Aller au contenu
  • "L’Inter n’a pas les moyens de conserver Rafinha et Joao Cancelo" - Luciano Spalletti

    Ce jeudi s’est tenu la conférence de presse de fin de saison de Luciano Spalletti. Fort d’avoir atteint l’objectif fixé par le Suning, notre entraîneur s’est livré à la presse, en étant, comme à son habitude, franc et honnête.

    "Je remercie le club de m’avoir donné la possibilité de vivre ces émotions avec ces couleurs qui à présent me correspondent bien aussi, je remercie le Club, mes collaborateurs, tous les entraîneurs qualifiés, les personnes qui se sont montrées fortes caractériellement parlant pour arriver à faire en sorte que nous atteignons ce niveau, ces personnes qui nous ont permis de résister et de traverser les moments de difficultés que nous avons connus. A présent nous nous retrouvons tous avec beaucoup de satisfaction. Je remercie aussi le personnel qui travaille ici à la Pinetina, Stefano Vecchi et naturellement les Tifosi."

    "Les Tifosi sont les fondations et je suis celui qui pose les bases, sans eux, cela m’aurait été difficile de construire quelque chose...Avec nos tifosi nous sommes capable de construire des gratte-ciels remplis de victoires. C’était si beau à Rome, ils étaient si nombreux, je les ai vu si fier, ils méritaient absolument ce qui venait de leur arriver."

    "La volonté de l’équipe a toujours été d’aller de l’avant, ce qui a rendu nos résultats très importants, ils sont restés éloignés de la Champion’s League, mais ils ont mérité et obtenu l’accès à cette qualification, nous avons mis notre nez dans la merde, durant les dernières minutes et on a vu que tout le monde se donnait avec son cœur et nous avons eu de la chance, nous avons vu cette volonté de réussir, de vouloir jouer la qualification."

    "C’était une finale de championnat disputée. Il y avait aussi de nombreux tifosi présents pour la Juve et la Roma en Champion’s, sans oublier les qualités absolues qu’a proposé le Napoli dans son jeu. Nous avons vu des équipes comme la Lazio et l’Atalanta qui auraient mérité d’atteindre les compétitions européennes. Le retour d’Ancelotti dans notre championnat confirme qu’il est en croissance et ce sera un plaisir de le revoir à mes cotés, c’est aussi une fierté car il s’agit d’une personnalité italienne qui a réalisé des belles choses à travers le monde."

     

    Ce qui nous a fait le plus mal ?

    "Il y a eu beaucoup de bons moments durant la saison, mais le plus dur était la défaite face à la Juve, vu le déroulement du match, mais le moment le plus difficile et que je n’aurais jamais voulu vivre c’est ce qui s’est produit pour la famille Astori. Je l’ai connu et j’en reste proche."

     

    Le retard avec les premiers ?

    "Nous devons être ambitieux, nous voulons nous améliorer, parce que nous voulons rester dans les premiers,  nous nous y sentons bien et il y a probablement des choses qui se sont produites, que nous avons vécu et qui nous permettrons de faire encore un mieux, nous voulons réduire cette différence."

    "Cette différence devient remarquable et elle a été comprise au sein de l'équipe. La réalisation de notre résultat représente un accomplissement, pas une simple étape. Vous devez bien travailler, vous devez être bon, l'année dernière au début de saison, nous nous sommes loupés. Comme je l’ai déjà  dit plusieurs fois, vous ne pouvez pas faire rêver les Tifosi, nos objectifs sont importants et l’Inter a son histoire, ses forces et vit avec du cœur, vous devez être honnête vis-à-vis de ceux qui vous donnent cette émotion et qui vous confient leurs cœurs."

     

    Le Mercato ?

    "Le Club l’a très bien commencé, mais le plus important, ce sera de tenir compte de ce qui est fondamental. Le football a changé, tout a changé, avant, on pouvait donner un penalty sans possibilité de revenir sur cette décision, à présent c’est possible. Il faut prendre en compte tout cela." 

    "J’ai besoin de faire de la clarté sur le Settlement Agreement qui a été signé par le propriétaire précédant du club et dont nous avons hérité et qui nous force à respecter certains critères. Nous devons faire attention à nos comptes et assainir la société, comme nous l’avons toujours fait. Il y a des spécialistes qui travaillent sur ce sujet, mais il y a besoin de remettre certaines choses à leur place et d’investir méthodiquement, il ne faut plus faire comme l’année passée et parler des joueurs d’un certain calibres car cela devient difficile par la suite."

