Aller au contenu
  • A la Une
    Victor "Antony" Newman

    Les plans du Président Marotta et d'Oaktree

    Luciano Mondellini travaille pour le compte de Calcio&Finanza et celui-ci s’est posé la question suivante : Que signifie pour le club Nerazzurro le choix d'une personnalité telle que Marotta comme président et que nous apprend la structure du nouveau Conseil d'administration ?

     

    Oaktree.jpg

     

    La nomination de Giuseppe Marotta à la Présidence de l’Inter, tout en conservant sa fonction d’Administrateur-Délégué Sport, est un événement d'une ampleur exceptionnelle dans l'illustre histoire du club milanais : Ce n'est pas un hasard si l'ancien manager de Varèse est seulement le deuxième président non-propriétaire du club Nerazzurro depuis au moins l'après-guerre. Avant qu'il n'occupe le fauteuil le plus important du club sans en être le propriétaire, il n'y avait eu que la Légende Nerazzurra par excellence, Giacinto Facchetti, qui avait occupé le poste de Président entre 2004 et 2006, lorsque Massimo Moratti avait décidé de lui octroyer ce poste si prestigieux et cela suffit à expliquer à quel point le travail de l'ancien Administrateur-Délégué de la Sampdoria et de la Juventus a été apprécié dans la Capitale de la Lombardie, depuis son arrivée en décembre 2018.

     

    Les plans et la ligne de conduire du Président

    Pour rentrer dans les détails, la nomination de Marotta montre clairement comment le Fonds d’investissement Oaktree, qui vient de devenir propriétaire de l'Inter, veut maintenir la ligne de conduite actuelle au moins dans la gestion économico-sportive, à ce qui a été fait les années précédentes : Essayer de rester à l’équilibre au niveau de la masse salariale et avoir une balance recettes-dépenses presque équilibrée tout en continuant à poursuivre la gestion opérationnelle, celle qui est privée du montant encore très important de la dette et des charges d'intérêt qui en découlent.

    Le travail de Marotta restera identique à celui effectué jusqu'à présent et il donnera une continuité à ce qui a été fait, mais il est clair que ce moment est crucial pour le Fonds d’investissement, qui devra s'installer et approfondir son savoir-faire sportif. Il devra notamment apprendre les dynamiques d'un monde qui lui est inconnu. Aussi parce que le football italien a des logiques particulières et que les dirigeants de l'Inter devront expliquer aux gestionnaires du fonds comment tout cela fonctionne.

     

    Giuseppe Marotta.jpg

     

    Dans ce contexte, il est clair que les hommes d'Oaktree sont des personnes très qualifiées au sens strict dans les milieux financier, mais d'un point de vue économico-sportif, la gestion de l'Inter est également une nouveauté pour eux. Ils devront comprendre qu'il y a une différence entre les achats des joueurs du championnat domestique, à savoir entre clubs italiens et où l'argent doit obligatoirement passer par la Lega Serie A, et l’achat des joueurs au niveau international, qui lui passe directement de club à club. Il est évident qu'il s'agit de mécanismes inconnus pour le résultat à court terme pour le Fonds d’investissement, lui qui devra également apprendre l’impact des opérations de recrutement en se basant également sur les amortissements liés au valeurs des joueurs.

    Dans ce contexte, la transition se fait sans heurts et les deux parties semblent déjà en symbiose. Selon ce qu’il se dit en coulisses, les mots d'ordre sont la durabilité budgétaire et la compétitivité sportive. Par durabilité, on entend une bonne maîtrise des coûts et une juste évaluation des ressources, sportives et autres. La Direction de l'Inter espère qu'Oaktree, qui a les épaules solides, protégera le club dans cette voie.

    Un autre point important concerne le Stade, un sujet sur lequel le fonds californien est très sensible. Le travail sur cet aspect sera particulièrement étudié, soigné, car l'éventuel nouveau stade serait un atout très important pour le développement du club. C'est pour cette raison qu'il y a une ouverture à la fois sur l'hypothèse de construire à Rozzano, mais aussi sur l'évaluation du projet de redéveloppement du Giuseppe Meazza.

