lukaku
      Les Blues ont sorti la sulfateuse en proposant une offre "hors-norme" vu les finances actuelles de l’Inter
        • Haha
      • 20 commentaires
    • Giuseppe Marotta : J’espère que Dybala jouera chez nous
      "Dans le sport, il faut savoir accepter ce que je défini de jeu de dupe. Il est clair que j’espère que Dybala jouera chez nous."
        • J’aime
      • 8 commentaires
    • Le Milan officiellement racheté par Redbird
      C'est une information en provenance de Calcio&Finanza
        • J’aime
      • 19 commentaires
    • Retour en Enfer: L’Inter va signer un nouveau Settlement Agreement avec l’UEFA !
      Ce n’est pas une blague, et comme ce fut le cas de 2015 à 2019, l’Inter prévoit la signature d’un nouveau Settlement Agreement avec l’UEFA
        • Grrr
        • Wouah
        • Triste
        • Haha
      • 27 commentaires
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...