    "Je ne dis pas que cela ne puisse pas se produire, mais cela passe aussi à travers les parties qui se sont déroulées. Et à ce sujet, je peux déjà vous dire qu’il ne nous est, actuellement pas possible de racheter Cancelo et Rafinha, il faudra revoir la situation dans le futur."

     

    Icardi ?

    "Garder des joueurs de ce niveau est difficile. Il y a la volonté du joueur, son point de vue sur le rôle qu’il veut tenir, s’il a envie ou pas de rester. Ce n’est pas le cas avec Mauro, mais je ne peux pas dire ce qu’il se produira si une offre est déposée sur la table, c’est quelque chose qui peut se comprendre, c’est le Mercato."

    "C’est évident que si des joueurs importants partent, cela diminue ta possibilité de grandir, mais ils doivent admettre qu’ils ne sont pas plus important que le club. Tout dépend de cela."

     

    Mon contrat ?

    "En ce qui concerne mon contrat, je me sens bien à l’Inter et même si nous n’avions pas atteint notre objectif, cela n’aurait rien changé pour moi. Un objectif se construit avec tellement de facteurs, de travail, d’idées, de fatigue, de toutes ces choses importantes. Le club a répété hier, qu’il souhaitait me proposer un nouveau contrat, mais ce qui m’intéresse, c’est d’avoir le contrat qui me semble le plus juste. Je ne signerai pas un contrat avec l’Inter pour deux années de plus juste pour avoir une revalorisation salariale. Je dispose déjà d'un contrat."

    "Notre championnat est si beau, les stades sont pleins, les enfants viennent au stade, les Tifosi de l’Inter et du Milan apportent un enseignement important, ce que l’on vit au Meazza est incroyable, c’est une mentalité européenne."

     

    Skriniar ?

    "Vous voyez toujours sur son visage de la sérénité, c’est lui qui te fait aller où il veut, il se met à la disposition de l’équipe. C’et un garçon qui a du caractère, qui a de la personnalité, de l’intégrité et du physique. Milan a toujours dit qu’il veut rester à l’Inter et si son futur venait à être mis en discussion, cela me déplairait au plus haut niveau."

     

    Que s’est-il passé avant le match face au Benevento ?

    "Il semblait y avoir une conjonction astrale, les joueurs pensaient qu'il y avait des raisons externes qui n'avaient rien à voir avec le football. Je n’ai pas de mots pour vous l’expliquer, c’est difficile. On voyait que les joueurs pensaient qu’ils avaient des comptes à rendre, et c’est dans ce genre de moment-là, que vous devez précisément prendre des décisions bien définies."

    "Dans notre dernier match, face à la Lazio, j’ai vu des joueurs très forts, qui avaient retrouvé leurs qualités. La différence c’est de mettre en pratique la force mentale que nous puisons sur ces 20 dernières minutes de la saison."

     

    Si j’ai remarqué l’état dans lequel était Ranocchia ?

    "Vous l’avez lynché pendant des années, même lorsque je suis arrivé. Il est ici à l’Inter et il y restera. C’est un joueur très fort mentalement, cela s’est vu lors de son entrée en jeu. Je peux vous dire que dans les vestiaires, d’autres peuvent avoir des choses sur la conscience. Il monte au créneau et n’hésite pas à se confronter, même s’il s’agit d’une mauvaise passe à traverser. J’ai une méthode de mesure pour voir qui se donne à 100% et Ranocchia est Interiste à 100%”.

     

    Les objectifs de la saison à venir ?

    "Comparé à l’année passée,  je ne veux plus vous voir citer des noms dont nous savons tous qu’ils ne pourront jamais venir.  Il me semblait que vous pouviez aller mettre votre main là où vous vouliez, que vous montriez vos muscles sur vos raisonnements et ce de façon grossière, c’est pour cela que j’ai dit Basta. Pour atteindre un objectif, je dois être capable d'avoir les moyens de l’atteindre et cela n’a pas été le cas."

     

    Si j’aurais dû m’auto-critiquer ?