     

    L’Héritage de Steven Zhang

     

    Marotta qui avait d'abord hésité à accepter la Présidence, vu son cumul de fonctions avec celui d’Administrateur-Délégué Sport, a fini par céder suite à la conviction d'Oaktree. De plus sa nomination éloigne le fonds d’investissement américain d'un danger potentiel : Lui qui aurait pu placer un Président Technico-Comptable vu que l’on parlait avec insistance du notaire Marchetti comme nouveau numéro un, ce qui aurait pu susciter quelques maux d'estomac chez les Tifosi et alimenter les rumeurs d'une révision des dépenses qui sera pourtant nécessaire. Pire encore, le Fonds d’investissements aurait été d’emblée vu d’un très mauvais œil aux yeux des Tifosi.

    En élisant Marotta comme Président et en procédant aux renouvellements probables de Nicolò Barella, Simone Inzaghi et Lautaro Martinez, Oaktree a envoyé un signal clair : Nous ne sommes pas là pour vous démanteler, mais pour continuer sur la voie d'une continuité managériale qui peut continuer à payer sur le plan sportif avec des résultats sur le terrain et sur le plan économico-financier avec en ligne directrice l'équilibre coûts-recettes.

    Si la situation de l'Inter est préoccupante dans un sens, elle est brillante dans un autre. S'il est vrai que Steven Zhang a laissé le club avec une lourde dette et plus particulièrement l'obligation de 415 millions d'euros qui arrivera à expiration  dans trois ans, et qu’il a perdu la propriété du Club, , il est tout aussi vrai que l'homme d'affaires chinois a construit un Club gagnant sur le plan sportif  et qui, selon toute vraisemblance, partira également avec l’étiquette de  favori pour le championnat de la prochaine saison, avec l'enthousiasme des Tifosi au sommet et surtout avec la meilleure gestion d'Italie. Pour être très clair, il s'agit d'une situation très différente, voire opposée, à celle qui, de l'autre côté du Naviglio, où l’on retrouve le Fonds d’investissement Elliot qui,  en 2018, est devenu propriétaire de l'AC Milan après la gestion (ou la non-gestion plutôt) de Yonghong Li.

     

    GPSy_SAXsAAgLZB.jpg

     

    La structure du CDA

    Dans ce contexte, il est intéressant, également d'un point de vue stratégique, de comprendre la composition du nouveau conseil d'administration voulu par Oaktree, lui qui détient 99,6 % du capital du club Nerazzurro. C'est à partir de ces personnalités que l’on peut commencer à deviner les lignes directrices selon lesquelles la nouvelle direction conduira le club.

    Comme on peut le constater, Oaktree souhaitait vivement occuper la Salle de contrôle de l’Inter et ce n'est pas un hasard si cinq des dix membres du Conseil d'administration sont des employés du Fonds d’investissement américain et si un sixième, Fausto Zanetton, a travaillé en étroite collaboration avec les Dirigeants de la division américaine en tant que conseiller dans l’émission du bond entre Oaktree et Steven Zhang, qui a ensuite conduit à la vente des actions de l'homme d'affaires chinois et au transfert de propriété.

    En allant encore plus loin dans les spécificités de ces cinq gestionnaires employés par Oaktree, pas moins de quatre, Cano, Ralph, Meduri et Ligori, sont ceux qui ont matériellement travaillé sur le dossier d’exécution du gage qui a vu l’Inter être absorbée par le Fonds d’investissement américain : Tous connaissent très bien le "Sujet". De plus, Marchetti et Carassai, qui sont des Conseillers pourtant indépendants, sont historiquement liés au fonds Oaktree, car ils étaient les membres de l'ancien Conseil d'Administration où ils repressentaient le fonds d’investissement américain. En effet, officiellement, ils étaient indépendants car Oaktree n'avait pas encore les actions de l’Inter entre les mains et Oaktree ne pouvait pas donc désigner ses propres conseillers, ils étaient "l’expression" de la société américaine.