    "Non, je suis quelqu’un de droit. Nous avons fait un mercato similaire, par rapport aux joueurs que nous avions déjà dans l’équipe. Borja est un grand joueur, Vecino aussi, mais y avait aussi Kondogbia. J’allais jusqu’à l’entraîner le soir, jusqu’à 20h, car j’avais envie qu’il reste. Valence a élevé sa clause à 80M€. Medel a de la qualité et du caractère." 

    "Des joueurs de qualité sont partis, ensuite c’est clair que lorsque tu as Skriniar qui arrive et qui se révèle… M’accréditer pour atteindre un objectif de la sorte, cela ne se fait pas. En Italie, il y a beaucoup de bonnes équipes, on y a vu un beau football, la présence des tifosi aux stades en est la preuve. Mes joueurs ont été brave pour se qualifier en Champion’s." 

    "J'ai l'impression de voir une petite différence, vu la façon dont le club s’est comporté en début de saison. C’est la vérité, car nous étions également en difficulté numérique, puis nous avons pris Lisandro, c’est clair que…mais bon…"

     

    Des améliorations pour l’année prochaine ?

    "Que voulez-vous me faire dire ? Le Milan faisait son Mercato et moi je me devais de faire des économies sur celui-ci. Milan aurait dû être devant nous. L’Atalanta était devant, la Lazio aussi, la Roma, vous savez tous ce qu’il s’est dit. Professionnellement parlant, tout le monde sait ce qu’il s’est passé. Nous sommes une équipe qui a eu le classement qu’elle méritait d’avoir, c’est inutile d’en dire plus."

     

    Brozovic ?

    "Je n'ai guère pris de temps avec lui, je l'ai pris dans la première partie de la saison pour l’aligner dans un secteur où j’étais évidemment limité. Au lieu de cela, par son état de préparation, il m'a laissé un vide. Il lui manquait des qualités pour jouer dans ce rôle bien spécifique. Il m’a montré ensuite qu’il était capable d’occuper un poste bien précis et d’en avoir."

    "C’est un joueur très fort à son poste, il a parfois joué au milieu, mais il a toujours eu cette attitude d’être le meneur de jeu. Face à la Lazio, il a fait deux courses incroyables de 70 mètres et il m’a prouvé qu’il était capable de me donner un coup de main important. Il n’y aura plus d’alternance pour son poste, c’est un joueur très fort et je compte repartir avec lui."

     

    Le Scudetto ?

    "Pour l’atteindre, il faudrait réaliser un mercato avec des dépenses importantes pour se rapprocher de ce niveau. Nous avons l’aspiration de faire de notre mieux. Cela fait partie de notre programme, mais pour atteindre un tel projet, tu as besoin de quelques années, ce n’est pas réaliste pour la saison prochaine, si je disais l’inverse, je ferais du mal aux Tifosi en les faisant rêver."

    "Les tifosi doivent être protégés comme eux, lorsqu’ils nous ont soutenu lors de notre traversée du désert. Parfois, ils sortaient du Meazza avec un gout amer, mais ils voyant que l’équipe voulait s’en sortir et ils nous ont soutenu tant d’autres fois. Après la rencontre face à Sassuolo, je suis allé dans le vestiaire dire ce que je pensais aux joueurs, c’était avant la rencontre entre la Lazio et Crotone, je ne savais pas comment ce match allait se finir, mais la Direction était présente. Par la suite, les joueurs ont fait un effort et j’ai vu de la bonne foi, une bonne attitude, un grand professionnalisme et des qualités humaines."

     

    Barella et Nainggolan ?

    "Je pense que ce sera, selon moi, plus facile d’en discuter avec Ausilio et les agents, c’est leurs jobs. Il faut comprendre que l’on doit continuer certaines choses. C’est à Ausilio à faire voir ses qualités à Gardini et à Antonello. Ausilio sait parfaitement les choses que nous devons faire, pour ne pas nous porter préjudices car nous devons maintenir une certaine balance au final. Barella est un bon joueur, Nainggolan, aussi."

     

    Lautaro Martinez ?

    "Je l’ai seulement vu en vidéo, mais j’entends des gens en dire du bien, je fais confiance à Zanetti et Milito qui l’ont suivi et qui connaissent sa valeur. C’est clair qu’il y a tout un parcours à faire, voir comment il va se comporter, mais le joueur, d’après ce que l’on m’a dit est fort techniquement, physiquement et sain mentalement."

     

    Les arbitres ?

    "Dans ce dernier match, l’arbitre était d’une qualité impossible à atteindre vu la complexité de la rencontre. Je lui souhaite de pouvoir arbitrer la Finale du Mondial, vu que nous n’y sommes pas présent. Nous nous sommes toujours comporté de la même façon, en donnant et en recevant du respect. Nous avons aussi connu quelques confrontations sans solutions, mais nous avons pris la décision de ne pas créer de problèmes."

    "Des chiffres le prouvent : Deux avertissements pour protestations : Perisic sur Bonucci et D’Ambrosio sur la faute de Pjanic. Un joueur peut être expulsé dans un match pour deux fautes, ou pour avoir été réprimandé pour des protestations, car ce n’est pas au rôle de ce joueur, de venir protester au tour de l’arbitre."

     

    Ma rencontre avec la Direction ?

    "Je dois faire attention à la façon dont je parle, le Club devra être bon à la fin et me rendre des comptes, pour ensuite savoir ou sera investi nos dépenses Le marché sera réalisé selon ces critères."

     

    Mon futur ?

    "Je ne change pas d'avis sur mon avenir, nous sommes heureux de travailler ensemble."

     

    S’il y a des alternatives à Rafinha et Cancelo ?

    "Il y a un délai à respecter, c’est clair qu’ultérieurement, nous pourrons tenter quelque chose. Nous devons disposer, de façon général, d’un noyau avec un certain nombre de joueurs. Pour certains postes, nous sommes complets, mais pour d’autres, vous devez recruter et commencez à travailler en gardant toutes les portes ouvertes."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J'aime 5



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    On va être vite fixé pour Cancelo et Rafinha, j'ai du mal à croire qu'on trouve pas un terrain d'entente ou une solution de derrière les fagots. Ce sont des nerazzurro, on doit les voir sous les couleurs de l'Inter l'année prochaine et continuer ce travail autour de ce fameux noyaux dont Spalletti parle. 

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Si ils veulent vraiment être avec nous l'an prochain, ils n'auront qu'à partir au clash avec leurs clubs et ne vouloir que l'Inter ! Surtout Cancelo ....

    Je dis ça parce que Kondogbia nous a fait le coup l'été dernier en séchant entrainement pour nous forcer à le laisser partir à Valence et regardez ou il est aujourd'hui ....  

    Alors oui c'est moche, ohh oui je suis d'accord, mais stratégie payante en général ! (Thauvin avait fait la même au LOSC pour aller à l'OM...)

    Modifié par Vinc
    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On a beau être en c1 cette année si on est pas capable de retenir nos meilleurs joueurs on va vite retourner en c3...

    Là on parle de 2 jeunes qui peuvent s'inscrire dans la durée et constituer le noyau fort de l'équipe avec Icardi, Skriniar et Handa, ça serait consternant de ne pas être capable de les retenir.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Si avec le fric de Kondogbia et celui de C1, ils nous disent que c'est pas possible, c'est bien qu'ils nous ont tous pris pour des cons dans ce club.

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Malgré le fric reçu pour Kondogbia, quand tu sais que tu l'avais payé au moins 35 M€ ... et que le mercato d’après tu claques de nouveau 33 M€ au milieu pour le duo Vecino - Valero que ça va toujours pas, tu rajoutes à ça les 20 M€ pour Dalbert... pour finalement voir Santon rentrer en jeu et te foirer ton match...

    Ça fait quand même peur !  Je ne parle pas de Joao Mario ....

    Avec tous nos transferts foireux, je sais même plus où on est financièrement vis à vis du FPF... Enfin ça va c'est pas comme si on payait en plus, les vacances le salaire de Gabigol au Brésil ! :phear:

    Du coup, je propose qu'on achète plus personne et qu'on fasse que des prets avec option d'achat à 35 M€ comme ça, on se fera plus avoir et on pourra peut être les lever !

     

    Modifié par Vinc

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Franchement, à part faire une nouvelle offre plus importante que le montant de l'option d'achat qu'on avait négocié avec Valence mais à  la seule condition que le transfert puisse se faire après le 01/07 pour pas nous niquer avec le bilan du FPF de cet année....  sachant que les enchères vont vite monter et que surtout, ça serait complètement con !!! On dépenserait finalement bien plus que 35 M€ et on ferait jamais le poids face à une Juve et un Man U...