    Dans les faits seuls les Deux Administrateurs-Délégués Giuseppe Marotta, qui est devenu Président, et Alessandro Antonello, appartiennent eux à une histoire différente.

     

    407acd04e2351abd0c7a9740c849bed8-25067-oooz0000.jpeg

     

    Les Managers d’Oaktree et l’analyse des comptes du Club

    Qu'est-ce que cela veut dire ? En tout premier lieu, il convient de souligner que la présence d'un si grand nombre d'hommes d'Oaktree est liée à la nécessité plutôt qu'à un choix. Le transfert de propriété a eu lieu par l'application de l’exécution d’un gage et non via une transaction normale d'achat et de vente. Cela signifie que, contrairement aux transactions d'acquisition normales, il n'y a pas eu de vérification préalable pour décider d'acheter ou non. C'est pourquoi l'examen approfondi des livres comptable par les gestionnaires d'Oaktree a, à présent, lieu maintenant. D'où la nécessité de disposer d'un grand nombre d'experts financiers au sein du Conseil d'Administration.

    Et je ne vous dis pas qu'Oaktree n'avait pas d'informations financières sur l'Inter. Bien sûr qu'il en avait. En fait, il en avait probablement beaucoup, étant donné qu’il a non-seulement accordé un prêt (qui n'a pas été remboursé par la suite) à Steven Zhang avec les actions du Club Nerazzurro en gage , mais Oaktree disposait aussi de deux dirigeants tels que Carassai et Marchetti qui étaient en fait ses représentants à l'ancien conseil d'administration.

    Ce que j’ai envie de vous dire, c'est que ce n'est que maintenant qu'une analyse approfondie de tous les comptes peut commencer,  et c'est sans doute encore plus important, vu que l'Inter a une structure d'endettement très importante et il est clair que le nouveau conseil d'administration devra s'atteler à cette partie avec le plus d'expertise possible. A commencer par l'obligation de 415 millions qui arrive à échéance dans trois ans, ce qui laisse penser qu'une opération extraordinaire est nécessaire, qu'il s'agisse d'une injection de capitaux de la part d'anciens actionnaires, de l'entrée de nouveaux actionnaires, que par le biais d'une augmentation de capital, ou d'autre chose.

    C’est aussi pour cela qu’il a été décidé de confirmer Carassai et Marchetti, qui n'étaient pas seulement les yeux d'Oaktree dans le précédent Conseil d'Administration et qui vont donc garantir, avec Marotta et Antonello, la continuité mentionnée plus haut. Avec les compétences juridiques et commerciales de l'un et les compétences managériales de l'autre, combinées à leur présence dans le tissu entrepreneurial de Milan et au-delà, ceux-ci garantissent un grand savoir-faire technique au nouveau Conseil d’Administration et plus en particulier pour la partie Corporate dirigée par Alessandro Antonello.

    Il est clair que dans ce cadre l'expertise footballistique reposera , et si possible dans une plus grande mesure, entièrement sur les épaules de Marotta, qui ne cumulera donc pas les postes de président et d'administrateur délégué du domaine sportif seulement pour des mérites honorifiques, mais parce qu’il est plus que jamais l'Etoile dirigeante absolue du club. Et en ce sens, l'entrée de Zanetton au Conseil d'Administration est une sorte de pont entre les compétences du domaine footballistique et celles du domaine financier pour faire parler deux mondes qui ne sont pas toujours sur la même voie, mais qui devront nécessairement se parler.

     

    ®Antony Gilles – Internazionale.fr


    Joueurs: 🏃🏻 Giacinto Facchetti 🏃🏻 Lautaro Martinez 🏃🏻 Nicolò Barella

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Sur le papier cela semble très intéressant, reste plus qu'à voir les résultats.

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • 📣 Actualité de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • 📈 Statistiques des membres

    14 022
    Total des membres
    Thominter milan
    Membre le plus récent
    Thominter milan
    Inscription
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...