    Si Valence accepte l' offre de Man U, à moins que le joueur ne refuse d'aller là bas... C'est vraiment pas une bonne nouvelle  ! Ça pue ça ! 

    Modifié par Vinc

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On parle de tenter le coup pour Rafinha, avec le soutien Père-Fils, début juillet via les fonds de la Champions et l'enveloppe du Mercato SAUF si le Barça accepte de prolonger le prêt, Rafinha semble partir au clash avec les catalans, il ne veut, lui que l'Inter... :wub:

    Si João pouvait prendre exemple... :aie:

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'annonce aujourd'hui l'année prochaine on est mort. 

    Nos chances de revenir parmi les grands sont quasi nulle. 

    On perds Kondogbia moins cher qu on l'as acheter,  Cancelo c'est cuit,  Rafinha ça en prends aussi gentiment le chemin. 

    L'année prochaine va être très très compliqué. 

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je me demande si ce genre de déclarations va plutôt desservir l'inter plus que autre chose.. le club essaye de négocier avec Valence et Barcelone et notre coach va publiquement balancer qu'on ne peut pas les garder donc tous les autres clubs commencent a se renseigner sur les joueurs et en même temps mettre plus de pression inutile sur le club car on sait très bien qu'on ne va pas aligner le cash pour les deux joueurs dans le temps imparti. je trouve que ça sortie compromet en quelque sorte les négociations. 

    L'autre scénario qu'on pourrait imaginer c'est de blinder les deux joueurs avec un bon contrat+bonus et avoir leur accord ensuite on laisse passer le délai pour les deux joueurs et on re negocie tout depuis le début avec leurs clubs respectifs en sachant qu'on le OK des joueurs et que ces derniers vont refuser toute autre postposition sauf celle de l'inter. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 17 heures, Ygg a dit :

    Si avec le fric de Kondogbia et celui de C1, ils nous disent que c'est pas possible, c'est bien qu'ils nous ont tous pris pour des cons dans ce club.

    Je l'ai dit et je le redit, tant que le voleur Ausilio est notre DS, nous n'aurons aucun joueur de qualité..au lieu de virer ce chauve amateur, ils veulent virer nos meilleurs joueurs..il faut quand même être réaliste..spalletti a un niveau de Serie C 

    • Haha 1
    • Hein ?! 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • A voir également

    • L’affaire Icardi
      Comme vous le savez tous, Mauro Icardi n’est officiellement plus le Capitaine de l’Inter. La décision de nommer Samir Handanovic comme Capitaine a été prise d’un commun accord entre la Direction et Luciano Spalletti
        • Hein ?!
        • J'aime
      • 17 réponses
    • Perisic vers les Spurs ?
      Suite à l’avortement de son transfert chez les Gunners d’Arsenal en janvier, Ivan Perisic est resté à l’Inter : Le club londonien ne souhaitant pas miser sur l’obligation de rachat du prêt exigé par l’Inter.
        • J'aime
      • 10 réponses
    • Officiel: Samir Handanovic, nouveau Capitaine de l'Inter
      En cette vieille de journée européenne, l'Inter a pris une décision extrêmement importante: Samir Handanovic est le nouveau Capitaine de l'Inter.
        • Goaaal
        • Wouah
        • Hein ?!
        • J'aime
      • 115 réponses
    • Icardi était le plan B de CR7
      Fabio Paratici, Directeur Sportif de la Juventus, s’est livré à la Gazzetta Dello Sport sur l’arrivée de Cristiano Ronaldo. Fait particulier, Mauro Icardi était le plan B du portugais…
        • J'aime
      • 11 réponses
    • Florentino Perez snobe Mauro Icardi
      Pour son Président, le Real de Madrid n'a aucunement l'intention de recruter un nouvel attaquant.
      • 6 réponses
    • Officiel: la liste des joueurs disputant l'Europa League
      Le Fc Internazionale a transmis à l'Uefa la liste des joueurs inscrits pour la phase à élimination directe pour l'Europa League 2018-2019.
        • J'aime
      • 5 réponses
    • L’Inter disputera le Derby Della Madonnina avec ce maillot
      Le maillot "Mashup" célébrera les 20 ans du partenariat entre l’Inter et Nike. Néanmoins, son "originalité" sème le trouble auprès des tifosi.
      • 22 réponses
    • Lionrock Capital dans le Conseil d’Administration le 18 février 2019
      Selon le journal Corriere dello Sport,   des nouvelles positives sont arrivées pour l’Inter hors du terrain...
        • J'aime
      • 1 réponse
    • Le poison Icardi ?
      Mauro Icardi traverse une période sombre de sa très jeune carrière. Muet depuis 7 matchs, le Capitaine de l’Inter ne parvient plus à aider l’Inter comme il le souhaiterait….
        • Goaaal
      • 19 réponses
    • A travers les pages du Corriere Dello Sport, Franco Ordine s’est livré sur les deux écuries milanaises.
        • J'aime
      • 0 réponse
    • Aleksander Ceferin veut reformer le Fair-Play-Financier
      "Je vais réformer le Fair-Play-Financier afin de créer de nouveaux équilibres en Europe. Je veux garantir à chaque club la possibilité de développer son potentiel."  En une phrase, en l’occurrence, celle du Président réélu de l’UEFA, une secousse à fait trembler le football européen
      • 12 réponses
    • Rakitic part au clash au Barça et veut rejoindre l'Inter
      La Connection Croate-Inter prendra-t ’elle fin ? Oui et non. Dans la formule actuelle, Sime Vrsaljko a quitté l’Inter et Ivan Perisic partira lors du mercato estival. Pourtant au moins deux recrues du Damier sont attendues à Milan : Domagoj Vida qui devrait remplacer Joao Miranda et Ivan Rakitic.
        • J'aime
      • 18 réponses
    • Bordeaux compte renvoyer Karamoh à l’Inter
      Selon nos confrères de Sempreinter.com, qui se base sur l’environnement proche des girondins de bordeaux, il se dit que la relation entre Yann Karamoh et son entraîneur Ricardo Gomes est particulièrement tendue...
        • Hein ?!
        • Cool
        • J'aime
      • 21 réponses
    • L’impact de la Ligue des Champions Made in Suning
      "Si d’un point de vue sportif les résultats tardent à arriver, d'un point de vue commercial, force est de constater que l’Inter avance à pas de géant."  Cette déclaration émane du Corriere Dello Sport qui s’est penché sur la dernière participation des Nerazzurri en Ligue des Champions.
        • Cool
        • J'aime
      • 3 réponses
    • Le plan de l’Inter et du Milan sur le nouveau Stade
      Un stade similaire à l’Amsterdam Arena, tel est l’objectif qui a été défini par l’Inter et le Milan Ac quant à la tournure des évènements relatifs à l’éternelle question du stade.
        • J'aime
      • 11 réponses
    • Josè Mourinho veut revenir à l’Inter!
      Son agent, Jorge Mendes, a déjà contacté le Club et la transaction avec l’Inter peut à présent débuter...
        • J'aime
      • 38 réponses
    • Marotta mise toujours sur Spalletti
      "Spalletti en balance ? Un ultimatum à Parme ? Non Monsieur, la position de l’entraîneur est solide, c’est un entraîneur de grande expérience qui a déjà dû faire face à ce type de moment de difficulté et encore cette fois, il parviendra à le résoudre"
        • J'aime
      • 8 réponses
    • Edito: Du parmesan et de la Bolognaise, le mix parfait pour virer Spalletti ?
      Après la Bolognaise, le parmesan… Les spécialités italiennes risquent de rester longtemps sur l’estomac de Luciano Spalletti. En effet, suite à sa défaite à domicile face à Bologne, son avenir ne tient plus qu’à un fil.
        • Grrr
        • J'aime
      • 42 réponses
    • Mercato: Brazao finalement à Parme, en attendant cet été
      Dans les dernières heures du mercato, un petit retournement dans la transaction du jeune gardien Brazao. Voici son déroulement.
        • J'aime
      • 3 réponses
    • Spalletti convoqué par l’Inter
      C’est l’information de la matinée, parue sur les sites spécialisés vers 11h20 : Spalletti a été convoqué par la Direction de l’Inter.  Le natif de Certaldo aurait eu un entretien avec le club pour comprendre les raisons de cette période difficile...
        • J'aime
      • 19 réponses
  • Capitana   35 membres ont voté

    1. 1. Mauro Icardi qui se voit retirer le brassard de Capitaine :


      • Pour
      • Contre

    Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage. Afficher le sujet
×